Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME

Aller en bas 
AuteurMessage
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 14:28

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME

vendredi 24 octobre 2008 par Raphaël CONFIANT

Les rues sont soudainement envahies de voitures qui klaxonnent à tout va. Des gens, femmes et hommes mêlés, poussent des hurlements de joie. Ils dansent, battent des mains, se trémoussent, brandissent des drapeaux américains. Un cri puissant s’élève de partout :
« OBAMA, PRESIDENT ! OBAMA, PRESIDENT ! »

Nous sommes début novembre. Les résultats de l’élection présidentielle US viennent de tomber : Barack Obama, le candidat démocrate, a battu à plate couture son adversaire, le républicain Jonh MacCain.

Qui hurle ainsi sa joie ? Où se déroulent ces scènes d’hystérie collective ?

A Fort-de-France (Martinique), à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), à Cayenne (Guyane), à Sarcelles (France), à Notting Hill (Angleterre), à Ouagadougou (Burkina-Faso), à Rio (Brésil), à Nouméa (Kakaky) etc…

Les « Noirs » du monde entier exultent : un des « leurs » vient d’être élu à la tête du pays le plus puissant du monde. Le pays le plus puissant et le plus riche qui ait jamais existé sur terre : l’Empire américain.***


Six mois après cette euphorie.

Ti Sonson de Fort-de-France continue à chercher un « djob » à dix euros pour s’acheter son seul repas de la journée : un sandwich à la morue. Il remarque que des branches débordent sur la rue, des branches d’un bel arbre planté dans le jardin d’une maison bourgeoise. Il sonne prudemment, prêt à proposer ses services. Personne ne répond. Sauf un berger allemand qui vient lui montrer ses crocs à la barrière et qui bondit comme un fauve en cage. Ti Sonson tourne les talons…

Milo de Sarcelles s’est levé à quatre heures du matin, comme d’habitude. Il s’est lavé vite fait, a enfilé son uniforme de facteur, a embrassé ses deux enfants et sa femme encore endormis, et s’est jeté dans les bras de la nuit froide. Natif de Vieux-Habitants (Guadeloupe), il n’a jamais pu s’habituer, malgré vingt ans de vie en « métropole », au fait qu’il fasse nuit noire le matin la moitié de l’année et cela jusqu’à 9h au cœur de l’hiver. Il a renoncé à remplir des demandes de mutation pour rentrer au pays. Alors, il serre les dents et se dirige vers le centre de tri postal pour une nouvelle rude journée de travail…

Boubakar regarde son champ de coton d’un air las. Une fine poussière rouge monte depuis les confins de la plaine, parsemée ici et là de buissons d’acacias. Dans l’enclos, quelques chèvres commencent à s’agiter, réclamant leur pitance matinale. La récolte approche à grand pas. D’ici une petite dizaine de jours, toute la famille, grands-parents compris, se mettra à la tâche, du lever du soleil à trois heures de l’après-midi. Les cotonniers sont magnifiques cette année. L’or blanc s’étalera sur des nattes dans toutes les cours des cases. Mais aussitôt, Boubakar ressent un grand poids sur les épaules. Entre découragement et accablement. Le coton se vend mal, très mal, sur le marché mondial. C’est en tout cas ce qu’est venu dire le préfet du district l’autre jour. Comme l’an dernier, Boubakar gagnera juste de quoi ne pas crever de faim, sa famille et lui…

Mario Freitas do Amaral, dit « Fredo », descend prudemment l’escalier en colimaçon de la favela. Il regarde, inquiet, à droite et à gauche. Cela fait près de quinze jours qu’il s’est terré chez lui. Dans cette cabane faite de planches de récupération et de feuilles de tôle qu’il a accroché au flanc de la colline. Fredo n’a pas peur des narcotrafiquants. Il craint la police ! Cette police qui, au nom de la chasse à la drogue, n’hésite pas à tirer sans sommation dans les ruelles tortueuses de la favela, surtout si le suspect est noir ou mulâtre. Soudain, devant lui, sur un petit ponton, il aperçoit deux corps allongés. La tête fracassée. Il frémit. Hésite à continuer son avancée. Puis, prenant son courage à deux mains, serrant les dents, il fait un pas, deux pas, puis quatre. Bientôt, il peut les regarder, ces deux cadavres : il s’agit de ceux de son jeune frère Zé et de leur cousin Roberto…

Paul cherche le joint qu’il avait cru avoir caché sous son oreiller. Enfin son oreiller ! Disons, le morceau de bois entouré de haillons qui lui sert de repose-tête lorsqu’à la nuit tombée, il regagne son bidonville. Nouméa est une ville blanche entourée de bidonvilles noirs. Kanaks plus exactement. Paul avait quitté sa montagne boisée du Nord à la recherche d’une existence qu’il s’imaginait plus facile. Là, une fois loin du pouvoir des anciens et du poids de la coutume, il pensait passer rapidement son permis de conduire et s’établir comme chauffeur de taxi. Paul n’a jamais pu réussir le code. Chaque fois, une question vicieuse dans laquelle il était question d’autoroute et de verglas, le faisait chuter. Il a donc fait portefaix, maçon, balayeur de rue, docker occasionnel, jusqu’à ce que découragé, il finisse par confier sa vie à « l’herbe qui fait rêver »…
***
Ti Sonson de la Martinique, Milo de Sarcelles, Boubakar de Ouagadougou, Fredo de Rio de Janeiro et Paul de Noumea avaient hurlé leur joie le jour de la victoire de Barack Obama. Ils s’étaient jetés dans les rues comme des centaines de milliers d’autres « Noirs » à travers le monde, avaient chanté, bu jusqu’à plus soif, s’étaient congratulés, avaient cru qu’une « aube nouvelle se levait pour le peuple noir », selon les mots, répétés en boucle sur toutes les chaînes de télé du monde, d’un pasteur évangéliste afro-américain.

Ils y avaient cru le premier jour. La première semaine. Le premier mois.

Ils y avaient cru de toutes leurs forces.

Mais voilà ! On était six mois plus tard et rien, strictement rien, n’avait changé dans leur existence.

Ti Sonson tirait toujours le Diable par la queue à la recherche d’improbables « djobs ».

Milo se faisait rudoyer, comme si de rien n’était, par son chef d’équipe au centre de tri postal de Sarcelles.

Boubakar attendait, résigné, les maigres revenus de son coton.

Fredo, désormais seul au monde, depuis l’assassinat de son frère et de son cousin, avait trouvé refuge dans la « colle », l’une des drogues dures les plus destructrices.

Quant à Paul de Nouméa, il songeait sérieusement à quitter définitivement la ville où il risquait de finir clochard pour s’en retourner dans sa tribu.
***
Cette petite fable vise à démontrer que l’Obamania qui sévit à travers le monde dit « noir » relève d’un infantilisme absolument incommensurable.
D’une puérilité à nulle autre pareille. Et le plus affligeant, ce n’est pas que des Ti Sonson, des Milo ou des Fredo croient que l’élection d’un président yankee changera quelque chose à leur vie juste parce qu’il a la peau noire.


Non, le plus affligeant, c’est que des intellectuels opportunistes aux Antilles, en France ou en Afrique se soient employés tous ces derniers mois à nous faire avaler ce qu’ils savent pertinemment être une sornette !

Tristes individus…

Car, en fait, qui a à gagner à l’élection de Barack Obama ?

Quelles catégories de gens y ont intérêt réellement ?

Pour ma part, je n’en vois que 3. Une aux Etats-Unis ; deux hors des Etats-Unis. A savoir :

__aux Etats-Unis : les Noirs américains.

__hors des Etats-Unis : l’ethnie Luo du Kenya et la petite ville japonaise appelée…Obama.

La victoire d’Obama serait, en effet, une immense victoire pour les Noirs américains, la récompense du combat bi-séculaire qu’ils mènent pour obtenir la pleine égalité avec leurs compatriotes blancs.

Certes, comme pour Ti Sonson ou Fredo, la situation du chômeur noir de Chicago ou de l’ouvrier agricole de l’Alabama ne changerait pas du jour au lendemain, mais en instaurant, par exemple, la couverture médicale universelle, Obama soulagerait des millions de pauvres parmi lesquels les Noirs sont majoritaires.

N’oublions jamais que régulièrement des gens meurent à la porte des hôpitaux de cette soi-disant plus grande démocratie du monde parce qu’ils n’ont pas les moyens de payer leurs frais d’hospitalisation ou telle opération chirurgicale délicate ?

En abolissant la peine de mort, Obama rendrait aussi un fier service aux Noirs lesquels constituent 45% de la population carcérale des Etats-Unis alors qu’ils ne représentent que…12% de la population globale.

Bref, dans divers domaines (emploi, éducation, justice etc.), l’élection d’Obama serait une bénédiction pour les Noirs étasuniens. Je serais l’un d’entre eux que je serais pro-Obama à 200%.

Deuxième bénéficiaire, si l’on peut dire, d’une éventuelle victoire d’Obama, à l’extérieur des Etats-Unis cette fois-ci :

l’ethnie Luo du Kenya. Le père d’Obama appartenait, en effet, à cette dernière, qui est la troisième par ordre d’importance numérique de ce pays et qui, bien évidemment, à cause du tribalisme, se retrouve mise de côté au plan économique, politique et social.

Les deux ethnies majoritaires__les Kikuyus et les Luyas__se partagent la totalité du pouvoir tout en s’entre-massacrant régulièrement comme on a pu le voir ces dernières années.
Si donc un demi-Luo, en l’occurrence Obama, était élu président du pays le plus puissant du monde, nul doute que la place de cette ethnie au sein de la société kenyane s’en trouverait du même coup revalorisée. D’autant qu’en cas d’attaque contre les Luos, Obama pourrait donner à tout moment de la voix.

Troisième et dernier bénéficiaire d’une victoire d’Obama : la petite ville japonaise dénommée « Obama », ce qui en japonais signifie « petite plage ». Dès l’annonce de la candidature de Barack, les habitants de cette ville, à moitié sinistrée économiquement, sont devenus les plus grands fans du candidat démocrate, montant des clubs de sports, des associations ou des manifestations pro-Obama.
Ils lui ont écrit pour lui demander de venir visiter leur ville, obtenant une réponse au bout…d’un an. Il est sûr en tout cas que si Obama-homme gagne, Obama-ville gagnera aussi.
Déjà, au Japon, Obama-ville est devenu un spot touristique très prisé.
***
A part donc ces trois catégories de gens__les Noirs américains, l’ethnie Luo du Kenya et les villageois japonais d’Obama-city__, on a beau regarder les choses sous toutes les angles, on ne voit vraiment pas en quoi l’arrivée d’un « Noir » à la Maison blanche changera quoi que ce soit au sort des « Noirs » à travers le monde.

Oublie-t-on qu’un « Noir », Colin Powell fut déjà, et cela des années durant, chef de l’US Army, l’armée la plus puissante du monde ?
Oublie-t-on aussi qu’une « Noire », Condoleeza Rice », est encore pour quelques mois le numéro 2 des Etats-Unis, le secrétaire d’état aux affaires étrangères disposant, dans ce pays, de davantage de pouvoir que le vice-président lequel passe son temps à inaugurer les chrysanthèmes ? Alors, on nous dira que Powell et Rice sont républicains alors qu’Obama est démocrate, oubliant que la différence idéologique entre ces deux partis a l’épaisseur d’une feuille de papier.

La preuve : le « républicain » Powell vient de déclarer qu’il soutient le « démocrate » Obama !
En Europe ou ailleurs dans le monde, cela passerait pour une trahison : il n’y a qu’à voir, par exemple, les hurlements provoqués par le ralliement de certains socialistes à Sarkozy.
Aux Etats-Unis, la prise de position de Powell n’a choqué personne. Là-bas, d’ailleurs, il y a des républicains « progressistes » et des démocrates « réactionnaires », c’est dire !

Qui peut croire un seul instant qu’Obama transformera l’Empire en grand frère amical pour les autres nations du monde ?

Qui peut croire qu’il réussira à mater le Pentagone, l’US Army, la CIA, Wall Street etc…bref, tous les appareils d’état permettant à ce pays de dominer les autres ?

Soyons sérieux !

Obama est un Yankee, un Afro-Saxon, et la différence entre lui et un Anglo-Saxon est quasi-nulle. S’il nous fait tant d’effet, c’est certes parce qu’il est beau et intelligent, mais aussi parce qu’il a face à lui un vieillard buté et pas sexy pour un sou.

Il aurait eu comme adversaire un Blanc beau et intelligent comme lui que la donne aurait été complètement différente.

Pour nous donc qui ne sommes pas des Etasuniens, seule la politique étrangère des Etats-Unis nous intéresse.
Qu’il crée la couverture médicale universelle aux Etats-Unis ou qu’il y fasse abolir la peine de mort, fort bien !

Mais en quoi cela nous intéresse-t-il, nous qui ne vivons pas là-bas ?
Or, force est de constater que ce qu’Obama a donné à voir de sa future politique étrangère est des plus inquiétants.

Son alignement tous azimuts sur la politique criminelle de l’entité sioniste, sa volonté de faire bombarder les zones tribales pakistanaises sans l’autorisation préalable des autorités de ce pays, ses piques régulières à l’égard de Fidel Castro et de Hugo Chavez, le fait qu’il n’ait jamais visité aucun pays des Caraïbes et d’Amérique du Sud etc…, tout cela démontre qu’Obama, en politique étrangère, ne sera guère différent de sesprédécesseurs.
Ni mieux ni pire.


Nous qui ne sommes pas Etasuniens n’avons rien à attendre de l’Empire car à aucun moment de l’histoire humaine on n’a vu d’empire généreux envers le reste du monde.

La vocation de tout empire est de dominer. Et que ce soit avec le beau sourire d’Obama ou le vilain rictus de MacCain, cela reste une domination. Point barre.
***
Pour finir, je reviens aux soi-disant intellectuels noirs qui portent Obama aux nues comme s’ils votaient aux élections américaines.

En fait, au lieu de retourner aux Antilles et en Afrique pour y apporter leurs connaissances ou leur talent, ils préfèrent demeurer planqués en Europe dans l’attente qu’un jour, eux aussi, accéderont au pouvoir.
Le strapontin de la dame Rama Yade les fait saliver comme pas possible.
Le même strapontin qu’avait occupé un certain Koffi Yamgnane il y a…vingt ans.


En attendant, qu’est-ce qu’ils s’imaginent ? Que ce sont les « métros » aux Antilles et les toubabs en Afrique qui développeront leurs pays à leur place ?

Imposteurs et plaisantins, va !
Raphaël CONFIANT

http://www.montraykreyol.org/spip.php?auteur2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
Marc-Henry

Masculin
Nombre de messages : 6016
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 16:13

Citation :
Mais voilà ! On était six mois plus tard et rien, strictement rien, n’avait changé dans leur existence.


Du moins psychologiquement , tout sera changé pour l'homme noir. Et ça c'est très important pour le continent Africain.En fait, Obama n'a pas besoin de faire des choses pour les noirs. Son élection suffira à les propulser vers l'avant.

_________________
Solidarité et Unité pour sauver Haiti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 16:16

Revelation,

Pourquoi nous obliger à lire ce sujet à caractère raciste???

Sispann choute nan kan nou an.

Nou bay tèt nou twop gol deja.

Sispann!
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 16:25

menm si Obama pa genyen elektyon an sa li reyalise ya se youn gran evenman li ye pou tout nwa ke se swa o Zeta Zuni ,an afrik an erop tout kote.

Wi se vre Obama pap ka chanje la vi tout nwa.men o mwen ak Obama.a la tet pi gwo peyi nan mond la ,moun tankou Patrice Lumumba, Thomas Sankara ,Joseph Bishop,Daniel Ortega, Evo Morales, Hugo Chavez, a ka genyen chans pou yo ede pov lakay yo. san ke reken yo pa devore yo.Li pap aji tankou youn robo ki se zam ki pou regle tout bagay li genyen ase entelijans poul konprann chak pep genyen kilti yo, istwa yo ou pa ka enpose youn system ki pa apwopriye pou yo.O mwen youn moun genyen espwa se pa lwa jeng lan ki pral dirije mond lan ankor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 18:19

:elephant:


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 20:02

Lent,

Nèg ap repwodwi atik sa yo ,se lan espwa ke sa atik lan di an ,se konsa bagay yo ye vre.
Pa gen moun ki espere mirak si OBAMA eli.Men tou si l eli ,ki sa k ap anpeche yon peyi rasis tankou BREZIL ,eli yon jou yon prezidan nwa tou?
Sitou lan Brezil ,lan yon Eta tankou BAHIA kote gwo majorite moun yo nwa ,kote kilti an pi Afriken ke ann Afrik menm ,moun yo refize eli moun nwa pou dirije vil lan Eta.

Nou gen dwa antijan konprann sa wi ,paske lesklavay o Brezil se an 1888 li te aboli.

Mesye ,se pou nou di sa tou wi,leadership lan yon peyi tankou KIBA genyen tandans pou li klè tou wi,lan yon peyi kote majorite moun yo se nwa.

Se la a yon prezidans OBAMA ap ede,baryè ki lan tèt moun nwa lan Amerik lan kote sekèl kolonyal yo la toujou ,kapab koumanse tonbe.
Se djòb sa a yon EVO MORALES lan BOLIVI ap fè pou endyen lan Amerik lan;paske misye se premye prezidan endyen ki alatèt yon peyi.

Senbòl enpòtan anpil.Si mesye prezidan ,se yon gwo pa ,n a goumen pita pou lòt bagay yo konkretize
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8250
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 22:12

Epi moun ki ap vehikile mesaj sayo gen yon misyon.
Rezon ki fè yo ap voye monte de balivènn konsa:
Yo pa kontan sak ap rive laa, yo ta pito statuskwo avèk Macken oubyen avèk yon lôt blan.

Pi gwo bagay ki pou ta rive si Obama prezidan, se kite Ayiti regle zafè l, jan pa l.
Nou songe....(chak chen...........elatriye)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyLun 27 Oct 2008 - 22:37

:elephant:


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 0:38

Chak moun kwè nan siperstityon li vle. genyen moun ki kwè ke luniver se resilta youn boum genyen ki kwè nan kreyatè, se menm jan tou nan doktrinn politik e sosyal yo genyen moun ki kwè nan kor milis ou byen nan sot syalis genyen ki kwè nan kapitalis.Men se rezilta ki pou di ki les ki pi bon.

pou mwen genyen youn diferans ant youn moun ki kwè nan jistis sosyal ak youn moun ki kwè ke tout moyen prodiktyon menm kote pa genyen moyen prodiktyon dwe apateni a tout moun.mwen pa pami moun ki vle divise zero.E mwen kwè menm teyorisyen doktrinn sosyalis rekonet ke fok genyen youn devlopman anvan ou ka aplike sosyalism lan.Mwen se pa youn moun ki ka viv de rev.Lè map gade kote nou sitiye ,youn ti peyi neg san resous pou nou ta vle enstitiye youn rejim komilis pou mwen se ta youn swisid.E genyen anpil ti neg mwen te konnen ki te cho devan bann lan e ki pi tar ki te dim:" ak kisa ou ta pral fè revolutyon"?

E pita mwen vinn wè moun ki pa fantik tankou Gorbachev ak nouvo dirijan chinwa rekonet ke system kominis la pa parfè jan anpil ti neg ki pa ko janm viv nan system lan vle fè moun konprann lan.Tout kiben ki kite kiba apre revolutyon te triyonfe ya yo tout se enbesil ,idyo yo ye?Tout ansyen peyi satelit unyon sovyetik yo ki jodya vire do ba komilis la se youn bann enbesil yo ye?

mwen pap voye youn kapitalis sovaj monte men piga personn vinn dim ke komilis la san peche.poukisa Staline te blije touye tout moun sa yo?Yo tout se moun ki pa konn sa yo vle?ou byen yo tout se moun rich ?poukisa Fidel ap mande plis visa pou kiben ki vle imigre. mwen pa mande personn pou yo abandone sa yo renmen men piga personn vle joure m paske mwen pa nan revé je klè.Mwen deja di tout moun sim te an ayiti ideoloji pam se Dessalinism.

Youn moun ki pa vle kwè nan bon dye se dwa w men piga ou vle fè konprann moun ki kwè yo se youn paket idyo yo ye.Martin luther king ,Jean XXIII ,Barack Obama , Georges Bush ,Collin Powel ,Bill Clinton yo tout se idyo; se nou sel ki genyen lespri pase tout moun. mezanmi ban m vanm pou mwen al la gonav tande.Si komilis te san peche jodya kiba apre 50 lane ta va youn paradi.Mwen sonje lè mwen tap fè konparezon ant devlopman peyi kapitalis yo an erop ak peyi sosyalis genyen youn moun ki te dim ba yo youn ti tan wa wè diferans la pi devan sa se te nan ane 70 yo.Nickita kruschev te di nan tribinn LONUnan ane 60 yo ke li ap antere Eta Zuni sa pa janm rive . jodya preske 40 lane apre mwen wè se yo ki ap adopte youn lot system ke yo rele Peretroiska.Se pa paske youn moun pat ka manje ki fè li pèdi bon sans li.li pa ka wè klè.genyen moun ki dogmatise fasilman genyen lot ki reflechi lè yap gade reyalite yo.Mwen wè tout gwo dekouvert ,gwo teknoloji se nan system kapitalus la yo soti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 2:45

:elephant:


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 8:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16450
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 4:11

lent=slow a écrit:
Si yon moun t'ap prete atansyon depi mwa pase a lè y'ap gade televizyon, yo ta konprann ki jwèt ki ap jwe si yo pat janm konprann ti bagay la.

Malerezman pou yo, Obama se yon kokenn sous enspirasyon li ye, e eleksyon li ka gen anpil bèl konsekans nan fason jenn Nwa wè la vi a. Men, mwenm si mwen renmen literati fiktiv mwen toujou pwente dwèt mwen so literati stereotipe. M'ap viv nan Canada e mwen pense ke omwen 90% moun yo se yon bann egare. Men yo gen bon dirijan. Rayi chyen di dan'l blanch. Se pou sa mwen di ke li lè pou eleksyon sila fini pou moun Nwa an patikilye pase a yon pi gwo challenge ki se devlopman imen e entèlektyèl kominote yo. Jusqu'à présent, c'est par nos actions que nous avançons et grâce aux choix de nos leaders passés et contemporains. Sa vle di ke nou se bon moun, e ke nou pa bezwen yon sovè, yon mesi, yon bann fo profèt pou redanpsyon.

Entènot Joel, an tout respè, talè yo di w komulus... Depi jou mwen te wè Hillary au bord des larmes, mwen te deklare Obama "All the way, McCain... bring it on" pou tout bon rezon ke youn moun ka imajine. Tankou youn rezon ke nou bouke mansyone, sètadi ke se ta youn bèl ekzanp pou lót kote ki ap gade (tankou Brésil kom w di) e sitou pou kominote Nwa nan peyi Meriken.

Citation :
"Sitou lan Brezil,lan yon Eta tankou BAHIA kote gwo majorite moun yo nwa ,kote kilti an pi Afriken ke ann Afrik menm ,moun yo refize eli moun nwa pou dirije vil lan Eta"

W wè sa, ala yon kote mwen ta renmen al vizite konsa se Bahia. Se pa de atis, se pa de mizik, se pa de bon jan condomble. se pa de kilti... (M'ap tann ti nèg rich Canada sila pou li voye yon kraze ban mwen pou achte biyè avyon an). Woy! Seryezman, se pa pou flate, men li toujou bon ke detanzantan mwen li yon grenn fraz ki rekonekte'm a ti kal kilti ke mwen renmen. Se domaj mwen finn gate sou forumhaiti.com. (Ala kote moun ka pran move abitid, se pou tèt sa mwen pa ta janm pèmèt pitit mwen vin vizite, trop babay biza ap brase nan sit sa a). (lol) Peyi a fini... Hem!

Sa mwen pa konprann se malgre popilasyon Nwa nan Eta sa a majoritè, e jan moun sa yo konsyantize, kouman baryè konsa pa tonbe. Poutan, gouvènman santral plizyè fwa fè yon jès deja, li te nonmen Pele ministre des Sports, Gilberto Gil se ministre de la Culture li te ye sou Lula. Si m'pa tronpe'm, Gilberto Gil, Carlinhos Brown elatrye se moun Bahia yo ye.

Se nan sans sa mwen pran pozitivman avènman Obama a tou. Mwen sezi byen ki sa w vle di. E se pou sa anpil moun ka pa renmen misye paske li vinn boulvèse anpil konsyans. Men se kan mèm drol, misye sanble li eksèse yon magnetisme sou menm sa ki pa renmen koulè po'l.

Pou mwen menm, yon Nwa, gen ki di m'se rouj (?). So what! Sa fè la pen lè moun ap kritike vizyon ke yo pat janm konprann. Depi moun pale de jistis sosyal an Ayiti, menm sa ki pat ka manje nan peyi a rele w kominis. Se menm jan an tou, Obama ap pale de redistidisyon la richès, takse moun rich pou ede ekonomi a, pou kreye travay, mantè ak moun sót di li se sosyalist. Men yo jwen lajan pou kore gran bank yo, sa rele kapitalism. Sa depann de nan kisa Gouvènman entèvni e ki kategori moun li vinn ede.

Sèl domaj, ti Ayisyen ap pale tout koze men yo grandi san vizyon.

Lent,

Sa gen kèk tan de sa ,mwen te li yon liv ke yon Brezilyen ki rele ABDIAS DE NASCIMENTO te ekri sou pwoblèm rasyal lan Brezil.Mosye se ansyen Senatè lan Brezil,misye se te sèl Senatè Nwa ,lan Sena Brezil lan.
Bagay yo konplèks.Misye te eksplike ki efè revolisyon ayisyen an te genyen sou BREZIL;kijan mesye yo te aranje yo pou yo fè nwa parèt enferyè.
Mesye yo te di e yo te pran tout prekosyon pou sa k te rive ann Ayiti an pa t rive Brezil.

Apre yo fin aboli lesklavay ,te gen yon pakèt pwofesyon ke moun nwa pa t gen aksè a yo;moun nwa pa t ka ofisye Lame,yo pa t ka lan Klèje e yo te bare aksè Inivèsite yo,pou yo an elatriye ;e menm lè yo leve lwa sa yo ,baryè mantal yo te rete.
Nou ka konprann ,se yon kesyon de "power",paske moun nwa se majorite lan Brezil,si yo rekonèt sa yo ye ,y ap pran pouvwa a lan men blan yo,ou byen moun ki di yo se blan ,paske menm lan sa gen kontwovès.

Wi Gilberto Gil se minis lan gouvènman LULA a,apre Gil konbyen minis nwa ki genyen;lan yon peyi pou m repete l ki a majorite nwa.

An palan de GILBERTO GIL,misye te kandida pou mjistra SALVADOR DE BAHIA ;ESKE W KONNEN lent moun nwa yo di kareman yo pa p vote pou nwa.
Eske w konnen yon vil ki petèt gen yon popilasyon ki plis ke 80% nwa ,poko janm gen yon majistra nwa.
Tankou JAF renmen di l ,chenn lan tèt konn pi sere pafwa ke chenn lan pye.

Mwen pa vle twò long,men bagay yo pa "nwa ou blan" non;menm KIBA ke m mansyone anvan ,bagay yo pa klè nèt non,jis jounen jodi an.

Dr CARLOS MOORE ki te pran ekzil apre triyonf revolisyon an;misye te disidan sou kesyon rasyal yo ,byen ke l te apiye revolisyon an.
Misye ekri yon liv ki rele "CASTRO,THE BLACKS AND AFRICA" ,misye dokimante ke malgre avans revolisyon an ,kesyon rasyal yo pa regle;bagay sa a rete yon maleng.

Se pa t blan non ki te fè gè Lendepandans Kiba ,se te nwa.LAME MAMBI an ki te fin genyen gè Lendepandans lan ,anvan Ameriken yo an 1898 vin vòlò viktwa a lan men yo te konpoze a 90% de nwa.
Ewo gè sa a se pa t JOSE MARTI non,se te ANTONIO MACEO Y GRAYALES.Kiben klè yo ap voye JOSE MARTI monte se lan yon bi byen presi wi.

Kòm mwen di l,bagay yo konplèks lan peyi sa yo,e se lan optik sa a yon viktwa OBAMA ,gen tout enpòtans li.
Nèg ki mete atik sa a te di yon lè ke lè Ewopeyen yo te debake ann Afrik ,Afriken yo te gen zo lan nen.
Se pwoblèm sa a wi nou genyen LENT.Se chenn lan tèt sa a ki fè n adopte kilti Ewopeyen ann Ayiti,vle pale lang ki pa pa nou e,e,e,e,!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Adye Lent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 8:43

neg ki pa kwè nan bon dye yo,mwen pap pale ak personn an patikilye mwen ta renmen yo eksplike m poukisa genyen gravite sou tè ya eske se efè azar li ye tou ;you boom fet epi gas melanje epi yo mete gravite sou tè pou kenbe tou sa ki sou li pou yo pa tonbe nan vid?poukisa la tè ap tounen otou soley la e sou tet li san personn pa tonbe nan vid?poutan ou pa jwen fos saa nan anpil lot planet yo poukisa se sou tè ya genyen fos saa ,genyen vejetatyon?bagay saa fok nou eksplike m yo anvan mwen kwè nan boom nou an.la linn lan reflete limye soley poul klere la tè pafwa poukisa matye ki nan linn la genyen kapasite poul reflete limyè.al gade youn ti moso woch la linn nan Musee spartyal John F.Kennedy wa wè ki jan yo lis ak koulè nwa.

Enstein ou paka pale 2 mo san w pa di mo sal ki sa bouzen bouzinn vinn fè nan diskisyon saa?depi youn moun pa genyen agiman li toujou tonbe nan di betiz yo di arogans se youn mask ke enbesil mete nan figi yo;eske se vre?SE pa paske youn moun ap travay youn kote ki fè li vann lanm li ,men genyen moun ki sou do bef la epi yap bat li.Manyè mache bourik nou pi devan.Mwen pa youn dogmatik de kapitalis non, men mwen rekonet ke tout peyi ap transforme ke se swa la chine , Russie,Kiba ,menm Raoul castro rekonet ke fok sa chanje.

bon pou zafè russ yo avanse nanpren moun ki ka nye sa sepandan avyon mwen ap monte jodya se pa russ yo ki envante li ,otomobil map monte ya se pa russ ki envante li, tout aparey radyografi, mRI, e latriye ke syans medikal la ap servi ki ede prolonje vi moun se pa russ yo ki envante yo,vaksen ki eradike anpil maladi tankou polyo se pa russ ki envante yo ,napil remed ki ap sove la vi moun se pa russ ki devlope yo. komersalisatyon elektrisite se pa ka russ yo li te premye fet,motè a konbustib se pa russ yo ki te premye envante li. se pa Russ ki mete youn moun nan la linn pou premye fwa. se pa russ ki debake youn anjen nan Mars.Internet la ke nap servi jodya se pa Russ yo ki mete l pou tout moun ka kominike youn ak lot.se pa russ yo ki premye kreye avyon supersonik.Radio , telephone, televisyon, machinn a lave, machine a seche, tout bagay sa yo ke nou ap servi ak yo ki rann la vi nou pi fasil ki bor yo kreye , ki peyi ki bay plis pri Nobel,majorite nan yo se kwayan , Banjamin carson se youn enbesil paske li kwè nan bon dye; Einstein se youn idyo tou?.Mwen panko janm tande ayiti resevwa youn ti ed de Russ yo.Palem de yo byen.Si nap blame ameriken kom enperyalis poukisa Russ te envayi la Tchecolosvakie, la Hongrie , la pologne. poukisa yo sot envayi Georgia lotrejou la.Poukisa genyen plis Russ ki vinn o Zeta Zuni ke vice versa?Antouka mesye dam agiman nou yo pa ka konvenk mwen ,nou met dim se bouzen ou byen fanmi m te bouzen se sa selman nou ka di de mwen ,men nou pa fouti di mwen se enbesil ,zombi ki pa ka wè klè.Epi vye mo konsa se nan klib vagabon ou plis tande yo.Revelatyon te mande w pou pi sivilise nan salon isit la.genyen youn bagay ki rele sivilite gen lè yo te bliye ba w li.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 10:53

:elephant:


Dernière édition par lent=slow le Lun 7 Sep 2009 - 8:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 11:02

Raphaël Confiant, écrivain français, est né en 1951 au Lorrain en Martinique.

Il fait ses études supérieures à l'Université d'Aix-en-Provence. Militant de la cause créole dès les années 1970, il participe avec Jean Bernabé et Patrick Chamoiseau à la création du Mouvement de la créolité. Il est aujourd'hui membre du comité directeur du mouvement Bâtir le pays Martinique.

Écrivain reconnu tant en créole qu'en français, il écrit dans les deux langues. Il est actuellement maître de conférence à l'Université des Antilles et de la Guyane.

Il se fait remarquer fin 2006 en publiant des textes dans lesquels évoque le rapprochement opéré par Dieudonné[1] en direction de Jean-Marie Le Pen, et désigne les Juifs comme « innommables » puisque, dit-il, il est interdit de les nommer sous peine de tomber sous le coup de la loi.


Bibliographie [modifier]
En langue créole

Jik dèyè do Bondyé, nouvelles, 1979
Jou Baré, poèmes, 1981
Bitako-a, roman, 1985
Kòd Yanm, roman, 1986
Marisosé, roman, 1987
Dictionnaires des titim et sirandanes, 1997
En langue française

Le Nègre et l'Amiral, roman, 1988, Prix Antigone
L'histoire se déroule aux Antilles, à l'époque du gouvernement de Vichy

Eloge de la créolité, essai, 1989 (avec Jean Bernabé et Patrick Chamoiseau)
Lettres créoles: tracées antillaises et continentales de la littérature (1635-1975), essai, 1991
Eau de Café, roman 1991, Prix Novembre
Ravines du devant-jour, récit, 1993, Prix Casa de las Americas
Commandeur du sucre, récit, 1993
Aimé Césaire, une traversée paradoxale du siècle, essai, 1993
L'Allée des Soupirs, roman, 1994, Prix Carbet
Bassin des ouragans, récit, 1994
Les maîtres de la parole créole, contes, 1995
Contes créoles, contes, 1995
Le Gouverneur des dés, récit, 1995
Mamzelle Libellule, roman, 1995
La Savane des pétrifications, récit, 1995
La Vierge du Grand Retour, roman, 1996
La baignoire de Joséphine, récit, 1997
Le Meurtre de Samedi-Gloria , roman , 1997, Prix RFO
L'archet du colonel, roman, 1998
Régisseur du rhum, récit, 1999
Le Cahier de Romance, récit, 2000
Brin d'amour, roman, 2001
Nuée ardente, récit, 2002
La panse du chacal, roman 2004, Prix des Amériques insulaires et de la Guyane
Adèle et la pacotilleuse, roman 2005
Nègre marron, roman, 2006

Notes [modifier]
↑ Articles sur R. Confiant, Dieudonné et les innomables dans le journal Le Monde
Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapha%C3%ABl_Confiant ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 16:07

Sak rele lachte ya?ki jan youn moun lach.se lè ou pa ka kanpe devan youn moun pou dil sa w panse de li ;se lè w kache deyè youn psedo pou ap di betiz ,mwen pibliye non m nan tout forum ke mwen ekri.e mwen toujou di tout moun sa: si m pa ta ka di youn moun youn bagay an fas li mwen pap ekri l sou enternet la.

mwen pa beswen bann non ,si m dakor ak sa youn mou di mwen genyen dwa di ke mwen dakor ak li.Ke se swa Marc Henri, Colo,Revelatyon ,pipo menm Joel lè mwen pa dakor ak sa yo ekri mwen toujou di li.Alor se pa mwen ki lach la.Mwen ta renmen wè si w pa lache pibliye non w sou forum lan.(lol) mwen kwa papa w mwen ba w gabel pou pibliye non w.(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 16:16

Bon kite m tounnen sou sijè ya.ki sa otè atik la te vle ke se pou nou te voye Mac Cain monte.se pa pase nwa manifeste amou yo pou youn moun nwa parey yo ki fè yo kwè ke li pral regle tout bagay pou yo.Blan an solidè poukisa lè nou montre solidarite nou se youn maladi enfantil?Epi se pa youn kestyon de koulè sim byen konpran misye menm jan ak Lambaugh ki di ke se racism ki fè Colin powell andose Obama.poukisa rezon a se pa paske Obama pi kalifye e pwogram ekonomik li ya pi fè sans?Se youn mank dega pou youn moun di ke se pou koulè youn moun tankou Colin Powell chwasi youn kandida.

kelke swa talan ,edikatyon moun ki ekri atik saa mwen pa kwè li reflechi byen anvan li pibliye li.Se komsi li vle di ke Obama pa kalifye se paske li nwa ke anpil moun renmen li.se komsi li di nou tout se youn paket enbesil ki kwè ke Obama pral regle tout bagay pou nou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 16:53

Rod di:
Citation :
Bon kite m tounnen sou sijè ya.ki sa otè atik la te vle ke se pou nou te voye Mac Cain monte.se pa pase nwa manifeste amou yo pou youn maoun nwa parey yo ki fè yo kwè ke li pral regle tout bagay pou yo.Blan an solidè poukisa lè nou montre solidarite nou se youn maladi enfantil?Epi se pa youn kestyon de koulè sim byen konpran misye menm jan ak Lambaugh ki di ke se racism ki fè Colin powell andose Obama.poukisa li pa paske Obama pi kalifye e pwogram ekonomik li ya pi fè sans?Se youn mank dega pou youn moun ki ke se pou koulè youn moun tankou Colin Powell chwasi youn kandida.

kelke swa talan ,edikatyon moun ki ekri atik saa mwen pa kwè li reflechi byen anvan li pibliye li.Se komsi li vle di ke Obama pa kalifye se paske li nwa ke anpil moun renmen li.se komsi li di nou tout se youn paket enbesil ki kwè ke Obama pral regle tout bagay pou nou.


L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Auton2-babbb

Kom d'habitid, w komanse fe atak pesonel a ote atik la ke w pa konnen ni an blan ni an nwa. Manke moun degua, nou fo nan sa!!

W memm kom neg intelijan, pral vote pou Obama paske li kalifye pou fe djob la. Se sa ke w di nou.

Men tout kandida yo ke se Repibliken yo ou Democrat yo, yo tout kalifye pou fe djob sa.

Yo pa mande moun rezime, ni papye lekol pou fe djob sa! Il sifi ke w se ameriken ki fet nan peyi a e ki gen laj ak matirite pou sa.

Sa author atik sa ki se yon antillen memm jan ak nou vle di w se ke nou etan nwa gen yon ti siplis nan eleksyon prezidantyel 2008 la, se ke se premye fwa nan peyi sa ke yon nan nou rive louyen konsa e travay e obligasyon nou fok nou bay Obama yon denye poussad pou’l sa antre nan maison blanche lan.

Se konsa ke moun memm intelektyel sou forum nan we ‘l

Men ti Sonson, Diedonne, Kilulu, Pablo, kap viv nan kay katon e ki ap manje biskwit labou e tout neg dan le mond antye kap rele amwee viv Obama!! Viv Obama, se koule Obama ke yo we, yopa konnen si li te al Harvard ni kalifikasyon lot kandida repibliken e demokrat yo.

Sel bagay ki chita sou chwa malere sa yo se ke Obama nwa e tout lot kandida yo blan. Donk jwet la kle la!!

Donk yo mete espwa yo anpil sou Obama, e author atik la di ke si Obama passé, li kap difisil pou li fe tout sa li vle paske fok li litte anba, Pentagone, CIA, State Dept. E tout lot gwo depatman yo ki chaje avek repibliken ki la depi 8 an soou gouvenman George W. Bush la.

W memm kom met-dam wap toujou di piblikman ke se pou kalifikasyon Obama ke w pral vote pou li.
Men nan fon ke w, koule li pou w pi relevan e inpotan nan jwet sa.

W pakab pran moun pou inbesil, mem si Obama ta sot kankou « Fleve’r Flev, ou byen Jeje « Dymanite !! » ou byen rasist kou Al Sharpton, w tap pral vote pouli kan memm paske li nwa.

Mesi Fre’m

Revelasyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyMar 28 Oct 2008 - 17:11

Ou wè ki jan ou se youn nonm ki pa ba moun nwa kredi.O komansman kanpay lan mwen te telman ap soutni Hilary Clinton paske mwen te kwè ke li genyen plis chans pase Obama poul te bat mac cain genyen youn neg ki te konn ap relem Hilaryon.men jodya ou di menm si Obama te sot tankou Jeje Dynomyt mwen te pral vote pou li kan menm ,ou manke m dega paske ou dim se youn moun bouche ki pa ka distenge ant youn moun ki entelijan ak youn medyok.Pafwa nou pwojete imaj nou sou moun ke nap kritike yo.

mwen pa manke otè ya dega mwen kritike li paske sa li di ya se pa sa.jiska presan ou jwen nwa o Zeta Zuni ki pa dakor ak Obama.Youn moun ki di ke Obamania se youn maldi enfantil sa vle di ke moun nwa ki ap soutni Obama yo pa wè pi lwen ke pwent nen yo paske se koulè selman yo wè .Yo pa ka wè ke gran moun yo rele Mac cain lan finn antatad.Jodya li di ke fondamantal ekonomi an fom demen li di ke ekonomi an kriz.jodya li kondane la Russie paske yo envayi la Georgie poutan se li ki te vote pou eta zini te anvayi irak sou fo preteks.Youn moman li di ke li vote pou Presidan Bush plis pase tout lot repibliken yo youn lot moman li rale soti li di ke li ak Bush genyen diferans anpil.daprè otè ya Moun ki vote pou Obama pa ka wè ke premye zak ke mac cain fè kom fiti Presidan se youn desas pou kanpay li. non nou pa ka wè sa paske nou soufri Obamania.Nanpren oken Archie Bunker nwa ki ap vinn manke m dega non(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME EmptyJeu 30 Oct 2008 - 18:35

Mezanmi, men jan de moun REVELATION ap sipote:


L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME 081030_obama_rumors

http://www.politico.com/news/stories/1008/15106.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty
MessageSujet: Re: L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME   L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» NOIRISME/MULATRISME: WILLY POMPILUS EST DANGEUREUX, IL JUSTIFIE L'ELIMINATION ET
» Fuir la maladie
» Maladie, pirates et marines (titre temporaire)
» Igor et Grichka Bogdanoff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: