Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ   Lun 20 Oct 2008 - 16:32

Canada: le principal dirigeant de l'opposition annonce son départ
Le libéral Stéphane Dion lors d'un meeting électoral, le 14 octobre 2008 à Saint-Laurent,


Le libéral Stéphane Dion, chef de la principale formation d'opposition canadienne, a annoncé lundi son départ dans la foulée de la pire défaite électorale de son parti en un quart de siècle, mais entend rester en place jusqu'à la désignation d'un successeur.


M. Dion a annoncé au cours d'une conférence de presse très attendue qu'il resterait à la tête du parti "jusqu'au moment où un nouveau chef sera choisi", lors d'un congrès qui devrait avoir lieu au printemps prochain.
Le parti libéral, sous la houlette de M. Dion, a essuyé sa pire défaite en un quart de siècle aux législatives du 14 octobre en ne remportant que 76 sièges au parlement, 19 de moins que dans la chambre sortante. En termes de voix, il a obtenu 26,2% des suffrages, son pire score depuis la fondation du Canada moderne en 1867.
La victoire a été remportée par les conservateurs du Premier ministre Stephen Harper, qui n'a toutefois pas réussi à obtenir une majorité à la chambre.
M. Dion, 53 ans, a dénoncé les campagnes négatives menées contre lui par les conservateurs. Il a expliqué qu'il demeurait à la tête du parti pour assurer une transition ordonnée et en redresser les finances afin d'éviter que le prochain chef "soit aussi vulnérable" qu'il l'a lui-même été "face à une propagande de bas étage".
"Si on avait eu des fonds, on aurait répliqué", a-t-il dit, en estimant que "les conservateurs gagnent à leur façon, une façon qu'ils ont importée des Etats-Unis".
"Je ne veux pas que la politique canadienne dégénère à ce point là, mais c'est vrai que ça a réussi", a-t-il ajouté.
Parmi les noms de personnalités les plus fréquemment cités pour lui succéder se trouvent ses deux principaux concurrents lors de la dernière course à la direction du parti, Michael Ignatieff et Bob Rae. L'ancien vice-Premier ministre canadien John Manley, l'actuel Premier ministre de la province de l'Ontario Dalton McGuinty ou l'ex-Premier ministre du Nouveau-Brunswick, Frank McKenna, sont également évoqués.
M. Dion avait été élu à la tête du parti libéral à la surprise générale en décembre 2006. Parti en dernière position, il avait fini par l'emporter en profitant des divisions entre les favoris.
Il n'avait pas eu droit à une lune de miel après son élection se retrouvant contesté au sein de son propre parti et en butte aux publicités du parti conservateur le présentant comme un universitaire studieux dépourvu des qualités de leader nécessaires pour diriger le pays.
M. Dion a aussi été pénalisé par son manque de charisme et ce Québécois francophone a souffert de ses difficultés d'expression en anglais, un handicap sérieux dans ce pays très majoritairement anglophone.
Le leader libéral avait largement axé sa campagne sur le "tournant vert", un projet de taxe sur le carbone visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Mais ce plan dénoncé par les conservateurs comme une expérimentation dangereuse en période d'instabilité économique est mal passé dans le public et a sans doute contribué à sa défaite.
Stéphane Dion a admis avoir une part de responsabilité dans sa défaite, notamment pour n'avoir "pas réussi à relever les finances du parti" mais il a estimé que son tournant vert était une "politique avant-gardiste" et que "l'histoire lui donnerait raison".
"Ça me fait une belle jambe, j'aurais voulu la mettre en oeuvre tout de suite", a-t-il toutefois conclu.
Le parti libéral avait été au pouvoir pendant 12 ans avant la victoire de M. Harper aux élections de janvier 2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ   Lun 20 Oct 2008 - 19:26

C'est peut-être la meilleure décision qu'il ait pu prendre.
Il était évident que Stephane Dion, malgré ses capacités académiques et intellectuelles, n'avait pas les qualités d'un leader national.
Je l'avais dejà mentionné dans une intervention, sur ce forum.

Les temps sont révolus, où un premier ministre, tel un Jean Chrétien, était soutenu par le parti et maintenu, auparavant, comme titulaire de plusieurs ministères malgré ses difficultés d'expression dans les deux langues officielles du Canada.

Pour les lecteurs qui ne vivent pas au Canada.
Les deux grands partis politiques du Canada, le parti Libéral et le parti Conservateur suivent des lignes similaires aux partis Democrate et Républicain des Etats-Unis.

Les conservateurs sont de la même moule que les républicains américains: l'aile droite de l'échiquier politique et les libéraux ressemblent aux démocrates et, comme eux, occupent le centre.

Il faut cependant faire la distinction que la politique Canadienne, en général, est plus humaine, avec moins de méandres et de controverses:
-Ici, il n'y a pas de silent majority.
-L'avortement est légal et ne constitue pas un agenda politique.
-Les organizations extrémistes ne constituent pas un danger.
-Le crime organisé existe, mais n'a pas l'ampleur de ce qui se passe au sud.
-Le parti libéral a presenté des candidats noirs, indiens, arabes et musulmans dans plusieurs circonscriptions.

Stéphane Dion a raison de dire que les coups bas, qu'il a reçus, étaient importés des Etats-Unis, parceque ces pratiques ne sont pas traditionnelles au Canada.

Pour bien marquer la distinction, le Canada possède un troisième grand parti politique, le Nouveau Parti Democrate, qui occupe l'aile gauche de l'écran politique; ce qui serait impensable chez nos voisins du sud.

Enfin, les élections se sont deroulées sans aucun incident.
Les gagnants ont célébré.
Les perdants ont accepté leur défaite, et ont félicité les gagnants.

Il n'y a eu aucun sentiment d'animosité, de vengeance ou de rancune.
Il n'y a eu, non plus, aucune arrestation.
Personne n'a le sentiment d'avoir été fraudé ou trahi.
Le vote de la population est sacré.

La population entière continue à vaquer à ses occupations et s'attend à ce que le nouveau gouvernement fasse son travail et remplisse ses promesses.
Pour cela, il offre son appui et sa collaboration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ   Mar 21 Oct 2008 - 12:35

Se paske wap tann ti èd nan men gouvènman canadien ki fè yon nouvèl konsa enterese ou.

Si ou te vini peyi isit pou travay, se pa rans konsa ou ta pral chache konnen.

Vie parese.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Canada:le dirigeant de l'opposition le Libéral Stephane Dion annonce son départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Le Canada et les États-Unis les plus généreux;
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: