Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti Empty
MessageSujet: Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti   Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti EmptySam 20 Fév 2010 - 11:06

Washington envisagerait de mettre sous tutelle Haïti à la suite du séisme du 12 janvier dernier révèle le journal américain El Nuevo Herald (version hispanique du Miami Herald). La France, quant à elle, lance une mise en garde lors de l’historique visite de Niicolas Sarkozy mercredi dernier en Haïti.

Selon l'édition du 11 février d’El Nuevo Herald, l’équipe de Barack Obama aurait discrètement concocté un plan de reconstruction d’Haïti. Conçu par le département d’Etat, ce plan aurait été présenté au président René Préval lors de la dernière visite en Haïti de l’ancien président américain Bill Clinton, il y a environ deux semaines.

Ce plan ne plairait pas à la France qui a elle-même apporté son plan de reconstruction et recommandé qu’Haïti ait le leadership de la reconstruction, assistée de la communauté internationale.

Le président français Nicolas Sarkozy a rejeté toute idée de tutelle internationale sur Haïti, lors d’une visite de quelques heures à Port-au-Prince. « C’est d’abord aux Haitiens de définir un véritable ‘projet national’ et ensuite de le conduire , parce que c’est de leur pays et de leur avenir qu’il s’agit », a lancé le chef d’État français dans un discours à l’ambassade de France.

« Le rôle de la communauté internationale, et celui de la France, c’est d’aider les Haïtiens à reprendre le contrôle de leur destin », a poursuivi le chef de l’État français, en présence du chef de la Mission de l’ONU en Haïti, Edmond Mulet, de la communauté française et de représentants d’ONG.

Sarkozy met en garde contre l’accaparement des fruits de la reconstruction par un petit groupe, « une petite partie de la population qui se partage déjà ses richesses (…), la ‘République de Port-au-Prince’ contre le ‘pays du dehors’ ».

Pour le président français, le lourd bilan de la catastrophe du 12 janvier n’est pas sans rapport avec la misère qui frappe les communautés et la concentration de la population et des activités économiques à Port-au-Prince.

Sarkozy salue « le calme » et « la dignité » du peuple haïtien, ainsi que la résurgence en Haïti de notions telles que : « union sacrée, solidarité, intérêt général, projet national ».

« Un peuple comme celui-là ne peut pas mourir », martèle-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti Empty
MessageSujet: Re: Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti   Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti EmptySam 20 Fév 2010 - 11:48

Le journal américain El Nuevo Herald a rapporté dans son édition du 11 février que l’équipe de Barack Obama a discrètement concocté un plan de reconstruction d’Haïti. Conçu par le département d’Etat, ce plan aurait été présenté au président René Préval lors de la dernière visite en Haïti de l’ancien président américain Bill Clinton, il y a environ deux semaines. El Nuevo Herald a également rapporté qu’au cours de cette visite, Clinton était accompagné d’un haut cadre du département d’Etat, Cheryl Mills. Le plan soumis au président René Préval prévoirait la création d’une structure chargée de superviser les aides d’urgence et une reprise rapide dans les dix-huit prochains mois. Elle aura également pour mission la mise en place d’une autorité haïtienne de développement pour planifier et coordonner l’aide internationale au cours des dix prochaines années.

A environ un mois de la réunion – en mars – des bailleurs de fonds de New-York pour la reconstruction d’Haïti à l’initiative des Etats-Unis, ces informations raniment les débats sur la mise sous tutelle d’Haïti par les Etats-Unis. Elles sont en outre en contradiction avec ce qui se dit officiellement côté haïtien et côté américain. Coordinateur des secours des Etats-Unis en Haïti, Lewis Lucke a, début février, apporté des précisions sur la mission de son pays qui "est totalement humanitaire, qu’il s’agisse de sa composante militaire ou de sa dimension civile". Il a aussi expliqué qu’il revenait au gouvernement haïtien de définir le plan de reconstruction, lequel "sera soutenu les Américains".

Malgré tout ce qui se dit, la population tant en Haïti que dans la diaspora haïtienne aux Etats-Unis, particulièrement en Floride, voit les choses autrement. Là-bas, des médias haïtiens ont même organisé des sondages relatifs à une mise sous tutelle d’Haïti par les Etats-Unis. Les résultats sont favorables entre 60 % à 80 %. Cette diaspora n’hésite pas à prendre position en faveur d’une tutelle américaine en Haïti. Dans le sud d’Haïti, un pasteur protestant très écouté et harangueur de foules, a récemment mis en circulation une pétition appelant l’Oncle Sam à placer Haïti sous son protectorat permanent. La pétition a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures. Les élites politiques et économiques haïtiennes, à de rares exceptions, semblent être prêtes à s’accommoder également d’une tutelle renforcée et effective du géant nord-américain sur la république caribéenne. La perception de la corruption qui pèse sur les dirigeants haïtiens, l’incapacité remarquable de l’équipe en place dans la gestion de l’après-séisme, sont au nombre des facteurs expliquant leur position. Certains ont avancé la question de proximité géographique d’Haïti avec les Etats-Unis. Dans une lettre datée du 9 février 2010, Dumas Simeus, un Haïtien-Américain résidant aux Etats-Unis, multimillionnaire et ex-candidat à l'élection présidentielle de 2006, a ouvertement demandé au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, de placer Haïti sous tutelle onusienne pour au moins vingt ans.

Il faut dire qu’en dépit des apparences, la compétition bat son plein entre Américains, Européens et hauts cadres onusiens à Port-au-Prince en termes de visibilité et d’influence, et sur le leadership international qui pilotera la reconstruction. Si, en privé, les discussions vont bon train sur l’éventualité d’une tutelle américaine ou onusienne déclarée, il n’y a pas encore vraiment en Haïti de grands débats publics sur la question.
Entre-temps, les va-et-vient des chefs d’Etat et de gouvernement se poursuivent. Le 15 février, Haïti a reçu la visite du Premier ministre canadien, Stephen Harper. Cette visite a été suivie par celle de Nicolas Sarkozy, le 17 février. Le président français, a-t-on appris, avait dans ses valises son propre plan de reconstruction d’Haïti qu’il devait soumettre aux officiels haïtiens. Il y a donc le plan Sarkozy et le plan Obama. Le séisme du 12 février semble avoir emporté tout ce qui restait de souveraineté à ce pays dévasté. Haïti avait, par le passé, fait souvent les frais des luttes d’influence entre les puissances occidentales, et de leurs visées hégémoniques dans les Amériques. Dans le malheur, la même dynamique continue. Pour le meilleur ou le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti Empty
MessageSujet: Re: Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti   Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti EmptySam 20 Fév 2010 - 19:39

Fè yon sondaj se ak 90% ayisyen ap vote pou flanke prop peyi yo sou titel. Se sa wi mwen vle evite, se tandans sayo ki mande nou dwe vijilan. Se rezon sayo moun tankou Marc-Henry ap kriye pou yo pa ranvèse Preval, eske se pa jwèt etranje kap lese sitiyasyon degrenngole pou flanke l nan premye avyon pou lese peyi dAyiti.

Talè defansè Preval pral rele, kriye, fè kolè pou yo retounen ti prezidan yo. Mwen di tonas gouvenman sa dwe lonje men bay tout resous peyi a. Antoure ak moun konpetan pou prezante yon pwogram korèk bay donatè yo pou sove nachon an.

Se tout saki rete mouche pou fini prezidans li. E pwi rashe manyok li kite pouvwa pou yon gouvenmanm dinyon nasyonal ke li menm kap patisipe ladann. O mwen annou travay pou se pwopozisyon Ayisyen blan pral egzekite. KITE PREVAL POU KONT LI, SE YON DIKTA, AK YON REMÈD CHEVAL YO PRAL FLANKE PEYI DAYITI.

Kisa nou refize konprann blan meriken pa kwè nan ekip sa pou jere bann milya yon rekonstriksyon. Kisak difisil pou konprann. Antouka swiv pou wè gen anpil desizyon ki pral pran nan mwa prochen. Tout radot zanmi ak sipotè ,sipotèz Preval ap voye monte etranje yo pap mashe ladann. Yo bezwen konpetans, onetete, transparans.

Dayè anpil poupale, konsiltasyon, monte vini kap fèt pou devlope meyè estrateji pou ede konstriksyon peyi dAyiti. Ti pwoblèm ki genyen se yon mete dako ant tout peyi donatè sayo ki poko finalize. Li ta sanble tout moun ap tire fisèl yo pou enfliyans yo nan rekonstriksyon sa. Rezon premye minis Bellerive vag chanm depite yo pou tann vrè jesyonè ak responsab peyi dAyiti bay direksyon yo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti Empty
MessageSujet: Re: Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti   Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Whashington envisagerait la tutelle d'Haïti
» Tutelle ou tuteur international ?
» Patrick Lagacé propose la tutelle d'Haïti
» 2ème article en 2 jours qui demandent la tutelle d'Haïti
» L.A. en Tutelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: