Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 7:18

Nul n'est sensé ignoré que Haïti est un pays divisé en deux, depuis des siècles avec
d'un côté ses nègres et de l'autres ses mûlatres.
Et Il y'a au milieu des deux ce qu'on appelle, les gens à la peau claire, qui ne sont pour ainsi dire pas des mûlatres, mais juste des nègres à la peau plus claire.
Aujourd'hui il suffit de se rendre en Haïti pour voir et comprendre, qu'une grande majorité de nos compatriotes ne veulent plus ressembler au clichés classics dont certains se font de l'Haïtien, on ne veut plus ressembler à l'Africain noir.

Et si pour certains la nature ne les a pas dôtés d'une couleur de peau claire, peu importe ils pourrons se l'acheter eux même.
De ce fait, je ne me suis donc pas étonnée de voir la jolie petite fille très noire de ma voisine âgée de 16 ans, devenir une vraie mûlatresse en couleur, même si elle ne l'avait jamai été de sang, juste après avoir passer un mois à St Domingue, ou ce phénomène de changement de couleur de peau, de la part des gens les plus foncés était dejas devenu une vrai phénomène de mode depuis les années 80.

Vennant des Dominicains, ça ne m'inquietait point car, ils sont après tout une nation avec 91% de métis, il est peut être plus facile de comprendre que les 9% restant, veulent ressembler à tout prix à l'autre majorité, de peur de se voir exclure.
Mais de la part des Haïtiens ou 95% de la population est noir, je n'arrive pas à comprendre d'ou est venu cet état d'esprit, qu'une peau plus claire serait synonyme de devenir meilleur aux yeux des autres.

Il y'a juste cette vérité que nul ne peut ignorer par contre, et un prof d'histoire d'origine Cubaine passionné par Haïti, faisait ce pari avec moi, il date de plusieurs mois et je n'arrive toujours pas à le relever.
Il me disait ceci:
"Negrita, dans les pires moments que peut connaîtres votre pays Haïti, (sinistrés des cyclones, manifestants pierres à la main pour les emeutes de la faim, kidnnapeur en série, manifestations ou la populasse brûle des corps sur la place publique, sans aucune gêne devant les caméras du monde entier qui voit en ces gestes, de simple babarres.)
Regardez bien si parmis eux, on aperçoit un seul Haïtien mûlatre ou une personne à la peau claire?"

J'ai souvent essayer de comprendre ces faits, mais difficile en effet de juger et encore moins de dire comme certains, que les Haïtiens mûlatres ou au teint plus claire sont superieurement plus intelligents et plus civilisés que ceux qui ont un teint plus foncés.

Aujourd'hui ou certains ne cesse de proner l'union de notre peuple, afin que nous puissions enfin sortir de ce trou noir, c'est pourquoi je demande si la couleur de peau n'est pas elle aussi un obstacle à cette union, dans une société HAÏTIENNE comme celle que nous posédons actuellement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 8:37

Negrita,

Depuis quand avez-vous laissé le pays???

La tendance a évolué.

Les Nègres ont aujourd'hui leur banque, leur compagnie de téléphone, leurs grands magasins, etc...

Par exemple, aujourd'hui, lorsqu'on parle d'importateurs de riz en haiti, on voit 3 grands personnages, parmi lesquels un nègre.


La discrimination et l'apartheid ont tendance à disparaitre avec l'éruption, dans la classe des affaires, de nouveaux riches nègres ainsi que la percée de nouveaux intellectuels de cette meme classe.
Revenir en haut Aller en bas
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 9:00

colocolo a écrit:
Negrita,

Depuis quand avez-vous laissé le pays???

La tendance a évolué.

Les Nègres ont aujourd'hui leur banque, leur compagnie de téléphone, leurs grands magasins, etc...

Par exemple, aujourd'hui, lorsqu'on parle d'importateurs de riz en haiti, on voit 3 grands personnages, parmi lesquels un nègre.


La discrimination et l'apartheid ont tendance à disparaitre avec l'éruption, dans la classe des affaires, de nouveaux riches nègres ainsi que la percée de nouveaux intellectuels de cette meme classe.

Mon cher Colocolo,

Les tendances dont vous parlez ont bel et bien évolué au sein des plus grandes compagnies en Haïti.
Mais dans la tête des gens en Haïti, cette tendance est bien en regression je crois car, sinon on n'entendrait pas des petits enfants de à peine 6 ans, insulter leurs camarades de classe avec des mots racistes sur leur couleur de peau foncé.
On ne verrait pas autant de jeune de femme au sens propre du mot, se defaire de leur couleur de peau naturellement foncé, pour se vêtir d'une peau plus claire grâce à un procédé chimique provennant de la République Dominicaine.

Si toute ces choses sont monnaie courante actuellement en Haïti, un pays majoritairement constitué de personnes noirs, c'est que quleque part il y' a un malaise, et dans la mesure ou je l'ai vu omniprésente pour ne pas dire obsédante, au sein de notre propre jeunesse Haïtienne, n'est il pas juste de s'intérroger sur l'impacte negatif que tout cela pourrait avoir sur la société Haïtienne de demain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 12:46

Negrita,

Merci d'aborder cette question qui hante Haiti à travers toute son histoire.
Si l'on a pu voir des progrès minimes dans certains milieux: Le commerce, l'enseignement, la sécurite, le parlement, la diplomatie et même le gouvernement, ce phénomene herité de l'épôque coloniale est bien vivant au sein de la société haitienne.

D'aucuns, pour des raisons parfois obscures, s'amusent à répéter que le prejugé de couleur est une chose du passé.

Ils arrivent même à utiliser le cliché: Milat pôv se nég, nég rich se milat.
Ce cliche au lieu de renforcer leur négations, ne fait que confirmer les inégalités qui ont toujours existé.

Si les haut fonctionnaires, les ministres et la majorité des parlementaires ne sont plus majoritairement des gens au teint épidermique clair, c'est à cause de la pseudo-révolution de 1946 engendrée par le mouvement indigeniste, lui-même né de l'opposition à l'occupation américaine.

Depuis, les personalités politiques comme Daniel Fignolé, J.B. Aristide et jusqu'à une certaine mesure, F. Duvalier ont épousé la cause de la majorité noire haitienne.

On peut dire que certains progrès sont dûs aux plaidoiries et actions de ces leaders.
Cependant, les préjuges sociaux n'ont point bougé dans la société haitienne, que ce soit dans la zone métropolitaine ou les villes de province.

Les alliances et les amitiés sont souvent restreintes et se concentrent dans des ilots sociaux, épidermiques et traditionnels.

En longeant les rues de Port-au-Prince on ne voit pas les couples noir/mulatres à chaque coin de rue. Cela est de même dans toutes les villes du pays.
Alors que dans un pays où 95% de la population est de teint foncé, cela serait la norme avec une majorité de couples noir/noir.

Ce phénomène d'éclaicissement que vous avez mentionné est relativement nouveau en Haiti, mais comme en Dominicanie, il est très commun dans les pays africains comme la Cote-d'Ivoire, le Sénégal, etc...

Ces pays ont, comme Haiti, vécus les affres du colonialisme et ses sequelles telles le sentiment d'infériorite du nègre vis-a-vis du blanc et par consequence, vis-a-vis du mulatre, plus proche du blanc. Et vis-versa.

Il y a le phénomène inverse où le noir fera tout en son pouvoir pour faire alliance avec une femme à peau claire. Il y a les nombreux cas de noirs éduques, de bonne classe, s'accouplant avec les mulatresses paysannes et illetrées de Fonds-des-blancs ou de Port-Salut.

Et ceux qui se battent pour franchir les barrières de couleur de Jérémie ou de Jacmel.

C'est un voeu pieux et un souhait patriotique de voir la fraternité dans notre société, mais il est encore au-delà des possibilités d'aujourd'hui, de voir les portes de nos maisons bourgeoises s'ouvrir pour recevoir la majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 12:59

negrita1 a écrit:
On ne verrait pas autant de jeune de femme au sens propre du mot, se defaire de leur couleur de peau naturellement foncé, pour se vêtir d'une peau plus claire grâce à un procédé chimique provennant de la République Dominicaine.

Negrita,


Voici la réponse à votre inquiétude sur les habitudes de certaines de nos femmes haitiennes.

Sasaye a écrit:
Depuis, les personalités politiques comme Daniel Fignolé, J.B. Aristide et jusqu'à une certaine mesure, F. Duvalier ont épousé la cause de la majorité noire haitienne.

Negrita,

Comme vous l'avez pu remarquer, tous ces grands leaders qui ont défendu la négritude se sont marriés à des mulatresses. Prises de détresses, les négresses essaient aussi de se métamorphoser en mulatresses.

Ce sont les males haitiens à corriger, leur faire comprendre que la beauté n'a rien à voir avec la couleur de la peau si nous voulons mettre fin à ce mal.
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 13:25

Une toute petite correction :Daniel Fignolé n'avait pas epousé une mulatresse.Parfois je me demande si la question de couleur en haiti est toujours ce qu'elle fusse dans les siecles precedents.Les haitiens sont-ils assez bètes pour penser que la couleur de l'epiderme d'une personne denote son caractère ou ses valeurs après toutes les decouvertes scientifiques qui demontrent l'absurdité de la question raciale.

Peut-etre nous confondons prejugés economiques et prejugés de couleur .Il ne faut pas oublier ce dicton haitien :"2 meg pa fri".Si nos jeunes filles s'eclaicissent ,ne sommes-nous pas aussi responsables?Pas seulement les haitiens ,mais les nègres partout.Regardez les grands athlètes amercains;rares sont ceux qui epousent les femmes noires.Il faut tout 'dabord valoriser notre culture et notre origine pour apprendre a la jeunesse Bervely Johnson est aussi belle qu'Angelina Joly.Nos belles negresses sont aussi belles que les mulatresses.


Dernière édition par Rodlam Sans Malice le Mar 7 Oct 2008 - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 13:28

Roro,

Merci pour cette correction!

Et Estimé, Magloire,..., n'avaient-ils pas épousé des mulatresses???

Kenbe di!
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 13:34

Je ne connais pas très bien l'epouse du President Estimé, mais Madame Magloire que j'ai eu l'honneur de rencontrer en plusieurs occasions ne fut pas une mulatresse.Elle fut une très jolie femme;elle n'etait pas foncée, mais je ne pense pas qu'on peut la categoriser parmi les mulatresses.Elle n'etait pas la fille d'un blanc et d'une negresse ou d'un noir et une blanche.Meme mme Estime aussi ne fut pas une mulatresse,si je ne me trompe pas.Mme Duvalier aussi ne fut pas une mulatresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 14:02

Sasaye a écrit:
Depuis, les personalités politiques comme Daniel Fignolé, J.B. Aristide et jusqu'à une certaine mesure,
F. Duvalier ont épousé la cause de la majorité noire haitienne.


Mesye,
Li bagay yo byen non.
Sa m di lan kwotasyon saa pa vle di ke 3 prezidan sayo te marye ak milatress.
Sa vle di an bon franse ke yo ta p defann koz nèg nwa an Ayiti.
Sa vle di enterè avèk dwa majorite nwa a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 14:25

Sasaye a écrit:

En longeant les rues de Port-au-Prince on ne voit pas les couples noir/mulatres à chaque coin de rue. Cela est de même dans toutes les villes du pays.
Alors que dans un pays où 95% de la population est de teint foncé, cela serait la norme avec une majorité de couples noir/noir.

Ce phénomène d'éclaicissement que vous avez mentionné est relativement nouveau en Haiti, mais comme en Dominicanie, il est très commun dans les pays africains comme la Cote-d'Ivoire, le Sénégal, etc...

Ces pays ont, comme Haiti, vécus les affres du colonialisme et ses sequelles telles le sentiment d'infériorite du nègre vis-a-vis du blanc et par consequence, vis-a-vis du mulatre, plus proche du blanc. Et vis-versa.
.

En effet Sasaye, c'est triste mais aujourd'hui encore beaucoup de familles, mettent une barrière infranchissable pour leurs enfants, leur interdisant formellement de frequenter ou de se marier avec une personne de couleur foncé.
J'étais sous le choc quand une fois en Haïti, j'ai vu un petit jeune homme subir une humilliation comme un homme ne pourrait jamais en subir de sa vie, le jour ou le père de sa petite amie a eu vent qu'il était le pretendant de sa fille.

Cette jeune fille était d'un teint très clair certes, mais elle n'étais pas une mûlatresse, et il en était de même pour les parents, le jeune garçon en question était très foncé de peau, et le père de la jeune fille est venu seul à sa rencontre un beau Dimanche matin, à l'heure ou tous le monde se preparait pour allez à l'église, le petit jeune homme était costumer, beau comme un dieu et prêt à se rendre à l'église, quand en sortant de chez lui il fit face avec le père de sa bien aimée.

Le ton a bien vite commencé à monter entre ces deux monsieurs, quand le père brandit une arme aux yeux de tous en disant qu'il viendrait tirer sur tout ce qui bouge, dans la maison du jeune homme si il ne laissait pas sa fille tranquille.
Il ajouta que le jeune homme devrait se regarder de plus près dans une glace, avant d'avoir de tel folie.
Que tant qu'il serait vivant, aucun macaque ne rentrerait dans sa famille.

Pour ma part j'ai longuement essayé par la suite de discuter, avec ce petit jeune homme, car j'avais vraiment été choqué de voir à quel point le rascisme pouvait s'exprimer en Haït, et ce qu'il m'a dit m'a vraiment fendu le coeur en deux morceaux.
Il m'a dit que ce qui lui était arriver, était un fait courant en Haïti et que je ne devais pas m'ettonner devant pareil comportement de la part d'un père, surtout quand sa fille possède un teint clair ou est une mûlatresse.
Qu'il frequentait tant bien que mal sa petite amie, mais qu'il savait que les parents de celle ci n'approuverait jamais cette relation et cela avant même qu'elle ne commence.

Comment comprendre et accepter, ce type de rascisme entre Haïtiens eux mêmes?
Ces gens ont il besoin d'être psychanaliser??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMar 7 Oct 2008 - 17:38

Messieurs cette affaire de noirs/mulatres EN hAITI importe peu de nos jours.

Tout simplement,il n'y a pas assez de mulatres en Haiti de nos jours, pour que cette question a toujours importance.

La population d'Haiti continue à se noircir et c'est irréversible.

Le mème phénomène s'est en train de se produire en Dominicanie.
Je me souviens d'un documentaire sur la télévision publique américaine,il y a peut ètre une vingtaine d'années.
Le titre du documentaire était "The Americas"
D'après le documentaire,certains Dominicains commencent à se marier entre cousins pour "perpétuer" leur couleur.
Comme disait le narrateur c'était un pari déja perdu.
Nous parlons d'Haiti mais pour retourner en Dominicanie.Je me souviens que j'étais en visite en Dominicanie au début des années 80s.
De l'Aéroport jusqu'à mon hotel (Embajador Hotel) ,peut ètre moins de 10 % des gens que je passais avaient une peau claire.
C'est pour vous dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 5:13

Joel a écrit:
Le mème phénomène s'est en train de se produire en Dominicanie.
Je me souviens d'un documentaire sur la télévision publique américaine,il y a peut ètre une vingtaine d'années.
Le titre du documentaire était "The Americas"
D'après le documentaire,certains Dominicains commencent à se marier entre cousins pour "perpétuer" leur couleur.
Comme disait le narrateur c'était un pari déja perdu.
Nous parlons d'Haiti mais pour retourner en Dominicanie.Je me souviens que j'étais en visite en Dominicanie au début des années 80s.
De l'Aéroport jusqu'à mon hotel (Embajador Hotel) ,peut ètre moins de 10 % des gens que je passais avaient une peau claire.
C'est pour vous dire

En effet nous sommes en 2008, et le pari est bel et bien definitivement perdu!

Et vous avez bien raison quand vous dites que dans les années 80, la population de noir en République Dominicaine était plus visible.

Aujourd'hui énormément de chose ont changée, et surtout avec les grand bond en avant qu'a fait le tourisme dans ce pays, j'ai comme qui dirait l'impression que les noirs de ce pays occupent une place bien moins importante dans ce domaine.
J'y ai rencontré pas mal de guides Haïtiens, mais c'est surtout par rapport au fait que les Haïtiens manniaient plus facilement le Français auprès des touristes Européen, que les Dominicains eux même qu'ils occupaient ces places.

Il y'a aussi l'ignorance totale qu'une grande majorité de Dominicains, surtout les plus jeunes, ont sur le fait qu'ils seraient des descendants directes des premiers habitants de l'île d'Hispaniola, c'est à dire les Indiens Taïnos, pendant que nous les Haïtiens nous serions tous descendants des esclaves Africains ammener sur l'île pas les colons.

Alors ignorance ou honte, en ce qui concerne leurs propres racines, chacun peut porter un jugement quelconque sans pour autant condamner mais, il semble difficile tout de même pour quiconque d'ignorer de nos jours que tous les habitans Amérindiens de l'île d'Hispaniola furent massacrés par les colons et de ce fait, ce peuple n'a pas pu avoir aucun lien de sang avec qui que ce soit en République Dominicaine ou mêmes en Haïti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 11:01

Se pa kantite nwa ak milat, ni pousantaj lan popilasyon an.
Se pa yon pwoblèm demografik na p diskite.
Se atitid rasis ke se ayisyen, ke se dominiken.
Men sitou se pwoblèm an Ayiti na p gade.

Nou pap pale de politisyen, paske nèg konn sèvi kouveti pou defann enterè milat ki reprezante lèlit ekonomik peyi a.

Na p pale de yon pwoblèm sosyal.
Yo poko depase non, malgre mwen ta swete sa.

Se yon bagay ki ankre lan tèt ayisyen.

Moun ki pa vle marye oubyen asosye avèk moun peau fonse pa nesèseman milat, ni grimo. Gen nwa ki pa trè fonse ki pa vle pitit yo marye ak moun ki pi nwa, pou yo amelyore ras fanmi yo, dapre sa yo kwè.

Pafwa yo kache prejije koulè dèyè yon swadizan klass sosyal kote yo elimine nèg lan fanmi yo, men yo aksepte nenpôt ti blan ou pangnol.

Negrita gen rezon lan tout pwendvi yo.
Sa li rakonte sou papa ti grimèl la ak ti nèg la se bagay ki rive tout tan e depi dig dantan.

Mwen deja rakonte sou sit saa ke manman m te al Sendomeng, li fè erè mande yon dominiken si li se ayisyen paske li te tèt koupe ak yon ayisyen.
Nèg la mande anraje, li di li pa nèg, li se endyen.

Mesyedam, si nou pa rekonèt yon pwoblèm, nou pap kapab rezoud li non.
Mwen gen anpil ka mwen ta kapab montre, men m kwè saa ase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16356
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 11:51

Negrita,

Sa m te vle di se ke Dominikani pa p vin plis milat non,l ap vin plis nwa.Moun ki konprann Dominikani se yon peyi milat yo,yo twonpe yo anpil.
Detanzandan lan canal ki repòte sou espò Ozetazini yo ,yo konn bay repòtaj sou baseball e kote ekip ki ap chache jwè yo baze.
Seryezman ,mwen pa janm wè menm 2 zou 3 milat non lan zòn sa yo.
Kamera yo konnen ale lan vil yo rele SAN PEDRO DE MACORIS lan ,sèl moun klè ou konn wè se manajè ameriken yo.

Pou zafè "indio" an .Lan menm dokimantè m ap pale an .Te gen yon doktè nwa Dominiken ki rete New York ki te ap bay yon blag.
Misye ki te gen toujou nasyonalite Dominiken an te al fè yon paspò lè l te an Dominikani.
Misye di ,yo mande l ki koulè li ye ,misye di li reponn nwa.Anplwaye reponn non,ou pa nwa.
Misye di ,li di ,gade mwen ,kouman mwen fè m pa nwa a,misye di anplwaye reponn ke li se "indio".
Mosye te twouve bagay lan te tèlman komik ke li te pete yon ekla ri.
Kanta piu Ayisyen ki nan zafè koulè an toujou ,se pèdi tan.Se yon bagay lan yon 20 an ankò,ou pa p menm tande pale de sa ankò.
Lan yon 20 an peyi an pa p men 1% milat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 13:47

Joel a écrit:
Negrita,

Sa Pou zafè "indio" an .Lan menm dokimantè m ap pale an .Te gen yon doktè nwa Dominiken ki rete New York ki te ap bay yon blag.
Misye ki te gen toujou nasyonalite Dominiken an te al fè yon paspò lè l te an Dominikani.
Misye di ,yo mande l ki koulè li ye ,misye di li reponn nwa.Anplwaye reponn non,ou pa nwa.
Misye di ,li di ,gade mwen ,kouman mwen fè m pa nwa a,misye di anplwaye reponn ke li se "indio".
Mosye te twouve bagay lan te tèlman komik ke li te pete yon ekla ri.

Lol, ala traka pou vié maléré sa'.
Gain de peyi yo konn ap arété mounn kap izurpé yon identité ki pa pou li

nan RD se léta minm ki ka fosé'w kômète zak sa'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arché Jean
Senior


Masculin
Nombre de messages : 88
Localisation : Boston, Massachusetts
Loisirs : Reading, writing, sports and travel
Date d'inscription : 12/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 18:09

Bien sur la question de couleur a peu evolué en Haiti, mais c'est un pas tres minime. Il a toujours existé en Haiti le probleme de mulatres et negres peut-etre à un niveau tres caché. Cette separation a eu son origine dans la societe esclavagiste de saint-domingue et elle continue apres l'independence. Nous devons dire merci au mouvement indigeniste, la presidence de Francois Duvalier selon Metz (dans son ouvrage "La republique d'haiti et la republique dominicaine) pour voir diminuer la supermatie des mulatres dans les arenes politiques, sociales et politiques du pays. Enfin de compte je pense que le peuple haitien continue encore à subir les sequelles du colonialisme en terme de classes sociales, et cela est une des causes du retard du pays.

Arche
boston Massachusetts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 20:41

Mesye zafè koulè ak sa yo rele sipremasi moun po klè sou ti nèg po nwa nan peyi dAyiti gen rasinn istorik, sosyolojik ak politik li. Avan menm abouti sou enpak ekonomik devastatè li. Mwen eseye a plizyè repriz abode fenomen lan fason plis endirèk. Sonje byen mwen tap pale nan debi peyi sa gen twa prensipal lidè politik peyi dAyiti yo eliminen youn apre lot. Nap pran Tousen Louvèti, apre Desalinn answit Kristof. Si nou pran twa mesye sayo nou fè yon prolonjman nan listwa. Sa vle di si o mwen yo te nan tàt peyi Dayiti plis tan apre endepandans peyi nou te kap diferan. Lè nou byen gade sitou pou moun ki onèt se te 3 dirijan po nwa ki pa te pran priyè e ki te o desi la mwayenn pou kapasite ak entelijans yo o debi nan tèt peyi sa.Se vre yo gen feblès. Men pa o pwen pou lese grennen sitiyasyon oligachik, rasism kont ti nèg po nwa parèy yo. Lanmo 3 pilye gason sayo pral kondwi peyi a na deriv.


Mwen pa vle twop retade sou 3 mesye sayo, si ou pran rèy Kristof la mwen di anko malgre politik miskle epok la, Rwayom di No te posede pou lepok tout enstitisyon lekol klasik, lekol metye ak tout tout yon estrikti sosyial ekonomik, kiltirèl ke OKEN DIRIJAN NAN EPOK AK MENM KONTANPOREN pa rive dote Peyi dayiti. Zafè bann ti nèg nwa, souzeskolarize, enkilt, parese, nou pa tap ladann.Poutan apre lanmo mouche tout rejyon No , latibonit kote enfrastrikti sayo te kreye, tout sabote. Ti nèg vinn relege patou kom peyizan san tè ou byen jandam, milisyien, Pikè, chimè ak latriye. Yo toujou rete o sèvis gwo chèf ak gran don pou fè desant delye. Mete yo nan lese frape goumen ant yo. Lè se pa frè yo ki move jandam nan FADH kap kraze koko frè yo nan pèp la. Ou anko se ti nèg nwa pa bon yo chimerize pou kale prop frè yo, kidnape yo. Answit regle zafè ak boujwa ki pa zanmi yo.

Nou kap di depi Petyon tonbe sou Bwaye desten ti nèg nwa byen trase. Si jounen jodyè a nap pale de rasism se byen rezilta sosyal politik ak ekonomik dezastre peyi dAyiti ki retire tout avantaj ak eritaj ki te dwe nan men ti nèg nwa ki pase o men pitit ansyen kolon, ak afranchi ki akapare tout teren, endistri ak lot mwayen pwodiksyon. Wi nan mitan yo gen kelke jenero nwa byen plase ki anko bon kolabo ki pa vle loupim yo vinn anmèkde yo. Men sou ki baz ti nasyon ki anko jenn se selman 200 zan. E se vit yon peryod konsa. Alos ti nèg toujou rete depi lontan nan bounda kamyonèt la, ki lakoz li mwen enstri, pov, rete ignoran. anplis mwayenn lavi l kout, apre 50 lane li finn granmoun, mouri vye maladi an grann pwoposyon.

Lè ti nèg afranchi, po klè wè li kap gen pwoblèm. li mete ti nèg o pouwa, fè l pase pou vye doubli, ti makak. Nap boule konsa jouk jounen jodyè a. Men ti nèg nwa o pouvwa pa janm vreman gen oken monopol ekonomik ni politik vreman nan men yo. Dayè gade byen tout frekan Franswa te vle fè se moun sayo ki toujou vrè entèlokite gwo peyi, toujou gen pwotèksyon lè mouche vle leve koken. Si nou pran Aristide ki parèt ak yon vitès sipperyè o wi roch nan solèy pa konn doulèe roch nan dlo. Mouche fè konnen li pran revandikasyon ti nèg nwa majorite a pou mete boujwa chita.

Boulshit, boujwa kwapwonen, pandan lap kouri dèryè jounalis, etidyan, advèsè politik ak latriye. Se nomal pou alyans fè kont li yo pa atake tout konpozant konsa an menm tan. Poutan si li te byen pran li ta rive oganize ti nèg pou fè fas kont presyon boujwazi blan posedan. Mwen remake gen moun kap frape lestomak yo o wi ti nèg nwa komanse pran plas yo. Wi ti nouvo rich ki osi klè ke moun po klè. Ti nèg reyisi ki pran klas ak koulè an menm tan. Sa nou bezwen nan peyi sa, se anpil ti nèg nwa tèt grenn kap travay, kap degaje yo. Moun sayo dwe byen oganize , estriktire nan sendika pou bay tèt yo pwotèksyon. Wi se ta menm tou nan klas peyizann la mete yo o travay, ranfose solidarite peyizan. METE BON KAD POU EDE MOUN SAYO. DAYÈ SE REZON SA FANMY MWEN PA VLE M RETOUNEN NAN PEYI DAYITI. Prezans mwen nan 2 rejyon terorize politisyen, grandon, souflantchou nan oganizasyon travay, motivasyon chomè.

Se konsa peyi Dayiti dwen gen moun pou mete ti nèg o travay, valorize yo pou komanse jete vye konplèsks denferyiote. Paske selon prop eksperyans mwen se byen ti nèg po nwa ki rasis ak prop tèt li, ki antreteni vye layenn pou tèt li. Li pa renmen koulè l l ni tèt li paske selon li ti nèg nwa gen madichon, pichon ki tonbe sou yo. Jou moun sa itil tèt li gen mwayen pou okipe tèt li achete bon savon, gen dlo pou benyen lap tounen yon lot moun. Baryè ki nan zo tèt li pral tonbe. Alos se konsa mwen refize tande yon moun kap itilize pouvwa pou regle zafè yo lese ti nèg nan tenten.


Dernière édition par Rico le Mer 8 Oct 2008 - 22:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 21:05

Rico,

Pa blie ke se komike wap kominike sou fowum nan.

Non sèlman vie kreyol kapwa a la difisil pou konpran, text ou yon two lon.

Gason, mwen pèdi lè map li entevensyon ou yo.

Tanpri fè yo pi kout.

Antan ke mamb a mamb, mwen konte sou konprehensyon ou, keli anpil ou pa!
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyMer 8 Oct 2008 - 21:49

colocolo a écrit:
Rico,

Pa blie ke se komike wap kominike sou fowum nan.

Non sèlman vie kreyol kapwa a la difisil pou konpran, text ou yon two lon.

Gason, mwen pèdi lè map li entevensyon ou yo.

Tanpri fè yo pi kout.

Antan ke mamb a mamb, mwen konte sou konprehensyon ou, keli anpil ou pa!

Tchwippppppppp, tande byen mwen pa li saki pa enterese m, alos fè menm jan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyJeu 9 Oct 2008 - 10:50

J'ai lu avec beaucoup d'attention vos interventions sur ce message, merci à chacun pour vos idées mais, une question reste en suspens dans mon message, et personne n'y a encore repondu.

Il s'agit de celle de ce Prof Cubain la voici à nouveau:

"Dans les pires moments que peut connaître votre pays Haïti, (sinistrés des cyclones, manifestants pierres à la main pour les emeutes de la faim, kidnnapeur en série, manifestations ou la populasse brûle des corps sur la place publique, sans aucune gêne devant les caméras du monde entier qui voit en ces gestes, de simple babarres.)
Regardez bien , peut on apercevoir un seul Haïtien mûlatre ou une personne à la peau claire parmis eux?"

Je ne m'étais jamais posez cette question auparavant, mais il est vrai par la suite j'ai commencer à regarder d'un peu plus près les divers reportages à la tv, et sur le net concernant les moments les plus chauds, comme on dit en Haïti.

Et là, surprise en effet, on se demande ou se cache bien cette partie de la population à peau claire et mûlatre Haïtenne, dans ces moments là car on ne les voient jamais.
Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyJeu 9 Oct 2008 - 11:51

La réponse n'est pas si difficile que cela.

Cette partie de la population ne s'associe pas, ni ne supporte pas les revendications de la majorité noire. A part quelques exceptions.

Le plus souvent, elle est de l'autre coté de la barrière à défendre les intérets des riches et des étrangers.

En effet, ils désignent le peuple comme "moun sa yo" pour se distancier.

Même en temps de paix et d'accalmie, il est difficile de voir les mulâtres dans les quartiers populaires, après la fermeture des magasins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyJeu 9 Oct 2008 - 12:24

Sasaye a écrit:
La réponse n'est pas si difficile que cela.

Cette partie de la population ne s'associe pas, ni ne supporte pas les revendications de la majorité noire. A part quelques exceptions.

Le plus souvent, elle est de l'autre coté de la barrière à défendre les intérets des riches et des étrangers.

En effet, ils désignent le peuple comme "moun sa yo" pour se distancier.

Même en temps de paix et d'accalmie, il est difficile de voir les mulâtres dans les quartiers populaires, après la fermeture des magasins.

Merci de votre reponse Sasaye.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyJeu 9 Oct 2008 - 20:47

negrita1 a écrit:
Sasaye a écrit:
La réponse n'est pas si difficile que cela.

Cette partie de la population ne s'associe pas, ni ne supporte pas les revendications de la majorité noire. A part quelques exceptions.

Le plus souvent, elle est de l'autre coté de la barrière à défendre les intérets des riches et des étrangers.

En effet, ils désignent le peuple comme "moun sa yo" pour se distancier.

Même en temps de paix et d'accalmie, il est difficile de voir les mulâtres dans les quartiers populaires, après la fermeture des magasins.

Merci de votre reponse Sasaye.

Disons de préférence que cela dépend des circonstances.

En 1974, la sélection haitienne de foot avait rassemblé toutes les couches et ethnies.

En 2003-2004, sans aucune distinction de couleur, Haiti manifestait contre Titid.

Que dire du carnaval???


Récemmement, la marche contre le kidnapping avait rassemblé toutes les couches. Par exemple, cette grimelle, criant j'ai en marre, semble etre d'en haut.


La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? 610x


En fait , tout dépend. La situation que nous avions laissé en Haiti en 1950 ou 60, avant d'immigrer, a beaucoup évolué.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyJeu 9 Oct 2008 - 22:32

Bon tout pale mande eske boujwazi moun po klè janm soti. Wi depi w pike moun sayo nan NICH YO. Yo toujou koul, men depi w komanse anmèkde yo, moun sayo gen fos, kontak ak lajan pou mete moun nan lari. Dayè Aristid goute medsinn yo. Sanble nou bliye moun po jonn ak po nwè etidyan, jounalis,opozan politik kite mete ansanm pou voye mouche ala nan yon GNB. Anpil moun po klè te sou beton an tap manifèste.

Bagay sayo komanse nan pèsikite David Apaid ak Henry Baker, tout moun nan peyi a te soti pou di SETASE, ARISTID RACHE MANYOK, BAY TÈ BLANCH. APRE O WI SE KOUDETA.

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Photo_top1203

Charles Henry Baker et David Apaid ont été libérés provisoirement par la justice le lundi 1er décembre. Il n’empêche que le Groupe des 184 est bel et bien aux abois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
negrita1

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? EmptyVen 10 Oct 2008 - 4:16

Merci à Rico et Colo pour vos photos, pensez vous que nous pourrions aussi voir ces mêmes têtes en train de lancer des pierres au devant d'une foule de manifestant à Port au Prince, ou bien en train de faire subir le supplice du collier "Père Lebrun", à l'un de leur semblables?

A quand l'image d'un mûlatre ou d'un "grimo" Haïtiens en train de faire la queue, au milieu d'une foule de sinistrés pour obtenir un sac de riz?? lol
La si vous me trouvez des photos, je serait bluffer.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty
MessageSujet: Re: La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?   La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La question de la couleur de peau est elle aussi un obstacle au progrès?
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» Haradrim: quelle couleur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: