Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens

Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8243
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens   Jeu 21 Mai 2009 - 15:54

Atelier de travail à Port-au-Prince entre entrepreneurs dominicains et haïtiens autour des opportunités d’investissements, de coopération, d’alliance stratégique et d’échanges technologiques

Port-au-Prince, le 20 mai 2009 – (AHP) – Un atelier de travail de deux jours entre entrepreneurs dominicains et haïtiens s’est ouvert mercredi à Port-au-Prince.

Les discussions portent sur des opportunités d’investissements, de coopération, d’alliance stratégique et d’échanges technologiques entre entreprises dominicaines et haïtiennes.

La présidente de la chambre de commerce dominico-haïtienne de Santo-Domingo, Rosa-Maria Garcia, a fait savoir qu’il est important pour les représentants des deux pays de développer des relations étroites pour la mise sur pied de projets communs capables de favoriser la croissance de l’ile.
La présence en Haïti des représentants dominicains des secteurs industriel, agricole et touristique, piliers du développement de son pays, peut aider les haïtiens en matière d'expérience, pour aider leur pays à se développer.
Le vice-président de l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), Grégory Mevs a indiqué que les échanges commerciaux entre les deux pays sont aujourd’hui de l’ordre de 630 millions de dollars l'an.

"Cependant, la République Dominicaine absorbe la plus forte partie de ce montant, soit 580 millions contre 50 millions pour Haïti", a-t-il souligné, rappelant, qu'Haïti est le deuxième partenaire de la république dominicaine après les Etats Unis d’Amérique.

M. Mevs a assuré que les deux pays auront beaucoup à gagner dans la création d’un modèle économique commun, ajoutant que toute croissance de l’économie haïtienne a un effet immédiat sur la République dominicaine.

Un échange commercial au quotidien entre haïtiens et dominicains aura pour effet de construire le tissu de solidarité et d’harmonisation des deux peuples, a-t-il souligné, insistant sur la nécessité pour les membres du secteur privé des deux pays de proposer une façon de travailler qui soit bénéfique pour les deux pays.

Le directeur du centre de facilitation des investissements Guy Lamothe a lui aussi mis l'accent sur la nécessité pour Haïti et la République Dominicaine de travailler ensemble car, a-t-il dit nous sommes deux pays pauvres et donc nous avons besoin de nous solidariser.

L’atelier qui s’est ouvert ce mercredi donne aux haïtiens la possibilité de profiter de l’expérience de la république dominicaine qui en retour bénéficiera du marché haïtien.

Il rappelé que si la République dominicaine a une longueur d’avance dans le dossier des échanges commerciaux, c'est en raison du fait que sa capacité de production est supérieure à la nôtre.

M, Lamothe a prévenu qu'entre voisins, il y aura toujours des désaccords, mais que c'est aux partenaires de ne pas les laisser prendre le dessus.

Le ministre du tourisme, Patrick Délatour déclaré pour sa part s’attendre à ce que les échanges entre haïtiens et dominicains favorisent la consolidation des rapports commerciaux entre les deux pays et les rapports entre les industriels dominicains et haïtiens en dépit du contexte relativement difficile dans lequel ils évoluent.

M. Délatour a reconnu la supériorité de l’industrie hôtelière dominicaine qui compte entre 50.000 et 60.000 chambres d’hôtel par rapport à Haïti dont le secteur commence à peine à se développer et qui ne dispose de 1 millier de chambres de standard international.

Il a par ailleurs tenté de minimiser le problème de l’exploitation par les dominicains de certains sites haïtiens à des fins promotionnelles de leur tourisme.

"La Citadelle Christophe participe de l’identité nationale de tous les caribbéens, que les dominicains se servent de la richesse du patrimoine de l’ile pour faire la promotion du tourisme chez eux, n’est pas un problème, car il n'y a aucun risque que la citadelle soit déplacée vers la république dominicaine, a avancé le ministre.

Patrick délatour estime que rien ne peut empêcher Haïti d’utiliser des sites comme « la Ciudad Colonial pour faire la promotion de son tourisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens   Jeu 21 Mai 2009 - 16:12

Sasaye a écrit:
Atelier de travail à Port-au-Prince entre entrepreneurs dominicains et haïtiens autour des opportunités d’investissements, de coopération, d’alliance stratégique et d’échanges technologiques

Port-au-Prince, le 20 mai 2009 – (AHP) – Un atelier de travail de deux jours entre entrepreneurs dominicains et haïtiens s’est ouvert mercredi à Port-au-Prince.

Les discussions portent sur des opportunités d’investissements, de coopération, d’alliance stratégique et d’échanges technologiques entre entreprises dominicaines et haïtiennes.

La présidente de la chambre de commerce dominico-haïtienne de Santo-Domingo, Rosa-Maria Garcia, a fait savoir qu’il est important pour les représentants des deux pays de développer des relations étroites pour la mise sur pied de projets communs capables de favoriser la croissance de l’ile.
La présence en Haïti des représentants dominicains des secteurs industriel, agricole et touristique, piliers du développement de son pays, peut aider les haïtiens en matière d'expérience, pour aider leur pays à se développer.
Le vice-président de l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), Grégory Mevs a indiqué que les échanges commerciaux entre les deux pays sont aujourd’hui de l’ordre de 630 millions de dollars l'an.

"Cependant, la République Dominicaine absorbe la plus forte partie de ce montant, soit 580 millions contre 50 millions pour Haïti", a-t-il souligné, rappelant, qu'Haïti est le deuxième partenaire de la république dominicaine après les Etats Unis d’Amérique.

M. Mevs a assuré que les deux pays auront beaucoup à gagner dans la création d’un modèle économique commun, ajoutant que toute croissance de l’économie haïtienne a un effet immédiat sur la République dominicaine.

Un échange commercial au quotidien entre haïtiens et dominicains aura pour effet de construire le tissu de solidarité et d’harmonisation des deux peuples, a-t-il souligné, insistant sur la nécessité pour les membres du secteur privé des deux pays de proposer une façon de travailler qui soit bénéfique pour les deux pays.

Le directeur du centre de facilitation des investissements Guy Lamothe a lui aussi mis l'accent sur la nécessité pour Haïti et la République Dominicaine de travailler ensemble car, a-t-il dit nous sommes deux pays pauvres et donc nous avons besoin de nous solidariser.

L’atelier qui s’est ouvert ce mercredi donne aux haïtiens la possibilité de profiter de l’expérience de la république dominicaine qui en retour bénéficiera du marché haïtien.

Il rappelé que si la République dominicaine a une longueur d’avance dans le dossier des échanges commerciaux, c'est en raison du fait que sa capacité de production est supérieure à la nôtre.

M, Lamothe a prévenu qu'entre voisins, il y aura toujours des désaccords, mais que c'est aux partenaires de ne pas les laisser prendre le dessus.

Le ministre du tourisme, Patrick Délatour déclaré pour sa part s’attendre à ce que les échanges entre haïtiens et dominicains favorisent la consolidation des rapports commerciaux entre les deux pays et les rapports entre les industriels dominicains et haïtiens en dépit du contexte relativement difficile dans lequel ils évoluent.

M. Délatour a reconnu la supériorité de l’industrie hôtelière dominicaine qui compte entre 50.000 et 60.000 chambres d’hôtel par rapport à Haïti dont le secteur commence à peine à se développer et qui ne dispose de 1 millier de chambres de standard international.

Il a par ailleurs tenté de minimiser le problème de l’exploitation par les dominicains de certains sites haïtiens à des fins promotionnelles de leur tourisme.

"La Citadelle Christophe participe de l’identité nationale de tous les caribbéens, que les dominicains se servent de la richesse du patrimoine de l’ile pour faire la promotion du tourisme chez eux, n’est pas un problème, car il n'y a aucun risque que la citadelle soit déplacée vers la république dominicaine, a avancé le ministre.

Patrick délatour estime que rien ne peut empêcher Haïti d’utiliser des sites comme « la Ciudad Colonial pour faire la promotion de son tourisme.

Pas d'accord, on laisse un pays s'enrichir DANS NOTRE PATRIMOINE sans toucher un sous. Si ils veulent des touristes ils n'ont qu'à leurs montrer leur Ciudad Colonial. Depuis quand Haïti fait du tourisme ? J'aimerais avoir les chiffres si on enlève Labadie
Revenir en haut Aller en bas
 
Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Atelier de travail Exécutif/legislatif pour élaborer un calendrier législatif
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Retro: Accord de Paris signe en 1994 entre Haiti et les bailleurs de fonds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: