Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Des résultats à l'image de nos écoles

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMer 19 Aoû 2009 - 18:41

Haïti: « Des résultats à l'image de nos écoles »





Après le cuisant échec enregistré aux examens officiels de cette année (session ordinaire), la session extraordinaire débutera le mercredi 18 août pour les 47 524 élèves de la neuvième année fondamentale. Près de 75 000 candidats (ajournés et recalés) tenteront une nouvelle chance au baccalauréat première et deuxième parties du 24 au 26 août 2009.







Très critiqué pour le faible taux de réussite des élèves aux examens officiels, le Ministère de l'Education nationale et de la formation professionnelle (MENFP) se dit conscient de cette débâcle au bac cette année. « Le taux de réussite globale de 23, 42% nous interpelle tous au ministère, mais il est important de préciser que, pour les personnes qui connaissent la réalité du système éducatif haïtien, ce taux de réussite au bac cette année est normal dans la mesure où le taux de réussite traditionnelle est compris entre 25 à 30% », a laissé entendre le directeur de l'Enseignement secondaire, Jackson Pléteau, au cours d'un point de presse ce mardi sur la session extraordinaire des examens qui débutera le mercredi 19 août avec la neuvième année fondamentale.





Par ailleurs, le ministre de l'Education nationale, Joël Desrosiers Jean-Pierre, partage l'avis de M. Pléteau. « Les résultats de ces examens officiels reflètent la réalité du système éducatif haïtien », a-t-il déclaré récemment.



Selon les responsables, le MENFP consent des efforts pour encadrer les professeurs en vue d'accompagner les élèves et faciliter leurs conditions d'apprentissage. « C'est évident que le ministère doit consentir des efforts pour améliorer le système éducatif, a soutenu M. Pléteau. Nous allons travailler pour permettre une meilleure performance des élèves aux examens d'Etat des prochaines années. Mais je dois dire que les résultats reflètent aussi la façon par laquelle les candidats ont préparé les examens », a-t-il poursuivi.



Ces déclarations ont été obtenues au cours d'un point de presse donné audit ministère sur les préparatifs des examens de la session extraordinaire. Près de 75 000 candidats au bac dont 44 092 ajournés et 30 000 recalés du bac permanent auront à prendre part à ces examens. En outre, 47 524 élèves de la neuvième année fondamentale auront à tenter une deuxième chance ce mercredi 19 août. Les cadres du ministère ont encore fait l'étalage des préparatifs pour le bon déroulement de ces épreuves. « Tous les candidats du bac permanent ainsi que ceux qui ont été ajournés subiront les examens en même temps, du 24 au 26 août prochain », a précisé le directeur BUNEXE, Renan Michel.



Les responsables du MENFP ont encore indiqué que les tests d'évaluation seront à la portée des candidats tout en respectant certains principes. « Les tests seront à la portée des candidats mais ils ne sont pas pourtant préparés au rabais, prévient le directeur de l'Enseignement secondaire, Jackson Pléteau. Ils sont préparés à partir des normes internationales pour ne pas perdre l'équivalence. »



« Le lendemain après les examens de la neuvième année, l'on procédera à la correction des premières copies, assure, pour sa part, le directeur de l'Enseignement fondamental, Rénold Telfort. Nous souhaitons publier les résultats le week-end après la fin des épreuves du bac de la session extraordinaire », avance-t-il soulignant que les responsables du MENFP feront en sorte que tous les résultats soient prêts avant la rentrée des classes prévue le 7 septembre prochain.



Par ailleurs, en dépit du fait que la qualité des écoles est mise en question vu leur mauvais score aux examens officiels chaque année, certaines d'entre elles, comme une vielle tradition, continuent de prôner l'excellence dans ces examens. Le taux de réussite dans certaines de ces écoles avoisine en effet 100% pendant que le taux de réussite dans d'autres est de 0%. Nous aurons à en parler très bientôt.









Valéry DAUDIER

daudiervalery@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMer 19 Aoû 2009 - 19:09

"Ils sont préparés à partir des normes internationales pour ne pas perdre l'équivalence" Ekivalans ak ki peyi? Ekivalans ak epyi ki nan Mars siman?

Peyi san stabilite politik

Peyi kote ou besoin te al lekol pou prezidan, jij, depite, senate

Peyi kote moun ki p aale lekol se yo ki fe sikse

Peyi san kouran,

Lekol san manje

Lekol bolet ak 4 vacation pa jou

Lekol kap fe syans eksperimental san lab, konpite san konpite

Pwofese ki pa ka pale ni franse, ni kreyol kap ansegne plisye matye alafwa

Korekte kap korije sa yo pa metrize

Machann kap siveye ekzamen ofisyel....

Peyi fatra, rezilta ak kalite an fatra epi nou menm nap pale kiki....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMer 19 Aoû 2009 - 20:15

Quel est la différence entre un élève qui à 60 et 90 ? Aucune, c'est de la façon qu'il utilisera ses connaisances qu'on pourra le juger.
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 9:45

T-NEG a écrit:
Quel est la différence entre un élève qui à 60 et 90 ? Aucune, c'est de la façon qu'il utilisera ses connaisances qu'on pourra le juger.

Diferans nan T=NEG elev ki fe 60 nan pa pase, manke konesans nan sije a. - li dwe ale nan ratrapaj - aloske elev ki fe 90 nan konprann matye a byen e ka aplike konesans li pi byen nan realite! The......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 11:00

Alatraka papa ! Bondye ede'm non ak peyi'm nan ! C'est le nivellement complet par le bas ! Epi w tande nou pwal fe konpetisyon lan mond mondyalisation sa a ki gintan rive sou nou an e noupa menm we sa a . Nou pwal boykote la dominikani kap pepare elev li pou domine nou ekonikman ak kiltirelman .Lan Sindominng ayisyen pale panyol tankou ratt sou do toll .Yo pale li pi byen passe kreol paske se yon lang ke yo jwen pliss bagay pou yo di la dann akoz de developman li lan peyi dominikani .Mwin ta ri wi si bagay yo pat trajik konsa le mwin ayisyen ap telele depale anba vye drog nasyonalis ki pa kanpe sou anyen kap fe yo fe yo pwan vye lwa yo rele Tintin an.

Kounye a Ginle le 60 a 90 se menm bagay dapre yon rezonman mistik matematik ki pi moden passe teori matematik moden ! Antouka mwin pi pito 90 milion dola ke 60 milion dola
. Lespri mwin di mwin ke mwin ka fe pliss avek 90 million kavek 60 million.lol. Mwin menm mwin konen ke tout elev ki pwan 60 sayo pwal egri paske yo gintan met lan tett yo ke yo se viktim eke sepafot yo si yo pa passe . Se vre ke yap viv lan move kondisyon min sapaka esplike defett total sytem edikatif la .

Elev sayo seyo ki pwal tonbe an premye lan tout move zafe eke politisyen ayisyen pwal rekrite pou regle zafe yo .Mwin toujou di ke politisyen nou yo ginle fe ekspre ranje bagay yo konsa pou kreye yon pepinie moun kap fe ninpot bagay pou yo pou yo sa siviv lan anbyanss koripsyon an . Yo pa kon anyen yo pa prepare pou anyen min yo ka li tanbyen ke mal simin la troublay ak fo infomasyon .

Bon mezanmi an pale pawol serye .Ki strikti intitisyonel kigan lakay pou reseva 75,000 jenn moun san metye san diplom ?Nou pwal anplwaye yo lan Lagrikilti fe yo tounyn bon teknisyen paske nou bezwin sa ? Lan ki lekol o grand air nou pwal fome yo ? Lame ki te kon ramasse detwa lontan pou anpeche yo vin delinkan kraze paske li pa itil. anyen . Mwin ta rinmin revolisyone'm yo di mwin sa yo konpwan ki pwal rive la a ak elev sa yo ki pwal vinn granmoun ak la raj lan ker yo .Mwin di ke se yon bomb a retadman ke yo ye lan peyi a .

Mezanmi banm lame mwin tande !Omwen ak seviss milite sosyete a ka komanse souffle lan repeche jenn moun sayo pou yo pa tounin DELIKAN KRIMINL IREKIPERAB. Bay "pitit pep " la yon kote pou li respire pou pwan kap li anvan ke li tinbe lan trou san fon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 11:49

Dites moi quel est la différence entre celui qui a 60 et qui utilise ses capicités et l'autre qui a 90 et tout ce qu'il sait c'est la théorie du par coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 12:15

Dites moi quel est la différence entre celui qui a 60 et qui utilise ses capicités et l'autre qui a 90 et tout ce qu'il sait c'est la théorie du par coeur ?

T-neg
La question est mal posee . Elle releve de la rhetorique de la mauvaise foi et de la confusion des donnees .D'habitude,on part du general pour arriver au specifique .Dans votre cas precis vous voulez offrir une theorie a partir d'un constat individuel .

Vous raisonnez ainsi :[/size]
[b]Lucy mange une pomme .Elle est une femme .Par consequent tous ceux qui mangent des pommes sont des femmes .Horreur du raisonnement !
[/size]
[/size][/b]
[/size]
Votre pemisse cherche a etablir a priori que ceux qui ont 90 ne font que memoriser des theories .... et que ceux qui ont 60 sont plus aptes a conniaitre le succes .C'est faux .Il ya une inegalite dans l'equation proposee .Comment faites vous pour etablir le rapport de cause a effet entre memorisation et succes ?C'est un bond prodigieux que la logique ne peut consater sans fremirr d'horreur .
[size=24]T-Net , s'il faut raisonner et formuler une equation les termes doivent etre capables de se soumettre aux memes manipulations de la logique du raisonnemnt .Melanger pommes et oranges , bondir ca et la a la recherche d'une fausse solution incompatible avec les parametres proposes , n'a jamais ete la base favorite de s manipulations de la logique dans le monde de l'abstraction. /size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 12:38

Bagay yo chanje! Van an vire! Sit forumhaiti.com nan ap bouje. Fini tan kote tout vrooom se do. Le neg ap pale kounyea fok ou konnen kisa wap vini di. Se pa epok kote tout neg ap tande echo vwa yo san pa genyen bon jan kesyonnman! Si'w ka pale vini pale san joure! Bet ap tonbe, rezonnman vinn ranplase ti basess ak ti kriye radotaj ansyen Baka te kite nan peyi 'a.! Ba yo Deza! Bull over!


Dernière édition par dilibon le Jeu 20 Aoû 2009 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 15:41

Haïti: Le calvaire des écoles nationales !





Le MENFP a fixé la rentrée des classes de l'année académique 2009-2010 au 7 septembre 2009. Pourtant plusieurs écoles publiques sont loin de réunir les conditions nécessaires pour accueillir des élèves. Environnement dégradant, salles de classe exiguës et délabrées, matériel immobilier insuffisant... Ouf ! Leur calvaire revient. Coup de projecteur sur quelques-unes d'entre elles.

Sans mur de clôture, le bâtiment logeant l'école nationale République du Panama ressemble à un taudis délaissé. Les murs fissurés et décrépis sont couverts de graffitis. Sans ce vieux panneau accroché au fer forgé coloré d'un rouge noirci sous le poids des ans, on pourrait donner raison à qui doute que cette bicoque en béton héberge une école. Une école publique !

A l'arrière du bâtiment, le constat est beaucoup plus lamentable. Pas de cour de récréation ni même un endroit pour mettre les élèves en rang. L'espace présente une exiguïté sans pareille. « Sans l'appui d'une organisation internationale qui nous a construit, l'année dernière, quatre nouvelles salles de classe, notre situation aurait été pire, informe la directrice Lunise St-Fleur Desravines, assise dans un bureau encombré, visiblement mal à l'aise pour parler de la situation de cette institution scolaire qu'elle dirige. Maintenant l'école fonctionne avec six salles de classe. »

Situé à environ 100 m du Palais national, à la rue Montalais, cet établissement scolaire est loin de réunir les conditions nécessaires pour recevoir ses 312 élèves. Cependant, en raison du nombre peu élevé de son effectif, la directrice ne se plaint pas trop de la promiscuité qui y règne. « L'établissement scolaire est très peu fréquentée, c'est pourquoi la question de l'espace ne fait pas obstacle au fonctionnement de l'école, explique-t-elle. Depuis les derniers troubles qu'a connus le pays, plusieurs parents ont préféré garder leurs enfants chez eux. »

Cette école publique fonctionnait autrefois avec seulement quatre salles de classe. Le balcon avec sa balustrade en fer forgé, rapiécée avec de vieux morceaux de carton, représentait une salle. Le rez-de-chaussée constituait deux autres salles. « Il y a deux ans, une motte de béton détachée du plafond d'une salle de classe était tombée, raconte Mme Desravines. Heureusement que les élèves étaient en vacances à cette époque. Depuis lors, nous ne pouvons plus travailler dans cette salle. Et pire encore, les murs de deux autres salles de classe sont fissurés. Je souhaite que les autorités interviennent à temps avant que ce bâtiment ne s'écroule», dit-elle implorant constamment Dieu pour qu'un tel drame ne se produise jamais.

L'incommodité de l'espace ne se résume pas seulement à l'état critique du bâtiment. D'autres services font cruellement défaut comme, par exemple, une structure sanitaire adaptée aux besoins des élèves. Avoir des toilettes en bon état et bien aérées est un luxe pour ces derniers. « Nous n'avons pas vraiment de l'eau potable à la disposition des élèves. Nous avons seulement deux toilettes : une pour les professeurs et l'autre pour les élèves poursuit Mme Desravines, visiblement gênée pour montrer les toilettes.

En dépit des conditions de fonctionnement exécrable de cet établissement scolaire, cela n'empêche pas qu'il enregistre un taux de réussite appréciable pour l'année académique 2008-2009, à en croire la directrice. « Nous avons enregistré plus de 70% de réussite, s'est réjouie Mme Desravines. Sur 69 élèves qui ont subi les examens officiels de 6e année fondamentale, seulement 12 ont échoué, 51 élèves ont réussi, les six autres sont considérés comme absents. »

L'école nationale République du Panama est l'arbre qui cache la forêt. Bon nombre d'écoles nationales sont hébergées dans des bâtiments qui ne respectent aucune norme de construction, voire les normes pour construire un établissement scolaire. Selon Margareth Prado, l'assistant chef de service des études et de recherche au bureau de génie scolaire, les normes minimales sont cruciales pour permettre aux élèves de recevoir le pain de l'instruction dans des conditions plus ou moins acceptables. « Le bâtiment scolaire doit être constitué de salles aérées, d'un pavillon administratif, d'un terrain de jeu, d'une résidence destinée au personnel de soutien, d'une bibliothèque, d'un système d'eau potable, de toilettes et d'une infirmerie », avance-t-elle.

Selon l'ingénieur Prado, une école destinée à recevoir un effectif de 200 élèves devrait contenir au minimum quatre toilettes. Pour éviter la promiscuité, il est recommandé d'avoir 50 élèves par salle. « Pour assurer la sécurité des élèves et du personnel, une école doit disposer d'un système qui facilite l'évacuation d'un grand nombre de personnes simultanément, au moindre incident », indique-t-elle .





Géralda Sainville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 16:03

Tande Maximo,

Map mande piblikman pou leta aysien ban mwen lekol sa'a ak tout endependans poum fe chanjman ke mwen vle ladan apre 5 zan map remet li youn lekol diferan e modenn! Map leve defi a! Men fok yo pa vinn mete baton nan wou mwen e fok yo fasiltie mwen rantre ak materyel ki pou lekol la, ak menm funding yap bay kounyea la si genyen... Sa selman. Le sa mwen tap demontre tout mond nan se pa lekol la ak peyi ki pwoblem se tet moun yo ki malad! Depi youn ofisyel aysien vle sonde defi sa'a ekri mwen nan dilibon@yahoo.com. Map fe sa pou 1 dola pa ane kareman....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 17:49

Dilibon sa a menm menm ala yon gasson total kapital mezanmi !Kote bondye mete moul ki te fe neg sa a lesintespri !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
revelation
Super Star
Super Star
revelation

Masculin
Nombre de messages : 3086
Localisation : Washington, DC
Opinion politique : Senior Financial Analyst
Loisirs : walking, jogging, basket, tennis
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: L'analyste

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyJeu 20 Aoû 2009 - 17:58

Map pale pou epok pa mwen ki se anne 60's prime, sekonde jiska annee 70's bakalorea e college.
Fok nou voye yon gwo kout chapo bay Depatman Edikasyon nan peyi d'Ayiti!!

Malgre move kondition sal de klass yo.
Malgre move kondition materyel skoler yo ki mal ekwi e mal dokimante e ki pa edite chak annee.
Malgre vye ekipman laboratwa chimik, fe experimantasyon san linet proteksyon e san blouse.
Malgre vye latrinn, black-out, couvrefe, parade ak konje chak 22, chak mwa.

Majorite ti Ayisyen jwen mwayen briye le nou rive kay blan yo!!
Me konpliman!!

Nou pa tap fouti fe sa san patisipasyon professe nou yo.
Tout Fre FIC yo, met Guiteau, met Camille, Roger Jean, Wisvick Jean, Met Abellard, met Vandris, Met Oriol, met Pinsson, Paste Perrin, Met Gouyen, Met Philoctete, met J. Fignole, met Benoit, met Vital, met Petit Frere, met Dieudonne Fardin e tout lot yo ke'm blye nom yo kite an Afrique kom professe e ki tounnen an Ayiti malgre move kondition politik nan peyi a.
Nou voye di tout Mesi anpil!

Fok nouvo generation etidyan nan peyi d'Ayiti pa plenyen trop!!
Memm si kondition yo rete memm jan e difisil pou chanje.

Men avek technoloji, celliler, komputer satelit etc.. yo jwen avantaj bab ak moustach! Bagay ke nou pat jamb genyen!
Yo kab souiv klass nan nenpot ki lekol e nan nenpot ki peyi e nenpot ki matye san pwoblem 24 tre/7 jou nan semen.

Anpil lekol akademik, vakasyionel e professionel nan peyi blan offri anpil kou pa satelit, telekonferans e kompite.
Se kom si yo te chita vivan nan salle de klass sa yo. Anpil materyel gratis sou internet la nan tout lang ke yo vle!!

Generation aktyel etidyan yo pa bezwen plenyen kankou yon band pre-madona de salle de klass yo ki tro chaje, de pa gen water-toilet, dlo, system evacuation etc.. yon band rans ki pa gen rapo avek edikation e aprand yon kichoy dan la vie..

Si yon etidyan vle vreman aprand yon kichoy dan la vie, li te met chita sou yon recho dife, balle ap sifle nan zorey li tout jounen, lap finn pa aprand yo bagay kan memm.

Se yon kestion de volonte!!
Yon lot bagay ki inpotan tou, fok tout professe nou yo "certifier e resikler annyelman" pou ke etidyan nou yo gen konfyans nan edikasyon ke yo ap resevwa e lajan ke yo ap peye a pou bout papye diplom ke yap resevwa.

Nou souyete yo bonn chans!!

Revelasyon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9372
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 1:21

Puisqu'on parle d'éducation et de savoir , parlons-en !

Nous avons vu , dans ces échanges , que les attitudes des gens peuvent varier quand on ne parle pas d'Aristide ni de lavalas. Ainsi , nous avons constaté que certains intervenants du Forum peuvent posséder des attitudes négatives à l’égard de certaines personnes , à cause d’idéologie politique ou comme moyens de satisfaire un besoin de se sentir supérieur à l’autre. C’est une impression ...la mienne.

Ti nèg à écrit ;

Citation:
Dites moi quelle est la différence entre celui qui a 60 et qui utilise ses capacités et l'autre qui a 90 et tout ce qu'il sait c'est la théorie du par cœur ?




Afin de susciter d'autres réactions dans ce débat qui se veut intéressant, il me parait nécessaire de relever deux points importants dans le questionnement de Ti neg d'une part et, d'autre part, de faire un bref commentaire sur les commentaires de Deza.

Au premier abord , disons que le questionnaire de Ti neg contient deux aspects: Jugement de valeur et stéréotype. En revanche, les commentaires qui ont suivi ce point de vue sont surprenants et intéressants à la fois. On a parlé de généralisation, de mauvaise foi et de la confusion des données. Intéressant ...n’est-ce pas !

1)Surprenant parce qu’on a toujours tendance à généraliser dans nos commentaires. Par exemple, lorsque certaines personnes parlent de Lavalas ici au forumhaiti , elles accusent tous les lavalas de ceci et de cela . Elles (ces personnes)affirment que tous les lavalas sont des chimères. Elles ne font aucune soustraction. Il n'y a pas de bons mais des mauvais lavalas croient-elles ? Et pourtant j'en connais des lavalassiens intéressants.

2)Intéressant parce que ce nouveau point de vue nous rappelle que généraliser n’est pas bon et qu’il faudra faire preuve de retenue lorsqu'on s’adresse à un groupe . En effet, on ne peut pas et on ne doit pas mettre tous les lavalassiens dans le même panier.

Bref, on ne peut pas dire que tous ceux qui obtiennent un C au niveau académique performent mieux dans le réel( sur le terrain ) que ceux qui ont obtenu un a+ .

Il s’ensuit que le point de vue de Ti Nèg n’est ni faux ni vrai. Tout comme dans tous les stéréotypes , il y a toujours une part de vérité mais le problème des stéréotypes c’est qu’on généralise les données.
Il en demeure , toutefois , que Ti neg est arrivé à cette conclusion en se basant sur une expérience donnée. Cette expérience peut être personnelle , je l’ignore .

En final , nous pourrons conclure qu’il ne faut jamais généraliser les choses si on veut faire de bons raisonnements et surtout si on ne veut pas biaiser les données...n’est-ce pas !
Tout compte fait , Ti neg aurait pu nous dire qu'il a connu des gens qui ont arraché un diplome avec C et qui Ont bien réussi leur vie. Et d'un autre coté , il aurait pu partager avec nous des informations sur des gens avec un a + qui sont au chomage depuis qu'ils ont décroché leur diplome...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 6:47

Marc"generalisation" ne vient pas de ceux qui critiquent lavalasse et ses allies . C'esr Lavalasse ,le parti politique, qui a choisi un denominateur commun pour se representer dans l'arene politique . C'est lavalasse qui a "generalise " une perception de son etat social en adoptant l'amoncellement des ordures et du desastre de son parcours dans la cite comme l'embleme de ses ideaux . Le culte Lavalasse a deliberement fait le choix d'un symbole negatif pour rallier ceux qui partagent son ideal politique .Qu'on ne me dise pas que ceux qui ont fait ce choix ignoraient l'importance et la puissance suggestive des symboles en matiere de communication collective .

Quand vous dites "merde" il y a une image qui vient a l'esprit a cause des conventions semantiques et culturelles .Lavalassse a enfourche son cheval de bataille et hisse ses couleurs avec la rage d'une etrange fierte . In your face ! Nous ne pouvons pas plaider en sa faveur un nouveauu etat d'innocence et d'ignorance afin de pretendre que les membres du parti concerne n'avaient pas compris le sens du choix apres que nous ayons observe la destruction qu'elle a laisse apres son passage parmi nous .


[size=24]Qu'un lavalassien semi-intelligent - pas un Mario Dupuy ,o Dieu du ciel !- vienne m'expliquer , sans la demagogie coutumiere des monologues de nos discours , la psychologie qui a porte le parti a choisir avec tant de ferveur et de conviction religieuse ,son nom de ...guerre .[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9372
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 9:48

En tout cas je vous dis merci pour ce rappel Deza et qu'en pensent mes amis lavalas du Forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 10:32

Ak tout respe e admirasyon pou lojik de Dok Deza, mwen pa kwe bagay la rete nan youn senp kesyon semantik!

1- Thunder fe nou sonje nan oyun lot post 100 vese lavalas yo! BAgay sa'a te bay kout pye danvwa de filozofi lavalas la!

2- Li se youn verite ki aksepte tout kote e tout tan: Le ou pa kanpe pou jistis tout tan menm pou moun ke ou pa renmen, le moman jistis paw la rive ka pa rete moun ki pou kanpe e defann dwa w. LAvalas te selebre atik ki nan konstitisyon ki te di makut pa ladan'l, kote Pe Aristid te di makout pa ladan'l menm jan ak kote nan po tet li ki pa genyen cheve a. Kelkeswa sa sa vle di.... Menm apre 10 zan yo kontinye mete tout makout nan menm sak! Aloske nou konnen le Aristide te jwenn bous detid se sou gouvenman Divalye, e tout moun konnen sou gouvenman Divalye kote menm legliz te chaje makout se pa tout moun kite ka jwenn bous, pou nomw monte, pouw pati al etidye, kiles makout kite ede li?

3- Si sou Divalye Aristide te ka non selman pale sou che legliz men li te pwan radyo Soley pou li. SI legliz tankou tout sfe pouvwa se te makout koman fe lite genyen lavi sov ak libete pou fe sa konsa?

Non se pa advese lavalas ki mete tout nan menm sak, se yo ki di yo se menm bagay, yo pense menm jan, yo reflechi menm jan, yo kole ak chef yo NO MATTER WHAT, leader spirityel ap ka fe ere, pa ka vyole lalwa, pa ka nan bat fanm, e moun pa dwe menm pense ke li ka vole lajan peyi menm jan ak tout lot chef ki pase nan peyi'a. SI genyen bagay ki pa bon se fot ti lelit konprado patripoch, ki pa aysien, ki pa pititi lejitim, kise desandan etranje, boujwa san fwa ni lwa ki pa konprann ke SEN ou byen MESSIE Aristide vle ede pep la!

Le lavalasyen konprann ke se moun yo ye, ke Aristide ka fe ere, ka viole lalwa e dwe reprime, lajan ameriken kite nan kofrefo kay Aristide la se pa CIA kite mete yo la pou sal nom msie, se le sa'a, e le sa'a selman na di kek nan lalavalasyen yo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 10:43

Mon raisonnement est fait ainsi car dans les écoles secondaires, des professeurs n'ont jamais été à l'université et pourtant il enseigne aussi bien que celui qui est à fait des études supérieures. Tout le monde peut apprendre une théorie par coeur mais LA METTRE EN PRATIQUE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS c'est autre chose. À l'école je me situe du côté des 90% mais je me dis qui ne dit pas que celui que j'aide ne pourrait pas être mon patron un jour? De nombreux italiens ici au Canada n'ont à peine qu'un secondaire 3 pourtant pourquoi réusissent-ils dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 10:55

T-Neg,

Quelle est la derniere fois aviez vous observe un bucheron ou un boulanger Premier ministre au Canada ou Ministre de la Justice ou Directeur du transport national ?
Maintenant,allez vous serieusement proposer que des etudiants du Secondaire ou de l'Universite que mom ami Dilibon et moi avions enseigne sont capables aujourd'hui d'enseigner mieux que nous sans aucune formation professionelle et experience acquise dans le metier ?Les brilants autodidactes ne sont pas aussi nombreux que vous le pensez ,mon ami et souvent vous pouvez vous rendre compte de leurs lacunes dans une conversation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 10:58

"Mon raisonnement est fait ainsi car dans les écoles secondaires, des professeurs n'ont jamais été à l'université et pourtant il enseigne aussi bien que celui qui est à fait des études supérieures."

Tout depend de celui qui fait l'evaluation des capacites! Comment quelqu'un qui n'a jamais ete a l'universite arrive a enseigner? Enseigner quoi?


Tout le monde peut apprendre une théorie par coeur mais LA METTRE EN PRATIQUE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS c'est autre chose.

Une autre generalisation: tout le monde ne peut apprendre une theorie par coeur!


"À l'école je me situe du côté des 90% mais je me dis qui ne dit pas que celui que j'aide ne pourrait pas être mon patron un jour? De nombreux italiens ici au Canada n'ont à peine qu'un secondaire 3 pourtant pourquoi réusissent-ils dans la vie?"

La performance a l'ecole n'est pas une garantie de la reussite dans la vie reelle. On peut bien s'en servir de tout le baggage appris a l'ecole additionne a celui qu'on apprend sur le banc de la vie afin de reussir. Et tout depend aussi bien de la definition individuelle de la reussite. Est-ce devenir patron signifie reussite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 11:12

deza a écrit:
T-Neg,

Quelle est la derniere fois aviez vous observe un bucheron ou un boulanger Premier ministre au Canada ou Ministre de la Justice ou Directeur du transport national ?
Maintenant,allez vous serieusement proposer que des etudiants du Secondaire ou de l'Universite que mom ami Dilibon et moi avions enseigne sont capables aujourd'hui d'enseigner mieux que nous sans aucune formation professionelle et experience acquise dans le metier ?Les brilants autodidactes ne sont pas aussi nombreux que vous le pensez ,mon ami et souvent vous pouvez vous rendre compte de leurs lacunes dans une conversation

Qui est président du Brésil ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 11:19

dilibon a écrit:
"Mon raisonnement est fait ainsi car dans les écoles secondaires, des professeurs n'ont jamais été à l'université et pourtant il enseigne aussi bien que celui qui est à fait des études supérieures."

Tout depend de celui qui fait l'evaluation des capacites! Comment quelqu'un qui n'a jamais ete a l'universite arrive a enseigner? Enseigner quoi?


Tout le monde peut apprendre une théorie par coeur mais LA METTRE EN PRATIQUE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS c'est autre chose.

Une autre generalisation: tout le monde ne peut apprendre une theorie par coeur!


"À l'école je me situe du côté des 90% mais je me dis qui ne dit pas que celui que j'aide ne pourrait pas être mon patron un jour? De nombreux italiens ici au Canada n'ont à peine qu'un secondaire 3 pourtant pourquoi réusissent-ils dans la vie?"

La performance a l'ecole n'est pas une garantie de la reussite dans la vie reelle. On peut bien s'en servir de tout le baggage appris a l'ecole additionne a celui qu'on apprend sur le banc de la vie afin de reussir. Et tout depend aussi bien de la definition individuelle de la reussite. Est-ce devenir patron signifie reussite?
En français la matière la plus importante au Québec:
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/200904/22/01-848988-un-professeur-de-francais-sur-cinq-nest-pas-forme.php
Revenir en haut Aller en bas
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyVen 21 Aoû 2009 - 12:38

T-NEG a écrit:
deza a écrit:
T-Neg,

Quelle est la derniere fois aviez vous observe un bucheron ou un boulanger Premier ministre au Canada ou Ministre de la Justice ou Directeur du transport national ?
Maintenant,allez vous serieusement proposer que des etudiants du Secondaire ou de l'Universite que mom ami Dilibon et moi avions enseigne sont capables aujourd'hui d'enseigner mieux que nous sans aucune formation professionelle et experience acquise dans le metier ?Les brilants autodidactes ne sont pas aussi nombreux que vous le pensez ,mon ami et souvent vous pouvez vous rendre compte de leurs lacunes dans une conversation

Qui est président du Brésil ?

T-Neg,
Etant un étudiant valable, tu vas devoir, même sur un forum ou les règles ne sont pas très rigoureuses, argumenter avec beaucoup plus de précision. en écrivant péremptoirement, qui est le président du Brésil, on peut se perdre facilement du centre du débat.

Marc a déjà souligne quelques aspects directeurs d'un débat a savoir de toujours éviter les stéréotypes et les généralisations. Il est aussi conseille de cultiver et de présenter les arguments avec autant de précision que possible.

On est d'accord que la formation académique traditionnelle n'est pas l'unique sources de connaissances. Luiz Inácio Lula da Silva a eu toute un parcours professionnel et syndical. Les syndicats généralement ont toute une série de cours de formation de cadre, de séminaires et d'éducation accélérée. On ne devient pas président de la Steel Workers' Union de São Bernardo do Campo et de Diadema, eux plus grandes villes de la grande zone métropolitaine de São Paulo ou l'on fabrique les voitures de marque Ford, Volkswagen, Toyota, Mercedes-Benz et autres marques de luxe sans aucune formation.

En organisant les travailleurs en fédération syndicale, on apprend ce qui peut être absent a un curriculum d'université. Candida malheureux en 1982 aux élections qui devrait lui porter gouverneur de São Paulo, Luiz Inácio Lula da Silvaa eu l'opportunité d'avoir une vue plus ou moins large de l'économie et de la politique. Il a du apprendre quelque chose sur comment bâtir une coalition puisqu'il a été élu 4 ans plus tard au congres du Brésil.

Aujourd'hui, Président Lula est un personnage très admire, respecte, honore par des institutions régionales internationales très prestigieuses. Il ne peut être en aucun cas le modèle d'ignare qui est arrive chef d'état comme on veut faire reference de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMar 25 Aoû 2009 - 9:10

Haïti: Une journée de bac à moitié bâclée





La première journée de la session extraordinaire du baccalauréat a été marquée par des actes de dérapage. Des bacheliers éliminés faisant allusion à une seconde chance de participer à ces examens ont saccagé plusieurs centres d'examen rencontrés sur leur chemin pour n'avoir pas été autorisés à y participer. Bilan : un mort, une dizaine de centres d'examen saccagés.







Plusieurs rues de l'aire métropolitaine ont été occupées, très tôt ce lundi 24 août, par des centaines de bacheliers ajournés de la session extraordinaire et des recalés du bac permanent. Drôle de coïncidence, plusieurs candidats ayant été éliminés à la session ordinaire ont investi les salles d'examen pour participer eux aussi à la session extraordinaire. Etant donné que leurs noms ne figuraient pas dans les centres d'examen, ils ont été contraints de vider les lieux. Fâchés, ces élèves non qualifiés ont semé le trouble dans lesdits centres d'examen en déchirant les copies des candidats habilités à participer à ces épreuves.



Au cours de ces dérapages, la tension était des plus fortes à l'entrée du centre d'examen du collège Roussan Camille, situé à la rue Capois, zone Place Jérémie. Un candidat de la rhéto C, nommé Dalus Hetlond, a ainsi été tué d'une balle au thorax tirée par un policier qui aurait tenté d'empêcher les manifestants de pénétrer à l'intérieur dudit centre. La panique allait être à son comble quand les riverains se sont mêlés aux manifestants pour empêcher les policiers d'enlever le cadavre. Des jets de pierres et des propos injurieux ont été lancés à l'endroit des forces de l'ordre.



Des centres d'examen tels que ceux du collège Roussan Camille, du lycée du Cent Cinquantenaire (lycée des Jeunes Filles), des collèges Jean Price Mars, Lamartinière, Jean Price, Nicolas Copernic, Dei Virtus et Fernand Prosper, du lycée Jean-jacques Dessalines et de l'école nationale République du Brésil, ont été attaqués par les candidats éliminés. Dans certains de ces centres, les candidats admis n'ont pas eu le temps de composer et dans d'autres, les copies des candidats ont été déchirées et traînées dans les rues par les candidats éliminés, rouges de colère, estimant qu'ils pouvaient aussi participer à ces épreuves.



« Les examens seront repris dans les neuf centres perturbés, sauf au lycée Jean-Jacques Dessalines où les copies des candidats ont été sécurisées, a affirmé le ministre de l'Education nationale, Joël Desrosiers Jean-Pierre, précisant les examens seront repris le jeudi 27 août pour la rhéto et le vendredi 28 août pour la philo. »



Le ministre, qui intervenait sur ces incidents, croit que ces candidats éliminés ont été victimes d'une campagne de manipulation. Selon lui, tout élève sait quand il est éliminé ou ajourné dans les examens officiels. « Depuis plus de 25 ans, tous les candidats au bac savent que s'ils n'obtiennent pas 40% des notes totales, ils ne pourront pas participer à la session extraordinaire, a rappelé le titulaire du MENFP. Comment un candidat éliminé ose-t-il croire qu'il peut participer à la session extraordinaire », s'est demandé le ministre, précisant qu'il ne peut pas « prôner la médiocrité ».



« En consultant le site officiel du ministère de l'Education nationale, nous avons été surpris de voir nos noms figurés sur des sièges d'examen de la session extraordinaire », avancent, pour leur part, les candidats éliminés qui manifestaient pendant toute la matinée.



En fait, ce n'était qu'une illusion. Car, selon le ministre, les numéros d'ordre des candidats ont été présentés dans des intervalles variant d'un nombre à un autre. « C'est normal qu'un candidat éliminé peut voir son numéro d'ordre figuré dans un intervalle donné, explique le ministre. Ce n'est pas le fait d'identifier son nom et son numéro d'ordre sur le site du ministère pour qu'un candidat éliminé pense qu'il peut participer aux examens de la session extraordinaire», a clarifié le titulaire du MENFP.



44 092 candidats ajournés de la session ordinaire et 30 000 recalés du bac permanent devaient prendre part à ces examens ce matin.









Valéry DAUDIER

daudiervalery@yahoo.fr

Gérard Jeanty Junior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
deza

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMar 25 Aoû 2009 - 9:19

[size=12]Au cours de ces dérapages, la tension était des plus fortes à l'entrée du centre d'examen du collège Roussan Camille, situé à la rue Capois, zone Place Jérémie. Un candidat de la rhéto C, nommé Dalus Hetlond, a ainsi été tué d'une balle au thorax tirée par un policier qui aurait tenté d'empêcher les manifestants de pénétrer à l'intérieur dudit centre. La panique allait être à son comble quand les riverains se sont mêlés aux manifestants pour empêcher les policiers d'enlever le cadavre. Des jets de pierres et des propos injurieux ont été lancés à l'endroit des forces de l'ordre.

Des centres d'examen tels que ceux du collège Roussan Camille, du lycée du Cent Cinquantenaire (lycée des Jeunes Filles), des collèges Jean Price Mars, Lamartinière, Jean Price, Nicolas Copernic, Dei Virtus et Fernand Prosper, du lycée Jean-jacques Dessalines et de l'école nationale République du Brésil, ont été attaqués par les candidats éliminés. Dans certains de ces centres, les candidats admis n'ont pas eu le temps de composer et dans d'autres, les copies des candidats ont été déchirées et traînées dans les rues par les candidats éliminés, rouges de colère, estimant qu'ils pouvaient aussi participer à ces épreuves.


lE DEPART DU REGIME DE JEAN CLAUDE DUVALIER ETAIT NECESSAIRE A LA RENAISSANCE DU PAYS ET A L'IMPLANTATION AU PAYS D'UN SYSTEME DEMOCRATIQUE DE GOUVERNEMENT . NOUS FAISONS DU BON TRAVAIL .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
kami

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles EmptyMar 25 Aoû 2009 - 13:54

Mwen mete vwam ak tout lot moun kap plin-yin ke Ayisien pa gin tolerans ler yo pedu, yo paka aksepte sa. Ke se lekol, nan eleksyon, sou yon fowum de diskusyon, yo paka aksepte la defaite.

C'est vraiment triste Sad ; kiles ki pral montre yo gerer tout frustrasyon sa yo? Sosyete ayisyen nan gin anpil travay poul fe, paske ti moun sa yo se ayisyen demin ki pral senater, depute e minm prezidan. Mezanmi, eske nou panse si gin de-twa la danyo resevwa bous a letranjer...???

Se kinbe vant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Des résultats à l'image de nos écoles Empty
MessageSujet: Re: Des résultats à l'image de nos écoles   Des résultats à l'image de nos écoles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Des résultats à l'image de nos écoles
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des résultats à l'image de nos écoles
» Un scrutin pour élire les prochains personnages de Smash Bros
» Faut-il se passer des scrutins sur le continent noir? Est-ce l'image d'Haiti?
» Préval-Duvivier -Bellerive ; Quand l'image parle
» reportage en image du trainig en germanie 13 02 2011 gooooo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: