Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Préval contre Préval : deux faces pour un visage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Préval contre Préval : deux faces pour un visage   Sam 2 Aoû 2008 - 22:42

Préval contre Préval : deux faces pour un visage


Une approche ethnopolitologique du pouvoir prévalien des étudiants en Sciences po émanant du Cercle Universitaire d'Etudes Politologiques et d'Analyse critique de l'INAGHEI (CUEPAC).

P U B


Le Prévalisme ou l'ère prévalienne a vraisemblablement défié encore une fois le « real politik » haïtien dans ses fondements historiques et systémiques. A cet effet, l'agonisation de l'ensemble du système de valeurs du pays est un fait patent qui révolte la conscience collective du peuple haïtien. C'est, comme a dit le philosophe moraliste français, La Rochefoucauld, « les valeurs se perdent dans l'intérêt comme les fleuves dans la mer ». Evidemment, le pouvoir actuel se perd...

Le Prévalisme, dans la logique du pouvoir politique, ne reflète aucune idéologie politique, aucune doctrine de philosophie politique, mais plutôt embrasse la ruse de la politicaillerie haïtienne axée sur la contradiction négative dans l'unique et seul but de duper tout le monde. Une ruse qui prétend s'identifier tantôt à un stalinisme endurci, tantôt à un gorbatchévisme effrité. C'est-à-dire, d'un côté, Préval se montre très hostile au changement, se sent très bien confortable dans son pouvoir clanique. De l'autre côté, c'est plutôt la campagne néolibérale, l'effondrement des institutions, la liquidation du pays qu'il accélère à l'étoile filante; à ce niveau, il s'affiche comme un disciple de Gorbatchev Mikhaïl Sergueïevitch. Ceci dit, il n'a pas de ligne en politique.

Pour comprendre cette ruse négative et les racines du Prévalisme dans la logique du pouvoir, il faut remonter au temps des pratiques familiales entre les Duvalier et les Préval qui nouèrent des relations harmonieusement politiques.

Né et grandi dans une famille de droite, Préval prétend emprunter le chemin de la gauche en posant des actes de droite. L'intériorisation d'un tel dualisme au niveau conceptuel de l'action politique, dès son plus jeune âge, va construire son habitus politique à partir d'une personnalité emblématiquement confuse qui fomentera plus tard chez-lui ce qu'on appellerait l' «ethnomorphose politique ». C'est-à-dire, il est imprégné de plusieurs doctrines politiques, dans la confusion et dans l'ignorance, qui lui façonnent une socialisation politique de deux (2) faces siamoises pour un visage superdupé.

Donc, Préval contre Préval sous-entend, en matière d'analyse psychosomaticopolitique, un Préval qui n'a jamais légitimé les actes posés par Préval ; un Préval qui croit pouvoir tromper Préval ; un Préval qui ignore toujours ce que fait ou manigance Préval ; un Préval qui fait toujours appel à des logiques spécieuses. Cette dialectique du pire chez l'instinct prévalien confirme bien son attitude hors pair vis-à-vis de la crise politique actuelle dans laquelle croupit le pays. Continuer >





Que veut-il ? Que souhaite-t-il ? Que compte-t-il faire ? Ce sont des questions épineuses à la lumière de toute logique mathématique politique. Toute analyse diachronique ou synchronique des faits politiques depuis son accession au pouvoir laisserait comprendre qu'il pratique son propre principe du pro-activisme. Lequel principe reflète typiquement sa conception individualiste du vide au détriment de la collectivité : de Jacques-Edouard Alexis qui disait à maintes reprises qu'il ne démissionne qu'après quatre années du poste du Premier ministre, en passant par Eric Pierre et Robert Manuel qui sont ses boucs émissaires, pour arriver aujourd'hui à Madame Michèle Duvivier Pierre-Louis, le jeu prévalomachiavélique commence et va continuer encore jusqu'à l'épuisement final de ses ressources amicales. On est bel et bien en face d'un darwinisme politique.

Qu'adviendra-t-il du Parlement ? Cette institution va-t-elle être accusée d'immoralité ? Car les mêmes causes ne produisent-ils pas les mêmes effets ? Ou sera-t-elle complice des manoeuvres prévaliennes?
Encore des interrogations pertinentes qui nous poussent, en tant que néophytes de la Master-draftologie, à réfléchir sur le devenir de ce coin de terre. Terre qui a arraché cette parole d'or à Jose Marti en visitant la ville du Cap-Haïtien : « Mon coeur bat, mon âme pleure : je connais une patrie qui me fait savoir que je n'étais jamais homme avant .» C'est ainsi que Jose chante la fierté d'Haïti. Cette fierté, Jacques Stephen Alexis l'a exprimée autrement : « Un pays qui a donné Jacques Roumain ne peut pas mourir .»

Donc, le Parlement haïtien, au carrefour de la dignité d'Etat qui le couronna soit salvateur ou « ethnopatricide », affrontera dans les jours à venir les griefs et les explosifs du pouvoir prévalien dans une perspective de rechercher sa propre solution politique à la crise chronique. Sinon, il va devoir changer de costume institutionnel et idéologico-politique pour le pire ou le meilleur de la nation haïtienne, sous peine de connaître le mauvais sort du Prévalisme en matière de la recherche de solution en cas de crise institutionnelle. Parce que, pour Préval, la passion obsessionnelle de diriger sans institutions est capitale pour monter le rideau de fer.

Ainsi, Montesquieu a posé son axiome expliquant que la fin de tout gouvernement, dans « Considération sur les causes de la grandeur et de la décadence des Romains», provient des fautes morales. C'est une évidence, car la morale est la base de toute société. Et de ce point de vue, personne n'ose ignorer qu'Haïti emboîte le pas avec le Prévalisme ... au point que la clameur publique devient le sceau de la véracité des faits. Sur ce, Lilith sera-t-elle au pouvoir ? C'est la grande interrogation que posent les fils de la lumière, nés de bonnes vie et moeurs.

Finalement, Haïti se trouve aujourd'hui à son paroxysme dans la destruction des valeurs morales, religieuses, institutionnelles, etc. Ce pays, cofondateur d'institutions internationales et régionales, libérateur humaniste des peuples latino-américains de l'oppression, qui a toujours voulu sauvegarder son prestige, sa fierté et sa dignité nationales, nécessite pour remonter la pente l'avènement de la génération du IIIe millénaire au pouvoir. Devant de telles évidences, la Jeunesse haïtienne se trouve au carrefour de son destin et encore devant l'histoire, en vue de bâtir une nouvelle cité basée sur une nouvelle conception du lien politique, sur un nouveau creuset de la vie commune et politique, sous l'influence de la raison...



Elinet Daniel
Nicolas Jean
Defontaine Hugens
Carleau Augustin
Guime Narcisse
Sergot Oreste
Katia Jean-Charles
Loubert Auguste

cuepacinaghei@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Préval contre Préval : deux faces pour un visage   Dim 3 Aoû 2008 - 9:38

Est-ce le son du lambi pour un nouveau deboulonnement?Oui Preval est blamable pour son laxisme et son louvoiement,mais est-il libre d'operer les changements tant souhaités quand une Constitution inadaptable aux us et coutumes politiques du pays et la gourmandise des parlementaires l'empechent de diriger.Dans cette mer agitée qu'est la politique haitienne peut-on vraiment naviguer sans zigzaguer surtout pour un capitaine sans boussole? C'est facile de blamer toujours le president ,mais il est aussi irresponsable de ne pas aboutir dans une analyse meritoire à la cause réelle de cet echec de nos gouvernements qui est notre egoisme ,notre indiscipline et notre manque de patriotisme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Préval contre Préval : deux faces pour un visage   Mar 5 Aoû 2008 - 14:22

A tous ces grands intellectuels qui veulent détruire Préval:

"Un imbécile qui marche va plus loin qu'un intellectuel assis."

Boulanger ou étudiant raté en agronomie, cela importe peu car Préval reste et demeure le président haitien qui a accompli plus de réalisations durant ces 50 dernières années dans le pays.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préval contre Préval : deux faces pour un visage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préval contre Préval : deux faces pour un visage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval contre Préval : deux faces pour un visage
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» contre le rhume, la toux et les maux de gorge
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]
» Deux Propositions pour la diaspora haitienne !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: