Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!

Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections! Empty
MessageSujet: Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!   Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections! EmptyDim 1 Fév 2009 - 10:21

L'argent de la drogue et les élections!

PORT-AU-PRINCE, 25 Janvier - Un ministre qui traite un journaliste en train de l'interviewer " en direct " de suspect dans une affaire de drogue et d'argent sale, puis s'en excuse dans une lettre à en-tête officiel de son ministère, définitivement rien ne nous sera épargné dans cette série dite " le scandale de Lavaud ", section rurale de Port-de-Paix (Nord-Ouest).

Mais ne faut-il pas aller au-delà du simple fait divers? Et s'étonner qu'un tel événement se produise alors même que se préparent des élections importantes: le renouvellement du tiers du Sénat, au sein d'un Parlement disposant de grands pouvoirs, en vertu de la Constitution du pays et aussi de la conjoncture politique. On a vu un Sénat de 17 membres (sur 30) menacer de faire échec complètement au système en place lors de la ratification du nouveau Premier ministre en septembre dernier.

Des agents de la police et du parquet local qui font une descente de lieux et ne reversent qu'une partie des fonds trouvés aux autorités, cela peut arriver sous n'importe quels cieux. S'ils sont dénoncés, tout le monde est traduit en justice et les coupables punis. Mais l'équilibre de la nation n'est pas mis en danger pour autant. Combien de fois que c'est arrivé dans des pays comme la Colombie ou le Mexique. La guerre des cartels dans les villes mexicaines frontalières avec les Etats-Unis fait des dizaines de victimes tous les mois.

Des élections arrivent...

Par contre en Haïti, c'est totalement différent. Après plus de deux mois (la perquisition en question a eu lieu au mois de novembre), rien de précis n'a encore émergé. Impossible de savoir à combien s'élève le pactole détourné. Cependant on compte déjà deux morts. Suspectes, bien entendu. Un commissaire adjoint de police et un membre du corps judiciaire local. Et il n'y a aucune raison que cela s'arrête là... puisque des élections arrivent et on sait par expérience que les urnes passées à la poudre blanche ce ne sera pas la première fois chez nous. Ni la dernière.

Pour protéger son fonds de commerce, le commandant militaire des Casernes Dessalines envoya ses commandos ouvrir le massacre électoral du 29 novembre 1987.

Tout comme ce sont ses propres spadassins que le major Michel François, lui aussi étiqueté par la DEA américaine (mais une fois encore après que le coup se fut concrétisé), utilisera comme avant-garde lors du putsch du 29 septembre 1991.

Un attrape-nigauds...

On sait aussi qu'après que les élections de mai 2000 se fussent déroulées sans anicroche, les bulletins auraient été tripatouillés dans la nuit noire par des mains pas si inconnues... dont certaines parfumées à la poudre blanche, comme on l'apprendra un peu plus tard. Hélas.

Etc.

Et voici qu'arrivent des sénatoriales le 19 avril prochain et la rue est tapissée d'argent sale. On parle de plus de trente millions de dollars américains qui auraient disparu au cours de la perquisition opérée chez l'oncle d'un trafiquant nommé Alain Désir qui a été appréhendé et conduit en prison à Miami.

Vrai ou faux. Le chiffre de 32 millions est peut-être purement psychologique, un attrape-nigauds. Mais l'effet escompté est là. C'est d'augmenter l'impact des trafiquants et de leurs protégés sur l'actualité. Electorale aussi, pourquoi pas.

Mais à chacun des exemples précédemment cités, le complot n'a été possible que grâce à la complicité de l'Etat. Ou de ce qui incarnait la force à ce moment-là. Cela peut être l'armée comme en 1987 ou un parti politique puissant comme en 2000, ou encore le Parlement ou encore n'importe quoi, comme une petite bande de paramilitaires!

Mais plus d'une fois sur deux, l'Etat a laissé faire.

La marée blanche...

La question qui vous brûle les lèvres, bien entendu, c'est qu'en est-il aujourd'hui?

En tout cas, rien de sérieux ne semble encore avoir été fait pour débarrasser la rue de cette marée blanche avant la tenue des urnes du 19 avril 2009. Les millions de Lavaud courent toujours, on ne sait combien, ni pourquoi ni comment, ni en quelles mains. En effet selon une commission d'enquête parlementaire, les personnes appréhendées ne sont que des seconds couteaux, mais les vrais responsables ne seraient pas inquiétés.

Deux des agents qui ont participé à la perquisition reposent dans la morgue. Côté témoins le silence est donc garanti. Une autopsie a été ordonnée sur le cadavre du commissaire adjoint de Port-de-Paix mais dont les résultats sont tenus secrets.

Le secret de Lavaud est donc bien gardé.

Pendant ce temps les responsables de la loi et l'ordre jouent au matador devant les micros, jurant leurs grands dieux que la justice prévaudra.

Or on se rend bien compte que ce sont là des mots vides car après plus d'un mois de ce cinéma parfois grand guignolesque, aucun résultat n'a été atteint. Rien. Nada. On sait seulement que la fameuse perquisition a eu lieu le 12 novembre 2008. Mais rien de plus. Autrement dit la seule confirmation (et ce n'est peut-être pas un hasard) est que la marée blanche est bel et bien dans la rue...

Et que une fois de plus l'Etat (et cette fois pour des raisons que la raison ignore) semble totalement impuissant!

Haïti en Marche, 25 Janvier 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: L'argent de la drogue et les élections!
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche nous parle de Little Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: