Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 ENS : Crise dans la crise

Aller en bas 
AuteurMessage
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

ENS : Crise dans la crise Empty
MessageSujet: ENS : Crise dans la crise   ENS : Crise dans la crise EmptySam 28 Fév 2009 - 17:42

ENS : Crise dans la crise
Pour comprendre l’évolution de la situation actuell

(Bulletin #1)


L’ENS est l’unique institution publique dont la vocation est de former les professeurs de l’enseignement secondaire en Haïti. La qualité de l’enseignement dans les écoles de la République dépend donc dans une large mesure de la formation dont bénéficient les étudiants de l’ENS. Aussi, le relèvement du système passe-t-il nécessairement par une modernisation de l’ENS. Voilà pourquoi la crise qui sévit à l’Ecole Normale Supérieure devrait interpeller tous ceux qui se soucient de la formation de nos jeunes, l’avenir du pays. C’est ce que le Conseil de l’Université d’État d’Haïti avait bien compris en décidant, dans l’exercice de ses prérogatives, de nommer un Conseil Intérimaire de Direction chargé, entre autres, d’organiser des élections (fixées normalement tous les trois ans, cependant elles n’ont pas eu lieu depuis 6 ans) et de créer des conditions en vue de la normalisation administrative et académique de l’ENS. Mais, les mesures de clarification administrative, financière et d’évaluation académique prises par le Conseil Intérimaire ont soulevé la colère des anciens dirigeants. Ceux-ci ont profité de l’annonce des dispositions du Rectorat concernant les nouveaux programmes d’enseignement des sciences de base pour provoquer une nouvelle crise dans la crise.



Pour comprendre la situation actuelle, il faut passer en revue toutes les difficultés qui ont empêché le Conseil Intérimaire de Direction (CID) de l’ENS, composé des professeurs Pierre Lélien DOUYON, Marc EXAVIER et Hector Leconte PIERRE, d’entrer en fonction dès sa nomination, et d’avoir une investiture officielle. Les membres du FRAE (Front de Résistance pour l’Autonomie de l’Ens) avaient bloqué l’accès à l’ENS, et proféré des menaces graves. En effet, des inscriptions du genre « Lakou-a make san! » ont été vues en plusieurs endroits sur les murs de l’ENS. Des responsables de l’administration de l’ENS, partisans inconditionnels de M. CÉNATUS, pas forcément de l’ancien conseil, seraient de connivence avec les membres du FRAE.



La question de la répartition des programmes de sciences de base par le Rectorat devait fournir un prétexte au groupe FRAE pour faire passer Monsieur Bérard CÉNATUS comme le défenseur des étudiants et de l’ENS. Mais l’objectif fondamental consiste à créer une crise dans la crise afin de torpiller les mesures annoncées par le CID, dont un audit comptable financier à l’ENS.



Admettons néanmoins que le mouvement revendicatif relatif aux nouvelles dispositions sur les sciences de base est parti des étudiants de Physique, de Mathématiques et de Sciences naturelles. La cause en est un manque d’informations qui a permis une campagne de désinformation sur la répartition des programmes de sciences de base. C’était un mouvement revendicatif correct et compréhensif, jusqu’à son infiltration par le groupuscule FRAE.



Quid du FRAE ?



Qui est ce groupe ? Comment a-t-il pris naissance? Et qu’est-ce qu’il défend ? Le Front de Résistance pour l’Autonomie de l’ENS (FRAE) est un groupuscule d’étudiants et d’anciens étudiants monté à l’instigation de Bérard Cénatus pour empêcher la normalisation de la situation à l’ENS où les élections n’ont pas eu lieu depuis 6 ans et sa destitution comme membre du Conseil de Direction de l’ENS. Toutes les actions du groupe tendent vers l’objectif unique d’imposer M. CÉNATUS comme l’horizon indépassable de l’ENS. Rappelons que M. Bérard CÉNATUS dirige le Conseil de l’ENS depuis les années 1990. C’est en ce sens qu’on doit comprendre leur notion d’autonomie de l’ENS qui est synonyme de pérennisation de la mainmise de CÉNATUS sur cette entité de l’UEH. Un Czar (Tsar) qui n’aurait de compte à rendre à personne, même pas à l’UEH. Ce groupe n’a jamais ménagé son appui à l’ancien conseil de Direction. Il a commencé à soutenir Bérard CÉNATUS et son conseil de direction de facto quand le Conseil de l’Université a pris la résolution d’écarter le monarque après 19 ans de règne à la faculté, dont à peu près 6 années de pouvoir de facto : deux mandats sans élection (cf. la note de soutien de FRAE à l’ancien conseil de direction).



Cette mise en perspective, permet de comprendre les raisons du virage violent du mouvement. L’objectif principal du FRAE n’est pas la satisfaction des revendications des étudiants mais le blocage de l’École Normale Supérieure. Et, dans cette optique, ils font feu de tout bois. Il a déjà été antérieurement signalé comment ce groupe avait tenté à maintes reprises de bloquer l’ENS dans l’unique but de contrecarrer les tentatives d’une normalisation de sa vie institutionnelle. Sans succès toutefois ! Le bilan des 19 années de règne de CÉNATUS est indéfendable. La question de la création d’une licence en sciences de base devait leur fournir un prétexte. Le mouvement revendicatif des étudiants des départements Physique, Sciences naturelles et Mathématique a paru un bon filon ! Une mine à exploiter au profit de la cause CÉNATUS, même au détriment de la cause des étudiants desdits départements.



Pourquoi le FRAE veut-il bloquer à tout prix l’ENS? Tout simplement parce qu’il n’y a pas d’autres moyens pour neutraliser le CID (Conseil Intérimaire de Direction) et le mettre sous la coupe réglée de l’ancien conseil de Direction.



Malgré tout ce qu’il a entrepris, le groupe FRAE n’a pas pu empêcher l’entrée en fonction du CID après la destitution de l’ancien conseil de direction de facto. Les étudiants s’étaient soulevés comme un seul homme pour permettre au nouveau conseil de commencer à travailler.



Comme les membres du FRAE n’avaient pas réussi à empêcher son entrée en fonction, ils cherchent maintenant toutes les occasions pour entraver l’action du conseil. Quand le CID a lancé le processus électoral, ils ont été chercher d’autres prétextes. L’Occupation et la MINUSTAH. Cela n’a pas trop duré ! Les Sciences de base ? Cela va jouer ! En effet, la question a été mal abordée par le Rectorat. Bien mieux, à coup de désinformations, ils ont réussi à manipuler les étudiants. Par exemple, le FRAE a diffusé une page de l’avant-projet de loi de Charles Tardieu pour dire que le Rectorat a le projet de démanteler l’ENS. Or, comme ils le savent, cet avant-projet de loi avait été rejeté en bloc par le Conseil de l’Université et la communauté universitaire dans son ensemble. S’ils le savent, pourquoi donc ont-ils fallacieusement utilisé ce document?



Comme cela a été dit plus haut, ce n’est pas la revendication des étudiants qui intéresse ce groupe qui travaille à la solde de l’ancien conseil. Ce qui motive le FRAE c’est la neutralisation des démarches – du Rectorat et du CID – entreprises en vue de la clarification administrative et financière de l’ENS. Qui a peur de la clarification administrative et financière à l’ENS?



Pourquoi veulent-ils installer un climat de terreur à l’ENS soi-disant pour protester contre le Rectorat. Ce que vise le FRAE avec le climat de terreur à l’ENS est clair : bâillonner toute personne capable de questionner la gestion de CÉNATUS.



Les menées des membres du FRAE semblent avoir connu un certain succès. La violence et l’intimidation semblent avoir porté leurs fruits. Les membres du Conseil Intérimaire de Direction (CID), intimidés, se sont laissés faire. Paradoxalement, le Conseil Intérimaire, de concert avec le FRAE, a mis en place le Comité de crise pour discuter des modalités de retour à la normale avec le Rectorat. Certains membres du CETENS (Comité des Etudiants de l’ENS), n’ayant pas compris les manèges du FRAE sont maintenant partie prenante de la mise en application du plan du FRAE.



D’où l’urgence de clarifier la situation à l’ENS !





Jhon Picard Byron

Enseignant à l’ENS

Membre du CUEH



À suivre Bulletin #2



--------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



ENS : Crise dans la crise Empty
MessageSujet: Re: ENS : Crise dans la crise   ENS : Crise dans la crise EmptyDim 1 Mar 2009 - 12:54

Se pou La polis desann nan rektora a e fè baton pou gwoup avadra sayo ki vle bloke inivèsite a.

Gade ki sa pou yon ti group delenken ki rele tèt li etidian ale fè nan yon lakou retora, eske se pa dekourajan pou moun kap fè volontaria nan yon sektè ki pa menm peye?


Revenir en haut Aller en bas
AnaCreole
animatrice
animatrice
AnaCreole

Féminin
Nombre de messages : 363
Localisation : USA
Loisirs : Danser, Lire, Voyager
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

ENS : Crise dans la crise Empty
MessageSujet: Re: ENS : Crise dans la crise   ENS : Crise dans la crise EmptyDim 1 Mar 2009 - 21:13



Mwen dako ak wou 100 pousan, Colo. Yo ki pou t’a trase bon eksanp pou pèp la swiv, se yo k’ap fè sa’k pa sa. Apre, y’ap vinn di’w pèp la pa edike, se kraze, brize li konn fè sèlman. Wou kwè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 49
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

ENS : Crise dans la crise Empty
MessageSujet: Re: ENS : Crise dans la crise   ENS : Crise dans la crise EmptyLun 2 Mar 2009 - 9:46

AnaCreole a écrit:


Mwen dako ak wou 100 pousan, Colo. Yo ki pou t’a trase bon eksanp pou pèp la swiv, se yo k’ap fè sa’k pa sa. Apre, y’ap vinn di’w pèp la pa edike, se kraze, brize li konn fè sèlman. Wou kwè.
SENDWOM GNB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




ENS : Crise dans la crise Empty
MessageSujet: Re: ENS : Crise dans la crise   ENS : Crise dans la crise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ENS : Crise dans la crise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ENS : Crise dans la crise
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Programme des Nations-Unies pour gérer la crise alimentaire globale.
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» L’Occident veut tuer les africains pour se sauver de la crise economique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: