Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte   Ven 22 Déc 2006 - 20:22

Fort-Dauphin, un joyau oublié !

Le Nouvelliste, 21 decembre 2006


Fort-Dauphin est le plus captivant des sites historiques de Fort-Liberté. Construit vers 1731 sur ordre de Louis XV, roi de France, ses ruines témoignent encore aujourd'hui du génie esthétique et militaire de ses concepteurs qui ont su trouver l'alchimie parfaite entre beauté, utilité et efficacité.

Outre son charme architectural, il surplombe une magnifique baie au bleu d'azur qui scintille de mille feux sous les rayons du soleil tropical.

A l'instar de Fort Picolet au Cap-Haïtien et de bien d'autres monuments, il n'a pas pu être préservé dans un pays qui entretient des relations pour le moins paradoxale avec son histoire et son patrimoine.

Malgré des travaux de préservation effectués par l'ISPAN au milieu des années 1990, il est maintenant dans un état pour le moins inquiétant. Tous les boulets et canon ont été emportés. Les pierres taillées à Nantes qui ont pavé ses allées ne sont que quelques-unes. Elles ont tout simplement été emportées par des membres de la population n'ayant aucune conscience de la gravité de leur acte.

Le fort, lieu privilégié des sorciers qui l'utilisent pour creuser des trous pour y déposer des « expéditions », est aussi menacé par l'eau de pluie. Selon Judson Michel, journaliste et membres du Comité pour le développement de Fort-Liberté (CADEF), Fort-Dauphin a un potentiel touristique extraordinaire.

L'intégration de la société civile dans sa protection et son exploitation muséographique est une option intéressante, estime-t-il.

« Une ville où eut lieu la première déclaration de l'Indépendance le 29 novembre 1803 peut être une destination touristique. La cathédrale d'époque coloniale, le fort Dauphin et les sept autres de l'embouchure protégeant la baie sont des arguments convaincants », souligne Judson Michel.

La ville de Fort-Liberté est sur les tablettes du ministère du Tourisme. Selon le plan directeur de 1996 dont l'exécution doit s'étendre sur 25 ans, 10 mille chambres d'hôtel devront y être construites. Une ville qui n'a aujourd'hui qu'un seul hôtel occupé par la MINUSTAH.

Située dans le grand Nord qui regorge de sites touristiques devant être reliés entre eux par un maillage routier, Fort-Liberté a une carte à jouer. Et aux dernières nouvelles, le ministre de la Culture et l'architecte du monument discutent avec les responsables de la Royal Caribbean pour que 5 mille parmi les touristes qui se rendent à Labadie puissent visiter d'autres sites se trouvant dans le Nord du pays.

Et à ce niveau, lors de l'inauguration du premier voyage du Freedom Of The Seas à Labadie, le 9 juin 2006, Fort-Liberté en tant que destination touristique a été évoquée par Adam Goldstein de la Royal Caribbean.

Fondée par les Espagnols en 1503, la ville de Fort-Liberté qui a successivement porté les noms de Bayaha, de Puerto Real, de Fort-Dauphin, de Fort-Royal... est un creuset de la mémoire collective haïtienne. Avec ses forts et sa cathédrale, sa baie qui émoustille les sens, elle a les moyens de sortir de l'ornière.

Roberson Alphonse
robersonalphonse@yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Membre-fondateur
Membre-fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte   Mar 9 Jan 2007 - 21:28

Mezanmi ki touris nou ka rele nan peyi ya kote ansyen premye Minis ak nouvo Presidan peyi ya pa vle rete ladann. Se pam tande preval pral fè youn lot voyaj anko.Eske se pase peyi ya pa bel ki fè misye ap voyaje konsa poul pa wè jan la ri yo sal ou byen se touris li te anvi fè sou frè leta?

ki jan fè pou youn peyi nan tout traka sayo ,mwen konn wè shef deta ki nan visit ofisyel nan youn peyi lè genyen pwoblem nan peyi yo yo rantre tou swit men Presidan nou an se voyaje misye anvi voyaje tou tan.Lè se pa pou rezon sante ke li te konnen ke li malad depi anvan li te shashe pos la ,se poul al rankontre ak lot shef deta nan youn paket lot peyi ki shaje ak pwoblem pa yo.Eske Rene preval ap visite le mond anvan Pe Eternel rele w?se pousa li te poze kandidati li?anvan se te a lenposib nou tou touni jodya se a lenposib mwen pa responsab.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tourisme: les joyaux de Fort-Liberte
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Une raffinerie de pétrole à Fort Liberté.
» A propos du service de l'EDH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: