Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise   Mer 13 Aoû 2008 - 22:55

Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise



Éval Manigat, bassiste, vibraphoniste, chef d'orchestre, compositeur, arrangeur et pilier de la musique du monde au Québec depuis plus de 30 ans, Éval Manigat a marqué plusieurs générations de musiciens d'ici, à qui il offrait un appui indéfectible. L'influent musicien, que ses pairs surnommaient parfois le «Maestro», est mort hier, à 69 ans, dans son pays d'origine, Haïti, où il se consacrait depuis deux ans à l'enseignement de la musique auprès des jeunes.

La nouvelle de sa mort, survenue dans la matinée à l'hôpital de la ville de Saint-Marc, a commencé à circuler hier après-midi auprès de ses camarades. «Je ne m'attendais pas à cette nouvelle. C'était un homme plein d'énergie, un grand homme, confie son ami Harold Faustin, guitariste jazz. La musique était toute sa vie.»

Il était venu passer ses vacances à Montréal, en 1974, mais il n'a presque plus jamais quitté la ville, sinon pour aller donner des concerts. Musicien professionnel depuis son adolescence, Éval Manigat avait joué en Martinique, à Saint-Martin, en Guadeloupe, touchant ainsi aux rythmes latins, au rock, au jazz. Cette ouverture d'esprit, cette curiosité propre aux «métisseurs» de cultures, il l'a transmise à la scène musicale montréalaise qui, au milieu des années 70, ne connaissait pas encore la signification du mot worldbeat.

Un précurseur

Son amie, impresario et ancienne flamme Louise Matte témoigne: «C'est un précurseur de la musique du monde au Québec. Sa principale qualité a été de pouvoir traverser les générations. Il a toujours su rester moderne», depuis le début de sa carrière professionnelle au sein du grand orchestre kompa du légendaire saxophoniste haïtien Weber Sicot, en passant par le jazz, les rythmes afro-latins, le rock, souvent tout ça en même temps, notamment au sein de ses formations Tchaka et Many Ways, des groupes qu'il a dirigés en tournée aux États-Unis, en Europe (au festival WOMEX de Berlin, en 1999) et jusqu'au Japon .

Durant les années 80, Éval Manigat a aussi nourri sa passion pour le jazz en travaillant notamment avec Karen Young - le projet Young Latins, avec le percussionniste Lazaro René, qui l'a suivi dans ses explorations musicales de Tchaka et Many Ways.

C'est d'ailleurs cette oreille allumée pour les fusions de jazz, de musique antillaise et de rythmes afro-latins qui lui a valu en 1993 un prix Juno pour le meilleur enregistrement de musique du monde, avec le disque Africa+, de Tchaka. Il s'agira de l'une des trop rares reconnaissances que lui accordera l'industrie de la musique.

En plus de l'excellent musicien qu'il était, ses collègues et ses proches se souviendront d'Éval Manigat pour son immense générosité, lui qui avait toujours les bons mots et les bons conseils pour les jeunes musiciens. Depuis deux ans, Manigat travaillait à l'Académie musicale de Saint-Marc, en Haïti, histoire de transmettre sa passion à une nouvelle génération de musiciens.

Ses proches se réuniront au salon Memoria (4231 boulevard Saint-Laurent) ce dimanche, à partir de 14 h, pour lui rendre un dernier hommage.

Source :

ducto2000@yahoo. ca via cyberpresse. ca info@cyberpresse. ca

Lisez deux autres décès enregistrés cette semaine sur Haiti Connexion en cliquant sur les liens suivants:

Ernest Bennett a fait son dernier pas vers la mort

Edouard Berrouet un Mapou par Jean Erich Rene
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise   Mer 13 Aoû 2008 - 23:58

Eval, monchè,
Zanmi m, frè m,
Ma p toujou sonje w.

Jan nou te konn fè mizik lan Monreyal
ak tout zònn Lorantid yo.
Pou tout bon moman.
Pout tout pwoblèm nou te rezoud.

Lè w te konn ap vannen kout bas lan òkes mwen
kote la Java te reyini pi bèl fanm lan Monreyal.

Si vye kò a bouke, li kite sa.
Memwa w ap toujou rete lan tèt ak lan kè
moun ki te gen chans pou tande mizik w.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Mme Manigat sur Ramasé, Caraibes FM
» Mirlande Manigat présente les 3 raisons de la popularité de Titid en Haiti
» Mirlande Manigat est contre l'Amendement de la Constitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: