Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant   Sam 21 Oct 2006 - 0:56

Symposium public de validation du Plan National de Protection de l’Enfant


I. Eléments de contexte et justification

Tenant compte de la pauvreté extrême qui sévit en Haïti et des problèmes de survie auxquels font face les couches sociales les plus vulnérables notamment les enfants, le Ministère des Affaires Sociales et du Travail s’était engagé, dans le cadre de coopération 2002-2006 avec l’UNICEF, à élaborer un Plan National de Protection de l’Enfance « devant contenir des pistes d’actions pour l’établissement et la mise en oeuvre de politiques gouvernementales visant la protection des droits des enfants vulnérables ». C’est ainsi qu’au cours de l’année 2005 a été produit un draft de Plan National de Protection, validé par les acteurs concernés du secteur public et de la société civile et incorporant l’ensemble de leurs recommandations, puis déposé auprès du Ministère des Affaires Sociales pour approbation définitive et mise en application. Durant le règne du Gouvernement intérimaire de Gérard Latortue, ce plan n’a pu être approuvé.

Néanmoins, dans la ligne des actions prioritaires définies dans le PAS, par le nouveau Gouvernement, en faveur des groupes vulnérables, le nouveau Ministre des Affaires Sociales a exprimé son intérêt pour ce travail qu’il a jugé très pertinent d’un point de vue programmatique puisque adressant les principales formes de vulnérabilité des enfants. Ce plan est d’autant plus intéressant que ces propositions s’inscrivent en droite ligne dans la stratégie de lutte contre la pauvreté à laquelle adhère le Gouvernement ainsi que dans les Objectifs du Millénaire pour le Développant en visant notamment à la réduction de l’extrême pauvreté et la faim, à l’éducation primaire pour tous et à la lutte contre le VIH-SIDA. Toutefois, étant conçu plutôt comme un document-cadre en définissant principalement les grandes lignes des actions à entreprendre en faveur des enfants vulnérables, la mise en œuvre du plan nécessiterait des ajustements devant faciliter son opérationnalisation.

Aussi, le Ministre a-t-il proposé un atelier de travail sur le draft de plan visant à la fois le renforcement des mécanismes opérationnels de sa mise en œuvre ainsi que sa validation définitive en tant que cadre programmatique d’action en faveur des enfants vulnérables.

En matière de contenu, le draft de PNP propose des actions de protection pour huit catégories d’enfants vulnérables , cependant, à la lumière du contexte socio-politique actuel et des réponses urgentes à y apporter, nous espérons que cet atelier de travail débouchera sur un ensemble d’actions concrètes ainsi que des mécanismes de leur mise en œuvre sur un horizon de cinq ans, en ce qui a trait en particulier aux formes de vulnérabilité suivantes :

• Enfant des rues
• Enfant affecté par la violence armée
• Enfant en conflit avec la loi
• Enfant affecte/infecté par le VIH-SIDA
• Enfant victime de trafic ou de traite
• Enfant victime de violences sexuelles.

D’où l’organisation, les jeudi 26 et vendredi 27 octobre 2006 à Port-au-Prince, d’un symposium de deux jours devant aboutir à un Plan National définitif pour la protection des enfants vulnérables.


II. Objectifs et Résultats espérés du symposium


2.1. Objectif Général du symposium
Obtenir, à l’issue du symposium sur le draft de PNP, un document programmatique concerté contenant des propositions d’actions concrètes pour la protection des principales catégories d’enfants vulnérables ainsi que les voies et moyens de leur mise en œuvre.

Objectifs spécifiques
1. Dégager, à travers la révision du draft de PNP, un ensemble de propositions concrètes d’action devant adresser, sur un horizon de cinq ans, les problématiques affectant les principales catégories d’enfants vulnérables ;
2. Rendre disponibles les mécanismes opérationnels de mise en œuvre du PNP ;
3. Disposer d’un document de Plan National de Protection des enfants vulnérables remportant l’adhésion des différents intervenants dans le domaine de la protection de l’enfant en Haïti.

2.2. Résultats attendus

1. Des propositions d’action concrètes, sur un horizon de cinq ans, permettant de répondre de manière efficace aux problèmes de protection confrontés par les catégories d’enfants vulnérables suivantes :
• Enfant des rues
• Enfant affecté par la violence armée
• Enfant en conflit avec la loi
Enfant affecte/infecté par le VIH-SIDA
• Enfant victime de trafic ou de traite
• Enfant victime de violences sexuelles.

2. Une liste d’actions à effets immédiats devant être mises en œuvre dans les courts et moyen termes (horizon 2 ans) en faveur de ces enfants ;

3. Des mécanismes de mise en œuvre des actions prévues pour chacune des formes de vulnérabilité définissant :
• les responsabilités,
• les orientations stratégiques
• le contenu d’un paquet minimum de services pour la protection et la prise en charge des enfants
• une estimation des coûts de sa mise en œuvre
• Quelques indicateurs-clé de performance devant permettre de mesurer l’exécution, les effets et les impacts des actions retenues

4. Un document de PNP agréé dans son ensemble aussi bien par les partenaires étatiques que par les principales organisations concernées de la Société civile.

5. Un comité mixte (Etat-ONGs) de coordination et de suivi de la mise en œuvre et des résultats découlant du PNP.




III. Profil des Participants

3.1 Le Gouvernement
- Le Bureau du Premier Ministre
- Le Ministère des Affaires Sociales et du Travail
- Le Ministère de la Santé Publique et de la Population
- Le Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle
- Le Ministère de la Jeunesse aux Sports et aux Services Civiques
- Le Ministère de la Justice
- Le Ministère de l’Intérieur et des collectivités Territoriales

3.2 L’UNICEF et les autres Agences des Nations-Unies et de la coopération Internationale en général

3.3 Les Parlementaires
- Commission Droit de l’Enfant→Chambre des Députés
- Commission Droit de l’Homme→ Chambre des Députés et du Sénat
- Commission Budget et Finances→Des deux Chambres
- Autres Commissions parlementaires concernées

3.4 La Société Civile
- Les ONGs nationales et internationales concernées
- Le Collectif contre la Traite et le Trafic de personnes

3.5 Les Média
- Radio
- Télé
- Presse écrite

vendredi 20 octobre 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant   Sam 28 Oct 2006 - 10:04

Alexis promet de venir en aide aux enfants des rues


« Valider le Plan national de protection de l'enfant », tel est l'objectif d'un symposium tenu jeudi et vendredi à l'hôtel Montana. L'Etat haïtien et les ONG entendent ainsi améliorer le sort des milliers d'enfants livrés à eux-mêmes à travers tout le pays.

Quelque 2 500 enfants errent à travers les rues de notre pays, dont la grande majorité à Port-au-Prince. Pas moins de 170 000 autres sont en domesticité, 300 000 sont orphelins du SIDA, 122 jeunes sont incarcérés dans les prisons civiles pour mineurs, seulement à Delmas et à Pétion-Ville... La liste est longue et préoccupe grandement le Premier ministre Jacques-Edouard Alexis. « C'est la situation de pauvreté qui sévit dans le pays qui est responsable de tout cela », affirme-il, promettant de mobiliser toutes les ressources de son gouvernement afin d'assurer un meilleur avenir aux petits Haïtiens.

« Notre but avec le Plan national de protection de l'enfant est de donner à chaque enfant les meilleures conditions pour grandir et s'épanouir », a affirmé le chef du gouvernement à l'ouverture d'un symposium de deux jours tenu depuis jeudi à l'hôtel Montana.

Ce plan national, concocté par le ministère des Affaires sociales avec l'appui de l'UNICEF, doit servir de cadre de référence aux autorités pour venir en aide aux enfants démunis, considérés comme le groupe social le plus vulnérable du pays. Le plan s'adresse aux enfants des rues, à ceux affectés par la violence armée ou en conflit avec la loi, aux enfants infectés par le VIH-SIDA ainsi qu'aux petites victimes de la traite humaine ou de violences sexuelles.

En dépit des innombrables difficultés rencontrées sur le terrain, le représentant de l'UNICEF en Haïti, Adriano Gonzalez-Regueral, s'est félicité de l'aide apportée par certaines institutions à des dizaines de milliers d'entre eux. « Au moins 1500 enfants des rues bénéficient aujourd'hui d'une prise en charge médicale gratuite, s'est réjoui le fonctionnaire. De plus, au moins 1000 de ces enfants sont bénéficiaires d'un accompagnement psychosocial en vue de leur réinsertion familiale et communautaire. Tous les enfants incarcérés profitent d'une prise en charge psychosociale et d'un accompagnement juridique en vue de leur réinsertion. Sur les 300 000 enfants vivant avec le VIH/SIDA, au moins 5 000 sont suivis médicalement et bénéficient d'un appui scolaire. »

Pour le ministre des Affaires sociales et du Travail, Gérald Germain, le plan soumis à l'appréciation de différents secteurs du pays exprime l'engagement du gouvernement actuel à aider les enfants vulnérables. « Une réponse adéquate en matière de protection des droits des enfants va être donnée cette fois-ci », a souligné le ministre d'un ton ferme.

Il a, en outre, annoncé la création d'un centre d'accueil dans chaque département du pays afin de venir à bout du phénomène des enfants des rues. Le ministre a aussi annoncé que des discussions sont en cours pour confier celui de Carrefour, en plein chantier, à une congrégation religieuse. Il n'a cependant pas dit laquelle.

Jean Pharès Jérôme

pjerome@lenouvelliste.com

Le Nouvelliste, 26 octobre 2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant   Sam 28 Oct 2006 - 10:17

Mete kilinik nan tout peyi poun fanm jwen pilil ou byen pou yo fè abortyon pou yo bouke pran pitit de gouden pou delenkan.pa koute moun ki ap bwè bon jan di vin eki ap abise ti moun ki ap di yon kont abortyon.Sa ki nan la ri yo ;o lye nap rele yo rat kreye lekol tankou sa Presidan Vincent te mete o Cap la kote non selman yo aprann li ak ekri men yo aprann yon metye tou.Se pou gouvenman mete lekol sayo nan shak depatman nan peyi ya.Fok ti moun genyen enkadreman pou yo distenge sa ki byen ak sa ki mal;yon ti moun pa fet delenkan se pou nou rekonet se sosyete san konsyans yo se yo ki kreye ti delenkan.Fok lè ti moun yo malad yo jwen swen sante.fok yo manje o mwen 2 repa pa jou.Lè na fè bagay sayo na genyen mwens delenkan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Débat sur la Politique Agricole et sur le Plan National d'Investissement
» Plan National de Régularisation des Étrangers en République Dominicaine
» Présentation du PLAN STRATÉGIQUE DE SAUVETAGE NATIONAL (PSSN)
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: