Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Election - Grande Saline: Second tour necessaire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Lun 21 Aoû 2006 - 4:41

uugwotoro
Rang: Modérateur




Inscrit le: 23 Sep 2005
Messages: 629


Sujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Mar 1 Aoû - 9:23



Le CEP a annoncé lundi qu'il faudra un second tour pour élire le député de Grande Saline.

Aucun des huit candidats qui ont participé au scrutin du 30 juillet tenu après trois tentatives n'a obtenu la majorité absolue selon les normes électorales.

« Le Conseil électoral provisoire (CEP) va attendre les concertations entre les membres du gouvernement ainsi que les partenaires avant d'annoncer la date du second tour de ces élections à Grande Saline », a déclaré le président du CEP Max mathurin après avoir lui-même présenté les résultats.

Deshommes, candidat du parti Fusion, est sorti premier du classement électoral en totalisant 46,89 % des voix tandis que Hubert D. Azas de Lespwa lui succède avec 17,64%. Selon les prescrits électoraux, les deux premiers, soit ces deux candidats, doivent s'affronter au second tour après une période de contestation.

« La période de contestation dure 72 heures et débute avec l'affichage de ces résultats au Bureau électoral départemental (BED) de l'Artibonite. Les résultats seront acheminés au plus vite au bureau de l'Artibonite et afficher sur le site Internet du CEP », a aussi indiqué le président.

Posté: 2006 Aout 01 - 08:11

Suite de l'article: http://www.caraibesfm.com/index.php?id=1518




 


yosézi
Senior




Inscrit le: 11 Fév 2006
Messages: 137
Localisation: Haïti


Sujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Mar 1 Aoû - 13:28



On aura tout vu.

Quatre mois plus tôt, le candidat de Fusion aurait peut-être tenté de se faire déclarer vainqueur, en évoquant le cas René Préval. Mais, aurait-il été entendu sans l'appui des "Bagdad boys" qui, que je sache, n'ont pas leur boss chez Fusion?

Ce pays et ses dirigeants actuels délaissent subitement la méthode des tours de passe-passe pour découvrir, un peu tardivement, les vertus d'un second tour électoral. Où sont passés tous les théoriciens qui s'employaient à démontrer, au mépris de la simple arithmétique issue du décompte des voix, l'inutilité de l'épreuve du second tour pour la présidentielle?

Mais, j'ai beau être de bonne foi, je n'arrive pas à me convaincre qu'on aurait assisté à un tel revirement si le candidat de Lespwa avait été donné en tête avec plus de 46% des voix, tant les scores sont superposables dans l'un comme dans l'autre cas.

Que voulez-vous, la politique, c'est, chez nous, un va-et-vient incessant entre opportunisme, cynisme et amoralité, le triangle infernal qui nous maintiendra dans l'obscurantisme le plus épais si nous ne le brisons pas!
_________________
Haïti ne mourra pas!




 


Joel
Senior




Inscrit le: 14 Aoû 2005
Messages: 620


Sujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Mar 1 Aoû - 18:43



Sispann voye pwen!

L'on sait très bien que les obscurantistes sont ceux qui pensent comme vous.
Comme disait l'autre "l'élite la plus répugnante"?

80000 de votes blancs?
Allons donc ,un peu de sérieux.
Et mème si on était sur la mème pente que vous?

Que s'est il passé en Dominicanie en l'an 2000,quand on avait décidé de renoncer à un deuxième tour.Mejia avait reçu 49.5 % au premier tour et il n'y avait pas de soupçon de magouille?

Les Dominicains étaient des obscurantistes?
Et puis ,que dire des Mexicains qui sont en train de paralyser Mexico City,dans leur détermination de ne pas laisser les magouilleurs voler leurs votes?

Sont ils aussi des obscurantistes ?

Adye!




 


gwotoro
Rang: Modérateur




Inscrit le: 23 Sep 2005
Messages: 629


Sujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!  


Rappel pour les gens a la memoire courte (ou plutot tres selective)

Saturday, February 18, 2006
Opinion -- Haiti Elections: The Right Result For The Wrong Reason

by Brian Concannon Jr. Friday,
Feb. 17, 2006 at 8:06 AM,
brian@ijdh.org
541-432-0597
PO Box 745, Joseph,
OR 97846

On February 7, Haitian voters went to the polls to elect a President for the fourth time since 1990. Through great patience and determination they overcame official disorganization, incompetence and discrimination, and for the fourth time since 1990 handed their chosen candidate a landslide victory. And for the fourth time Haitian elites, with support from the International Community, started immediately to undercut the victory, seeking at the negotiation table what they could not win at the voting booth.

The foothold for the negotiation was an impasse over whether the successful candidate, Rene Preval, won the 50% of the vote necessary to avoid a runoff election against his nearest competitor. Although early official results and the unofficial tallies by the Preval campaign, international observers and journalists all showed Mr. Preval comfortably above the 50% bar, after 5 days of counting his official results crept 1.3% below it.

Suite de l'article: http://charlitonews.blogspot.com/2006/02/opinion-haiti-elections-right-result.html[/u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Lun 21 Aoû 2006 - 4:43

piporiko
Senior




Inscrit le: 12 Déc 2005
Messages: 233
Localisation: ELIZABETH(NEW JERSEY)


Sujet: a propos du mexique   Mar 1 Aoû - 19:16



Scrutin en eaux troubles à Acapulco
Les néo-conservateurs testent de nouvelles formes de fraude électorale au Mexique

Le gouvernement de Vicente Fox, soutenu par celui de George W. Bush, aura tenté toutes les manipulations pour s’assurer de la victoire de son candidat à l’élection présidentielle mexicaine, Felipe Calderón. De nouvelles formes de fraudes ont été testées. Cependant, devant l’ampleur du scandale, les partisans du candidat de gauche M. López Obrador exigent un recomptage des bulletins. Trois semaines après le scrutin, aucun résultat n’est proclamé et la confusion s’installe.
--------------------------------------------------------------------------------



thèmes
Contrôle de l’Amérique latine



Sous l’influence des États-Unis, le rêve démocratique vire lentement au cauchemar partout dans le monde. On aura décidément tout vu : au Danemark, on oblige les électeurs à revoter tant qu’ils n’auront pas approuvé le Traité qu’on leur présente ; aux États-Unis, on fraude massivement et l’on fait proclamer les résultats avant d’avoir terminé le dépouillement du scrutin ; en Afghanistan, les GI’s s’emparent des urnes et les dépouillent dans un lieu tenu secret ; en Ukraine, la NED-CIA rémunère des manifestants pour que la rue s’empare du pouvoir après l’échec électoral de la coalition pro-américaine ; en Palestine, on empêche un parti politique de présenter un candidat à l’élection présidentielle puis, lorsqu’il gagne les législatives, on enlève ses parlementaires et son gouvernement ; au Montenegro, on oblige les électeurs à la sécession pour finalement n’accepter leur verdict que s’ils réunissent une majorité qualifiée ; au Liban, on essaye d’éradiquer un parti politique en bombardant le pays. Tout cela dans un silence assourdissant de médias qui persistent à employer le mot « démocratie », mais sans jamais lui donner de contenu.

Aussi personne, hors d’Amérique latine, ne s’intéresse au cas mexicain. À l’issue du scrutin présidentiel du 2 juillet 2006, l’administration a déclaré vainqueur d’une très courte tête le candidat du parti au pouvoir, alors que la majorité des votes n’avaient pas encore été dépouillés, que des cas nombreux de fraudes étaient rapportés, et que le Tribunal électoral est la seule institution compétente pour proclamer les résultats authentiques. Face à la colère des électeurs, les grandes agences de presse internationales ont laissé entendre que le leader de l’opposition était mauvais joueur et que cette querelle ressortait d’un folklore local.

Le président sortant, Vincente Fox, patron local de Coca Cola et ami personnel de longue date de la famille Bush, a aligné le Mexique sur la politique de Washington. Sous prétexte de libre-échange, il a abrogé toute protection douanière de l’économie mexicaine, sans pour autant obtenir de réciproque des États-Unis. Sortant son pays de sa neutralité traditionnelle, il a apporté son soutien aux actions de Washington contre Cuba. M. Fox avait désigné Felipe Calderon pour lui succéder.

De son côté, le candidat de la gauche, Andres Manuel López Obrador se proposait de rompre avec cette période et de revenir à des objectifs de souveraineté économique et de répartition moins inégales des richesses. Il était devenu la bête noire des néo-conservateurs.

Enfin un troisième candidat, Roberto Madrazo, représentait la plus vieille formation politique du pays, le PRI, usé après plus de 70 ans d’exercice ininterrompu du pouvoir.


Felipe Calderón, candidat soutenu par les néo-conservateurs et Andres Manuel López Obrador, candidat de la gauche mexicaine.
Venons-en à l’incroyable règle du jeu mise en place par les amis de M. Bush : l’Institut fédéral électoral (IFE) [1], c’est-à-dire l’administration chargée de l’organisation du scrutin, supervise 130 000 bureaux de vote, les « casillas », regroupés en 300 districts. Il centralise les résultats et les transmet à une juridiction indépendante, le Tribunal électoral, qui les vérifie et les proclame.

Cependant, l’IFE s’est doté d’un bureau de statisticiens. Celui-ci a établi un première estimation sur la base d’un sondage « sorties des urnes » réalisé dans 700 bureaux de vote avant leur fermeture. Munis de cette estimation et des résultats des scrutins précédents, les statisticiens ont déterminé des formules mathématiques permettant, selon eux, d’extrapoler les « résultats électoraux préliminaires » dès les premières urnes dépouillées sans avoir à constituer d’échantillon représentatif.

La première manipulation consiste à présenter comme des résultats définitifs des projections statistiques établies par des fonctionnaires du gouvernement.
La seconde manipulation consiste à escamoter les résultats de bureaux de vote lorsqu’ils arrivent au motif qu’ils ne sont pas crédibles car trop éloignés de la projection statistique. De cette manière, l’IFE s’est autorisé à écarter 3 000 000 de voix, dont seulement 2 500 000 ont été réintégrées à l’issue d’une bataille politique.
La troisième manipulation consiste à « bourrer les urnes ». Ainsi, l’IFE a accepté les résultats de 18 646 bureaux de vote dont le nombre de suffrages exprimés excède le nombre d’électeurs inscrits (participation supérieure à 100 %).
L’IFE, n’ayant pas les moyens informatiques nécessaires à l’accomplissement de sa mission, a fait sous-traiter l’ensemble de ces opérations par un cabinet privé dirigé par Diego Zavala, beau-frère du « vainqueur », M. Calderón.

Au vu de ces trucages généralisés, le candidat de la gauche, M. López Obrador a saisi le tribunal électoral et demandé le recomptage des bulletins, un à un.

Mais le scrutin lui-même n’est que la pointe émergée de l’iceberg : la campagne électorale elle-même n’offrait pas les conditions requises pour un débat démocratique.

Selon une étude de Global Exchange [2], les deux grands conglomérats de médias du pays, Televisa et Teveazteca, ont fait preuve d’esprit partisan et ont recourru à la diffamation (voir tableau ci-dessous).

Televisa Teveazteca
Sujets contre M. A. M. López Obrador 91 23
Sujets contre M. Roberto Madrazo 46 8
Sujets contre M. Felipe Calderón 25 7

La campagne de presse contre M. López Obrador a attteint un point culminant avec un spot publicitaire le présentant comme « Un danger pour le Mexique ». La violence du propos a conduit le Tribunal électoral à stopper la diffusion du spot.

Selon l’ONG Global Exchange, de nombreux cas ont été rapportés de pression sur les électeurs de certaines collectivités territoriales : en cas de « mauvais choix », ils auraient été privés de subventions fédérales indispensables à leur survie économique.

Trois semaines après la fin du scrutin, aucun résultat définitif n’a été proclamé par le Tribunal électoral. La confusion est maximale. Cela n’empêche pas Felipe Calderón de se prétendre chef de l’État et clamer haut et fort qu’il ne cédera pas au chantage et aux menaces de la rue. Parallèlement, il conduit des négociations avec l’un de ses rivaux malheureux, Roberto Madrazo en vue de constituer une alliance au Parlement.




Pour en savoir plus : voir notre dossier spécial en espagnol (plus de 200 articles en ligne).

--------------------------------------------------------------------------------


[1] http://www.ife.org.mx/.

[2] Consultable sur le site de Global Exchange (PDF).



TIRE DE RESEAU VOLTAIRE WWW.VOLTAIRENET.ORG/FR




 


gwotoro
Rang: Modérateur




Inscrit le: 23 Sep 2005
Messages: 629


Sujet: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Mar 1 Aoû - 19:26



Merci Piporiko,

Une similitude deconcertante avec ce qu'on a vecu en Haiti pendant la derniere campagne electorale...




 


piporiko
Senior




Inscrit le: 12 Déc 2005
Messages: 233
Localisation: ELIZABETH(NEW JERSEY)


Sujet: sur metropole   Sam 5 Aoû - 16:51



Samedi, 5 août 2006 12:26

Nouvelles dissensions entre les conseillers électoraux

Nouvelle épisode dans la série de conflits entre les conseillers électoraux: Patrick Féquière et Louis Gerson Richemé dénoncent des gabegies administratives. Le président du CEP supporté par son directeur général rejette les accusations et déconce le comportement de ses pairs.

A l’origine de ce nouveau conflit: 12 millions de gourdes de frais de fonctionnement du CEP "dilapidés" affirment les conseillers électoraux Patrick Féquière et Louis Gerson Richemé. Ces derniers ont tenu une conférence de presse, le jeudi 3 Août pour dénoncer le président de l’institution électorale, Max Mathurin, "qui a gaspillé les ressources du Conseil".

Ces accusations sont rejetées par Max Mathurin qui traite ces collègues de ridicules. De son côté, le directeur général du CEP condamne le comportement des conseillers électoraux Féquière et Richemé. Des 12 millions de gourdes Jacques Bernard explique que plus de 8 millions ont été allouées aux Bureaux électoraux départementaux et communaux et la balance est utilisée au conseil. Fort de ses justifications, le directeur général de l’institution électorale, s’est déclaré étonné du comportement de Patrick Féquière et Louis Gerson Richemé.

En tout cas, les conseillers électoraux Féquière et Richemé ont remis à la presse un dossier portant la signature de Max Mathurin stipulant que " Les documents du service de comptabilité du CEP sont confidentiels. Aucun membre du bureau ne doit avoir accès à ces documents sauf sur recommandation du président".

Par ailleurs les autorités electorales annoncent le décaissement prochain des fonds pour l’organisation des éléctions municipales et locales. Le directeur général du CEP affirme que les Etats Unis et l’Union Européenne ont promis 4 millions de dollars chacun alors que le Canada se propose de décaisser 5 millions de dollars pour l’organisation du scrutin municipal. De son côté le president du CEP précise que le calendrier électoral sera publié dès que les fonds promis seront disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Ayiti
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 272
Localisation : Chibougamo
Opinion politique : pèlin tet
Loisirs : Boxe
Date d'inscription : 21/08/2006

MessageSujet: Re: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Sam 26 Aoû 2006 - 22:58

Les élections locales auront lieu quelque part en novembre 2006. Qui sont ces candidats ? Des fantômes ! Et c'est pour quand le second tour à la Grande Saline, le savez-vous , Gwotoro ? Informez-nous donc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   Lun 28 Aoû 2006 - 19:59

Je n'en sais pas plus que ce que les journaux veulent bien nous donner.

Il semblerait que les elections complementaires doivent avoir lieu le 3 decembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Election - Grande Saline: Second tour necessaire!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Michel Martelly a remporté le deuxième tour de l'élection présidentielle
» [Event] La tour infernale
» Le bilan des inondations en Haiti
» Haïti/Elections : Les manifestations contre les résultats définitifs se poursuiv

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: