Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le palais Sans-souci en Danger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le palais Sans-souci en Danger   Mer 20 Oct 2010 - 15:36

http://lenouvelliste.com/article.php?PubID=1&ArticleID=84777&PubDate=2010-10-19



Haïti: Le dernier rapport de Global Heritage Fund, publié le 19 octobre 2010 et communiqué au Nouvelliste par la Direction générale de l'ISPAN, fait état de près de deux cents biens culturels exceptionnels situés dans les pays en développement, qui sont actuellement classés à haut risque. Douze d'entre eux sont sur le point de subir des pertes irréparables ou sont menacés de destruction totale. Les causes de ces menaces sont clairement listées dans le rapport : action destructrice de l'homme, pressions de toutes sortes dues au développement incontrôlé, tourisme non planifié et non durable, absence ou faiblesse de gestion, guerres ou conflits politique...

Parmi ces 12 sites listés par GHF figure le Palais Sans-­Souci d'Haïti, construit en 1813 pour servir de résidence royale au premier monarque du Grand Nord, le roi Henry 1er.

L'organisation estime que dans le cas du Palais Sans-Souci, la cause principale de la sévère menace qui pèse sur ses ruines est l'absence totale d'entretien du monument historique que le rapport qualifie de "Versailles de la Caraïbe".

En effet, cette absence d'entretien permanent du site ne permet pas des interventions aux conséquences durables sur un monument historique en péril, tels que les ruines du Palais Sans-Souci. Tout au plus, des interventions spécifiques et localisées peuvent être envisagées et réalisées par le responsable de la conservation du bien culturel, en l'occurrence l'ISPAN.

La mission du Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, effectuée du 11 au 18 juillet dernier, avait confirmé ce diagnostic et signalait, entre autres, que le risque structurel le plus important pour les ruines de Sans-Souci est sa capacité réduite de résistance au tremblement de terre, même de faible intensité. Cette insuffisance met en péril, à tout moment, le monument historique et les gens qui le visitent.

Cette fragile stabilité des ruines du Palais Sans-­Souci tient à deux origines principales. En premier lieu, la perte de la toiture et des planchers, disparus depuis le tremblement de terre de 1842 et qui jouaient un rôle important de contreventement dans la stabilité générale de l'édifice, ont causé une perte notable de stabilité de l'ensemble. Les murs de très faible épaisseur (environ 50 cm à la base) et s'élevant sur des hauteurs pouvant atteindre près de 10 m ne sont donc plus contreventés. Cette instabilité qui date de plus d'un siècle et demi se trouve aggravée, en dépit des interventions Continuer >

Le Nouvelliste en Haiti - Nouvelles d'Haiti: actualités politique, nationale, économique, société, culture, sport. Haitian news: Politics, economy, society, culture and entertainment, sports.
Le Nouvelliste en Haiti - Nouvelles d'Haiti: actualités politique, nationale, économique, société, culture, sport. Haitian news: Politics, economy, society, culture and entertainment, sports.
Le Nouvelliste en Haiti - Nouvelles d'Haiti: actualités politique, nationale, économique, société, culture, sport. Haitian news: Politics, economy, society, culture and entertainment, sports. Le Nouvelliste en Haiti - Nouvelles d'Haiti: actualités politique, nationale, économique, société, culture, sport. Haitian news: Politics, economy, society, culture and entertainment, sports. Le Nouvelliste en Haiti - Nouvelles d'Haiti: actualités politique, nationale, économique, société, culture, sport. Haitian news: Politics, economy, society, culture and entertainment, sports.
de restauration effectuées dans les années 1980 par l'UNESCO, par les infiltrations d'eau de pluie dans les murs, atteignant les fondations et s'accumulant dans les remblais des murs de soubassement du Palais.

On se rappelle qu'à la suite d'une visite d'inspection des monuments historiques effectuée à la fin du mois d'avril 2008 au Parc National Citadelle, Sans-­Souci, Ramiers, (lire à ce sujet le BULLETIN DE L'ISPAN No 2, 1er juillet 2009), les techniciens de l'ISPAN avaient produit un rapport alarmant sur les désordres constatés dans l'état de la stabilité de l'escalier monumental d'accès Nord au Palais du Roi à Sans-­Souci. Un examen visuel et des relevés précis ont permis de constater l'aggravation de l'inclinaison du mur de soutènement de la troisième volée de cet escalier monumental.

Ce problème n'est pas nouveau. En 1995, l'architecte français Frédéric Evard, lors d'une mission technique d'évaluation des solutions à adopter pour le renforcement structurel du Palais Sans-­ Souci, signala que la cause de ces devers est due à la poussée de remblais non stabilisés, constitués de moellons et de terre placés sous l'escalier.

A cela, il faut ajouter les poussées dues à l'infiltration d'eau ruisselant au travers des joints des marches des escaliers et au travers des fissures des volées et du perron central. D'autant que le mur en question ne comporte pas de barbacanes ou dispositifs qui faciliteraient le drainage des eaux.

Lors de la mission Evard de 1995, le devers du mur de soutènement de la
troisième volée accusait une perte d'aplomb de 37 cm en sa flèche maximale. Les nouvelles mesures prises en avril 2008 par les techniciens de l'ISPAN ont révélé une perte d'aplomb de 54 cm. Ce qui a permis de conclure que les désordres au niveau de ce mur étaient très dynamiques. De surcroît, des signes nouveaux inexistants en 1995, telles des fissures récentes, démontraient que ce mur était soumis à des contraintes dépassant ses capacités de résistance.


L'ISPAN en 2009 a pu réaliser la stabilisation partielle de ce mur de soutènement. Cependant le problème de l'instabilité générale des ruines du Palais demeura entier : les murs ne sont pas contreventés et le parquet, non pavé d'un revêtement imperméabilisant, continue à recevoir les eaux de pluie.

La gestion d'un bien culturel en péril ne se fait pas par interventions épistolaires, au gré des constats alarmants. Elle doit être permanente. La prochaine étape serait-­elle l'effondrement pur et simple des ruines du Palais Sans-­Souci ?
Revenir en haut Aller en bas
solon
Super Senior


Masculin
Nombre de messages : 146
Localisation : montreal
Loisirs : cinema
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Le palais Sans-souci en Danger   Mer 20 Oct 2010 - 17:16

Kite mele pouvwa santral ak bann oganis leta bidon ki responsab pwoteksyon saki rete nan Palè Sansousi. Bann visye ki bezwen lajan pou flanke nan eleksyon koken parey yo, pwoteje yo, se tchwipppppe yo tchwipppe PALÈ SANSOUSI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le palais Sans-souci en Danger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le palais Sans-souci en Danger
» Images des festivités du carnaval 2013 au Palais Sans-Souci et au Cap-Haitien
» GOUVENMAN ROZ MARTELLY FLANKE TELE KARAYIB DEYO NAN BAL RENN YO SANS SOUCI
» Jumpline -sans danger-
» Une île tropicale sans danger... à priori

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: