Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Plaidoyer pour la protection de l'environnement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7614
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Plaidoyer pour la protection de l'environnement.   Dim 13 Avr 2008 - 22:35

National 11 Avril 2008
Extrait du Nouvelliste.



Plaidoyer pour la protection de l'environnement

La Fédération des Amis de la Nature (FAN) ne jure que par l'environnement. A l'occasion de son 22e anniversaire le 23 mars dernier, elle a renouvelé son engagement à sensibiliser, conscientiser et éduquer la population sur la nécessité impérieuse d'assurer la protection de l'environnement. Le défi est énorme.

« Ce qu'on vit aujourd'hui correspond exactement à ce qu'on avait prévu, il y a plus de 20 ans en ce qui a trait à la dégradation de l'environnement. »

C'est avec amertume que la coordinatrice de la FAN, Elizabeth Deetjen, fait le constat de la détérioration de la situation environnementale du pays.

Lors d'une conférence de presse le vendredi 5 avril 2008 au siège de la FAN sis à la rue Bois Patate, Madame Deetjen a tenté d'attirer l'attention des pouvoirs publics et de la société civile sur la pression démographique et les ressources limitées, voire insuffisantes risquant de compromettre le développement humain durable. Nonobstant la multiplication des programmes et projets de développement.

Estimant que le bilan des activités de son organisation est positif quant aux efforts déployés depuis son existence pour sensibiliser, motiver et éduquer la population sur la problématique de l'environnement, la coordonnatrice de la FAN dit noter l'apport de divers secteurs, notamment la presse, à ce combat que la FAN s'engage à continuer à mener de manière irréversible.

«La prochaine étape consistera certainement à trouver des solutions concrètes et durables au problème de la dégradation de l'environnement», a-t-elle indiqué, avant de reconnaître qu'à elles seules, la sensibilisation, la motivation ne sauraient suffire.

De la réalité dramatique de l'environnement

« Depuis 1980, la croissance de l'agriculture est négative. Haïti importe de plus en plus pour nourrir ses habitants», fait remarquer le responsable de presse et des Relations publiques de la FAN, Pierre Chauvet qui s'en tient aux divers rapports de USAID, OEA, ATLAS D'Haïti, BID, MARNDR, etc. présentant certaines données statistiques sur la réalité dramatique de l'environnement dont la couverture forestière est passée de 100% en 1492 à 1,5% en 1986.

«Le bois représente en tout 71% de la consommation énergétique en Haïti, et le gasoil 26.95», souligne M. Chauvet qui met l'emphase sur l'utilisation du bois dans l'industrie nationale, notamment dans les boulangeries (12.000 tonnes par année), les guildives et les blanchisseries (20.000 tonnes).

Pierre Chauvet dit déplorer qu'entre 40 et 50 millions d'arbres soient coupés chaque année pour nos besoins énergétiques. Il faudrait, estime-t-il, en planter autant, rien que pour stabiliser la production. Si on veut reboiser Haïti, on s'imagine la quantité d'arbres à planter et à garantir la pousse chaque année.

A propos des ordures ménagères, M. Chauvet stigmatise le comportement de ceux chargés de les collecter et qui ont failli à leur tâche combien importante pour la salubrité publique. «Port-au-Prince produit entre 300 et 500 tonnes par jour, seulement 50% sont collectées.

Le reste est draîné vers le réseau des eaux pluviales polluant la ville basse et les fonds sous-marins côtiers».

La pollution de l'eau et ses causes, l'érosion et ses facteurs, le phénomène de la pseudo-sécheresse... autant de thèmes abordés par Pierre Chauvet pour mieux décrire la réalité dramatique de notre environnement. «Si on laisse la terre d'Haïti s'en aller vers la mer, il ne faut pas s'étonner que le peuple haïtien prenne lui aussi le chemin de la mer», prévient-il en dénonçant la surpopulation des villes, la bidonvillisation des banlieues, la squatterisation, l'instabilité sociale: phénomènes combien nuisibles au processus de construction de l'avenir du pays.

Pour une révolution énergétique

«Il importe de réduire la demande pour diminuer la pression sur le bois de chauffe et le charbon», professe le responsable de la FAN qui propose une alternative aux utilisateurs domestiques et industriels, urbains et ruraux. Encore un moratoire d'au moins 10 ans pour l'environnement permettrait à la nature de se régénérer.

Plaidant pour une campagne de sensibilisation visant à augmenter l'efficacité énergétique, Pierre Chauvet préconise la subvention des hydrocarbures (GPL, Kérosène, Mazout) et des équipements de conversion (réchauds, bonbonnes, fours, etc).

Cette campagne de sensibilisation permettrait de déboucher, selon lui, sur des énergies alternatives (panneaux solaires, éoliennes, mini turbines hydroélectriques au niveau domestique, communautaire, commercial et industriel.

Le changement de rentabilité pour un meilleur comportement serait nécessaire à la conservation d'énergie, la nouvelle pratique de cuisson, l'abolissement du protocole veste-cravate des pays du nord et la réduction des orgies de consommation.

Selon une planification nationale consensuelle et des exécutions coordonnées, le financement de ce programme serait assurée par Petro Caribe, le bureau de monétisation, les ONG non allergiques au concept de subvention , les vrais pays amis d'Haïti.

«Les indicateurs environnementaux sont au rouge et nous rappellent que nous ne pouvons plus perdre de temps qui est à l'action», conclut Pierre Chauvet.

Pour une politique de la population

«La FAN propose que soit mise en oeuvre une véritable politique de la population basée sur l'aménagement du territoire, la planification spatiale et l'octroi de crédits préférentiels aux familles...», a lancé, pour sa part, Arabela Adam qui prône une meilleure gestion de la Forêt des pins, des Parcs La Visite et Macaya, et du Morne L'Hôpital.

Pour lutter durablement contre la vie chère, le chômage et la dégradation de l'environnement urbain, il convient d'aménager des réserves biosphériques dans les quartiers pauvres des grandes villes.

Et que soit assurée l'éducation environnementale des enfants, juge Madame Adam qui, comme pour mettre au bilan sa fédération, fait état des différentes actions menées depuis sa fondation pour lutter contre le déboisement.

Il s'agit de "Haïti verte", la journée du Fruit, la Foire verte, Operasyon beni pye bwa, konbit pepinyè lakay, operasyon kenbe dlo, etc. Des mouvements écolo ont également été organisés. Citons par exemple "Haïti propre", "Aba Fatra", "Haïti Bleue":

Des personnalités et institutions membres de la FAN ont été honorées. Il s'agit nommément de John Chéry (de Radio Métropole), l'ingénieur Claude Pretetit et la Fondation Seguin représentée par Gesner Champagne.

«Agir pour l'environnement», «Sauvons la nature», «L'Homme qui plantait des arbres», «Tira La Marelle», tels sont les ouvrages didactiques que la FAN a gracieusement distribués à des représentants d'institutions scolaires de Port-au-Prince. Le Collège du Canapé-Vert, l'Ecole Bon Berger sont de celles-là.

A noter que ces manuels, destinés à l'éducation environnementale, ont été longtemps soumis au ministère de l'Education pour homologation et évaluation mais la demande est encore restée sans réponse, selon Pierre Chauvet.

Robenson Bernard

robernard2202@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Plaidoyer pour les handicapés...
» Plaidoyer pour l'Amitié
» Loi pour la protection des travailleuses/eurs domestiques.
» Comment simuler pour réussir: feindre la stratégie de l'occulte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: