Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Récits de voyages

Aller en bas 
AuteurMessage
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Récits de voyages   Dim 25 Oct 2009 - 21:06

Je vous propose de raconter vos expériences à travers vos voyages.......de nous faire un récit des voyages que vous aviez accompli à travers le monde ou bien à l'intérieur de votre pays!

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc H
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9160
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

MessageSujet: Re: Récits de voyages   Lun 26 Oct 2009 - 0:20

Pour casser la glace, voici un texte écrit en mai de cette année. Je voudrais par cette occasion féliciter Kami pour cette initiative et j'espère que les participants seront nombreux à partager avec nous leurs carnets de voyage.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 3 mai 2009, jour de mon arrivée en Haïti, au premier coup d'œil la face d'Haïti reste la même. Un aéroport non-accueillant. Des porteurs de bagages agressants et agressifs pour gagner d'argent. Une infrastructure aéroportée désuète. Des poubelles odorantes. Des chauffards indisciplinés. Une marrée humaine incroyable occupe les rues et les montagnes de la capitale. En débarquant de l'avion cela saute aux yeux. Impossible de ne pas s'en apercevoir.

Prenant le chemin de Tabarre pour nous rendre à l'hôtel, le chauffeur fait un arrêt devant le château de l'ancien Président . Impossible de voir quelque chose derrière cette grande barrière. C’est une maison de riches comme celles qu’on voit à Pèlerin, Montagne noire ou à Morne calvaire. En clair , Tabarre est une ville de plus en plus internationale. On y trouve le bureau principal de la Minustha et l’ambassade des États-Unis. Tabarre est une ville en mouvement m’a -t- on dit ?

On arrive rapidement à Pétion Ville. C’est dimanche , jour de repos et la prière pour certains haïtiens. D’abord la circulation était fluide sur la route de Tabarre .Je m’adonnais au plaisir simple de faire du jouda sur les maisons et les immeubles à bureau, voire les tap tap d’Haiti et les fanm gwo tete. Juste pour tuer le temps. Mais dès qu’on quitte cette route , on rentre directement à Pétion Ville.
Pétion Ville c’est la ville des riches dit-on ! Évidemment, les choses ont bien changé. Les pauvres s’y sont bien installés . Il suffit juste de regarder les montagnes pour contempler le fameux bidonville du nom Jalousie qui dévisage de loin ou de près le Centre ville de Pétion Ville.

Que vous passez par les routes du Canapé-vert , Bourdon pour vous rendre à Pétion Ville , ce bidonville vous explose en plein visage. En voyant cette montagne juchée d'ajoupa, on ne peut pas éviter de se poser la question suivante; s'il y a un tremblement de terre, combien de personnes périront instantanément ? Je vous fais grâce des dizaines d’autres bidonvilles de la place.

Pendant ce temps , la vie suit son cours . Les magasins font de bonnes ventes. Les marchandes sont partout et dans tout. Les gardes de la Minustha occupent tout l’espace. La police nationale cherche et prend un petit peu sa place à coté de ses protecteurs onusiens. Bref, on sent que les haïtiens veulent vivre. C’est écrit dans leurs faces mais il me semble qu’ils ne sont pas trop préoccuper de leur avenir. Ils vivent plutôt au passé et au présent de l'indicatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Récits de voyages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PPS voyages (divers)
» Thèse ethnologie "Voyages et double vie en Terre du Milieu"
» Voyages interplanétaires
» les voyages spatiaux plus rapide que la lumière possible?
» Trip de Sportifs en Voyages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: