Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 13:49

Guadeloupe, la lame de fond
Réagir
POINTE-À-PITRE, envoyé spécial ANTOINE GUIRAL


C’est pour l’heure une révolution joyeuse et pacifique. Une vague de contestation porteuse d’émancipation qui balaiera, peut-être, des décennies de mal-être et un système politico-économique aux ressorts coloniaux. Sous le soleil trompeur des Caraïbes, la révolte s’incarne par une couleur - le rouge des insurgés de 1801 contre le rétablissement de l’esclavage - et trois lettres : LKP, pour Lyannaj Kont Pwofitasyon en créole (Union contre l’exploitation outrancière). Soit un collectif de 49 organisations syndicales et associatives qui puise sa force dans la jonction entre les milieux politique, culturel et économique. A sa tête, le charismatique Elie Domota, 42 ans, secrétaire général de l’UGTG, le premier syndicat de la Guadeloupe (52 % des voix aux prud’homales), et directeur adjoint de l’ANPE.

Depuis le 20 janvier, l’archipel guadeloupéen est en grève générale. Quatre semaines sans cours pour les enfants et les étudiants, des stations-service fermées, les administrations et le courrier en rade, des grandes surfaces contraintes de garder portes closes, 12 000 touristes ayant annulé leur séjour… et Pointe-à-Pitre aux allures de ville fantôme. Les négociations sont dans l’impasse et bloquent toujours sur la question d’une hausse de 200 euros des bas salaires. Une manifestation prévue samedi dans la commune du Moule devrait encore rassembler des milliers de personnes. Très structuré et contrôlé par un imposant service d’ordre qui a su éviter tout débordement dans d’énormes défilés, le mouvement continue à bénéficier d’un large soutien populaire en dépit des désagréments et des conséquences sur l’économie.

«Bafouée». Enfants aux bras, on discute partout, au pied des immeubles, devant les devantures fermées ou dans les files d’attente pour l’essence. «C’est toute une population grugée et bafouée depuis des années qui se redresse dans le calme pour retrouver sa dignité», assure Jean-Marie, 45 ans, patron gréviste d’un magasin de 20 salariés, venu chanter jeudi soir avec sa femme, parmi des milliers de personnes, à un meeting du LKP. La veille, Gladys Democrite, enseignante, expliquait à Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, lors d’une table ronde à la préfecture de Basse-Terre, qu’«il y a eu un tremblement de terre dans les consciences car la société guadeloupéenne était malade et déchirée».

Identité, pouvoir d’achat, démantèlement systématique des structures de la société créole… les symptômes du malaise étaient pourtant connus. Mais ils étaient étouffés par la classe politique locale et un Etat paternaliste. C’est d’abord la vie chère qui a cristallisé l’opinion en raison d’une économie de monopoles et de containers contrôlée par moins d’une dizaine de grandes familles békés, des Créoles blancs descendants d’esclavagistes. 4,50 euros une brosse à dents vendue un euro en métropole ; le morceau de gorgonzola qui passe de 4,90 euros à 11,90 euros en deux mois, etc. Sans parler du scandale des profits indus de la filière pétrolière qu’un rapport vient de mettre en lumière. Bref, les Guadeloupéens ont dit que la «pwofitasyon», ça suffit. «C’est la deuxième abolition de l’esclavage car l’organisation économique qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui est édifiée à l’image de l’économie de plantation. Après trois siècles d’exploitation et de mépris, les gens ont enfin compris ce qui leur échappait et ce qu’il subissait», explique Rozan Mounien, une figure du syndicalisme. Les négociations avec l’Etat ont déjà abouti à un document de 131 résolutions signées qui auront des répercussions immédiates sur la transparence et la baisse des prix, la politique du logement, les transports, la formation, la santé, la culture…

«Subalterne». Sur l’île, la parole s’est aussi libérée sur la question raciale, omniprésente. «Que des Blancs derrière la caisse des magasins et aux postes clés des services de l’Etat», résumait mercredi soir Eloi, un métis de 54 ans, en marge d’une réunion du LKP avec des petits patrons. «Quand j’étais petite, mon béké venait à la maison et exigeait que mes parents me corrigent devant lui si je chipais une banane parmi ses centaines d’hectares, raconte Nicaise, marchande de fruits au marché Saint-Antoine. Aujourd’hui, le Noir occupe toujours des emplois subalternes même s’il est plus capable que le Blanc.» Lutte des classes et lutte des races.

Le conflit est aussi politique, même si la question de l’indépendance ou d’une large autonomie n’est pas abordée. L’UGTG, ouvertement indépendantiste, s’est gardé d’agiter cet épouvantail qui divise. Mais des membres du Medef et de nombreux békés sont persuadés que l’UGTG a d’autres visées. «Celle de la prise du pouvoir par la rue», tranche un représentant patronal. Vendredi, des comités du LKP sillonnaient les communes à la rencontre de la population pour expliquer toujours et encore le sens du mouvement, histoire de prévenir des tensions de plus en plus perceptibles.

LIBERATION.FR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 18:35

lan mèd pou malpwòpte ayisyen ki vle ke La Frans genyen yon enfliyans ann Ayiti toujou.

Se kounye an an Gwadloup ke popilasyon an ap konnen tout krim ke la Frans te komèt lan zile sa a ,tankou Jenosid 1802 an.
Se sa k fè Gwadloupeyen lan vil PARIS te fè yon gwo manifestasyon pou mande majistra DELANOE chanje non yon ri lan vil sa ki te gen non RICHEPANCE,otè jemosid lan ,lan non NAPOLEON.

Se pou di malgre pwoblèm ki gen Ozetazini ,eske w ka konpare peyi sa a ak la Frans;la Frans yon peyi ki rasis jis lan mwèl li.
Se tou lòt jou la a ke La Frans ouvri yon inivèsite lan Antiy franse yo ,konpare sa ak inivèsite ki genyen lan Hawaii,Alaska e menm Pòto Riko.

Se yon bagay serye ki ap pase lan Gwadloup jounen jodi an .Se yon zile ak plis ke 30% moun ki pa p travay;bagay yo grav pou la Frans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 20:32

Se la ou wè boujwazi sa yo ap toujou pwofite moun. Béké sa yo ( Blanc du quai men yo itilize tèm béké a...) ap vann yon bwosse 3 fwa pli chè ke metwopole la ... Eskeu nou ka panse gwadeloup ap vin independan ? Mwen pa kwè min mwen tande la Frans voye Gendarme nan Gwadloup ak matinik min yo retire yo de gwadloup yo jije ke bo kote gwadeloup sa two red yo voye yo matinik, kote sa mwen di... imagine'w nan gwadeloup boujwazi sa se pitit pwopriyetè esclav sa ta red pou mwen papa...
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 20:59

T-NEG,

Bagay yo grav wi lan Gwadloup,
Gade sa Gwadloupeyen,yomenm ap di.
Tankou sou yon zile ki genyen sèlman 430 mil moun e genyen 60 mil moun ki lan laj pou yo travay,pa p leve ,ni lou,ni lejè.

Mesyedam yo fè remake diskriminasyon rasyal ki ap ronje zile an ,e ke desandan mèt esklav yo ,posede tout bagay lan zile an


http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=11025
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 21:16

Eske genyen beke an ayiti tou?men yon bagay ki montre klerman ke politik pa sel moyen pou otoktonn nan zile yo ede tet yo.ki jan fè se beke yo selman ki ka monopolise komers la?nan yon epok kote mondyalisatyon ap anvayi tout kote poukisa yon beke ka vann yon atik de twalet tout pri saa poukisa otoktonn yo pa ka ouvri boutik pa yo tou?Bank yo tou.

sa ki ap pase nan guadeloup la se komsi se yon foto de sa ki ap pase nan anpil lot ansyen koloni yo.meyè eleman otoktonn yo pa okipe yo de bizniss ;yo pito ap chache plas deyè biro epi se lot etranje ki ap vinn eksplwate richess yo.Se pa ke map defann beke yo non men tou fok nou chanje mantalite nou,fok nou kreye bank ;kes depay pa nou konsa lè nou beswen yon lajan pou nou louvri yon bizniss nou ka jwen li.Fok nou sispann kriye.mete kran sou nou pou nou fè yo konkirans konsa ya konforme yo.ya respekte nou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 21:26

Wi men Rodlam, ki jan ou vle yo fè konkiras 52/1oo tè yo pou blanm san yo pa met sak pou La Frans, sak pou vil lan etc
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Sam 14 Fév 2009 - 21:41

se dwa tout pep ki oprese pa yon gwoup moun pou yo revolte kont opresyon yan.yo pa ba moun liberte se pran pou pran li.se gwadoupleyen ki pou konnen sa yo vle.se yo ki pou mete tet yo ansanb pou yo fè beke yo konprann ke nou tout ka pèdi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Membre-fondateur
Membre-fondateur


Masculin
Nombre de messages : 15166
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Dim 15 Fév 2009 - 8:33

[b]Malis,
Tankou NEG remake l lan,bagay yo pa si fasil ke sa.
Apre La Frans aboli lesklavay an 1848 ,sou presyon Langletè,se lan non sèlman wi lesklavay te aboli.
An 1870 ,tankou w ka li l lan pòs sa a,depi w te gen plis ke 12 zan se pou w te vwayaje ak yon "pas",pou w bay prèv ke w ap travay.

Kididonk ,zafè edikasyon pou majorite nwa a,ou te mèt bliye sa.
Gade tou pou w wè pèp Gwadloup ak Matinik lan ,pa t rete bwa kwaze ,yo te reziste kont opresyon franse yo ;bagay y ap fè jis jounen jodi an.

ALE LA FRANS LAN MED:

http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=9480&highlight=histoire+guadeloupe+martinique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   Mar 17 Fév 2009 - 17:43

Mwen remersye nou pou tout teks sa yo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?   

Revenir en haut Aller en bas
 
QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QU'EST-CE QUI SE PASSE EN GUADELOUPE?
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Qu'est-ce qui se passe en Haiti ?
» GUADELOUPE
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Monde-
Sauter vers: