Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Historique de la "Dessalinienne"

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8227
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Historique de la "Dessalinienne"   Dim 6 Jan 2008 - 15:02

RAPPEL HISTORIQUE /
[size=12]
Historique de « La Dessalinienne »

Par Dr Clément Lanier et Lélia J. Lhérisson

En juin 1903, l’Association nationale du Centenaire de l’Indépendance ouvrit un concours pour la Composition d’un Hymne national. Il devrait être entonné à l’inauguration des monuments commémoratifs élevés à la gloire de nos aïeux.


Le concours était ouvert et comprenait deux parties: paroles et musique. Les manuscrits du poème devaient être remis le 30 juin au plus tard et porter une devise en guise de signature ; un autre pli cacheté devait contenir le nom de l’auteur.

Les membres de ce Jury, désignés au scrutin secret par le Comité de Direction, étaient:

Sténio Vincent, avocat, journaliste.
Fernand Hibbert, homme de lettres, romancier.
Arsène Chery, poète, auteur des Areytos.
Solon Menos, poète, docteur en Droit de la Faculté de Paris, ancien ministre des Relations extérieures.
Charles Moravia, poète, homme de lettres, journaliste.

Des six pièces soumises à son appréciation, le jury, par quatre voix contre une, classa première « La Dessalinienne », signé Samba. C’était l’Hymne aux paroles simples, à l’allure alerte, facile, où s’exprimait un souffle d’intense patriotisme.

Le concours pour la musique fut fermé, le 30 septembre 1903.

L’adaptation musicale reconnue la meilleure fut celle de Nicolas Geffrard. L’air martial et vif convenait bien aux vers courts, clairs et émouvants du poème primé.

Les membres du Jury étaient également choisis au scrutin secret.
Ils se nommaient :

Occide Jeanty Fils, Julien Courtois, Basquiat, Edmond Roumain, Dr Edmond Saintonge, Dr Mahottiere Herman Heraux.</FONT>


La Dessalinienne fut chantée pour la première fois à Saint-Marc, sur l’autel de la Patrie, le 17 octobre 1903, sur la demande du Dr Clément Lanier, à l’occasion de la remise d’un buste de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines. Une deuxième fois, le 29 novembre 1903, Centenaire de l’entrée des troupes indigènes au Cap Français, au « Petit Théâtre » de Port-au-Prince par les élèves de « l’École de Musique ».

Le 1er janvier 1904, jour anniversaire d’un siècle de l’Indépendance « La Dessalinienne », elle fut chantée deux fois, après le Te deum à la vieille Cathédrale sur la place de l’Intendance où avait lieu la pose de la 1ère pierre du monument aux « Aïeux » et ensuite au « Petit Théâtre » où les fêtes de cette solennelle commémoration devaient se continuer. Et enfin « La Dessalinienne » fut définitivement adoptée comme Hymne national, jouée et chantée à toutes les cérémonies officielles.

Nous devons honorer la mémoire de Justin Lhérisson dont le patriotisme fervent a su trouver les paroles en qui s’incarne l’âme nationale et celle de Nicolas Geffrard dont l’inspiration musicale par des accents appropriés s’est intimement liée à ces paroles.

Leurs noms apposés à « La Dessalinienne » sont immortalisés à jamais.

La loi du 5 août 1919, a consacré officiellement La Dessalinienne, Hymne national d’Haïti. La voici :

Loi Le conseil d’État
Usant des pouvoirs que lui confère la Constitution en son article 55 et ses dispositions transitoires – Art. D – a voté la loi suivante :

Article Unique : Le Chant intitulé La Dessalinienne, paroles et musique de Justin Lhérisson et de Nicolas Geffrard est déclaré Chant national haitien.

Donné au Palais Législatif à Port-au-Prince, le 5 août 1919.

Le Président : S. Archer

Les Secrétaires : Ch. Sambour, L. Alexis au nom de la République


Le Président de la République ordonne que la loi ci-dessus soit revêtue du sceau de la République, imprimée, publiée et exécutée.

Donné au Palais national à Port-au-Prince, le 6 août 1919,
an 116e de l’Indépendance.

Par le Président : Sudre Dartiguenave
Par le Secrétaire d’État de l’Intérieur : B. Dartiguenave

Source : Le Moniteur du 18 août 1919
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Historique de la "Dessalinienne"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Historique de la "Dessalinienne"
» SGU "Air" 1x01-02-03 [SPOILERS!]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "Sud"
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: