Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7722
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, literature kréyòl
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM   Lun 23 Aoû 2010 - 11:37

Haïti/élections: le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission d'observation OEA/CARICOM:

Le vote des Haïtiens de l'Etranger et la participation d'une mssion d'observation de la diaspora, entre autres, au menu des discussions
-------------------------------------------------------------------------------

Port-au-Prince, le 20 août 2010-(AHP) –Dans le cadre du lancement de la mission d’observation électorale OEA/CARICOM, le Ministre des Haïtiens vivant a l’étranger, a reçu eudi, la visite de l’Ambassadeur Colin Granderson pour un échange sur la participation des expatries haïtiens au processus électoral.

Granderson, un réputé expert du dossier haïtien a la CARICOM préside la commission d’observation électorale mise sur pied conjointement avec l’OEA, laquelle se trouve au pays pour une première évaluation de l’ambiance pré-électorale.

Le Ministre Edwin Paraison, a souligné à l’ attention de la commission que depuis les premières élections démocratiques réalisées en Haïti en 1990, le vote a l’ étranger, a toujours été une légitime aspiration des membres de la diaspora haïtienne.

Il a fait observer que 20 ans après, malgré l’existence du Ministère des Haïtiens Vivant à l’ Etranger (MHAVE) depuis 1994, les Haïtiens de l’étranger ne peuvent pas exercer leur droit citoyen. « Ce n’est pas normal » a-t-il martelé.

Néanmoins, le MHAVE, dans une nouvelle dynamique lancée depuis novembre de l’année dernière, continuera de jouer son rôle de promoteur de l’intégration « pleine et entière » dans la vie politique nationale, des compatriotes se retrouvant en dehors du territoire haïtien, mais n’ ayant jamais marchandé leur contribution à l’avancement du pays, a indiqué Paraison.

De même, les deux fonctionnaires ont passé en revue le dossier des candidatures provenant de la diaspora. Le Ministre a rappelé qu’en 2006, deux candidats de la diaspora avaient été écartés de la course, même lorsqu’ il s’agissait d’une question de nationalité. « Et l’on craint que cette situation ne se répète cette année encore, a-t-il souligné.

A ce propos, la position du Ministère, a fait remarquer son titulaire est « qu’il existe un certain flou autour de la question des concepts « résidence » et « domicile ».qui donne lieu à diverses interprétations théoriques bien souvent négatives pour les aspirations des candidats de la diaspora. « Une situation qui devrait être éclaircie dans la réforme constitutionnelle » a souhaité le fonctionnaire haïtien.

Concernant une possible participation comme « observateurs électoraux » de représentants de la diaspora, Granderson s’est montré ouvert à partager avec l’OEA et d’autres instances internationales, cette demande qui a été faite sous forme de recommandation lors de la conférence de la diaspora a Washington en mars dernier. Pour le MHAVE, la grande limitation reste le financement de cette mission.

Les Haïtiens en âge de voter vivant à l’étranger, sont estimes à plus d’un million par le principal responsable gouvernemental de cette large communauté transnationale. Avec la double nationalité qui est un autre dossier politique d’importance de la diaspora, ce chiffre pourrait facilement doubler, selon ses dires.

« Il est temps que notre diaspora ne soit pas seulement une vache à lait, mais que l’état haïtien lui garantisse la jouissance de ses droits ». Ceci est un appel aux autorités législatives et gouvernementales qui sortiront des prochaines élections a indique le titulaire du MHAVE.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le ministre des Haïtiens vivant à l'Etranger reçoit la Commission OEA/CARICOM
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» Deux Propositions pour la diaspora haitienne !
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: