Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8733
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 10:56

3 décembre.

Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.

Par Claude Ribbe

Il est fortement question d’un prochain déplacement de Nicolas Sarkozy à Port-au-Prince. Cette visite avait été suggérée par le président René Préval lors du voyage en Haïti, début septembre 2007, de la secrétaire d’État française aux droits de l’Homme, Rama Yade. Il semblerait que Rama Yade en ait approuvé le principe et que sa vision soit partagée au plus haut niveau. Ce serait la première fois qu’un chef d’État français se rendrait dans l’ancienne colonie où la France a traîné, en un siècle et demi, un million de victimes : un véritable pont maritime de la honte avait été établi entre l’Afrique et la partie française de Saint-Domingue, ce qui est probablement la plus grande déportation de toute l’histoire de la traite. Les esclaves français, dont l’espérance de vie dans la colonie de Saint-Domingue n’était guère que de quelques années, se sont révoltés en 1791 et leur liberté a été reconnue par la France en 1793, ce qui a entraîné la première abolition de l’esclavage et permis la liberté des esclaves des autres colonies, liberté effectivement reconnue en Guadeloupe et en Guyane. En droit, les Haïtiens sont donc devenus français à partir du 4 février 1794. Sitôt parvenu au pouvoir, le dictateur Bonaparte, raciste forcené encore célébré en France par une poignée de nostalgiques, a tenté de rétablir l’esclavage dans cette ancienne colonie, comme il l’a fait avec succès, mais non sans résistance, dans les autres. Les Haïtiens ont triomphé, à la bataille de Vertières, de l’armée qui faisait trembler l’Europe. Les atrocités commises par le corps expéditionnaire français, qui préfigurent la barbarie nazie par le caractère méthodique de l’extermination raciste programmée de la population civile et les moyens employés (le gazage), n’ont servi à rien. Toussaint Louverture, enlevé sur ordre de Napoléon et assassiné au fort de Joux pendant l’hiver 1802-1803 a eu sa revanche posthume. La colonie française de Saint-Domingue a proclamé son indépendance le 1er janvier 1804. À partir de ce moment, une certaine France revancharde, piquée au vif, a développé des théories négrophobes dont les séquelles ne sont pas effacées aux XXIe siècle. Une législation d’apartheid a été même un temps été officialisée.
En 1825, sous la menace d’une reconquête, la France imposait à Haïti une rançon pour les anciens esclaves perdus par les colons. Ce racket, d’abord fixé à 150 millions de francs-or, puis réduit à 90 millions (ce qui équivaudrait aujourd’hui à plusieurs milliards de dollars) a effectivement permis aux anciens esclavagistes d’être scrupuleusement et largement remboursés. Les Haïtiens ont mis près d’un siècle à payer. Les intérêts des emprunts accordés par la France pour payer cette « dette » l’ont encore alourdie.
Il ne fait aucun doute que l’exploitation esclavagiste particulièrement barbare que la France a perpétrée en Haïti, le génocide tenté pendant la guerre d’indépendance et finalement l’extorsion d’une indemnité illégitime et exorbitante ont pesé extrêmement lourd sur le développement d’Haïti.
À l’approche du bicentenaire de l’indépendance, Dominique de Villepin, admirateur de Napoléon, a tenté de minimiser le poids de ce passé en déléguant sa propre sœur, Véronique Albanel, en compagnie de son ami Régis Debray, de l’adjoint au maire socialiste de Nantes Yvon Chotard, du communiste défroqué Marcel Dorigny et de l’intellectuel guadeloupéen Jacky Dahomey (héritier, en quelque sorte, du sinistre Magloire Pélage, qui combattit Delgrès) pour aller déstabiliser et menacer le président Jean-Bertrand Aristide au nom d’une certaine vision du colonialisme. Une campagne de dénigrement digne de 1802 a été organisée en France pour vilipender à la fois Haïti et son président. Une prétendue « opposition » montée de toutes pièces par les milieux conservateurs haïtiens-américains qui ont financé des mercenaires a été présentée en France comme une force politique. La plupart des intellectuels haïtiens vivant en France ont malheureusement soutenu cette opération qui s’est terminé par l’enlèvement, en pleine nuit, d’un président légitimement élu par les forces spéciales américaines avec l’approbation de la France. Il s’en est fallu de peu que Jean-Bertrand Aristide ne soit assassiné à Bangui, où Paris avait facilité sa déportation dans l’espoir de plaire à Washington. J’ai été le seul Français à défendre l’honneur de mon pays en m’élevant publiquement contre ce coup de force à la fois inique et diplomatiquement inutile : avec un profond mépris pour les calomnies racistes qui le visaient, j’ai accordé, sans aucune ambiguïté, mon total soutien à Jean-Bertrand Aristide. Quatre ans après, je suis fier d’en payer encore le prix. L’histoire me donne déjà raison.
Qu’on aime ou pas Nicolas Sarkozy, force est de convenir qu’il n’a pas à cautionner les gesticulations et les préjugés de ses prédécesseurs. À lui de trouver un ton qui permette de dépasser les embardées et les rodomontades colonialistes pour nouer entre Paris et Port-au-Prince des liens nouveaux. Dans ce contexte, il lui est impossible de ne pas s’intéresser au général Dumas qui est le trait d’union incontournable entre Haïti et la France. Arriver avec la statue du général, c’est, pour le président français, la seule manière honorable d’éviter les questions qui fâchent et les excuses (qui ne sont pas son fort). Je forme des vœux pour qu’il ait autour de lui des conseillers assez cultivés, assez avisés, assez réalistes, pour ne pas passer à côté de cette chance historique pour Paris et prendre bien conscience que, selon le mot d’Alexandre Dumas, « les Haïtiens, avant de cesser d’être français, ont fourni leur contingent de gloire à la France »


http://www.claude-ribbe.com/blog.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8733
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 11:04

Ce que je retiens de l'article de Claude Ribbe

Citation :
À l’approche du bicentenaire de l’indépendance, Dominique de Villepin, admirateur de Napoléon, a tenté de minimiser le poids de ce passé en déléguant sa propre sœur, Véronique Albanel, en compagnie de son ami Régis Debray, de l’adjoint au maire socialiste de Nantes Yvon Chotard, du communiste défroqué Marcel Dorigny et de l’intellectuel guadeloupéen Jacky Dahomey (héritier, en quelque sorte, du sinistre Magloire Pélage, qui combattit Delgrès) pour aller déstabiliser et menacer le président Jean-Bertrand Aristide au nom d’une certaine vision du colonialisme. Une campagne de dénigrement digne de 1802 a été organisée en France pour vilipender à la fois Haïti et son président. Une prétendue « opposition » montée de toutes pièces par les milieux conservateurs haïtiens-américains qui ont financé des mercenaires a été présentée en France comme une force politique. La plupart des intellectuels haïtiens vivant en France ont malheureusement soutenu cette opération qui s’est terminé par l’enlèvement, en pleine nuit, d’un président légitimement élu par les forces spéciales américaines avec l’approbation de la France.

Citation :
À l’approche du bicentenaire de l’indépendance, Dominique de Villepin, admirateur de Napoléon, a tenté de minimiser le poids de ce passé en déléguant sa propre sœur, Véronique Albanel, en compagnie de son ami Régis Debray, de l’adjoint au maire socialiste de Nantes Yvon Chotard, du communiste défroqué Marcel Dorigny et de l’intellectuel guadeloupéen Jacky Dahomey (héritier, en quelque sorte, du sinistre Magloire Pélage, qui combattit Delgrès) pour aller déstabiliser et menacer le président Jean-Bertrand Aristide au nom d’une certaine vision du colonialisme. Une campagne de dénigrement digne de 1802 a été organisée en France pour vilipender à la fois Haïti et son président. Une prétendue « opposition » montée de toutes pièces par les milieux conservateurs haïtiens-américains qui ont financé des mercenaires a été présentée en France comme une force politique. La plupart des intellectuels haïtiens vivant en France ont malheureusement soutenu cette opération qui s’est terminé par l’enlèvement, en pleine nuit, d’un président légitimement élu par les forces spéciales américaines avec l’approbation de la France.

Citation :
Qu’on aime ou pas Nicolas Sarkozy, force est de convenir qu’il n’a pas à cautionner les gesticulations et les préjugés de ses prédécesseurs. À lui de trouver un ton qui permette de dépasser les embardées et les rodomontades colonialistes pour nouer entre Paris et Port-au-Prince des liens nouveaux. Dans ce contexte, il lui est impossible de ne pas s’intéresser au général Dumas qui est le trait d’union incontournable entre Haïti et la France. Arriver avec la statue du général, c’est, pour le président français, la seule manière honorable d’éviter les questions qui fâchent et les excuses (qui ne sont pas son fort). Je forme des vœux pour qu’il ait autour de lui des conseillers assez cultivés, assez avisés, assez réalistes, pour ne pas passer à côté de cette chance historique pour Paris et prendre bien conscience que, selon le mot d’Alexandre Dumas, « les Haïtiens, avant de cesser d’être français, ont fourni leur contingent de gloire à la France »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8733
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 11:10

Citation :
Toussaint Louverture, enlevé sur ordre de Napoléon et assassiné au fort de Joux pendant l’hiver 1802-1803 a eu sa revanche posthume.

Notre premier empereur Toussaint Louverture


fort de Joux

Aristide envoyé à Bangui
, Claude Ribbe a écrit
Citation :
Il s’en est fallu de peu que Jean-Bertrand Aristide ne soit assassiné à Bangui, où Paris avait facilité sa déportation dans l’espoir de plaire à Washington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 12:16

Qu'il ne vienne pas pour prononcer le meme discours qu'il avait prononcé à Dakar.Au pays de Toussaint Louverture et de Jean Jacques Dessalines nous serons toujours courtois envers nos visiteurs dans la mesure qu'ils respectent notre dignité et notre honneur,meme si nous sommes pauvres. ,Nous voulons bien pardonner nos flagelleurs dans la mesure qu'ils se repentent de leurs ignominies et de leurs barbaries.

Cette politique paternaliste de la France envers les pays africains nous la rejetons .Si le president francais veut propager les ideaux de la revolution francaise de 1789 :Liberté,egalité,fraternité pour tous ,alors d'ores et deja nous lui souhaitons la bienvenue.Si au contraire il veut revenir en conquerant ,alors il serait mieux qu'il reste chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 17:35


Ce que j’ai retenu sur ce sujet :



Citation :


Les esclaves français, dont l’espérance de vie dans la colonie de Saint-Domingue n’était guère que de quelques années, se sont révoltés en 1791 et leur liberté a été reconnue par la France en 1793, ce qui a entraîné la première abolition de l’esclavage et permis la liberté des esclaves des autres colonies, liberté effectivement reconnue en Guadeloupe et en Guyane. En droit, les Haïtiens sont donc devenus français à partir du 4 février 1794.

Avant 1804, tous les habitants de l’ile de Saint Domingue étaient tous des français, y compris Toussaint, Dessalines, Boisrond Tonnerre, Pétion, et tous les autres esclaves de la Guadeloupe, Martinique, Guyane etc. Tous ces messieurs y compris Mr. Ribbe détiennent un passeport français.

Citation :


La colonie française de Saint-Domingue a proclamé son indépendance le 1er janvier 1804.

Je me demande, pourquoi les autres Antilles françaises n’ont pas suivies l’exemple d’Haïti ?

Ils étaient libres à partir du 4 Février 1794, elles pourraient donc devenir indépendantes ?









Citation :


En 1825, sous la menace d’une reconquête, la France imposait à Haïti une rançon pour les anciens esclaves perdus par les colons. Ce racket, d’abord fixé à 150 millions de francs-or, puis réduit à 90 millions (ce qui équivaudrait aujourd’hui à plusieurs milliards de dollars) a effectivement permis aux anciens esclavagistes d’être scrupuleusement et largement remboursés. Les Haïtiens ont mis près d’un siècle à payer. Les intérêts des emprunts accordés par la France pour payer cette « dette » l’ont encore alourdie.

Cette rançon demandée en 1825 pour les anciens esclaves était illégale puisqu’ ils étaient libres et citoyens français à partir du 4 Février 1794, soi 31 années après.

Les haïtiens après leur indépendance, ont renoncés à leur nationalité de citoyen français et pris de force l’obtention de l’ile et tout son contenue.

Cette rançon pourrait pue être valable si la France ne s’était pas battue pour l’ile de Saint Domingue et pour le rétablissement de l’esclavage.

A cette époque de colonisation, que le meilleur gagne, et Haïti a gagné le combat net and square!!

Citation :


Les Haïtiens ont mis près d’un siècle à payer. Les intérêts des emprunts accordés par la France pour payer cette « dette » l’ont encore alourdie.

Durant sa visite en Haïti, Mr. Nicolas Sarkozy aura l’occasion de présenter des excuses au nom du people français et des esclavagistes et le gouvernement pourrait mettre sur pied une comite composée d’historiens, économistes et des membres des affaires sociales pour proposer a plan de reconstruction nationale pour Haïti.

Le gouvernement français pourrait prendre en charge pendant une période de 30 ans la construction, la modernisation et le maintien des routes nationales, l’électricité, l’eau potable et les canaux d’irrigation etc.



Citation :


Il s’en est fallu de peu que Jean-Bertrand Aristide ne soit assassiné à Bangui, où Paris avait facilité sa déportation dans l’espoir de plaire à Washington.

Oui, malgré les zizanies, Aristide avait de bonne relation avec Washington et on savait de source sure que l’intelligence française était déjà sur place.

La France voulait sa tête à tout prix.

Il est toujours vivant ainsi que sa famille à la protection des américains qui voulait qu’il ne soit pas a Bangui.

La tache serait trop facile pour les agents français pour le liquider, et les accusations allaient comme toujours sur le dos de la CIA.

Washington ne voulait pas que la France vienne jusque dans les Caraïbes, its backyard pour faire un règlement de compte.

Il serait mieux pour Aristide de rester la où il est en attendent que les choses se refroidissent.



No more bloodshed, we want him to stay alive!!

We haven’t forgotten you, my brother!!



Revelation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 17:49

Voila les propos de Sarkozy en Algérie:

"Oui, le système colonial a été profondément injuste, contraire aux
trois mots fondateurs de notre République : liberté, égalité,
fraternité
", a déclaré le président français devant des chefs
d'entreprises français et algériens.

...
"Oui, des crimes terribles ont été commis tout au long d'une guerre
d'indépendance qui a fait d'innombrables victimes des deux côtés
",
a-t-il dit. "Et aujourd'hui, moi qui avais sept ans en 1962, c'est
toutes les victimes que je veux honorer.
"

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071203/tts-france-algerie-sarkozy-ca02f96_3.html


http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20071203/tts-france-algerie-sarkozy-ca02f96_3.html
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 18:40

"Pourquoi les Antilles françaises n'avaient elles pas émulées Haiti et déclarer leur indépendance"?

C'est ce que Revelatyon veut dire?
Revelatyon les Antilles françaises étaient aussi en guerre contre les troupes de Napoléon et c'est un crime que cette page d'histoire n'est pas enseignée en Haiti.

Napoléon avait envoyé 20000 hommes de troupe à Saint Domingue sous les ordres du Général Leclerc et 4000 en Guadeloupe sous les ordres du Général RICHEPANCE.
Les Guadeloupéens sous les ordres du Colonel DELGRES et du Capitaine IGNACE,engageaint les français en combat féroce ,AVANT LES SAINT DOMINGUOIS.
Les guadeloupéens avaient perdu la guerre et ont payé tré,trés cher.
Le Général RICHEPANCE avait massacré plus de la moitié de la population de Guadeloupe,noirs et mulatres,HOMMES,FEMMES ET ENFANTS.

Et puis ceux qui disent que TOUSSAINT était mort français?
A partir de Février 1802,les Saints dominguois noirs et multres n'étaient pas,n'étaient plus français;puisque NAPOLEON avait prit un DECRET qui spécifiait que quiconque avait du sang noir,ne pouvait pas ètre citoyen français.

Et pour SARKOZY qui voudrait visiter HAITI;qu'il reste en france,nous ne voulons pas de lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 19:04

Avant de présenter mon point de vue sur ce sujet, je vous invite à voir cette vidéo. Elle parle d'une université francaise qui offre des maitrises en Haiti à l'université d'Etat d'Haiti (les etudiants ne paient aucun sous):

http://www.sophianet.com/wtm_article42990.fr.htm

Cette visite de Sarkozy en Haiti n'est-elle pas une occasion pour tirer un maximum dans le domaine de l'Education?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 19:14

Je vous invite aussi à explorer ce site. Il présente un projet ou il y a intervention d'une université francaise et d'autres entités dans le but d'aider nos pauvres planteurs dans le commerce du café:

http://www.cafemag.org/article.php?sid=94&&thold=0


Cette visite de Sarkozy en Haiti n'est-elle pas une occasion pour trouver un moyen pour exporter nos produits agricoles tant sollicités sur le marché international?
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 21:35

On ne doit rien espérer de positif d'un tel voyage.

L'histoire a démontré la perfidie des Français, depuis la trahison et la déportation de Toussaint jusqu'à celles d'Aristide, en passant par Boyer.

Depuis Hédouville jusqu'à Régis Debray, en passant par de Villepin.

Si un président français n'a jamais foulé la terre de Dessalines, c'est parceque jusqu'aujourd'hui, les français conservent leur hargne et leur mépris envers nous, pour la geste de 1804.

Alors, que vient chercher Sarkosy?

Vient-il faire ses excuses au peuple haitien?
Vient-il offrir une négotiation pour les réparations?
Vient-il négocier le montant de la dette?
-21 milliards ou 21 milliards et demi?

Cela supposerait une dose de bonne foi de la part de Francais et de leur president, mais qui peut faire une telle accusation?

ou

Vient-il renforcer la maldonne que ses prédécesseurs ont perpetré récemment?

M. Préval a lancé une invitation par courtoisie et par protocole, mais devrait-il etre pris au mot?

Les Américains diraient: I smell a rat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Lun 3 Déc 2007 - 22:00

Le president Sarkozy ,s'il est sincère de vouloir changer la mauvaise renommée de son pays pourrait bien nous remettre notre argent en nous aidant à construire une usine electrique nucleaire ;en formant des ingenieurs haitiens pour l'entretien et la protection de cette usine.Il pourra nous aider à construire des chemins de fer en haiti pour pallier à nos deficiences en biocarburant.

nous avons entendu assez de discours ;Acta non verba.Montrez-nous votre bonne volonte par des actes; ne venez pas nous vanter vos vertus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 8:32

Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince


http://www.labanlieuesexprime.org/article.php3?id_article=2306
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 11:24

Dufreined,

Votre dernier poste reprend l'article déjà publié par Marc-Henri pour commencer ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5828
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 11:36

Sasaye a écrit:
Dufreined,

Votre dernier poste reprend l'article déjà publié par Marc-Henri pour commencer ce débat.
Cela prouve que nos membres ne lisent pas ce qui est écrit. Mes amis.
Lisez pour mieux interagir.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 11:42

J'avais bien lu et je voulais seulement ajouter une source. Comme vous le savez déjà, une information a la valeur de sa source.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 11:51

Ce n'est pas grave. Juste un rappel.
La source était indentifiée comme le blog de Claude Ribbe.

Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5828
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 12:04

dufreined a écrit:
une information a la valeur de sa source.

Non seulement j'ai affiché au début du texte le Nom de L'auteur et j'avais mis aussi le lien du bLog. Peut-être que je n'étais pas assez clair. Je tacherai d'être plus clair prochainement.

A noter que Monsieur Ribbe m'expedie tous les jours ses papiers dans mon adresse; administrateur@forumhaiti.com

Merci pour votre vigilance, cher ami.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 12:13

C'est une bonne note. Continuez à les partager avec nous.

Salut a vous aussi, Sasaye.

Durant sa campagne, Sarkozy a fait une promesse mais j'ai été decu par les réactions des francais.

Sarkozy voulait mettre Toussaint Louverture au panthéon de Paris.

http://www.congopage.com/article4613.html

Après avoir lu l'article, descendez en bas de page pour voir les commentaires des francais sur l'idée de voir Toussaint Louverture au coté de Jean Jacques Rousseau, Voltaire...
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 14:25

Rien d'étonnant dans ce que les Français puissent dire et penser des Haitiens. Malgre que des compatriotes se bercent d'illusions quant aux sentiments de la France envers eux.

Je suis cependant de l'avis de ce répondant français:

Posté par Lalah, le 9 avril 2007 à 17:34



On ne peut pas comprendre que les journalistes haïtiens dont les propos sont rapportés ici, se contentent de donner cette information, sans la commenter !

Seraient-ils fiers de voir cela se produire ? Louverture au Panthéon ?

Derrière cet honneur factice qu’on voudrait lui faire, je ne vois, quant à moi, qu’une manière de réduire son combat et sa mémoire à néant !

C’est en Haïti, qu’il doit être vénéré. C’est là-bas qu’il faudrait se rendre, pour déposer des fleurs sur sa tombe.

S’il a vraiment promis cela, il n’y a qu’une chose à comprendre. Sarkozy veut nous dire que chaque fois qu’un noir a de la valeur, c’est parce qu’il est français. Pas seulement proche de la France, mais bel et bien français.

Le panthéon, c’est le lieu où la nation française accueille ceux à qui elle témoigne de la reconnaisance.

La gratitude de la France, quelle pire injure pour Toussaint Louverture ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 15:47

Quelle stratégie à adopter?

Nous avons subi beaucoup de torts, vols, viols, et humiliations des blancs (Européens et Américains). A présent, ils sont en train de préparer un coup encore plus pénible à endurer:

Partenariat économique entre les CARAIBES et L'Union Européenne


  1. accord de commerce (sans droit de douane ni contingent tarifaire)
  2. accord de développement


http://www.pwc.fr/comment_le_commerce_entre_union_europeenne_ue_et_les_pays_afrique-caraibes-pacifique_acp.html

Nos producteurs (particulièrement nos agriculteurs) ne pourront pas résister à cette concurrence illégale. Les européens sont mieux développés et aussi subventionés par l'Etat.

Il nous faut une stratégie pour résister à ce plan macabre, mais LAQUELLE?

La présence de Sarkozy ne sera-t-elle pas une occasion pour aborder et discuter les conséquences d'un tel projet sur Haiti?

P/S Nos ancetres ont mené une bataille militaire. Nous devons mener maintenant une bataille non pas diplomatique mais intelligente, je dirai la ruse. C'est la seule facon de résister. La force n'est plus favorable pour nous et le danger est toujours la.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 16:39

ce que pensent d'autres personnes sur l'invitation de Préval à Sarkozy:

"Si Haiti, dans ce contexte pouvait jouer un rôle de leadership, on en serait fier. Cependant, il faut se garder d'inviter en grande pompe "un occupant à un concert de liberté organisé par ses anciens esclaves sans qu'il ait préalablement exprimé ses regrets et ses remords.

C'est donc à Nicolas Sarkozy d'exprimer le désir et la demande de visiter Haiti pas au président Preval de lui lancer en premier une invitation en ce sens. Ce dernier semble oublier que les Haitiens n'ont jamais témoigné et ne témoigneront jamais du respect à l'endroit de leurs bourreaux. Ils sont de ces "victimes rebelles" qui souffrent leur misère et leur désarroi dans la dignité, mais cherchent avec opiniâtreté les voies menant à la liberté et à l'autonomie.
"


http://haitiimpact.com/cgi-bin/index.cgi?pass=&pl=articles&id=1190472896&display=1
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 16:56

Que voulez-vous avec une telle elite qui professe sa reconnaissance envers la France ; un Premier Ministre haitien montre sa joie en serrant les mains de Jacques Chirac pour les photographes après la complicité des francais dans la destabilisation de son pays.

Il faut bien comprendre que certains haitiens ne voulaient pas adopter les ideaux de la revolution de 1789.Ils voulaient tout simplement remplacer les colons francais en maintenant l'esclavage de leurs frères et soeurs.C'est ce qui explique cette invitation.Il y a deux categories d'haitiens:les heritiers de Dessalines qui sont les decendants des esclaves et les heritiers des affranchis et des nègres libres.Ces derniers n'auraient jamais chassé les esclavagistes si Napoleon Bonaparte ne les avait pas méprisés en envoyant Leclerc et Rochambeau dans la colonie pour le retablissement de l'esclavage.On ne s'eloigne pas de son origine facilement;le fruit tombe toujours près de l'arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   Mar 4 Déc 2007 - 18:42

Sasaye a écrit:
Rien d'étonnant dans ce que les Français puissent dire et penser des Haitiens. Malgre que des compatriotes se bercent d'illusions quant aux sentiments de la France envers eux.

Je suis cependant de l'avis de ce répondant français:

Posté par Lalah, le 9 avril 2007 à 17:34



On ne peut pas comprendre que les journalistes haïtiens dont les propos sont rapportés ici, se contentent de donner cette information, sans la commenter !

Seraient-ils fiers de voir cela se produire ? Louverture au Panthéon ?

Derrière cet honneur factice qu’on voudrait lui faire, je ne vois, quant à moi, qu’une manière de réduire son combat et sa mémoire à néant !

C’est en Haïti, qu’il doit être vénéré. C’est là-bas qu’il faudrait se rendre, pour déposer des fleurs sur sa tombe.

S’il a vraiment promis cela, il n’y a qu’une chose à comprendre. Sarkozy veut nous dire que chaque fois qu’un noir a de la valeur, c’est parce qu’il est français. Pas seulement proche de la France, mais bel et bien français.

Le panthéon, c’est le lieu où la nation française accueille ceux à qui elle témoigne de la reconnaisance.

La gratitude de la France, quelle pire injure pour Toussaint Louverture ?

Sasaye,
Cette francophilie pour certains haitiens est comme une maladie,une pathologie.
Par example ,notre EDWIDAGE DANTICAT est candidate pour "The Book of the Year Award";avec son nouveau livre "Brother I am Dying";personne ne la mentionne dans la presse haitienne,mais s c'était un livre qui était candidat pour un Prix français ...

Dans ce sens ,les Anténor Firmin ,Dantès Bellegarde et des contemporains comme Leslie Manigat nous ont fait. beaucoup de mal
Cette franco-folie nous tue ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Sarkozy bientôt à Port-au-Prince.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Nicolas Sarkozy imagine de refonder le capitalisme mondial en plusieurs étapes
» Sarkozy en Haiti...
» Un discours controversé
» La cuisine française à l'UNESCO?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: