Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti

Aller en bas 
AuteurMessage
Mawon Rcfranc
Star
Star
Mawon Rcfranc

Masculin
Nombre de messages : 234
Localisation : USA
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMar 8 Avr 2008 - 11:23

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti
by Agoravox Friday, Apr 4 2008, 12:15pm



...permet de faire le lien avec l’instrumentalisation de la peur en Haïti.

Un intellectuel connu, éditorialiste d'un quotidien haïtien connu pour ses posiitons de droite, se demandait, il n'y a pas si longtemps, dans un de ses papiers si quelque part il n’y avait pas un peu de duvaliérisme dans chaque Haïtien ?

Derrière cette faussement naïve question, c’est l’acceptation de la présence de l’instrumentalisation de la peur, fondement du régime duvaliériste, dans le système social/politique et économique d’Haïti qui est finement introduite.

Or, qu’est-ce qui a précédé le coup d’Etat de 2004 ?

Précisément une augmentation de l’insécurité, avec les manifestations bruyantes de l’opposition, l’affaire du recteur Paquet, les interventions spectaculaires de Ménard de RSF et une quantité d’autres faits, pour bon nombre relevant de la provocation et grandement relayés et instrumentalisés par l’ensemble des média appartenant à l’élite des négociants et des ONG (AlterPresse www.alterpresse.org, Kiskeya notamment), par la presse internationale (RFI, Libération, New York Times, Miami Herald Tribune, etc) , par la bande des zen-tellectuels médiatiques du « Collectif Non » donnant de la voix tout azimut, via internet avec la circulation de nouvelles les unes plus alarmantes que les autres; on fait passer des photos d’enfants soldats au Libéria pour des chimères d’Aristide, on prétend que les gaz lacrymo utilisés par la police dans les manifs sont" spéciaux". Ils auraient des effets mortels.

Tout est bon pour faire "miroiter" à l'étranger le portrait d'un pays en proie à la folie d'un adepte de messes noires, un ancien curé de plus, qui tiendrait tout un peuple sous sa poigne de fer grâce à ses chimères, des miliciens plus sanguinaires encore que les macoutes des Duvalier.

La fin des Chimères, le documentaire de C.Najman, un réalisateur français "ami" d'Haïti, est diffusé sur Arte, ccinema.fluctuat.net/films/haiti-la-fin-des-chimeres/ - 54k ;Aristide est présenté comme "pire que Duvalier" www.haiti-info.com/spip.php?article1315 - 132k ;on rallie à la cause tous les intellos réactionnaires de France et de Navarre, les partis politiques de gauche français PS et PC font sonner tambours et résonner trompettes, Régis Debray avec son "rapport" apportera la caution morale, Christophe Wargny avec "Haïti n'existe pas " y ajoutera la caution réaliste de l'ex-conseiller.

Un tsunami d'inepties -Aristide mangeur de bébés, grand prêtre de la magie noire, Black Caucus = Blackcoquins, Caricom = Caricaca, etc.- sont proférées et écrites par des gens qui, par la suite, seront grandement récompensés : ministères, ambassades, conseillers, fonctions diverses dans l'administration publique.

C’est toute une batterie, une sorte de rouleau compresseur bien huilé par les financiers nationaux et internationaux qui déferle sur Haïti.

Cette campagne d’insécurité, d’ailleurs, rappelle celle à laquelle ont activement participé à une certaine époque des jeunes duvaliéristes. L’actuel ambassadeur d’Haïti à la République Dominicaine M. Cinéas est soupçonné d’avoir participé à la pose de la bombe qu’on fit éclater devant le Palais Législatif, le 25 janvier 1957.

L’opération grenn-nanbounda de 2003/2004 est un succès marqué aujourd’hui par le retour au pouvoir des duvaliéristes durs et de la peur qui continuent à semer la panique dans toutes les couches sociales.

Notons que comme le montre tous les indices internationaux, la violence est bien moindre en Haïti que dans la plupart des pays d'Amérique Latine ou de la Caraïbes. Il y a plus de meurtres et de kidnappings en République Dominicaine, où paradoxalement, bon nombre de grenn-nanbounda envoient leurs enfants faire des études, passent leurs vacances et possèdent des entreprises.

Ce qui fait bien comprendre que la peur est voulue, organisée et nourrie par des actes d'une violence insensée qui par leur démesure frappent l'imaginaire et terrifient comme au temps des Duvalier.


Si au Venezuela, une opération en tous points similaires à celle de 2004 en Haïti...
www.reseauxcitoyens-st-etienne.org/ article.php3?id_article=158 - 79k
...n’a pas fonctionné c’est qu’il y existe une gauche organisée.


En Haïti, dès la chute de Duvalier en 1986, les mouvements de gauche ont été la cible des duvaliéristes avec l’aide de l'international.

Les personnalités de gauche, les plus prestigieuses, capables d’organiser et de cimenter les luttes ont été assassinées : Jean-Marie Vincent, les frères Izmery, Jean Dominique, entre autres, laissant les Organisations populaires livrées bien souvent à des manipulateurs venus de l’autre bord.

Il n'est pas interdit de penser que, Jean Dominique vivant, le Coup d’Etat de 2004 ne se serait pas déroulé avec autant de facilité. Avec son intransigeance, son courage et sa perspicacité, il aurait su dénoncer et analyser du haut de sa tribune de « Haiti Inter » les enjeux cachés de ce coup de force.

Ces assassinats ciblés de personnalités engagées et braves, comme celui récent de l’agronome Jean-Marie Romain, de même que la disparition du militant Lovinsky Pierre, de même que les viols et les persécutions des pauvres sont les outils de la peur, une « Shock therapy » telle que décrite par Naomi Klein dans son livre " The Shock Doctrine" ; un ensemble de méthodes de terreur utilisées pour faire accepter à la population haïtienne des mesures impopulaires.


Informations et vidéo sur le livre :
unfrenchyauxusa.blogs.courrierinternational.com/ archive/2008/01/13/shock-doctrine-selon-naomie-klein.html - 41k
leweb2zero.tv/video/razorback2000_5746ebb30908f54 – 31

http://elsie-news.over-blog.com/article-18282363.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMar 8 Avr 2008 - 20:33

Ils tirent à hauteur d'homme, les gens n'ont-ils pas raison d'avoir peur?

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Violence8avril_gas_final
Revenir en haut Aller en bas
charles
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 61
Localisation : USA
Loisirs : Lecture
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMar 8 Avr 2008 - 21:03

N'etait-ce pas la la strategie d'Aristide et de ses comparses pendant qu'il imposait un embargo inhumain au peuple haitien? Danny Glover, Maxine Waters, le black Caucus etc... pour ne citer que ceux-la n'ont-ils pas fait le meme travail que l'on reproche aux autres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMar 8 Avr 2008 - 21:11

charles a écrit:
N'etait-ce pas la la strategie d'Aristide et de ses comparses pendant qu'il imposait un embargo inhumain au peuple haitien? Danny Glover, Maxine Waters, le black Caucus etc... pour ne citer que ceux-la n'ont-ils pas fait le meme travail que l'on reproche aux autres....

Charles,
Vous voulez parler de l'embargo ,pendant le premier coup d'Etat?
Pourquoi n'aviez vous pas alors demandé à ces militaires qu'ils commettent harakiri ,après ce coup d'Etat dévastateur que le pays ne s'est pas encore remis?
Le peuple haitien dans sa majorité n'avait aucun problème avec cet embargo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 61
Localisation : USA
Loisirs : Lecture
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 13:06

Seule une personne qui vivait aux USA peut dire une chose pareille. Cet embargo a decime la classe moyenne haitienne et nous sommes encore en train d'en payer les consequences. Carlos Andres Perez, le president du Venezuela d'alors avait deja essaye de convaincre Manigat de reclamer un embargo en 1988, sa reponse avait ete que Haiti ne se releverait pas d'un pareil desastre. Mais je suppose qu'on se rappelle encore de ceux qui par la suite en 1992 se plaignait que l'embargo n'etait pas assez stricte.....

Voila le genre de commentaires qui porte a reflechir a la question de double nationalite. Quel effet a eu l'embargo de 1991 sur votre vie? Probablement aucune, puisque vous vivez aux USA: vous faites des choix et si cela ne marche pas vous retournez tout simplement chez vous, pendant que l'Haitien est laisse avec les consequences de vos inconsequences. "Shay soti sou tet, li tonbe sou zepol, men se sou zepol pa nou ke li tonbe". Tout ce que vous direz c'est "Je me suis trompe" et la vie continue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 13:31

Se toujou konsa, depi absè a pa bò bouda yo, y ap toujou mande pou peze l avèk plis fòs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 13:41

Byen ke mwen pat dakò ak anbago paske mwen te toujou konnen gangstè se youn sel lwa yo konnen.men tou se pa Aristide selman ki responsab anbago.Pwoblem lan pat beswen rive la.Se arogans indisiplin mank patriyotism militè ayisyen ki fè nou te pran anbago, se yo ankò jodya ki fè nou pran okipatyon,se kou deta ke yap toujou fè.Gen youn moun ki ekri lotrejou nan tout enstitutyon ayisyen se lame ki mwens charoya ;bon mwen di si se vre e byen nou tou met remet peyi ya ba youn lot jeneratyon ayisyen ki pa fet ni grandi an ayiti.

Se depi 1986 se menm gwoup moun ki ap fè dezod nan peyi ya.Yo pakapala.yo pap chache travay pou yo fè pou yo ogmante produktyon natyonal la non ,se destabilize gouvenman pou yo ka fè youn kout volò tou.Se koulyè ya youn moun konprann sa Francois Duvalier te di ya:Ils ne sont pas des hommes ;ce sont des chiens que nous avions detruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 13:50

Se yo tou ki te fè ke Aristide & Co. ta'p vòlè lajan leta konsa a ? ... San dout se yo tou ki te lakòz ke se Aristide ki te parènn dwòg an Ayiti (dapre monkonpè li Ketant)? ...Se yo tou, ki te pèmèt ke Lavalas t 'ap fè represyon politik ? ...Oubyen petèt se yo tou ki te sabote eleksyon 2000 yo ?

Se toujou se lòt moun ki responsab, se pa janm nou menm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 18:47

charles a écrit:
Seule une personne qui vivait aux USA peut dire une chose pareille. Cet embargo a decime la classe moyenne haitienne et nous sommes encore en train d'en payer les consequences. Carlos Andres Perez, le president du Venezuela d'alors avait deja essaye de convaincre Manigat de reclamer un embargo en 1988, sa reponse avait ete que Haiti ne se releverait pas d'un pareil desastre. Mais je suppose qu'on se rappelle encore de ceux qui par la suite en 1992 se plaignait que l'embargo n'etait pas assez stricte.....

Voila le genre de commentaires qui porte a reflechir a la question de double nationalite. Quel effet a eu l'embargo de 1991 sur votre vie? Probablement aucune, puisque vous vivez aux USA: vous faites des choix et si cela ne marche pas vous retournez tout simplement chez vous, pendant que l'Haitien est laisse avec les consequences de vos inconsequences. "Shay soti sou tet, li tonbe sou zepol, men se sou zepol pa nou ke li tonbe". Tout ce que vous direz c'est "Je me suis trompe" et la vie continue.

FOUT TONNE,SISPANN FE KOUDETA.SISPANN.
Pa vin pale m de anbago.Se noumenm ki te koze anbago an.
Alòs se pou peyi an te rete de bwa kwaze ,lè nou mande anraje pou nou touye pitit peyi an.
P at gen rezon pou nou te fè koudeta 1991 lan,okenn rezon ki te nan enterè peyi an.Se yon sèl rezon nou te fè l se pou nou te pran pouvwa a pou tèt nou ,e nou te mèt touye twa ka peyi an pou fè sa!

NOU SE PWAZON RAT!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Senior


Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 61
Localisation : USA
Loisirs : Lecture
Date d'inscription : 22/10/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyMer 9 Avr 2008 - 19:59

Joel,

Vous parlez comme si j'etais responsable du coup d'etat de 1991. Comme Haitien vivant en Haiti a l'epoque j'ai du endurer d'abord les problemes issus du coup d'etat ensuite subir l'embargo. Et tout ca pour le "retour de la democratie". Ki denye fwa ke demokrasi saa banm manje?

Si je ne me trompe on peut trouver le document que Jean Bertrand Democratie Aristide a signe pour demander a l'OEA d'abord et a l'ONU ensuite d'imposer l'embargo sur Haiti. Pa pemet ou akisem de sa yon lot fe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
Thunder

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 11:04

Citation :
Alòs se pou peyi an te rete de bwa kwaze ,lè nou mande anraje pou nou touye pitit peyi an.


Wi ! ...men lè menm fòmil lan aplike sou nou, nou pete koken. Nou rele anmwe pou "konplo". E nou mete kretinism nou ak movèz fwa nou sou do lòt sektè.

Fòk mwen toujou raple nou, ke se pa sèl atik 134.1 an ki genyen nan konstitisyon peyi-a. Pase nan yon eleksyon, pa bay oken malandren dwa pou fè sa li vle tankou peyi a se byen pèsonèl ke papa l mouri kite pou li.

Se tou 2 pati yo ki te antò, lò yo te kouri ak Aristide lan an 1991 , li pat yon ti Sen nonplis.

Non, militè yo pa t oblije fè yon koudeta pou sa, paske sa enkonstitisyonèl. Konstitisyon-an di kouman pou w mare sanzave ki pa respekte manman lwa peyi a.

Men, avèk entimidasyon sadik ke diktatè san vègònn nan t a blayi sou tout sektè ak enstitisyon. Se sèl lame a ke li pat ka kraponnen. E se lame ki kouri avè l

Mwen gen tan konnen ki sa n ap panse, Yo pa renmen Bush, men yo pa ba l koudeta blablabla... Yo pa renmen Prezidan Bush pou politik li, men se pa paske l'ap vyole lwa peyi a. Kite li ta foure men l nan lajan leta, kite yo ta jwenn evidans ke li ap ankouraje dechoukay ak lebrennizasyon Kongrè demokrat ki la jodi a. Ki te yo ta jwenn ke li ap fose tribinal bay moun santans ke manman lwa peyi a pa prevwa ...Nou t ap gen tan konnen si Bush t'ap rete sou pouvwa sa a, fini manda lan. Li pa t'ap pran yon koudeta paske peyi a genyen eksperyans demokratik. Kontrèman ak Ayisyen ki genyen eksperyans diktatoryal, konstitisyon se papye. Men li t ap bay talon l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 12:01

Kisa Aristide te fè an 1991 lan ,ki te ka koze yon koudeta pou touye tout moun sa yo.
Si w ap pale de diskou ,paske ou toujou ap pale de "wòch nan dlo pa konn doulè wòch nan solèy';Franklin Roosevelt te fè yon diskou kont boujwazi ameriken an kote s al te di boujwazi ,pawòl Aristide yo konpare a s al te di se pawòl ti moun jaden danfan;yo te bali koudeta pousa?.
Mwen tande diskou an ,sou yon "show" radyo,m ap chache l sou twal lan,na ban m nouvèl.
Te gen tantativ koudeta wi apre diskou sa a,lè yon seri de gran fanmi Wall Street te apwoche Jeneral SMEDLEY BUTLER ,pou l te fè yon koudeta,men misye te pito al denonse yo.

noumenm menm ,nou pa konn zafè peyi,nou di ke Aristide t ap menase moun,men kimoun li te touye;noumenm menm se pa menas nou fè non,se touye nou touye moun tankou se noumenm ki te mete yo sou tè an.

Aristide pa t fè anyen ki te merite koudeta sa a,ANYEN!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 12:13

Joel,

Nous devrons changer la facon de faire de la politique en Haiti.

Regardez auz Etats-Unis. Quand une personne devient contestée ou est source de problèmes, on l'envoie en second plan. C'est le cas de
Donald Rumsfeld, et plusieurs hauts personnages dans la campagne de Clinton,...

Pourquoi, malgré tout, tenez-vous tant à cet individu?

Aristide est-il le seul ayant un cerveau pour mener un pays ou un parti politique?

Pourquoi devrons rester au passé et parler d'un homme qui n'a pas résolu les problèmes?

Combien d'écoles nationales et lycées a-t-il crées à Cité Soleil, La Saline, ou autres quartiers populeux?

Savez-vous que s'il avait au moins fait ce minimum la vie serait moins chère aujourd'hui?

Mais oui, car les parents, en plus des frais d'écolage, n'auront pas besoin de se soucier de l'argent pour payer un long trajet de camionettes pour 4 à 5 enfants. L'école serait aux alentours de leur maison.

Quelle est votre patrie? Aristide ou Haiti?
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 18:09

Non Colo,pa vin di m,mwen pou Aristide.De ki lakyèl ou vle konpare Aristide ak Cheney ak lòt yo.Si pou ta gen konparezon ki pou ta fèt ,se ant Aristide ak BUSH!
BUSH se youn nan pi gwo dezas peyi sa a janm konnen.Se sèlman 32% popilasyon an ki apwouve politik misye,sa vle di 68% popilasyon an pa vle wè misye.Eske misye pa sou pouvwa toujou?
Ann Ayiti ,malgre gen nèg ki t ap pran lari,majorite popilasyon an te avèk Aristide.
Nan lanne 2000,2001 COHA (COUNCIL ON HEMISPHERIC AFFAIRS) te konn pibliye sondaj gouvènman ameriken an te konn fè;dapre COHA ,sipò pou opozisyon an pa t janm depase 10%.

E lè w ap pale de bati lekòl,konpare ak kilès ,deske yo rekonèt se administrasyon mesye sa yo ki te bati plis lekòl NAN TOUT LISTWA PEYI AN.

Konbyen lekòl gouvènman GNBis te bati ,pa egzanp,nan plis ke 2zan edemi li te fè sou pouvwa.
Non se pa rele m ap rele pou retou Aristide ,malgre ke si bagay la ap kontinye konsa,pèp lan gen dwa mete yon kouto sou gòj nou pou fè l tounen.
Boul lan se nan pye Preval ak gouvènman konsansis GNBis lan li ye.

Gen moun ki santi van e yo pa renmen odè an non;gade kouman òganizasyon GNBis ki rele SOFA ap voye pwent.
Maten an mwen te tande sou radyo MELODIE fm yon manifestasyon ki t ap fèt lan Kabarè.Se yon sèl bagay moun yo t ap rele se VIV ARISTIDE wi.

Atansyon mesye:

http://www.alterpresse.org/spip.php?article7117
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jafrikayiti
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2236
Localisation : Ottawa
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Bon neg guinen

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 18:58

Joel ou ap pèdi tan ou. Moun sa yo ki bat bravo lè lObèy pete nan peyi yo ap toujou aji konsa paske yo pa respekte Ayisyen parèy yo. Si ou suiv pawol yo itilize ou kapab rekonèt se yon rayisman yo genyen pou sa yo ye a. Yo pa alèz nan po yo. Pa gen okenn sèmon ni lojik ki ka ede yo. Se bagay ki mande anpil ane terapi.

Annatandan, m ap fè nou remake reyaksyon anbasad koudetayis la, apre evenman ki sot pase yo, se fèmen yo fèmen pot yo, sou pretèks vyolans jeneralize. Sa se yon siy yo pa nan yon relasyon "bon zanmitay" ak gouvènman Ayisyen an. Kidonk, sa mwen te sispèk la konfime, se anbasad la ki vle Jacques Edouard Alexis mare pakèt li. Se sa ki esplike atitid anpil ti sousou nan Sena a ki gentan ap mande konvokasyon pou vot.

Mwenmenm mwen pa gen okenn atachman ak Jacques Edouard Alexis kom endividi ni kom Premyeminis. Mwen pa kalifye pou mwen ta jije pèfomans misye paske mwen pa fin konnen tout detay chwa ki te devan li....men li klè pou mwen si nou kite presyon anbasad salopri yo fè peyi a vin gen yon Prezidan ki oblije ap travay ak yon Premye Minis li pa annamoni ak li opwendvi politik, nou chire. Se plis frajilize n ap frajilize tèt nou epi plonje peyi a nan plis chirepit.

Gen chans mwen nan erè. Men, se konsa mwen wè l.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 19:21

Joel,

Vous avez passé mon message en dérision. Les GNBistes n'avaient pas pour mission de faire des écoles mais des élections.

Savez-vous le plus grand problème des Lavalas?

Amiot Métayer, Ronald Cadavre, Paul Raymond, René Civil..., en dépit de leur militance et grand amour pour leur communauté, ne pouvaient pas etre ministre, ou directeur général. Ils devaient faire appel à des gens en dehors du mouvement pour venir les diriger.

Quand comprenez-vous la nécessité de former vos propres cadres?

Au lieu de reconnaitre votre erreur pour n'avoir pas crée de lycées et autres écoles nationales, vous accusez les GNBistes d'avoir fait de meme. Mon Dieu!
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 20:07

Je ne sais pas ,pourquoi vous usez vous et vos pour parler de quelque relation que j'aurais avec le Lavalas ,bien que je sois coupable du mème péché par disant vous et vous associer avec les GNBis.

Pour vous dire ,je ne connais pas ces messieurs du Lavalas.
Bon,passons!
Et pourquoi dites vous que le Lavalas n'avait pas bati d'écoles et je vous dis précisément QUE CE SONT EUX QUI ONT BATI PLUS D'ECOLES ,DANS TOUTE L'HISTOIRE D'HAITI.
C'EST UN FAIT!
Et puis vous dites que la mission des GNBis n'ètait pas de batir des écoles.Alors vous contredisez LATORTUE lui-mème et les déclarations qu'il avit fait quand il était arrivé à l'aéroport de Port-au-Prince.
Si je peux paraphraser, il avait lui-mème dit qu'il n'avait pas de temps à perdre car sa mission était de batir des écoles ,des cliniques,des routes.

Des membres de ce forum peuvent en témoigner ,s'ils avaient lu ou entendu ces déclarations .Il ne parlait pas d'élections!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti EmptyJeu 10 Avr 2008 - 20:49

Joel,

Je ne suis pas du GNBiste. Je suis plutot un lavalas qui a le sens de l'auto-critique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty
MessageSujet: Re: Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti   Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opération grenn-nanbounda ou l'instrumentalisation de la peur en Haïti
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice
» Trilatération
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: