Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 26 Fév 2008 - 20:55

A call to halt deportations

Haiti's President René Préval asked the U.S. government to stop deporting undocumented Haitians and instead grant them temporary protected status.

Posted on Sat, Feb. 16, 2008

By JACQUELINE CHARLES


After refusing for two years to ask for a U.S. halt in deportations of undocumented Haitians, Haiti's President René Préval has asked President Bush to grant them temporary protected status.

Suite de l'article: http://www.miamiherald.com/news/americas/story/421418.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 26 Fév 2008 - 22:52

Ce n'est pas sérieux de la part de Préval.

L'Amérique a déjà ses problèmes. Les foyers américains perdent leur maison, le chomage prend de l'ampleur, la délinquence sur les cartes de crédit se généralise...

Ils ont assez de problèmes et Préval ne peut exporter ses problèmes à Bush. D'ailleurs, ils ont déjà donné la loi Hope à Préval.


Si Préval ne peut pas faire de miracles, pourquoi Bush le peut?
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 26 Fév 2008 - 23:43

Colo

Il ne faut pas s'etonner de la demande de Rene Preval.La semaine dernière on a devoilé durant la visite de Richard Nixon en Chine pour discuter des propositions de rapprochement entre les deux pays avec Mao Tse Toung ;ce dernier avait offert à Nixon dix millions de femmes chinoises.(lol)En ecoutant la nuvelle au prime a bord je croyais a une plaisanterie ,mais le journaliste a confirmé que cette demande se trouve dans les archives nationales des Etats-Unis.

Fidel castro aussi avait demande que les Etas-Unis accordent plus de visas aux ressortissants cubains.Alors la demande de Preval au president Bush de tolerer un peu la desobeisance des lois de son pays par les haitiens rentre dans cette meme logique.(lol)Au lieu d'avoir un plan familial pour diminuer la pression de la croissance demographique sur l'economie ;ils prefèrent se debarrasser de leurs citoyens trop nombreux.Ah nos kominis; qu'ils sont perspicaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mer 27 Fév 2008 - 12:02

C'est très sérieux de la part de Préval et il mérite le support des gouvernements de la Caraibe, le Mexique et de l'Amerique centrale,à part celui de tous les Haitiens.

Cette politique de déportations est raciste et ne résout en rien les problèmes de crimes et de délinquence des Etats-Unis ou du Canada.
Les mafiosos ne sont pas renvoyés en Italie.

Son résultat le plus concret est l'augmentation de l'insécurite dans les pays mentionnés plus haut.

Lorsque les USA ou le Canada renvoient, en Haiti, un criminel qui a grandi depuis sa tendre enfance dans ces pays où ils ont appris à etre criminels.
Des gens qui n'ont aucun lien avec le pays sinon leur naissance.
Certains ne parlent meme pas le Kreyol.

Que pensez-vous qu'ils font faire en Haiti où les gens honnètes ne peuvent pas se trouver un emploi?

Qui, pensez-vous, ont introduit certains crimes, jusque là inconnus dans la société Haitienne?


Dernière édition par Sasaye le Jeu 28 Fév 2008 - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mer 27 Fév 2008 - 12:12

Quant à la déportation des Haitiens pour entrée clandestine au Etats-Unis.
Il y a des mesures dont bénéficient les autres nations mais qui excluent les Haitiens; encore sur des bases suspectes.

Le traitement réservé au clandestin haitien est bien différent de celui réservé au Cubain, à l'Europeen, au Chinois ou au ressortissant anglais.

Les mesures d'exceptions pour la sécurite de la vie, les catastrophes naturels etc... ne sont pas appliquées à Haiti alors qu'elles le sont pour le Salvador ou la Colombie.

Krome est réservé pour les Haitiens.


Dernière édition par Sasaye le Jeu 28 Fév 2008 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mer 27 Fév 2008 - 12:16

Sasaye,

La demande de Préval ne vise pas les criminels mais plutot les clandestins, d'après l'article:


"After refusing for two years to ask for a U.S. halt in deportations of undocumented Haitians, Haiti's President René Préval has asked President Bush to grant them temporary protected status."
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mer 27 Fév 2008 - 12:24

Colo,

Vous avez raison. Mais j'ai sauté sur le sujet des criminels parceque c'est une injustice pour notre pays qui nous coute très cher en insécurite et instabilité.
Je pense que Préval aurait du soulever cette question avec les Americains, aussi.

Le "temporary protected status" est dejà en vigueur pour d'autres nationalités, pourquoi pas les Haitiens?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mer 27 Fév 2008 - 16:00

Sasaye,

Il n'y a pas de doute qu'il y a une discrimination dans le traitement des dossiers des immigrants haitiens. Alors que les Cubains sont chouchoutés, les haitiens sont malmenés, c'est vrai.

Que pouvons-nous faire? Il faut continuer à lutter. Par exemple, les immigrants haitiens doivent acorder une plus grande place à leur éducation afin d'occuper de plus hautes grandes fonctions dans l'administration fédérale. Il y a un sénateur d'origine haitienne à coté d'Obama, c'est bien. Il nous faut beaucoup d'autres comme cela pour faire entendre notre voix.

Concernant la déportation des criminels vers Haiti, je vais laisser à Marc-Henry le soin de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Jeu 28 Fév 2008 - 18:41

Apalipapa: Men sa mwen ta p di n nan. Pa kouri defann Meriken pou yon bagay yo konnen yo te dwe fè, men yo pa fè l paske se Ayisyen ki enplike.

For Immediate Release
Wednesday, February 20, 2008
Contact Information
David Goldenberg (Hastings)
(202) 731-6839
Adam Sharon (Meek)
(202) 225-4506


(BPRW) U.S. Reps. Alcee Hastings (D-FL) and Kendrick Meek (D-FL) Call on President Bush to Support Granting Temporary Protected Status for Haitian Immigrants
(BLACK PR WIRE) ( February 20, 2008) Washington, DC – Florida Democratic Representatives Alcee Hastings and Kendrick Meek wrote President George W. Bush today in support of Haitian President René Préval’s recent request for granting Temporary Protected Status (TPS) to Haitian immigrants in the United States.

TPS is a temporary immigration status granted to eligible nationals of designated countries.

In their letter the Florida lawmakers wrote, “We feel that Haiti’s ongoing political and economic struggles and the extraordinary destruction caused by several natural disasters more than qualifies Haitian nationals who are already in the United States for TPS.”

On February 7, President Préval wrote President Bush requesting that TPS be extended to Haitians.

A copy of the Hastings-Meek letter appears below:

February 20, 2008


The Honorable George W. Bush
President of the United States
The White House
1600 Pennsylvania Avenue, NW
Washington, D.C. 20500


Dear Mr. President:

We write to you in support of Haitian President René Préval’s recent request for Temporary Protected Status (TPS) for Haitian immigrants in the United States. We feel that Haiti’s ongoing political and economic struggles and the extraordinary destruction caused by several natural disasters more than qualifies Haitian nationals who are already in the United States for TPS.

As you know, TPS may be granted when any of the following conditions are met: there is ongoing armed conflict posing a serious threat to personal safety; it is requested by a foreign state that temporarily cannot handle the return of nationals due to environmental disaster; or when extraordinary and temporary conditions in a foreign state exist which prevent aliens from returning. There are currently six countries that are protected under the TPS provision: Nicaragua, Honduras, El Salvador, Burundi, Somalia, and Sudan, all of which have obtained status renewal because the Department of Homeland Security has determined that the country in question is unable to handle the return of its nationals. As President Préval’s letter makes clear, Haiti meets all of the requirements for TPS and is just as deserving as the other currently protected nations, if not more so.

In addition to the desperate poverty from which far too many of its citizens suffer and the political turmoil that has embroiled the nation for much of its recent history, this past October, Tropical Storm Noel dealt a devastating blow to this already struggling nation. Sadly, however, Noel was only one of several natural disasters to wreak havoc on Haiti. In May of 2004, floods caused thousands of deaths along the border with the Dominican Republic. Only four months later, Tropical Storm Jeanne caused more than 2,000 deaths, countless injuries, and the complete destruction of homes, agricultural fields, and businesses.

As you know, the original designation for Nicaragua, Honduras, and El Salvador was granted in response to similarly destructive natural disasters. For the past ten years in the cases of Nicaragua and Honduras and the past seven in the case of El Salvador, the United States has rightfully acknowledged and supported the efforts of these nations to return to a sense of normalcy by granting and extending their TPS. Meanwhile, at the same time and under equally dire situations, Haitian migrants have not received similar treatment.

Haiti has made considerable progress in its efforts to recover from the physical and political damages of recent years through its commendable rebuilding efforts and its recent democratic elections. Yet, the Haitian government still cannot sustain the lives of its entire population and the repatriation of the very people who can help Haiti through remittances only further hinders its recovery efforts.

It would take decades for a wealthier, more stable nation to recover from challenges similar to those facing Haiti. However, Haiti also lacks the physical and economic infrastructure necessary to protect its citizens from natural disasters, and any development efforts are further stunted by the constant crisis and turmoil afflicting the nation. By increasing the burden on this small nation’s struggling economic and political system, we are not only delaying its recovery. Instead, we are also leaving the government vulnerable to greater political instability and increasing the likelihood of human and physical loss from the highly probable event of a future natural disaster.

Given the impact that regional instability has on our own economy and immigration levels, ensuring the long-term development of Haiti is not only an act of benevolence, it is truly in the best interest of the United States. We applaud President Préval’s efforts on behalf of his struggling nation, and respectfully request that you grant Haitians the same consideration and protection that you have supported for other deserving nations.
NOTE:

U.S. Rep. Alcee L. Hastings represents the 23rd Congressional District of Florida which includes parts of Broward, Palm Beach, Hendry, Martin and St. Lucie Counties. He serves as the Democratic Chairman of Florida’s Congressional Delegation.

U.S. Rep. Kendrick B. Meek represents the 17th Congressional District of Florida which includes parts of Miami-Dade and Broward Counties. He serves on the House Committee on Armed Services and is the lone Floridian sitting on the House Committee on Ways and Means.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Lun 3 Mar 2008 - 16:20

A prayerful request for U.S. to help Haiti


Posted on Sat, Mar. 01, 2008



By JOHN CLEMENT FAVALORA


Below are excerpts from a letter by The Most Reverend John Clement Favalora, Archbishop of Miami, to President Bush.

I write to offer my strong, considered and prayerful support of Haitian President René Préval's recent request for Temporary Protected Status (TPS) for Haitian immigrants in the United States.
As the Western Hemisphere's poorest country, plagued by political instability, violence and environmental crises, Haiti is simply unable to handle the return of its nationals at this time, making Haitian nationals currently in the United States eligible for TPS under the Immigration and Nationality Act. As such, granting TPS for Haitians is not only the morally right course of action, but also sanctioned by law.

Tragic events

Daily, in the pews of our churches, behind the desks of our schools, inside the waiting rooms of our various ministries, I hear the tearful laments of our Haitian brothers and sisters who watch painfully, often tearfully, as their beloved homeland sinks deeper into a humanitarian crisis. I note with sadness the following tragic events, which prompted President Préval's request:

In October 2007, Tropical Storm Noel's torrential rains caused floods and landslides damaging or destroying nearly 20,000 houses and killing 66 people;

The storm hit as Haiti remains prone from the destruction of Tropical Storm Jeanne in 2004 that caused more than 2,500 deaths, countless injuries, and the complete destruction of 4,000 homes and left 250,000 homeless -- a tragedy on the scale as one that prompted you to designate TPS for Salvadorans in 2001;

To improve security in Haiti, President Préval requested the 8,000 U.N. peacekeeping troops to confront criminal gangs that kidnap, harass and terrorize Port-au-Prince residents, a testament to the continuing political violence;

The U.S. government warns U.S. citizens of the risk of travel to Haiti, stating that ''chronic danger of violent crime, especially kidnappings. Most kidnappings are criminal in nature, and the kidnappers make no distinctions of nationality, race, gender or age; all are vulnerable. . . .'' In fact, embassy personnel live under a curfew due to this violence. Yet many Haitians face the horrific choice of abandoning their U.S. citizen children in the United States, if deported to Haiti, or keeping the family unit intact by exposing their children to these risks.
If the people of Haiti have any chance to extricate themselves from this humanitarian crisis, TPS will serve as an essential element in their success.
With its destitute economy and political instability, the money sent to Haiti from Haitians in the United States represents a critical source of economic aid to the island nation. Haitians in the U.S. annually remit approximately $1 billion to Haiti, 30 percent of its gross domestic product.
Ongoing deportations not only staunch the flow of this significant economic assistance, but also exacerbate the humanitarian crisis by increasing joblessness, homelessness and family separation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Lun 3 Mar 2008 - 17:31


Je crois qu’il faut être clair sur ce sujet.

Il y a une grande différence entre "Déportation"/expulsion des criminels indésirables dans leur pays natal. Ces gens la sont légaux, ils ont une carte de résidence, mais ils ne sont pas des citoyens américains. S’ils ont commis une félonie contre la société, ils doivent purger leur peine, après on les retourne dans leur pays d’origine, car il est illégal de les garder en prison ni de les libérer. Ils representent toujours un danger pour la société, ils doivent définitivement retourner chez eux.

Moralement, a qui appartiennent les criminels? Ca c’est une autre question à débattre.



Par contre le rapatriement ou retour des sans papier ou illégaux n’est pas une violation criminelle. Ils ont violés les lois territoriales d’un pays et peuvent retourner si leurs papiers sont légaux. C’est a ces gens la qu’il faut donner une chance.

Clairement, ces gens la comme beaucoup d’entre nous d’ailleurs, sont à la recherche d’opportunité sociale et économique. Il faut qu’on leur donne cette chance, car les haïtiens qui sont venus dans des conditions déplorables ont montres leur désir de réussir que les petit voyous, petits fils a papa qui vagabondaient déjà en Haïti et arriver aux USA fait et fourni d’une green carte en poche. Hell broke loose. Ces petits voyous ont commences leur apprentissage depuis Haïti.

Il ne faut pas avoir peur de séparer les bons grains des mauvais grains. Il faut prendre notre responsabilité en main.



Révélation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 1:08

Reprieve for a beleaguered Haiti


March 16, 2008

LAST MONTH, Haiti's president, René Préval, wrote to President Bush asking for a favor: For the time being, please stop deporting Haitians who are in the United States without legal status. It's a controversial request - one that would affect perhaps 20,000 people who entered this country illegally, are seeking asylum, or are appealing immigration decisions. The proposal is a tough sell politically, but it makes global sense.

Préval wants Bush to grant Haitian immigrants "temporary protected status." It's a legal time-out for immigrants who come from countries facing crises such as armed conflicts and natural disasters. The status already applies to certain Nicaraguan immigrants, who are covered because of devastation caused in 1998 by Hurricane Mitch. Immigrants from El Salvador are covered because of earthquakes there in 2001.

To make his own case, Préval points to devastating storms that struck Haiti in 2004, causing thousands of deaths, widespread homelessness, and the destruction of fertile land. Préval does not say so in his letter, but as Bush knows, Haiti is also chronically racked by poverty, AIDS, violence, and illiteracy.

Haitian workers in the United States play a key role in combating those problems. Préval points to how much his country relies on money that Haitians earn in the United States and send to relatives at home.

In 2007, remittances to Haiti from the United States totaled an estimated $1.26 billion - about 24 percent of Haiti's gross domestic product, according to the Inter-American Development Bank, which finances development projects in Latin America and the Caribbean. It dwarfs the $129 million in foreign aid that Haiti got in 2007 from the US Agency for International Development.

Remittances act as an unofficial antipoverty program. Haitians use the money for food, clothes, medicine, educational costs, as well as opening bank accounts, building homes, and launching small businesses.

Given this economic benefit, granting temporary protected status for Haitians is a simple way to help their native country build a better future. Temporary status would only apply to Haitians who could prove they were in the United States before a set cutoff date. New immigrants would not be covered.

The plight of Haitians at risk of deportation only underscores the inadequacy of US immigration policy. Haiti now depends upon workers who have found a place in the US economy despite their lack of legal status. These Haitian immigrants probably would have gotten some protection last year. But immigration reform efforts in Congress failed.

Now, Bush should direct the Department of Homeland Security to grant temporary protected status, to help preserve the remittances that finance Haiti's fragile quest for progress.

© Copyright 2008 Globe Newspaper Company.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 1:25

Mon Dieu!

Préval doit rester à coté de ces choses qui dépassent sa compréhension.


Un "temporary protected status" n'offre rien sinon qu'un permis de travail. L'individu ne pourra pas aller à l'école et faire venir sa famille. C'est le condamner dans une misère atroce tout en la privant de sa famille.

L'administration américaine doit décider dans leur propre intéret. Par contre, si elle décide de les garder, elle doit les traiter humainement en les:

-- offrant la possibilité de réunir leur famille
-- permettant d'accéder à des prets pour aller à l'école
-- les ouvrant la voie vers la citoyenneté américaine

Si l'Amérique se sent incapable de les traiter dignement et humainement, qu'elle les déporte! Les maintenir sur le territoire américain dans un statut "temporary protected status" leur fera plus de mal que de biens.
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 17:39


Colocolo a dit:
Citation :
Mon Dieu!
Préval doit rester à coté de ces choses qui dépassent sa compréhension.
Un "temporary protected status" n'offre rien sinon qu'un permis de travail.
C‘est une très bonne idée du Président Préval de demander directement au Président Bush un « Temporary protected status » pour les immigrants haïtiens qui sont actuellement aux Etats Unies. Comme nous le savons presque tous les travailleurs immigrants haïtiens jouent un rôle important dans l’économie du pays.

Financièrement, Haïti en profite pour accumuler des devises étrangères estimées à $1.26 billion de dollars par an.

Economiquement, ils supportent leur famille avec les loyers, la nourriture, l’écolage, l’achat d’un terrain, et d’autre businesse.

Socialement, cela permettrait à leur famille un changement de vie sociale plus ou moins supérieur qu’avant. Que leur statut soit temporaire ou pas, le pays en profite.

Colocolo a dit :
Citation :
L'administration américaine doit décider dans leur propre intérêt. Par contre, si elle décide de les garder, elle doit les traiter humainement en les:
-- offrant la possibilité de réunir leur famille
-- permettant d'accéder à des prêts pour aller à l'école
-- les ouvrant la voie vers la citoyenneté américaine.
Si l'Amérique se sent incapable de les traiter dignement et humainement, qu'elle les déporte!
Immigrants haitiens ou etrangers
peuvent toujours consulter http://haitianamericanstoday.org et voir comment changer leur statut d’immigrant. Et qui c’est, ils peuvent trouver des femmes qui sont disposées à les épouser comme beaucoup d’entre nous ont fait d’ailleurs et le tour est joué.

Immigrant kap di Pa kite yo antre!!

femen barye a !!

Gen trop moun nan nou decha !! Imigrant sa yo a krek, yo vle tout pouyo. Yo pa konnen ke les Etats Unies se yon peyi d'immigrants.

Se immigrants ki bati peyi a. Tout moun a la ronde bade se immigrant!!



Nou menm nan http://haitianamericanstoday.org di: Kite immigrant travye yo vini!! Kite yo rete nan peyi blan pou fe lajan e aprand yon metye!! Imigrant Haitien sa yo represante avnni peyi d’Haiti!!



Revelation


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 18:19

Revelation,

Contrairement à ce que vous pensez, je ne suis pas contre la régularisation des illégaux haitiens aux Etats-Unis. Je suis plutot contre la demande de Préval qui n'apporte rien car un président doit etre en mesure de demander de bonnes choses pour son peuple.

Pour soutenir ma position, je vous propose d'aller sur le site internet de Haitian Americans Today et précisement sur la rubrique
The Road to Success in America.

http://haitianamericanstoday.org/education.htm

Comme premier point pour réussir aux Etats-Unis, vous allez voir que l'on dit l'Education.

Un "Temporary Protected Status" n'ouvre pas la voie vers l'Education et c'est pourquoi que je ne supporte pas la proposition de Mr Préval.

Malheureusement, pour pallier à ce problème, vous avez proposé le mariage.


La encore, vous errez. Ces gens sont déjà dans le pays et ils n'ont pas besoin d'un "Temporary Protected Status" afin de se marrier et obtenir un permis de résidence permanent. Ils peuvent le faire quelque soit leur statut dans le pays.

Et puis, qu'allez-vous faire avec les gens qui se sont déjà mariés?

Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 18:43

Attendons encore, un peu. Pozé, pozé.

Les Ayisyens qui s'exposent aux intempéries et aux requins pour rejoindre une rive plus propice à leurs besoins primordiaux, sont des gens désespérés qui fuient le plus souvent la campagne qui se désertifie et ne peut plus les nourrir.

Le premier objectif de ces malheureux est la survie pour eux et leurs proches.

Bien que l'éducation soit la clef du succès, ce n'est pas ce qu'ils recherchent en premier lieu.

Donnez-leur la chance de respirer, de manger, de s'habiller et de se loger.
C'est leur but le plus pressant.

Ce que Préval demande, c'est de ne pas refouler ces gens dans leur pays, où leur situation deviendra encore plus pénible, parceque nombre de ces malheureux ont hypothéqué tout ce qu'ils possédaient pour payer le raquetteurs du kanter.

Parceque le "temporary protected status" est octroyé aux ressortissants des pays qui ont été frappés par un désastre naturel, écologique, etc..

Notre pays est frappé par tous les désastres, meme ceux qui sont encore indescriptibles.

Preval a raison. Vous etes trop exigeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   Mar 18 Mar 2008 - 23:25

Colocolo a dit :
Citation :
Je suis plutôt contre la demande de Préval qui n'apporte rien car un président doit être en mesure de demander de bonnes choses pour son peuple.
C’est bien malheureux que depuis votre participation sur ce forum, vous n’avez jamais dit un mot en créole. Je ne sais pas pourquoi, mais je dois vous dire que nous avons une très belle expression en créole pour illustrer la demande de Preval. Yon moun kroke djakout li kote ke men li kap rive. La demande de Preval pour nous autres est acceptable.

La simplicité et la modestie de Préval et son amour pour son peuple sont les qualificatifs d’un vrai chef d’état. Il ne sollicite pas avec arrogance mais avec compréhension.

Se sel prezidan ke nou genyen ki al lakay lot peyi jan li vle kapitalist kou kominist e lot chef d’etat tou aksepte invitasyon li san problem. Mwen souwete ke lot chef d’eta kap vinn deye yo pran sa kom egzanp.

Colocolo a dit :
Citation :
Pour soutenir ma position, je vous propose d'aller sur le site internet de Haitian Americans Today et précisement sur la rubrique The Road to Success in America. http://haitianamericanstoday.org/education.htm
Comme premier point pour réussir aux Etats-Unis, vous allez voir que l'on dit l'Education.
Encore une autre expression créole, colocolo qui dit : Sak vid pa kenpe »Comme Sasaye a dit leur priorité primordiale, décisif de vie ou de mort c’est de se nourrir, se loger, se vêtir et de s’adapter dans un pays nouveau.

D’ailleurs, l’éducation n’est pas une course a la montre, mais une journée. Je suis dans ma cinquantaine, je dois étudier et me recycler chaque année pour pouvoir conserver mes certificats. La vie est une grande école disponible 24 heures sur 24. Colocolo a dit :
Citation :
Malheureusement, pour pallier à ce problème, vous avez proposé le mariage. La encore, vous errez. Ces gens sont déjà dans le pays et ils n'ont pas besoin d'un "Temporary Protected Status" afin de se marier et obtenir un permis de résidence permanent. Ils peuvent le faire quelque soit leur statut dans le pays.
Et puis, qu'allez-vous faire avec les gens qui se sont déjà mariés?
Encore un autre terme créole pour votre édification Colocolo : Tout bet jennen mode! Tous les coups sont permis ! La moralité vient après.

Les mariages de circonstances se font assez souvent parmi les immigrants euros et les asiatiques. Pa gen wont nan sa. Tout pep fe’l !!

Sasaye a dit :
Citation :
Ce que Préval demande, c'est de ne pas refouler ces gens dans leur pays, où leur situation deviendra encore plus pénible, parce que nombre de ces malheureux ont hypothéqué tout ce qu'ils possédaient pour payer les raquetteurs du kanter.
Sasaye a parfaitement raison !! It’s a do or die !! C’est un point de non retour ! Pa gen gade deye, se sa ou se pasa ! Dent requin pa douss men yo pran chans la kanmenn!

Nou admire moun sa yo anpil pou kouraj yo e motivasyon ke yo genyen pou soti nan mize ke yo te ye a. E wap mande pou yo depote yo, voye yo tounen lakay yo sou baz moralite, e prinsip violasyon teritorial.

Non saaa mwen padako avek w Colocolo !! Mande pou moun sa yo rete nan peyi blan pou fe yon tikob e aprand yon metye, se pa mande anpil sa.

Revelation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Preval demande plus de petrole au Venezuela
» L'AGENDA CACHE DE PREVAL !KOK DEMANDE L'ARRESTATION DES ASSASSINS COMPLICES !
» Preval poursuivi pour GENOCIDE: $1.5 Milliards de dommages aux Victimes
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: