Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Jeu 29 Nov 2007 - 22:55

LES DOMINICAINS NOUS REFUSENT LEURS BANANES
</B>
Le gouvernement relévera-t-il le défi?

PORT-AU-PRINCE, 22 Novembre – Allons-nous nous contenter de constater sans rien faire.

Les autorités dominicaines ont interdit temporairement les exportations de bananes et d’œufs vers Haïti, craignant une pénurie dans leur pays aprés les dommages faits par la tempête tropicale Noël. Mais provoquant automatiquement une pénurie dans notre pays à nous où nous n’avons pas une production agricole suffisante.

Par contre, nous habitons la même île et sous le même climat et la banane est une plante aussi répandue chez nous que chez nos voisins.

Les informations les plus crédibles nous apprennent que la prochaine récolte en Haïti arrive dans quelque 3 à 4 mois (il faut 9 mois pour une récolte).

Donc il faudra probablement attendre au moins 9 mois pour que puissent reprendre les livraisons de la république voisine.

Que devons-nous faire entre-temps?

Laisser s’organiser un marché noir de la banane et des œufs?

Non. C’est au tour de l’Etat haïtien de s’organiser pour une utilisation optimum des possibilités existantes.

L’Etat doit immédiatement se mettre au travail au lieu de rester à déplorer la malchance ou à courir aprés ceux qui promettent en vain de lui faire trouver des stocks de bananes dans les coins les plus reculés de la terre.

L’Etat doit d’abord s’occuper de dresser un inventaire complet de toutes les disponibilités actuelles dans le pays.

C’est la tâche du ministére de l’agriculture de dépêcher des brigades d’agronomes et d’experts dans toutes les plaines et vallées où pousse la banane plantin ou banane musquée qui est la préférée des haïtiens et justement celle qu’on importe massivement de la république voisine.

Mais un inventaire comprenant aussi toutes les autres variétés même les moins raffinées (comme la banane pouyak) car ce n’est pas le moment de faire la fine bouche.

C’est naturel à cent pour cent...


La banane abonde dans beaucoup de coins du pays, pratiquement dans tous les départements géographiques, avec une préférence marquée pour celle cultivée dans la plaine de l’Arcahaie aux portes mêmes de la capitale. Arcahaie, Cabaret, Cazale etc.

Or la banane locale a été négligée comme qui dirait exprés pour faciliter les importations de la République dominicaine qui produit une banane plus costaude, peut-être plus nutritive pour ne pas dire au contraire plus remplissante. Car on soupçonne l’influence d’hormones ou d’autres engrais chimiques, tandis que chez nous c’est naturel à cent pour cent.

Le probléme est que même la nature a souvent besoin d’un petit coup main. Or on n’a rien fait pour combattre les parasites qui se sont attaqués aux bananeraies du pays. Aujourd’hui les pentes montant à Cazale (30 km de la capitale) sont vertes, mais les riverains vous diront de ne pas vous fier à la couleur, la banane « coule » avant d’arriver à maturité.

Le clan des importations...

Or tous les agronomes et experts le savent. Mais rien n’a été entrepris. Ou plutôt c’est plus dégueulasse: des efforts ont été faits, des initiatives entreprises. Mais les luttes de clan ont empêché toute solution au probléme.

Ainsi lors de la rédaction du CCI (plan économique triennal mis au point sous le gouvernement intérimaire), on parlait d’importer des plans de banane pour rénover la production locale.

Alors qu’il existe en Haïti des laboratoires (nous en connaissons au moins un) où ont été réalisées des variétés pour suppléer aux maladies de la banane en Haïti. Il existe une ferme d’expérimentation au nord de la capitale. N’importe qui peut la visiter. Mais les responsables haïtiens ont toujours fait la sourde oreille.

Histoire de clan, de « moun pa » ou esprit partisan.

Dans le cas du CCl, le clan des importations l’a emporté sur l’effort local. Comme toujours...

Puis pour finir, il semble qu’aucun plan de banane n’ait été importé et que notre ventre a été tout bonnement remis aux voisins dominicains. C’est d’ailleurs ce que (ironiquement) reprochent des associations dominicaines de planteurs critiquant la mesure d’interdiction prise par Santo Domingo. Eux considérent qu’ils n’ont pas produit seulement pour les dominicains, mais qu’une part de leur production est destinée spécifiquement à Haïti.

Il y aurait eu donc à un moment donné une décision bien arrêtée de saborder l’agriculture haïtienne car les importations font mieux l’affaire de certains capitalistes locaux. Point. Moins de casse-tête et des revenus mieux garantis.

Eviter le marché noir...

Ce que nous demandons à voir aujourd’hui de la part de l’Etat haïtien c’est de nous montrer (à un moment critique comme celui-ci) s’il est capable d’un certain effort et d’un peu d’organisation. Et non de continuer à rechigner comme n’importe qui. Depuis tout le temps, par exemple, que le ministre François Séverin déplore l’importation par Haïti de dizaines de millions d’œufs de la république voisine, qu’a-t-il fait pour y apporter un début de solution. Eh bien, le moment est venu.

Effort d’envoyer des agronomes et autres techniciens aux quatre coins du pays pour dresser un inventaire des ressources existantes en matiére de bananes... Mais aussi de tout ce qui peut servir de substitution dans une situation d’urgence. Ignames, manioc, patates etc.

Effort de la part du ministére des Travaux publics de remettre rapidement en état les voies de pénétration qui permettent d’y avoir accés.

Effort de la part du ministére du Commerce pour aider à une gestion permettant d’éviter le marché noir tout en permettant aux cultivateurs de redémarrer sur de nouvelles bases dés la prochaine récolte.

Effort de la part du ministére de l’Economie pour apporter quelques stimulants à ces petits producteurs qui ont presque tout perdu pendant le régne absolu des importations massives de la république voisine.

Effort enfin de la part des ministéres de la Planification, de l’Environnement, bref du Gouvernement lui-même (le plus ironique est que nous sommes gouvernés en majorité par des agronomes) pour montrer qu’il est capable de relever le défi. Car toutes les armes sont là, c’est une question de volonté.

Editorial, Mélodie 103.3 FM, Port-au-Prince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 0:48

La banane est-elle si indispensable dans la diète alimentaire des haitiens.Je mange très rarement des bananes et je me porte assez bien.Je pense qu'il faut aider les haitiens a comprendre mieux la valeur nutritive des produits locaux.Comme disait l'ex Premier ministre Latortue: les haitiens doivent changer leur diète.Je consomme la patate, les pommes de terre, le manioc regulièrement ;si les dominicains ne veulent plus nous vendre leurs bananes et bien je ne crois pas que les haitiens mourront de faim.Yon bon plat mayi moulen St marc kwit ak kokoye ak pwa rouj ak yon bon moso pwason ak yon tranch zaboka bò kote l ,epi ou bwè yon bon ji kachiman ,ou byen ji krosol ou anform net al kole.yon bon plat piti mi kwit ak pwa kongo epi ou mete yon moso poul ak yon moso patat bò kotel epi on manje yon fwi apre se sa net.Fok nou aprann manje sa nou genyen.Ki zafè enpote manje sa, mezanmi ;epi se peyizan nou yo ki ap travay nan chan tomat tout kote.Kote moun ki save yo?kote agronom economist lan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 9:29

C'est un problème généralisé qui ravage tous les secteurs. Jetons un coup d'oeil sur un autre secteur, la téléphonie.
Haiti avait-il besoin d'un nombre si élevé de telephones cellulaires?
C'est une population en chomage qui passe la majeur partie du temps à la maison.
Pourquoi ne pas développer le téléphone fixe sans cable qui couterait beaucoup moins cher?
Haitel et la Teleco avaient deja commencé à expandre ce type de téléphone mais ils ont enterré cette technologie au profit d'intérets mesquins.

Il en est de meme pour la banane et les oeufs. Les gouvernements antérieurs n'ont jamais défini les priorités et ont laissé des acteurs prioriser leurs intérets mesquins, la contrebande au détriment de l'agriculture.

Actuellement, il n'y a aucune porte de sortie pour l'équipe Préval-Alexis. En effet, il faut des années pour construire des plantations de banane et des poulaillers. Le pays est dans l'abime et cette génération doit payer le prix des gaffes de leurs parents. Le présent est en mauvais était, et le futur sera pire si l'on ne décide pas de corriger les erreurs. Face aux conditions actuelles, il est presqu'impossible à cette génération de soulager sa misère, c'est déjà trop tard. Elle n'a qu'un choix : se sacrifier pour préparer un meilleur futur pour leurs enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 9:38

"Actuellement il n'y a aucune porte de sortie pour l'equipe Preval/Alexis"

Cela signifie ce mandat finira dans les memes conditions que le premier.Ce serait vraiment decourageant ;pourquoi avait-il brigué la presidence une deuxieme fois s'il n'avait pas le courage et la volonté d'operer les changements nécéssaires au relèvement du pays?Certains haitiens doivent evaluer leur formation pour servir le pays selon leurs moyens;je trouve ridicule dans l'etat actuel du pays certains haitiens cherchent des fonctions qui depassent leur competence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 9:47

J'ai peut-etre exagéré mais je faisais allusion à la crise de la banane et des oeufs qui exigent des années de travail pour leur production. Une baguette magique ne pourra pas aider Préval-Alexis à resoudre cette crise.
Par contre, ils peuvent préparer les bases de production pour les prochains gouvernements mais je doute fort qu'ils le feront.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 10:03

Comme je l'ai dit il n'y a pas de crise à cause de la cessation des exportations dominicianes.La crise est de preference la negligence ,le laxisme de ce gouvernement d'operer les changement nécéssaires pour prevenir les desastres qui nous menacent.C'est ce laissez grennen qui m'exaspère car on ne voit pas l'urgence dans les decisions gouvernementales.On dirait que tout marche bien en haiti,on ne parle que d'elections tandis qu'une epée de damocles (la surpopulation et le sous-developpement) menace la survie du pays.

nous pouvons toujours remplacer les bananes par d'autres legumes ayant la meme valeur nutritive.Que comptons-nous faire pour alimenter 10 millions d'haitiens dans 5 ou dix ans si toutes les recettes de l'etat ne suffisent meme pas à payer les bureaucrates?Dependrons-nous toujours de la bienveillance ou des caprices des dominicains?Les indecis doivent comprendre qu'il n'y a plus de temps a perdre;ou nous corrigeons les negligences à present ou bien ce pays est foutu à jamais.

Il faut que le president ait le courage de mobiliser le peuple et le parlement pour leur parler honnètement de l'etat lamentable du pays.Nou pa ka kontinye ap dirije peyi ya menm jan ankò.Nou pa genyen anpil tan eevan nou ankò.sa nou ap sibi la se komansman de la doulè kondi gran moun lontan te konn di ;pita pi tris.Fok genyen desisyon ki pran imedyatman pou ke nou pa tounnen mandyan eternelman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 12:27


<BLOCKQUOTE id=90237aa8>

Dufreined a dit:
Citation :


Actuellement, il n'y a aucune porte de sortie pour l'équipe Préval-Alexis. Le pays est dans l'abime et cette génération doit payer le prix des gaffes de leurs parents. Le présent est en mauvais était, et le futur sera pire si l'on ne décide pas de corriger les erreurs. …c'est déjà trop tard. J'ai peut-être exagéré mais je faisais allusion à la crise de la banane et des œufs qui exigent des années de travail pour leur production. Une baguette magique ne pourra pas aider Préval-Alexis à résoudre cette crise. Par contre, ils peuvent préparer les bases de production pour les prochains gouvernements mais je doute fort qu'ils le feront.

Dufreined il ne faut pas parler comme un mauvais prophete, et donner toujours un visage politique a nos problèmes qu’ils soient économique, sociale, éducatif etc. Le gouvernement actuel n’a même pas encore cyclé 2 années au pouvoir.
Le probleme n’est pas les gouvernements qui viennent et qui partent, mais l’état reste à perpétuité. Car nous somme L »ETAT.

On s’en foutera pas mal des gouvernements si l’état est reposé sur une base solide.

Si les Dominicains sont obliges de rationner l’exportation de leurs produits comme les bananes et des œufs, pourquoi ne pas les inviter à venir en Haïti pour nous aider car nous avons aussi des bananes et des œufs, il suffit d’avoir la technologie, l’irrigation pour les bananes, et l’électricité permanente pour les couveuses des œufs.

Parfois il faut se demander comment la Jamaique, Trinidad and Tobago, St Kitts, les Bahamas, etc.. tous ces petits pays (en superficie et terre cultivable) peuvent ils nourrir leurs habitants ? La plupart des habitants de ces pays la ne cultive pas la terre car il peut avoir le luxe d’acheter ceux qu’ils veulent.

Ils ont une industrie touristique rentable.
Ils ont une industrie bancaire rentable (taxe free, impôt gratuit et dépôt et compte anonyme).
Ils ont une industrie maritime rentable (beaucoup de bateaux croisières et marchands portent leurs pavillons).
Ils ont une industrie d’assurance rentable, gambling, casino, et « out sourcing services).

Oui Dufreined, comme vous l’avez si bien dit, ils parlent tous l’anglais !!

Comment demander à un paysan (s’il se considère encore paysan) de cultiver la terre dans des conditions archaïques veilles de plus de 200 ans d’une terre fatiguée et sans l’aide des entrepreneurs et sans les subventions de l’état ?

Il nous dira tous d’aller au diable, s’il peut se contenter d’un petit sachet qui vaut moins de 15 centimes de spagetti/noodle, avec flaveur bœuf, écrevisse, végétale etc. ?

Comment demander à un paysan (s’il se considère encore paysan) de cultiver la terre, s’il est au téléphone a longueur de journée parlant avec ses proches vivant en Floride, ou aux Bahamas et qui compte lui aussi partir un jour ?

Il n’y a pas assez de bananes sur le marche haïtien, le paysan s’en fout, car il a suffisamment pour nourrir sa famille et faire un micro marché.

Il n’y a pas assez d œufs sur le marche haïtien, le paysan s’en fout, car il a suffisamment de poules chez lui pour pondre et nourrir sa famille et faire même un micro marché.

Donc de qui prévient ? Pourquoi blâmer le paysan si on l’encadre pas avec la technologie, le financement, l’éducation, sante etc.

Gwan neg ap plinyen ke yo pa jwen banane nan ak ze a pou yo manje, e se sou peyizan an ke yo vle lonje dwet.

Le jou ke nou pemet mwen chita sou menm tab avek nou pou nou diskite aveni peyi a, le sa ya nap kap jwen ze ak banane pou nou manje.

Revelation


</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 13:02

Je ne suis pas un faux prophète mais un évangéliste.

Voila l'état de nos bananiers:



La production d'un bananier est vraiment faible. Qu'est-ce qu'il faut faire pour augmenter la production:



Des canaux d'irrigation. Quelle sera leur durée de vie?




Regardez l'eau de la rivière qui ira alimenter les canaux: eau sale et bourrée d'alluvions qui ira boucher les canaux (le morne est aussi déboisé. et l'entretien des canaux?




Sur ce, il est impossible à Préval-Alexis d'augmenter la production de la banane avant la fin de leur mandat. Ils doivent prendre des années pour réparer les réseaux d'irrigation et autres infrastructures de base. Ils n'ont qu'un choix: préparer les bases pour le prochain gouvernement.

P/S Ce sont des photos réelles sur l'agriculture haitienne que j'avais prise lorsque je travaillais dans la plaine de Petit-Goave (Fort Royal).
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8119
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 13:14

<BLOCKQUOTE id=90237aa8>


Gwan neg ap plinyen ke yo pa jwen banane nan ak ze a pou yo manje, e se sou peyizan an ke yo vle lonje dwet.

Le jou ke nou pemet mwen chita sou menm tab avek nou pou nou diskite aveni peyi a, le sa ya nap kap jwen ze ak banane pou nou manje.

Revelation


Monche, apa w jwen kote pwoblèm nan ye!
Nou pa kapab ap izole peyizan an epi nou vle pou li ba nou manje.

Nou pa envesti lan agrikilti e nou pa ancadre yo.

Nou paka ap tann gouvènman, se tout ayisyen ki pou fè yon efò e derape yon biznis.

Peyizan an gen lontan lap fe sa.

Li te toujou kreye travay pa li san li pa bezwen yon boss. Men, jan sitiasyon peyi a vini ak deforestasyon, enfrastrikti kraze, li bezwen lòt ayisyen vin mete kondisyon pou li kapab pwodiy.

</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 16:39


<BLOCKQUOTE id=84608af>
Sasaye di:
Citation :
Nou pa kapab ap izole peyizan an epi nou vle pou li ba nou manje. Nou pa envesti lan agrikilti e nou pa ancadre yo.Nou paka ap tann gouvènman, se tout ayisyen ki pou fè yon efò e derape yon biznis
M'dako avek W, Sasaye!
Fok nou rekonet peche nou paske depi tro lontan nou neglije peyisan. Konwen la, nou we ke si nou te investi yon ti kichoy nan agrikilti a nap kap jwen ze ak banane pou nou manje.
Moun Poto Prince ap pale de agrikilti e agronomi a loske peyizan konsidere tet li kom "kiltivate" se kiltivate ke li fe. Agrikilti se pou gwan neg.
Fox nou bay peyizan yo "grad".
Fox nou bayo bonjan zouti pou yo travay pou yo sa organize an "vre" agrikilte.
Le sa map kap pale de agrikilti ou byen agro-indistryel e sou nou pa jwen ze ak banane nan nap kap gen rezon pou plinyen de prodiktivite yo.
Ki denye fwa ke Minis "Agrikilti a fe yon foire ou byen yon "open house" pou invite tout peyizan nan peyi a vinn vizite campus agronomi a???
Ki denye fwa ke Minis Agrikilti a avek tout ekip li yo voye eclerer li yo nan provins pou al pase film ak video pou peyizan yo pou montre yo denye teknik nan agrikilti??
Ki denye fwa ke distribisyon zouti nef ou izaje oganize pa depatman agrikilti a pou peyizan yo?

Pou le moman, se kiltive ke peyizan nou yo ap kiltive.
Kidonk yo bezwen yon Minis de la kiltivasyon ki pou travay kot-a-kot avek yo.

Revelation

</BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Ven 30 Nov 2007 - 16:52

'La politique de la terre ,la seule ,la vraie "Louis Dejoie

Aujourd'hui nous payons les consequences de nos stupidites;de nos negligences et de nos prejugés ridicules.Au lieu de vendre nos payisans pour la zafra dominicaine pourquoi n'avions-nous pas pensé à les encadrer et les aider à augmenter leur production.Non c'etait plus facile de les fourrer dans les bidonvilles pour crier :"Duvalier papa peyi ya se pou wou vire bonda jan w vle"et de les laisser prendre de petites embarcations pour se refugier dans les iles voisines de la republique.

koulyè ya nap kriye tankou ti moun:" dominiken sispann vann nou bannann ak ze sa nou pral manje>".Mwen te kwè nou tout se Presidan ,Senatè depite , delegue ,vice dlegue premye Minis, ambassadè, konsil ,Minis ,Mè, se pou sa nap goumen tout la jounnen e byen se vale diskou se pa abitan nou konn rele yo moun morn .dominiken yo pa ka kite pep yo ap soufri paske yonn remen lot; yo pa meprise peyisan lakay yo.Yo vinn achte pa nou yo nan men nou pou yo te ka ranpli kota sik ke meriken te ba yo; nou nou te pito kite isinn sik yo fenmen jis yo retire kota sik lan men nou.Fok nou avwe ke anpil nan nou sot anpil; menm sa ki ale lekol yo.Mwen dako ak Manigat elit ayisyen pi merite edike ke peyisan yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Sam 1 Déc 2007 - 10:35

Citation :
dominiken yo pa ka kite pep yo ap soufri paske yonn remen lot; yo pa meprise peyisan lakay yo

Savez-vous qu'il y a plus de Dominicains qui tentent de quitter la Republique Dominicaine pour aller vers les USA (via Porto-Rico) que d'Haitiens ?

Le nombre de Dominicains rapatries est generalement toujours superieur au nombre d'Haitiens rapatries.

La Republique Dominicaine n'a aucune paysannerie au sens ou on l'entend. Oui, il existe de grandes proprietes terriennes exploitees par des industries americaines.

Ceci dit, il nous faut parvenir a une stabilite politique pour poser les vrais problemes du pays.

C'est encore regrettable que les efforts deployes par la premiere administration Preval/Alexis en faveur d'une reforme agraire, de programmes de pisciculture et de developpelement de la peche (avec la cooperation cubaine) aient tourne en mouvement nul en raison de l'instabilite politique. parce qu'il s'agissait d'un debut tres interessant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Sam 1 Déc 2007 - 15:46

Je ne connais pas très bien les statistiques sur l'immigration clandestine dominicaine ,donc je ne peux ni approuver ni dementir votre declaration, cependant je peux comprendre le desir des dominicains de vouloir quitter l'ile car malgre leur avance par rapport a haiti ;la dominicanie est un petit pays pauvre ;mais il n'y a pas ce mepris envers les pauvres dominicains que l'on voit en haiti.Je ne connais pas très bien le pays ,mais la facon dont ils se comportent aux etats-unis on peur dire qu'ils sont plus unis que les haitiens.Il y a plus de stabilite en dominicanie parce qu'ils ne veulent pas tous etre presidents comme nos "zintelektyel".Ils s'adonnent à d'autres activites pour le progres de leur pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Mer 5 Déc 2007 - 6:20

Et on a meme pas encore parle de ce fameux clan des importateurs.

Malheureusement, la grande majorite de nos hommes (les plus puissants de facon certaine) d'affaire appartiennent a cette categorie.

Et c'est cela le plus probleme du pays a cet egard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Lun 10 Déc 2007 - 12:50

"Des six pays d'Amérique latine et des Caraïbes figurant sur la liste, trois, Haïti, la République Dominicaine et le Nicaragua sont confrontés à des situations de "sévère insécurité alimentaire localisée" et auront besoin d'une assistance externe. Cette insuffisance résulte des graves inondations dont ils ont été victimes au cours des derniers mois."
selon FAO

http://www.reliefweb.int/rw/RWB.NSF/db900SID/DPAL-79RJPK?OpenDocument

La situation n'est pas extraordinaire en République Dominicaine. Elle se porte mieux qu'Haiti, mais elle est aussi en crise. Il se pourrait qu'elle n'avait pas assez d'aliments pour exporter vers Haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   Lun 10 Déc 2007 - 22:23

mwen sot ap li ki jan demand pou vyann ap ogmante nan peyi ki ap devlope yo tankou chine , Inde ,Philippines.etc. menmsi si se 15% tè nou yo ki kiltivab sa pa vle di nou pa ka fè elvaj nan morn yo,jan ayisyen renmen manje viann kabrit nan diaspora ,nou ka eleve kabrit ak mouton nan tout morn yo pou nan vann lenn mouton yo .menm si nou mande jwif yo ki jan pou yo ede nou dessaline dlo lan mè nou ka jwen ase dlo dous pou irige savann desole pou nou te ka fè elvaj la.

eske yo pa plante soy ak olive an ayiti? jan pri lwil sa yo ap monte sa ki fè nou pa ka plante yo nan morn yo.genyen anpil bagay nou ka fè nan morn yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche opine sur la derniere semaine...
» Haiti en Marche: Qu'est-ce que les Etats-Unis ont contre nous?
» Haiti en Marche: Neo-liberalisme - Ouvrier haïtien: le grand perdant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: