Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule

Aller en bas 
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

MessageSujet: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Dim 27 Déc 2009 - 12:32

Haïti-Noël-Tragédie

Quatre corps et plusieurs personnes étourdies découverts dans une maison



Le mystère reste entier sur les causes de cette tragédie qui s’est produite durant la nuit de noël ; confirmant seulement trois décès alors qu’un cinquième est annoncé, la police évoque un "phénomène surnaturel" non encore investigué


samedi 26 décembre 2009

Radio Kiskeya

Au moins quatre personnes, dont un frère et une sœur, ont été retrouvées mortes ainsi que trois autres très gravement affectées vendredi soir dans une maison de Laboule 21, un quartier de Pétion-Ville (banlieue est de Port-au-Prince) où des membres d’une famille et des alliés s’étaient réunis pour passer ensemble la nuit de noël.


Selon les observations d’un reporter de Radio Kiskeya et divers témoignages recueillis sur place, personne n’était en mesure d’expliquer cette mystérieuse tragédie qui devrait faire l’objet d’une enquête minutieuse.

L’appareil judiciaire, accompagné des autorités policières, a constaté le décès de quatre des neuf personnes qui se trouvaient dans la résidence de Chantale, ainsi connue, dans la nuit du 24 au 25 décembre : Frantz Adam et sa sœur Stéphanie surnommée "Steffi", (tous deux fils de Chantale), Sébastien Joseph, un habitant de Bon Repos (nord de Port-au-Prince) venu voir sa petite amie et Linda Célestin, un bébé d’un an environ.

Joint par Radio Kiskeya, l’inspecteur Adher Jacques, responsable du sous-commissariat de Thomassin, qui ne reconnaît que trois décès, a affirmé qu’une "cause surnaturelle" pourrait être à l’origine de cette hécatombe. Avant d’expirer, les victimes ont toutes vomi et elles présentaient chacune sous le nez des traces d’une "substance noirâtre" de nature indéterminée. Elles auraient été contraintes de l’inhaler ou de l’avaler.

Aucune blessure n’a été remarquée, seules les lèvres et les narines de Stéphanie Adam écumaient.

L’inspecteur Jacques indique que les premières déclarations des rescapés laissent croire qu’un "mauvais esprit" serait responsable de cette soirée macabre au bilan dévastateur.

Transportés à la morgue de l’hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti samedi matin, près de 48 heures après la catastrophe, les cadavres sont sous la responsabilité de la police scientifique dans le cadre ses investigations médicolégales.

Quatre personnes retenues dans un premier temps pour interrogatoire ont été relâchées par la suite.

Les rares témoins à pouvoir s’exprimer ont raconté que la petite Linda était en visite chez la proriétaire de la maison en compagnie de sa sœur aînée, Dayana, cinq ans, et de leur maman, Liliane Elizor alias "Ti Je", une commère de Chantale. Les deux autres ont miraculeusement échappé à la mort, tout comme Berson, le jeune frère de 15 ans de Frantz et Stéphanie et Kency Francis. Ce dernier se trouvait samedi dans un état critique.

Pris en charge par ses proches, Francis, dont la petite amie Stéphanie Adam est passée à la trappe, est victime d’une paralysie partielle du côté droit et de graves problèmes rénaux l’empêchant d’uriner. Même s’il était redevenu conscient près de 24 heures après les événements et conservait l’usage de la parole, son état de santé n’a cessé de se dégrader.

Les quatre morts avaient le corps incroyablement noirci tandis que les survivants semblaient pour certains hébétés et pour d’autres incapables de marcher.

Visiblement en bonne forme, Dayana Célestin a fait savoir qu’un être détenteur de pouvoirs mystiques l’aurait mordu aux lèvres.

Selon certaines informations non confirmées, une cinquième survivante non identifiée serait décédée peu après son admission à l’hôpital tard vendredi lorsque des proches de Kency Francis s’étaient chargés d’enfoncer la porte en voyant que la maison où il était vu la dernière fois restait désespérément fermée.

Cette tragédie a provoqué des attroupements à Laboule 21 et suscité des commentaires les uns plus osés que les autres. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Dim 27 Déc 2009 - 14:09

Rico,

Nous pensons après analyse du dossier, les enquêteurs vont plutôt se pencher vers la thèse d'un accident dû à des émanations de gaz toxique (sans doute, du monoxyde de carbone ------>gaz incolore, inodore, on le surnomme la mort douce) dans la maison.

Des hydrocarbures utilisés comme combustibles (propane, butane, ...) conditionnés en bonbonne pourraient être particulièrement la cause du drame.

Il faut se concentrer sur la cuisinière, les appareils sanitaires, les appareils de chauffage (convecteurs), vérifier par quel hydrocarbure sont-ils alimentés ?

Les locaux étaient-ils suffisamment ventilés ?

Nous maintenons l'hypothèse de l'intoxication liée au gaz.


Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Dim 27 Déc 2009 - 16:53

Amoph a écrit:
Rico,

Nous pensons après analyse du dossier, les enquêteurs vont plutôt se pencher vers la thèse d'un accident dû à des émanations de gaz toxique (sans doute, du monoxyde de carbone ------>gaz incolore, inodore, on le surnomme la mort douce) dans la maison.

Des hydrocarbures utilisés comme combustibles (propane, butane, ...) conditionnés en bonbonne pourraient être particulièrement la cause du drame.

Il faut se concentrer sur la cuisinière, les appareils sanitaires, les appareils de chauffage (convecteurs), vérifier par quel hydrocarbure sont-ils alimentés ?

Les locaux étaient-ils suffisamment ventilés ?

Nous maintenons l'hypothèse de l'intoxication liée au gaz.


Amoph

Ipotez sa'a enteresan... Anpil fwa an Ayiti yo mete surnaturel ak superstition anvan eksplikasyon syantifik yo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Dim 27 Déc 2009 - 20:30

Ler monoksid de kabon eklate nan kay, se tout moun ki mouri; poukisa lot ress moun yo pat mouri tou?

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Lun 28 Déc 2009 - 15:18

MONOXYDE DE CARBONE

Incolore, inodore, il diffuse très facilement, vient de la combustion incomplète des combustibles et carburants (taux important);le moteur tourne dans un espace clos, concentration de véhicules au ralenti dans des espaces clos (tunnel, parking), mauvais fonctionnement d'appareils de chauffage.

Effets sur la santé : Se fixe à la place de l'oxygène sur l'hémoglobine du sang, manque d'oxygénation du système nerveux, du coeur, des vaisseaux sanguins.
A des taux importants, et doses répétées, peut être à l'origine d'intoxication chronique avec céphalées, vertiges, asthénie, vomissements.

Exposition très élevée et prolongée : Il peut être mortel ou laisser des séquelles neuropsychiques irréversibles.

Comment se prémunir : S'inquiéter en cas de maux de tête, fatigue générale, nausées, étourdissements, syncopes. Entretenir et faire réviser des appareils périodiquement, dégager les orifices de ventilation, ramoner chaque année.



Citation :
Ler monoksid de kabon eklate nan kay, se tout moun ki mouri; poukisa lot ress moun yo pat mouri tou?



Kami,

Il se pourrait lors de l'émission du monoxyde de carbone (CO) dans des locaux, toutes les personnes présentes à la maison ne se trouvaient pas au même endroit (elles ne se trouvaient pas dans la même pièce).

Nap pran yon exzanpl "hypersimple" e nou preske "sûr" se sa ki rive moun yo nan kay "LABOULE" la.

Nou genyen nan yon pyès kay, yon "bonbonne de butane" ki rakorde a yon kwizinyèr. Pou nou prepare a manje, nou lumen brulèur (plak chofant) kwizinyèr la, e rezulta, butane nan komanse brûle, fenomè'n chimik sa a ki prodwi, rele : REYAKSYON DE KONBUSTYON.

Reyaksyon de konbustyon an pa posibl an absans doxyjè'n.

Otreman di : Pou genyen "flamme" prezans doxijèn endispansabl. Alor, pou "butane" nan brûle li pran oxijè'n ke li beswen an, nan "l'air" ki nan lokal la.

Or, si tout por't e fenêtr, nan kwizi'n nan fèrme, "l'air" la pa ka renouvle pou ranplase oxijè'n ki brûle yo. Nou pral retrouve nou avèk yon trè fort konsantrasyon an "monoxyde de carbone" surtou nan kwizi'n nan e un peu mwen, nan pyès avwazinant yo (pyès ki gen mur e/w por't komun avèk kwizi'n nan). Ankor mwen, nan pyès ki gen mur e/w por't komun avèk pyès avwazinant kwizi'n nan. Ensi d swit ...

Pou aparèy chofaj se mê'm prensip lan.

Nou genyen nan yon pyès kay, yon "convecteur" rakorde avèk yon "bonbonne de butane (comme source énergétique)". An ivèr, fok nou chofe lokal la. Nou pral lumen "convecteur" la ki pral transforme "butane" an "chaleur" (transformation de l'énergie). Pou reyaksyon sa a prodwit, tout oxijè'n nan "l'air", ki nan lokal la riske konsume (brûle). L'homme ne peut pas vivre sans oxygène !!!

Pour finir :

Si genyen survivan aprè trajedi nan kay ki "LABOULE" la, se parske tout moun yo pat situye nan yon mê'm reyon (moun yo pat a egal distans) par rapor a sours ki tap emètr monoxyde de carbone (CO) nan kay la. Moun ki mouri yo, se yo ki te plus expoze (se yo ki te konfronte danje a de plu prè).


Konsèy :

Si nou pa ka rejenere "l'air" nan yon lokal (NOU PA KA : ouvri por't ni fenêtr, w ankor; NOU PA KA "Porter en ébullition de l'eau dans un récipient pour engendrer de la vapeur pour réussir à compenser le taux d'oxygène qui a va être brûlé au cours des réactions chimiques qui se produisent dans un local "), nou pa dwe mete yon aparèy ki rakorde a yon "bonbonne d'hydrocarbure comme combustible" an fonksyo'nman !!!



Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Lun 28 Déc 2009 - 18:22

Antouka si w ka rete jiss andedan Laboul w gin bonbonne ak lot mwayen pou bay tett ou elektrisite lan zonn lan mwin pa we poukisa yon moun paka achete saki pi bon mache lan tout ekipman de survi sasyo ,yon "smoke detector " .
Anpil ayisyen pakonin tou ke afe inveteu ak batter pack yo degaje acid sulfirik .Gin moun ki mete yo andedan kay pou yo pa vole yo .

Il y a une barbarie du comportement et d'apprehension du milieu social sans precedents au niveau de cette societe a la derive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Lun 28 Déc 2009 - 20:09

deza a écrit:
Antouka si w ka rete jiss andedan Laboul w gin bonbonne ak lot mwayen pou bay tett ou elektrisite lan zonn lan mwin pa we poukisa yon moun paka achete saki pi bon mache lan tout ekipman de survi sasyo ,yon "smoke detector " .
Anpil ayisyen pakonin tou ke afe inveteu ak batter pack yo degaje acid sulfirik .Gin moun ki mete yo andedan kay pou yo pa vole yo .

Il y a une barbarie du comportement et d'apprehension du milieu social sans precedents au niveau de cette societe a la derive.

Meme quand tout ceci serait vrai, la question primordiale devrait etre pourquoi n'avons nous pas de l'electricite a revendre a nos voisins puisque nous en avons le vent transversal de la pointe du nordouest au sudouest de l'ile, un soleil qui arrive a son point culminant sur notre partie de l'ile? Nos barrages hydro electriques? Ne devrait on pas en droit d'assigner l'etat ppour son irresponsabilite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mar 29 Déc 2009 - 10:33

Amorph,

Pas si vite avec ta theorie. Voila les toutes dernieres:


Haiti-Occulte: De plus en plus de meurtres liés à l’occultisme
Posté le 28 décembre 2009

De plus en plus de meurtres sont liés à la magie noire, surtout en cette période de fin d’année où d’habitude la sorcellerie est en flèche en Haïti.

L’un des premiers cas à avoir fait grand bruit au cours de l’année 2009 est survenu dans le Sud d’Haïti où un groupe de personnes participant à une veillée de prière ont été tuées au cours de la nuit.

Signe particulier, les victimes portaient sous la plante des pieds un cœur transpercé d’une flèche. Le crime était signé. Les survivants du drame ont déclaré avoir été aux prises avec une « force d’origine inconnue ».

La même expression est revenue dans la dernière tragédie de ce type survenue cette fois à Pétion-Ville, dans les hauteurs de Thomassin où une famille a été pratiquement terrassée. 4 personnes ont trouvé la mort dont un bébé, cinq autres ont été conduites à l’hôpital dans un état grave, indique l’agence Alertehaiti.

Selon l’agence, aucune trace de blessures, n’a été retrouvée sur les corps. Aucun signe indiquant que les personnes retrouvées mortes ou inconscientes ont été victimes de violence.

Aucun signe de cambriolage n’a non plus été observé non plus, précise le site qui révèle qu’un autre cas de ce genre a été enregistré dans la zone de Fort Jacques, Kenskoff, Pétion-Ville.

Selon, le porte-parole de la police, les survivants du drame racontent avoir été confrontés à une « présence d’origine inconnue », ce qui laisserait supposer qu’il s’agirait de magie noire, en attendant les résultats d’une enquête policière.

A Jacmel, il y a deux quelques semaines, une quarantaine de jeunes filles d’une école privée ont quant à elle déclaré avoir été mis en présence de « choses bizarres » avant de s’évanouir simultanément. Aucun mort n’a été dénombré.

Toujours dans la ville touristique, au cours de la période de fêtes de fin d’année, un président de « bande Chanpwel » a, sur les ondes d’une station de radio de la capitale (très sérieuse et de grande écoute) mis en garde ses pairs « d’opérer » à la nuit de Noël et du nouvel an. Histoire de laisser les « profanes » s’amuser toute la nuit en toute quiétude.

A Miragoâne, un jeune homme a été retrouvé mort chez lui avec un trou dans la gorge. Son gosier a été enlevé. Beaucoup d’autres assassinats tout aussi inexplicables et cruels se produisent à cette période de fin d’année en Haïti.

« La police reste perplexe face à des crimes de ce genre », a déclaré le porte-parole de la PNH. La police se garde des fois d’intervenir, elle-même paralysée par la peur.

Haïti a depuis 2003 institué le vodou comme religion officielle. Depuis, les associations de vodouisants ont pignon sur rue et se multiplient à travers le pays.

En Haïti, la loi haïtienne ne prévoit aucune sanction contre les meurtriers agissant sous le couvert de mysticisme. Pour la plupart des législateurs haïtiens, qui disposent de sorcier personnel (qu’on appelle hougan ou bocor), la sorcellerie est censé ne pas exister.

En Haïti, la politique et le vodou sont très liés. Pour preuve, un jeune sorcier ayant adopté la foi évangélique à Carrefour, banlieue sud du pays, a confessé avoir été le bocor attitré d’un ancien premier ministre ayant des ambitions présidentielles.

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mar 29 Déc 2009 - 11:44

En tout cas, je n'ai pas oublié un fait important qui appartient a l’histoire malheureuse de notre occupation .Quand les Yankees débarquèrent en Haïti durant l'année de Notre Seigneur 1915 avec des mitrailleuses "Gattling " et des petits avions de chasse, tous nos braves Loas et autres disciples bokors sont retournes se cacher dans la profondeur des péristyles.

Il me semble que les pouvoirs de l’au-delà s'arrêtent pile devant la disposition meurtrière des armes modernes . Et cela dans tous les pays du monde .Ce qui laisse à entendre, qu’un gouvernement sérieux et capable saura comment s'y prendre avec ces meurtres et crimes qu'on attribue aux puissances surnaturelles.

Les démons sont bien vivants parmi nous. Et ils pullulent dans les milieux ou l’environnement est pauvre à tous les points de vue.Quand ils s'aventurent en terrain bourgeois,ils foutent le camp rapidement car ils demontrent progressivement une perte de credibilite meme quand l'ignorance et la superstition leur ont offert une oasis pendant un bout de temps .

A dire la verite,je n'ai jamais entendu un vodouisant de la « main gauche «, dit-on, se tenir bravement face à une grêle de balles, des rafales de mitraillettes ou de mitrailleuses .Il doit bien y avoir une raison à cela. Le fameux Boukman des temps de nos revoltes contre l'esclavage colonial a eu sa part de cette verite .

Entre les armes modernes de destruction et les diables sots et opportunistes , je choisis comme protecteurs les armes modernes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mar 29 Déc 2009 - 19:22

Citation :
pourquoi n'avons nous pas de l'electricite a revendre a nos voisins puisque nous en avons le vent transversal de la pointe du nordouest au sudouest de l'ile, un soleil qui arrive a son point culminant sur notre partie de l'ile? Nos barrages hydro electriques?


C'est juste, Dilibon !

Energie éolienne :

Haïti est fort bien située par rapport à la direction que prenne ce fameux vent transversal, sa force !!!

L'énergie cinétique du vent (en fonction sa vitesse) peut être transformée en énergie mécanique ou électrique dans des machines éoliennes et des aérogénérateurs.

Aérogénérateur :

Composé d'une éolienne et d'une dynamo ou d'un alternateur. Couplé à des panneaux photovoltaïques raccordés à une même batterie d'accumulateurs, peut fournir de l'électricité à la mauvaise saison, au moment où les panneaux en fournissent moins.


Energie solaire :

La terre intercepte de l'énergie envoyée par le soleil. Une surface exposée au soleil capte une partie du rayonnement, se réchauffe, et réfléchit une autre partie.

Exemple :

Une surface noire idéale absorbe tout le rayonnement (ce qui explique qu'on la voie noire), une blanche réfléchit tout le spectre visible.

Principe.
Transformation directe de la lumière en énergie électrique (courant continu en courant alternatif).


Barrages hydroélectriques :

Avant de nous lancer dans ce projet, nous devrions bien nous renseigner, à savoir si Haïti présente l'avantage d'avoir une géographie étendue et changeante (nombreux massifs) et de posséder un réseau hydrologique important.

Si ces conditions sont satisfaites :

L'hydroélectricité est un moyen incontestable de produire de l'électricité à partir de ressource naturelle renouvelable, délocalisé sur une grande partie du territoire et de façon stable.

A moins que le changement climatique en perturbe la répartition et sa stabilité.

Avantages :

La longévité des ouvrages, modicité d'entretien, souplesse de fonctionnement, possibilité d'associer la production d'électricité à d'autres usages (écrêtement ou laminage des crues, soutien des étiages, alimentation urbaine, etc.), source nationale, renouvelable et propre.

Inconvénients :

Les barrages empêchent la migration des poissons et provoquant un réchauffement des eaux. Ils peuvent même faire peser de réels dangers sur leur environnement immédiat : risques d'affaissements de terrain, destructions des routes ou inondations de villages. Les turbines sont des pièges à poissons.




Les projets sont ambitieux, captivants, ... il nous faut des capitaux financiers pour les mettre en oeuvre.




Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mar 29 Déc 2009 - 21:05

Deza,

Mwen wè, trè vi't w menm avèk Dilibon, konprandr mouvman an. An fèt, nou gen dwa pratike dè tèst, pou verifye "taux de monoxyde de carbone" nan yon lokal.

Swa par exanpl, nan yon tub, nou entrodwi yon reyaktif de koulèur "bleue". Pou tèst la efikas, nou dwe garde lokal la nan kondisyon normal li (garde antretyen lokal la, ko'm dabitud, ko'm a la koutume).

Nou rantre nan lokal ke nou vle teste a, nou brize tub la e nou depoze li. Nou retourne aprè 1 "heure", nou rekupere tub nou te kite nan lokal la, nou verifye koulèur reyatif ki au depar te "bleue" :

Si li pa change koulèur, li rete "bleue", e byen pa gen yon taux anormal "de monoxyde de carbone" nan lokal la.

Si o kontrèr, li chanje koulèur, gen yon taux anormal de monoxyde de carbone nan lokal la. Fok nou fèrme aparèy kap emètr "monoxyde de carbone" nan e vantile lokal la (ouvri tout por't e tout fenêtr) juskas ke tout tras monoxyde de carbone nan lokal la disparètr.

E pou nou "sûr" ke pa genyen "monoxyde de carbone" nan lokal la ankor, nou gen dwa pratike yon nouvo tèst.


"Smoke Detector" --------> "Détecteur de fumée" : Pa kapabl idantifye, ni "signaler" (ni alèrte) ke yon lokal sature an "monoxyde de carbone" parske, tou senpleman, gaz sa a (CO) pa prodwi fume.



"Trucs et astuces" :

Aparèy chofaj w kwizinyèr kap fonksyone nan lokal la, prodwi yon "Flamme". Koulèur "flamme" nan gen dwa endike si nan lokal la, gen yon "taux trop élevé de monoxyde de carbone".

Si koulèur "flamme" lan "bleue", pa gen yon "taux" anormal de CO.

Par kontr, si koulèur "flamme" lan "orange", gen yon "taux" anormal de CO.



Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deza
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3886
Localisation : U.S.A
Loisirs : READING FOOOTBALL SOCCER TENNIS M
Date d'inscription : 29/07/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le nouveau citoyen haitien

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mer 30 Déc 2009 - 8:21

Amoph,
Je m'excuse si je me suis mal exprime en utilisant le terme generique "
smoke detector ". Aux Etats-unis,dans la plupart des maisons modernes ,nous avons une combinaison alarme pour le feu, le monoxyde de carbone et autres produits chimiques .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mer 30 Déc 2009 - 19:53

Deza,

Hier, c'était un lapsus, j'avais tout de suite compris !

Bien à vous,

Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mer 30 Déc 2009 - 20:03

effacer


Dernière édition par dilibon le Mer 30 Déc 2009 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dilibon
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 2205
Localisation : Haiti
Opinion politique : Entrepreneur
Loisirs : Plages
Date d'inscription : 17/05/2009

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Contributeur

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Mer 30 Déc 2009 - 20:04

Suis je le seul a faire la remarque que le ton a deja ameliore sur le forum? Voila des sujets contreverses sont discutes entre des internautes sans qu'ils soietn pour autant desagreable l'un envers l'autre. Serait ce une remarque par anticipation ou certains bully sont en vacance?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amoph
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 599
Date d'inscription : 24/08/2006

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Jeu 31 Déc 2009 - 12:48

Citation :
Amorph,

Pas si vite avec ta theorie. Voila les toutes dernieres:



Kami,

Nul par, entèrvenan yo ekri, tout moun ki mouri nan sirkonstans troubl an Ayiti, se monoxyde de carbone ki la koz.

Rico, pou ForumHaïti publiye yon artikl, provnan de Radyo kiskeya. ForumHaïti analize, trete done yo syantifikman, a partir de la, nou gen enti'm konviksyon pou ka sa a spesifikman, si kay kote aksidan an rive a, li gen mê'm karakteristik avèk lot kay nan rejyon an, an tenan kont ke ivèr la relativman "dur". Gen de fort chans pou nou tape an plen dedan, pou nou jwen'n vrè koz aksidan an.

Nou prononse nou sou ka aksidan LABOULE la unikman kar nou te entèrpele, trè preokupe par la fason anketèur judisyèr e polisye te aborde lè "lieux du drame".

Dizon senpleman, ankèt sou koz aksidan an pat demare "sur" lè chapo'd rou, sou de bon zospis !!!

Nou, ForumHaïti panson : Zo'n Pétion-Ville, Laboule, Thomassin, Fort-Jacques, Furcy, Kenskoff, ... an ivèr, li fè trè frwa, la nwi tèrmomètr kon'n desandr an'dsou de zero degre Celcius w an'dsou de zero degre santigrad. Donk, tout kay nan zo'n sa yo dwe dote yo de yon sistèm de chofaj pou palye a la bès w a la chut de tanperatur, chofe "eau" pou moun jwen'n dlo cho pou yo utilize, ...

Kay yo gen dwa chofe par yon sistè'm de chofaj santral avèk dè radyatèur, w alor; yon sistèm de chofaj endividuèl konvektèur, w dè peti taparèy de chofaj dapwen (chofaj mobil ki gen dwa fonksyone avèk elektrisite w avèk lwil w ankor avèk "hydrocarbure", ...).

Kay Laboule la, kote moun yo vikti'm lan, presizeman, genyen o mwen yon aparèy chofe "eau" enstale, yon kwizinyèr pou moun yo prepare a manje ki rakorde a yon sours dalimantasyon enèrjetik kèlkonk e pou kourone tou sa : yon sistè'm enstalasyon daparèy de chofaj, ...

Aksidan an rive la nwi de Noël 24-25 "décembre" donk, an ivèr. Nan moun ki viktim yo : Gen yon ti Flannèur ki sorti Bon Repos vini wè, pase nwit avèk mennaj li, boubout li.


IMAGINONS : SE YON SUPOZISYONS.

Flannèur sa a kite Bon Repos sou yon tanperatur de lordr de 35°C, li plonje Laboule, ti chemisye manch kout li sou li, li rive Laboule w tanperatur la a 15°C. Swa yon chut an lespas de mwen de 2 "heures" de 20° de tanperatur.

Fizikman li plu "frileux" ke tout lot moun ki te nan kay la. An mwen de 2 "heures", Li sorti yon kote ki fè trè cho, li ale yon kote ki trè frwa, san zoku'n preparasyon ----> san zadaptasyon preyalabl, san zekipman nouvo.

Flannèur gen dwa tonbe plenyen fredu, mande moun yo pou yo lumen tout chofaj ki nan kay la a fon. Misye mete moun yo tol tol. E moun yo koute Misye, yo ouvri la va'n san rezèrv an plus yo kalfeutre tout por't, tout fenêtr e tout orifis, tout bouch dayerasyon ki nan kay la. On connaît la suite ...


Nou pa surplas, ni dispoze tout enformasyon konsèrnan aksidan ki rive Laboule la, nou dwe tan'n lè rezulta de lankèt. Done yo ForumHaïti trete yo le plu gran swin "pour tenter d'élucider voire même percer le mystère".

Amoph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   Jeu 31 Déc 2009 - 13:55

Amoph,

Je suis de Port-au-Prince, tout fanmi mwen osi depi des jenerasyon

Nan Thomassin kote "aksidan" rive a, fanmi-m gin yon mezon de vakans bo la , se yon melanj ak moun pov, moun ki gin lajan.

Kay moun kote ki gin aksidan-a, se moun pov yo ye. Kouzin youn la dan yo isit NY kon vin-n fe ti job menajer lakay mwen de tanzantan. dapre sa lap rakontem, se pat aksidan ki te rive kom vous autres sur le Fowum Ayiti ap teyorize-a, ni abitan yo pa pe ti fredi nan Thomassin wap rankonte la-a.

Nou fe 2- 3 zan a letranjer epi nou gintan bliye ni peyi nou, ni mess ti pep la Rolling Eyes

_________________
Comme toi, il n'en est qu'un, deviens donc qui tu es.

"Ceux qui ont le pouvoir de faire le mal et qui savent ne pas le faire sont des Seigneurs" (Shakespeare)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule
» Ansyen chimè lavalas resikle nan Ucadde ap simaye lanmo nan Plato Santral
» Machinn lanmo Jude Celestin an touye Ti Peau Plume ak Jean Wilnes
» Eske ankèt sou lanmo Jan Dominik ap mennen akizasyon pèsonalite lavalas
» REVELASYON SONOR ORIEL ANSYEN SEKRITE JAN BERTAND ARISTIDE SOU LANMO JAN DOMINIK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: