Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 48
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? Empty
MessageSujet: Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?   Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? EmptyVen 7 Sep 2007 - 11:09

Flash, Flash, Flash, Flash



Un homme âgé de 37 ans, alias Makaron, arrêté sous un autre chef d’accusation à Léogâne depuis le 26 août 2007, a avoué être l’un des assassins de Jean Léopold Dominique. Il est maintenant détenu par la PNH.

renaud benaudin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 48
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? Empty
MessageSujet: Re: Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?   Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? EmptyVen 7 Sep 2007 - 11:27

Article
AFFAIRE JEAN DOMINIQUE / Mercidieu Toussaint passe au désaveu !
Par Marc-Kenson Joseph
jmarckenson@lematinhaiti.com



Au commissariat de Léogâne, Fritzner Fils-Aimé, juge instructeur chargé du dossier du journaliste Jean Léopold Dominique, lâchement assassiné le 3 avril 2000, a interrogé le nommé Mercidieu Toussaint alias Makaron, présumée complice dans l’assassinat du journaliste. Celui-ci a été dénoncé par des membres de la population.
Selon ce qu’a rapporté un enquêteur sur les ondes de Vision 2000 jeudi, « le présumé bandit tremblotait en répondant aux questions relatives à l’assassinat de Jean Dominique. Cependant, il a démenti les informations relayées par certains membres de la population l’impliquant dans l’assassinat du directeur de Radio Haïti Inter ».
Makaron est également accusé de vol. Il a été arrêté en compagnie d’un autre individu, le 26 août dernier, dans la localité de Trouin. Selon ses déclarations, il serait en danger suite à l’arrestation de plus de 150 membres d’un gang dont il faisait partie. Des représentants de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) se sont rendus à Léogâne pour transférer le détenu à Port-au-Prince.
Au cours d’une conférence de presse la semaine écoulée, la Commission indépendante d’appui aux enquêtes relatives aux assassinats de journalistes (CIAPEAJ) dit relever un certain laxisme des autorités pénitentiaires et judiciaires dans le traitement des dossiers des journalistes assassinés dans le pays.
La Commission déplore que les trois individus incarcérés pour leur implication présumée dans l’assassinat du directeur de Radio Haïti, Jean Léopold Dominique, et de son gardien, Jean Claude Louissaint, le 3 avril 2000, se soient évadés de prison alors qu’ils devraient répondre devant la justice du double meurtre.
Guyler C. Delva, président de la Commission, qualifie de « gifle à la société » l’évasion des détenus et se plaint que les bourreaux de Jean Dominique (auteurs intellectuels et exécutants) ne soient encore derrière les barreaux ; que la justice haïtienne n’ait prononcé aucun verdict sur ce cas précis. Ainsi, exiget-il que soit rendue, dans un délai raisonnable, une ordonnance sur l’affaire du directeur de Radio Haïti.
Par ailleurs, M. Delva dit se réjouir de la reprise de l’instruction du dossier, rappelant des rencontres cordiales de la Commission avec des responsables judiciaires du pays, des agents pénitentiaires et des diplomates étrangers. Dans le cadre de la reprise de l’instruction de l’affaire Jean Dominique et Jean-Claude Louissaint, l’ancien sénateur et officier des anciennes Forces armées d’Haïti, Dany Toussaint, a été entendu par le juge instructeur Friztner Fils-Aimé, le vendredi 10 août dernier. À sa sortie du Palais de justice, M. Toussaint avait clamé une fois de plus son innocence et avait nié toute implication de près ou de loin dans ce crime.

L’enquête de Reporters sans frontières
Sept ans et cinq mois après l’assassinat de Jean Léopold Dominique, directeur de Radio Haïti Inter, aucun résultat n’a été constaté dans le cadre de l’enquête autour de cet assassinat. L’année 2006, estime Reporters sans frontières, semblait augurer d’une vraie relance du dossier avec l’élection à la présidence de la République de René Préval, autrefois très proche de la victime, et la nomination de Claudy Gassant, premier magistrat instructeur de l’affaire, au poste de Commissaire du gouvernement près le Tribunal civil de Port-au-Prince. Les secteurs concernés qualifient d’inexplicables que, depuis, aucun des tueurs présumés, pourtant identifiés et localisés, n’ait été appréhendés. « Dans ces conditions, relate Reporters sans frontières (RSF), il sera difficile de rendre justice ».
Le 3 avril 2000, Jean Dominique, directeur et analyste politique d’Haïti Inter ainsi que Jean-Claude Louissaint, réceptionniste de la radio, ont été lâchement abattus dans l’enceinte même de la station. L’enquête, conclue le 21 mars 2003, avait abouti à l’inculpation et à l’incarcération de six individus : Dymsley Milien, dit « Ti Lou », Jeudi Jean-Daniel, dit « Guimy », Philippe Markington, Ralph Léger, Freud Junior Demarattes et Ralph Joseph. Les trois derniers ont été relaxés en appel le 4 août 2003.
Le 14 mars 2004, Harold Sévère, ancien maire-adjoint de Portau-Prince, et Ostide Pétion alias « Douze », ont été arrêtés comme commanditaires présumés de l’assassinat. Le 10 mai suivant, Annette Auguste, interpellée dans une autre affaire, avait été également mise en cause. Aucune de ces trois individus n’a pourtant été soumis au moindre interrogatoire. Les déclarations du tueur présumé, « Ti Lou », qui aurait reçu la somme de 10 000 dollars (sic) pour exécuter Jean Dominique, n’ont jamais fait l’objet de la moindre vérification. Enfin, la mort suspecte de deux témoins n’a jamais été éclaircie.
En février 2005, « Ti Lou », « Guimy » et Philippe Markington ont profité d’une mutinerie au Pénitencier national pour s’évader de prison. En fuite en Argentine, Philippe Markington avait contacté RSF pour faire état de son innocence. En septembre 2005, une délégation de l’organisation en visite à Port-au-Prince avait appris de plusieurs proches du dossier Jean Dominique que « Ti Lou » et « Guimy » se trouvaient dans la localité de Martissant, près de la capitale haïtienne, où ils dirigeaient un gang, en toute impunité.
« Le 29 juin 2004, à la suite d’une première mission d’enquête de Reporters sans frontières, la Cour de cassation avait ordonné la réouverture du dossier. Ce n’est que près d’un an après, soit le 3 avril 2005 – cinq ans jour pour jour après les faits –, qu’un nouveau juge d’instruction sera désigné.
vendredi 7 septembre 2007


© 2006 Le matin,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5205
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? Empty
MessageSujet: Re: Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?   Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? EmptyVen 7 Sep 2007 - 12:49

L'assassin pour une raison ou un doit aime toujours retourner au lieu du crime..

Cette semaine on parle beaucoup du retour des deux gen En Haiti.....
Le "FOKON " va bientot perdre la face....dans l'affaire de Jacques Roches on attends toujours le retablismment de l'accuse #1....

Jean Dominique allait se porter Candidat a une epoque ...A qui profitait ce crime a cet epoque ?????????

VWA la verite paka femen !

VERITE PAKE MOURI ! NORIEGA PWAL AN FWANS ! FOUREL AP TOUNEN EN AYITI ! TITID AP VINI TRIBINAL ! PREVAL GENYEN POU "L DEPOSE ! FOKON YO GENYEN POU REGRETE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? Empty
MessageSujet: Re: Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?   Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un des meurtriers de Jean Dominique sous les verrous ?
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique
» LISTE PARTIELLE DES VICTIMES ET MAGOUILLES DU LAVALAS
» Qu'est-ce qu'ils ont, nos juges ! Yvon Neptune invité au Palais de Justice
» QUI A TUE JEAN DOMINIQUE ? POUR ET PURQUOI ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: