Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout

Aller en bas 
AuteurMessage
alex jacques
Star plus
Star plus
alex jacques

Masculin
Nombre de messages : 1090
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 6:25

Faisons un peu de matemathique politique. C'est vrai que notre poulain vient de donner une lecon a Hillary. Mais la route est longue et très difficile.

Voici, la strategie que Obama doit adopter pour gagner la nommination et surtout la performance qu'il doit fournir au SUPER Tuesday.

Il doit abandonner New York et New Jersey a Clinton. Bien que malgre tous les signes il pourra donner un grand defi a Hillary et a NY et en NJ.

Il doit concentrer ses effort en Californie qui la majorité des delegués soit 441. Bien qu'il traine derriere Hillary dans les sondages en Californie, s'il arrive a percer la-bas coutera cher a Hillary.

Ensuite, etant donné qui a les supports de Ted Kennedy et de John Kerry, il doit essayer d'utiliser Kerry et Ted de mener campagne en sa faveur afain de renverser le support de Hillary a Machassausets qui est maintenat 59 a 22 % d'apres les sondages. Comme ca il pourra gagner les 121 delegués. Mais je doute qu'il pourra gagner Massachussets

Georgia, tout est presque tourné en sa faveur. Il peut demander a sa femme de faire campagne la-bas. Au fait il doit jeter toutes ses forces afin de gagner California, et surtout attirer le support des latinos.

Ce n'est pas facile, nous n'avons que 8 jours! Les six etats que je vais mentionner sont vitaux et je sens que le candidat qui va gagner Californie gagnera la nomination. D'ou Californie devient un MUST WIN pour Obama, autrement il doit essayer d'arracher une victoire a New Jersey.

Voici le calculus:
Si Obama gagne
1- California, 441 delegues

2- Illinois, 185 delegues

3- Georgia, 103 delegues
---------------------------
Total 729

Hillary
1- New York 285 Delegues

2- Massachussets 121 delegues

3- NJ 127 Delegues
----------------------------------
Total 529 delegues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 9:27

Un ananlyst a deja predit que le candidat du parti democrate aux elections presidentielles de Novembre sera designé Mardi.N'y a-t-il pas plus de 6 etats qui participeront aux elections primaires Mardi prochain?Ne faudra-t-il pas plus de 2000 delegues pour gagner la nomination du parti.

je ne comprends pas la decision du Dr Dean de punir la Floride.Quel sera le role des delegues de la Floride a la convention?le processus electoral coute vraiment trop cher aux Etats-Unis.On devrait le simplifier pour permettre aux pauvres d'y participer.On s'etonne de la difficulte qu'ont les presidents d'eliminer l'influence des riches corporations dans la gouvernance du pays ,mais comment serait-il possible s'il faut tant d'argent pour participer aux joutes electorales.Le debiteur est toujours redevable à son creancier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OBSERVER KEEN
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 966
Localisation : USA
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 10:44

read this article and you will see that we may win california.

LOS ANGELES -- Sen. Hillary Clinton is relying on the big Latino vote as her firewall to prevent losing the California Democratic primary Feb. 5, the most important of 22 states contested on Mega Tuesday. But that reliance, say both pro-Clinton and anti-Clinton Democrats, is fraught with peril for the Democratic Party's coalition by threatening to alienate its essential African-American component.
Clinton's double-digit lead in California polls over Sen. Barack Obama is misleading. Subtract a Latino voting bloc whose dependability to show up Election Day always has been shaky, and Clinton is no better than even in the state, with Obama gaining. To encourage this brown firewall, the Clinton campaign may be drifting into encouragement of brown vs. black racial conflict by condoning Latino racial hostility to the first African-American with a chance to become president.
Implications transcend California. The pugnacious campaign strategy of Bill and Hillary Clinton in forcefully identifying Obama as a black candidate spreads concern that they could be risking continued massive, unconditional support for Democrats by African-Americans. The long-range situation is so disturbing that some Clinton supporters talk about an outcome they rejected not long ago: a Clinton-Obama ticket.

GA_googleFillSlot("RCP_Article_Middle_300x250");





e9 = new Object();
e9.size = "300x250";








Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout 1036796

Experienced California Democratic politicians doubt the validity of Clinton's double-digit polling lead in the state. At the heart of Obama's support are upper-income Democrats (in exceptional supply here) and young voters whose intentions are difficult to predict. Will the state's huge, currently passive college campuses erupt in an outpouring of Obama voters?
Another problem for pollsters is a California peculiarity. A registered independent who shows up at a polling place Feb. 5 and asks for a Republican ballot will be told, sorry, but the Republican primary is for registered Republicans only. But the voter then may take a ballot of the more permissive Democratic Party. How many will do this and then vote for Obama? The polls cannot predict.
Clinton's 39 percent against Obama's 27 percent in California's Field Poll released last week provides much less certainty than a 12-percentage margin normally would. With Clinton falling and Obama rising, it compares with her 40-point lead six months ago.
The demographics are most important. Clinton has dramatically lost support among blacks, trailing Obama 58 percent to 24 percent. It is a virtual dead heat among white non-Hispanics, 32 percent to 30 percent. Therefore, the 12-point overall lead derives from a 59 percent to 19 percent Clinton edge among Latinos.
In California, the Latino vote is notoriously undependable in actually voting, especially when compared with African-Americans. How the Clinton campaign deals with Hispanic voters is a sensitive matter, but sensitivity never has been a hallmark of the Clinton style.
Insensitivity was reflected in a recent issue of the New Yorker, when Clinton's veteran Latino political operative Sergio Bendixen was quoted as saying, "The Hispanic voter -- and I want to say this very carefully -- has not shown a lot of willingness to support black candidates."
That brief quote from an obscure politician has generated shock and awe in Democratic circles. It comes close to validating the concern that the Clinton campaign is not only relying on a brown firewall built on an anti-black base, but is reinforcing it. A prominent Democrat who has not picked a candidate this year told me, "In any campaign I have been involved in, Bendixen would have been gone."
But not in Hillary Clinton's. During the Jan. 15 debate prior to the Nevada caucuses, where the Latino vote was important, NBC's Tim Russert read the Bendixen quote and asked Clinton, "Does that represent the view of your campaign?" Her response was chilling: "No, he was making a historical statement."
Asked whether Latinos will refuse to vote for him, Obama got a laugh when he replied: "Not in Illinois. They all voted for me."
But this is no laughing matter for Democrats. The Clintons are making a risky gamble that black voters will not be offended by Hillary Clinton attacking Obama for legally representing a Chicago slumlord or for clearly identifying him as the black candidate for president. They are betting that African-Americans will forget the slurs of January and loyally troop to polls in November.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 10:59

Even Reich ,the Labor minister of President Clinton criticises him for his arrogance.This is exactly what I was afraid of.I wish a cease fire between the two camps because I am afraid that the blacks may be offended by the Clintons' derogatory remarks toward Senator Obama.

I do not think an Obama /Clinton or vice versa ticket is a viable one.The democratic ticket must include a Southener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OBSERVER KEEN
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 966
Localisation : USA
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 11:42

Election 2008: California Democratic Presidential Primary
California: Clinton 38% Obama 33%

Thursday, January 17, 2008
Advertisment
Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Avw




The first Rasmussen Reports telephone survey of California’s Democratic Presidential Primary shows Hillary Clinton leading Barack Obama by five percentage points. It’s Clinton 38% Obama 33% and John Edwards at 12%. Dennis Kucinich picks up 3% of the vote and 13% are not sure.
Obama is viewed favorably by 80% of Likely Democratic Primary Voters, Clinton by 78%, and Edwards by 68%.
Eighty percent (80%) believe Obama would be at least somewhat likely to win if nominated. Seventy-eight percent (78%) say the same about Clinton.
Sixty-four percent (64%) of Clinton’s supporters are “certain” they will vote for her and 65% of Obama voters say the same about their candidate. Just 50% of Edwards fans are that “certain” of their support.
Seventy-nine percent (79%) of California’s Democratic Primary voters consider the economy to be a Very Important voting issue. Seventy-six percent (76%) say the same about Health Care. Government ethics and corruption is considered Very Important by 68% while the War in Iraq is that important to 62%.
Obama leads Clinton in South Carolina’s Primary, scheduled for January 26. Clinton leads Obama in Florida, a state that votes on January 29 (just one week before California). Nationally, in the Rasmussen Reports daily Presidential Tracking Poll,Clinton has a modest advantage.
A commentary by Dick Morris says it’s time for Edwards to get out of the race and that the former North Carolina Senator may hold Clinton and Obama’s fate in his hands.
In California’s Republican Presidential Primary,John McCain has a seven-point lead over Mitt Romney.
Crosstabs are available to Premium Members only.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre-alain
Star
Star
pierre-alain

Masculin
Nombre de messages : 325
Age : 48
Localisation : Lille (Nord de la France)
Loisirs : Acualités politiques
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyLun 28 Jan 2008 - 12:32

Le démocrate Barack Obama remis en selle par sa victoire en Caroline du Sud


LEMONDE.FR | 28.01.08 | 09h33

Washington, correspondante


La large victoire de M. Obama, samedi 26 janvier, en Caroline du Sud (55%
contre 27% à Mme Clinton et 18% à John Edwards), l'a replacé à égalité dans la course. Sans surprise, le sénateur l'a emporté à 80% dans la communauté noire (55% des électeurs contre 47% en 2004).Son message rassembleur n'a été que partiellement suivi. Selon l'enquête à la sortie des urnes, publiée par le Washington Post et divisant les électeurs en catégories "de race et de sexe", M. Obama n'a recueilli que 24% du vote "blanc"
contre 36% à Mme Clinton et 40% à John Edwards. Mme Clinton a recueilli
42% des voix des femmes blanches et John Edwards, 45% des voix des
hommes blancs. Il entre dans ce vote un aspect générationnel : la
moitié des jeunes blancs ont voté pour Barack Obama.




SOUTIEN DE TED KENNEDY


Dans son discours de victoire, M. Obama s'est déclaré conforté par le résultat. "Les cyniques qui croyaient que ce qui a commencé dans les neiges de l'Iowa n'était qu'une illusion ont entendu une histoire différente",
a-t-il dit. Dans un clair appel aux électeurs latinos, qui passent pour être plus favorables à Mme Clinton, il a repris le mot d'ordre des manifestations d'immigrants de 2006. "Oui, nous le pouvons!"
Lundi, M. Obama devait recevoir le soutien de Ted Kennedy, le sénateur
du Massachusetts lors d'un rassemblement à l'université de Washington,
auquel devait également participer Caroline Kennedy, la fille du président assassiné en 1963. "Nous avons besoin d'un changement de leadership dans ce pays, exactement comme en 1960", a-t-elle écrit dans une tribune publiée par le New York Times.
Mardi, M. Obama a prévu d'aller faire campagne dans le village d'origine de son grand-père paternel, El Dorado, au Kansas, une façon de se repositionner dans l'Amérique du Midwest.Une "guerre de tranchées" semble s'engager. Le New York Times a pris position pour Mme Clinton (et pour John McCain dans le camp républicain). Le journal constate qu'il y a peu de différences entre Mme Clinton et M. Obama et se dit "très impressionné" par l'expérience de Mme Clinton.Le Washington Post, de son côté, a choisi de ne pas soutenir de candidat pour l'instant. Pour le journal, M. Obama, "qui se présente comme un défricheur de terrain et un diseur de vérités, n'a encore pas découvert grand-chose ni dit beaucoup de vérités difficiles".
Le quotidien rappelle que John Kennedy avait déjà passé quatorze ans au
Congrès lorsqu'il a été élu président contre trois seulement pour le sénateur de l'Illinois.L'ambiance, déjà tendue entre les deux camps, ne devrait pas s'améliorer. M. Obama est sous le feu des questions concernant une affaire immobilière conclue en 2005 avec un promoteur de Chicago, Tony Rezco, qui est poursuivi par la justice. M. Obama a acheté sa propriété de Chicago le jour même où l'épouse de M. Rezco achetait le terrain voisin. Celle-ci lui a ensuite revendu une petite partie du domaine, ce qui a augmenté la valeur de celui de M.Obama. Le sénateur a donné à des organisations caritatives les contributions que lui avait versées le promoteur. Il a répété, dimanche, qu'il avait commis une "erreur" tout en soulignant que rien ne lui était reproché.

Corine Lesnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
alex jacques

Masculin
Nombre de messages : 1090
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyMar 29 Jan 2008 - 5:27

Je dois vous dire aussi que dans les primaires des democrates ce n'est pas qui gagne tout prend tout.

Une donne deuxieme place suffit de partager les delegués a part presque egale.

En ce qui a trait a la Floride, je suis d'accord avec San Malice mais etant donné qu'au depart Hillary etait d'accord. Je ne vois pas pourquoi c'est maintenant qu'elle veut changer les regles.

C'est la qu'on connait un vrai leader. Son Jugement! Hillary devrait faire ce jugement au prealable et ne pas accepter la decision du bureau central du NDC. Ce n'est pas avoir autorisé la guerre en Iraq, qu'il faut dire que les troubles doivent rentre chez eux.

C'est ce qui differe les deux candidats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyMar 29 Jan 2008 - 8:59

Tout d'abord la NDC ne depend pas du Senateur Hillary Clinton.Bien que je desapprouve la decision du comite en ce qui attrait au role des delegués de la Floride a la convention nationale du parti pour designer son candidat,il serait injuste de blamer le Senateur Clinton pour cette decision.

Retrospectivement on peut critiquer la decision du Senateur Clinton d'approuver l'invasion de l'iraq,mais il faut tenir compte aussi du contexte ou l'autorisation a été votée.Comme le Senateur Kennedy l'a invoqué dans son allocution hier: 7 Senateurs avaient voté non ,parmi lesquels le Senateur Obama.Il faut reconnaitre la fermeté du jeune Senateur de l'Illinois,mais considerant les raisons invoquées par le gouvernement de Georges Bush et les antecedents du regime de Sadham Hussein on peut copmprendre, sinon approuver l'attitude du Senateur Clinton. Ce fut une erreur,mais elle n'est pas la seule.L'euphorie du moment l'avait peut-etre desarconnée,mais dans cette assemblée il fallait vraiment etre perspicace pour comprendre l'irrationalite et les consequences d' une telle decision.Quand un homme de l'acabit de Collin Powell se prononce devant l'assemblée generale des Nations unies pour etaler les raisons de l'invasion il n'est pas facile de le dementir.Il faut avoir la sagesse d'un Jimmy carter et d'Al Gore pour comprendre l'arrogance de cette administration et le non respect des lois internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OBSERVER KEEN
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 966
Localisation : USA
Date d'inscription : 29/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyMar 29 Jan 2008 - 10:29

sans malice, clinton is playing the have-your-cake-and-eat-it-too-game. she is going to florida in an attempt to show that she did not abandon the people of florida, but the truth is that she goes against her own pledge not to go there. she did the same thing in michigan. she did not pull her name from the ballot; by doing that, she gives the falsely gives impression that she is the only one who cares, but the truth is she fails to realize that honesty, and integrity count. a pledge is a pledge!!!!
when other people do not go and she goes, the average person is going to think that she cares so much, but there is no penalty for coming there. but the average person might think that she takes a big risk in coming in there, but there is no such of penalty.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
alex jacques

Masculin
Nombre de messages : 1090
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout EmptyMer 6 Fév 2008 - 1:32

Nous n'avons pas gagné la Californie, un etat crucial vers la nomination. Mais je suis vraiment fier de la performance de Barack. Jusqu'a present nous gagnons 13 etats sur 22 en attendant les resultats de New Mexico.

Certes Hillary gagne dans les etats riches en delegués, ce qui la donnera un dessus sur Obama, mais le mythe de "Conte de fees" ne tient plus. Obama et plus fort que je le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty
MessageSujet: Re: Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout   Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Etats que nous devons gagner Mardi, Pour que Obama aille jusqu'au bout
» Lorsque la panique nous consumme pour la première fois...
» Denis O'Brien est un modèle que nous devons apprecier
» Des jeunes noirs ont-ils été payés pour chahuter Obama lors d'un discours ...?
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: