Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le pasteur Wright serait-il un vendu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 9:25

Il y a un internaute qui aime dire ceci" depi lan guinen bon neg ap ede neg". J'ajouterais aussi depuis lan guinen neg ap trayi neg. C'est le cas de le dire avec le pasteur Wright. La question que plusieurs internautes se posent maintenant est la suivante; Pour qui travaille le pasteur Wright ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 10:14

li sa

Is Jeremiah Wright a colossal disaster for Barack Obama or a press trick?
http://www.nydailynews.com/opinions/columnists/louis/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 10:48

Je pensais à ce meme proverbe en lisant le texte de Louis.Hier un supporteur d'Hilary clinton a posé cette question:"Jeremiah Wright est-il en train de punir Senateur Obama"

J'ai regardé une partie de la conference de presse du Pasteur Wright.Il a defendu les paroles qu'on lui reproche.A une journaliste qui lui demandait de defendre sa condamnation des etats-unis:"God damn America"il repondit :"Avez-vous entendu tout le sermon ?"non" repondit la journaliste."Bon, votre reponse annule votre question."Il faisait remarquer qu'on a pris une partie du sermon pour le crucifier.il citait les paroles de l'evangile.Dieu condamne aussi certains actes.Il dit avoir servi dans les forces Armées des Etats-Unis ce que Dick Cheney n'a jamais fait.Il demande si son service militaire au pays le rend plus patriote.

je pense que le Pasteur Wright a le droit de defendre son integrité.On veut le crucifier pour des paroles prononcées par plusieurs autres pasteurs noirs;l'un d'entre eux on venère à present après l'avoir fusillé. Comme l'a dit l'ex president Carter hier:"Ce n'est pas la première fois qu'on entend ces paroles " Ce sont des critiques prononcées dans toutes les eglises que frequentent les afro americains.je ne pense pas que le Pasteur Wright soit un pantin qu'on peut manipuler.C'est bien malheureux qu'on ait cité une partie de son sermon hors contexte pour denigrer Senateur Obama;comme on s'est servi d'une partie du discours de Malcom X et des paroles de Cassius Clay lors de la guerre du Vietnam pour les crucifier..

On aurait pu attribuer le role de judas au pasteur Wright s'il avait prononce ce sermon recemment.S'il faut condamner Wright il faudrait aussi condamner le rev. Martin Luther King.J'admire les hommes qui ont le courage de defendre leurs croyances et de leurs ideaux.Si le Senateur Obama perd la nomination ce ne sera pas à cause du sermon du Pasteur Wright;c'est plutot a cause de son origine et de son audace de briguer la presidence des etas-unis qui dans certains esprits etroits doit etre reservée aux blancs.


Dernière édition par Rodlam Sans Malice le Mar 29 Avr 2008 - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 17:35

Marc a écrit:
Il y a un internaute qui aime dire ceci" depi lan guinen bon neg ap ede neg". J'ajouterais aussi depuis lan guinen neg ap trayi neg. C'est le cas de le dire avec le pasteur Wright. La question que plusieurs internautes se posent maintenant est la suivante; Pour qui travaille le pasteur Wright ?

Je suis décu par le comportement du pasteur d'Obama.

C'est comme en Haiti, quand un jeune progresse à l'école et a toutes les chances pour réussir et développer sa communauté, les voisins deviennent aigris et expédients des bakas pour le détourner et meme l'anéantir.

La communauté noire doit réagir et les fidèles doivent abandonner cette assemblée. Cet homme est trop méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 17:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mar 29 Avr 2008 - 18:43

Colo

il ne suffit pas de dire :je suis decu du comportement du pasteur d'Obama"il faut nous dire sur quoi votre deception est basée.On accuse Pasteur Wright d'etre anti americain ,d'etre le pourfendeur de la campagne du Senateur Obama,n'a-t-il pas le droit de se defendre?Aviez-vous vu sa conference de presse d'hier?Que lui reprochez-vous?N'est-il pas vrai Obama est un politicien et il est un Pasteur.Il dit qu'obama a repudié son message maintenant parcequ'il recherche l'approbation de l'electorat americain.Et c'est vrai pourquoi ne l'avait-il pas repudié avant?

Obama reproche au pasteur Wright son insinuation que le virus du Sida soit crée par le gouvernement americain.N'a-t-on pas montre à la television comment un laboratoire pratiquait des prelevements sur des singes dans un laboratoire secret au Congo et les mesures de securité etaient inadequates.Ce n'est pas le pasteur Wright qui avait produit ce documentaire.Comme il a dit: considerant les experiences qui ont ete faites sur la population noire anterieurement n'est -il pas en droit d'avoir de serieuses questions sur ce qui s'est passe au Congo?

je comprends l'attitude des deux hommes :Obama en tant que politicien recherchant la nomination du parti democrate se detache de son Pasteur et ce dernier a aussi le droit de defendre son integrité.certains pensent qu'il devrait se cacher quelque part pour ne pas effaroucher les blancs ;oui c'est peut-etre vrai,mais la vie de l'homme est menacée ;il a aussi le droit de porter des eclaircissements sur ce qu'il a dit.On peut ne pas approuver la militance et les positions de Louis Farakhan ,mais on ne peut pas ignorer son influence sur les millions d'Afro Americains,comme l'a dit le pasteur Wright.

Obama et Jeremiah Wright ne sont pas de la meme génération, ils n'ont pas vecu les memes experiences. C'est bien regrettable qu'on s'est servi du discours du pasteur Wright pour vilipender Obama.mais il est tout aussi regrettable que la politique soit la cause de ce schisme de la communaute Afro americaine.qu'on le veuille ou non cette denonciation d'Obama aura des consequences sur certains secteurs de notre communauté.On doit pardonner pour pouvoir reconcilier ,mais on ne peut pas demander a tous de souffrir d'amnesie.Tous les peuples se souviennent de leurs oppresseurs.Si obama ne se sent pas concerné par les luttes des noirs pour leurs droits civiques ;personne ne peut pas demander au pasteur Wright de se taire.C'est en denoncant les inegalites sociales ,les mauvais actes de certains Presidents qu'on parviendra à restaurer le prestige de ce grand pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Le pasteur d'Obama, un révélateur ?   Mar 29 Avr 2008 - 19:28

Chaque année, l'église Saint Thomas de Philadelphie accueille pour la Pentecôte le révérend Jeremiah Wright, l'homme révolté qui se trouve être le pasteur de Barack Obama. Depuis que ses sermons sont apparus sur YouTube et que son "Dieu maudisse l'Amérique" a fait le tour du pays, la congrégation s'est posé la question. Fallait-il décommander la cérémonie de la Pentecôte, comme l'avaient fait plusieurs autres églises ?


Ce dimanche d'avril, lorsqu'un responsable de la paroisse annonce à la fin de l'office que la visite du révérend Wright est maintenue, les applaudissements éclatent sur les bancs. Les fidèles ne voient rien à redire à la "théologie prophétique" du pasteur, qui exerce à Chicago depuis trente-six ans mais qui a grandi non loin de là, à Germantown, où son père était déjà pasteur. "Toutes les voix ont le droit de se faire entendre", estime Charlene Wiltshire, dont la mère est l'une des officiants.
L'African Episcopalian Church of Saint Thomas est la plus ancienne église noire du pays. Elle est née en 1792 quand l'ancien esclave Absalom Jones l'a fondée après avoir été expulsé d'une église blanche. C'est une congrégation qui mélange les rites anglicans avec des pratiques dites "afro-centrées". Les fidèles n'ont pas été surpris par les sermons du révérend Wright. "Tout le monde dit cela." En revanche, les réactions dans le reste de la société leur montrent à quel point leur église demeure ce "phénomène inconnu" décrit par le pasteur. Et à quel point, ils restent incompris. "La lutte pour les droits civiques s'est produite de notre vivant. Et les gens se demandent pourquoi on a des sentiments!" s'exclame Shanelle DeBose, dont le mari était pasteur à Montgomery, dans l'Alabama, avec Martin Luther King.
Située dans l'Ouest de Philadelphie, Saint Thomas est une église de pierres aux allures de basilique anglicane. Deux vitraux d'origine ont été remplacés par des représentations des "saints africains". Des tissus du Ghana donnent un peu de couleurs aux voûtes. Le Christ sur la Croix a été représenté "de manière à ce qu'il corresponde à notre culture", explique Mary Sewell-Smith, l'historienne de la congrégation, dont le père a été le premier médecin noir de la ville.
Le service du dimanche matin commence à 10 heures et dure trois bonnes heures. L'Eglise a une chorale classique, une autre de gospel, et un ensemble de jazz. Les femmes portent le chapeau, les hommes un pardessus mais l'ambiance est informelle. Avant l'offertoire, tout le monde se déplace pour aller saluer une connaissance à l'autre bout des travées.
Le père Martini Shaw, qui est arrivé de Chicago il y a cinq ans, a une carrure de sportif. Son verbe est généreux. En chaire, il converse, il plaisante. Ce dimanche, il a apporté un pain, qui sort de la boulangerie mais ne veut pas se rompre, ce qui amuse bien tout le monde. Le sermon est dans la tradition des black churches, entrecoupé des réactions de l'assistance, mais dans une version non conflictuelle. Le révérend Shaw dénonce les injustices mais ne distribue pas les blâmes. "Il y a des gens qui font des manifestations. Il en faut d'autres pour le dialogue, explique-t-il après l'office. Certains pasteurs contestent le statu quo et le système. Cela fait partie de l'histoire de l'Eglise noire."

Jusqu'à ce que les Noirs aient le droit de vote, l'Eglise était le seul lieu où ils pouvaient faire de la politique. Le côté forum et libre expression est resté. Les propos de Jeremiah Wright s'inscrivent dans cette tradition de lutte. "Dans les églises noires, ce qui est dit est de nature à offenser ou surprendre une fraction des Américains blancs. Mais c'est inévitable—: elles ont commencé dans cette tradition de politisation de la race", dit le professeur Michael Eric Dyson, auteur d'un livre sur la mort de Martin Luther King.

L'une des positions les plus disputées du révérend Wright concerne le sida, qu'il voit comme un "instrument du génocide" voulu par le gouvernement contre les Noirs. L'indignation n'est pas perceptible à Saint-Thomas. Selon Leslie Callahan, spécialiste des religions à l'université de Pennsylvanie, et elle-même pasteur, les fidèles n'en sont pas à croire que le Sida a été concocté par le Pentagone. "Mais cela peut leur paraître vraisemblable."

Ils ont en mémoire les expériences réalisées entre—1932 et 1972 sur un groupe de 400 hommes atteints de syphilis, dans la ville de Tuskegee, dans l'Alabama. Et ils sont persuadés que la recherche médicale se préoccupe encore aujourd'hui, moins des Africains-américains que du groupe majoritaire. "Si vous êtes un homme blanc, vous ne vous préoccupez pas de savoir que les tests de médicaments ne sont pas réalisés sur des femmes noires par exemple", décrit Mme Callahan.

Comme l'a rappelé Barack Obama le 18—mars à Philadelphie dans son discours sur la fracture raciale, le dimanche matin est "le moment plus séparé de la vie américaine", quand les communautés vont prier chacune de leur côté. Le candidat ne faisait que reprendre une expression de Martin Luther King, qui l'avait lui même empruntée au professeur Listen Pope, doyen de la faculté de théologie de Yale dans les années 1950…

La conquête des droits civiques n'y a rien changé—: la séparation religieuse reste un fait de la société américaine. Selon une étude du sociologue Michael Emerson, publiée en 2006, seules 5% des églises protestantes et 15% des églises catholiques sont multiraciales. Un chiffre qui ne fait que refléter le fait que Noirs et Blancs continuent largement d'habiter dans des quartiers différents. "En fait, le dimanche matin n'est pas plus séparé que le samedi soir", note une étude du séminaire de l'université de Hartford. Signe de changement—: les "méga-churches", les églises qui comptent chaque dimanche plus de 2000 fidèles, commencent, grâce à leur taille, à brasser la population. Elles sont les plus mélangées—: 35% d'entre elles sont multiraciales, selon l'enquête du professeur Emerson.

Les appels à la dé-ségrégation viennent plutôt des conservateurs, toujours prêts à dénoncer le "racisme anti-blanc" des églises noires. "Certains Blancs sont presque jaloux, quand ils entendent les pasteurs noirs. Ils se disent—: mais comment se fait-il qu'ils puissent tenir de tels propos sans être poursuivis?", indique le pasteur Alfred Day, de Saint-George, une autre église historique de Philadelphie. Mais dans les églises progressistes comme Saint-Thomas, on continue à penser que "le christianisme des maîtres n'est pas le même que le christianisme de l'esclave", selon l'expression de Jeremiah Wright. Et les paroissiens ne sont pas particulièrement demandeurs de mixité. "L'église, c'est toute une communauté, dit Mary Sewell-Smith. C'est la maison. L'endroit où on a envie d'être avec des gens qui partagent des expériences dont les autres n'ont pas idée." Le pasteur Martini Shaw, qui a exercé dans une paroisse blanche à Chicago, comprend ses fidèles. "C'est une question de niveau de confort, dit-il. C'est la nature humaine. Les gens tendent à graviter dans des environnements qui leur ressemblent. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, si ce n'est pas fait avec condescendance pour les autres."

Le professeur Callahan, spécialistes des religions, pousse la logique de l'intégration à l'extrême. "Comment serait l'église idéale? Avec une représentation proportionnelle? Alors elle deviendrait un autre de ces endroits où les Noirs et les Hispaniques sont une minorité." Or, souligne-t-elle, l'Eglise est un endroit où chacun est en droit d'avoir l'impression de faire partie de la majorité.
Corine Lesnes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Une femme pour Obama   Mar 29 Avr 2008 - 21:59

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8713
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 7:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 8:34

Marc

Hier soir je pensais à jesus Christ après avoir entendu les commentaires de jimmy Carter et vu la reaction du Senateur Obama qui rompait ses relations avec son pasteur et ami.Rappelez-vous ces paroles de jesus-Christ en s'adressant à son disciple préféré:"Pierre, tu me renieras trois fois avant le chant du coq.."

Obama aurait pu emettre le principe de Francois Duvalier :"En politique la reconnaissance est une lacheté"Cela n'absoudrait pas sa trahison de son pasteur.En tout cas je n'admire pas les judas qui vendent leurs amis pour quelques sous.Desolé, mes amis je suis comme ca.J'admire la loyauté,la compassion,la solidarité chez les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 11:15

Rodlam Sans Malice a écrit:
Colo

il ne suffit pas de dire :je suis decu du comportement du pasteur d'Obama"il faut nous dire sur quoi votre deception est basée.

Malice,


Il ne faut pas mélanger la politique et l'histoire.

En tant que candidat à la présidence des Etats-Unis, Obama s'arrange à relater ce qui plait aux Américains afin de gagner leur vote. Ce pasteur devient ennuyant avec ses lecons d'histoire qui risquent de raviver les guerres de races au détriment d'Obama.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 17:40

Tout d'abord ce n'est pas durant la campagne electorale que le Pasteur Wright a prononcé son sermon.La Presse a utilisé quelques passages pour montrer son radicalisme et par association celui d'Obama dans le but d'effaroucher les americains.comme le Pasteur Wright l'a dit :Obama est un politicien et il est un pasteur quand on attaque sa mere qui est son eglise alors il lui revient de la defendre.

On peut lui reprocher d'accorder plus d'importance à la reputation de son eglise qu'à la campagne presidentielle d'Obama qui l'a repudié après de longues années d'associtation.L'homme a le droit de defendre son integrité.Si obama est tant offusqué par les declarations du Pasteur Wright et qu'il les trouve si divisives pourquoi n'avait-il pas abandonné l'eglise avant sa campagne electorale?Il devrait aussi repudier son epouse qui avait decalré c'est la première fois qu'elle est fière de son pays.

Comme l'a dit l'ex President Carter, un homme honnète :Le pasteur Wright n'a rien dit qui n'a pas ete deja dit par d'autres pasteurs noirs.J'ai applaudi le discours d'Obama a Philaphia. je comprends son vouloir de se distancer de son pasteur ,mais je comprends aussi l'indignation du pasteur Wright.ou paka ap manje ak mwen chak jou pou di ou pa konn ke mwen konn pale kon sa.li fè menm bagay ke St pierre te fè lè yo ta pral krisifye Jesus. se opinyon pam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 17:56

Rodlam Sans Malice a écrit:

Comme l'a dit l'ex President Carter, un homme honnète :Le pasteur Wright n'a rien dit qui n'a pas ete deja dit par d'autres pasteurs noirs.J'ai applaudi le discours d'Obama a Philaphia. je comprends son vouloir de se distancer de son pasteur ,mais je comprends aussi l'indignation du pasteur Wright.ou paka ap manje ak mwen chak jou pou di ou pa konn ke mwen konn pale kon sa.li fè menm bagay ke St pierre te fè lè yo ta pral krisifye Jesus. se opinyon pam.

Nous savions déjà que vous etes un fanatique des Clinton "en bas charles" et vous venez encore une nouvelle fois de le prouver.

Pour ceux qui se demandent en quoi ce pasteur peut nuire à Obama, voici l'une des facons que les fanatiques des Clintons vont essayer d'utiliser la vision radicale de ce pasteur pour détruire le candidat afro-américain.



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Friends --


I really need your support today.

The April financial reporting deadline is at midnight tonight, and the media and superdelegates, whose backing we need, will be watching closely.

Your support will strengthen our efforts before Tuesday's primaries in North Carolina and Indiana, but it will also help build our movement in all 50 states as we prepare for the general election.

Senator Clinton just launched another round of false attack ads in Indiana and North Carolina, and she's determined to continue her negative campaign until we close out the primary season. In the meantime, we need to prepare ourselves to face similar tactics from Senator McCain.

Make a donation of $25 today to help us fight this two-front battle and show our strength before tonight's deadline:

https://donate.barackobama.com/match

If you make a contribution before midnight tonight, a fellow supporter -- who has already donated in April -- will match your gift and double your impact.

You can even choose to exchange a note with this person about why you're supporting this campaign.

Make a donation of $25 today and own a piece of this movement before the April reporting deadline:

https://donate.barackobama.com/match

Thank you for your support,

Barack



Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Mer 30 Avr 2008 - 18:09

Si j'etais ce fanatique 'en ba chal"des Clinton je n'aurais pas voté pour Obama durant les elections primaires en Floride.Je l'ai deja dit: j'admire les hommes qui ont le courage de defendre leurs croyances et leurs ideaux.Obama devrait dire que le pasteur Wright n'est pas son porte parole et qu'il ne partage pas ses croyances ,Point.Ce n'etait pas nécessaire de le villipender comme il l'a fait hier.Je pense que c'est une lacheté.Quand un homme de l'acabit d'obama repudie ses amis pour des raisons politiques ,alors je dois vous avouer ces gens la ne m'inspirent pas le respect et l'admiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   Ven 18 Mar 2011 - 16:25

Rodlam Sans Malice a écrit:
Si j'etais ce fanatique 'en ba chal"des Clinton je n'aurais pas voté pour Obama durant les elections primaires en Floride.Je l'ai deja dit: j'admire les hommes qui ont le courage de defendre leurs croyances et leurs ideaux.Obama devrait dire que le pasteur Wright n'est pas son porte parole et qu'il ne partage pas ses croyances ,Point.Ce n'etait pas nécessaire de le villipender comme il l'a fait hier.Je pense que c'est une lacheté.Quand un homme de l'acabit d'obama repudie ses amis pour des raisons politiques ,alors je dois vous avouer ces gens la ne m'inspirent pas le respect et l'admiration.

Encore une fois on voit que Wozo est pragmatique, je garde une admiration pour vos opinions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le pasteur Wright serait-il un vendu ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pasteur Wright serait-il un vendu ?
» MC Cain battra le duo Clinton/ Obama
» Yvon Neptune a-t-il vendu la mêche?
» Bonnie Wright [Validée par Samira]
» Martelly serait-il , lui aussi , un repris de justice ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: