Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:03

Ouvrons donc un vrai débat sur les partis politiques haïtiens et sur l'exercice du pouvoir.


Considérant que chacun a du pouvoir


Le pouvoir se prend et est défini par;

- Les situations
-Les relations
-Les perceptions
-Et les actions des autres


Bien sur, cette démarche se veut une invitation nationale au dialogue dans laquelle s'inscrit le développement de la société. Tout le monde semble être d"accord pour dire que Haïti a besoin de trois partis politiques démocratiques forts pour agir au cœur de la nation haïtienne. Ces partis porteront sur les conditions idéologiques ayant une influence sur le bien-être de la collectivité et sur les processus du développement économique , social et politique mis en oeuvre par ces partis, qu’ils sont de gauche-de droite ou du centre, pour améliorer la qualité de vie , le bien -être de la population et affronter les conditions que sont la pauvreté, l'injustice et d'autres formes d'inégalité sociale.

Pour un vrai débat sur les partis politiques, nous devrons mettre l'accent sur les structures des partis et essayons d’examiner dans l’ensemble ce qui n'a pas marché pour en proposer une nouvelle vision nationale pour le meilleur et non pour le pire..


PS: Je pense qu'il faudra élargir le débat sur tous les partis politiques haitiens de 1950 à nos jours. En 2006, je pense que c'est le moment ou jamais pour les haitiens d'une même idéologie politique de se prendre en main et former de deux grands partis politiques démocratiques haitiens; De Gauche ou Conservateur.

Bonnes discussions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:17

Rodlam Sans Malice
Senior


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 90

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Hier à 21:00

--------------------------------------------------------------------------------

Mon shè Thunder

Ou se yon nonm korek si w genyen dwa site bagay ou di ke lavalas fè nen 10 zan ke yo fè ak gouverne peyi ya nen premye paragraf la epi ou jwen moyen pou di ke ayisyen di ke yo regrete Duvalier e byen se Windsor k.Laferière kite genyen reson lè li te di ke Duvalier fè tout ayisyen tounnen zonbi.Tenkou yo konn di en angle;" There are statistics and there are lies."




OBSERVER KEEN
Junior


Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 13

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Aujourd’hui à 12:33

--------------------------------------------------------------------------------

thunder, let me tell you something that you may have forgotten:
if an election has been confirmed to have irregularities, that does not necessarily make the official result illegitimate.
why?
for the result to be illegitimate, the contenders must prove that the irregularities are done in such a way that without them, the result would have been otherwise.
Remember, the burden of proof is on the accuser--- for instance, Mr. Obrador in Mexico claims fraud and presents evidences and succeeds in getting a partial recount that reduces the official initial lead against him from 240,000 to a mere 4000. Therefore, His demand for a total recount is legitimate given the already significant corrective result of a partial recount; But, that was not the case in the two elections of former president Aristide with regard to the perpetual opposition because the evidences can be deduced from the recent polls themselves.

Thunder, let's think this through together without fanaticism or antagonism:
who were the main contenders against former president Aristide?
I can reasonably assume that they were SERGES GILLLES, MANIGAT, and K-PLIM.
What did the recent polls show?
It unmistakingly showed that after many political fusions involving those relatively main contenders, their combined electotal gain did not exceed 25% of the general electorate.
what does that tell you as a political observer?
it means that these political parties' recognition is due more to media than to popular affiliation.
NOW, how does that relate to the parliamentary elections upon which the perpetual opposition had based its rallying cry?

Look at the make-up of the senate today: it is composed mainly of Lespwa, opl, fusion, kid and lavalas.
if one reexamines the results of the parliementary elections, one will unmistakingly see a clear pattern: the OPL, FUSION AND KID senators are predominantly third and second senators, and that the candidate in fourth position( the runner-up loser) is either lespwa or lavalas. In addition, the margin between the second, third and fourth position tends to be very small.
When taking this pattern into consideration with respect to recent history, one can safely argue the following:
In the absence of political fusions and the desintegration of the lavalas party into divergent offshoots( i.e louvri barye), these second and third senate candidates of FUSION and KID would have received less vote which would have lessened an already small victory-margin to the point of defeat.
In other words, without the recent political fusions, the third and second senators would more than likely be lespwa or lavalas.
In conclusion, since lespwa has unmistakable affinities with lavalas, and that, in fact, many of its current senators are former lavalas candidates, one can reasonably assume that the majority of their electorate would have voted for lavalas in their absence or that of their party; and since lespwa was not a party during the parliementary elections contested by the perpetual oppositin, and since there were no political fusions as we have seen them in the last elections, and since the margin between second, third and fourth positions was very small, it becomes readily obvious to an impartial analyst that the results of the contested parliementary elections of 2000 would reflect those of 2006.

THUNDER, I have a very simple question for you:
if a team does not go on the filed to contest a game, can it legitimately claim that it was victimized by a viscious referee after being eliminated via forfeight?

Dernière édition par OBSERVER KEEN le Ven 1 Sep 2006 - 13:25, édité 2 fois




Jude
Senior


Age: 52
Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 55

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Aujourd’hui à 12:52

--------------------------------------------------------------------------------

Après cet intéressant raisonnement, j'aimerais souligner une chose qui n'a pas été suffisemment mise en exergue à mon avis : the desingration of the lavalas party.
Si l'on considère la théorie de l'évolution de Darwin, ceci n'est pas innocent.

Etant donné que le thème du forum semble être le changement de l'état et de la société haitienne, il serait sage de ce demander pourquoi cette évolution a-t-elle eu lieu ?
Pour éclaircir le problème qui peut paraître flou à ce stade, j'aimerais que nous considérions la baisse de la popularité du parti lavalas et que nous le remettions en question, sans parti pris, sans préjugé, pour avoir une idée de la raison pour laquelle il n'a pas gagné les dernières élections.


Une fois ceci fait, j'aimerais que nous considérions le fait que l'essence même de la société haitienne est en voie avancée de délinquessence, et que nous nous demandions si une société non structurée ne réprensente pas une menace suffisante pour justifiée un rappel à l'ordre musclé de l'étranger.
Prenons au hasard l'exemple d'une intervention militaire dominicaine, justifiée par le fait que l'ONU n'est pas d'une grande efficacité.
Ce qui est la question à l'origine de ce thread.


Je pense que vous avez compris ce que je suis en train de faire : "coller" les deux idées développées dans ce thread, l'intervention militaire et la question du parti politique à l'haitienne.
Ces questions étant étroitement liées, je pense qu'on gagnerait à les confronter.

Merci d'avance pour vos contributions.




piporiko
Junior


Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 14

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Aujourd’hui à 13:13

--------------------------------------------------------------------------------

FANMI LAVALAS N'AVAIT PAS PARTICIPE AUX DERNIERES ELECTIONS.lA DIRECTION DU PARTI ETAIT EMASCULEE,EMPRISONNE ET EXILEE.L'AMBASSADE AMERICAINE AVAIT CO-OPTE QUELQUES VENDUS POUR LE VIDER DE SA SUBSTANCE.AU OU L'ON NSE PARLE ,QUI PEUT SE TARGUER DE METTRE DANS LA RUE 1 DEMI MILLIONS DE PERSONNES.DANS LES PROCHAINS MOIS,VOUS ALLEZ VOIR CE QUE C'EST FANMI LAVALAS.LES RESPONSABLES SONT ENTRAIN DE PREPARER LES SENATORIALES DE 2008.




OBSERVER KEEN
Junior


Inscrit le: 29 Aoû 2006
Messages: 13

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Aujourd’hui à 13:40

--------------------------------------------------------------------------------

jude, considering the media's systematic assassination of the lavalas-party to which every crime on our soil is delibrately linked, and the fact that the party was in internal disarray prior to elections, its ability to win two senate seats is not a sign of weakness, but rather that of resilience.
in terms of evolution, this is amazing, being able to do relatively well in the senate with minimal number of candidates while the party was under clouds of suspiscion and scandal. many candidates could not campain freely without being harrassed or threatened by former soldiers; the party's leaders were either exiled or incarcerated. jude, if one survives a plane-crash with two amputated legs in which most people would have been carbonized, then the survivor's sustained injuries should not be perceived as a sign of weakness but rather that of strenght.

jude, fusion and KID did not do much better despite their unified platform and their apparent public re-emergence as the so-called saviors of democracy by forcing out the so-called dictatorship of former president Aristid.

P.S: I hope that I have answered your questions at least in part!!!!




Jude
Senior


Age: 52
Inscrit le: 21 Aoû 2006
Messages: 55

Sujet: Prochaine intervention militaire en Haiti ? Aujourd’hui à 14:01

--------------------------------------------------------------------------------

OBSERVER KEEN a écrit:
jude, considering the media's systematic assassination of the lavalas-party to which every crime on our soil is delibrately linked, and the fact that the party was in internal disarray prior to elections, its ability to win two senate seats is not a sign of weakness, but rather that of resilience.
in terms of evolution, this is amazing, being able to do relatively well in the senate with minimal number of candidates while the party was under clouds of suspiscion and scandal. many candidates could not campain freely without being harrassed or threatened by former soldiers; the party's leaders were either exiled or incarcerated. jude, if one survives a plane-crash with two amputated legs in which most people would have been carbonized, then the survivor's sustained injuries should not be perceived as a sign of weakness but rather that of strenght.

jude, fusion and KID did not do much better despite their unified platform and their apparent public re-emergence as the so-called saviors of democracy by forcing out the so-called dictatorship of former president Aristid.

P.S: I hope that I have answered your questions at least in part!!!!

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'analagie de l'avion. Lorsqu'un avion s'écrase, c'est un échec pour la compagnie aérienne. Qu'il y ait un survivant peut-être même pire pour elle étant donné les indemnités qu'il pourrait lui demander.
C'est un échec monstre, et que ce dernier ne soit pas complet rend l'affaire encore plus triste car il rappelle que tous les passagers auraient pu survivre si les autorités aériennes avaient pris leurs responsabilités.

En rapportant cette analogie au parti lavalas, c'est un échec pour un parti au pouvoir depuis plus de 10 ans d'arriver à ne prendre quelques malheureux sièges.

Si l'on considère ceci :
many candidates could not campain freely without being harrassed or threatened by former soldiers; the party's leaders were either exiled or incarcerated.
N'est-ce pas un échec pour un parti si longtemps au pouvoir d'atteindre une position de telle faiblesse ? N'est-ce pas un échec pour qu'après 10 ans il n'ait pas réussi à assurer une paix suffisante en Haiti pour que la scène politique soit calme ? N'est-ce pas un échec de ne pas avoir réussi à pacifier la situation de manière à ce que les coups d'état ne soient plus possibles ?

Ce parti a peut-être récemment montré des signes de renforcement, mais il ne faut pas oublier ses défaites précédentes.

Dans la classe sociale haitienne qui m'est la plus proche, Lavalas était le parti qui allait changer le monde. Pour nous avoir donné tant d'espoirs qui ne sont se révélés que pures chimères, nous sommes obligés d'être très méfiants vis-à-vis de la politique en général, aujourd'hui.

C'est pour cela que nous sommes un peu fatigués lorsque vous parlez des "réussites" actuelles lavalasses en omettant sciemment le reste. Il y a eu trop de mensonges et de promesses non tenues.
Notez que tous les partis bénéficient de cette défiance, lavalas un peu plus que les autres car c'est celui qui a été au premier rang ces derniers temps.

Donc quand vous comparez lavalas avec fusion & KID, en disant que ces derniers n'ont pas fait mieux, vous abondez en fait en mon sens : tous ces partis ne valent sûrement pas grand chose.


Pour revenir au sujet, le fait de ne pas avoir de structure politique haitienne peut-elle empirer les choses en nous amenant une intervention étrangère musclée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:18

Il est encore trop tôt pour que l'on puisse avoir 2 ou 3 grands partis, de natures et de tendances différentes. Un parti est le reflet de la société qu'il a produit, et la société haitienne n'est pas encore assez riche (je ne parle pas de richesse matérielle) pour nous offrir cela.

Une solution non dénuée d'intérêt serait celle adoptée par Préval à la base : une plateforme regroupant différents groupes. De manière à prendre le meilleur de ce que nos hommes politiques peuvent nous offrir actuellement et à le faire fructifier pour ensuite avoir un pays stable où la différence politique serait possible et même souhaitée.

Il est à noter que cette dernière étape est sûrement celle que l'on a ratée avec Duvalier. C'est, je pense, ce qu'a voulu nous rappeller Sans Malice plus tôt en citant Laferrière : "Duvalier a transformé les haitiens en zombis" (je ne suis pas sûr de cette citation - voir Sans Malice pour plus de détails).
En imposant son parti, en empêchant les autres courants politiques ce dernier a donc contribué à la mort de l'âme haitienne car il l'avait empêchée de s'exprimer. En détruisant ainsi le système politique il a bloqué le développement du pays, tout en pouvant jouir des fruits du travail des générations précédentes.

Là se trouve donc une clé : le dialogue politique doit être rendu possible et même plus, il doit nous enrichir. Un peu comme cherche à le faire ce forum.
L'empêcher revient à nous autodétruire.

De l'étude des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006, c'est ce que je retiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:24

Jude

Posons cette question a dix haitiens; êtes-vous de gauche ou de droite? Je suis certain que 95% vont vous répondre qu'ils sont de gauche. En fait, la somme des gauchistes Haitiens pourrait donner facilement un grand parti de gauche Haitien en Haiti, n'EST-CE PAS ?

Aidez-moi à comprendre pourquoi serait-il impossible que les gauches puissent former un grand parti politique comme le PRI du Mexique, par exemple...


Donc si on éliminera les 40 des 50 partis de gauche, on arrivera à réaliser mon rêve de former trois grands partis politiques haitiens. ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:43

Marc Henri, il me semble qu'il y ait une faille dans votre raisonnement.

A mon avis, une majorité d'haitiens est de droite. Beaucoup sont "devenus" de gauche par opposition aux régimes Duvaliéristes, et ce surtout parmi les haitiens *évolués*.

Mais il ne faut pas oublier la population rurale. Celle-ci a été la base de Duvalier père, et elle a été mise à l'écart par Aristide. Un paysan est, presque par définition, conservateur. Or la majorité de la population haitienne est rurale, et souvent paysanne.

Si vous demandez aux Port-au-Princiens s'ils sont de gauche ou de droite, une majorité vous répondra effectivement qu'ils sont de gauche. Posez la question aux Haitiens et vous aurez la réponse inverse.

La gauche doit pouvoir former un grand parti politique. Rien ne s'y oppose vraiment, à part que personne n'a les moyens de le faire actuellemnt. Ce serait pourtant souhaitable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:50

Jude, vous venez de m'apprendre quelque chose et je vous en remercie. QUand je parlais de Conservateur , je faisais allusion à la droite conservatrice. Si vraiment les paysans sont de la droite conservatrice et bien, c'est toute une surprise.

Je suis un port-au-Princien et Port-au-Prince n'est pas Haiti, heureusement !

Jude

Vous pensez sincerement que les haitiens étaient de droite au debut. La droite comme le parti republicain ou le parti conservateur du canada. Je n'arrive à le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 16:58

Marc Henri a écrit:
Jude, vous venez de m'apprendre quelque chose et je vous en remercie. QUand je parlais de Conservateur , je faisais allusion à la droite conservatrice. Si vraiment les paysans sont de la droite conservatrice et bien, c'est toute une surprise.

Je suis un port-au-Princien et Port-au-Prince n'est pas Haiti, heureusement !

Jude

Vous pensez sincerement que les haitiens étaient de droite au debut. La droite comme le parti republicain ou le parti conservateur du canada. Je n'arrive à le croire.

Je suis plus un moun mòn qu'autre chose à l'origine. Je n'ai pas coupé les liens avec mes racines, et je peux vous dire qu'ils sont nombreux à regretter l'occupation américaine du début du siècle passé... C'est dire s'ils sont conservateurs !

Si vous connaissiez la campagne, vous auriez constaté que les lieux s'appellent souvent de la même manière qu'à l'époque coloniale, mais surtout que les relations sociales sont régies de la même manière.
Je ne vais pas vous faire un cours là-dessus, mais c'est un environnement social qui ne bouge que fort peu, quelque soient les turpitudes politiques que vit Port-au-Prince.

Le seul petit problème est que la notion de droite/gauche est souvent un peu floue pour cette frange de la population, mais ce problème peut être facilement surmonté en constatant l'écho qu'ont les idées de droite chez ces personnes.


La République de Port-au-Prince est un monde bien fermé, et coupé d'une grande partie des réalités haitiennes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 17:23

Jude

Je sens que le débat est bien lancé. Ma foi, j'essaye de comprendre pourquoi il y a si peu de partis de droite conservatrice en Haïti considérant ce que vous venez de m'apprendre. Vraiment, je sais qu'en Amérique les paysans votent beaucoup pour la droite mais en Haïti, je croyais que c'était le contraire puisque les paysans n'ont pas d'école, pas d'hôpitaux et que ce sont les gauchistes qui promettent ces genres d'infrastructures. En tout cas, j'attends de voir la ou les réactions de Joël, sans Malice et bien d'autres. J'avoue que je suis très surpris et content à la fois de cette information. Parce que je ne peux pas vous le cacher, je suis très libéral même quand j'essaye d'être socialement/libéral. Libéral dans le sens Américain .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 17:41

Marc Henri a écrit:
Jude

Je sens que le débat est bien lancé. Ma foi, j'essaye de comprendre pourquoi il y a si peu de partis de droite conservatrice en Haïti considérant ce que vous venez de m'apprendre. Vraiment, je sais qu'en Amérique les paysans votent beaucoup pour la droite mais en Haïti, je croyais que c'était le contraire puisque les paysans n'ont pas d'école, pas d'hôpitaux et que ce sont les gauchistes qui promettent ces genres d'infrastructures. En tout cas, j'attends de voir la ou les réactions de Joël, sans Malice et bien d'autres. J'avoue que je suis très surpris et content à la fois de cette information. Parce que je ne peux pas vous le cacher, je suis très libéral même quand j'essaye d'être socialement/libéral. Libéral dans le sens Américain .

Marc Henri, il faut savoir que la gauche n'a pas le monopole des bonnes idées ! Le rapport des paysans à la droite s'explique en partie par l'histoire.
La gauche (communisme et socialisme) est un produit de la ville et de la concentration des personnes. Par exemple, Lénine et Staline se reposaient sur la classe ouvrière, sur les employés des usines. Et jamais, au grand jamais, sur les paysans. Au contraire, ces deux-là ont bien souvent transformé les paysans en victimes...
Alors que le paysan est attaché à sa terre de part son travail, et refusera tout changement. D'où son comportement conservateur.

Mais le cas d'Haiti est un peu particulier, où étant donné la déconstruction avancée du tissu social, la plupart des haitiens n'attendent pour le moment simplement un parti politique qui fasse son travail, quel que soit son orientation.
Droite comme gauche pourrait donc facilement passer à condition d'être cohérent, d'être sensé, et d'agir.
Mais un parti de droite pourrait facilement prendre le pouvoir s'il arrive à faire voter les paysans.

N'oubliez pas Duvalier, cher Marc Henri, qui a justement joué sur ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 18:32

Jude

Votre affirmation de l'appartenance de la paysannerie haitienne est-elle basée sur des enquetes scientifiques ou de votre perception?Comment peut-on situer un paysan analphabète en haiti?Je dis analphabète pas en terme d'intelligence mais plutot en terme de capacité de distinguer entre ce que nous appelons la gauche et la droite en politique.

Pour montrer sa préférence envers quelque chose ou une doctrine faut-il bien qu'on sache les idées de cette doctrine.or nous savons tous le paysan haitien n'a jamais eu l'occasion de s'instruire;il s'occupe de son lopin de terre. de ses chevaux et de sa famille.Est-ce pourquoi les demagogues haitiens s'en sont servis pour franchir les echelons du pouvoir.

Je reste persuadé qu'un parti de gauche bien structuré avec des cadres pour l'instruction civique et politique de nos paysans n'aura aucune difficulte à attirer leur sympathie.Nos partis ,que ce soit le parti liberal,le Mop.et plus prés de nous le parti Lavalas ont ete tous des chapelles pour gagner les elections.Il faut une nouvelle conception de partis polituqes en haiti.Quel est son but;comment compte-t-il atteindre ce but.Comment elire le Directoire et le Secretaire General.Il faut des lois qui regissent le fonctionnement du parti.Le Secretaire General ne doit pas etre un dictateur à vie.Voila a mon humble avis la tache qui incombe à la nouvelle generation.Il faut eviter les scissions causées par l'ambition du pouvoir.Oui il faut le repeter: si Francois Duvalier et Daniel Fignole avaient pu s'entendre je suis persuade que le MOP aurait pu etre un parti à l'instar du PRI Mexicain ou du Parti Revolutionnaire Dominicain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 18:50

Je crois que les considerations d'appartenance a la gauche ou a la droite et meme de partis politiques tout court (pour le commun des mortels), n'interviennent qu'a partir du moment ou:

1) vous avez une societe ou la grande partie de la population peut subvenir a ces besoins (un certain niveau de developpement).

2) vous avez une stabilite democratique.

3) vous avez une societe ou il a un certain niveau de justice

Sinon, comme l'a dit Jude, les gens (qu'ils soient de la campagne ou de la ville) n'attendent qu'un parti ou un individu qui va faire son travail.

Et en Haiti, faire le travail signifie chercher a combler les 3 points mentionnes plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 19:06

Dire que la paysannerie haitienne est conservatrice est,il faut le dire ,stupide.

Les mouvements de contestation du statu quo haitien ,avaient toujours leurs origines dans la paysannerie haitienne.
Les mouvements de Jean Jacques Acaau,et de Goman étaient des mouvements radicaux.

Leur mouvement c'était pour réclamer ce que L'EMPEREUR (GLWA A LI POU TOUT TAN GEN TAN) avait promis ;le partage équitable des richesses du pays.

N'est ce pas ACAAU dans sa perspicacité révolutionnaire ,qui avait déclaré que "




Nèg rich se milat,milat pòv se nèg.
Et puis ,comment la paysannerie haitienne ,pourrait elle ètre de droite?
La droite ,par définition est conservatrice.Comment un paysan haitien ,s'il n'est pas un grand don,voudrait conserver un système ou ses enfants n'ont pas accès à l'éducation,ou il ne peut pas manger à sa faim,ou lui et ses enfants ne peuvent pas recevoir des soins de santé?
Non,mille fois non.
Et puis quelqu'un a avancé cette théorie que les pyasans haitiens avaient une certaine nostalgie de l'Occupation américaine.
Allez relire l'histoire,les paysans haitiens ont opposé une résistance féroce à l'Occupation américaine.avec CHARLEMAGNE PERALTE et BENOIT BATTRAVILLE,à leur tète.
Ce sont les urbains qui avaient accepté l'Occupation,pas les paysans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 19:28

Se bon dye ki fè ou la pou pote korektyon a tout aberatyon.(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 19:38

Vous voyez Marc Henri, voici l'exemple typique d'un Républicain de PauP. Il va tout analyser à travers ce qu'il pense, ce qu'il a vu à l'école, ce qu'il a entendu pendant qu'il jouait au militant ou à faire ce qu'il croit être de la politique, tout en oubliant malheureusement d'aller sur le terrain.
C'est tout à fait ce type de pseudo-intello qui a mené le pays là où il est.

Autre chose intéressante à noter, c'est cette phrase-ci :
Dire que la paysannerie haitienne est conservatrice est,il faut le dire ,stupide.

Rappel :
7) Obligation de civilité, être poli et de maintenir des échanges fructueux entre les membres du Forum Haiti.

Et après on se demandera pourquoi l'ancien forum a fermé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 19:46

Bien que le professeur eusse tapé un peu trop fort ,mais sa correction n'est pas inutile.Jude ,vous n'etes pas le seul à frequenter la paysannerie haitienne.Et l'histoire citee par Joel ne corrobore pas votre opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kami
animatrice
animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2981
Localisation : ICI
Opinion politique : La séparation des pouvoirs
Loisirs : Lecture, Dormir
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 22:00

Sans parti pris, mais je suis sure que tout mouvement penche sur la repartition des biens est gauchiste.

La reforme agraire n'a jamais ete le sujet favori de la droite et tout gouvernement qui se penche sur la reforme agraire et la repartition des biens et des richesses est toujours vu comme un gouvernement gauchiste. Tel a ete le cas de Jean Jacques Dessalines qui a voulu donner la terre a ceux qui la travaille et comme consequence de son acte il a paye de sa vie pour ces idees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 22:36

Rodlam Sans Malice a écrit:
Bien que le professeur eusse tapé un peu trop fort ,mais sa correction n'est pas inutile.Jude ,vous n'etes pas le seul à frequenter la paysannerie haitienne.Et l'histoire citee par Joel ne corrobore pas votre opinion.
C'est bien méconnaitre l'histoire et les paysans qu'imaginer un seul moment qu'un paysan puisse être de gauche...

Par exemple, Aristide, bien que descendant de Duvalier, ne s'est pas appuyé sur la paysannerie.
Sous Duvalier, les camions amenaient les manifestants de la campagne vers la ville, alors que sous Aristide c'était le contraire. Ou d'autres fois des bidonvilles vers la ville.



Very Happy Very Happy affraid affraid

Jean Jacques ACAAU-le-militaire serait donc un homme de gauche ! On dirait qu'il existe des malhonnêtes sur ce forum qui n'hésitent pas réécrire l'histoire !
Jean Jacques ACAAU-le-militaire, l'homme qui a accepté (voir demandé puis obtenu) un poste important dans le sud pour se calmer serait un homme de gauche !
Jean Jacques ACAAU-le-militaire, l'homme qui a trouvé que ce poste n'était pas assez bien et qui a ensuite fait le forcing pour partir dans la République de Port-au-Prince serait un homme de gauche !

Jean Jacques ACAAU qui s'est simplement illustré dans un petit conflit de campagne a été miraculeusement transformé en héros par des dignitaires de la République de Port-au-Prince pour servir leur idéologie...

Et ceci pourquoi ?

A cause principalement de son discours opposant noir à mulâtre !
En effet, ça fait plaisir aux manipulateurs des paysans ! A ceux qui manipulent les masses ! Aux populistes !

Duvalier a utilisé cette tactique. Aristide aussi. Et maintenant, après tous ces exemples de vicieux manipulateurs des paysans, voici que sur ce forum on vient me ressortir cet exemple !

Cher, très cher Joel, pour être sorti de la masse habitant les mornes j'ai malheureusement appris certaines des grosses ficelles qu'essaient de nous faire avaler des personnes sans scrupules, de manière assoir leur pouvoir sur une fausse base idéologique. J'ai été obligé de passer par cela pour ne pas me faire manger tout cru par les personnes dans votre genre. Par les manipulateurs de l'histoire, des hommes, des faits, des symboles.

Je trouve cela triste qu'après Duvalier, qu'après Aristide, vous osez encore reprendre le discours de ces personnes-là, et ce sans aucune honte!
Les Duvaliers qui sont allés avec d'autres personnes que des haitiennes bien noires.... l'Aristide qui n'est pas marié à une femme noire... A moins que mes yeux ne me trompent ? Sa femme serait-elle noire comme l'ébène ?

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Tel est le discours que vous me tenez à l'instant !

Ce qui est triste, c'est que Sans Malice, que je pensais empli de sagesse du son âge, accepte sans broncher vos symboles détournés...



Kami, chère modératrice, modératrice oh combien précieuse, vous me dites que tout mouvement ayant pour objectif la répartition des biens et des richesses est de gauche !

LIBERTE, EGALITE, PROPRIETE !

Tel est le cri qu'on pousser les bourgeois français lors de la Révolution !




Le simple bon sens n'est pas un privilège de la gauche, contrairement à ce que cette dernière voudrait nous faire croire aujourd'hui...
Et à ce qu'apparemment beaucoup croient ici.



Je pense qu'il est inutile de préciser que je ne suis pas de droite. De gauche non plus.

Je refuse tout simplement la manipulation du peuple par des courants politiques !


Je le respecte trop pour lui faire ça ! Contrairement à d'autres sans scrupules sur ce forum.
Qui d'ailleurs essayent de faire tomber les règles de bienséances du forum dès son départ, pour que les opposants à leurs idées partent, de manière à ce qu'ils se retrouvent seuls maîtres du terrain !



Pour revenir à ce que j'avais dit sur les américains et la paysannerie, c'est l'ancienne génération qui me tenait ce discours. La génération actuelle est anti-américaine, et les jeunes d'aujourd'hui sont parfois pro-américains, mais ils ont alors pour référence l'occupation illégale de 94.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marc-Henry
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5982
Localisation : Canada
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Lobbyiste

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 22:54

Messieurs, messieurs prenons une grande respiration. Contrôlons nos émotions pour le meilleur et non pour le pire.

Messieurs, messieurs, puis-je compter sur vous ? Vous êtes capable de discuter dans le respect des uns et des autres. Je suis certain que vous en êtes capable. Vous êtes assez habiles pour convaincre par des bons raisonnements historiques . Alors, argumentons-nous san nou pa faché, san nou pa voyé pie. Allez mes amis. an nou palé. J'avoue que j'aime cette discussion mais concentrons -nous sur des faits. Nous sommes ici pour parler d’Haïti. Nous sommes ici pour débattre de l’avenir d’Haiti. Nous sommes ici pour commenter l’actualité politique en Haïti. Nous sommes ici pour échanger et je vous assure que plusieurs politiciens haïtiens nous lisent tous les jours au forumHaiti alors ayons un peu de respect pour ceux et celles qui nous lisent dans le monde surtout en Haiti.
Merci anpil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumhaiti.com
Jude
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1732
Localisation : Frans
Loisirs : Financial Exchanges - Geopolitic
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le progressiste !

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Ven 1 Sep 2006 - 23:07

Merci pour ce rappel à l'ordre Marc Henri. J'ai en effet un peu débordé, et j'espère me contrôler davantage par la suite.

A condition qu'on ne m'oblige plus à avaler de mensonges, cela s'est trop fait et je suis fatigué par cela.

Il faut comprendre qu'après tout ce temps passé sur cette terre, qu'une personne ose me ressortir des mensonges qui étaient déjà là lorsque j'étais petit me m'énerve un peu. Cela représente un manque profond de respect pour l'intelligence humaine, et une volonté de manipuler qui m'effraye.
Lorsqu'en plus mon interlocuteur n'est pas courtois, je m'égare.

Je ferai attention à l'avenir, Marc Henri. Je n'ai pas envie de causer des problèmes à ce forum qui m'a l'air extrêmement prometteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 0:05

Jude

Ecoutez.Joel n'a pas employe le mot stupide pour vous decrire; une remarque peut-etre stupide sans que l'auteur soit un idiot.peut-etre qu'il aurait du employer absurde.

Maintenant raisonons un peu ;d'aptres vos raisonnements un militaire ne peut pas etre de gauche?Paul Laraque et son frère Frank sont-ils de l'extreme droite?Tout d'abord il faut defenir la gauche et la droite.Pourquoi un paysan haitien vaudouisant sans terrre ,sans education qui croupisse dans une misère abjecte ne se revolteraiit pas contre le statuquo s'il est bien motivé et eduqué.Savez-vous ce qui s'est passe a Cazale et dans d'autres localites du pays?La gauche haitienne a commis beaucoup d'erreurs.;comme un ancien militaire haitien critiquait l'envoi d'un mulatre dans les coins recules de l'Artibonite pour promouvoir le socialisme.Mais votre affirmation n'est basée sur aucune pratique.ou données fiables.Savez-vous comment on chassait les paysans a la campagne pour les emmener à Port-au-prince les 22 Septembre?au debut c'etait les menaces des chefs de Section, des VSN qui les obligeaient à prendre part à ces manifestations.Je ne dis pas qu'il n'y avait pas quelques partisans du President qui se rendaient de leur propre gré, mais la majorité des paysans etaient mecontents.

J'ai travaillé dans les mornes pendant 3 ans. j'ai parlé aux paysans; j'ai partagé leur misère et j'ai entendu leurs complaintes.Je vous assure si la gauche haitiene avait des gens beaucoup plus pragmatiques et qui planifiaient bien leurs operations et bien les resultats seraient beaucoup plus satisfaisants.Je ne prone pas le socialisme,ni le communisme,mais seule une revolution peut apporter un soulagement aux souffrances des malheureux.Revolution n'est pas synonyme de lutte armée ni de socialisme.Nous avions eu la revolution en france ,aux Etats-unis,et en haiti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 2:44

Jean Jacques Acaau était un militaire,donc il ne pouvait pas ètre un homme de gauche?
Presque toute la population haitienne ,avait une pratique militaire à l'époque d'Acaau.

Après tout ,la Révolution Haitienne ,une des plus grandes de tous les temps (pour répéter un historien américain),était une guerre totale,par hommes ,femmes,enfants.

Le but de la révolte de Acaau,c'était pour une meilleure répartition des propriétés du Sud ,accaparés par les généraux ,Noirs et Mulatres ,après la fin de la guerre de l'Indépendance,comme l'on sait.
Jean Jacques Acaau est un homme de gauche;il est décrit comme tel par un Paul Laraque par example.
Et puis Jean Jacques Dessalines n'était il pas un militaire;il est considéré par certains ,comme le premier des socialites haitiens.
Quand il poussa ce fameux cri "E nèg ke papa yo ann Afrik yo,yo pa p jwenn anyen?"

C'est du socialisme.
Et puis CESAR CHAVEZ,cet ancien colonel de l'Armée vénézuelienne ;qui est il;un homme de droite?
Et puis ,comment dans une discussion qui se voudrait sérieuse,vous diriez que vous répétez ,ce que des gens de l'ancienne génération vous auraient conté?

Laissez moi vous dire Jude,je suis né et grandit à Pétionville comme aussi mes "bizayèl".
J'ai grandit dans le culte de Pétion et Boyer,j'ai entendu des histoires terribles des gens du Nord.
C'était partie du folklore.Quand j'avais assez assez de maturité ,pour faire mes propres recherches ,j'avais réalisé que la plupart de ces histoires était un tissu de mensonges ,et quand je réalizai,que Boyer quand il avait conquis le Nord,avait fermé toutes les écoles ouvertes par Christophe ,avec son fameux " Nèg pa bezwen konn li,pou w travay la tè",mon dépit pour lui....

Je crois que cet acte posé par Boyer,est à la base du grand taux d'analphétisme que le pays ne s'est pas encore défait.

Et puis à propos de l'Occupation Américaine,il y a un grand volume de travail fait sur ce sujet par des historiens haitiens comme Gaillard et aussi par des historiens américains.
Il y a les fameux artricles de JAMES WELDON JOHNSON,dans la Revue "The Nation" ,que vous pourriez retrouver sur le Web.Ces articles avaient été publiés dans les années 1920s.
Il y a aussi les articles publiés par le Journal de la NAACP "The Crisis",de W.E.B. DUBOIS.

The Crisis ,farouchement opposé à l'Occupation,publiait des photos des atrocités commises par les militaites américains ,sur les paysans haitiens.
Il y a cette fameuse photo de ce paysan amputé de ses deux mains par un soldat américain.
Ces photos avaient ralliés l'Opposition contre l'Occupation parmi l'Intellectualité noire-américaine.
Bon,je ne veux pas ètre trop long;
Na kontinye!
P.S
Je suis d'accord avec Sans Malice ,il fallait que j'use le mot "absurde" au lieu de "stupide"
Oh!,la langue française!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 8:53

Pour aider a la discussion, je vous transmets le lien du Decret sur les partis politiques du 30 juillet 1986 qui a force de loi de nos jours.

Il est sur le site du CEP.

http://www.cep-ht.org/orgpoli.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1084
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 9:52

D'abord je refute cette idee de dire que la majorite de la population Haitienne est paysanne. Il fut un temps mais pas de nos jours. La majorite de la population a des racines paysannes, mais par force d'etre concentree dans nos grandes villes, ils oublient ou pretendent d'oublier tous les moeurs et les coutumes paysannes.

Par analyse on peut dire que les paysans sont des conservateurs mais de fait, les paysans sont deboussoles, ils n'ont aucun repere au niveau politique. Un paysan haitien est pret a devenir Un GAUCHISTE, UN CENTRISTE et/ou UN DROITISTE en une seule journee tout depend du mouvement auquel semble porter espoir. Il fut un temps beaucoup d'entre d'eux etaient des chefs de sections, tontons macoutes, miliciens etc.. Ils ont converti en Frap, Attache etc.. En 1991, ils etaient les plus francs Lavalassiens.
Les paysans sont "KOULE DLO A KOULE PI FRE" voila.

Cela ne peut pas dire que les paysans n'ont pas une conviction politique. Mais ils ne pourront l'identifier que si les partis politiques s'organisent. Le paysan suit la vague qui fait plus de bruit. Il ne faut pas citer seulement les paysans, je crois que la majorite des villageois ne savent pas n'ont plus ou ils se trouvent au niveau politique. D'ou la necessite d'avoir 3 grands partis structures pour eduquer la population politiquement.

Je suis pour l'emergence d'une nouvelle classe politique avec de nouveaux visages. Mais pour le moment il est inutile de parler de la formation de grand parti politique sans des lois sur la regularisation des partis. Autrement ce sera l'addition des chappeles poliques rien qu'au detriment du pays.

Il nous faut des lois pour eviter la proliferation des Partis comme "Djondjon". Tous ceux qui ressemblent doivent s'assembler par la loi. Dans un pays serieux, on ne peut pas donner 30 permis de fonctionnement a 30 Partis de gauche ou 30 partis de droite etc.
Il faut donner un permis par position( Un gauche, un droite, un centre). Je vous jure que si l'Etat prend ses responsabilites en ce sens, nous auront automatiquement 3 grands partis poliques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16038
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 10:33

Alex Jacques,

Qui va déterminer qui est de gauche et qui est de droite?
Pour certains qui se disent de la gauche,je les considère comme Benito Mussolini qui dans dans sa jeunesse était un socialiste radical mais qui pourtant avait été le proponent du fascisme en Europe,bien avant Hitler.
Hitler n'avait été qu'un imitateur de Mussolini,avec un pays bien plus puissant que l'Italie.
Les Serge Gilles,Victor Benoit,Micha Gaillard ne sont socialistes que de nom,ou plutot ils sont des nationaux-socialistes (lol).
Donc c'est la façon d'agir d'un parti qui détermine de quelle idéologie qu'il est.
Et puis dire que la population haitienne 'kote dlo an koule pi fre" pou li.
Pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex jacques
Star plus
Star plus
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1084
Localisation : Haiti
Date d'inscription : 23/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Fou de son pays

MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   Sam 2 Sep 2006 - 11:02

C'est parce qu'il est difficile de savoir qui est ou que je j'encourage l'Etat a etablir cette liste de trois. Mais en realite avant de former un parti politique, les membres fondateurs et allies savent tres bien ou ils sont et quelle direction qu'ils veulent prendre.

Et parmi ces trois ideologies, il n'y a pas de quoi d'avoir honte de s'achicher au prealable, d'ailleurs tout groupement politique qui ne peut pas etaler ses directives est mafieux et ne merite pas un permis de fonctionnement. C'est votre conviction et votre idiosyncrasie, personne ne peut blamer un Politicien d'etre de la Droite, de la Gauche et du Centre. Maintenant, il restera aux partis politiques de convaincre la population sur une telle ou telle ideologie, tel ou tel projet de societe.
En gros c'est le peuple qui entant q'arbitre supreme aura a choisir qui d'entre ses 3 levangiles trouva sa benediction.

Meme etre "RADICAL" n'est pas banit dans une democratie. Et pour le bien-etre de ce peuple, je crois qu'il serait mieux d'identifier qui est qui. Ce n'est pas apres acceder au pouvoir qu'on doit decrouvrir qu'on a choisi un lion sous une peau d'Agneau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons des partis politiques Haitiens de 1950 à 2006.
» Projet de loi qui limiterait le nombre de partis politiques a 4 ou 5
» Haïti: Genèse de l'échec des partis politiques part 1
» Et si on faisait l'inventaire des partis politiques d'Haiti...
» Comment implanter des partis politiques démocratiques et cohérents ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: