Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Patrice Dumont menace

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Patrice Dumont menace Empty
MessageSujet: Patrice Dumont menace   Patrice Dumont menace EmptyVen 3 Aoû 2007 - 12:11

AVANT MATCH / Merci Ronald
Par Patrice Dumont
patricedumont2@hotmail.com




Clamer son patriotisme ou son attachement à une cause ne relève pas forcément de la forfanterie. Cela peut être aussi l’affirmation d’une certitude, d’une conviction qu’on voudrait contagieuses. Comme Louis Joseph Janvier le réclame, j’aime ce pays, le sport qu’on y pratique, celui qu’on devrait y pratiquer, de « furieuse amour ».
Aimer, c’est Piaff qui nous l’enseigne, ça vient comme ça. On n’a donc aucun mérite par le fait d’aimer. En revanche, nourrir cet amour par toutes les formes d’attention positives en sachant se battre pour le bonheur de l’autre sans rien attendre en retour, là est le mérite.
À la noble exception de Jésus-Christ, de toute façon nimbé de mystère, mort sur la croix selon le dogme chrétien pour le salut de l’humanité, la meilleure façon de défendre une cause est de rester debout, bien vivant, accroché aux valeurs à sauvegarder. Nelson Mandela ne désavouera pas. Sur Toussaint Louverture ou Che Guevara, on épiloguera longtemps.
Pour le sport haïtien, nous sommes bien un bon millier, dirigeants de clubs, de fédérations, journalistes, entraîneurs à penser et à suer. Chacun selon sa compétence, sa méthode, sa conviction, ses moyens… Quels que soient nos caractères, nos intérêts particuliers et quel que soient les bénéfices que nous pouvons tirer de nos rapports avec le sport, nous devons nous rappeler cet ordre de Dieu : « tu ne tueras point ».
Or, par l’entremise d’un ami confrère, le porte-parole de la Fédération haïtienne de football, Ronald Vaval, m’a informé des menaces qui planent sur ma tête à cause de mes écrits ici, et de mes paroles sur Radio Ibo. « Il y aura tuerie, mort d’homme », a précisé le confrère. Pour « qui sont ces serpents qui sifflent sur ma tête » ? Un des membres du bureau ? Deux ou trois ? Eux tous ? À Vaval de jouer.
De toute façon, cette information peut se lire de trois manières :
Vaval est un plaisantin qui crie au feu juste pour faire peur alors qu’il n’a vu la moindre étincelle.
Tout en étant collaborateur des dirigeants fédéraux, Vaval reconnaît leur dangerosité en le regrettant auprès dudit confrère d’autant plus qu’à un certain moment, lui-même Vaval était fustigé par certains membres de ce bureau ; il connaît bien leur capacité de nuisance extrême et m’invite à prendre mes précautions.
Partageant cette capacité de nuisance extrême, fort de l’impunité endémique en Haïti, Vaval, comme il lui arrive d’annoncer la tenue d’un match, prévient de la mort future de celui qui a osé dire les vérités suivantes à propos du football de son pays qu’il aime de « furieuse amour ».
-un dirigeant du bureau fédéral défie la moralité publique et la moralité sportive en s’acoquinant d’une adolescente, footballeuse, jusque dans les hôtels où sont hébergés les joueurs des sélections nationales à l’étranger, et même dans l’autobus de l’équipe nationale A.
-le bureau fédéral fait usage de faux pour se faire délivrer des passeports au bénéfice de joueurs sur-âgés.
-le bureau fédéral s’adonne au trafic de visas américains ou tolère en son sein un membre coupable dudit délit.
-le bureau fédéral ment, notamment son président, à propos des tests IRM sur la certification de l’âge qu’auraient effectués les joueurs de la sélection dite des U-17 en Corée du Sud.
-le bureau fédéral est coupable d’avoir utilisé l’argent du projet Fifa goal Coca-cola à d’autres fins que l’aménagement d’un bon centre technique digne de ce nom, et surtout pas un seul terrain de football dans des installations pour lesquelles un demi million de dollars américains ont été débloqués par la Fifa.
-le bureau fédéral a dû rentrer en urgence un rapport comptable qui prouve que l’argent du football ne sert pas au football, rapport que le trésorier a refusé de signer.
-Le bureau fédéral n’organise pas de congrès.
-le bureau fédéral a mis sous contrat comme préparateur physique un quidam imposteur, utilisateur de fausse identité et arnaqueur de marchand d’art en avançant le nom d’un sportif connu comme garantie. On pourrait continuer jusqu’à épuisement.
Oui, le bureau fédéral est accusé de tous ces maux. Au lieu de lancer cette fatwa, peut-elle enfin reconnaître ses impardonnables torts et tirer sa révérence ?
Pour ma part, je n’aurais pas aimé mourir d’une main assassine ou d’un faux accident. Grâce à Ronald Vaval, auquel je dis encore merci, je change certaines habitudes en espérant ne pas mourir pour le football mais continuer à vivre pour l’aimer, le défendre, travailler à son développement et voir jusqu’au dernier des Haïtiens en jouir sainement.
vendredi 3 août 2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Patrice Dumont menace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrice Dumont menace
» MICHEL MARTELLY MENACE DE GAGNER LES RUES
» la menace solaire
» [Demande de partenariat] Naruto Ultime Menace
» Patrice Bergeron et Loui Ericksson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: