Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 11:24




"L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez. Pourquoi le nier?", écrit Henri Guaino, un an après le discours de Dakar (26 juillet 2007) qui avait entraîné de nombreuses protestations, dont celle du président sénégalais Abdoulaye Wade.

"Revenons un instant sur le passage qui a déchaîné tant de passions et qui dit que, l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Nulle part il n'est dit que les Africains n'ont pas d'histoire. Tout le monde en a une. Mais le rapport à l'histoire n'est pas le même d'une époque à une autre, d'une civilisation à l'autre", affirme Henri Guaino.

"L'idéologie du progrès est propre aux Lumières"


"Dans les sociétés paysannes, le temps cyclique l'emporte sur le temps linéaire, qui est celui de l'Histoire. Dans les sociétés modernes, c'est l'inverse", ajoute-t-il.

"L'homme moderne est angoissé par une Histoire dont il est l'acteur et dont il ne connaît pas la suite. Cette conception du temps qui se déploie dans la durée et dans une direction, c'est Rome et le judaïsme qui l'ont expérimentée les premiers. Puis il a fallu des millénaires pour que l'Occident invente l'idéologie du progrès", poursuit le conseiller du président, qui convoque à l'appui de sa thèse le philosophe Emmanuel Mounier et l'historien Fernand Braudel.

"Cela ne veut pas dire que dans toutes les autres formes de civilisation il n'y a pas eu des progrès, des inventions cumulatives. Mais l'idéologie du progrès telle que nous la connaissons est propre à l'héritage des Lumières", poursuit Henri Guaino.

Source: NouvelObs
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 12:30

Veut-il perpetuer la suprematie de sa race par cette argutie?:"L'idelologie du progrès telle que nous la connaissons est propre à l'heritage des lumières"Ce qui signifie l'homme noir n'a pas contribué assez au progrès de l'humanité;dès lors il est responsable de l'esclavage et de tous les carcans du colonialisme qui maintiennent les pays africains dans cet etat de guerre et de famine.

Quelqu'un a dit:" l'une des raisons des prejudices des blancs envers les noirs est la non diffusion de l'histoire de l'afrique ou l'ignorance meme des noirs de leurs realisations".La semaine dernière j'etais au musée d'histoire naturelle à New York je fus etonné d'apprendre les africains ont été les premiers à fondre les metaux pour construire des outils.Il y avait une civilisation très florissante tout le long du Nil.Me voci un vieillard qui après avoir étudié pendant des années l'histoire generale ecrite par les blancs ignorant des realisations de mes ancètres.Que dire du petit blanc mannan qui vit dans les pays qui ont une conscience collective troublée par leurs malfaisances envers les noirs.

Il incombe aux historiens africains et carraibéens de combler cette lacune pour empecher aux negriers et leurs descendants de maintenir cette ignorance des civilisations qui ont existé en afrique.On ne peut pas dependre de ceux qui nous meprisent pour faire valoir nos réalisations.Il faut cesser de nous instruire à l'aide des livres ecrits par les blancs.L'intelligentsia noire de la carraibe et de l'afrique devrait s'atteler pour propager les connaissances qui nous delivreront de cette propagande néfaste à la valorisation de l'homme noir.

On trouvera toujours des blancs à la peau noire pour crier bravo a ces arguties qui delivrent leur conscience des compexes de leur inferiorité.Bienheureusement les sciences archeologiques et l'anthropologie dementent les prejugés de ces méprisables.


Dernière édition par Rodlam Sans Malice le Sam 26 Juil 2008 - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 12:42

Malice,

Votre réaction est-elle la meilleure à adopter en cette circonstance? Je doute fort.

Disons les choses autrement.

Les "jaunes" ont-ils adoptés le mode de vie, de pensée, d'organisation, de gouvernement, de culture des "Lumières" en dépit de leur colonisation par ces derniers?

Nous (africains ou fils d'africains) subissons cette humiliation parce que nous voulons reproduire en tout les habitudes des blancs.

Regardez en haiti. Nous n'avons pas une culture démocratique. Dans nos villages, nous avons plutot une culture de notables, d'anciens qui sont responsables de l'organisation de la communauté locale. Au lieu d'élargir ce mode d'organisation au pays tout entier, nous avons choisi de calquer une démocratie qui ne nous convient pas. Plus de 25 années de tatonnement.

De ce fait, tant que nous ne développons pas notre propre identité, nous sommes comdamnés à essuyer ces propos discriminatoires de la part de nos anciens maitres.

En d'autres termes, l'auteur de cet article a voulu dire que les Noirs se contentent d'utiliser le travail des autres.


Dernière édition par colocolo le Sam 26 Juil 2008 - 12:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre-alain
Star
Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 325
Age : 47
Localisation : Lille (Nord de la France)
Loisirs : Acualités politiques
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 12:42

colocolo a écrit:




"L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez. Pourquoi le nier?", écrit Henri Guaino, un an après le discours de Dakar (26 juillet 2007) qui avait entraîné de nombreuses protestations, dont celle du président sénégalais Abdoulaye Wade.

"Revenons un instant sur le passage qui a déchaîné tant de passions et qui dit que, l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire. Nulle part il n'est dit que les Africains n'ont pas d'histoire. Tout le monde en a une. Mais le rapport à l'histoire n'est pas le même d'une époque à une autre, d'une civilisation à l'autre", affirme Henri Guaino.

"L'idéologie du progrès est propre aux Lumières"


"Dans les sociétés paysannes, le temps cyclique l'emporte sur le temps linéaire, qui est celui de l'Histoire. Dans les sociétés modernes, c'est l'inverse", ajoute-t-il.

"L'homme moderne est angoissé par une Histoire dont il est l'acteur et dont il ne connaît pas la suite. Cette conception du temps qui se déploie dans la durée et dans une direction, c'est Rome et le judaïsme qui l'ont expérimentée les premiers. Puis il a fallu des millénaires pour que l'Occident invente l'idéologie du progrès", poursuit le conseiller du président, qui convoque à l'appui de sa thèse le philosophe Emmanuel Mounier et l'historien Fernand Braudel.

"Cela ne veut pas dire que dans toutes les autres formes de civilisation il n'y a pas eu des progrès, des inventions cumulatives. Mais l'idéologie du progrès telle que nous la connaissons est propre à l'héritage des Lumières", poursuit Henri Guaino.

Source: NouvelObs

vous comprenez pouquoi sarko n'est pas ma tasse de thé. comment on peut faire ce genre de déclaration au lendemain de la visite de Barack Obama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre-alain
Star
Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 325
Age : 47
Localisation : Lille (Nord de la France)
Loisirs : Acualités politiques
Date d'inscription : 14/01/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 12:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 12:53

Colo

l'auteur a voulu tout simplement diminuer les realisations des noirs.les blancs n'ont-ils pas eux aussi utilisé les decouvertes des noirs et des jaunes.Qui a inventé l'ecriture;la metallurgie,le papier et beaucoup d'autres techniques et materiaux dont les blancs se servent pour creer ces progres qu'ils s'attribuent?Il reconnait la valeur des réalisations de toutes les civilisations anterieures au siecle dit des lumières.C'est en se basant surt les deocuvertes anterieures que nous sommes devenus des "civilisés".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 13:00

Rodlam Sans Malice a écrit:
Colo

l'auteur a voulu tout simplement diminuer les realisations des noirs.les blancs n'ont-ils pas eux aussi utilisé les decouvertes des noirs et des jaunes.Qui a inventé l'ecriture;la metallurgie,le papier et beaucoup d'autres techniques et materiaux dont les blancs se servent pour creer ces progres qu'ils s'attribuent?Il reconnait la valeur des réalisations de toutes les civilisations anterieures au siecle dit des lumières.C'est en se basant surt les deocuvertes anterieures que nous sommes devenus des "civilisés".

Maintenant, avez-vous réalisé pourquoi je supporte un homme comme Tabo Mbeki qui veut obliger l'Union Africaine à prendre ses responsabilités sans recourir aux Blancs?

Nous devrons imposer notre identité au lieu de singer les blancs.


pierre-alain,


Merci pour ce rapprochement pertinent entre cet article et le passage d'Obama en France.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 15:20

Rodlam Sans Malice a écrit:
Veut-il perpetuer la suprematie de sa race par cette argutie?:"L'idelologie du progrès telle que nous la connaissons est propre à l'heritage des lumières"Ce qui signifie l'homme noir n'a pas contribué assez au progrès de l'humanité;dès lors il est responsable de l'esclavage et de tous les carcans du colonialisme qui maintiennent les pays africains dans cet etat de guerre et de famine.

Quelqu'un a dit:" l'une des raisons des prejudices des blancs envers les noirs est la non diffusion de l'histoire de l'afrique ou l'ignorance meme des noirs de leurs realisations".La semaine dernière j'etais au musée d'histoire naturelle à New York je fus etonné d'apprendre les africains ont été les premiers à fondre les metaux pour construire des outils.Il y avait une civilisation très florissante tout le long du Nil.Me voci un vieillard qui après avoir étudié pendant des années l'histoire generale ecrite par les blancs ignorant des realisations de mes ancètres.Que dire du petit blanc mannan qui vit dans les pays qui ont une conscience collective troublée par leurs malfaisances envers les noirs.

Il incombe aux historiens africains et carraibéens de combler cette lacune pour empecher aux negriers et leurs descendants de maintenir cette ignorance des civilisations qui ont existé en afrique.On ne peut pas dependre de ceux qui nous meprisent pour faire valoir nos réalisations.Il faut cesser de nous instruire à l'aide des livres ecrits par les blancs.L'intelligentsia noire de la carraibe et de l'afrique devrait s'atteler pour propager les connaissances qui nous delivreront de cette propagande néfaste à la valorisation de l'homme noir.

On trouvera toujours des blancs à la peau noire pour crier bravo a ces arguties qui delivrent leur conscience des compexes de leur inferiorité.Bienheureusement les sciences archeologiques et l'anthropologie dementent les prejugés de ces méprisables.

Malis,

Je ne comprends pas pourquoi certains sur ce site continuent à copier ces stupides arguments des Européens,
Du Bénin ou beaucoup de nos ancètres proviennent il y a avait beaucoup d'avancées dans la métallurgie.
Il y avit aussi les grandes universités musulmanes du Sud du Sahara ,dans les royaumes du Mali,Ghana,dans les cités-états de Timbuktu,Jena ,ao(13ème-16ème siécles) ou on pouvait tout étudier :la philosophie,les mathématiques,les sciences d'agriculture etc.
Il y avit des milliers d'étudiants dans ces universités ,mème des Euriopéens faisaient le voyage parce qu'il n'y avit pas presque d'écoles en Europe.

Et puis regardez ,qui a fait ces affirmations,c'est un français,si c'était un américain ,les grands académiciens noirs américains"t ap fè l vole gagè"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: les reactions   Sam 26 Juil 2008 - 16:38

f
26.07.08 | 21h49
Eh bien. Il lui en a fallu de la patience. Un an à attendre s'accumuler quelques paroles de un ou deux auteurs laissant planer le doute sur les propos de Sarkozy, pour aussitôt voguer la-dessus et nous faire croire qu'une position plus equilibrée se dessine... Désolé, ça ne prend toujours pas pour moi. C'est heureux, déjà, que Gaino réalise qu'il existe et ont existe quelques grandes cultures de certaines regions d'Afrique... Courage.


MICHEL B.
26.07.08 | 21h32
Il existe un principe fondamental en Communication : c'est le récepteur qui a raison et non l'émetteur. N'en déplaise à Guaino son discours, c'est un euphémisme, a été mal reçu. Il est donc directement rentré dans "les poubelles de l'Histoire". Et malgré cette vaine tentative d'en marquer l'anniversaire, ce texte n'aura même pas droit à une ligne dans les manuels d'Histoire du futur...

Le Mosellan
26.07.08 | 21h23
Qu'un journal africain parle d'entrer dans l'histoire contemporaine,d'accord mais ça a une différence avec l'histoire tout court.La France elle-même a été absente de l'histoire après Waterloo par exemple,Sedan ou Montoire.On sait qu'elle est rentrée dans l'histoire avec De Gaulle.C'eût été plus convenable d'inviter l'Afrique noire à rentrer dans l'histoire après les temps glorieux du Ghana,du Mali et du Bénin.Seulement voilà,on en a raté l'occasion avec l'oubli d'un détail,celui d'une consonne.

Frédéric P.
26.07.08 | 20h39
Un an après, M Gaino prouve qu'il n'a aucune vision historique de ce qu'il écrit ni aucune sensibilité commune avec l'environnement international ; son seul but est de justifier son maitre. Notre position en afrique est totalement glauque aujourd'hui. elle n'était déjà pas brillante, je le concède. Mais aujourd'hui, les africains cherchent clairement ailleurs le développement que la France ne leur à pas offert.

Tshiyoyo M.
26.07.08 | 19h37
Quelle est la difference entre Henri Guaino et Nicolas Sarkozy qui definissent pour la jeunesse africaine ce que devrait être son avenir qui porterait un nom: "l'Eurafrique, et l'Union pour la Méditerranée" et les Européens qui ont eu tort à dire "à [leurs]pères ce qu'ils devaient penser [...]croire,faire"? La connerie de Senghor,c'est d'avoir affirmer que la raison était helène et l'emotion était noire. Sarkozy dit le contraire "L'homme africain est aussi logique et raisonnable que l'homme européen

yves j.
26.07.08 | 19h26
Je cite :"Dans les sociétés paysannes, le temps cyclique l'emporte sur le temps linéaire, qui est celui de l'histoire. Dans les sociétés modernes, c'est l'inverse." On voit tout de suite que Guaino, c'est un vrai intello et que ce n'est pas la peine de s'emmerder à chercher des explications compliquées. Avant, il y avait les sociétés paysannes, et maintenant il y a les sociétés modernes. Voilà, c'est Papa Guaino qui vous le dit.Et il en connaît un rayon ...

Ciceron
26.07.08 | 19h03
Même NS n'ose plus défendre son discours de Dakar. Il n'y a que Guaino (le vrai auteur de cette calamité) pour cela. Le plus stupéfiant ? C'est que Le Monde donne une tribune à un homme qui n'a jamais été élu, jamais été ministre, ... bref qui n'a jamais eu la légitimité d'une autorité dans une démocratie républicaine ! Si ce n'est qu'il est le conseiller du Prince et qu'il en écrit les discours (au fait, comment appelle t-on celui qui écrit pour un autre sans faire apparaitre son nom) ?

Africa-survie
26.07.08 | 19h03
Je conseille tout simple à Henri Guaino de lire la réponse des intellectuels africains : "L'Afrique répond à Nicolas SARKOZY". Après on pourra débattre. Pourquoi réagir un an plus tard? Est ce pour se rabibocher avec les électeurs du FN qui se sont éloignés de l'UMP -FN?

L'oranger
26.07.08 | 18h59
Démonstration ratée : <<l'Occident a reconnu dans l'art africain des formes de beauté qui avaient jadis été les siennes>>, <<l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire>>. La droite intellectuelle continuerait donc de considérer le présent de l'histoire africaine comme un stade antérieur, dépassé par l'histoire occidentale. Ca revient à dire : <<Nous sommes plus avancés historiquement ! Nous sommes plus évolués que vous, hommes africains !>>. Côté arrogance, ça ne fait aucun doute.

Gerlachus
26.07.08 | 18h46
N. Sarkozy et "L'anthropologie culturelle" , on se poile. "Puis il a fallu des millénaires pour que l'Occident invente l'idéologie du progrès." mort de rire. "Mais à sa jeunesse qui s'apprête à féconder l'avenir." Je suffoque. C'est le penseur de l'Elysée parait-il, ça met au moins de bonne humeur.

tutututu1
26.07.08 | 18h37
Ceux qui n'ont pas rejeté ce mauvais discours sont ceux qui ont encore besoin de l'argent français

aiglon
26.07.08 | 18h24
Insupportable condescendance ! HG persiste et signe à parler de la démocratie et de la liberté que l'Occident a apportées à l'Afrique. Qu'il arrête de croire que l'Europe est un exemple universel. L'Europe a acquis ses richesses en partie aux dépens des pays colonisés. Ce complexe de supériorité et cette arrogance sous-jacente sont très mal venues. Guaino et Sarko se ressemblent : aussi culottés et maladroits l'un que l'autre. Le chemin pour l'Afrique ne passe pas par son infantilisation.

Pierre L.
26.07.08 | 18h15
Pénible et laborieux plaidoyer pro-domo. Henri Guaino n'est que ce qu'il est: un théoricien loin des réalités de la vie. Avec des conseillers de ce type, le président n'a pas besoin d'opposition...

Wily S.
26.07.08 | 18h15
Mr Guaino est bien médiocre de s'absoudre en utilisant Mounier et Braudel comme boucliers. Dans les citations qu'il en donne, ils ne portent pas de jugement. Lui ne se contente pas de faire un constat contestable mais il invite "l'homme africain" à entrer plus dans une histoire moderne dont la monstruosité devrait l'inviter à plus de retenue. Dieu merci, les africains se détournent des anciens colons et de leur ignoble suffisance. H. Guaino est bien le seul à penser qu'il compte pour eux.

bernardino
26.07.08 | 18h01
Henri Guaino se prend pour un penseur car il recycle à tort et à travers dans ses discours ce qu'il croit être des pensées qu'il a hativement glanées dans des ouvrages de vulgarisation ou qu'il doit recopier dans des dictionnaires de citations. Ce monsieur ne peut faire impression qu'à ceux pour qui la culture est une décoration nécessaire à un statut social, comme la rosette de la légion d'honneur, mais pour laquelle il ne faut pas perdre son temps. On choisit les experts qu'on
mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 16:38

Eh beh!
26.07.08 | 17h45
Monsieur Guaino a raison : on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Quelque peu distrait, je me demandais quel journaliste pouvait tant s'évertuer à défendre ce discours... Bob bof bof.


stef2001
26.07.08 | 17h44
Eurafrique ? J'en doute. Chinafrica ? Sans doute.

PHILIPPE P.
26.07.08 | 17h12
Un ami Sénégalais :" Les Français sont toujours en train de courir après le temps. Les Africains savent depuis longtemps qu'ils ne le rattraperont jamais"

Henri H.
26.07.08 | 17h06
D'après le quotidien Sud Ouest Bernard Kouchner a déclaré Vendredi 25 Juillet 2008 à Bordeaux, à l'occasion du sommet Union Européenne-Afrique du Sud: "Moi je juge avec une certaine sévérité le discours de Dakar. Cela s'est passé dans des conditions telles que cela ne pouvait être accepté." Et il ajoute que Thabo Mbeki n'avait peut être pas lu ce discours avant d'envoyer une lettre de soutien à Nicolas Sarkozy.En fait, Mbeki saluait la référence de Sarkozy au concept de "Renaissance africaine".

G.F.
26.07.08 | 17h02
Le discours de Dakar a été rejeté par une gauche à cours d'idées prenant à revers tout ce que pouvait dire et faire le président élu. Facile d'émettre des contre-sens sur un texte qui n'a pas été lu, mais transformé (combien de mes interlocuteurs ont juré de bonne foi avoir entendu à la place de l'homme africain "le Noir"!). La vision de Senghor a été ignorée de cette gauche infantile, l'essentiel étant de faire une bronca de haine au président. Pauvre gauche, si loin du très cultivé Mitterrand!

Une verite II
26.07.08 | 16h53
Je crois qu il etait politiquement inutile de revenir sur le discours de Dakar par ce point de vue publie dans le Monde. Il avait ete quelque peu amende a Luanda et au Cap. Y revenir ne va que rallumer certains debats. "L homme africain n'est pas assez entre dans l histoire". C etait par definition une generalite qui amenait un constat forcement condescendant (il faut entrer dans l histoire, mais quelle histoire ? celle de la mondialisation heureuse ?).

JB
26.07.08 | 16h49
"Ils ont eu tort". Tu parles d'un euphémisme! Le mot "crime" était sûrement trop radical pour Monsieur!

Michelle B.
26.07.08 | 16h48
Ah bon? Il y a des gens qui "ont cru déceler un plagiat" de Hegel dans le discours de Dakar ? Sûrement des gens qui n'avaient jamais lu Hegel !

Une verite
26.07.08 | 16h45
Ce discours de Dakar a ete dans sa grande majorite rejete par la classe intellectuelle africaine et vous n en faites pas mention, Certains (des exceptions) comme Mbeki ont dit pourquoi pas: par ce discours, la France vient une nouvelle fois d affaiblir sa position ; les autres se sont dit: c est vrai, y en a marre de l'ingerence etrangere. Vous citez Braudel, mais il parlait de la dynamique du capitalisme, pas de l Histoire avec un grand H. Oubliees l'Ethiopie et la Nubie ?

Le Mosellan
26.07.08 | 16h27
Les peuples heureux n'ont pas d'histoire dit-on souvent pour leur donner bonne conscience. Ainsi les Africains noirs doivent être heureux.De quoi se plaignent-ils donc?De ce qu'on confonde l'Afrique noire avec la blanche.L'Egypte était blanche comme Cléopâtre qui sut séduire le maître du monde d'alors.Et l'Ethiopie?Dans une situation pire que coloniale vis-à-vis de l'Egypte.Carthage aussi était blanche comme Scipion l'Africain.Ce n'est pas la peine de vouloir amadouer l'Afrique.Il y en a deux.

GILLES B.
26.07.08 | 16h09
Raciste le discours de Dakar ? Certes non mais plein de condescendance et de paternalisme un rien méprisant envers les Africains. Et puis cette certitude que notre civilisation est supérieure aux autres et doit être appliquée à tous. Bref la France n'est pas sortie du colonialisme.

Fabrice B.
26.07.08 | 15h59
Bravo, je vois qu'il a fallut un an au père Guaino pour découvrir enfin les civilisations africaines et il revient ensuite nous bombarder avec ces connaissances toutes fraîches pour nous montrer qu'il a bien appris sa leçon. Mais il a raté le principale : le « assez » est en lui même insultant et paternaliste. C'est aux africains eux même de décider. Quand à Thabo Mbeki, comme référence, on trouve mieux que ce type qui prétend que le SIDA est une invention de l'homme blanc.

DarKVaDeHorS
26.07.08 | 15h52
Evidemment, les accusations de racisme ne résistent pas à leur réfutation. L'antisarkozysme pavlovien de l'époque n'est pas innocent dans les polémiques déclenchées: quand on veut faire du feu, tout bois est bon n'est-ce pas?

étienne
26.07.08 | 14h58
Bonne plaidoirie mais il y a le texte et le contexte: Guaino et donc Sarkozy pensent que tout commence avec eux,à partir de leur discours,avant : rien et, donc ,parfois c'est trop,péché de jeunesse,l' "ignorance " est parfois une vertu,un moteur de l'action ,éviter qu'une partie de vérité apparaisse comme du mépris.

ERNEST E.
26.07.08 | 14h17
Une élite qui se croît l'avant-garde du progrès voudrait fixer le cap de la vérité historique, culturelle, anthropologique africaine telle qu'ils la conçoivent sous peine d'être taxé de raciste, suprême injure disqualifiant. Cette manière despotique d'agir et de penser banalise l'injure qui va s'appliquer à une majorité d'individus qui pense avec Braudel que:"L'Afrique noire s'est ouverte mal et tardivement sur le monde extérieur". Est-ce contredit par ce qui se passe actuellement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   Sam 26 Juil 2008 - 16:40

Le_Trouadec
26.07.08 | 14h12
Eh oui, il y a des sourds en Afrique aussi !


sous les baobabs
26.07.08 | 14h01
Bonne réponse à un mauvais procès. Les réactions hostiles de certains "jeunes" Africains avaient été instrumentalisées par des élites que ce discours gênait car sa logique conduit à condamner les privilèges dont elles n'ont que trop abusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme africain est entré dans l'histoire et dans le monde, mais pas assez
» Bloqué dans l'histoire
» Bloquer dans l'histoire
» Bureau de la Diaconesse Kassandra Von Wittelsbach [ouvert à toutes et tous]
» Bloquer dans l'histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: