Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Onaville une cité déserte

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 17:59

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=83585&PubDate=2010-09-14


Onaville avec ses logements sociaux monochromes, uniformes, peints en jaune tranche sur le vert des collines trappues de Zorangers


Alors que plus d'un million de portauprinciens sont sans abri, seulement sept familles vivent à Onaville qui n'est pas une ville, mais un village de 92 maisons en béton uniformes, monochromes, alignées au flanc du Morne à Cabris, dans la commune de Thomazeau. Ces logements sociaux désespérément vides ne présentent aucun signe de vie ni d'atteintes causés par le séisme. Beau gaspillage de l'Office national d'assurance vieillesse (ONA) !



Haïti: Onaville, ambitieux projet de l'Office national d'assurance vieillesse (ONA), inauguré en 2003 sous la présidence de Jean-Bertrand Aristide, est un village fantôme. Adossé au flanc du Morne à Cabris, au Nord'Ouest de Port-au-Prince dans la commune de Thomazeau, le village alignant 92 maisons sur une superficie de onze hectares ne respire pas la vie. Pas un bruit, pas un cri d'enfant ne sort des fenêtres de ces pâtés de maisons uniformes et monochromes à l'architecture de béton. Ces demeures peints en jaune qui tranchent sur le vert des collines trapues de Zoranger inquiètent.

« Hé o ! hé o ! Personne ! Il y a quelqu'un ! Pa gen moun ! » Accompagné d'un photographe, nous frappons avec un caillou à toutes les barrières cadenassées donnant accès au village entouré d'une clôture en grillage métallique, sur laquelle se répandent des plantes grimpantes. Seul l'écho de nos voix nous parvient. Pas une âme qui vive dans ces bâtisses perdues dans ces immensités de plaines où les montagnes au loin paraissent bleutées.

La clôture rouillée, abîmée qui entoure ce vaste domaine n'empêche pas au regard de se promener dans ce lieu désert où poussent, à travers un fouillis de pierres, des herbes folles.

Nous contournons Onaville jusqu'au flanc d'une colline passablement érodée, découvrant des allées caillouteuses qui longent les maisons. Soudain, une tête émerge à travers une fenêtre. Une jeune fille nous conseille de voir les agents de sécurité pour entrer dans le périmètre.

Encore une fois, nous reprenons la grande route cahoteuse ; aucun agent de sécurité n'est visible. Au moins, il y a une âme qui habite dans ces structures de béton. Pendant longtemps, nous avons contourné la propriété, nous n'avons pas vu d'autres âmes. La jeune fille qui nous a parlé, ne serait-elle pas un fantôme ?

Résignés, on se décide à reprendre le chemin du retour. En face d'Onaville, à l'autre bord de la grand-route, s'étend un site d'hébergement, le seul espace où la vie est animée. Des enfants sautent à la corde, des rires de sans-abri sous leur tente, une fumée monte dans l'air. La vie trace ses frontières à la lisière d'un village mort.

Les premiers habitants du village

Au moment où nous quittons Onaville, une jeep arrive. Elle se dirige vers une barrière du village fantôme, nous l'abordons. « Nous habitons Onaville. Nous sommes les premiers habitants de ce village », dit la femme. Etes-vous les seuls habitants de ce village ? les yeux fixés sur sa main, elle compte comme un enfant qui apprend à faire un exercice de calcul. « Cinq, six, nous sommes sept familles à demeurer dans ce village qui compte quatre-vingt douze maisons », précise la femme, plus communicative que son mari.

La raison pour laquelle Onaville a échoué, explique-t-elle, découle du fait que ce projet est resté inachevé. « Nous sommes comme perdus dans cet espace à perte de vue. Nous n'avons rien. Nous sommes sans eau, sans électricité et la route est difficile. Quand on nous avait alléché avec le projet de l'Onaville, on nous avait promis monts et merveilles : place publique, terrain de jeu, église, école, centre de santé etc. », dit-elle.

Comme tous les habitants d'Onaville, ce couple rentre dans le village pour dormir. « Tout ce que nous avons à faire, nous le faisons en ville. C'est ainsi », se résigne ce couple de professionnel établi depuis l'année 2003, à l'époque où le président Aristide avait inauguré ces logements.

« Nous sommes des assurés de l'Ona. Nous avons vingt ans pour payer notre logement », confie l'homme au volant de sa jeep.


L'une des clôtures de ce vaste domaine où poussent, à travers un fouillis de pierres, des herbes folles.



Claude Bernard Sérant
serantclaudebernard@yahoo.fr

Revenir en haut Aller en bas
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8243
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 19:24


Tonè !!!
Kisa pou fè ak Ayisyen?
Kisa ki anpeche moun al rete lan kay sayo?
Eske yo pito rete anba tant?

Saa se yon modèl kijan gouvènman te dwe bati pwojè pou popilasyon an.
Kay modèn avèk konfo, ki bati lwen gran sant yo pou dekonjestyone vil yo.

Eske kay sayo two bèl? two pwop? two byen desine? yo two boujwa?

Se pwoblèm mantalite an ki ap kraze bounda nou.

Eske se paske se gouvènman Aristid ki bati kay sa yo ki fè yo pa sèvi ak yo pou rezon politik?

Mwen sonje gen 5 an de sa, gouvènman franse bati yon vilaj konsa lan Mayotte.
Moun yo di kareman yo pa pral rete lan kay konsa.

Zafè pa gen anyen pou fè ou pou achte an se rans.
Si machann anvayi tout katye lan Potoprens, poukisa yo pa kapab vinn ouvri komés yo laa?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 20:16

kAY KONSTWI AK LAJAN LONA. JAN TE GEN KORIPTION LONA. KOULIA KAY SAYO GENDWA KOUTE DOUB PRIX VALE REELLE YO. SONJE LAJAN LONA SANDRO JOSEPH TE KON AP VOLE A GOGO POU FINANSE KANAVAL, AK TI-PROJET DEPUTE AK SENATE LESPWA.

http://www.lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=74557

www.fride.org/descarga/COM_Haiti_bitter_grapes_ENG_mar09.pdf

KOULIA KOUMAN WOU PWAL JWENN YON MOUN PRAN HYPOTHEQUE SILA YO.

SONJE BIEN SE PA LAJAN LETAT, SE LAJAN TI EPARGNANT ANPLOYE LETA POU LA PLIPA KAP KONTE SOU LAJAN SAYO POU FINANSE RETRAITE YO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8243
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 20:29


Pwoblèm ke m genyen avèk reyalite saa se pa kijan e pa kilès ke kay sayo te bati.

Kestyon an se si Ayiti lan yon eta ijans apre gwo tranblemanntè ki mete yon milyon moun lan kan anba tant san okenn fasilite ijyèn, kijan fè yon pakèt kay ti ta kapab resevwa plis ke 100 fanmi rete vid?

Mwen di plis ke 100 fanmi paske lan kondisyon nomal yo pale de 92 fanmi.
Lan kondisyon ijans jodya yo ta kapab anpile e pi alez ke yo ye anba tant yo oubyen lan bidonvil yo te rete anvan tranblemanntè a.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 20:50

Sasaye bagay yo pa simp konsa non.

Menm si peyi a se yon peyi dezod wou panka pran lajan ti epargnant wou distribuye li bay "mon pep" gratis ti-cheri.

Si yon gouvelman ta fe sa sans dedommager ti epargnant yo, yo te kapab pousuiv gouvelman sa pou dommages et interets si ta gen yon justice nan peyi a .

lajan LONA se menm jan ak lajan ti epargnat gen nan Banque prives yo. Organis de tutelle la gen mandat poul gerel en bon pere de famille c'et a dire poul fel fructifier et non brader li pou objectif politik meme an ka d'urgence.

Immagine ka paw leta ta decide la komminize kont an bank ou? Ki janw tap santiw?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Lun 20 Sep 2010 - 23:17

Mesye!

Pinga nou kite moun ki bezwen pete nou. Depi anvan ke konstriksyon kay sa yo te kòmanse yo te gen tan genyen swadizan "mèt", nou konprann kisa ke sa vle di. Sa a se yon dosye frajil, se pou leta reyevalye dosye kay sa yo epi mete mwayen pou vrè asire ONA yo ka achte kay sa yo san paspouki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasaye
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 8243
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Mar 21 Sep 2010 - 1:03


Mesye, mwen pa konnen politik ki dèyè vilaj saa.
Mwen pa enterese nonplis.

Sa mwen wè, se yon bann bèl kay ki ap gaspiye, ki vid, ki pa p sèvi anyen, ki disponib, pandan popilasyon an (mwen pa di pèp, mwen di popilasyon) pa gen kay ni kote pou yo rete.

Kelkeswa moun oubyen enstitisyon ki dwe fè yon aksyon pou remedye a sitiyasyon saa dwe fè l.
Mwen pap pale de nasyonalizasyon, ni distribuye li bay "mon pep" gratis ti-cheri.

Si gen dedomajman ki pou fèt, ke l fèt.
Si gen kontra pou fèt, ke yo fèt.
Si gen moun ki gen tit sou yon kay yo e li vle kite l vid, leta dwe ekspwopriye l, men dedomaje l.

Se pou et dijans lan jere pou moun kapab genyen yon souf.

Se pa pèp sèlman ki anba tant yo.

Apre seyis 12 janvye a se lan CNE ke Jid Selesten te domi pandan yon mwa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 16032
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Mar 21 Sep 2010 - 16:37

Mwen pa menm li sa THUNDER ak DOUB lan ekri an ,mwen deja konnen sa y ap ekri.

Alòs paske se ARISTIDE ki te bati ONAVILLE lan ,yo bezwen abandone l pou sa.Pa gen dlo ,mete dlo ;kay yo deja bati.
Se pa kado ,yo fè kado kay yo ;se yon envèstisman yo te ye.Se pa moun pòv nonplis ki te rete ou pou te rete lan kay yo ;se moun ki te ka peye.

Okenn gouvènman ann AYITI pa ka fè yon pwojè a lon tèm;depi yon lòt gouvènman monte ,yo abandonnen kelske swa pwojè an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doub-Sossis
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2429
Localisation : Montreal
Loisirs : cockfighting
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Mar 21 Sep 2010 - 18:20

Jowel se pou vini ak dossier ONAVILLE nan detay pou vin explike internautes yo kouman nan yon peyi ki manke logements konsa plis ke 86 logements konstwi ak lajan ti-epargnants depi plis ke 5 ans panka jwen prenneurs.

Pa vini ak arguments ideologik ou politik. Se yon keksion de l'offre et la demande kap pale la-a. Anpil kote pa gen dlo, moun yo arrange yo yo mete citernes menm an plastik yo achete camion dlo. ALOS PA BANM SA KENBE LA.

BAGAY LONA SA-A JAN THUNDER DIYA GEN ANGUILLES SOU ROCHES...

POUKISA CELESTIN PITO FE 1 MWA DOMI NAN CNE PASSE LI REHABILITE YON NAN KAY SAYO AK GWO MOYEN TEKNIK KI LAN MENL!!!!

MENM PREVAL KAY LI TE TOMBE NAN HAUT TURGEAU, LI MOUNTE LAL RETE AK BOUJWA YO NAN KAY BRANDT NAN LABOULE. LI KITE MALERE YO KREVE NAN ANBA LA VILLE LAN ANBA TANT. SAK FEL PAT PRAN MENM 2 OU 3 KAY LI FE YO FE YON SEL POUL HABITE AK ELISABETH!!!!

KAY YO ESKE YO AN LITIJ!!! ESKE YO POZE SELLE SOU YO!! LANKET SE POURSUIT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunder
Super Star
Super Star
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4689
Localisation : Planet Earth (Milky Way Galaxy)
Loisirs : Target Practice, Sports Cars, Konpa...
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le gardien

MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   Mer 22 Sep 2010 - 0:25

Joel la li menm se yon ka pèdi, fanatism bouche sèvèl nonm nan nan yon pwen kote ke li pèdi tout lisidite l. Kisa ki enpeche ke "mèt" kay yo rantre nan yo? Paske yo tout genyen "mèt".

Yon pwojè ki sòti nan ONA, men li kouri di ke se Aristide ki te bati l, men kou vòl ak malvèsasyon ap fèt nan menm ONA sa a, wou pral tande l kounyea k ap plede pou menm Aristide sa a. Men bagay lan wi!

Antouka, men kay yo la, ke "mèt" yo rantre nan yo. Sa ke w pa konnen pi gran pase w.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Onaville une cité déserte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Onaville une cité déserte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Onaville une cité déserte
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: