Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 politique haïtienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: politique haïtienne   Mar 12 Oct 2010 - 12:47

POURQUOI

Souvent, tristement je pose ma main sur mon front

Me mettant à penser à l’assaut des grands affronts

Dont subit le peuple haïtien dans l’humanité

macabre sort vécu comme une triste destinée



Je me demande avec fierté teintée de désespoir

Pourquoi le pays Haïti, a connu autant de déboires

Un peuple planté au sommet de la gloire de la victoire

A pu plonger dans l’abîme solitaire de l’oubli de l’histoire



Ah! L’indépendance américaine serait de peu d’importance

Si la révolution, à travers les pages de son occurrence

N’apportait rien de nouveau sur le parcours des ans

Au niveau de principe et de pratique des gouvernements



Si la révolution française n’avait rien universel

consisterait en un simple changement personnel

cette mouvance sociale serait un tout dérisoire

un pur accessoire d’aucun mérite de gloire



Hélas! Voici le mal, voici le drame du pays d’Haïti

Des anciens colons elle a su combattre la tyrannie

Elle a conquis sa liberté et son indépendance

entravée dans le despotisme de la gouvernance



Ainsi voici un peuple jadis à la faîte de l’excellence

A trébuché pour tomber dans l’abîme de la déchéance

Une Nation héroïque, première république noire

Est acculée par abomination dans les déboires









Desalin di yon mo nan sa
Lannuit lè mayengwen ap vole

Pesonn pa konnen ni mal ni femèl

Djapòt konfizyon pou kreye divizyon

Se yon konplo ayiti deja pran nan nas



Pati politik leve tankou pye djondjon

Nan rache nan lakou menm sou balkon

An mankan yon mannouba se yon piano

Palè nasyonal deja pran nan kou daso



Si se pa Vilbrun Sam se va Tancrède Auguste

Si se pa Sylvain Salnave se va se va Aristide

Si se pa Tonton Nò se va Papa Dòk, yon ou lòt

Depi kalbas lotri tire, fè gen yon boul ki pou soti



An nou rele papa Bondye, pou se pa de zero

Ki fè dekabès paske jwèt la make san, san, san

De zero se boul djab nan pran pwen kay bòkò

Depi li soti, jwè ki genyen, dwe fè gwo regleman



Detounasyon pi mal pase lanmò sibit

Ayiti ap monte yon gran kalvè pa do

Manman pitit gen tranche gro doulè

Maldanfan san li pakap kase lezo



Mete koulèb lekol se yonn, fè li chita se de

Yo pa fòse bourik bwè dlo, yo fòse li janbe dlo

An matematik genyen limit ki rele endetminasyon

Desen myel, kafanaròm, toubabèl, moun fou



Se lwa libète, dwa opinion, dwa konsyans

Wou kapab bay moun limyè pou wè klè

Men si li deside mete li anba tab

Se dwa li menmsi si li kase pye li nan fè nwa



Haïti chérie bon voyage et bonne chance, Omniscient Jeu 2 Juil 2009 - 13:11



--------------------------------------------------------------------------------


Haïti chérie, bon voyage et bonne chance

Haïti, vous qui traversez

le présent de la vie

le présent de la société

le présent du monde

le présent de l’humanité

à cloche pied clopin clopant

au pas et au rythme

de cendrillon de valet

de voyou du lard vieillard

sous un soleil de plomb sur un sol chaud

de la persona non grata

de l’opprobre de la fatalité

au temps creusé d’une digue historique

dans l’espace fragile et incertain

de la déshérence politique à la déchéance nationale

république des chimères du néant ou du vide

politique du ventre et du bas ventre

rendevou arebòtab la kote gato ap separe

granmanjè kap bwè kola granmanjè

pran plezi anbativant bèl nègès bèl milatrès bèl grimèl

pouvwa tètsankò pouvwa kòsantèt

dépendant de l’aumône internationale



Haïti, n’était ce pas vous l’âme noire

Qui traversait le chemin du passé

Le chemin du monde et de l’humanité

Au pas et au rythme

De la bravoure, de l’intrépidité, de la témérité

De la vaillance, du courage, de l’enthousiasme

De la constance et de la persévérance imperturbable

Dans l’honneur, la gloire, le mérite, la grâce

Haïti, Perles des Antilles à l’égal d’un empire



Haïti première république noire du monde

Cacique Henri, Mackandal, Boukman

Germes précurseurs de la résistance et de la révolte

Toussaint Louverture le premier des Noirs

Jean Jacques Dessalines le père fondateur de l’Indépendance haïtienne

Henri Christophe le roi bâtisseur, le civilisateur

Alexandre Pétion le père fondateur de la Première noire du monde



Haïti, pays de valeur, de rêve, d’idéal, d’aspiration

Ô liberté ou la mort, Ô vivre libre ou mourir

Ô Liberté Ô Égalité Ô Fraternité Ô Indépendance

Ô L’union fait la force

Ô constitution 1987 Ô Démocratie

Combien de temps gaspillé en vain

Dans le mouvement de la retro-action de la vie

Au back du decrescendo de l’entropie de la mort

Abraram di sètase! C’est l’heure de repartir de décoller

Dans le mouvement de la pro-action

Pour le grand voyage à la conquête du grand rêve haïtien

Afin de redéfinir Haïti et de nous resituer

Sur la scène de la vie, du monde et de l’humanité

Vwayaj la pa enposib, se chemen an ki long

Chemen déjà trase ki bay direksyon ak destinasyon

Avèk pasyans e jefò na rive wè trip foumi

La seule chose qui nous manque c’est de la volonté

Nous avons tout ce qu’il faut pour réussir

Carte, boussole, passion et ressources en quantité

Ô Haïti chérie, bon voyage et bonne chance

30 juin 2009








Omniscient
Haïti, Âme noire

Âme de la vie et de la mort

D’immanence et de transcendance

De malheur et de bonheur

De souffrance de douleur et joie de réjouissance

De déboires et de victoire

De contemplation et d’expérience

De matière consciente, essence d’esprit et de corps

Appréhendant le mystère de la vie

En totalité, en globalité, à l’universalité

Intelligence, conscience, omniscience



Haïti, Âme noire

Qui sait mieux que vous de la vie

La cloche de votre expérience sonne

Et l’écho sonore se fait entendre

Dans les quatre points cardinaux

Dans toutes les extrémités du monde

Sur la toute l’humanité, toute la planète, le globe entier



Haïti, Âme noire

Qui peut freiner la marche de votre course

L’Intelligence et l’expérience vous accompagnent

Le passé et le présent vous servent même de témoins de l’avenir

La sagesse et la connaissance sont du ressort de votre acquis

La beauté et la laideur vous appartiennent



Haïti, Âme noire

Lumière de et dans la lumière

Lumière qui éclaire l’opaque des ténèbres

Combien vous contribuez à l’enrichissement de l’existence



Haïti, Âme noire

Avec vous on voyage dans le connu à sa guise

On a même la clé du mystère de l’inconnu

Le commencement et la fin

L’éphémérité et l’éternité

La vérité et le doute sont de votre domaine

Rien ne vous échappe, vous détenez le volant de la vie

À la fois maître et guide du maître, Omnicient.

30 juin 2009



POURQUOI
Souvent, tristement je pose ma main sur mon front

Me mettant à penser à l’assaut des grands affronts

Dont subit le peuple haïtien dans l’humanité

macabre sort vécu comme une triste destinée



Je me demande avec fierté teintée de désespoir

Pourquoi le pays Haïti, a connu autant de déboires

Un peuple planté au sommet de la gloire de la victoire

A pu plonger dans l’abîme solitaire de l’oubli de l’histoire



Ah! L’indépendance américaine serait de peu d’importance

Si la révolution, à travers les pages de son occurrence

N’apportait rien de nouveau sur le parcours des ans

Au niveau de principe et de pratique des gouvernements



Si la révolution française n’avait rien universel

consisterait en un simple changement personnel

cette mouvance sociale serait un tout dérisoire

un pur accessoire d’aucun mérite de gloire



Hélas! Voici le mal, voici le drame du pays d’Haïti

Des anciens colons elle a su combattre la tyrannie

Elle a conquis sa liberté et son indépendance

entravée dans le despotisme de la gouvernance



Ainsi voici un peuple jadis à la faîte de l’excellence

A trébuché pour tomber dans l’abîme de la déchéance

Une Nation héroïque, première république noire

Est acculée par abomination dans les déboires
















Edner Saint Amour







Edner SaintAmour

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
politique haïtienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La politique haïtienne pue la charogne.
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» REGARD SUR L’ACTUALITÉ HAÏTIENNE \ de Férère Coffy, observateur politique
» Les déboires de la diplomatie haïtienne
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: