Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 13:10

Des centaines de personnes manifestant violemment contre la cherté ce la vie se livraient à des scènes de pillage dans la ville des Cayes (196 km au sud de Port-au-Prince) où toutes les activités étaient paralysées tandis qu’aux Gonaïves (171 km au nord de la capitale) un autre mouvement de protestations contre les conditions socioéconomiques difficiles de la population a contraint les écoles à fermer leurs portes.

spp/Radio Kiskeya

http://radiokiskeya.com/spip.php?article4894

Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 17:33

apre Preval pati ki sa sa ki ap vini apre l pral regle konsa.Nou te mande fok Aristide ale paske se li ki pwoblem lan,ti neg ki te nan konplo ak gwoup 184 te di depi Aristide ale yap bay sekirite nan peyi ya nan 48 è,tout bagay ap mache pou pep la nan peyi ya,Men Aristide genyen 4 rekolt kafe depi li pa nan peyi ya;koulyè nou mande se pou Preval rache manyok li;ki lè nap aprann solityon pwoblem lan se pa nan ranverse gouvènman chak 2 zan. se nan mete tet nou ansanb pou nou travay pou nou pwodwi plis,bouke gaspiye ti reset peyi ya ap peye youn paket delenkan initil nan youn palman kroupyon, ap ba diplomat initil bonus.

Preval achte machinn ba depite pou yo fè travay yo yo pito ap fè fo bordero pou yo vole lajan leta.Mwen ta di se pou Preval ale tou si li te nan volò lajan men menm moun ki pa patizan Preval rekonet ki li pa volò ni li pa youn diktatè ,o kontrè Preval menm twò toleran pouki sa wap chofe di fe konsa pou lage peyi ya nan youn lot kalamite ankò
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 17:49

Rodlam Sans Malice a écrit:


Preval achte machinn ba depite pou yo fè travay yo yo pito ap fè fo bordero pou yo vole lajan leta.Mwen ta di se pou Preval ale tou si li te nan volò lajan men menm moun ki pa patizan Preval rekonet ki li pa volò ni li pa youn diktatè ,o kontrè Preval menm twò toleran pouki sa wap chofe di fe konsa pou lage peyi ya nan youn lot kalamite ankò

C'est l'une des raisons que j'insiste sur son départ.

Le pays est dans l'abime et nous avons besoin d'un homme fort pour redresser la barque. Certains ont meme parlé d'un Poutine.

Préval est trop tolérent et il ne peut gérer cette situation. Il doit partir.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 14943
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 18:05

Préval doit partir?
Et qui va le remplacer.Un type comme Latortue?
Et puis vous n'avez pas eore compris ,ce qu'on appelle "unintended consequences"
sans Malice pourrait se souvenir ,que nous discutions de cette théorie ,quand les anti-Lavalas,anti-Aristide ,les "otte toi que je m'y mette" disaient que la situation allait s'améliorer si Aristide était renversé.

La situation s'est améliorée?
Et puis ,manje monte bwa tout kote.Sa pa vle di pou Preval ize de imajinasyon li non ,pou wé si ta ka gen yon ale mye.

Lan peyi azyatik ,tankou Endonezi ak Pakistan ,se menm pen penp lan.Pri diri an double nan anviwon yon lanne.Lan Pakistan menm,yo blije deplwaye de milye de twoup ,paske moun yo ap piye kamyyon ki ap transpòte manje yo:

http://www.nytimes.com/2008/03/29/business/worldbusiness/29rice.html?_r=1&hp=&oref=slogin&pagewanted=all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 19:57

Fok gouvenman mande eksper an nutrityon nan peyi ya pou montre ayisyen ki lot bagay yo ka manje ,mwen pa manje diri lakay mwen ke rarman.manje pitimi yo di ki pi bon pou sante ke diri. manje mayi moulen, manje lot vejetab ak pwason.mwen pa preske manje vyann ankò.epi tou youn moun pa beswen manje tout kantite manje sa yo ke nou te konn manje lontan.genyen moun ki konnen ki redwi nonb kalori ke youn konsome pa jou a 1500 kalori.Nou ka manje couscous.youn bon mayi ak aransò ak youn tranch zaboka epi nou an fòm.epi pi ta ou pran youn bo moso yanm ou byen manyok ak youn moso pwason ou byen youn moso poul anpil legim epi ou an fòm.pou fwi menm nou ka pwodui sa anpil tout kote nan peyi ya ,ke chadek, mango, zoranj,kachiman,manje fwi anpil e bwè dlo.

mwen ramake tou tan youn moun a chache imite sa lot moun fè ou manje li kreye plis pwoblem pou tet li.Viv selon moyen nou.Aprann viv.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 23:40

Sanmalis,

Lan nitrisyon, menmjan ak tout lòt bagay, ayisyen soudevlope.
Si nou pa chanje mantalite alawonbadè, oken pwogrè pap fèt.

Menm lan manje, bagay yo a lanvè:
Nou pa manje pou nourysman ak nitrisyon pou la sante nou.
Nou manje pou plen vant: Diri, mayimoulen, bannan, pata, yam, mazoumbèl, gwo moso pen, biswit. bonbonsiro.....
Tout bagay sayo pa gen nitriyan ak vitamin.
Se bouche twou lan lestomak.

Nou pa manje ase viann ak pwason, poul ak legim.
Fwi bon pou la sante men ayisyen manje mango pou plen vant tou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 23:51

Pou retounen sou sijè deba saa.

Se pou Colo di kimoun li kwè ki pi kalifye, ki kapab fè yon pibon travay lan kondisyon nou ye laa.

Epi kijan, pa ki mwayen li pral ranvèse gouvènman Ayiti a.

Mwen ta renmen wè li idantifye kandida ki gen yon pwogram pou rezoud pwoblèm gazolinn, lavichè, devlopman, sekirite, agrikilti ak tout lot bezwen ke peyi a ap konfwonte.

Lè saa, na kapab ekzamine pwogram lan e konstate ke li pibon ke sa gouvenman aktyel ap fè.

E malgre sa, fok manda gouvènman saa fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Jeu 3 Avr 2008 - 23:56

sassaye

ki donk ou dako ak mwen ke zafè edikatyon se youn bagay ki relatif.Bon map gade menm dan mwen mwen pat kon ki jan pou mwen netoye li byen.mwen pat konn sa pou mwen te manje ki genyen nutryan mwen pa konn zafè yo rele kalori, konbyen mwen beswen .Bon youn moun ki pa konnn sa kò li beswen poul viv byen eske nou ka di moun saa edike?Ou gen rezon lè ayisyen di w neg saa konn manje .sa pa vle li di li konn sa ki bon pouli manje non li vle di li manje anpil.or koulyè ya ke edikatyon anpil nou ap fet nou rann nou kont se pa manje anpil ki enpotan se manje yon pla manje ki byen balanse.Mwen manje mwatye sa ke mwen te konn manje lontan epi mwen an fòm.mwen byen kwè ke ane saa map redwi li de 1/4 ankò.mwen manje mwens men mwen pa pedi pwa anpil.

mon chè pwoblem ayisyen grav anpil.se nou menm ki rann la vi nou pi difisil.Mwen genyen youn fanmi mwen ki mouri li se youn doktè li te geyen youin ti Volkswagen pou li servi ,men depi yo envite li youn kote li ale lwe youn mersedes dernye kri.se konsa tout moun te konprann se te machinn li ;jou li di mwen sa mwen mande l poukisa li fè sa ;li dim ayisyen renmen aparans si w pap sikile nan mersedez ou pa gwo doktè(lol)Li dim genyen youn kalite ki pa ka chita lakay yo menm pou yo tande youn ti mizik tan yo genyen pou yo travay pou yo fè konpetityon, li di mwen pa beswen oken chaj ki pou fè mwen pa ka domi.

Se konsa nou wè ke gouvenman ayisyen ap plede peye youn paket Senatè, Depite, Anbasadè ,konsil Premye Minis ,youn paket minis epi se charite yap mande pou yo peye moun sa yo.Men napren youn ki genyen bon sans ki ta di men an nou retire en pe birokrat nan bidjè peyi ya de fason pou nou jwen lajan pou nou envesti nan sa ki nesesè yo.Se pousa genyen youn paket politisyen ayisyen mwen pa tap janm vote pou yo sim te an ayiti paske pou mwen sa ki pou fet an ayiti politisyen tradityonel nou yo pap janm fè yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 1:21

Sanmalis,

Se pa dakò sèlman mwen dakò avè w non. Mwen gen lontan ma p di ke mantalite tout ayisyen edike oubyen analfabèt fèt pou chanje.

Tout moun sayo bezwen reedike.

Mwen deja wè nèg ki finn pase 20 an lan dyaspora, yo retounen an Ayiti al fè menm bagay yo te konn fè anvan yo pati: Bonn, restavèk, latrinn, tutunntuèt, pakanmarad, fè enteresan.

Yo bliye tout bon e move eksperyans yo pase kay blan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiloutou
Star
Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 367
Localisation : Aquin
Loisirs : travaille
Date d'inscription : 27/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le discret

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 3:13

Dwe gen manisfestasyon nan tout peyi ya, kont lavi chèa, kont la mizè, pou gouvènman an ak fos okipasyon an ran responsabilite yo.

pèp la dwe vire grand vil yo lanvè san voyolans ak piyaj.

ale pèp la ale, san vyolans ak piyaj.
ale, ale ale, san vyolan ak piyaj.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.vizyonplusfm.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 9:37

Je réalise qu'en plus de la sagesse, nos ainés sont aussi de grands philosophes. Malheureusement, la faim n'obéit pas aux lois de la philosophie et le peuple sera sourd à leurs sermons.

Je ne prétend pas avoir la solution mais j'essaie de prédire les réactions des affamés face à leurs dirigeants.


Il faut retenir que c'est la faim qui avait renversé les Makout.

Pourquoi cette faim serait-elle discriminatoire et soutenir Préval?


D'ailleurs, aujourd'hui, les gens ont plus que faim.
Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 11:36

Il ne s'agit pas, ici, d'une querelle partisane; mais bien d'une situation critique causée par des facteurs externes.

Le gouvernement se doit de résoudre ce problème, selon ses capacités.

Il est aussi légitime que la population manifeste pour démontrer les effets de la cherté de la vie et de ses conséquences.
Mais insister que la solution résiderait dans le renversement du gouvernement est un choix hazardeux.

Ajouter le chaos et l'anarchie aux problèmes de la faim et des pénuries de toutes sortes ne feraient qu'empirer cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 12:35

Pour illustrer la situation, je reproduis ici un texte soumis par Gwotoro en Février.
Comme il arrive souvent, ce texte n'a suscité aucune réaction, alors qu'il était comme un avertissement ou une prédiction de ce qui se passe aujourd'hui, en Haiti et dans le monde.

Combien de gouvernements doivent etre renversés comme solution à cette crise globale?

--------------------------------------------------------------------






Sujet: La fin des produits alimentaires bon marché Sam 9 Fév - 21:39
--------------------------------------------------------------------------------

La fin des produits alimentaires bon marché

L’augmentation des prix des produits alimentaires représente une menace pour plus d’un; mais ces produits offrent au monde une immense opportunité.

Aussi loin que peut remonter la mémoire, les prix des produits alimentaires ont subi une baisse constante. Entre 1974 et 2005, ces prix sur les marchés mondiaux ont chuté des trois quarts en termes réels.

L’alimentation est aujourd’hui tellement bon marché que l’Occident lutte contre la gloutonnerie, en même temps qu’il jette, dans les poubelles, des piles de restes de nourriture.

Cependant, depuis le printemps, le prix du blé a doublé et les prix d’un grand nombre de denrées alimentaires – le maïs, le lait, les oléagineux, etc. – se trouvent, en termes nominaux, à leur plus haut niveau ou presque. L’indice des prix des produits alimentaires de The Economist est aujourd’hui à son plus haut niveau depuis sa création en 1845 (voir graphique).

Même en termes réels, les prix ont grimpé de 75 % depuis 2005. Sans doute les agriculteurs répondront à ces prix en hausse par des investissements et de la production additionnelle, mais cette situation d’alimentation plus coûteuse va probablement durer des années (voir autre article). Ceci est dû au fait que cette « agflation » est soutenue par des modifications continues depuis plusieurs années dans le régime alimentaire et concomitantes de la croissance de richesse des économies émergentes.

Le consommateur chinois, par exemple, qui consommait 20 kg (44 lb) de viande en 1985, en bouffera plus de 50 kg cette année. Ce qui stimulera la demande pour les grains, car il faut 8 kg de grains pour produire 1 kg de viande de boeuf.

Cependant la hausse des prix est aussi le résultat, infligé à soi-même par les États-Unis d’Amérique, de ses imprudentes subventions à la production de l’éthanol. Cette année, les biocarburants utiliseront le tiers de la récolte (malgré son niveau historique) de maïs des États-Unis.

Cette politique affecte directement les marchés des produits alimentaires : faites le plein pour une 4X4 (SUV) avec de l’éthanol et vous aurez utilisé assez de maïs pour nourrir une personne pendant un an.

De plus, cette politique les affecte indirectement, avec le changement de production des agriculteurs au profit du maïs et aux dépens d’autres cultures.

Les 30 millions de tonnes additionnelles de maïs allant à l’éthanol cette année expliquent la moitié de la baisse dans les stocks de grains au niveau mondial.
Des produits alimentaires coûtant plus cher ont la capacité de faire énormément de bien et énormément de mal.
Ils feront du mal aux consommateurs urbains, spécialement dans les pays pauvres, en augmentant le prix de ce qui est déjà le poste le plus coûteux dans le budget de leur ménage.

Ils profiteront aux agriculteurs et aux communautés agricoles en augmentant la récompense de leur labeur ; dans plusieurs endroits ruraux pauvres, ils feront croître la plus importante source d’emplois et de croissance économique.

Même si le coût des produits alimentaires est déterminé par le jeu fondamental de l’offre et de la demande, la balance entre le bien et le mal dépend aussi en partie des gouvernements.

Si les hommes politiques ne font rien, ou s’ils font ce qui ne devrait pas se faire, le monde entier fera face à plus de misère, spécialement parmi les pauvres en milieu urbain.

S’ils adoptent les bonnes politiques, ils peuvent contribuer à l’augmentation de la richesse dans les pays les plus pauvres, aider les pauvres en milieu rural, sauver l’agriculture de la politique de subventions et d’abandon.

Ils minimiseront aussi l’impact négatif sur les résidents des bidonvilles et les travailleurs ruraux sans terre.

Jusqu’à présent, cependant, les augures s’annoncent sombres.

Dans le creux
Tout ceci est, du moins, la leçon d’un demi-siècle de politique alimentaire. Quelle que soit la soi-disant menace – le manque de sécurité alimentaire, la pauvreté rurale, la gestion environnementale – le monde ne semble avoir qu’une solution : intervention gouvernementale.

La plupart des subventions et des barrières tarifaires ont coûté très cher.
Les milliers de milliards de dollars dépensés pour subventionner les agriculteurs des pays riches n’ont fait qu`aboutir à des niveaux de taxation plus élevé, à des aliments de qualité inférieure, à des monocultures à production intensive, à la surproduction et à des prix mondiaux qui ruinent la vie des pauvres agriculteurs dans les marchés émergents.

Tout cela sert à quoi ? Malgré les subventions, bon nombre d’agriculteurs occidentaux ont été assaillis par la pauvreté. La productivité croissante signifie un besoin moindre d’agriculteurs, chassant inexorablement les moins efficients de la terre.

Même les grosses subventions ne peuvent renverser cette tendance.

Avec « l’agflation », ces politiques ont atteint un nouveau niveau d’auto parodie. Prenons les subventions soi-disant verdoyantes à l’éthanol. Non seulement elles supportent une version relativement sale d’éthanol (mieux vaut de loin importer la liqueur brésilienne à base de la canne à sucre) ; mais aussi elles vont à l’encontre des plus anciennes subventions aux grains qui ont fait baisser les prix en encourageant la surproduction.

Les interventions gouvernementales se multiplient comme les mensonges. Voilà que maintenant des pays tels que la Russie et le Venezuela ont imposé le contrôle des prix – un appui aux consommateurs – afin de contrecarrer l’aide américaine aux producteurs d’éthanol.

Entretemps, les prix élevés des grains persuadent des gens à défricher les forêts pour planter plus de maïs.

Des produits alimentaires coûtant plus cher offrent l’opportunité de briser ce cycle étourdissant. Des prix de marché plus élevés rendent possible la réduction des subventions sans affecter négativement les revenus.

Un projet de loi sur l’agriculture fait actuellement son petit chemin au Congrès américain. L’Union européenne a promis une révision en profondeur (mais pas encore une réforme) de son plan d’aide à l’agriculture. Les réformes des dernières décennies se sont, au fait, attaquées aux programmes agricoles du monde riche – mais seulement de manière timide.

Est arrivée l’opportunité pour les hommes politiques de faire preuve de leur sérieux quand ils se disent prêts à mettre l’agriculture sur les rails.

Réduire les subventions des pays riches et les barrières tarifaires aiderait les contribuables ; ceci pourrait ranimer le cycle des négociations sur le commercer mondiale du Doha bloquées, donnant ainsi une injection à l’économie mondiale ; et, encore plus important, ceci aiderait directement bon nombre des pauvres du monde. Du point de vue de politique économique, il est difficile d’envisager un plus grand bien.


Là où l’aide gouvernementale est nécessaire

Les trois quarts des pauvres dans le monde vivent en milieu rural. La baisse des prix mondiaux créée par les politiques agricoles des dernières décennies a eu un effet dévastateur.

Il y a eu une chute soutenue de l’investissement dans l’agriculture et dans les secteurs qui la soutiennent, tels que l’irrigation. La part des dépenses publiques allant à l’agriculture dans les pays en voie de développement a chuté de moitié depuis 1980. Des pays pauvres qui dans le passé exportaient des produits alimentaires en importent aujourd’hui

La réduction des subventions en Occident contribuerait à renverser la tendance. La Banque mondiale estime que si l’on libéralisait le commerce agricole, les prix des produits spécialisés des pays pauvres (tel le coton) augmenteraient et les pays en voie de développement tireraient des bénéfices en augmentant leurs exportations.

Et comme l’agriculture génère les deux tiers des emplois dans les pays les plus pauvres, elle demeure le plus important contributeur aux premières étapes de la croissance économique.

D’après la Banque mondiale, ceux qui sont vraiment pauvres acquièrent trois fois de plus de revenu additionnel d’une augmentation de la productivité agricole qu’ils n’acquièrent du même gain dans l’industrie ou dans les services. À long terme, des fermes d’exploitation agricole florissantes et des marchés ouverts garantissent l’offre des produits alimentaires.

Cependant, il y a un piège manifeste – et qui justifie l’appui des gouvernements. Les prix élevés ont un impact mitigé sur la pauvreté : ils causent du tort à celui qui perd davantage à cause des produits plus chers qu’il ne gagne à partir de l’augmentation de son revenu. Et cela concerne plus d’un milliard de consommateurs urbains (et quelques travailleurs agricoles sans terre), plusieurs desquels sont politiquement influents dans les pays pauvres.

Etant donné la vitesse des hausses des prix des produits agricoles cette année, les gouvernements des pays à marché émergeant n’ont d’autre alternative que d’essayer d’amortir le coup.

Là où ils peuvent le faire, ces gouvernements devraient subventionner le revenu des pauvres, plutôt que de subventionner les produits alimentaires eux-mêmes, car ceci minimise les distorsions des prix. Là où les subventions aux produits alimentaires sont inévitables, elles devraient être temporaires et cibler les pauvres.

Jusqu’à présent, la plupart des interventions gouvernementales dans les pays pauvres ont échoué : les hommes politiques qui semblent penser que la nourriture bon marché fait partie de l’ordre naturel des choses imposent des contrôles des prix et des contraintes à l’exportation, qui à leur tour font du tort aux producteurs agricoles et qui sont certainement voués à l’échec.

Ces dernières années, on a vu grandir le sentiment que les riches accaparent toute la richesse du monde.

Dans les pays pauvres, l’élargissement de l’inégalité des revenus prend la forme d’un écart entre ville et campagne : les revenus ont augmenté plus rapidement pour les populations urbaines que pour les populations rurales.

S’il est bien abordé, la problématique des « produits-alimentaires-coûtant-plus-cher » offre une opportunité que l’on ne trouve qu’une seule fois dans une génération de réduire les inégalités de revenus, de sevrer les riches producteurs agricoles des subventions et d’aider les producteurs pauvres.

L’ultime récompense, cependant, n’est pas uniquement la leur : elle est de rendre le monde plus riche et plus juste.

Source : The Economist
vendredi 8 février 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 13:15

Mes chers amis,

Compatissez-vous au moins avec la détresse de ce peuple. Les nouvelles sont très tristes:

Radio Kiskeya


"Au moins trois personnes ont été blessées par balle et une autre aurait été tuée lors de nouvelles manifestations contre la vie chère et la politique du gouvernement Préval/Alexis qui réunissait des milliers de protestataires vendredi matin aux Cayes (196 km au sud de Port-au-Prince) où les activités étaient paralysées pour la deuxième journée consécutive au lendemain de violentes protestations, selon des informations recueillies sur place par Radio Kiskeya.

Des heurts entre des manifestants et des agents de la Mission de stabilisation de l’ONU (MINUSTAH) avaient déjà fait jeudi une quinzaine de blessés dont neuf par balle. spp/Radio Kiskeya"

http://radiokiskeya.com/spip.php?article4899

Jusqu'ou allez-vous supporter ce gouvernement dans ce génocide alimentaire?
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 13:23

Je crois que Colocolo a plus ou moins raison quant il a fait allusion de la possibilité d’une demande du départ du gouvernement actuel. Les gens protestent non seulement parce que le prix des produits nécessiteux a augmenté, mais ils protestent surtout contre l’indifférence, l’insolence ou le « tchouipage » du gouvernement a leur complainte.
Le gouvernement ne s’inquiète nullement !! Et c’est la le problème.
Les dirigeants commettent toujours des erreurs logistiques et n’évaluent pas la gravité de la situation seulement quant il est trop tard.
Jean Claude Duvalier avait dit qu’il est la et restera la ferme comme une queue de singe. Aristide avait dit qu’ils sont seulement un groupuscule et pas de danger.
Quant le peuple prend les rues c’est qu’ils ne peuvent plus tenir surtout a la faim » yon grangou asid, ou klorox » Il suffit qu’ils trouvent un ou des leaders charismatiques pour les inciter a la violence et le tour est joué.
Oui je suis d’accord avec Colocolo. Quant le peuple est dans les rues tout peut arriver.
Le gouvernement doit faire le nécessaire le plutôt possible pour former une commission pour résoudre ce problème avant qu’il soit trop tard.
Revelation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 13:34

Certainement, on compatise avec les problèmes du peuple et l'on ne supporte pas le gouvernement contre le peuple.

Colo, prenez le temps de lire les deux textes précédents.
Peut-etre vous comprendrez un peu qu'il ne s'agit pas de génocide alimentaire.
Quelle aberration !!!

Apprenez de l'analyse du journal "The Economist".
Nous confrontons une crise mondiale et la précarité chronique de l'économie haitienne s'en ressent.

Il faut penser comment s'en sortir au lieu de nourrir la tragédie avec une fausse solidarité avec le peuple.

Il faut soupeser tous les éléments avant de se lancer dans une arène politique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 14:56

Sasaye,

Je me demande pourquoi nous devrons nous réferer à de grandes théories pour expliquer une situation concrete et palpable.

Le peuple est affamé, le Président et le Premier Ministre ont avoué leur impuissance, maintenant, nous sommes à quelques mètres du chaos face à ces scènes de pillage.

Pourquoi devrons-nous puiser dans les grandes théories pour comprendre un fait si évident.

Revelation a souligné quelque chose de grande importance: le mépris de nos dirigeants face à la famine du peuple.

Aux Etats-Unis, la situation est difficile mais les dirigeants se mettent à l'écoute de la population comme ces chèques qui devront sortir prochainement du trésor public pour supporter les familles. L'Etat haitien pouvait faire quelque chose aussi minime que soit en fonction de ses maigre moyens. Leur mépris nous irrite.

L'option que vous pronez engendra le chaos total car ces dirigeants démissionaires ne planifient de rien faire pour soulager la population.

Il faut éviter le chaos et des élections générales anticipées pourront permettre à l'Etat haitien de recruter des dirigeants qui ont un plan et le courage de changer cette situation.

Après avoir dit que le sang ne peut pas sortir du rocher, on n'a plus sa place à la tete d'un pays.
Revenir en haut Aller en bas
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 15:47

Sasaye a dit :
Citation :
Nous confrontons une crise mondiale et la précarité chronique de l'économie haïtienne s'en ressent. Il faut penser comment s'en sortir au lieu de nourrir la tragédie avec une fausse solidarité avec le peuple.
Il faut soupeser tous les éléments avant de se lancer dans une arène politique.
La tête de Marie Antoinette a été guillotinée pas parce que le peuple voulait un changement de gouvernement de Royauté a la République, mais parce que le peuple avait faim et en avait marre.
Jean Claude est parti non pas sur la pression d’un ou des partis politiques ou des camoquins qui voulaient un changement politique de la dictature a la démocratie, mais sur la pression du peuple qui en avait marre de voir les Duvaliers et les Bennetts et leurs acolytes vivant une vie de millionnaire dans le pays le plus pauvre de l’hémisphère.
Sasaye di:
Citation :
Pou retounen sou sijè deba saa.
Se pou Colo di kimoun li kwè ki pi kalifye, ki kapab fè yon pibon travay lan kondisyon nou ye laa. Epi kijan, pa ki mwayen li pral ranvèse gouvènman Ayiti a.
Sasaye kestyon sa se yon kestyon ki trukè e pyejè !
Kelkeswa fason ke moun nan repond kestyon sa lap en kontradiksyon avek politik demokratik ke nap vinn la. Problem nan se pa ranvese yon gouvenman e mete yon lot.
Kestyon an se kisa ke gouvenman an pral fe pou kalme, sitiasyon sa poul pa chofe trop e pedi kontrol li???
Es ke gouvenman gen kontrol sitiasyon empirik sa ?? Bay pep la manje ak travay!! Se sa yo vle!!
Sasaye di :
Citation :
E malgre sa, fok manda gouvènman saa fini.
Sa depand de fason ke gouvenman sa reaji a sitiasyon klorox sa e si pep la satisfe de resilta yo.
Le yon fam maryè ap pran baff san rezon nan men mari’l, li pap rete tand ke li touye ‘l, lap mande divoss avan sa rive.
Nan kondisyon ke pep la ye konnyen la se divos ke li mande avek gouvenman sa pou’l pa mouri grangou.
Bal la se nan kan gouvenman ke li ye. Yo kampe sou yon kod red e se yo ki pou fe bon ekilib pou yopa tombe.
Pesonn pa deye jete gouvenman sa!!
Sepandan gen moun kap byen kontan si li ale. Se yon bagay ke pati opozisyon an ap chache an le, yon jwen li atè.
Se posib ke pep la bay gouvenman yon panzou involonter, san ke yo pa fe expre, e gouvenman kaba.
Diaspora dispoze travay ansamb e kot a kot avek gouvenman sa pou sa pa rive. Nou komansè voyè manjè e lajan!!

Revelation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Ayiti
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 272
Localisation : Chibougamo
Opinion politique : pèlin tet
Loisirs : Boxe
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 16:50

Genlè se vre wi ...Goveneman lan difikite wi

Vendredi, avril 4, 2008 - 20:30

Liste des brèves AFP
Haïti: un mort et des blessés dans des manifestations contre la pauvreté
Par Clarens RENOIS
Envoyer par email Imprimer Les violences qui secouent Haïti ont fait un mort vendredi, et des dizaines de personnes ont été blessées depuis deux jours lors de manifestations contre la pauvreté et la hausse du coût de la vie dans plusieurs villes du pays, y compris la capitale.

Un manifestant a été tué par balle et quatre autres ont été blessés vendredi lors d'une nouvelle manifestation dans la ville des Cayes, à 190 km au sud de la capitale Port-au-Prince, a indiqué à l'AFP un sénateur haïtien.

"Son corps est devant une base de la mission des Nations unies tenue par des Casques bleus uruguayens", a déclaré le sénateur Gabriel Fortuné.

"Je ne peux pas sortir, la situation dégénère et semble prendre une autre tournure. Il y a des gens armés qui seraient venus de Port-au-Prince, la capitale, pour renforcer les manifestants", a ajouté le parlementaire.

Selon des témoins contactés par téléphone, plusieurs dizaines de manifestants circulaient dans les rues des Cayes, troisième ville d'Haïti, dont l'activité était paralysée.

Ces mêmes témoins ont dit avoir entendu des tirs et décrit des rues encombrées de barricades de pneus enflammés et de carcasses de véhicules. Quelque 3.000 manifestants avaient protesté violemment aux Cayes la veille contre la cherté de la vie.

"Nous avons enregistré trois nouveaux blessés par balle ce vendredi matin. Au total, nous comptons 12 blessés par balle et 16 à l'arme blanche depuis jeudi", a indiqué à l'AFP Jean-Maurice Charles, directeur administratif de l'hôpital de la ville des Cayes.

Etat le plus peuplé de la Caraïbe avec quelque 8,5 millions d'habitants et frappé par un fort taux de chômage, Haïti est le pays le plus pauvre des Amériques et 80% de sa population vit avec moins de 2 dollars par jour, soit en dessous du seuil de pauvreté.

Jeudi, des manifestations dans trois villes du pays (Les Cayes, Gonaïves et Port-au-Prince) avaient fait plus d'une trentaine de blessés.

Une quinzaine de personnes avaient été blessées, dont 9 par balles, dans la ville des Cayes, où des installations de la Mission de l'ONU en Haïti (Minustah) avaient été endommagées par des manifestants.

"La police nationale haïtienne et des Casques bleus ont été déployés dans la ville pour contrôler la situation", a déclaré vendredi à Port-au-Prince Frantz Lerebours, porte-parole de la police.

De son côté, le gouvernement a condamné les scènes de pillage et les actes de violence survenus lors des manifestations et a lancé un appel au calme.

Jeudi, le porte-parole du gouvernement, Abel Descollines, avait assuré que "des mesures seront annoncées pour venir en aide à la population", ajoutant que le Premier ministre Jacques-Edouard Alexis allait lancer sous peu un Programme d'actions solidaires de l'ordre de 42 millions de dollars.

L'ONU a également condamné les incidents et les actes de pillages dans la ville des Cayes.

Le Premier ministre haïtien a effectué fin mars une visite aux Etats-Unis où il a notamment rencontré des responsables d'institutions internationales dans le but d'obtenir des aides pour son pays. Une Conférence internationale des bailleurs d'Haïti doit se tenir le 26 avril à Port-au-Prince.

Le pays, qui a réintégré le marché commun de la Caraïbe en 2006, compte aussi sur l'investissement étranger pour relancer l'économie mais cette dernière demeure pour l'instant moribonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 17:14

Il faut que le Premier Ministre parle au peuple pour lui expliquer les raisons de la cherté de la vie.Il ne faut pas qu'on laisse aux eternels mecontents,les deboulonneurs de service le loisir d'exploiter cette situation à des fins politiques.Le pays ne peut pas tolerer un autre dechouquage.Il faut que les politiciens haitiens qui manipulent le peuple temporisent ,mettent une sourdine a leurs ambitions pour trouver une solution durable à cette famine .on ne pourra pas la resourdre du jour au lendemain.

C'est irresponsable de vouloir un chambardement dans l'etat actuel du pays.Nous savons tous q'il n'y a pas de magie en politique.Suggerer que le gouvernement adopte cette distribution d'argent que l'administration de Georges Bush realise aux Etats-Unis est inadmissible car nous savons tous que le gouvernement haitien ne dispose pas de ce moyen.d'ailleurs ce serait emettre des zorey bourik pour chasser moins de bien et de service;ce qui ne ferait qu'aggraver l'inflation.

Comme je l'ai dit auparavent:on ne guerira pas le malade en attaquant seulement les symptomes par le kafenol.il faut guerir la maladie qui est une faible production alimentaire par rapport à la croissance demographique a l'aide des remèdes appropriés..Il n'y a pas un magicien qui viendra resoudre ce problème immediatement.Nous payons les negligences, la gabegie administrative de ces cinquante dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Ven 4 Avr 2008 - 23:18

Le chaos se généralise
Radio Kiskeya

"Au moins trois personnes ont été tuées par balle vendredi aux Cayes (196 km aun sud dee Port-au-Prince) au cours de nouvelles manifestations populaires contre la cherté de la vie marquées par des violences qui ont également fait plusieurs blessés et des dégâts matériels.
...
Ces trois décès ont été attribués à des interventions musclées de la Mission de stabilisation de l’ONU (MINUSTAH) déployés aux Cayes.
...
Après Gonaïves (171 km au nord de la capitale) où des milliers de personnes s’étaient mobilisées jeudi, une troisième ville importante, Petit-Goâve, est entrée en lice vendredi. Des milliers de personnes ont gagné les rues protestant contre la hausse vertigineuse du coût de la vie et s’en prenant au Président René Préval et à son Premier ministre, Jacques-Edouard Alexis accusés de laxisme et d’indifférence vis-à-vis des souffrances de la population.
...
A Port-au-Prince, des dizaines d’étudiants de la Faculté des sciences humaines et de l’Institut national d’administration, de gestion et des hautes études internationales (INAGHEI), deux unités de l’Université d’Etat d’Haïti, ont sillonné différents quartiers et incendié un véhicule de la MINUSTAH qui était en stationnement devant le ministère de l’éducation nationale. Ils ont qualifié cette mobilisation de "simples échauffements" avant le lancement ddès lundi prochain d’une véritable campagne contre la vie chère et la politique économique de l’administration Préval/Alexis.

http://radiokiskeya.com/spip.php?article4901
Revenir en haut Aller en bas
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2426
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Sam 5 Avr 2008 - 19:51

Leur mépris nous irrite.

L'option
que vous pronez engendra le chaos total car ces dirigeants
démissionaires ne planifient de rien faire pour soulager la population.


Il
faut éviter le chaos et des élections générales anticipées pourront
permettre à l'Etat haitien de recruter des dirigeants qui ont un plan
et le courage de changer cette situation.

Après avoir dit que le sang ne peut pas sortir du rocher, on n'a plus sa place à la tete d'un pays. (Colo)

Colo,

a pars ce Mépris SADIQUE pour le peuple qui a faim vous oubliez EGALEMENT LE MÉPRIS PERVERS QU'ILS ONT DE LA DIASPORA QUI INJECTE DES MILLIARDS DANS L'ECONOMIE.
Ils recvront bientot la pièece de leur monnaie, je l'ai entendu de la bouche d'Antoine Langomien lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Dim 6 Avr 2008 - 8:46

Il ne serait pas prudent de crier:Sauvez Jesus et crucifiez Barabas au Golgotha.Mais il faut aussi denoncer l'hypocrisie de certains deboulonneurs qui demandent le renversement du gouvernement constitutionnel du pays.

je ne pardonne pas le laxisme de ce gouvernement ,mais demander son renvoi apres seulement 2 ans au timon des affaires est inadmissible.Je comprends la fragilité de ce gouvernement et j'apprecie aussi les precautions pour empecher aux pyromanes de rallumer le feu.Ce gouvernement est-il responsable de ce "grangou klorox" qui coupe les tripes de nos pauvres?Pourquoi s'acharne-t-on tant à destabiliser le pays une fois encore?Est-ce vraiment pour soulager la misère des haitiens?L'ironie de ce soulèvement est la presence des responsables du désastre dans le camp des mecontents.

On peut comprendre la fougue ,l'impatience de certains jeunes qui ne connaissent pas très bien l'histoire de leur pays,mais quand des hommes de ma generation responsabilisent Rene Preval et Aristide pour cette catastrophe,alors il faut qu'on leur rappelle la corruption, le vol, l'indifference,la gabegie ,le crime des gouvernements qui ont precedé ceux d'Aristide et de Preval.Comment peut-on esperer un redressement de l'economie en un si peu de temps apres 50 ans de negligence,de gabegie et de gaspillage?Comment ce gouvernement pourrait-il pallier à cette carence de produits alimentaires en deux ans si depuis 50 ans l'erosion ravage le terres fertiles du pays et la population augmente continuellement?Faut-il etre un economiste pour comprendre cette realité?Pourquoi ne l'aviez-vous pas fait durant les deux ans du gouvernement interimaire?

Les eternels mecontents ,ceux qui ne participent pas au festin maintenant peuvent crier haro sur le baudet autant qu'ils veulent,mais leur indignation,leurs pleurs de crocodille ne me chagrinent pas.Oui je suis indigné que ce soit maintenant qu'ils reconnaissent le mal qu'ils ont fait au pays.Qu'ils assument leurs responsabilites,quand nous leur demandions de temporiser pour eviter au pays cette humiliation;qu'avaient-ils repondu?Alors messieurs, buvez le calice de la honte jusqu'a la lie car c'est vous qui aviez fermenté ce vin et cousu le linceul du pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Dim 6 Avr 2008 - 11:02

Malice,

Haiti ne pourra pas sortir de cette situation sans un Premier Ministre.

Alexis est un sous-préfet de la communauté internationale. Il s'intéresse seulement à leurs propres intérets et les avantages mesquins que cela lui procure au détriment du peuple haitien.


Face aux cris de la famine du peuple, il essaie d'introduire les intérets de l'Amérique afin de continuer à avoir leur bénédiction:

Selon le numéro deux de l'Exécutif, des individus travaillant à la solde de trafiquants de drogue, de contrebandiers et de ceux qui ne respectent pas la constitution ont infiltré ces mouvements populaires pour semer la pagaille et déstabiliser le pays.


Alexis tente de désamorcer la bombe

C'est une grave insulte envers les honnetes pères et mères de famille qui revendiquent une amélioration de leur condition de vie.

Contrairement à ce que vous pensez, ce ne sont plus les pauvres qui crèvent de faim, c'est tout le monde, que l'on travaille ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   Dim 6 Avr 2008 - 13:36

Ce n'est pas le sort de Jacques Edouard Alexis que je defends.Si j'etais à sa place je demissionnerais pour ne pas avoir sur la main le sang des innocents.Est-il improbable des politiciens et des trafficants ot infiltré cette revolte pour defendre leurs interets et leur commerce?Expliquez- moi comment "Alexis essaie d'introduire les interets de l'amerique"?qu'est-ce que cela signifie?A-t-il signé les lois qui permettent l'entrée du riz de Miami au pays sans aucune restriction et imposition d'impots?Peut-il abolir ces lois sans l'approbation du Parlement?

Combien de fois devons-nous repeter les memes erreurs?On a deboulonné Arisitide et qu'avions-nous beneficié?Pourquoi le gouvernement interimaire et le groupe des 184 n'avaient pas apporté cet eldorado qu'ils promettaient au peuple?Ou est l'autoroute promise aux Gonaiviens par Gerard Latortue?Voulez-vous un autre technocrate à la primature?

Je critique Alexis parce qu'il rode autour de la plaie sans oser la toucher,mais je reconnais aussi la fragilité du consensus politique.Vu la situation deplorable du pays ,le chef du gouvernement n'a pas toute la latitude voulue pour operer tous les changements que nous reclamions sans briser ce consensus.J'ai l'impression qu'Alexis a les mains ligotées.Il se trouve entre l'enclume et les marteaux.J'ai utilisé marteaux au pluriel car ce n'est pas seulement l'opposition politique qu'il faut menager;il y a aussi les institutions internationales de qui depend l'aide exterieure pour le fonctionnement du gouvernment.Et il y a aussi ce peuple aux abois.

Oui il y a des mesures qu'il pouvait prendre pour empecher cette revolte.Mais je prefère le critiquer au lieu de demander le renvoi du gouvernement ;les parlementaires ont reconnu cette necessité de maintenir la stabilité du pays.Il n'y a pas aucun Tonton Noel ou aucun Houdini qui viendra transformer ce pays en un ou deux ans.Cessons cette hypocrisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Les meilleures scènes de toilettes
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» SPLEEN ? COMME SI BONNIE FUMAIT CLYDE POUR PARTIR AVEC LE CASH
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: