Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Clin d'oiel au voisin

Aller en bas 
AuteurMessage
WIFOUT
Star
Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Localisation : MIAMI
Loisirs : COURSE DE VOITURE
Date d'inscription : 18/09/2009

MessageSujet: Clin d'oiel au voisin   Mar 11 Mai 2010 - 11:56

Haïti: Clin d'oeil au voisin

« Un terrible cyclone a détruit la Capitale de la République. Impossible de compter les morts et les blessés. Plus de 20 mille personnes sont sans asile. Demandons secours. »

Cet appel d'urgence de la Croix-Rouge dominicaine fut adressé à son homologue haïtien après le cyclone qui ravagea Santo Domingo le 2 septembre 1930. Avec des rafales de vent atteignant 225 à 240 km à l'heure, la ville était à moitié détruite, le pont sur l'Ozama s'était effondré... Sitôt l'appel reçu, Haïti était mobilisée pour prêter main-forte au voisin. Nous sommes sous la présidence provisoire d'Eugène Roy (15 mai 1930 - 18 novembre 1930).
Le quotidien Le Nouvelliste, dans ses livraisons # 12256 - 12283, renseignait que le ministre André Faubert, depuis Santo Domingo, avait télégraphié la veille au président Roy pour lui dire que la ville était anéantie et que sa famille à lui, sans nourriture, logeait dans une cave... La capitale était isolée et ne pouvait recevoir de secours... Le président Roy prit des dispositions, un camion de médicaments partit tout de suite.
La section haïtienne de la Croix-Rouge forma un comité de secours. La Ligue Patriote, les étudiants haïtiens organisèrent des expéditions de secours, les médecins, les étudiants en médecine, les infirmiers, plusieurs ingénieurs et télégraphistes haïtiens partirent pour la République Dominicaine en vue d'apporter leur concours. La maison commerciale Lykes Bros. mit à la disposition du Gouvernement haïtien un navire pour apporter les secours de la Nation haïtienne. Entre-temps, des collectes de fonds, des concerts, au Cercle Port-au-Princien par exemple, étaient organisés au profit de la République de l'Est.
Le Président Roy dépêcha par voie aérienne le premier représentant venant de l'extérieur auprès des victimes dominicaines, insistant que si les conditions d'atterrissage étaient possibles, tous les trois ou quatre heures des avions laisseront Port-au-Prince pour Santo Domingo avec des secours. De plus, comme premiers fonds, « une valeur de 100 mille gourdes fut mise à la disposition du Service d'Hygiène. Tout ce que l'Hôpital avait de médicaments et tout ce que la Garde d'Haïti avait de provisions était embarqué. Les vivres alimentaires affluaient de Léogane et de l'Arcahaie. » Peu après, « le Gouvernement avait débloqué 50 mille gourdes pour aider à la reconstruction de ponts en République Dominicaine, les matériaux devant être fournis par le gouvernement Dominicain. » Haïti était, par ailleurs, en pleine période électorale.
« La population dominicaine était enthousiaste devant l'aide haïtienne. » Le président Trujillo adressa trois messages de remerciement au président Roy. Le premier spécifiait : « Pour Votre Excellence et le noble Peuple haïtien » ; le deuxième, « Pour votre empressement à envoyer une brigade de secours afin de collaborer au rétablissement de notre ligne téléphonique du Sud » ; le troisième révélait : « J'ai reçu la visite de M. Sylvio Cator, délégué de ce Comité, et j'ai entendu de ses lèvres l'expression de la sympathie fraternelle... pour notre Pays... Je vous prie d'accepter, au nom du Peuple dominicain et en mon nom propre, le témoignage de la plus chaude gratitude. »
Néanmoins, sept ans plus tard, Trujillo ordonna le massacre de près de 25 000 immigrants haïtiens.

Sa se les nou te payi avan lavalas l'inite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Clin d'oiel au voisin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clin d'oeil à Moustique...
» Pourquoi ce déclin à notre rendez-vous du Samedi soir?
» Mon voisin du dessus [RP VERSION]
» Mon voisin du dessus
» Mon voisin du dessous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: