Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre

Aller en bas 
AuteurMessage
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre EmptyMer 19 Mar 2008 - 9:22


DIFFICULTES ECONOMIQUES

Quand la Diaspora tousse, Haïti a la fièvre
REPORTAGE
MIAMI, 12 Mars - Les Haïtiens peuvent s'attendre que l'assistance qu'on reçoit des Etats-Unis va diminuer plus ou moins considérablement.
Aussi bien l'assistance privée apportée par des parents ou des proches, que celle du gouvernement américain.
En effet, les Etats-Unis connaissent actuellement des problèmes économiques qui ne vont pas manquer d'avoir de graves répercussions sur notre pays.
Les premiers signes sont évidents dans la communauté haïtienne de Floride où des compatriotes perdent leur emploi, cela en même temps que des entreprises sont en train de fermer, dont certaines qui emploient de la main d'œuvre haïtiano-américaine et d'autres appartenant à des ressortissants haïtiens eux-mêmes.
C'est tout cet immense pays qui vit dans une atmosphère palpable de morosité (disons carrément de peur, car perdre son emploi aux USA est considéré comme le plus grand malheur)...
Et la communauté haïtienne commence déjà à en souffrir.
Les principales causes de cette situation sont:
. La hausse du prix du pétrole qui a passé cette semaine la barre inimaginable de 108 dollars le baril.
On s'attend qu'avant l'été le gallon à la pompe aura atteint les 4 dollars.
Dans les années 80, la gazoline super valait un peu plus de 1 dollar.
Aux Etats-Unis, tout marche au pétrole. Pardon, à la gazoline. Le diesel est presque totalement ignoré dans le transport. Au point qu'on le paie plus cher ($3. 89 à la pompe cette semaine, tandis que la gazoline super est à $3. 59). C'est le pays des " 24 roues " qui traversent chaque jour le continent du nord au sud.
La hausse du pétrole entraîne automatiquement celle, dans les mêmes proportions, de tous les produits et articles mis sur le marché ainsi que des services.
Et voici le chômage qui vient s'accoupler à la vie chère. Sont d'abord frappées les entreprises petites ou moyennes qui ne peuvent faire les frais.
Ralentissement de la croissance dans la vie chère. Ou comme on disait autrefois (stagnation dans l'inflation ou Stagflation). Un mélange très redouté.
Dès qu'il y a rareté d'emplois, la communauté haïtienne est la première victime.
Outre le petit business haïtien, qui n'a pas les reins assez solides, pour traverser de pareilles épreuves.
Et tout cela se déroulant dans une Diaspora qui porte le pays natal à bout de bras (on parle de 1.6 milliard de dollars par an, chiffre de 2006. Cela aurait augmenté en 2007).
Ce sont les transferts des ressortissants haïtiens qui maintiennent, dit-on, l'économie haïtienne la tête hors de l'eau.
Primo, on doit s'attendre que les transferts en question soient affectés plus ou moins considérablement dans les prochains mois.
Que disons-nous, prochaines années. En effet, les observateurs croient qu'il faut à l'économie américaine au moins un mandat présidentiel sinon deux (c'est-à-dire environ 8 ans) pour se reprendre.
Evidemment tous rendent l'administration Bush responsable de la situation. La guerre en Irak, l'animosité dans diverses régions du monde, les géants économiques émergents (Chine, Inde), le capitalisme financier (règne de l'argent et du crédit) ayant totalement supplanté le capitalisme économique (la production et la clientèle, donc l'homme) etc.
Mais nous sommes aussi dans un monde en pleine mutation: la rapide diminution des ressources énergétiques classiques (comme le pétrole) et les recherches en nouvelles formes d'énergies ou bio-carburant...
Ainsi ce ne sont pas seulement les transferts en argent qui menacent de nous taxer, mais aussi les importations sous toutes les formes.
Tout comme il n'y a pas que la hausse du pétrole à occasionner celle des produits alimentaires. Celle-ci s'explique aussi parce que ces produits sont utilisés désormais à d'autres fins.
Entre autres, à produire de l'énergie. Les récoltes de céréales sont détournées en proportion de plus en plus grande à produire de la bio-énergie.
Le président Bush l'a déclaré la semaine dernière: les Etats-Unis doivent briser leur dépendance du pétrole. Et une alternative, c'est transformer, si l'on peut dire, des aliments en carburant.
En conséquence, des officiels américains viennent d'avertir que cette nouvelle utilisation des ressources agricoles va provoquer obligatoirement une diminution de l'aide alimentaire américaine dans le monde.
Encore une mauvaise nouvelle donc pour le pays le plus pauvre et sous-alimenté du continent.
Outre que les problèmes économiques des Etats-Unis ont tout aussi obligatoirement leur répercussion sur le financement des programmes de l'USAID ou Agence américaine d'aide internationale.
Mais ce n'est toujours pas fini: cette situation se fait sentir également au niveau de l'immigration. Les anti-immigrants y trouvent prétexte à hausser le ton. C'est une arme de chantage redoutable en période électorale.
Haïti est donc susceptible d'être frappée de plein fouet par la récession qui pointe son nez actuellement aux Etats-Unis.
D'abord au niveau individuel dans les apports de nos compatriotes expatriés.
Ensuite dans toutes nos relations avec l'étranger: les importations aussi bien que l'assistance financière ou alimentaire ou autre. Bref, dans tous les domaines généralement quelconques.
Et la situation n'est pas particulièrement meilleure chez nos autres grands " amis. "
Alors que faire?
Eh bien, hausser notre pantalon le plus haut que possible, comme dit le créole.
En un mot, prendre les dispositions pour subvenir nous-mêmes à nos besoins autant que possible et le plus tôt que possible.
Bien sûr, chez nous cela sonne comme un appel à la révolution.
Ce ne serait pas une mauvaise révolution.
Marcus, 12 Mars 2008

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Re: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre EmptyMer 19 Mar 2008 - 9:40

Se mare senty nou sere;gason e fanm pa kanpe ap tann la mann di syel.Men resilta elektyon Georges Bush la.Ke repibliken yo di nou si nou pi byen jodya ke anvan Bush te presidan.E poutan genyen moun ki vle ba Mac Cain youn twasyem manda pou Georges Bush ki se youn kalamité pou limanité.

Georges Busdh di la gè se youn bagay ki romantik .fok Laura Bush esplike mari l ke pa ka genyen exaltatyon nan la gè ke pou youn moun ki deranje mentalman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Re: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre EmptyMer 19 Mar 2008 - 10:59


Rod di:
Citation :
Se mare senty nou sere;gason e fanm pa kanpe ap tann la mann di syel.Men resilta elektyon Georges Bush la.Ke repibliken yo di nou si nou pi byen jodya ke anvan Bush te presidan.E poutan genyen moun ki vle ba Mac Cain youn twasyem manda pou Georges Bush ki se youn kalamité pou limanité.
Georges Busdh di la gè se youn bagay ki romantik .fok Laura Bush esplike mari l ke pa ka genyen exaltatyon nan la gè ke pou youn moun ki deranje mentalman.
Rod mon fre, w pakab lague chaj sou do GW Bush, ni sou do Repibliken yo. Kalamite sa yo se yon fenomenn global ke li ye. Pri gaz monte byen ho jiska $4.00 gallons e li kap monte toujou.

Pri manje monte pye bwa sitou mayi moulin an ke anpil konpayi itilize pou fe gaz. Manje ap soti nan lestomak malere pou al nan lestomak machinn ak kamyon e avion etc..

Si afe nou pa bon pa bo isit la nan Diaspora, pep Haitien pral soufri tou, paske anpil Haitien nan Diaspora pedi travay yo, pedi bizniss yo e sak pi grav la, ti lajan ke yo sere pou demin e move tan cómanse ap pedi vale.

yo pakab tounen lakay paske lakay pa finn bon.

Nou gen yon obligasyon pou nou ede Haïti, men Haïti gen yon obligasyon anve nou tou e anve res pep la. Sa fe la penn ke se nan kondisyon sa ke dirijan peyi d’haiti pral ouvri je yo e rekonet inpotans Diaspora. e fok yo fe yon jan pou rekonet ke se haitien ke nou ye. Yo bezwen nou men jan ke nou bezwen yo tou.

Sitiasyon an grav, men gen espwa toujou.

Nou dispoze pale avek yo si yo vle dialogue avek nou tou.

Travay nou nan http://haitianamericanstoday.org se bay plis infomasyon posib a Diaspora sou ki jan ke yo kap fe pou kenbe avek la vi di sa pa bo isit la. Sel bagay ke Haiti kap fe pou nou konnyen la se prye pou nou.

Revelation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Re: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre EmptyMer 19 Mar 2008 - 11:46

Nou te deja fè yon ti pale sou zafè manje soti lan vant moun pou al lan tank machin nan.

Premye moun ki te di sa se te Fidèl, men yon bann moun te di li pa konn sa lap di.

Gouvenman Ayisyen an deklare semènn pase a ke li pap sèvi ak mayi pou fè gaz, men yo privilejye medsiyen avèk kann pou fè gaz.
Yo te dwe retire kann tou, paske sa pral afekte sik, siro, rapadou, kleren kise pwoduy ayisyen sèvi anpil.

Afè Bouch ap vinn pale de sispann sèvi avèk pwoduy petrol la se bullshit e yo konnen sa.

Li pa posib pou ranplase gazolinn avèk etanol oubyen byoeneji, paske yo pap janm kapab pwoduy ase pou bezwen ki genyen.
Se politik ya p fè.
Si yo ta eseye sa vre, ta pral genyen yon faminn lan tout peyi e moun ta mouri tankou mouch.
Tout rechech montre ke eneji altènatif se pou konplete bezwen lwil.

Noumenm an Ayiti, se mare ren n vre e pwofite de jenerozite Venezyela a.
Sèvi ak pwofi lwil ki debake chak jou yo pou devlope enfrastrikti, agrikilti, lapech.

Tou pwofite rebati bidonvil yo epi louvri lekol lan tout peyi a.
Lan 5 an na wè.

Gaz nou ap recevwa de Venezyela kapab rapote 300 milyon dola vèt pa ane.
Se deja plis ke de fwa 129 milyon ke Usaid ap fè nou charite epi mare pye nou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Re: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre EmptyMer 19 Mar 2008 - 12:51

Nous avons besoin d'une diaspora plus dynamique et plus créative pour faire face aux nouvelles adaptations économiques du marché mondial.

La force physique ne pourra plus permettre à la diaspora de supporter Haiti. Nous devrons remplacer la force physique par l'intelligence.

Journalièrement, l'Amérique envoie des emplois vers des pays comme l'Inde, la Chine,..., et c'est l'une des raisons que le chomage prend de l'ampleur dans ce pays.

Pourquoi pas Haiti?

L'instabilité politique n'est pas un problème puisqu'il y a des emplois qui se font à distance comme les services en Informatique ou les centres d'appels...

Il revient à notre diaspora d'entamer ce transfert de technologie vers Haiti et nous placer sur le marché international.

Pour ce nouveau siècle, ce n'est pas la force physique qui va offrir la victoire mais plutot l'intelligence.

Nous sommes à la limite et nous devrons nous bien placer si vous voulons gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty
MessageSujet: Re: Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre   Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Deux Propositions pour la diaspora haitienne !
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Qui sera le sauveur d’Haïti ? La « diaspora » ? L’homme providentiel ?
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: