Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La loi Hope, est-ce une solution? et IT?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 16:17

La loi Hope va permettre de créer du travail pour une partie de la population. Cette tranche de la population, non éduquée et déshéritée, gagnera le salaire minimum. Certainement, ces gens pourront mieux subvenir aux besoins de leurs familles : écolage, loyer, nourriture... Leurs enfants auront une plus grande chance de réussir à l'école.
Par Contre, je pense qu'une plus grande offre d'emplois à Port-au-Prince va attirer plus de gens vers la capitale. Or les dirigeants n'ont aucun plan pour augmenter les structures d'accueil. Face à l'augmentation de la population à la capitale, la situation risque de s'envenimer pour le prix des loyers, autres structures et services d'accueil. D'ailleurs, ceux qui finiront par etre embauchés gagneront un salaire de misère qui leur permettra de survivre, mais pas d'économiser et d'investir. En d'autres termes, à l'expiration de la loi Hope, ces gens risquent de devenir plus pauvres (puisqu'ils augmenteront leurs besoins durant le temps qu'ils étaient employés) et constitueront une source d'instabilité pour le pays.
Que faut-il faire? Nous n'avons pas un grand choix si l'on considère la main d'oeuvre haitienne, une main d'oeuvre peu qualifiée. Par ailleurs, le gouvernement doit penser à construire d'autres parcs industriels dans les villes de province pour absorber ces genres de projets car Port-au-Prince ne peut subir un nouveau flux migratoire. Il doit aussi éviter de construire ces parcs dans les zones agricoles pour ne pas créer une compétition face à l'agriculture, compétition en matière de main d'oeuvre et qui sera catastrophique pour l'agriculture. Je ne sais pas si vous vous souvenez des projets HIMO qui avaient ruiné notre agriculture dans le passé.
L'Agriculture? Haiti a raté la révolution verte et l'agriculture ne peut etre considérée. Beaucoup de personnes revent encore et pensent que l'agriculture peut nous aider. C'est faux et celui qui a écrit dans notre géographie qu'Haiti est une terre essentielle agricole devrait etre ivre. Nous avons 3/4 de montagne et très peu de plaines fertiles. Nous ne pouvons avoir une agriculture industrielle avec de grandes plantations ou l'on pourrait avoir monocultures (une seule culture à la fois, pas association de cultures comme font nos paysans), et des intrants agricoles couplés aux besoins de plantes. Nous n'avons pas de choix et l'on doit se contenter d'une agriculture de subsistance. D'ailleurs, à quels prix les spéculateurs allaient acheter ces denrées agricoles avant de les exporter? Autant de facteurs qui doivent nous reveiller du reve de l'agriculture salvatrice.
Y a-t-il une autre alternative? L'Inde a utilisé une stratégie que nous pouvons imiter. Le gouvernement a investi beaucoup d'argents pour former des informaticiens et maintenant toutes les compagnies des nouvelles technologies veulent s'installer en Inde. Notre gouvernement investit beaucoup d'argent dans l'enseignement supérieur (Université d'Etat d'Haiti) mais dans des disciplines qui n'ont pas de demandes sur le marché international. Il serait alors préférable de former nos jeunes dans les disciplines de futur. Par exemple, DIGICEL CARAIBES a une grande demande pour des informaticiens. Plus d'informatiens qualifiés en Haiti pourra etre etre un facteur pour DIGICEL d'établir son siège social en Haiti. La Caraibes, l'Amerique du Nord, et meme l'Europe ont une grande demande en informaticiens. Alors pourquoi ne pas former des informaticiens en Haiti, des informaticiens à gogo? Avec un mimimum stabilité qu'exige aussi la loi Hope, des géants américains comme Microsoft ou autres pourraient installer, on pourrait avoir Microsoft Caraibes en Haiti.
Les Haitiens aiment aussi voyager et les informaticiens sont bien payés de partout dans le monde. Ils pourraient alors décrocher des contrats ailleurs et revenir en Haiti pour investir leur argent.

P/S Je ne reve pas, l'Inde l'a déjà fait. Il suffit d'ajouter l'anglais et l'espagnol à une formation solide en Nouvelles Information Technologie, et nous le ferons aussi. Il faut développer des projets qui permettront à nos gens d'épargner et d'investir. La subsistance ne pourra pas aller loin.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 16:46

Dufreined a écrit :
Citation :
L'Agriculture? Haiti a raté la révolution verte et l'agriculture ne peut etre considérée. Beaucoup de personnes revent encore et pensent que l'agriculture peut nous aider. C'est faux et celui qui a écrit dans notre géographie qu'Haiti est une terre essentielle agricole devrait etre ivre.

Je m'empresse de répondre à mon ami Dufreined pour lui inviter à lire le livre de notre ami et membre du forum le Docteur Arché Jean intitulé; Le Rôle de l'agriculture Dans le Développement d'Haiti; Pourquoi les paysans haitiens sont-ils si pauvres?

Bien sûr, Docteur Jean a présenté des données statistiques de 1970 à 2000 sur les différents aspects de l'agriculture haïtienne; De l'élevage de Bétails et des produits de Bétails, des cultures vivrières et cultures commerciales, la foresterie et de la pêche. Il a parlé de la décision injuste du gouvernement haïtien d’abattre les cochons créoles dans les années 80 sous le gouvernement de Jean Claude Duvalier. Il a écrit dans son livre à la page 164: « La réserve des cochons représentait les comptes d’épargne des paysans. Ils ont perdu 600 millions de dollars suite à ce massacre et sont devenus encore plus pauvres après le massacre des cochons créoles à la fin des années 70.

Vous apprécierez la clarté avec laquelle Monsieur Arché Jean analyse la production agricole d'Haïti de 1970 -2000. Ce document sur l’agriculture haïtienne constitue un livre choc, écrit dans un style à la fois académique et pédagogique, visant à susciter la réflexion des lecteurs sur les deux cents ans de mauvaise gestion politique, d’absence de planification économique, de négligence totale dans le secteur aussi important pour le développement local qu’est –ce l’agriculture, moteur de la croissance et du développement économique d’Haïti. L’auteur accuse carrément les dirigeants passés et actuel de n’avoir pas mis en place une politique agricole haïtienne. Bref, les dirigeants ont tué l’agriculture haïtienne.

En final , dans cette recherche Monsieur Jean a démontré que l'agriculture a longtemps été un facteur vital dans la croissance économique d'Haiti, dénomée , autrefois la Perle des Antilles a-t-il conclu dans son livre qui nous redonne le goût de travailler le sol d'Haiti. On peut faire quelque chose si on veut avec l'agriculture ...

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 17:01

Citation :

Le titre du livre en anglais est "The role of agriculture in the economic development of Haiti: why are Haitian Peasants so poor?"
Les deux versions sont disponibles à amazon.com. barnes and noble, borders.com. Bientot, elles sont en vente dans d'autres centres literaires ou librairies. Je suis en train en pourparler avec les editions. Pour la version anglaise, les interesses qui sont a massachusetts peuvent me contacter s'ils desirent en avoir une copie au plus bref delai.
Arché Jean
Merci

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 17:05

Merci, mon ami Marc-Henry por ces remarques et conseils. Je vais essayer de lire ce livre, je vais essayer de voir si je peux l'acheter sur Amazon.com.

Par ailleurs, je pense que la décision d'abattre nos cochons créoles provient directement de l'administration américaine. Il craignait que la peste porcine passe d'Haiti pour invester le bétail aux USA. Comme vous savez, on ne peut résister à cette force.

On dit aussi que les Haitiens ont été les derniers à abattre les porcs dans la région et ont raté aussi l'aide promue par les américains pour soutenir les agriculteurs.

Les cyclones ont aussi dévasté notre milieu et les grands arbres ont disparu. Le café était notre principale culture d'exportation. En l'absence de grands arbres, la culture du caféier qui a besoin d'ombres a disparu.

C'est sur base de ces informations, et considérant le relief de notre pays, je dis que l'agriculture n'a pas une grande chance de réussir en Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 17:17

Citation :
Les cyclones ont aussi dévasté notre milieu et les grands arbres ont disparu. Le café était notre principale culture d'exportation. En l'absence de grands arbres, la culture du caféier qui a besoin d'ombres a disparu.

C'est sur base de ces informations, et considérant le relief de notre pays, je dis que l'agriculture n'a pas une grande chance de réussir en Haiti.
Cher Dufreined
Je comprends très bien votre point de vue et j'y reviendrai plus tard. Toutefois, je vais demander au docteur Arché Jean de répondre à votre interrogation . Il est membre du Forum. C'est un jeune compatriote qui vit à Boston . Il persiste et signe que nous pourrons remonter la pente del'agriculutre haitienne si les gouvernements s'y engagent et ont la volonté de revivifier l'agriculture haitienne.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 17:23

J'aurais bien aimé avoir ses commentaires. Je vais faire de mon mieux pour lire ce livre la semaine prochaine. J'aimerais savoir ce qu'il propose pour l'irrigation et l'élévage.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 17:44

Ce que je peux vous dire pour l’instant c’est que le Docteur Arché a démontré par des études assez pointues durant la période 1970 à 2000 comment l’agriculture a aidé l’économie haitienne. Il a touché la production de la pêche ou pisciculture, des produits de Bétail, de la foresterie , etc.et nous explique les impacts de l’agriculture dans l’économie des paysans et sur le PIB haitien. Il faut dire que ses recherches ont été faites durant la période de Jean Claude Duvalier jusqu'en 2000. Il a ,bien sûr , fait un survol sur les obstacles dont vous avez fait allusion entre autre l'érosion qui est due à l'absence de politique forestiere en Haiti....

En final, il a apporté ses suggestions et a supplié les politiciens haitiens de cesser de déstabiliser Haïti pour pouvoir nous occuper des choses importantes comme l’agriculture pour relancer notre pays. Bref, ce sera intéressant que vous lirez ce livre et après nous en discuterons au Forumhaiti avec la participation de l'auteur, Arché Jean , DBA, M.Ed, MS et sans Malice qui a lu le livre également.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti


Dernière édition par le Mar 20 Nov 2007 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mar 20 Nov 2007 - 22:42

Je crois qu'il y a un debouche interessant pour l'agriculture haitienne dans le domaine des exportations: les produits bio.

Si je ne me trompe, en Haiti, nous avons encore une agriculture tres naturelle. C'est un creneau qu'Haiti pourrait emprunter.

Si le docteur Arche nous lit, j'aimerais connaitre son opinion sur ce point la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mer 21 Nov 2007 - 8:50

Citation :
DIGICEL CARAIBES a une grande demande pour des informaticiens. Plus d'informatiens qualifiés en Haiti pourra etre etre un facteur pour DIGICEL d'établir son siège social en Haiti. La Caraibes, l'Amerique du Nord, et meme l'Europe ont une grande demande en informaticiens. Alors pourquoi ne pas former des informaticiens en Haiti, des informaticiens à gogo? Avec un mimimum stabilité qu'exige aussi la loi Hope, des géants américains comme Microsoft ou autres pourraient installer, on pourrait avoir Microsoft Caraibes en Haiti.
Les Haitiens aiment aussi voyager et les informaticiens sont bien payés de partout dans le monde. Ils pourraient alors décrocher des contrats ailleurs et revenir en Haiti pour investir leur argent.

Définitivement la Digicel devrait établir son siège social en Haiti et cela pour une seule raison. Parce que la Digicel a pris son envol en Haiti dans les caraïbes avec ces millions d'abonnés en moins d'une année d'une part et, d'autre part, elle a reçu une subvention de plusieurs millions de dollars us au début de 2007 justement pour sa croissance en Haïti. La table est mise pour elle ...au pays de Toussaint Louverture.


_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mer 21 Nov 2007 - 9:01

Citation :
L'Inde a utilisé une stratégie que nous pouvons imiter. Le gouvernement a investi beaucoup d'argents pour former des informaticiens et maintenant toutes les compagnies des nouvelles technologies veulent s'installer en Inde. Notre gouvernement investit beaucoup d'argent dans l'enseignement supérieur (Université d'Etat d'Haiti) mais dans des disciplines qui n'ont pas de demandes sur le marché international. Il serait alors préférable de former nos jeunes dans les disciplines de futur.

Cependant, L'inde reste et demeure un grand fournisseur de riz notamment le riz étuvé ci-devant riz basmati dont les médecins recommandent aux patients souffrant de problèmes de diabètes. Effectivement, l'inde occupe une grande place dans le secteur des services internationaux, par exemple lorsque vous appelez American Airlines pour une réservation, l'appel est acheminé automatiquement dans une ville en Inde. Pour adopter le modèle de l'inde, il faudra que l'état investisse dans l'humain...Ça vous rappelle-t-il quelque chose; Investir dans l'Humain ...une sorte de livre blanc !



_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mer 21 Nov 2007 - 9:48

Marc-Henry, c'est bien dit. Investir dans l'Humain dans des secteurs clé peuvent nous aider à sortir du sous-développement.
En référant aux riz cultivés en Inde, tu rejoins aussi gwotoro. Une agriculture stratégique basée sur des produits biologiques ou autres peut aussi nous aider à améliorer notre condition.
Revenir en haut Aller en bas
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5822
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mer 21 Nov 2007 - 11:38

Le problème avec les autorités haitiennes c'est qu'ils sont trop lents à réagir. Ils ne savent pas faire du business. Je vous le dis. Ils font de très beaux discours mais sont très passifs et correctifs en lieu et place d'être proactifs. C'est décourageant...ma foi. Ils aiment les mangé cuit et yo pa konn prepare mange. Si yo te konn prepare mange se de mange ki tap genyen non. Je veux parler des projets... dans le domaine d'agriculture notamment.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Mer 21 Nov 2007 - 15:18

"Une main d'oeuvre peu qualifiée."

Il est étonnant d'entendre des haitiens et meme d'autres citoyens de pays sous-developpés critiquer leurs travailleurs pour leur manque d'education.J'aimerais qu'on me dise comment pourraient-ils avoir ces qualifications quand les esclavagistes ne permettent pas aux benefices de leurs entreprises d'etre reinvestis dans l'economie du pays hote.Il n'y a pas d'assez d'ecoles primaires et d'ecoles vocationnelles dans les provinces.Certaines compagnies americianes ont des centres de formation pour leurs employés.Pour avoir une main d'oeuvre qualifiée il faudra bien que nous ayons un nombre plus restreint de grands mangeurs inutiles.Nous ne pouvons pas dependre de l'aide internationale pour boucler le budget de fonctionnement du pays et faire des elections chaque deux ans et blamer nos ouvriers.Il faut au contraire blamer ces "tetes de linotte." qui dirigent le pays à l'envers.

Mais je ne vois pas la raison de cet espoir que suscite la loi hope.Oui il y aura quelques centaines d'emplois pour exploiter le bois d'ebène ,mais quel benefice tirera le pays de ces manufactures?Que peuvent acheter des ouvriers qui touchent le salaire minimum en haiti?On ne peut pas guerir un cancer avec l'aspirine.Les employes qui ramassent les ordures dans les rues aux Etats-Unis touchent un salaire qui leur permette de vivre decemment.Nous ne demandons pas que les ouvriers haitiens touchent le meme salaire que les vidangeurs americains,mais de grace n'essayez pas de justifier l'esclavage moderne par le manque de qualification de nos ouvriers.Quelqu'un qui fournisse un travail quelconque devrait pouvoir manger, payer son loyer,eduquer ses enfants, avoir une assurance medicale, et une assurance vieillesse.

C'est honteux que nos dirigeants, au lieu de subventionner l'agriculture pour l'auto suffisance alimentaire du pays, préfèrent enlever la terre à ceux qui la cultivent pour implanter des zones fanches dans les terres fertiles du pays.Pourtant ils proclament :"haiti est un pays agricole."Que font-ils pour ameliorer l'agriculture?Nous importons nos aliments de la Republique dominicaine;à present nous sommes inquiets pour les mesures prises de l'autre coté de la frontière ; pourtant ce sont nos paysans qui travaillent dans les champs de canne à sucre ,dans la construction, dans les champs de tomates chez nos voisins.Pourquoi n'avaient-ils pas pu rester chez eux?Nous payons les consequences de notre egoisme ;de notre mépris envers nos frères et soeurs.

C'est bien trsite que ce soient nos paysans qui payent les consequences de nos luttes intestines et de notre crétinisme;tandis qu'un President elu grace aux suffrages de ces demunis meprisent leurs besoins elementaires pour satisfaire les désirs luxueux des deputés et des ambassadeurs inutiles.Ils tergiversent au nom d'un consensus politique ,au lieu d'operer les changements nécéssaires pour trouver les capitaux necessaires a la relance de l'agriculture et du tourisme;seules activités susceptibles d'apporter un soulagement à cette misère infrahumaine qu'endurent les haitiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arché Jean
Senior


Masculin
Nombre de messages : 88
Localisation : Boston, Massachusetts
Loisirs : Reading, writing, sports and travel
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Jeu 22 Nov 2007 - 14:30

J’ai lu avec beaucoup d’interet les arguments présentés par l’auteur de ce point de vue. Je pense qu’il a raison de dire que la loi Hope n’apportera pas grand’chose au developpement du pays. D’abord, les industries d’assemblage ne contribuent qu’a augmenter l’exode rurale. Nous devons nous rappeler que toutes ces manufactures se trouvent à port-au-prince. Dans les annees 70 et plus particulierement au debut des annees 80, la capitale haitienne etait parsemee de plus de 500 complexes industriels. Comme consequence immédiate, les fermiers haitiens abandonment leur terre et se rendent à port-au-prince en quete d’emploi. D’un coté le secteur agricole est frappé par ce movement de déplacement massif des fermiers vers la capitale. De l’autre coté le secteur informel de la capitale a vu une augmentation considerable de ses participants. Pour dire vrai, il y en a certains advantages, une minorité de chomeurs a pu trouver du travail. Mais un pays ne peut être sur la voie du développement en mettant sa confiance uniquement sur l’industrie d’assemblage qui n’utilise aucun intrant national.


L’auteur parle aussi de la révolution verte en Inde qui a connu du succès dans les années 60 et 70. Oui la revolution verte avait reussi dans beaucoup de pays latino-americains et asiatiques. Mais cette réussite au profit de qui? Qui en bénéficiaient? Les intrants tels que les pesticides et insecticides et autres venaient d’ou? c’est donc il y avait un probleme avec la révolution verte. Il faut noter a ce Carrefour qu’aucun pays ne puisse avoir un development soutenable en concentrant toutes ses activites economiques dans un seul secteur que ce soit dans l’agriculture ou dans le secteur economique moderne. Qand on parle de développement agricole, cela ne sous-entend pas l’abandon des autres secteurs. Il y a ce qu’on appele “developpement en paralèle” (Je souhaite que ce soit le vrai terme technique puisque j’ai fait une traduction directe de l’anglais). Par development parelèle, on entend le développement d’un secteur economique qui utilise les matières peremières les plus fiables et viables dont un pays dispose. A partir du porcessus de développement de ce secteur d’autres secteurs économiques pourront en beneficier. et aussi utilisent le capital genere par ce dit secteur dans leur etapes de developpement. Laisse moi utiliser un exemple pour expliquer ce point. Considerons que le gouvernement de monsieur Préval concentre ses activites dans le secteur “logement” à travers le pays. Tout le monde ne pourra pas travailler dans ce secteur. Ceux qui travaillent dans ce secteur auront besoin de manger, de se vêtir, de boire, d’éduquer leurs enfants, etc. A partir de ce moment, ces secteurs économiques auront une croissance. Il faut dire que tout cela depend des structures du pays. Pour ralentir l’exode rurale il nous faut un plan de developpement global du pays incluant toutes les sections rurales par une vraie décentralization.

Dire que nous devons nous resigner avec notre agriculture de subsistence c’est nous enforcer dadvantage dans la politique de resignation qui occupe notre mentalite. Nous contenter de notre agriculture de subsistance c’est aussi condammer pres de 4 à 5 millions de la population à une misère plus attroce. Oui, nous avons plus de montagnes que de terre arable. Cela ne signifie pas que le pays doit continuer à accepter un secteur agricole de subsistance dont la production ne peut meme nourrir ceux qui cultivent la terre. La quantité de terre que nous possédons, nous pouvons la rendre productive. Une agriculture de subsistance ne conduit meme à une certaine securité alimentaire.

Pouvons-nous imiter le modèle de développement de l’Inde consistant à la formation de techniciens en ordinateurs ou informaticiens? Il n’y a pas de modèle de développement universel. Un modéle de développement qui réussit dans un pays peut conduire à l’échec dans un autre pays. L réussite de tout projet de développement depend de bon nombre de facteurs. Nous devons considérer les ressources tant physiques qu’humaines. Plus de la moitié de la population haitienne est analphabète. Le modèle de développement de l’inde est-il applicable en Haiti? Je pense que nous devons utiliser nos propres ressources dans notre processus de démarrage.

Personne ne pourrait penser que seulement le secteur agricole pourrait conduire au developpement d’Haiti. Nous avons dit et nous répétons que le secteur économique primordial est l’agriculture dans les pays du tiers-monde, comme cela a été pour les etats-unis d’amerique ou l’agriculture demeurait l’activite economique de plus de la moite de la population active du pays. Mais au fur et à mesure que l’industrialisation de l’agriculture se produise par l’intégration de la technologie moderne , la productivite de ce secteur augmente et l’usage de la main-d’oeuvre active a changé. Une augmentation de la productivite cree de meilleures conditions de vie non seulement pour les fermiers mais toute la population du pays en bénéficie. Les experts en développement réclament toujours la transformation du secteur agricole qui doit se produire durant le processus de développement. On doit aussi se rappeler qu’il y a plusieurs étapes dans le processus de développement d’une nation. Oui, je suis d’accord qu’il faut developper le secteur technologique du pays (par exemple l’informatique), mais il faut entamer notre processus de développement par l’élimination de certains traits anti-démocratiques et discriminatoires qui nous rongent depuis notre independance.

Dr. Arché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Jeu 22 Nov 2007 - 22:55

Cet après-midi en regardant le show de Ms Winfrey j'ai été surpris d'apprendre l'existence d'une site internet:Kiva.org qui octroie de petits emprunts aux entrepreneurs des pays sou-developpés de l'afrique et de l'amerique latine.Je me demande si les haitiens profitent de ce site.Combien de potentiels "madan Sara ",nos commercantes pourraient beneficier de ces prets.les taux d'interets sont très bas.

Quelqu'un a critiqué la diaspora pour son manque de dynamisme.Pourquoi ne pouvons-nous pas creer une petite banque commerciale en haiti pour aider les petits entrepreneurs,les agriculteurs qui ne peuvent avoir acces au capital que necessitent leurs fermes?

L'année prochaine je souhaite que nous cessions de discourir et de critiquer.Reconnaissant le laxisme du gouvernement et l'egoisme des politiciens à operer les changements nécéssaires pour eviter la disparition de ce coin de terre que nous cherissons;il nous incombe de cesser nos lamentations et de planifier des actions concretes pour soulager nos frères et soeurs."Acta non verba "devrait etre notre resolution .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Ven 23 Nov 2007 - 17:36

Rodlam Sans Malice, la microfinance a connu un essor considérable en Haiti et est très rentable. C'est pourquoi toutes les banques se melent de la partie: Sogesol, MCN (filiale de Unibank)...

Par contre, des crédits pour investir en agriculture sont rares. Nos agriculteurs n'ont pas de fonds de roulement et les conséquences sont néfastes pour la production agricole: les semences ne sont pas de bonne qualité faute d'argent, difficulté pour payer les frais d'irrigation, les plantes ne trouvent pas d'engrais et fertilisants à temps, les maladies ravagent les plantations.... Il y a trop de risques et les investisseurs ont peur.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Ven 23 Nov 2007 - 19:23

Vous dites :"Des credits pour investir dans l'agriculture sont rares"Pourtant nous importons nos denrées et vivres alimentaires de la Republique Dominicaine.Pourquoi les semences sont de mauvaises qualités?Pourquoi donc avons nous un DEPARTEMENT DE L'AGRICULTURE?que font les agronomes haitiens?Ils veulent de preference tous etre Presidents et Premier Ministre.Pourquoi un agronome de l'acabit de Severin ne peut-il pas fabriquer des semences pour nos agriculteurs et produire des engrais à bon marché.

C'est la mon problème avec les technocrates haitiens;ils parlent toujours de leurs diplomes ,mais ils ne produisent rien pour la croissance du PIB;alors que valent ces diplomes si c'est seulement pour etre des bureaucrates inutiles?Hier Andre Agassi qui n'a pas depassé la 8eme grade à l'ecole etait l'invité de ms Oprah Winfrey qui lui felicitait pour son etablissement scolaire dans la ville de Las Vegas.Il fallait voir cette realisation.Je voterais 10 fois pour un Agassi au lieu de ces Docteurs es lettre qui se contentent de discourir a longueur de journée.

pourquoi l'agriculture qui est la source de revenus de la majorité des haitiens soit si negligée?Je fus indigné en apprenant que nous importions des oeufs de la Republique dominicaine.A l'age de 8 ans j'avais deux poules qui me procuraient des oeufs durant mon enfance.Quand apprendrons-nous à nous occuper de ce qui est essentiel à notre survie? En verité en lisant ce qui se passe en haiti je me demande s'il y a une main invisible qui nous empèche de progresser ;c'est incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Ven 23 Nov 2007 - 23:49

Rodlam Sans Malice, je partage ta douleur et ton amertune sur la situation catastrophique d'Haiti. Par ailleurs, je n'appuie pas totalement ta stratégie pour pallier à ce problème.

Les Techniciens
Les agronomes, les docteurs, et ingénieurs sont des hommes comme nous. Ils ont une famille à nourrir, des enfants à éduquer, et ont besoin de l'argent. Ils doivent faire le bon choix s'ils veulent se comporter en bon chef de famille responsable. C'est pourquoi les medecins insistent aux patients de payer avant d'entrer dans la salle d'opération, ou les ingénieurs qui ne se foutent pas des gens qui construisent dans les ravines, et les agronomes qui arrivés sur le terrain, jouent aux dominos, harrassent les jeunes filles du village et attendent leurs chèque sen US dans les ONG. Ces techniciens sont des victimes du laisser-aller de notre société. Il ne faut pas les blamer mais créer des structures pour les obliger à travailler. D'ailleurs, ces techniciens sont en quete d'une résidence en Amérique du Nord, c'est une preuve de leur situation alarmante.
L'Etat
L'Etat doit intervenir pour établir des structures pour dynamiser les techniciens à fournir le meilleur d'eux-memes. Par exemple, un ONG paie $1500 US à un jeune agronome sans expérience. Quant à l'Etat, il paie à un agronome de 10 ans d'expérience 25000 gourdes, soit $700 US. A ce moment la, tous les gens qualifiés se dirigent vers les ONG et privent l'Etat des cadres compétents. Arrivés aux ONG, ces professionels s'assoient, jouent aux cartes, attendent la nuit pour harrasser les jeunes filles. Ceux qui restent dans l'admistration publique s'assoient derrière le bureau et ne font rien. Et Le pays se détruit. C'est à l'Etat de régler le jeu et d'attribuer des travaux aux techniciens.
Les Pays Amis d'Haiti
Les bailleurs de fonds pourraient financer une banque de crédit agricole pour apporter des fonds de roulement aux agriculteurs. Ils pourraient aussi dévier les fonds des ONG vers l'Etat pour un appui plus ciblé aux paysans. A ce moment, la production agricole augmentera et Haiti se dirigera vers sa sécurité alimentaire. Si Haiti a une production agricole suffisante, qui achetera les produits avariés de ces pays amis? Haiti doit rester dans ces conditions, les pays amis doivent faire semblant d'aider via les ONG, et Haiti doit etre dependant d'eux et consommer leurs déchets.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   Sam 24 Nov 2007 - 10:41

Mon cher

Les salaires minables que paye l'Etat haitien ne devraient pas etre des excuses aux paresseux qui refusent de remplir leurs devoirs.Combien gagne un medecin à Cuba?Durant ma jeunesse je parcourais parfois des dizaines de kilometres dans les mornes chaque jour pour un salaire de 70 dollars par mois.Je faisais mon travail,malgré les conditions penibles dans lesquelles je vivais.Alors je vous en prie n'essayez pas d'innocenter ces bureaucrates qui se contentent de toucher leurs emoluments sans rien apporter à la production nationale.Pour que l'etat paye des salaires decents faut-il que l'assiette fiscale soit agrandie;et comment l'agrandir si les technocrates haitiens ,au lieu de produire des biens et des services ,prefèrent vendre les materiaux et les machines disponibles dans les ministères?

Vous me parlez de l'etat comme s'il se composait d'etrangers ou de martiens.Qui dirige le pays ;qui forme le gouvernement?Si le Ministre Severin ne peut pas diriger le Departement de l'agriculture,alors il doit se retirer.Il n'est pas le seul ,on ne peut plus tolerer des mediocres à la tete des ministères du pays.Il ne s'agit pas seulement des ministres ,mais tous les employes qui ne fournissent pas un travail producteur de biens et de services doivent etre revoqués.C'est la le problème ,le gouvernement est trop dispendieux pour ce petit pays pauvre.Les employés de l'etat loin de fournir les services auxquels ont droit les contribuables se contentent de dilapider les deniers publics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La loi Hope, est-ce une solution? et IT?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» Les maux qui ravagent Haiti: A la recherche d'une solution ou d'un remede
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» Renverser le gouv haitien n'est pas une solution aux problèmes d'Haiti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: