Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Décentralisation: Faut-il un débat ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6013
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyVen 30 Nov 2007 - 13:16

Je ne pense pas qu'il faudra faire un débat pour entreprendre la décentralisation tant reclamée depuis 1986 par les autorités locales. Je pense qu'il suffira de faire preuve du leadership pour réaliser cette décentralisation. Il faut rappeler que le leadership c'est la capacité d'Un individu d'influencer un groupe vers l'atteinte des résultats


Haïti/Décentralisation : Entreprise difficile en dehors d’un débat national

vendredi 30 novembre 2007
par Djems Olivier



Saint-Marc, 30 nov. 07 [AlterPresse] --- Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), Paul Antoine Bien-Aimé, est du nombre de ceux qui croient que la décentralisation ne pourra être effective en Haïti que sous la base d’un dialogue constructif entre les différents secteurs vitaux du pays.

Tout en rappelant qu’on ne peut pas importer un modèle de décentralisation d’un pays à l’autre, Paul Antoine Bien-Aimé préconise la tenue d’un débat national sur les mécanismes devant être mis en place pour faciliter la décentralisation du pays selon le vœu de la constitution de 1987. Il revient toutefois à l’Etat central d’indiquer, selon le ministre, les grandes orientations.

« Il faut un débat national, il faut un consensus national. Car, les enjeux sont trop importants, aussi bien les enjeux qui concernent la consolidation de l’Etat central dans un pays où l’Etat est faible qu’en ce qui concerne l’édification d’une véritable autorité locale ou pouvoirs locaux », déclare Paul Antoine Bien-Aimé dans un échange spécial avec des journalistes, dont de l’agence en ligne AlterPresse sur place à l’occasion de la conférence internationale des maires cette semaine en Haïti.

Hormis les prescrits constitutionnels posant les bases de la décentralisation, il n’existe en Haïti aucune loi concernant ce projet de société préconisé par la loi mère du pays. On retient aujourd’hui la loi de 1982, d’essence duvaliériste, sur la collectivité territoriale communale et la loi de 1996 qui traite de la section communale, adoptée sous la première présidence de René Garcia Préval.

Ancien ministre durant le premier mandat de Préval (1996-2001), Paul Antoine Bien-Aimé, conscient de cette absence d’instruments légaux, considère que ces lois sont toujours d’application tout en prônant « un véritable débat national » pour remédier à cette situation.

« Nous n’avons pas encore, depuis 1987, lancé ce débat national. Si bien que nos textes à caractère législatif sont des textes concoctées dans certaines sphères » et leur application se révèlent fort souvent difficile, fait remarquer le ministre Bien-Aimé qui insiste sur l’idée qu’une politique de décentralisation ne peut pas être définie uniquement par l’Etat central.

Aux côtés d’autres officiels haïtiens, des délégués internationaux, ainsi que des diplomates étrangers, Paul Antoine Bien-Aimé participe, du 28 novembre au 2 décembre 2007, à la 23e Conférence mondiale des maires, placée cette année sous le signe du « renforcement des municipalités ».

Au cours de ces assises à Délugé (petite localité située non loin de la ville de Saint-Marc, 120 km au nord de Port-au-Prince), les modèles malien, colombien, français et même américain, de la décentralisation ont été présentés dans des travaux en atelier aux décideurs haïtiens.

Ces expériences pourront bien aider Haïti à « alimenter la réflexion locale » en vue d’arriver à une décentralisation totale, selon le ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales.

« L’urgent maintenant est de s’entendre sur les options, les objectifs, la route que nous allons suivre dans le domaine de la décentralisation », soutient Paul Antoine Bien-Aimé.

Des ateliers sur les « Objectifs du millénaire pour le développement », sur le « Développement du leadership » et sur les « Risques et désastres » ont également eu lieu, le 29 novembre 2007, dans le cadre de la 23e édition de la Conférence mondiale des maires.

Une plénière sur la « Coopération décentralisée » sera suivie, ce 30 novembre, de la présentation de projet de 6 communes haïtiennes à développer. Il s’agit de Saint-Marc, Dame-Marie, Cabaret, Dessalines, Fond-des-Nègres, Milot. La présentation du projet « Gonave Development Cooperation » est également prévue le même jour. [do apr 30/11/2007 09]



Djems Olivier [AlterPresse]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyVen 30 Nov 2007 - 15:27

Saint-Marc, 30 nov. 07 [AlterPresse] --- Le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), Paul Antoine Bien-Aimé, est du nombre de ceux qui croient que la décentralisation ne pourra être effective en Haïti que sous la base d’un dialogue constructif entre les différents secteurs vitaux du pays. [/font]Entreprise difficile en dehors d’un débat national !!!! [/quote][/font]

Tout cela est de la poudre aux yeux !!

Des belles idées non réalisables pour tromper les gens naïfs, et sans défense.

Qu’est ce qu’il ya de plus difficile dans tout cela ???

Rien absolument rien.

On n’a pas besoins d’un débat national pour déplacer les gens ou de décentraliser une ville comme Port-au-Prince. Par exemple :
Si le gouvernement et son staff se déplacent et prend siège au Cap-Haïtien, Port-au-Prince sera a un 1/3 décentralisée.

Si la douane de Port-au-Prince déplace son quartier général et l’envoie aux Cayes, Port-au-Prince sera à un ¼ décentralisée.

Si l’embrassade et le Consulat Américain sont logés à Saint Michel de Latalaye, Port-au-Prince sera complètement désert.
Pour décentraliser, il suffit de créer des emploies, et opportunités atteignables dans d’autres villes du pays.

Il faut rendre ces villes attractives en créant des emploies. C’est tout !!!

La grande Eldorado a crée la ville de San Francisco, parce que les gens cherchaient du travail, et de l’or.

On peut prendre d’autres villes comme Detroit avec l’industrie des automobiles, New York, le mecca financier, Boston, Baltimore etc.

Il n’y a pas eu de débat national pour que nos paysans puissent aller dans les bateys de la Dominicanie.

Decentralization means follow the money!!!

La cigale kap chante decentralizasyon jan yo vle, men foumi se tras sirop ke yo swiv pou yo decentralize tet yo!!

Fok nou pa koute moun fou intelektiel ki vle oganize symposyom, semine, workshop etc pou pale de decentralizasyon.

Dialog san aksyon vle di pawol mete la!!
Oganize yon dialogue kounyen la, nan 2 zan, mande ki yes ki te nan dialogue sa, peson pap chonje!!!

Moun serye pa dialogue!!
Yo poze zak bagay ki konkret, vizib, ke moun kap monwen e we ak 2 je yo de jenerasyon an jenerasyon!!

Revelation [/size][/font][/td][/tr]
[tr UNSELECTABLE="on" hb_tag="1"][td style="FONT-SIZE: 1pt" height=1 UNSELECTABLE="on"]
[/td][/tr][/table]</BLOCKQUOTE></BLOCKQUOTE></BLOCKQUOTE>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyVen 30 Nov 2007 - 17:23

Mwen pan kò janm tande yo fè yon symposyum sou pi gwo danje ki menase peyi dayiti :Surpopulation"Mal saa ap pete je yo men yo tout prefere fermen je yo sou li. Lè na gade nan mont nou se mouch ti moun nou yo pral manje pita .Koulyè ya nap kriye tankou ti moun paske dominiken refize vann nou bannann ak ze e byen mes chers amis dans dix ans menm sa ki genyen lajan pap ka achte bannann ak ze dominiken ankò.prepare nou wi lè yap montre ti moun ki ap mouri ak malnitrityon nan TV tankou sa ki ap pase an afrik yo ;piga nou di nanpren moun ki te prevwa ke sa tap rive la.Kontinye ap fè diskou depanse lajan pou gremesi nou konprann fleyo faminn ki menase ayiti ap epaye nou e byen yap fout nou an karantenn kareman pou nou pa ka kite lanfer ya e pi dominiken ap mete gad nan tout frontyè pou yo pa peye konsekans stipidite nou.

Genyen yon nonm kite dim an 1968 lè menm dlo komanse ra nan yon peyi se pye kout pran devan.e byen fwa saa pye kout pap menm genyen kote poul kouri ankò.Mwen pale nou ;se pa ranse map ranse; sam wè pou nou Antwann nan gomye pa wè l.Kite jenn fanm ak jenn gason ap kale ti moun tankou lapen nan peyi ya nan 10 zan nou pap ka desann anba la vil; se pont levi na bati pou nou rantre lakay nou ak anpil gad ki ap siveye nou. Pita pi tris wi.Nou ap plenyern koulyè ya pou kidnaping ki rete nan Port-au=Prince e byen mesye dam se nan tout peyi ya pral genyen kidnaping si nou pa pran mezi pou nou diminye populatyon ;ti mahe ya trò piti li pap ka nouri 10 milyon moun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptySam 1 Déc 2007 - 10:10

Je crois qu'une planification de la decentralisation est necessaire.

En dehors des grands principes mis par l'Assemblee Constituante en 1987 autour de la decentralisation, aucun groupe (Parlement y compris) ne s'est vraiment penche sur la question.

A preuve, il n'y a que 2 lois qui tournent autour de cette question (une qui date de 1982 et l'autre de 1996).

La decentralisation n'est pas aussi simple que de deplacer quelques bureaux de l'Etat en province, c'est une vision tres simpliste de la chose. Une erreur que fait souvent la diaspora a mon avis dans l'analyse de la chose haitienne.

La decentralisation implique des discussions importantes et surtout qui vont impliquer ceux qui seront touches par ces changements, c'est-a-dire les gens d'en-dehors.

Bien sur, il ne faut pas s'eterniser sur des debats qui vont durer 5 ans, mais il faut avoir le courage de mener une reflexion elargie ou tous vont etre impliques pour que l'on fasse une decentralisation a l'haitienne, que chacun des acteurs de la decentralisation connaisse ses prerogatives...

C'est ce fameux debat national dont on parle depuis 1986 et qui n'a jamais ete fait. Resultat: on traine toujours les memes facons de faire .

A rappeler que le centralisation n'a pas commence hier, cela a commence depuis la decision du gouvernement de Stenio Vincent (je crois) de fermer les ports de province dans les annees 1930 et qui a sonne le glas des bourgeoisies locales et a aussi annonce le debut de la fin de l'exportation des produits agricoles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptySam 1 Déc 2007 - 10:18

Et la decentralisation ne suffit pas à diviser le pays en de petites entites incapables de soutenir le poids des administrateurs:Delegues ,Vice delegues ,maires, assembles departmentales ,assembles communales etc.On cree de cette facon une bureaucratie inutile et dispendieuse qui empeche la capitalisation des moyens de production des biens et des services.

oui il ne faut pas que toutes les decisions soient prises à Port-au-prince et que toutes les recettes soient acheminées au DGI;il faut que les departments geographiques (5 ) aient l'opportunite de conserver une partie des recettes pour la realisation des projets locaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptySam 1 Déc 2007 - 10:26

Exactement, mais tout cela doit etre planifie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 11:26

Rodlam Sans Malice a écrit:
Et la decentralisation ne suffit pas à diviser le pays en de petites entites incapables de soutenir le poids des administrateurs:Delegues ,Vice delegues ,maires, assembles departmentales ,assembles communales etc.On cree de cette facon une bureaucratie inutile et dispendieuse qui empeche la capitalisation des moyens de production des biens et des services.

oui il ne faut pas que toutes les decisions soient prises à Port-au-prince et que toutes les recettes soient acheminées au DGI;il faut que les departments geographiques (5 ) aient l'opportunite de conserver une partie des recettes pour la realisation des projets locaux.

C'est la bonne reflexion d'un citoyen de la region du Grand Nord. Malice explique bien les vrais objectifs et les moyens de la Décentralisation. On n'en veut pas necessairement aux grandes infrastructures. Les gros bâtiments et les fonctionnaires de haut niveau, Port-au-Prince peut toujours les tous garder.

L'essentiel de cette Decentrailisation est la redistribution surtout des tâxes et des recettes de l'étât. Il faut bien partager cette masse d'argent que seule la républiqe de Port-au-Prince bénéficiait toujours. Il faut aussi aller plus loin établir dans ce pays un système de pérequation. Cela veut dire: un mécanisme de redistribution qui vise à réduire les écarts de richesse, et donc les inégalités, entre les différentes collectivités territoriales.

On prend par exemple le departement du Nord-Ouest c'est la region la plus pauvre du pays. La province ne prélève pas beaucoup de taxes et des recettes. Une simple question de redistribution de la richesse ne suffiserait pas. Il faut un système de pérequation pour mieux la supporter économiquent . Voila comment cette Decentralisation serait la plus efficace.

Vous parlez de faire un long débât et des palabres pour cette affaire. Je pense selon moi qu'il faut d'abord la volonté politique d'un homme, le President. Par la suite il faut des bons hommes à la bonne place au niveau des provinces et des Ministères qui gèrent le programme. Après bien entendu approbation par le Parlement. Pour réaliser un tel projet :NOTRE PROBLÈME EST UNE QUESTION D'ORDRE POLITIQUE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE . Est-ce ce pays est vraiment prêt pour faire ce gros changement? Les gros intérêts et les grands enjeux économiques qui seront destablisés suite à ce grand bouleversement laisseront-ils passer le sapin?


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 11:59

J'apporte des éléments du budget pour présenter mon point de vue. Voici les 4 ministères absorbant les plus grands de fonds de l'Etat:


  1. MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSION 4,013.11 millions de gourdes
  2. MINISTERE DE LA JUSTICE ET SECURITE PUBLIQUE 3,505.02 millions de gourdes
  3. MINISTERE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES 2,267.68 millions de gourdes
  4. MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS, TRANSPORT & COMMUNICATION 1,272.52 millions de gourdes
  5. MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION 1,248.45 millions de gourdes
  6. MINISTERE DE L'AGRICULTURE DES RESSOURCES NATURELLES & DU DEVELO 636.04 millions de gourdes
    http://www.mefhaiti.gouv.ht/Execution%20budget%20oct%20sept2007resume.pdf

A mon avis, la question n'est pas de Centraliser ou de Décentraliser. Ce sera plutot ou l'Etat Haitien place ces priorités.

L'Agriculture vient en 6e position et la moitié de son budget sert à payer le salaire des technocrates, et 10% pour leur fonctionnement (carburant, perdiem...). Il ne reste que 40% du budget à dépenser pour l'agriculture. Pour un budget si faible consacré à l'agriculture, ce montant est dérisoire par rapport des travaux à faire.

Les conséquences ne tardent pas à se manifester: exode rural, famines, insécurité. Il faut attaquer le problème à la base. Par la décentralisation, on risque par créer d'autres entités plus moribondes que la centrale. Il faut d'abord placer les priorités avant tout.

Le nord'Ouest est-il si déshérité? Ma réponse est non, je promets d'apporter plus de clarifications la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 13:36

dufreined a écrit:
J'apporte des éléments du budget pour présenter mon point de vue. Voici les 4 ministères absorbant les plus grands de fonds de l'Etat:


  1. MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSION 4,013.11 millions de gourdes
  2. MINISTERE DE LA JUSTICE ET SECURITE PUBLIQUE 3,505.02 millions de gourdes
  3. MINISTERE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES 2,267.68 millions de gourdes
  4. MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS, TRANSPORT & COMMUNICATION 1,272.52 millions de gourdes
  5. MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE LA POPULATION 1,248.45 millions de gourdes
  6. MINISTERE DE L'AGRICULTURE DES RESSOURCES NATURELLES & DU DEVELO 636.04 millions de gourdes
    http://www.mefhaiti.gouv.ht/Execution%20budget%20oct%20sept2007resume.pdf


A mon avis, la question n'est pas de Centraliser ou de Décentraliser. Ce sera plutot ou l'Etat Haitien place ces priorités.

L'Agriculture vient en 6e position et la moitié de son budget sert à payer le salaire des technocrates, et 10% pour leur fonctionnement (carburant, perdiem...). Il ne reste que 40% du budget à dépenser pour l'agriculture. Pour un budget si faible consacré à l'agriculture, ce montant est dérisoire par rapport des travaux à faire.

Les conséquences ne tardent pas à se manifester: exode rural, famines, insécurité. Il faut attaquer le problème à la base. Par la décentralisation, on risque par créer d'autres entités plus moribondes que la centrale. Il faut d'abord placer les priorités avant tout.

Le nord'Ouest est-il si déshérité? Ma réponse est non, je promets d'apporter plus de clarifications la prochaine fois.

Vous prenez le budget du pays pour faire UN ALMAGAME. Personne n'est contre sur l'ordre des priorités dans ce pays. L'agriculture, oui mais ce sera pour le long terme. À COURT ET MOYEN TERME, c'est de la foutaise, il faut créer la richesse pour faire des gros investissements dans ce domaine. Surtout dans la culture biologique qui est un marché lucratif, Haiti pourrait exploiter ce canal. Il y a aussi le secteur des transformations des produits de l'agriculture.


ll nous faut des ressources hydrauliques et énergetiques dans certains secteurs du pays profond et des voies de pénétration. lI NE FAUT PAS ÊTRE TROP BORNÉ POUR LE COMPRENDRE. Le pays voisin la Dominicanie est l'exemple à suivre. Il faut des investissements importants dans l'aménagement du territoire et des sols. Haiti est un pays dont le sol est à revitaliser avant de parler d'agriculture proprement dit. Si je tiens bien compte de toutes les interventions il y a des bonnes idées. Non les vôtres qui abordent un ton polémique.

Le Nord-Ouest est bien pauvre comme le reste du pays. Cela ne veut pas dire que ses potentiels et ses ressources sont bien exploités. Tout Haitien avisé le sait très bien. Il n'y a pas de matière à gonfler l'estomac pour jouer au petit pedant. Il faut des investissements majeures pour aider à sortir ce département de sa position la plus critique. MAIS DANS LE COURT ET MOYEN TERME L'ÉTÂT DOIT INTERVENIR ENERGIQUEMEMENT.

Finalement il ne faut pas melanger vos fameuses priorités avec la Décentralisation. Et c'est là que je parle de pérequation bien implantée dans les regimes socialistes. Vous pouvez toujours gober votre petite formation de petit capitaliste sous les bancs des Universités Américaines. C'est bien cela qui vous empêche de comprendre la réalité de votre propre pays. HAiti est un pays de nature coopérative et socialiste tel que l'aurait voulu son créateur Jean Jacques Dessalines le GRAND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 14:26

Je présente le budget de la République, et vous parlez d'amalgame. Ou est cet amalgame?

Il est un fait que l'Agriculture occupe la 6e place dans ce budget, avec seulement 40% voués à l'investissement. Le reste pour payer des fonctionnaires, entretiens des véhicules, frais de carburants, perdiem... Je dis que ce n'est pas suffisant. Ou est l' amalgame?

Je dis que la décentralisation risque de créer des entités plus petites mais non opérationnelles. Il faudra d'abord définir les priorités et mieux balancer le budget de l'Etat. Nous avons un budget de consommation qui sert à payer des salariés et couvrir leur bon fonctionnement. Je suis révolté par cette situation et je propose un budget d'investissement.

Par exemple, l'Etat dépense 1,248.45 millions de gourdes pour la santé publique dont 993 miilions pour salaire du personnel ( medecins, infirmières, personnel de soutien) et 134 millions pour leur bon fonctionnement. La mejeur partie de cette entité sont des absentéistes ou grévistes et se concentrent dans la capitale. Alors je propose de réviser ce budget. Ou est cet amalgame?

Décentraliser le pays et créer des entités non opérationnelles " se lavé men siyé atè". Le point de départ est le budget.

Quant au département du Nord'Ouest, je vous propose de lire la carte de la pauvreté d'Haiti.

Vous pouvez toujours m'insulter mais vous ne pouvez pas cacher la réalité car je m'appuie toujours sur des données fiables dont je fournis les sources.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 16:41

dufreined a écrit:
Je présente le budget de la République, et vous parlez d'amalgame. Ou est cet amalgame?

Il est un fait que l'Agriculture occupe la 6e place dans ce budget, avec seulement 40% voués à l'investissement. Le reste pour payer des fonctionnaires, entretiens des véhicules, frais de carburants, perdiem... Je dis que ce n'est pas suffisant. Ou est l' amalgame?

Je dis que la décentralisation risque de créer des entités plus petites mais non opérationnelles. Il faudra d'abord définir les priorités et mieux balancer le budget de l'Etat. Nous avons un budget de consommation qui sert à payer des salariés et couvrir leur bon fonctionnement. Je suis révolté par cette situation et je propose un budget d'investissement.

Par exemple, l'Etat dépense 1,248.45 millions de gourdes pour la santé publique dont 993 miilions pour salaire du personnel ( medecins, infirmières, personnel de soutien) et 134 millions pour leur bon fonctionnement. La mejeur partie de cette entité sont des absentéistes ou grévistes et se concentrent dans la capitale. Alors je propose de réviser ce budget. Ou est cet amalgame?

Décentraliser le pays et créer des entités non opérationnelles " se lavé men siyé atè". Le point de départ est le budget.

Quant au département du Nord'Ouest, je vous propose de lire la carte de la pauvreté d'Haiti.

Vous pouvez toujours m'insulter mais vous ne pouvez pas cacher la réalité car je m'appuie toujours sur des données fiables dont je fournis les sources.

Au lieu de repondre juste pour repondre, je vous fais comprendre que l'agriculture ne pourra pas se placer À LA POSITION QUE VOUS AIMERIEZ À COURT ET À MOYEN TERME. Même si on siphone tous les autres ministères. De plus pour l'avancement de l'agriculture il faut que les autres secteurs comme l'ÉDUCATION aille des cadres agricoles, des agronomes, des véterinaires, des ingénieurs et des techniciens de machinerie lourde ect.... IL fAUT OUVRIR DES CENTRES UN PEU PARTOUT POUR SUFFIRE LA DEMANDE. Vous voyez au lieu de retrancher dans le budget de l'éducation, il faut même l'augmenter pour faire bien fructifier l'économie, Vous parlez de personne qui gruge le budget au niveau de de ce ministère. On peut toujours fonctionner par ATTRITION, ce qui veut dire :diminution des effectifs due aux départs en retraite, aux décès, etc.


Un étât responsable doit éviter cette situation. Il n'y a pas longtemps que les gouvernements de Lavlas ou celui de Latortue utilisaient cette pratique de surnuméraire qui gruge le budget de l"étât. Mais contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n'est qu'une goutte d'eau par rapport au grand défit de ce pays. Toute forme d'économie est bienvenue dans ce contexte de gaspillage et de vol.

Je vous le redis encore votre almagame, c'est quand vous confondez le budget avec la Décentralisation. Quelque soit les rectifications et la bonne gérance des ministères. On aura toujours les disparités regionales et je dirais plus que cela: LA MAIN MISE DE LA RÉPUBLIQUE DE PORT-AU-PRINCE SUR CE FAMEUX BUDGET.

Cela vaut dire il faut toujours attendre de Port-au-Prince pour lever les ordures, réparer un ambulance, acheter du fuel pour EDH, ect... Il faut que les maires, les delégués et les directeurs regionaux des ministères ont de véritables pouvoirs et des budgets. Au lieu de véritables sinécuristes qui courent après les jeunes filles.L'ARGENT NE DOIT PAS RESTER SEULEMENT DANS LES TIROIRS DES MINISTÈRES À PORT-AU-PRINCE. Il faut ce pouvoir de depenser dans les regions selon un mini- budget de chaque ministère bien planifié et approuvé par les regions et le ministère correspondant. Non, Vous ne connaissez en rien la réalité du pays surtout le pays profond, soyez plus sage pour mener un bon débât. Il faut apprendre et écouter d'avantage les autres. On ne fait pas de la politique partisane.


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 16:50

J'adhere aux propositions de Dufreind;il faut accorder une plus grande priorite aux besoins essentiels de la population au lieu de creer un grand nombre de petites agglomerations qui ne peuvent pas soutenir le poids de la bureaucratie qui les gouverne.

En lisant la repartition des recettes de l'etat entre les differents ministères on se rend compte la raison de l'exode des paysans.Le departement de l'agriculture ne dispose pas assez de capitaux pour aider les paysans a augmenter leurs productions.Et c'est la raison de son desapprobation de cette decentralisation a outrance qui loin d'apporter les soulagements escomptés constitue de preference un handicap a l'augmentation des biens et des services.Vu la rareté de nos moyens ;il preconise de preference une redistirbution des recettes pour satisfaire les besoins les plus essentiels de la population. On ne devrait pas lui faire un proces pour sa plaidoirie.Trop souvent certains participants voient des adversaires parmi ceux qui ne partagent pas leurs opinions;nous devons cesser cette manie de vouloir toujours etre le plus savant ,le plus imbu des solutions.Argumentons pour soutenir nos points de vue ,mais il ne faut pas mepriser ceux des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakakok
Super Star
Super Star
kakakok

Féminin
Nombre de messages : 5205
Localisation : USA
Opinion politique : Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites,mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit à le dire"
Loisirs : DEMOCRATE DU CENTRE GAUCHE !
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Vision politique , NOE DES TEMPS MODERNES !

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:03

Pas Decentralisation sans la securite ! Alors il faut nous recreer le ministere de la Paix qui est les FADH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:11

Rodlam Sans Malice, merci beaucoup pour avoir trouvé les mots exacts qui dressent un résumé de notre situation.

Pour finir j'aimerais aussi signaler que:

- SENAT DE LA REPUBLIQUE 419.21 millions de gourdes
-
CHAMBRE DES DEPUTES 587.00 millions de gourdes
soit 1,006.21
millions de gourdes pour les deux
- BUREAU DU PREMIER MINISTRE 555.95 millions de gourdes dont 406.24 millions de gourdes pour son fonctionnement
- LA PRESIDENCE 508.17 millions de gourdes dont 429.60 millions de gourdes pour son fonctionnement

Il coute à l'Etat haitien:
1,006+556+508 = 2070 millions de gourdes pour payer et faire fonctionner le parlement, la présidence, et le bureau du premier ministre.

Je pense que l'on pouvait faire mieux avec un tel montant. On pouvait investir cet argent dans les collectivités et commencer le développement régional. Comme vous avez pu le voir, les bénéficiares de ce système ne sont pas prets à le faire.

Le vrai combat doit commencer dans le budget de la République. Trop d'argent pour payer des technocrates parasites et paresseux. On oublie les collectivités.

Comme je disais à Marc-Henry qui caresse le reve d'etre magistrat aux Cayes, il est difficile à un maire de réussir sa politique.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:21

C'est a moi de vous remercier;il y a longtemps que je desire lire le cout de ce gouvernment dispendieux;bien que vous n'ayez pas mentionné les autres ministères ;vos chiffres suffisent pour comprendre la raison de notre pauvreté et sous-developpement.Comparons ce cout aux recettes de l'etat et on verra la justesse de votre plaidoirie.Bravo.

kakakok

fè respè w ou vle fè m vale serman ke mwen prete sou forum lan;ou pap sis mwen fini ak vye diskisyon san sans.


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:21

Rodlam Sans Malice a écrit:
J'adhere aux propositions de Dufreind;il faut accorder une plus grande priorite aux besoins essentiels de la population au lieu de creer un grand nombre de petites agglomerations qui ne peuvent soutenir le poids de la bureaucratie qui les gouverne.

En lisant la reaprtition des recettes de l'etat entre les differents ministères on se rend compte la raison de l'exode des paysans.Le departement de l'agriculture ne dispose pas assez de capitaux pour aider les paysans a augmenter leurs productions.Et c'est la raison de son desapprobation de cette decentralisation a outrance qui loin d'apporter les soulagements escomptés constitue de preference un handicap a l'augmentation des biens et des services.Vu la rareté de nos moyens ;il preconise de preference une redistirbution des recettes pour satisfaire les besoins les plus essentiels de la population. On ne devrait pas lui faire un proces pour sa plaidoirie.Trop souvent certains participants voient des adversaires parmi ceux qui ne partagent pas leurs opinions;nous devons cesser cette manie de vouloir toujours etre le plus savant ,le plus imbu des solutions.Argumentons pour soutenir nos points de vue ,mais il ne faut pas mepriser ceux des autres.

Malice vous me surprenez, on ne crée pas de nouvelle structure.Il sont dèjà là au niveau des 9 departements. Sauf ils ne font rien. Incroyable, vous parlez nimporte quoi. Même un nouveau ministère comme le Plan est présent. Malice chaque budget en principe dans une société qui se respecte devrait tenir compte de tout le territoire. Il se peut qu'un département ne pourra pas avoir de réalisation une année. C'EST NORMAL CE SECTEUR NE RECEVRA PAS DE L'ARGENT IMPORTANT.


Mais on ne lance pas un budget comme cela sans tenir compte des objectifs bien planifiés à l'avance. Vous avez tout simplément peur du changement. Vous ne faites pas confiance tout simplément aux fonctionnaires que vous nommez. Ils sont bien en place les directeurs generaux des Travaux Publics, de l'inspection générale et de la gestion de l'Education, de l'Agronome departementale qui agit pour l'Agriculture ect... On va continuer à leur payer des chèques sans rien faire. Non comme vous le semblez le dire il faut les révoquer. Malice comment vous allez procéder à votre fameux decentralisation sans pouvoir de dépenser et de la gerer efficacementy? Est ce une facon de mettre fin à L'ÉCHANGE. MALICE TOUT CE QUE CES STRUCTURES MÉRITENT C'EST L'AJOUT D'UN BON EXPERT COMPTABLE AU LIEU D'UN PETIT TENEUR DE LIVRES.WOUYYYYYYYYY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:33

Rico

Nous savons tous le pays est divise en 10 departements geographiques tenant compte du nouveau departement de nippes.La proposition de dufreined est a propos.:Faut-il maintenir cette decentralisation ou bien un virage à 360 degrés.Il faut bien comprendre sa proposition avant de lui faire un procès.Et c'est l'une des raisons de la deterioration de l'arriere pays.

vous vous souvenez très bien durant le règne de Paul magloire le pays etait divisé en cinq departements geographiques:le Nord, le Nord'Ouest, l'artibonite, l'Ouest et le sud.Le pays est-il mieux administré aujourd'hui,produisons-nous plus de denrées à l'exportation?Pourquoi donc avions-nous tant regressé au point qu'il faut l'assistance etrangère pour boucler le budget de fonctionnement du pays?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 17:45

kakakok a écrit:
Pas Decentralisation sans la securite ! Alors il faut nous recreer le ministere de la Paix qui est les FADH !


Kakok je dis tout cela sous reserve des points suivants


1-Securité des rues, des biens et de la population en générale.

3-Assainissement de la fonction poublique

3- Nettoyage à fond du système judiciaire.

4- Renforcement et effectif adéquat de la PNH

5- Pousuite et Mise en accusation pour vol, détournement des biens et des fonds pour tout politicien et autres.

6- Enquête continuelle sur tous les cas de meurtre suspects de journalistes, politiciens ou de simples citoyens.


Dernière édition par le Mer 5 Déc 2007 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 18:20

Rodlam Sans Malice a écrit:
Rico

Nous savons tous le pays est divise en 10 departements geographiques tenant compte du nouveau departement de nippes.La proposition de dufreined est a propos.:Faut-il maintenir cette decentralisation ou bien un virage à 360 degrés.Il faut bien comprendre sa proposition avant de lui faire un procès.Et c'est l'une des raisons de la deterioration de l'arriere pays.

vous vous souvenez très bien durant le règne de Paul magloire le pays etait divisé en cinq departements geographiques:le Nord, le Nord'Ouest, l'artibonite, l'Ouest et le sud.Le pays est-il mieux administré aujourd'hui,produisons-nous plus de denrées à l'exportation?Pourquoi donc avions-nous tant regressé au point qu'il faut l'assistance etrangère pour boucler le budget de fonctionnement du pays?


Sous la présidence de Magloire nous étions 5 000 000 milllion de population. NOUS ATTEIGNONS ACTUELLEMENT 8 527 817 habitants.C'EST TOUTE UNE DIFFERENCE.

Vous pouvez avoir 10 departements pour diviser en 5 grandes regions administratives. On ne peut jamais gérer de facon efficace tout un territoire de plus impénétrable.Dufreind est dans les PATATES. Il ne comprend pas du tout la dynamique de la DECENTRALISATION QUI N"A RIEN AVOIR AVEC LE BUDGET.

Il y aura toujours un budget. Ce qui ne marche PAS DANS CE PAYS C'EST DE L'APPLIQUER À TOUTES LES REGIONS. C'est là que rentre la DECENTRALISATION. Vous parlez de plus petite unité administrative, si vous le voulez on peut en avoir 5 en mettant à 2 chaque departement. Peut être que cela fera plus de chicanes à 2. Mais c'est possible.

Ce que lui Duferind a toute la misère à comprendre c"est qu' au niveau de CHAQUE MINISTÈRE LA TÂCHE EST ÉNORME POUR GERER TOUT UN PAYS. Les travaux de refection d'un pont au Trou-du Nord c'est l'affaire du Directeur des Travaux Publiques regionales et non d'un fonctionnaire du Ministère des Travaux Publics à Port-au-Prince.

Pour cela, la recommandation, le suvi, la mise en oeuvre de l'ouvrage selon les principes de soumission et d'appel public reviennent au Directeur des Travaux Pulics sous la supervison d'autres instances comme le delegué et le maire de la localité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 19:50

Si vous me connaissiez, je dirais que nous avons un problème personel.
Pour le moment, je me contente de dire que vous n'aimez pas mon nom et voila pourquoi vous vous acharnez à m'insulter et me détruire.

Vous proposez la décentralisation, c'est un projet noble. Je le veux aussi bien que vous.

Par contre, je pense qu'il faut d'abord détruire les parasites qui succent l'état haitien.

Quand ces parasites sont jeunes, ils sont appelés étudiants et coutent à l'Etat haitien 398.39 millions de gourdes par an (budget de l'Université d'Etat d'haiti). Devenus vieux, ces memes parasites appelés professionels, absorbent les 3/4 du budget national pour leur salaire et leur fonctionnement. Et le cycle continue. Ces professionels (medecins, ingénieurs, agronomes...) n'ont jamais payé à l'Etat l'argent dépensé pour leur éducation (au sein de l'Université d'Etat d'haiti).

A mon humble avis, je trouve que ces parasites sont une entrave pour la décentralisation. L'ingénieur du Trou-du-Nord pourra toujours faire les études et préparer le devis pour construire un pont pour sa localité mais si les "grands mangeurs" n'incluent pas ses travaux dans le budget, "se lavé men siyé atè".

Un budget tenant compte compte des besoins de chaque commune engendrera la décentralisation. Mais une décentralisation sans modifier le budget national, c'est peine perdue.

Vous avez aussi fait allusion à l'idéal dessalinien. Comme toujours, vous essayez de détruire un grand personnage de notre histoire en vous réferant sur son point faible. Dessalines fut un grand guerrier mais un piètre administrateur. Comme quelqu'un du Nord, vous savez mieux que moi l'idéal progressiste qui pourrait développer le pays est celui du roi Henri Christophe. Malheureusement, pour le pays, ce fut un maladroit guerrier, il laissa le Cap, arriva à Sibert (plaine du Cul de Sac), et ne put pas entrer à Port-au-Prince. C'est impossible, mais c'est vrai, et ce fut pour le malheur d'Haiti. Il a donné à Pétion l'opportunité pour ennivrer le peuple, se perdre dans le carnaval, et piller le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 20:17

Rico

Aviez-vous lu combien coute le parlement haitien dans les details du budget ;justifier cette somme par la croissance de la population est une aberration, au contraire on devrait laisser le pays avec ces 5 departements et consacrer cette somme a un plan familial pour diminuer la croissance demographique.A l'ere de la communication par statelite on n'a pas besoin de diviser le pays en de petites agglomerations pour le bien administré.

Vous dites on peut creer 5 grandes regions administratives et du meme coup vous justifiez l'augmentation de tous ces bureaucrates par la croissance de la population.Vous avouez de ce fait la division du pays en 10 departements n'est pas nécéssaire pour une administration optimale.Vous devez admettre l'absurdite d'une telle demarche qui oblige le pays de quemander l'aide exterieure pour boucler le budget.Oui il faut un virage a 360 degres pour que l'etat puisse offrir aux paysans les services qu'ils reclament pour ralentir leur exode.N'est-il pa plus economique d'augmenter le budget du departement de l'agriculture au lieu de payer tous ces senateurs, deputes , delegués, vice delegués, assemblées departementales ,assemblées communales?

Nous deplorons la cessation des exportations des bananes et des oeufs de la Republique dominicaine ,mais nous n'investissons rien dans l'agriculture pour produire plus de legumes ,des oeufs, de la viande, des fruits ,du lait pour la consommation locale.Nest-ce pas un non sens?Dans l'echelle des priorites ;quelle est la plus importante avoir un parlement de 129 membres ou nourrir la population?Pourwquoi ne pas reduire le nombre de departements geogaphiques en 5 departements administratifs comme vous le proposez avec 3 Senateurs et 5 deputes par departements;eliminer la fonction de premier ministre ,reduire le nombre de ministeres, de delgues, de vice delegues, d'assemblées departementales et communales etc/ ,ainsi nous aurons assez d'argent pour investir dans l'agriculture.Comment pourrons-nous augmenter la production nationale si toutes les recettes de l'etat servent a payer des fonctionnaires publics?Repondez donc honnètement à cette question;au lieu de passer par la tangente pour avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 21:18

dufreined a écrit:
Si vous me connaissiez, je dirais que nous avons un problème personel.
Pour le moment, je me contente de dire que vous n'aimez pas mon nom et voila pourquoi vous vous acharnez à m'insulter et me détruire.

Vous proposez la décentralisation, c'est un projet noble. Je le veux aussi bien que vous.

Par contre, je pense qu'il faut d'abord détruire les parasites qui succent l'état haitien.

Quand ces parasites sont jeunes, ils sont appelés étudiants et coutent à l'Etat haitien 398.39 millions de gourdes par an (budget de l'Université d'Etat d'haiti). Devenus vieux, ces memes parasites appelés professionels, absorbent les 3/4 du budget national pour leur salaire et leur fonctionnement. Et le cycle continue. Ces professionels (medecins, ingénieurs, agronomes...) n'ont jamais payé à l'Etat l'argent dépensé pour leur éducation (au sein de l'Université d'Etat d'haiti).

A mon humble avis, je trouve que ces parasites sont une entrave pour la décentralisation. L'ingénieur du Trou-du-Nord pourra toujours faire les études et préparer le devis pour construire un pont pour sa localité mais si les "grands mangeurs" n'incluent pas ses travaux dans le budget, "se lavé men siyé atè".

Un budget tenant compte compte des besoins de chaque commune engendrera la décentralisation. Mais une décentralisation sans modifier le budget national, c'est peine perdue.

Vous avez aussi fait allusion à l'idéal dessalinien. Comme toujours, vous essayez de détruire un grand personnage de notre histoire en vous réferant sur son point faible. Dessalines fut un grand guerrier mais un piètre administrateur. Comme quelqu'un du Nord, vous savez mieux que moi l'idéal progressiste qui pourrait développer le pays est celui du roi Henri Christophe. Malheureusement, pour le pays, ce fut un maladroit guerrier, il laissa le Cap, arriva à Sibert (plaine du Cul de Sac), et ne put pas entrer à Port-au-Prince. C'est impossible, mais c'est vrai, et ce fut pour le malheur d'Haiti. Il a donné à Pétion l'opportunité pour ennivrer le peuple, se perdre dans le carnaval, et piller le pays.

Vous me lisez tellement mal, je n'ai jamais prétendu que Dessalines était un grand administrateur. Je ne suis pas aussi sot pour repandre de telles inepties. Dessalines n'a pas eu assez de temps de regne pour l'évaluer comme administrateur.Il est tué avant la deuxième année de son règne. Ce fut des années tumultueuses ou des renegards comme Petion et Rigaud vont changer le cours de l'histoire. Christophe lui même ne put résister au chant de la sirène. Son implication fut suspecte dans les rivalités pour le pouvoir. Je ne veux pas revenir sur les causes de cette triste mort. Je vous dis d'emblée que Dessalines est mort exactement pour sa vision économique du pays. Je disais qu'il avait une vision spéciale pour HAITI. Mais je n'ai jamais dit qu'il a réussi à appliquer cette vision sociale d'unité pour le pays. Vous voyez comment vous mélangez les choses.


Votre méchant problème c'est de vouloir discuter rien pour discuter. Vous tournez autour de la question. Vous trouvez que des professionnels sont ceci ou cela, A qui le dites-vous? C'est encore des pretextes pour justifier la centralisation. Et si les ingénieurs du service des Travaux publics De la region ne font pas le pont pour éviter les grands mangeurs du Nord. Et bien ce seront les grands mangeurs de Port-au-Prince qui vont tout avaler. Mais ceux des regions doivent se nourrir aussi.

Vous voyez votre histoire est loufoque et ne tient pas. C'est le rôle de l"étât et son gouvermrnent de mettre des structures efficaces pour neutraliser ces genres de corruption. La decentralisation du pays doit se faire dans des conditions ideales. Nous ne sommes pas encore là.

Je ne vous hais pas, vous montrez tellement de mauvaise foi en tournant autour de la question esperant trouver un faux fuyant au lieu d'argumentation serieuse. Vous devenez de plus en plus enervant au lieu de trouver en vous un interlocuteur serieux et valable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyMer 5 Déc 2007 - 21:52

Malice vous voyez quand on ecrit sur un un forum, on ne connait pas très bien la realité de son pays. Malice même pendant que vous vivez au Cap-Haitien sous le regime de Duvalier LE PAYS N'AVAIT JAMAIS CONNU CE PROBLÈME DE CENTRALISATION COMME AUJOURD'HUI. Tous les services publiques ont leurs dirigeants et des employés encore à leurs services dans les chefs lieux des departements. Sauf que ces bureaux n'ont aucune autonomie. Les autres services comme la Contribution, les Douane, même la Mairie, Teleco, EDH sont des relais et des coquilles vides.


Ces 5 grandes regions administratives doivent être gérées par les fonctionnaires deja nommés par l'étât qui ne font rien dans les tous les departements du pays. On ne crée pas de nouveaux emplois. Ce que vous ne comprenez pas ou vous semblez oublier le Directeur des travaux publics, l"ingénieur departemental et son staff de bureau ne font presque rien. Parce que toute la logistique et la planification, la gestion de projet se font à Port-au-Prince. Ils ne sont que des simples surveillants de chantier.

Vous exagerez et dire nimporte quoi à propos des élus. Dans un pays au petit dictacteur, il faut des éus pour contrebalancer le pouvoir totalitaire d'un Preval. Il nous faut ces élus qui sont la base de la democratie. Ils font leurs expériences parfois douloureuses. Non Malice il n'est pas question de se priver de CET OUTIL.

JE NE REVIENS PAS SUR L'AGRICULTURE, TOUT A ÉTÉ DIT. D'ailleurs vous vous ne repectez même pas vos opinions précedentes sur la decentralisation. Vous changez d'orientation dans la même rubrique. Sans explication aucune. C'EST DE LA PURE FANTAISIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyJeu 6 Déc 2007 - 9:30

Rico

je vous avais averti qu'il faut menager vos propos.Je ne vais pas continuer ce dialogue de sourds;votre mesintelligence m'exaspère. Vous ne pouvez rien m'apprendre de l'administration publique.Je ne tolère pas les arrogants pretentieux ;vous devez bien le savoir.Nous condamnons cette decentralisation qui ,loin de faciliter l'administration du pays, alourdisse plutot le budget de fonctionnaires inutiles n'ayant pas les moyens de remplir leurs roles efficacement.

Nous ne reclamons pas un retour à la dictature ni au centralisation de tous les pouvoirs entre les mains d'un homme.oui nous voulons l'autonomie des regions ,mais pour qu'il y ait autonomie faut-il qu'il y ait des ressources disponibles pour donner au peuple les services qu'il reclame.Mais quand les recettes fiscales ne suffisent pas pour payer les bureaucrates ,alors de quelle autonomie parlez-vous?Ne prenez pas ce ton grandiloquent quand vous m'adressez;je ne reconnais à personne le savoir universel.Allez donc au royaume des aveugles faire valoir votre erudition;vous n'avez pas les connaissances de votre pretendue expertise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? EmptyJeu 6 Déc 2007 - 12:11

Rodlam Sans Malice a écrit:
Rico

je vous avais averti qu'il faut menager vos propos.Je ne vais pas continuer ce dialogue de sourds;votre mesintelligence m'exaspère. Vous ne pouvez rien m'apprendre de l'administration publique.Je ne tolère pas les arrogants pretentieux ;vous devez bien le savoir.Nous condamnons cette decentralisation qui ,loin de faciliter l'administration du pays, alourdisse plutot le budget de fonctionnaires inutiles n'ayant pas les moyens de remplir leurs roles efficacement.

Nous ne reclamons pas un retour à la dictature ni au centralisation de tous les pouvoirs entre les mains d'un homme.oui nous voulons l'autonomie des regions ,mais pour qu'il y ait autonomie faut-il qu'il y ait des ressources disponibles pour donner au peuple les services qu'il reclame.Mais quand les recettes fiscales ne suffisent pas pour payer les bureaucrates ,alors de quelle autonomie parlez-vous?Ne prenez pas ce ton grandiloquent quand vous m'adressez;je ne reconnais à personne le savoir universel.Allez donc au royaume des aveugles faire valoir votre erudition;vous n'avez pas les connaissances de votre pretendue expertise.

Mon vieux bougre, vous mettez trop. JE NE FAIS QUE VOUS DIRE LA VERITÉ. J'embarque dans la discussion suite à vos commentaires qui semblent sincères. Vous faites un virage extraordinaire sans autre explication. Je vous trouve bizarre au point de vous dire:

''D'ailleurs vous vous ne repectez même pas vos opinions précedentes sur la decentralisation. Vous changez d'orientation dans la même rubrique. Sans explication aucune. C'EST DE LA PURE FANTAISIE.''


Ou est le problème? vous parlez de mesintelligence. Si on prend le sens propre de ce mot. Le Larousse nous dit:


mésintelligence(n.f.)

1.
(littéraire)défaut d'accord, d'entente ou d'harmonie entre des personnes.



Je partais d'accord avec vous, je m'appuyais sur votre texte pour rentrer dans la discussion. Qui fait preuve de cette mésintelligence? Malice il est serait mieux de vous retenir et bien comprendre votre derapage. J'ai essayé de debattre sur un sujet non partisan, vous ne faites que revenir à vos hostilités.

P/S Vous mettez trop, je n'ai pas d'expertise, je ne fais que vous rappeler des choses ignorées ou oubliées de ce pays. Vous parlez tout le temps de DECENTRALISATION. Ce n'est que depuis après Jean Claude que les structures qui étaient en place dans tous les departements ne fonctionnaient plus. La Mairie état automne, L'EDH aussi. La CAMEP distribuait l'eau dans les villes de province et faisait des reparations. Le directeur des Travaux Public avait encore quelques camions qui bouchaient un trou et le budget pour le faire.

Tout nétait pas tellement centralisé comme aujourd'hui. Ce sont les points forts des macoutes pour vendre leur regime. Alos Malice, il était honnête pour vous dire et redire que les structures sont en place. Elles ne sont pas même utilisées efficacement. Vous avez des sinécuristes qui ne font presque rien. Il faut les remettre au travail. Il faut donner à ces fonctionnaires de la province leurs tâches qui relevaient de leurs compétences. ET NON ATTENDRE DES MOIS P-AU-P POUR DE SIMPLES REMISES EN ÉTÂT DE FONCTIONNEMENT LES EQUIPEMENTS PUBLICS.
Le débât est clos pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty
MessageSujet: Re: Décentralisation: Faut-il un débat ?   Décentralisation: Faut-il  un débat ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Décentralisation: Faut-il un débat ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Décentralisation: Faut-il un débat ?
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: