Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 0:04

Une représentation de Jean-Baptiste Pointe du Sable
© medarus.org


Jean Baptiste Pointe du Sable est né en 1745 à Saint-Domingue (ancien nom d’Haïti) plus précisément à Saint-Marc. Sa mère était une femme devenue esclave en Haïti et son père était originaire de la Nouvelle-France (plus spécifiquement le père était un marchand québécois selon certains historiens). Du Sable était reconnu comme un homme docte, raffiné, de très belle apparence et mesurant six pieds.

Il parlait français, anglais, espagnol, et quelques dialectes amérindiens. Il était un homme libre contrairement à d’autres compatriotes. En effet, des colons français avaient fait venir des esclaves haïtiens qui se sont retrouvés près de la rivière du Mississippi. Au fait, à l’époque il était commun de trouver des hommes libres et esclaves dans la région de l’Illinois avant que cette zone soit contrôlée par les Anglais en 1763.

Les sources historiques mentionnent que Du Sable a probablement fait ses études en France. Par la suite, il demeura en Nouvelle-Orléans pour ensuite vivre à Saint Louis. Jean-Baptiste Pointe Du Sable s’est installé à Chicago environ en 1779 où il créa un comptoir commercial (sur la rive nord de l’embouchure de la rivière Chicago à la hauteur de l’actuelle Michigan Avenue) qui fut très prospère et grandiose pour cette période historique. Il importe de noter que Du Sable était un visionnaire car à l’origine la région de Chicago ne paraissait pas prometteuse notamment en raison de son caractère monotone et marécageux ainsi que de son climat humide et inclément.

Le centre commercial de Du Sable fut à l’origine de la colonie permanente, de la pierre angulaire du cœur de Chicago en Amérique. Son comptoir constituait le poste de ravitaillement principal pour les trappeurs, les marchands, les coureurs des bois et les Amérindiens. Du Sable représente donc le fondateur de Chicago (l’une des plus importantes agglomérations aux États Unis : le deuxième centre industriel du pays).

Il a épousé une Potawatomi, Kittihawa (fille d’un chef indien) et deux enfants sont issus de cette union (Jean et Suzanne). En 1796, Suzanne naquit dans la maison familiale et il s’agit de la première naissance enregistrée à Chicago. L’union du couple représente également le premier mariage de cette ville. Le couple s’adonnait à la traite des fourrures avec les Amérindiens qui appelaient le site « Checagou » (ce vocable signifie oignon sauvage). Il importe de souligner que Chicago formait à l’époque un point stratégique lors de la révolution américaine.
Les forces britanniques auraient pu demander la partie ouest des Etats-Unis si elles avaient pris possession de la ville de Chicago. Du Sable défendait les Français et les Américains. Avec l’aide des Amérindiens, il a résisté aux Britanniques. Le colonel anglais De Peyster était convaincu que Du Sable était un espion (du Major Godfrey de Linctot) à la solde des Américains.

Ce colonel s’arrangea pour qu’il soit arrêté en 1779 par le lieutenant Thomas Bennett (avec son régiment royal) et emprisonné à Détroit (Michigan) pendant plus d’un an. Du Sable était considéré en tant que prisonnier politique et les Britanniques le percevaient comme une menace pour leurs intérêts coloniaux. Toutefois, Du Sable a su impressionner ses opposants anglais et il fut libéré afin de servir de messager pour le Lieutenant Gouverneur Patrick Sinclair qui succéda à De Peyster.

Ce dernier ne put s’empêcher de décrire (dans son livre « Micellanies » publié ultérieurement en Écosse) Du Sable comme étant un bel homme, très érudit mais qui se rangeait du côté des Français. Du Sable occupait diverses fonctions : explorateur, distillateur, pionnier (premier propriétaire d’une résidence à Chicago), collectionneur, entrepreneur, etc.



Il fit plusieurs voyages lui permettant d’étendre ses connaissances. Il se rendait notamment au Canada afin de se procurer de la fourrure et il était apparemment très lié aux Français de la Nouvelle-France. En 1784, la zone aménagée par Du Sable s’agrandit afin de construire un établissement renommé pour ses mobiliers élaborés et ses commodités modernes. On y trouvait des granges, un moulin, des fermes avec écurie et bétail, etc. Du Sable cultivait 30 acres de terre. En sus, le gouvernement américain lui donna une subvention pour l’acquisition de 800 acres.

Du Sable possédait vingt-trois peintures européennes, des objets d’art à caractère religieux. Il laissa Chicago en 1800 pour l’Ouest. Les raisons de son départ demeurent inconnues. Les historiens pensent que les activités commerciales de Du Sable devenaient mois prospères et que ce dernier dut vendre son comptoir à John Kinzie, un marchand de peaux provenant de New York (le comptoir devint un important relais pour le commerce des peaux et des céréales). Du Sable s’éteignit au Missouri (Saint-Charles) en 1818.


Le personnage de Jean Baptiste Pointe Du Sable est fascinant car il évoque un pan de l’histoire reflétant la diversité et la richesse du passé afro-américain qui ne se limite pas à l’esclavage. Il est perçu comme étant le premier princier commerçant de Chicago. Cet homme incarnait le génie et l’importante contribution des explorateurs qui ont découvert, façonné et construit l’Amérique.

L’apport de Du Sable était tel qu’en 1780, les Américains natifs de la région du lac Michigan ont adressé avec succès une pétition à leurs protecteurs britanniques afin de nommer Du Sable administrateur de leurs affaires. On estime que la propriété originelle de Jean Baptiste Pointe Du Sable vaudrait actuellement au moins un milliard de dollars. En 1987, l’US Postage émit un timbre à son effigie portraiturée par l’artiste Thomas Blackshear II.

En 1961, un musée (DuSable Museum of African-American History) a été créé officiellement à Chicago en l’honneur de Jean Baptiste Pointe Du Sable (1) par l’historienne et artiste Margaret T. Burrough (reconnue par l’ancien président Jimmy Carter en 1980 comme faisant partie des dix artistes afro-américains les plus remarquables). Cette institution se démarque par son allure pittoresque. Il s’agit du premier musée afro-américain et de l’un des plus importants aux Etats-Unis.

On y découvre des informations précieuses sur les divers inventeurs, etc. Cet établissement ne se limite pas à l’histoire afro-américaine mais il présente également les richesses du patrimoine africain (par exemple, on y retrace les grands noms des monarques du berceau de l’humanité). On trouve dans le musée une collection permanente de plus de 800 objets d’art illustrant le passé et le présent de l’opulente histoire négroïde. Cette institution attire plus de 100 000 visiteurs par année (plus précisément des écoles et des touristes provenant du monde entier).






















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 15:24

Efektivman, J.B. Pointe du Sable rekoni kom fondatè Chikago.
Mèsi pou pos saa, paske mwen sispèk gen anpil ayisyen ki pa okouran istwa nèg saa ki te soti Sendomeng, anvan endepandans Ayiti, men li se kinan n.

Men Obama siman konnen istwa saa, paske li se moun Chikago.
Li kapab adopte Pwent di Sab tankou zansèt spirityèl li, mwen pa gen lyen fanmi ak san qnt de mesye sayo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 15:50

Jean-Baptiste Pointe du Sable
1745-1818
Charpentier, tonnelier, Meunier et distillateur




Né homme libre d'un père marin français et d'une mère africaine devenue esclave, à Saint Marc, Saint Dominique, en HaÏti. Il a fait des études en France. On a retrouvé peu de notes ou de documents officiels attestant les faits et actions de Jean Baptiste Pointe Du Sable.
Dans les années 1770 Du Sable remonte le Mississippi jusque dans la région de Chicago. Il est connu comme un des hommes les plus remarquables et comme le "fondateur" , vers 1779, de ce qui est à l'origine de la pierre angulaire du cœur de Chicago en Amérique. Commerçant, fermier, marchand de fourrure, et administrateur aux alentours de 1773. Du Sable a bâti un centre commercial sur les rives du fleuve de Chicago, ce qui était, d'après ce que l'on dit, grandiose pour cette époque. Son commerce devint prospère et fut à l'origine de la colonie permanente de Chicago. Son comptoir commercial était le poste de ravitaillement principal pour les trappeurs, les marchands, les coureurs des bois et les autochtones.
Du Sable fit plusieurs voyages au Canada pour acquérir des fourrures et on raconte même qu'il était très étroitement associé aux français de la Nouvelle-France. Mais ce n'est seulement qu'en 1968, qu'il fut finallement reconnu fondateur de Chicago.
En 1784, sa zone aménagée avait grandi pour inclure un établissement renommé pour ses mobiliers élaborés et ses commodités modernes, deux granges, un moulin, une crémerie, une boulangerie, un établissement de volailles, un atelier, des fermes avec écurie et bétail. Son personnage était tel qu'en 1780, les Américains natifs de la région du Lac Michigan ont, avec succès, adressé une pétition à leurs protecteurs britanniques pour nommer Du Sable comme administrateur de leurs affaires.

En 1987, l'US Postage émit un timbre à son effigie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 15:55




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 16:18

Genyen ti rasis ki pral gen pwoblèm ak modi fransè moun po klè ki fonde Chicago sa. Se la mwen di kite zafè ti koulot, vye hing hang, dlo larivyè pa vle konnen doulè roch nan soley. Depi toujou pov bezwen gwo zouzoun, gwo zouzoun bezwen pov.

Youn pa anyen san lot. Osi nan mond sivilize kote ti nèg leve tèt yo konnen dwa yo se aprann negosye, pale ak frè yo moun ki gen lajan. Olye tonbe blofe,jwe koken fè vye frekan, manipile moun pou fè sanblan. Apre pase sou kote pou volo, decherpiye e vinn pi rich ke volo yo tap denonsa, Alo yo voum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 16:35

Riko, poukisa w mete tout jouman sayo lan pôs saa ke se oumenm menm ki louvri l?

Janm wè l, mwen te konprann ou te vle peye omaj a yon nèg ki soti lan tibout tè nou an epi li fè bèl mèvèy lan gwo peyi.
Se yon bel ekzank neg entelijen, pwogresis ki fe mak li lan yon peyi pandan esklavaj
t ap pratike.

Eske se sa? Non?

Ki rapô avèk ti rasis, nèg po klè, dechèpiye wa p pale yo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15167
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Dim 16 Nov 2008 - 17:09

Sasaye a écrit:
Riko, poukisa w mete tout jouman sayo lan pôs saa ke se oumenm menm ki louvri l?

Janm wè l, mwen te konprann ou te vle peye omaj a yon nèg ki soti lan tibout tè nou an epi li fè bèl mèvèy lan gwo peyi.
Se yon bel ekzank neg entelijen, pwogresis ki fe mak li lan yon peyi pandan esklavaj
t ap pratike.

Eske se sa? Non?

Ki rapô avèk ti rasis, nèg po klè, dechèpiye wa p pale yo?


Men misye kounye an ap vin montre moun JEAN BAPTISTE POINT DU SABLE.Ou pa p janm wè ke ameriken nwa ki ap pale de misye yo ap vin di ke misye se yon moun a po klè.
Kòm si se pa t kòm yon moun nwa yo te konsidere misye.
Sasaye,
Rico se yon moun ki obsede ak bagay koulè sa .
Depi m antre Ozetazini ,mwe ap li ou byen tande y ap mansyone Point du Sable tankou fondatè CHICAGO se Rico mwen wè ki premye moun ki ap di ke misye te genyen po klè .

A la nou gen defo ,se tankou mwen konn ap tande Lilyàn Pyè Pòl ap di ke OBAMA se yon metis ,e OBAMA limenm li di ke se yon Afriken-Ameriken ke li ye.

Lòbèy sa yo Rico ,ale pale yo ak nwaris yo.
Mwen menm ,mwen pa konsidere Du Sable ,tankou metis ,tankou milat ;paske bagay sa a pa ekziste Ozetazini.
Ozetazini ,se ou byen w blan ,ou byen w nwa;e menm si po w te blan tankou koton si dapre yo ou genyen1/16 nwa lan fanmi w ,se nwa ou ye!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: S   Dim 16 Nov 2008 - 17:22

Joel a écrit:
Sasaye a écrit:
Riko, poukisa w mete tout jouman sayo lan pôs saa ke se oumenm menm ki louvri l?

Janm wè l, mwen te konprann ou te vle peye omaj a yon nèg ki soti lan tibout tè nou an epi li fè bèl mèvèy lan gwo peyi.
Se yon bel ekzank neg entelijen, pwogresis ki fe mak li lan yon peyi pandan esklavaj
t ap pratike.

Eske se sa? Non?

Ki rapô avèk ti rasis, nèg po klè, dechèpiye wa p pale yo?


Men misye kounye an ap vin montre moun JEAN BAPTISTE POINT DU SABLE.Ou pa p janm wè ke ameriken nwa ki ap pale de misye yo ap vin di ke misye se yon moun a po klè.
Kòm si se pa t kòm yon moun nwa yo te konsidere misye.
Sasaye,
Rico se yon moun ki obsede ak bagay koulè sa .
Depi m antre Ozetazini ,mwe ap li ou byen tande y ap mansyone Point du Sable tankou fondatè CHICAGO se Rico mwen wè ki premye moun ki ap di ke misye te genyen po klè .

A la nou gen defo ,se tankou mwen konn ap tande Lilyàn Pyè Pòl ap di ke OBAMA se yon metis ,e OBAMA limenm li di ke se yon Afriken-Ameriken ke li ye.

Lòbèy sa yo Rico ,ale pale yo ak nwaris yo.
Mwen menm ,mwen pa konsidere Du Sable ,tankou metis ,tankou milat ;paske bagay sa a pa ekziste Ozetazini.
Ozetazini ,se ou byen w blan ,ou byen w nwa;e menm si po w te blan tankou koton si dapre yo ou genyen1/16 nwa lan fanmi w ,se nwa ou ye!

Mouche se yon milat se sa mwen vle di . Li pa yon nwa po debenn. Tankou anpil sa w pa renmen yo nan peyi dAyiti. Mwen di wap fè seleksyon a lanvè tankou Hitler se danjere. Banm milat, moun po klè, arab tout se kinan nou. Dayè yo pote sou ekonomi ak finans. An moun entelijan se pale, vide kontansye nou ak yo pou ede peyi sa.Olye jwe rayisman konjigezon vèb boujwa, se ridikil.

Pou Sasaye mwen di anko zafè moun anro, ROCH NAN SOLEY, ROCH NAN DLO e latriye se danjere , se tout yon literati mwen twouve chokan, ki pa vreman ede ti pèp ki rann yo eksite. Ki pa konbat rasis, Pandan moun kap fè pwomosyon yo demontre kontrè. se nan manti yo toujou ye. Yo dwe preferans preche lamou, sansibilize tout moun olye kanpe nan deriv rasis e fè pwomosyon l

P/S Wi Sasaye pos sa se yon okazyon fè pwomosyon ouveti despri ak rekonesans ke menm lamerik rasis rekonèt apre 3 syèk. Wi yon modi Frankofou, moso Ayisyen. Sa vle di gen moun ki pa chwazi ras yo, tankou Hitler. YON FRANSE OU AYISYEN OU AFRIKEN se moun tout ye .Pa gen youn ki dwe yon modi pou sa. Modi genyen l nan tout ras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15167
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Lun 17 Nov 2008 - 16:29

RICO,
mwen di w ankò,pa vini ak rans nèg milat ak nèg nwa a lan ak mwen.
Pwopriyete kote kay familyal lan te bati an ,te lan fanmi grann mwen sou bò manman m depi sou tan la koloni,anvan lendepandans;lan petyonvil.
Mwen pa renmen pale de rans sa a ,rans koulè ann Ayiti an;m ap repete l ankò mwen pa wè okenn diferans ant MANIGAT ak yon MIREILLE BERTIN.
O kenn diferans .
Se wou ak parèy ou ye ki jis jounen jodi an ap pale de zafè milat ak nwa ,pou nou regle zafè nou.
E kouman nou rele moun Site Solèl yo ,se chimè,se lumpen?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   Lun 17 Nov 2008 - 17:07

Joel a écrit:
RICO,
mwen di w ankò,pa vini ak rans nèg milat ak nèg nwa a lan ak mwen.
Pwopriyete kote kay familyal lan te bati an ,te lan fanmi grann mwen sou bò manman m depi sou tan la koloni,anvan lendepandans;lan petyonvil.
Mwen pa renmen pale de rans sa a ,rans koulè ann Ayiti an;m ap repete l ankò mwen pa wè okenn diferans ant MANIGAT ak yon MIREILLE BERTIN.
O kenn diferans .
Se wou ak parèy ou ye ki jis jounen jodi an ap pale de zafè milat ak nwa ,pou nou regle zafè nou.
E kouman nou rele moun Site Solèl yo ,se chimè,se lumpen?

Mwen pa gen pwoblèm ak milat, blan gran nèg, blan poban, arab e latriye. Sitou pou jenerasyon kapwa tankou m ki byen entegre ak moun sayo. Monfrè batèm, zanmi m se yon arab nan vil la. Mwen plen kondisip lekol nan mitan moun boujwazi komesant sayo se bon zanmi m, mwen toujou frekante. Non Joel mwen kwè nan moun kèlke swa koulè l ak orijinn li.


Mwen pran bon pataswèl nan Potoporens kote m panse moun koulè sayo te koul tankou sa mwen frekante Okap. Yo flanke m deyo malonètman deyo kote yon kondisip Kolej Saint Pierre te envite m nan yon klib kom bon jwè tennis. Se zanmi sa kite ront ki fè kolè. O pwen papa l manb klib sa fè mwen eskiz. Wap konprann yo pa te aksèpte ti nèg fonse a lepok.

Mwen pran sa koul e konprann se pa tout moun ki rasis ni move moun. SE BYEN WOU MENM KAP FÈ RASIS SA A LANVÈ. MENM SI W TA YON BLAN, GRIMO, MEN SE ZAFÈ PA RENMEN MOUN DE KOULÈ, PA RENMEN FRANSE E LATRIYE. Jis pou vye motif politik, se kwapwonay, pandan nou byen relaks ak blan, gen fanm po jonn pou kolore la ras. Non diskou kont blan, milat, arab e latriye se rantab pou jwe yon politik nwaris boulshit.

Kanta pou moun dwèt long ke se blan, moun de koulè, milat, arab ki depi sou DUVALIER FÈ YO KONPLIS GOUVENMAN NAN VOLO, PRAN AVANTAJ. Ke menm moun sayo retounen sou Aristid toujou ap plimen poul la. Nou retwouve yo sou Preval toujou nan menm pratik volo, gen avantaj, kraze lib konpetisyon. Mwen di tout moun konsa se bon chimè, sanzave, move volo ak kol roule e kravat.

Yo osi koupab ke ti komik ki lese politisyen antrenenn yo nan dezod, touyado, fè vyolans. Pran poz chèf kanton yo nan bann lame bidon ak zonbi kap terorize etidyan, pèp, ti komèsan, gwo komèsan ak latriyr. Moun konsa kèlke swa koulè yo Rico pa mache ak yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Obama est-il inspiré par son ancêtre J. B. Point Du Sable né Haitien-Francais?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Afghanistan: Le Vietnam d'Obama?
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: