Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse Empty
MessageSujet: Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse   Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse EmptyJeu 18 Oct 2007 - 8:12

MINUSTAH

L'insécurité liée au système de répartition des richesses


PORT-AU-PRINCE, 14 Octobre - Une déclaration d'un haut fonctionnaire de la mission onusienne de maintien de la paix qui ne saurait nous laisser indifférents.

Lors du dernier point de presse de la Minustah, le chef en Haïti de la police des Nations Unies (UNPOL) a insisté que la communauté internationale ne peut à elle seule résoudre tous les problèmes d'Haïti mais peut jouer un rôle d'allié dans certains domaines comme ceux de la défense et la sécurité, de l'économie et des finances, de la stabilisation et du renforcement de l'Etat, de la lutte contre la pauvreté et les trafics de toutes sortes (source Agence Haïtienne de Presse/AHP).

Rien de plus naturel. Cependant y a-t-il un certain comportement haïtien qui inviterait le haut cadre de la Minustah à devoir nous adresser ce rappel !

Mamadou Mountaga Diallo poursuit en saluant l'amélioration du climat de sécurité grâce aux efforts déployés par les forces internationales et par la police nationale d'Haïti (PNH).

Les forces des Nations Unies vont continuer d'encadrer la PNH aussi bien dans les opérations quotidiennes que dans la formation de ses membres, y compris dans le domaine du respect des droits de l'homme et du contrôle interne de l'institution pour la protéger des mauvaises influences.

Cependant l'originalité du discours est qu'il fasse ressortir un autre aspect de l'insécurité.

Selon la dépêche de l'AHP, le chef de la UNPOL a souligné que la situation générale d'Haïti se caractérise par des conditions sociales difficiles et un grand fossé entre riches et pauvres. Ce qui génère et entretient, selon lui, des troubles de l'ordre public.

Rien que de plus naturel, tout ceci va de soi. La différence est qu'il soit dit par un des chefs de la mission internationale.

Criminalité résiduelle...

On sait que depuis quelques jours, les porte-parole de la Minustah ne cessent d'insister que le niveau de sécurité actuel dans le pays est raisonnable. Le taux de criminalité a sensiblement diminué et aujourd'hui l'autorité de l'Etat a retrouvé ses droits et s'étend à tout le territoire de la république.

Les actes criminels encore enregistrés sont à mettre au compte de la criminalité ordinaire qui existe dans presque tous les pays du monde.

Même discours repris par le président de la Commission désarmement et réinsertion, Alix Fils-Aimé : " Criminalité résiduelle. "

Puis par le président René Préval dans son récent message devant l'Assemblée générale des Nations unies, et par le Premier ministre lors de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement du CARIFORUM à la Jamaïque.

Mais M. Mamadou Diallo va un plus loin, précisant que cette " petite délinquance " est liée étroitement aux conditions économiques et aux conditions faites à la grande masse.

La bonne gouvernance, la réforme de la justice sont essentielles, le contrôle du commerce et de la détention des armes illégales, incontournable.

Mais plus à la base, il y a le fossé entre riches et pauvres, la répartition la plus inéquitable possible et imaginable des richesses nationales (c'est nous qui commentons).

Le fond de la question...

Et toutes les dispositions précédentes sont condamnées à rester si ce n'est lettre morte, au moins toujours relatives et sans durabilité si le fond de la question n'est jamais abordé.

Conclusion : ne demandez pas à la communauté internationale de faire pour vous ce que vous n'osez vous-mêmes.

Ou encore, (AHP rapportant les mots du chef de la police des Nations Unies) : " la communauté internationale ne peut, à elle seule, résoudre tous les problèmes d'Haïti. "

Positif !, comme dit le paysan haïtien.

Est-ce dans le but de nous aider également dans ce domaine que la Minustah vient de lancer elle aussi une campagne radiophonique contre la corruption en accord avec l'ULCC (Unité de lutte contre la corruption et la contrebande) ?

Est-ce le franchissement d'un nouveau palier par la mission internationale qui doit la conduire à jouer un plus grand rôle dans le domaine de l'administration civile et de la gestion politique, au sens large du mot politique c'est à dire l'administration générale du pays !

Un nouveau mandat pour la mission doit être adopté instamment par le Conseil de sécurité.

Haïti ou un individualisme forcené et absolu...

En même temps, la phrase " la communauté internationale ne peut pas, à elle seule, résoudre tous les problèmes d'Haïti " peut vouloir dire aussi que Haïti doit participer davantage à son sauvetage, à sa remise en état. Etat de droit. Etat sauvé de la faillite. Etat viable. Etc.

D'où la pression pour une bonne gouvernance, la participation à la lutte contre la corruption et la contrebande. Ce n'est pas uniquement pour nos beaux yeux. Ne serait-ce que pour nous faire bien intégrer (intérioriser) l'habitude pour demain.

Mais peut-être aussi parce que l'un des aspects les plus visibles aujourd'hui de notre société, c'est le chacun pour soi, un individualisme forcené et absolu qui fait que les inondations peuvent faire disparaître les villes du pays les unes après les autres que peu m'en chaut, matelot navigue sur les flots...

L'enlèvement du trésor national par les US Marines...

Mais cela nous rappelle aussi qu'au bout de vingt ans d'occupation (1915-1934), les Etats-Unis se soient félicités que Haïti ait remboursé le moindre cent (centime) qui avait été dépensé pour sa gestion par l'occupant.

En effet, avez-vous jamais entendu dire par ce dernier qu'il avait dû dépenser tant pour remettre de l'ordre en Haïti.

Il l'aurait certainement dit si tel avait été le cas.

Seulement, voilà, il avait bien su prendre ses précautions. En effet ce n'était pas difficile puisque la fortune nationale d'Haïti se trouvait déjà aux Etats-Unis. Dans les coffres-forts de la City Bank de New York.

Quelques mois avant les événements de 1915, on vit par un beau matin ensoleillé un bateau de guerre américain jeter l'ancre au port de Port-au-Prince. Une chaloupe débarqua une escouade de fusiliers marins lourdement armés. Puis ces derniers, au pas militaire, prirent la direction de la banque nationale au bas de la ville. Ils se dirigèrent directement à la chambre forte et s'emparèrent de l'encaisse or (tous les lingots d'or garantissant la monnaie nationale) qu'ils transportèrent directement à la City Bank de New York. On ne sait pas si la couronne de l'empereur Faustin Soulouque n'était pas également du lot.

De toutes façons, celle-ci nous a été remise depuis.

Mais cela garantissait à l'occupant de 1915 que Haïti était capable de faire ses frais. Se grès kochon an k pou kuit kochon an...

Mais ça c'est de l'histoire ancienne, n'est-ce pas. Qu'est ce qui pourrait servir aujourd'hui à garantir les investissements de la communauté internationale si telle en était l'intention ?

Yo ban m yon ti kout pye mwen vi n tonbe la a...

Editorial, Mélodie 103 FM, Port-au-Prince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse Empty
MessageSujet: Re: Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse   Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse EmptyJeu 18 Oct 2007 - 9:40

"Le controle du commerce et de la detention des armes illegales est incontournable."

Pourtant on trouve sur l'internet des fauteurs de trouble qui condamnent le Commissaire du Gouvernment pour son intolerance envers les services de Securité qui distribuent des armes illegalement au pays.Ils critiquent Me Gassant d'etre trop vigilant contre les malfaiteurs de tout poil de la bourgeoisie la plus repugnante du monde.

le pays n'a que faire des Commissaires du Gouvernement au service de la dictature papadocratique ,mais il faut des Commissaires intègres pour defendre les interets de la societé.Il faut que les distributeurs et vendeurs d'armes soient arretés et emprisonnés pour que reviennent la tranquilité et la securité au pays.Il faut qu'on controle les activités de ces services de securité qui loin d'assurer la securité des biens et des vies participent à l'execution des pauvres jeunes gens de l'arriere pays pour montrer qu'ils sont indispensables.

c'est hier encore Mr. bennett denoncait la delinquance de certains ex militaires pris en flagrant delit dans les enlèvements et qui ont recu la protection de la police.Il faut un Claudy Gassant pour arreter tous les delinquants,qu'ils soient en veston ou sans culottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sleon la Minustah, l'insecurite est liee a la richesse
» Lettre: Insecurite - La méprise au sujet de la MINUSTAH
» Haïti, est-elle prête pour le départ de la MINUSTAH?
» Quel recours pour les victimes innocentes de la Minustah?
» Haïti-Chine-USA-MINUSTAH/ Pour en finir avec les six mois...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: