Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Ven 17 Oct 2008 - 20:31

"G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>
-----La pièce jointe associée suit-----

Aristide et le Centre Ideologique de la demagogie esssaie de vendre l'histoire d'HaitiLe Centre Ideologique la demagogie nous a envoye un soit disant review du nouveau livre d'Aristide.En lisant on constate qu'Aristide ne pense qu'a Aristide. De la meme facon qu'il a detourne les fonds de l'etat Haitien, il essaie sans vergogne de s'attribuer l'heroisme de Toussaint Louverture. Aristide se compare a Toussaint. Une vraie souillure a l[histoire de notre pays. Comparer Aristide a Toussaint Louverture serait comparer O.J. Simpson a Martin Lutherking. Encore mieux ce serait comparer Aristide a Toussaint Louverture serait comparer Ti Bobo a Dessalines. L'objectif du livre d"Aristide est de se servir du contenu come scripte pour le film de 30 millions U.S. sur Toussaint finance par Chavez. Ce livre devra aussi completer un autre livre produit par un ancien employe du dictateur qui payait sa femme: http://solutionshaiti.blogspot.com/search?q=randall+robinson Randall Robison et sa femme recus du dictateur des millions des caisses de l'etat Haitien: Cliquez sur le lien suivant pour voir la liste des grands mangeurs: http://www.haitipolicy.org/Lobbying7.htm Le film qui sera realise par Danny Glover comparera Aristide a Toussaint et servira la propagande politique de Chavez et non les interets d'Haiti. Ce sera une insulte a notre histoire nationale. Le livre d'Aristide sur Toussaint a ete ecrit pour redorer le blason de l'ancien dictateur d'Haiti qui a detourne 350 millions U.S des caisses de l'etat selon le rapport du senateur Paul Denis. http://www.haitipolicy.org/content/3292.htm Les commentaires presentant le livre sont racistes. Ces commentaires presentent l'Afrique comme un endroit noir et degrade, une mauvaise terre d'acceuil qui ne releve pas de la noblesse de l'ancien dictateur noir d'Haiti Jean Bertrand Aristide qui probablement prefererait Paris ou Washington, destinations qui seraient plus dignes de son rang. L'Afrique est notre mere a tous de la race noire. Jean Bertrand Aristide au lieu de denigrer l'Afrique comme un lieu peu digne de sa personne devrait au contraire s'estimer chanceux d'etre la-bas et travailler pour elle. Parmi les citoyens de la Caraibe les Haitiens ont la plus forte identite de la region parce que nous sommes restes lies, proches de l'afrique, Nous sommes fiers d'etre noirs tout en respectant les autres races. Pour nous l'Afrique c'est le paradis, c'est notre mere. Aristide devrait se sentir heureux d'etre en Afrique et non la denigrer comme un lieu peu digne de sa personne. Il devrait rester en Afrique et jouir de la mere patrie. Aristide a rate l'occasion de servir le pays. Il aurait pu ecrire un livre nous presentant le "Titide Je veux, je peux", le "pa neglije bayo sa yo merite". J'avais espere un livre detaillant les circonstances de la mort de Mireille Durocher Bertin, du pasteur Antoine Leroy, de Michel Gonzalez, Brignol Lindor, du general Mayard, des freres Arbrouet. J'avais souhaite lire un livre sur l'utilisation du cheque de Taiwan en 1990, du detournement des 80 millions des fonds de la Teleco a Washington, de la gestion des petits projets de la presidence. Un livre qui apporterait plus de clarification sur le scandale des cooperatives, sur les incendies planifies des residences de Gerard Pierre Charles de Victor Benoit, de Luc Mezadieu. Un livre decrivant les menaces de mort par Aristide contre le president du Conseil Electoral Provisoire Leon Manus. Un livre decrivant les attaques contre les organisations de femmes, les etudiants, les syndicats. Un livre decrivant la destruction des bureaux et equipements du Mouvement paysan papaye. Un livre decrivant le detournement des quatre centimes pour chaque minute de telephone http://thekomisarscoop.com/2008/10/06/courter-to-leave-idt-nyse-threatens-delisting-stock-in-free-fall/ . Un livre sur la plainte pour corruption au tribunal de Miami. Un livre decrivant le rapport avec ses bras droit de la cocaine Fourrel et Oriel arrete par la DEA Cliquez sur le lien suivant http://www.haitipolicy.org/content/1731.htm Aristide aurait pu aussi ecrire dans ce livre la manipulation des elections du 21 Mai et du 26 Novembre 2000. J'aurai tellement aime lire la description des demandes d'occupation, le premier en 1994. Vraiment! J'aurais voulu lire la facon dont il a planifie, demande et execute l'invasion de 1994. Aristide tu nous dois un livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15289
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Sam 18 Oct 2008 - 10:39

Pipo,

Lespri nèg yo an boulatya.Bagay lan pa klè pou yo menm.Zanmi Repibliken yo an,ka tèlman an minorite an Janvye 2009,ke yo ka vin mande mesye yo kont,e Repibliken yo pa p ka sove bounda yo

Mesye Demokrat yo te deside deja fè yon "hearing" sou IRI ,ak evènman 2004 yo,briskeman yo te di ke STANLEY LUCAS te an misyon lan KAZAHKSTAN.
Pa p gen sa pyès an Janvye,Fevriye 2009.
Kite yo kontinye rablabla bann kriminèl yo.
VIV SALNAV yo pral nan bounda yo!


Dernière édition par Joel le Sam 18 Oct 2008 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
negrita1
Star
Star
avatar

Féminin
Nombre de messages : 167
Localisation : Paris-Port au prince
Opinion politique : Gestion
Loisirs : Sorties ludiques et culturelles, cinéma, sport...
Date d'inscription : 05/08/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Sam 18 Oct 2008 - 16:25

piporiko a écrit:
"G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>
Les commentaires presentant le livre sont racistes. Ces commentaires presentent l'Afrique comme un endroit noir et degrade, une mauvaise terre d'acceuil qui ne releve pas de la noblesse de l'ancien dictateur noir d'Haiti Jean Bertrand Aristide qui probablement prefererait Paris ou Washington, destinations qui seraient plus dignes de son rang. L'Afrique est notre mere a tous de la race noire. Jean Bertrand Aristide au lieu de denigrer l'Afrique comme un lieu peu digne de sa personne devrait au contraire s'estimer chanceux d'etre la-bas et travailler pour elle. Parmi les citoyens de la Caraibe les Haitiens ont la plus forte identite de la region parce que nous sommes restes lies, proches de l'afrique, Nous sommes fiers d'etre noirs tout en respectant les autres races. Pour nous l'Afrique c'est le paradis, c'est notre mere. Aristide devrait se sentir heureux d'etre en Afrique et non la denigrer comme un lieu peu digne de sa personne. Il devrait rester en Afrique et jouir de la mere patrie.

[b]J'aimerais beaucoup demander à la personne qui a écrit ça, combien de milliers ou de millions d'Haïtiens elle connaît, qui onf fait le choix de quitter Haïti pour aller vivre de leur plein gré en Afrique?

Ou mieux encore demandons donc à quelques frères de couleurs et de sang Africains, de laisser leurs pays afin de venir s'exiler en Haïti, combien repondraient à cet appel à votre avis? Shocked

Aucun je pense, entant qu'Haïtiens devrions nous nous sentir insulter ou dénigrer pour autant? Non je crois pas, et vous savez très bien comme moi pourquoi.

Je connais une Africaine, qui a vécut durant 12 ans en Afrique du Sud, il n'y a aucune comparaison à faire entre ce pays, et la France ou les USA, mais alors vraiment aucune.

Tout comme Haïti n'est pas prêt à recevoir des réfugiés en masse de quelque sorte que ce soit sur son sol, le continent Africain qui connait lui aussi la misère, la pauvreté, la faim, et la souffrance ainsi que la quasi totalité des pires fléaux sur cette planète, est dans la même situation.

Avant de porter un jugement quelconque sur les propros de J.B.A concernant son exile forcé en Afrique du Sud, nous devrions nous demander nous mêmes quel serait le choix que nous pourrions faire, face à une tel situation. Si aujoud'hui même, on nous demandait de quitter l'endroit ou nous vivons, pour aller vivre en Afrique sur la terre de nos ancêtres, comment réagirions nous?[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Dim 19 Oct 2008 - 9:28

Je ne voulais pas faire l'honneur au fasciste Stanley Lucas et commenter son article.

Par contre, on peut seulement se poser quelques questions:

Pourquoi, meme après le coup d'état, ces gens s'intéressent-ils à Aristide???

Qu'attendent-ils pour mettre en action le plan du groupe 184???

Mettons la politque de coté.

Avant d'etre politicien, Titid s'occupait des enfants de rue, et vous Mr Lucas, qu'aviez-vous jamais fait ou entrepris pour servir ce pays sinon que le destabiliser???
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15289
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Dim 19 Oct 2008 - 9:44

COLO,

Stanley Lucas est le prototype du fascisme en Haiti.
Le COUNCIL ON HEMISPHERIC AFFAIRS ,a révélé qie LUCAS était sur le payroll de MICHEL FRANCOIS,pendant le premier coup d'etat de 1991,pendant qu'il était supposé travailler pour l'IRI.

La COHA ,un think tank très respecté sur l'Amérique Latine a donné le nom du journaliste qui a fait cette recherche.
Ce sont des questions qui vont ètre posées à Lucas ,en cas d'une présidence et d'une législature Démocrate.
LUCAS,n'avance en aucun cas ,les intérèts des Etats Unis en Haiti.Qu'il praie ,jour et nuit que MC CAIN gagne la présidence et non OBAMA,parce que Mc Cain était l'un des fondateurs de l'IRI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Dim 19 Oct 2008 - 9:54

Joel,

C'est cela qui m'ennerve dans cette histoire.

Le meme Stanley Lucas a participé activement à 2 coups d'état contre Jean Bertrand Aristide.

Pourquoi un tribunal n'avait-il pas jugé Stanley Lucas lors du second mandat d'Aristide???

Pourquoi Lavalas a-t-il permis à Stanley Lucas de participer à ce second coup d'état???

L'ennemi devrait trouver d'autres tetes, pas les memes. C'est cela qui m'ennerve dans cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15289
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Dim 19 Oct 2008 - 11:44

colocolo a écrit:
Joel,

C'est cela qui m'ennerve dans cette histoire.

Le meme Stanley Lucas a participé activement à 2 coups d'état contre Jean Bertrand Aristide.

Pourquoi un tribunal n'avait-il pas jugé Stanley Lucas lors du second mandat d'Aristide???

Pourquoi Lavalas a-t-il permis à Stanley Lucas de participer à ce second coup d'état???

L'ennemi devrait trouver d'autres tetes, pas les memes. C'est cela qui m'ennerve dans cette histoire.


Colo,la Presse Haitienne est controlée par les GNBis.Mème un MARCUS ,si on l'entend on pourrait mal définir dans quel camp qu'il se trouverait.

Tout a été révélé COLO,on sait combien avait touché certains ,jusqu'au dernier dollar,pour participer au coup d'Etat.
Dans n'importe quel autre pays ,ceux qui avaient des contacts ouverts avec STANLEY LUCAS devraient ètre emprisonnés,parce qu'il était clair ce qu'il entreprenait.

Maintenant on le trouvecomme commentateur dans l'Emission RANMASSE les Samedis Matins et j'avis entendu un EVANS PAUL le complimenter.

Et puis COLO,
Voici l'article de COHA dans lequel ils ont affirmé que STANLEY LUCAS se trouvait sur le payroll de MICHEL FRANCOIS.

Lisez le paragraphe IRI IN HAITI:

http://www.coha.org/2008/06/a-hidden-agenda-john-mccain-and-the-iri/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   Dim 19 Oct 2008 - 11:49

Merci, Joel!


Stanley Lucas, the head of the IRI effort in Haiti, was instrumental in the creation of the Democratic Convergence and, thus, the eventual fall of the Aristide government. Lucas has been described by Mother Jones Magazine as “the scion of a powerful Haitian family with long-standing animosity toward Aristide…” Lucas’ family had close ties to the ruthless Duvalier regime that preceded Aristide and has similarly close ties to the Haitian military, which was an important element of the 2004 coup. Two of Lucas’s cousins allegedly were responsible for organizing a massacre of 250 peasants protesting for land reform. Journalist Max Blumenthal has claimed that he had a source who lived and worked with Lucas in Haiti and who “saw documents indicating that while Lucas was working for IRI, he was being paid by Michelle Francois, who was a notorious FRAPH [paramilitary] leader…” The choice of a program leader with an allegiance to groups that opposed the democratically-elected government is strange considering the IRI claims its goal was to promote democracy.

Lucas’ involvement with opposition groups directly opposed the US government’s official policy of supporting all democratically-elected governments. There is every indication that Stanley Lucas’ involvement undermined the goal of Haitian democratization. US Ambassador Brian Dean Curran discovered that Lucas was encouraging the Democratic Convergence not to negotiate with Aristide to resolve the political conflict that lead to the coup, essentially encouraging the disruption of the democratic process. Yet when Curran reported Lucas’ apparent
infractions to USAID, the result was an incredibly lenient 4 month suspension followed by an eventual return by Lucas to his old ways. In addition to originally being a scandalous choice to lead the Haitian program, Lucas’ behavior while holding the position and the subsequent failure of both USAID and the IRI to sufficiently punish Lucas and remedy the situation is a telling example of the mixed messages surrounding the IRI’s supposed “pursuit of freedom.”


When the coup finally occurred, Washington made very little effort to protect democracy and the rule of law, placing Aristide under great pressure to leave the country. Thus, a leader who was not once, but twice elected democratically, was evicted from his own country with the help of the IRI. While President Aristide’s record was not without real achievements – he dismantled the Haitian military, built more schools than had been constructed in the previous century, and doubled the minimum wage – his clearly promising social program was not the type of change the IRI was looking for.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>   

Revenir en haut Aller en bas
 
"G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "G. Stanley Lucas" <centurionlucas@gmail.com>
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» Stanley Lucas enrage contre ses allies.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: