Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 10:27

Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police

Port-au-Prince, le 3 mars.-Le responsable du sous commissariat du canapé vert, Phèdre Delva Jr., a tenté en vain de ramener les étudiants à la raison et les porter à débarrasser la chaussée. Après plus d’une heure, il ne servait à rien d’élever le ton. Les policiers employèrent la manière forte.
Les unités spécialisées de la PNH durent avoir recours au bâton et au gaz lacrymogène pour repousser les étudiants. La direction du vent joua en faveur des étudiants dans un premier temps. Les élèves des écoles avoisinantes de l’autre côté de la route en firent les frais.
La police lança alors une nouvelle offensive lançant du gaz cette fois sur la cour du Rectorat où les étudiants s’étaient réfugiés. L’un des meneurs du mouvement fut interpellé alors qu’il tentait de regagner le Rectorat.
Il s'agit de la plus violente manifestation depuis le début des hostilités entre les étudiants de l'Ecole Normale Supérieure et les responsables du Rectorat de l'Université d'Etat d'Haïti.
La police a réussi à reprendre le contrôle des rues en fin d'après midi. Quoiqu'il en soit, les autorités policières devront définir les règles d'engagement de la PNH lors des manifestations, ce pour éviter toute situation regrettable.

Le responsable du sous commissariat du Canapé Vert, Phèdre Delva Jr (à gauche) aidé d'un policier lors de l'arrestation d'un étudiant. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Un étudiant interpellé. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Arrivée des policiers de l'unité de maintien de l'ordre. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Gaz lacrymogène utilisé par la PNH pour repousser les étudiants. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Une étudiante prend soin de son camarade qui s'est évanoui sous l'effet du gaz lacrymogène. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc
Technicien


Masculin
Nombre de messages : 65
Localisation : Aquin-Haiti
Loisirs : culture de pitimi
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 11:04

Je soupçonne que la Police s'imposera de plus en plus dans les rues de PAP afin de mater toute manifestation à caractère déstabilisante avant les élections du 19 avril. An nou gade pou nou wè.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7810
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 11:23

Sa sa vle di?

Etidyan pa gen dwa manifeste an Ayiti?

Dapre konstitisyon an, manifestasyon pasifik se yon dwa legal ke tout lwa peyi a rekonèt.

Poukisa lapolis anpeche yo manifeste?

Eske se pa toufounen yap toufounen etidyan ke 4 jandam sayo ap mare lan dèyè kamyonèt la?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 12:23

Sasaye a écrit:
Sa sa vle di?

Etidyan pa gen dwa manifeste an Ayiti?

Dapre konstitisyon an, manifestasyon pasifik se yon dwa legal ke tout lwa peyi a rekonèt.

Poukisa lapolis anpeche yo manifeste?

Eske se pa toufounen yap toufounen etidyan ke 4 jandam sayo ap mare lan dèyè kamyonèt la?

Bann ti zobop sayo mal pati, se frekansite jan grèv sa ap mennen. Trennen tout mizerere yo nan yon kanpus ap kwit diri sou fe bwa. Sa rele grimas ti loupim kap radote. Mwen te konn wè saki rele grèv etid etidyan ki pa nan trivyalite sayo. Non se vole twop ba pou inivèsitè swadizan pwochen prof yon jenès kap cherche rout li. Se bay ti ekip atoufè sayo sayo merite. Yo plis sanble ak move chimè ki nan mizerabilis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7810
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 12:27

Students clash with police at Haitian university
The Associated Press
Wednesday, March 4, 2009

PORT-AU-PRINCE, Haiti: University students in Haiti barricaded themselves inside an administration building Tuesday and clashed with police and U.N. peacekeepers during protests to demand an improved curriculum.

Police responded by firing at least two rounds of tear gas at the State University of Haiti building in the hills above Port-au-Prince.

At least one student was arrested, Radio Vision 2000 reported.
No injuries were reported. Several car windows were smashed near the building and a thrown rock smashed through the windshield of a U.N. vehicle that was passing by.

The students have protested several times in recent weeks to demand that administrators better prepare them to teach math and science.

Several of the previous protests also involved tear gas, rocks and burning tires.


Copyright © 2009 The International Herald Tribune | www.iht.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 17:00

Citation :
Rico di : Bann ti zobop sayo mal pati, se frekansite jan grèv sa ap mennen. Trennen tout mizerere yo nan yon kanpus ap kwit diri sou fe bwa. Sa rele grimas ti loupim kap radote. Mwen te konn wè saki rele grèv etid etidyan ki pa nan trivyalite sayo. Non se vole twop ba pou inivèsitè swadizan pwochen prof yon jenès kap cherche rout li. Se bay ti ekip atoufè sayo sayo merite. Yo plis sanble ak move chimè ki nan mizerabilis.

Rico, komente w la sou jenn etidyan sayo chaje ak prejidis ladand.
Le jenn etidyan sayo tap goumen kot a kot ak GNBist w yo, w pat kalifye de zobop ni de chime. Pa vre??
Nou sevi ak pep la jan nou vle e nou voye yo jete le nou pavle yo.
Bagay sa trop.
Citation :
The International Herald Tribune reported: The students have protested several times in recent weeks to demand that administrators better prepare them to teach math and science.
The administrators must comply with the demand of the students which is a better curriculum in math and science.
This is not a political demand but an educational demand.
Students know best for their future.

Jan atik la di a etidyan yo fe demand lan an plizye fwa!!
Si yon group etidyan mande plis math ak science e mwens geography, philozofi ak literati nan curriculum li,
se sa pou administrasyon an ba yo.
Pa gen nesesite la pou nou politize revandikasyon lejitim sa ni rele yo chime, ni zobop.

Revelasyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 20:16

Tande mesye map di nou jan de grèv sayo pa kanpe sou ansyen. Jenn invèsite sayo pa dwe tonbe nan pyèj taktik koken pou defann demann yo, dwa yo ak pensip yo. Mwen kap pale ak nou se te yon grevis yon menè, yon konbatan an premye liy. Grèv la nan Lise Petyon Rico la, fakilte Medsinn greve mwen apiye l, mouvman etidyan nan Okap mwen prezan pou soutni yo. Men se mouvan pwotestasyon ki te fèt nan yon estil swagne non estil debrave, mizerabilis ak moun ki swadizan relèv yon peyi.

Se byen rantre sa nan zo bwa tèt nou. Lè mwen pale de Lise ak jenn nan Okap se pitit pèp la map pale. Menm etidyan medsinn yo a lepok pi fo se pitit pèp la ki mennen yon grèv ak metod e disiplinn. Greve pa vle di se kraze, mete dife, okipe inivèsite, kwapwonnen lot etidyan pou fè zak vyolans. Non non non sa rele kasè, sabotè, lobèy.

Selman mo dod pa gen etidyan kap rantre nan kou yo se deja yon viktwa. Wou bloke tout aktivite ak seri piktaj se fini. Men rantre enpoze 4 volonte mete deyo kad ak pwofesè se initil, parade nan lakou, domi leve, bouyi diri, jwe pokè , fimen boz, jwe ak ti medam yo ak latriye se fout malonèt.


Dernière édition par Rico le Mer 4 Mar 2009 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 20:19

Rico a écrit:
Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police

Port-au-Prince, le 3 mars.-Le responsable du sous commissariat du canapé vert, Phèdre Delva Jr., a tenté en vain de ramener les étudiants à la raison et les porter à débarrasser la chaussée. Après plus d’une heure, il ne servait à rien d’élever le ton. Les policiers employèrent la manière forte.
Les unités spécialisées de la PNH durent avoir recours au bâton et au gaz lacrymogène pour repousser les étudiants. La direction du vent joua en faveur des étudiants dans un premier temps. Les élèves des écoles avoisinantes de l’autre côté de la route en firent les frais.
La police lança alors une nouvelle offensive lançant du gaz cette fois sur la cour du Rectorat où les étudiants s’étaient réfugiés. L’un des meneurs du mouvement fut interpellé alors qu’il tentait de regagner le Rectorat.
Il s'agit de la plus violente manifestation depuis le début des hostilités entre les étudiants de l'Ecole Normale Supérieure et les responsables du Rectorat de l'Université d'Etat d'Haïti.




SE KONSA LI TE YE WI LE MOUVMAN GNB A.MEN KOM TOUT BAGAY TE BON POU TE JETE AK DENIGRE PREZIDAN ARISTIDE.SA PASE TANKOU YON LET A LA POS.SI SE SOU TITID SA TE RIVE,MARINES TAP GENTAN DEBAKE.
La police a réussi à reprendre le contrôle des rues en fin d'après midi. Quoiqu'il en soit, les autorités policières devront définir les règles d'engagement de la PNH lors des manifestations, ce pour éviter toute situation regrettable.

Le responsable du sous commissariat du Canapé Vert, Phèdre Delva Jr (à gauche) aidé d'un policier lors de l'arrestation d'un étudiant. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Un étudiant interpellé. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Arrivée des policiers de l'unité de maintien de l'ordre. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Gaz lacrymogène utilisé par la PNH pour repousser les étudiants. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)

Une étudiante prend soin de son camarade qui s'est évanoui sous l'effet du gaz lacrymogène. (Photo:Watson Joseph/Alertehaïti/3 mars 2009)




SE KONSA LI TE YE WI LE MOUVMAN GNB A.MEN KOM TOUT BAGAY TE BON POU TE
JETE AK DENIGRE PREZIDAN ARISTIDE.SA PASE TANKOU YON LET A LA POS.SI SE
SOU TITID SA TE RIVE,MARINES TAP GENTAN DEBAKE.
La police a réussi à
reprendre le contrôle des rues en fin d'après midi. Quoiqu'il en soit,
les autorités policières devront définir les règles d'engagement de la
PNH lors des manifestations, ce pour éviter toute situation regrettable.
SE KONSA LI TE YE WI LE MOUVMAN GNB A.MEN KOM TOUT BAGAY TE BON POU TE
JETE AK DENIGRE PREZIDAN ARISTIDE.SA PASE TANKOU YON LET A LA POS.SI SE
SOU TITID SA TE RIVE,MARINES TAP GENTAN DEBAKE.
La police a réussi à
reprendre le contrôle des rues en fin d'après midi. Quoiqu'il en soit,
les autorités policières devront définir les règles d'engagement de la
PNH lors des manifestations, ce pour éviter toute situation regrettable.






SI SE TE SOU PREZIDAN ARISTIDE SATE RIVE,SE MARINE KI TA GENTAN DEBAKE .SE KONSA SA TEYE LE MOUVMAN GNB A.MEN KOM SE TE POU JETE AK DENIGRE TITID,TOUT VOUM TE DO.OU PA TANDE ANPIL BRI.ANTOUKA MAP TAN YO.KOTE MOUN SOSYETE SIVIL YO?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 21:41



Etidyan sa te fet pou chita andan yon kamyon polis! Se bet ak kochon ke yo mete deye kamyon konsa !!

Dwa humain etidyan vyole a san pou san!!
Polisyen sa yo sanble ak yon band slave catchers sou plantasyon kann!

Avek 2 pyel e 2 men'l mare, li pakab proteje tet li le kamyon sa ap kouri nan la ri chaje ak trou, e si kamyon sa chavire, mande Bondye padon.
Se imaj sa yo ki mande nou si se nan yon peyi sivilize ke fre ak se nou yo ap viv??

Nan yon peyi demokratik, tout sitwayen gen dwa proteste e manifeste pasifikman!
Se pa gouvenman ke yo vle jete, se yon edikasyon modern progressis e konprehansif ke yo mande.

Revelasyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 21:53

Revelation,

Eske etidian sa a pa gen tan viole dwa moun ki te bezwen sikile lib e libè nan zonn lan?



Li gen dwa viole dwa moun men La polis pa gen dwa mete lod?


Apran ke dwa pa ou fini kote pa'm lan komanse a.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 22:03

SE PA POSIB KI KOTE NOU APRANN POLITIK DEGRENN GOCH SAYO, ZAFÈ CHITA NAN MITAN LARI, BLOKE SIKILASYON SE ZAFÈ SENKYÈM KOLONN, MODI KASÈ POLIS ABITYE KRAZE BOUNDA YO KELKESWA PEYI A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3084
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Mer 4 Mar 2009 - 22:29



Fok nou proteste kont abi otorite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Jeu 5 Mar 2009 - 4:38

revelation a écrit:
Fok nou proteste kont abi otorite!!![/size]

Revelation
,

Men moun dwa yo viole, fè diferans lan:

Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7810
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Jeu 5 Mar 2009 - 5:59

Nou konnen kisa "METE LOD" vle di an Ayiti.
Se menm bagay ak mete makak , mete baton ak kraze zo.

Nou kenbe menm mantalite saa e nou kwè se nòmal pou lapolis, otorite sivil ou Louyjanboje gen dwa toupizi sitwayen lan peyi a.

Anmenmtan, nap vinn pale de DEMOKRASI, nap mande pou mete yon ayisyen anbakòd.
Eske nou pa wè bagay sovaj sayo pa fèt lan peyi sivilize anko?

Kilè nou konn wè pou tikrik tikrak lapolis voye gaz lakrymojèn ak kokomakak sou moun?

Menmsi yon nonm vyole la lwa, li fèt pou pase devan lajistis san yo pa maltrete l.
E dwa tout sitwayen fèt pou respekte.

Lè gen grèv transpò oubyen grèv profesè lekòl, an Amerik dinò,
Anpil moun deranje.

Timoun pa al lekòl, malad pa kapab al lopital, wout bloke, sikilasyon difisil.
Moun pa al lan travay paske yo pa kapab kwaze liy piktaj grevis yo mete.
Konn gen vyolans si yon moun deside kwaze liyy saa pou antre lan travay li.

Sosyete a aksepte deranjman sayo menmsi yo pa kontan.

Men lanpwen moun ki mande pou lapolis al makake, kraze grevis.

Mezanmi nou gen anpil bagay pou aprann lan sistèm Demokrasi nap mande tout la sent jounen an.

Se yon tristes le yon moun ap gade de vyolasyon dwa moun epi yap bat bravo.
Haut-ton avèk Ba-ton se pa yon jwèt mo ki pou fè moun ri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Jeu 5 Mar 2009 - 8:39

Ti delenkan sayo gen dwa kraze materièl leta, men La Polis pa gen dwa mete lod?



Nan bagay sa a, kilè Leta ap gen moyen pou fè edikasion rès popilasion an si chak moun ki vle pale moute sou materièl Leta epi kraze brize?

Se pou La Polis rete djanm e vide baton sou tout moun ka fè dezod.
Revenir en haut Aller en bas
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Jeu 5 Mar 2009 - 11:49

Rico a écrit:
SE PA POSIB KI KOTE NOU APRANN POLITIK DEGRENN GOCH SAYO, ZAFÈ CHITA NAN MITAN LARI, BLOKE SIKILASYON SE ZAFÈ SENKYÈM KOLONN, MODI KASÈ POLIS ABITYE KRAZE BOUNDA YO KELKESWA PEYI A

APA WAP DEKRI SITIRASYON ANVAN 2004 LA?SAK GEN LA ?MAPOU TONBE,KABRIT MANJE FEY?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Jeu 5 Mar 2009 - 20:40

Pipo etidyan kite apiye mouvman Gnbis to avan depa koli akonbran an 2004 se tout diferans ak bann tentennad ak ti mesye lekol nomal jounnen jodyè a. WAP SONJE POLIS POLITIZE A LEPOK TE SÈVI AK BANN TÈT DE PON GWOUP SIVIL LAVALAS POU KALE ETIDYAN, TOUPIZI YO, RANTRE NAN LOKAL INIVÈSITE , RATIBWAZE PROF AK DIRIJAN.

Pandan tout tan sayo se pasifikman etidyan sayo a lepok tap manifèste. Polis politik ak kasè lavalas fè telman eskonbrit Madam Pierre Louis nan Fokal a lepok denonse britalite yo nan kraze mete dife nan yon paviyon gwoup sa. Yo rive menm touye ak blese etidyan
.


Haïti : mort d'un étudiant et grèves
10-01-2004 23:31
Auteur : Toussaint (p. par bak)
nouvelles reçues par email, témoignages direct d'un étudiant (Jeppe).
Maximé Désulmont, un étudiant de la faculté de Siences Humaines et un autre citoyen sont morts, 15 blessés, plusieurs boutiques ont été attaquées et Radio Vision 2000 touchée par des balles tirées par des activistes pro-Aristide mercredi dernier 7 janvier. La situation a dérapé quand les policiers en poste devant le Palais National ont commencé à tirer sur les étudiants. Port-au-Prince ressemble à un champ de bataille.

Ce que nous ressentons et au-delà de toute expression. Hier Aristide et ses partisans ont montré au monde leur intention de tuer toute opposition et ceux qui s'opposent à leur pratiques barbares. Après l'attaque de la faculté de Sciences Humaines et de l'Institut des Etudes Internationales, dont le recteur a eu les deux pieds brisés, plus de 30 étudiants étaient blessés, sans compter les destructions matérielles après le passage de cet ouragan de violence. Après la mort d'un étudiant, nous ne savons pas quand prendra fin ce bain de sang.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
piporiko
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 4753
Age : 47
Localisation : USA
Opinion politique : Homme de gauche,anti-imperialiste....
Loisirs : MUSIC MOVIES BOOKS
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'impulsif

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Ven 6 Mar 2009 - 20:16

Rico a écrit:
Pipo etidyan kite apiye mouvman Gnbis to avan depa koli akonbran an 2004 se tout diferans ak bann tentennad ak ti mesye lekol nomal jounnen jodyè a. WAP SONJE POLIS POLITIZE A LEPOK TE SÈVI AK BANN TÈT DE PON GWOUP SIVIL LAVALAS POU KALE ETIDYAN, TOUPIZI YO, RANTRE NAN LOKAL INIVÈSITE , RATIBWAZE PROF AK DIRIJAN.

Pandan tout tan sayo se pasifikman etidyan sayo a lepok tap manifèste. Polis politik ak kasè lavalas fè telman eskonbrit Madam Pierre Louis nan Fokal a lepok denonse britalite yo nan kraze mete dife nan yon paviyon gwoup sa. Yo rive menm touye ak blese etidyan
.


Haïti : mort d'un étudiant et grèves
10-01-2004 23:31
Auteur : Toussaint (p. par bak)
nouvelles reçues par email, témoignages direct d'un étudiant (Jeppe).
Maximé Désulmont, un étudiant de la faculté de Siences Humaines et un autre citoyen sont morts, 15 blessés, plusieurs boutiques ont été attaquées et Radio Vision 2000 touchée par des balles tirées par des activistes pro-Aristide mercredi dernier 7 janvier. La situation a dérapé quand les policiers en poste devant le Palais National ont commencé à tirer sur les étudiants. Port-au-Prince ressemble à un champ de bataille.

Ce que nous ressentons et au-delà de toute expression. Hier Aristide et ses partisans ont montré au monde leur intention de tuer toute opposition et ceux qui s'opposent à leur pratiques barbares. Après l'attaque de la faculté de Sciences Humaines et de l'Institut des Etudes Internationales, dont le recteur a eu les deux pieds brisés, plus de 30 étudiants étaient blessés, sans compter les destructions matérielles après le passage de cet ouragan de violence. Après la mort d'un étudiant, nous ne savons pas quand prendra fin ce bain de sang.




RICO
OU TELMAN MANTE WAP VOLEW YON JOU.NEG SA WAP DI A,PA MENM FE TWAZYEM SEGONDE.SE MOUN GNB YO KI TE ENVANTE FAB SA A.APRE 2004 OU JANM TANDE PALE DE DEZELMOU.SISPAN BAY MANTI.MWEN FOUT KENBE W NAN MEN ,MAKOUT SANKOUTIA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Ven 6 Mar 2009 - 20:42

RETRO

Haïti, vers le chaos...


Anonyme, Jeudi, Janvier 8, 2004 - 12:01 (Reportage ind. / Ind. news report)
Image:


First paragraph (Teaser):

Encore des manifs à Port-au-Prince, la police divisée, forte répression...

Rest of the text:

Je garde l'anonymat car maintenant, ça commence a venir dangereux. Dès qu'un retour à la normalité sera là, je communiquerai mon identité.
Un degré supplémentaire vers le chaos à été franchi hier 7 janvier. Selon mes sources, (à vérifier, car depuis la province Haïtienne, il est difficile d'avoir des infos sures, mais normalement mes informateurs se sont révélés fiables)
La manifestation anti président Aristide organisée par les étudiants de Port-au-Prince, a d'abord essuyé des tirs de la part de supporters du président. Les organisateurs ayant reçu de la part de la police les garanties minimum de sécurité a ensuite redémarrée.
Des miliers de Port-au-Princien se sont spontanément ajoutés à la foule des manifestants. Les partisants du président, pauvres gens recrutés dans les banlieues pauvres, armés, payés et encouragés par le pouvoir, se sont postés sur son chemin. Inévitablement, les affrontements ont commencés.
La nouveauté : La police d'Haïti s'est scindée en deux camps, pour ou contre les manifestants et ont échangés des tirs d'armes automatiques.
Bilan : au moin deux morts et des dizaines de blessés.
Plus tard les "chimères" du pouvoir ont saccagé et pillé les magasins de la capitale, volé des voitures, (au passage tuant un enfant passagé de voiture volée) dévalisé des stations essence.
Tousaint Louverture

Ci dessous, un mail reçu hier :
Please translate in your native language and broadcast it to us please to
all over the world.
Maxime Désulmont, a student of the Faculty of Humain Sciences and another
citizen were dead, more than 15 were hurt, several shops were attaked, and
Radio Vision 2000 touched with ball by the activists pro-Aristide this
wednesday jan. 7 in Port-au-Prince. The situation is wong when the
policemen of the National Palace shut to the students and the other
policemen. Port-au-Prince was like a battle camp.
---------------------------------------------------------------------------

Here is an article from AP:

1 Killed, 13 Hurt in Haitian Student March


By PAISLEY DODDS, Associated Press Writer


PORT-AU-PRINCE, Haiti - Following the example of student movements that
helped topple two presidents, university students marched against
President Jean-Bertrand Aristide on Wednesday in a protest marred by
bloody clashes that killed at least one person and wounded 13.
Aristide partisans armed with clubs, bottles and pistols jumped down from
pickups to block the marchers, who were joined by thousands of
anti-government demonstrators shouting "Freedom!" and "Down with
Aristide!" Riot police fired shots to keep government partisans away.
At the beginning of the protest, Aristide supporters attacked
demonstrators, hitting one with a rock and shooting another. Later, police
shot and killed an Aristide supporter after he opened fire on the crowd.
At another leg of the march, government partisans opened fire, wounding
two demonstrators. The Aristide supporters then surrounded a group of
students, stabbing one and beating six others. Students beat two Aristide
supporters.
"Under Aristide there will be no progress," said protester Leopold
Willeens, 26. "I'm the first student in my family to go to university, and
I want a better life."
Gunfire crackled throughout the day as smoke billowed from burning tire
barricades. Demonstrators re-grouped when Aristide supporters attacked
with bullets and rocks. Organizers stopped the march when police warned
they could no longer guarantee security.
The anti-government demonstrators and students accuse Aristide of being
power-hungry and failing to help the poor. In a country where an estimated
40 percent of the 8 million people are under 18, such activism carries
weight.
Student protests and strikes helped oust President Elie Lescot in 1946,
followed by Paul Magloire in 1956. Their opposition also led to the
weakening of the Duvalier family dictatorship, which imprisoned many
students during its 29-year regime until 1986.
The marchers join a swelling youth protest movement as many face a bleak
future. Most Haitians are jobless or without regular work, foreign
investment is at a standstill and foreign visas to countries such as the
United States and France are increasingly hard to obtain.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Today it's absolutly impossible to say what we feel in this country. Today
Aristide and his partisans show to the world their intention to kill all
the oppasants who say NO to their savage practices. After their attack at
the Faculty of Human Sciences and the National Institut of High
International Studies, wher the Rector of this University had his two feet
broken, more than 30 students were hurt and materials destroyed, this
strom of violence is again among us. Today one student was dead. In this
moment there is a bloodbath in Port-au-Prince and we don't know when the
end.
Please braodcast this SOS to the world because we cannot live in this
situation. Haiti is the first black Republic in the world, but what we
find with this? I'ts absolutly important to show to the world what we live
daily onder the government of Aristide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   Ven 6 Mar 2009 - 20:47

Haïti : mort d'un étudiant et grèves
10-01-2004 23:31
Autore : Toussaint (p. par bak)
nouvelles reçues par email, témoignages direct d'un étudiant (Jeppe).
Maximé Désulmont, un étudiant de la faculté de Siences Humaines et un autre citoyen sont morts, 15 blessés, plusieurs boutiques ont été attaquées et Radio Vision 2000 touchée par des balles tirées par des activistes pro-Aristide mercredi dernier 7 janvier. La situation a dérapé quand les policiers en poste devant le Palais National ont commencé à tirer sur les étudiants. Port-au-Prince ressemble à un champ de bataille.

Ce que nous ressentons et au-delà de toute expression. Hier Aristide et ses partisans ont montré au monde leur intention de tuer toute opposition et ceux qui s'opposent à leur pratiques barbares. Après l'attaque de la faculté de Sciences Humaines et de l'Institut des Etudes Internationales, dont le recteur a eu les deux pieds brisés, plus de 30 étudiants étaient blessés, sans compter les destructions matérielles après le passage de cet ouragan de violence. Après la mort d'un étudiant, nous ne savons pas quand prendra fin ce bain de sang.


--------------------------------------------------------------------------------


Aujourd'hui vendredi c'est la 2ème journée de grève lancée par les organisations de l'opposition et de la société civile contre le gouvernement d'Aristide.

C'est respecté a 70% car le peu de tap-Tap (moyens de transport le plus populaires du pays, camions ou camionettes) circulant dans les rue de la capitale ont eu peu de passagers. Contrairement aux bouchons très fréquents dans les rues de la capitale, aujopurd'hui la circulation est rapide, pas de bouchons ou d'embouteillages. Le secteur formel (banques, magasins, super-marchés, les pompes à essences ou stations-service, et les grandes entreprises) est resté fermé pour cette 2ème journée de grève.

Hier un commerçant a été assassiné à Delmas, non loin de la capitale. La grève prendra fin ce soir et les organisations politiques de l'opposition projette de gagner les rues ce dimanche 11 janvier toujours pour réclamer la démission du président Aristide.

Les étudiants projettent eux aussi une grande manif le lundi 12 janvier toujours pour rélamer la demission d'Aristide et pour protester contre la continuité des parlementaires contestés dont le mandat arrive à expiration ce lundi 12 janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» La révolte des étudiants de l’université d’État d’Haïti
» Perte des points en dextérité après Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: