Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Di yon mo

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Di yon mo   Mer 4 Aoû 2010 - 18:15

Desalin di yon mo nan sa

Lannuit le mayengwen kap vole

Pesonn pa konnen ni mal ni femel

Djapot konfizyon pou kreye divizyon

Se yon konplo ayiti deja pran nan nas



Pati politik leve tankou pye djondjon

Nan rache nan lakou menm sou balkon

An mankan yon mannouba se yon piano

Pale nasyonal deja pran nan kou daso



Si se pa Vilbrun Sam se va Tangrede Auguste

Si se pa Sylvain Salnave se va se va Aristide

Si se pa Tonton No se va Papa Dok, yonn ou lot

Depi kalbas lotri tire, fe gen yon pou ki pou soti



An nou rele papa Bondye, pou se pa de zero

Ki fe dekabes paske jwet la make san, san, san

De zero se boul djab nan pran pren kay bokor

Depi li soti, jwe genyen, fe gen gwo regleman



Detounasyon pi mal pase lanmo sibit

Ayiti ap monte yon gran kalve pa do

Manman pitit gren tranche gro doule

Maldanfan san li pakap kase lezo



Mete kouleb se lekol se yonn fe li chita se de

Yo paf ose bourik bwe dlo, yo fose li janbe dlo

An matematik genyen limit ki rele endetminasyon

Desen myel, kafanarom, toubabel, moun fou



Se lwa liberte, dwa opinion, dwa konsyans

Wou kapab bay moun limye pou we kle

Men si li deside mache mete li anba tab

Se dwa li menm le li kase pye li nan fe nwa




Source : Metropolis Haïti, Face Book
La REALITE socio-politico- economique de 1803 - 2010


65 PARTIS POLITIQUES ENREGISTRES
POUR LES ELECTIONS de
Novembre 2010
en Haiti
Ou est passe UMPP ?
Ou sont les candidats de la Diaspora?

Partis politiques enregistrés pour les élections de Novembre 2010
Source : Metropolis Haïti, Face Book


1. ACTION DÉMOCRATIQUE (AD)

2. ALLIANCE CHRÉTIENNE CITOYENNE POUR LA RECONSTRUCTION D'HAÏTI

3. ALTERNATIVE POUR LE PROGRES ET LA DEMOCRATIE (ALTENATIV)

4. ANSANM NOU FO

5. FORCE MILITANTE RÉVOLUTIONNAIRE (FMR)

6. AYISYEN POU HAITI

7. MOBILISATION POUR LE PROGRES D'HAITI (MPH)

8. MOPANOU

9. VIV ANSANM

10. FRONCIPH

11. COALITION NATIONALE DU CENTRE DEMOCRATIQUE (CONACED)

12. POU NOU TOUT (PONT)

13. MNPH

14. PARTI NATIONAL DE DEFENSE DES TRAVAILLEURS (PNDT)

15. PARTI PEUPLE LA

16. REPONS PEYIZAN

17. ALLIANCE DÉMOCRATIQUE POUR LA RÉCONCILIATION NATIONALE (ADRENAH)

18. PARTI NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (PND)

19. INITE

20. RASAMBLE

21. KONBIT LIBERASYON EKONOMIK (KLE)

22. KONBIT NASYONAL POU DEVLOPMAN HAITI (KNDA)

23. PARTI SOCIAL RÉNOVÉ (PSR)

24. PLATFÒM 16 DÉSANM

25. PLATE-FORME LIBERATION

26. PARTI AGRICOLE INDUSTRIEL NATIONAL (PAIN)

27. PARTI SOCIALISTE HAITI (PSH)

28. FRONT POUR LA RECONSTITUTION NATIONALE (FRN)

29. AYITI AN AKSYON (AAA)

30. OGANIZASYON LAVNI (LAVNI)

31. SOLIDARITE

32. CREDDO

33. PARTI LIBERAL REPUBLICAIN - BLOC CENTRISTE (PLRBC)

34. LE NATIONAL

35. UNION DES NATIONALISTES PROGRESSISTES HAITIENS

36. PARTI REFORMISTE NATIONAL (PRN)

37. PARTI D'ENTENTE POPULAIRE (PEP)

38. MODELH-PRDH

39. MODA

40. MOUVEMENT POUR L'INSTAURATION DE LA DEMOCRATIE EN HAITi (MIDH)

41. MOUVEMENT CHRETIEN POUR LA NOUVELLE HAITI (MOCRENAH)

42. PARTI UNITE NATIONALE (PUN)

43. PLATE FORME DES PATRIOTIQUES HAITIEN (PLAPH)

44. KONBIT POU REFE HAITI (KPH)

45. VEYE YO

46. PARTI DES INDUSTRIELS TRAVAIL LEURS COMMERCANTS ET AGENT DE DEVELPPEMENT D’HAITI (PITACH)

47. PARTI RENAISSANCE HAÏTIENNE (PAREH)

48. PARTI DEMOCRATIQUE INSTITUTIONNALISTE (PDI)

49. RENMEN HAITI

50. RESPE

51. UCADDE

52. MOUVEMENT DEMOCRATIQUE DE LA JEUNESSE HAITIENNE (MODEJHA)

53. PARTI ALTERNATIVE POUR LE DEVELOPPEMENT D'HAITI (PADH)

54. MOUVEMENT ACTION SOCIALISTE (MAS)

55. PATI POPILE NASYONAL (PPN)

56. MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE POUR LE RELÈVEMENT D'HAÏTI (MDRH)

57. VWAZINAJ

58. RECONSTRUIRE HAÏTI (RH)

59. PENH

60. MSN

61. PARTI CAMP PATRIOTIQUE ET L'ALLIANCE HAITIENNE (PACAPALAH)

62. UNION DES NATIONALISTES PROGRESSISTES HAITIENS (UNPH)

63. ORGANISATION POLITIQUE WOZO

64. RASSEMBLEMENT CITOYEN PATRIOTE (RCP)

65. MOUVEMENT INDEPENDANT POUR LA RECONCILIANION NATIONALE (MIRN)


Bonjour Jean Junior,



Je te remercie pour le calendrier des prochaines élections hamburger (ou quick en Belgique). Parmi les diverses hypothèses à inférer selon laquelle les élections du 28 novembre seront des élections hamburger, le calendrier permet d'ajouter deux autres, par le fait qu'il ne prévoit pas de second tour. Les membres des forums savent tirer des conséquences, savent faire certaines lectures politiques (même à un niveau Ti-Malice au pays des lettres), à eux de faire la conclusion. Moi je voudrais m'arrêter seulement à la date de publication prévue. Election, 28 novembre, publication des résultats 20 décembre. Voilà une preuve empirique, je dirais, qui dit explicitement que ces élections ne sauraient être bonnes. Comment garder des résultats électoraux au-delà de 48 heures? Incroyable! Comprenne qui pourra!



En passant, je voudrais ajouter pour les membres que dans les provinces, à la campagne surtout, ce sont les gens dans les BIV qui votent pour ceux qui ne savent ni lire ni écrire - les vrais analphabètes - d'une part et les personnes âgées qui savaient lire mais qui n'ont pas de lunettes d'autre part. Depuis 1990, voilà! Et aussi à la campagne, les candidats locaux donnent à manger le jour même des élections. Vous voulez la démocratie? Démocratie du riz! Voilà!



Tant que des gens votent pour d'autres, voilà la démocratie! La démocratie clairin!



ZAGO








--- En date de : Mar 3.8.10, Jean-Junior Joseph <jjjpoly@gmail.com> a écrit :


De: Jean-Junior Joseph <jjjpoly@gmail.com>
Objet: [HaitianThinkTank] Haiti-Elections - Novembre 2010, le Calendrier Electoral
À: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Cc: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Date: Mardi 3 août 2010, 15h14


Calendrier Electoral








Lancement official du processus

15 juillet 2010



Publication de la liste des partis politiques agréés pour les législatives du 28 fev. 2010

16 juillet 2010 ;


Publication de la liste des candidats agréés pour les


16 juillet 2010

Enregistrement des nouveaux partis politiques pour les présidentielles

19 juillet 2010

Publication de la liste des partis agréés pour les présidentielles

30 juillet 2010

Dépôt de candidatures pour les présidentielles

1- 7 aout 2010

Allocation de numéros de campagnes aux nouveaux partis

7 aout 2010

Contestation de candidatures

3-17 aout 2010

Campagne de mobilisation

18 sept. – 26 nov. 2010

Affichage de la liste électorale partielle (LEP)

29 oct. 2010

Echéances préliminaires

7 décembre 2010

Période de contestation des résultats

8-10 décembre 2010

Traitement des contestations

11 – 15 décembre 2010

Résultats du premier tour

20 décembre 2010






--
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] .com/jeanjuniorj
« Un problème sans solution est un problème mal posé. »
Albert Einstein
Edner Saint-Amour Solution: Indetermination




__._,_.___


--
Elections en Haiti: La bataille entre les nouveaux puchistes, les Metdam et les democrates par Stanley Lucas

Depuis 1990 Haiti essaie de construire une democratie. Elle n’arrive pas a depasser la democratie electorale du au fait que les gouvernements constitutionnels refusent d’organiser des elections libres honnetes et democratiques et institutionaliser la bonne gouvernance alors que les gouvernements provisoires (Trouillot 1990 et Alexandre 2006) ont organise des elections libres. La priorite devrait etre les 2.1 millions d'Haitiens qui vivent dans 1370 camps de refugies qui ne respectent pas les standards internationaux. Malheureusement pour detourner l'attention des victimes et eviter qu'on pose des questions sur ce qui a ete fait pour eux pendant sept mois, Preval et ses allies ont prefere parler d'elections bidons dont le cout s'evalue a US$44 millions. Deja le CEP de l'Inite annonce les couleurs. En mettant de cote la decharge pour ceux qui ont gere les deniers publics le CEP viole la loi et protege les candidats de l'Inite. Le CEP en prenant cette decision concernant la decharge met sous ses pieds les prerogatives constitutionnelles du pouvoir legislatif. Citoyens nous n'aurons pas d'elections mais des nomminations!

En 2010 trois groupes se battent en Haiti. Le premier groupe, celui des nouveaux putchistes, qui defend le statut quo, la corruption, son maintien au pouvoir a travers des coups d’etat electoraux (autogolpe) et le maintien de l’occupation. Dans ce groupe on retrouve: Rene Preval, l’Inite, Louvri Barye le Conseil Electoral Provisoire, des membres du gouvernement, quelques partis politiques bidons qui font semblant de faire l'opposition pour enfin legitimer un processu electoral deja discredite, la mafia corrompu des affaires connu sous dans le langage populaire comme Groupe de Bourdon, quatre ou cinq elements de la diaspora et des mercenaires etrangers soucieux de s’enrichir rapidement et deux ou trois proprietaires de medias et un nombre limite de journalistes. Pour plus details sur l'Inite cliquez ici: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Ce groupe est determine et veut a n’importe quel prix garder le pouvoir et les privileges. Depuis 2006 le gouvernement constitutionnel de Rene Preval execute a la lettre son autogolpe (Coup d'etat) pour garder le pouvoir. Pour les performances de Preval en matiere de democratie cliquez ici: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Dans le second groupe, les democrates, on retrouve l’ensemble des partis politiques, des groupes de la societe civile, le secteur prive non corrompu, la grande majorite de la Diaspora. Ce groupe veut des elections libres mais est mal organise et manque de coherence. Quelques rares ambassadeurs de la communaute internationale supportent des elections libres en Haiti.

Le troiseme goupe les metdam qui sont pour la plupart des citoyens Haitiens venus des Etats Unis qui n’ont aucune idée de problemes du pays ni des solutions puisque n’ayant aucune preparation ou experience pour gerer les problemes d’Haiti. Ces citoyens recemment ne pouvaient pas payer leurs taxes au tresor americain, ne pouvait pas non plus payer leur maison qui a ete saisie, payait leurs maitresses avec des fonds donnes pour les victimes en Haiti et se servent de l'assistance humanitaire pour financer leur campagne electorale.

Par rapport aux elections analysons ce que veut chaque groupe:

Les nouveaux putchistes veulent garder le pouvoir a travers la manipulation des resultats des prochaines elections. Les nouveaux putchistes ont tout mis en place pour l'execution sans faille coup d’etat electoral de Novembre 2010. L’objectif du coup? Le controle de deux tiers de la Chambre des Deputes, du Senat et la reprise de la presidence. Generalement ils veulent le controle absolu du pouvoir politique et economique. Les nouveaux putchistes ont le controle du CEP qui a déjà demontre sa loyaute en changeant le vote populaire a travers la manipulation des resultats via les process verbaux le 21 Juin 2009. Pendant la coupe du monde le parti au pouvoir a opere a l’insu de tous des changements dans les Bureaux Electoraux Communaux (BEC) et remplacer le personnel par des elements partisans. Rene Preval a aussi nomme de nouveaux delegues plus fiables avec des instructions claires au niveau local. Le putchistes a travers la corruption ont acces aux ressources gouvernementales et des largesses du Groupe de Bourdon et des mercenaires etrangers ayant benificie de contratst et traitements speciaux dans le processus de reconstruction et l’assistance humanitaire. Les putchistes sont aides par des leaders de parti qui profitent de la periode electorale pour remplir leurs caisses. Quelques uns d’entre eux ont accepte quelques millions de gourdes du pouvoir et du Groupe de Bourdon pour faire “acte de presence”. Ces decisions de participation sont en general prise sans consultations avec la base trahie par leur leader.

Les democrates; Ce camp est divise en deux. Ceux qui n'iront pas aux elections avec le CEP de l'Inite et ceux qui ont decide de s'enregistrer pour participer au processus qu'ils savent partisan. Parmi les partis non enregistres on compte la Fusion, l'OPL, L'Union, le MDN ect. Ils se battent tous pour un changement des membres du CEP. Les democrates prennent des positions qui retrouvent les vues generales de la majorite de la population. Dans le camp des democrates on retrouve les partis politiques democratiques, la grande majorite des organisations de la societe civile, le secteur prive non corrompu et la majorite des organisations de la diaspora. Ces democrates veulent des elections libres honnetes et democratiques. Ils sont divises ce qui les affiblit. Ils n’arrivent pas s’organiser et articuler un message politique qui leur permettrait tous de profiter de l’impopularite du pouvoir. L’appat du pouvoir semble etre plus fort que la mise en place de l’outil capable de leur permettre de battre Preval et l’Unite, une coordination. Malgre l’opposition de Preval ces democrates peuvent obtenir le renvoi du CEP s’ils oublient leurs ambitions individuelles. L’Union Fait la Force devrait etre leur devise. Le pacte pour leur victoire devrait etre simple changeons le CEP et les equipes se formeront après pour la competition. Sans changement des membres du CEP il n’y aura pas d’elections, il n’y aura pas de competition. La Mission de conjointe de l’OEA et L’ONU ne fera qu’aquiescer. D’ailleurs les democrates auraient du comprendre, l’etablissement meme de cette mission conjointe d’observation electorale est une violation des principes de l’assistance internationale de la democratie. Les institutions qui donnent l’assistance technique au CEP ne peut pas a la fois observer et evaluer ce meme processus qu’ils assistent. Comment l’OEA et les Nations Unies qui assistent techniquement le CEP dans l’organisation des elections peuvent-ils conduire une evaluation independante de cette meme institution. Ces deux institutions OEA et ONU dans ce cas la sont a la foi sjuge et partie. Les democrates ne pourront pas compter sur cette mission dans le cas de manipulations des resultats par le CEP. Deja dans son rapport de Septembre 2009 le Secretaire General des Nations Unies n’a pas mentionne les manipulations des resultats des elections senatoriales de 2009. Les rapports du vice president du CEP Rodol Pierre n’ont pas ete consideres. Les democrates doivent savoir qu’ils sont seuls comme a l’epoque de Dessalines et de Toussaint la bataille pour la democratie et les elections libres va etre locale. Ils doivent s’unir pour gagner. La victoire est a leur portee.

Les Metdam, ce sont des Haitiens qui ont la nationalite americaine qui d’une part sont associes au pouvoir de Preval. Ils ont beneficie de titres et nomminations de Preval qui leur a permis de s'enrichir. De l’autre ces metdam recoivent des ordres ou un support direct ou indirect des officiels et d’anciens officiels americains qui sont leur boss selon leurs propres affirmations. Les nouveaux putchistes et les metdam jouent un jeu mortel et hypocrite et se vendent l'etranger pour atteindre leurs objectifs. Les metdam utilisent l’assistance humanitaire collectee au nom des victimes du 12 Janvier pour employer des firmes de relations publiques aux Etats Unis et financer leur campagne electorale. En effet les millions collectes pour les victimes d'Haiti vont dans les caisses de leurs campagnes electorales et non des 1370 camps de refugies ou sont entasses 2.1 millions d'Haitiens. Les metdam utilisent leur acces dans certains couloirs des Etats Unis pour la conquete de la presidence. L'un d'entre eux en prive se presente comme le candidat des Clinton et un autre comme le candidat de l’administration. Si les Clinton ont interet dans la campagne electorale d’Haiti l’administration Obama de son cote aimerait voir des elections libres dans notre pays mais est tres preoccupe par des problemes de politiques internes des Etats Unis pour preter attention a Haiti.

Une chose est certaine, le danger principal pour la democratie et les elections libres demeure Rene Preval et ses associes du Groupe de Bourdon.

--
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Di yon mo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: