Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
599.99 € 899.99 €
Voir le deal

 

 Prudence

Aller en bas 
AuteurMessage
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

Prudence Empty
MessageSujet: Prudence   Prudence EmptyMer 16 Mar 2011 - 16:31

realite
mardi 15 mars 2011 16 h 53
De:
"Edner Saint-amour" <edpoete@yahoo.ca>
Afficher les détails du contact
À:
"edner saint-amour" <edpoete@yahoo.ca>


Realite

Mathieu 23:7, 9:34, 12:26,
Aveuglement spirituel
C’est par le prince des demons qu’il chasse les demons : beelzebul
Luc 12;49, pas la paix mais la guerre
Exode 10 : 21, la guerre aux faux dieux
Luc 7 :36, Jesus est oint par une pecheresse
Levitique 23 : 40 Dieu et l’argent
Mathieu 7 : 24 batisseur sage et l’insense
Mathieu 26 : complot contre Jesus
Deuteronome 28 : 47-48
Une odeur de malheur 2) Tous jubilaient sauf un homme. Il mettra un joug de fer sur ton coup jusqu'à ce qu’il t’ait detruite
1 Timothee 6 : 3-8, amour et argent
Job 8 : 4 melange de verite et de mensonge
Jean 2 : 6, detail d’un temoin
Mathieu 27 : 27 les soldats se moquent de Jesus christ
Luc 4 : tentation
Beelzebul 12 : 24, 27, Mac 3 : 22, Luc 11 :15-19
Speculation, prediction, identification, recitation, faire voire, sensation fortes, mariage imaginaire, mariage force, auto, petrole, nourriture, langue de bois, dehors du rail, undergroung, maitre humain, drapeau, imitation, faire semblant, informel, bluff, guerre des dieux, guerre des doctrines, logique cannibale du pour et du contre, fausse apparence, injection de desir, projection d’obsession, guerre des puissances

Marc 12 :30 Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout cœur, de tout ton ame, de toute ta force, aime ton prochain comme toi-même. Jehovah ou Yaweh en francais, allah en Arabe, Demiurge en grec, Deus en latin, Mahou en Fon




Marc 12 :30 la verite est que Dieu est unique et qu’il n’y point d’autres
Marc 12 :30, le plus grand commandement
Marc 12 :30 Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout cœur, de tout ton ame, de toute ta force, aime ton prochain comme toi-même
Psaumes 39 : 10, lutter avec Dieu
Osee 4 : 13
Ruth 1-2
Mathieu 27 : 11 Autodefense
Marc 12 :30 Tu aimeras le seigneur ton Dieu de tout cœur, de tout ton ame, de toute ta force, aime ton prochain comme toi-même. Jehovah ou Yaweh en francais, allah en Arabe, Demiurge en grec, Deus en latin, Mahou en Fon
Luc 7 : 36 Jesus est oint par une pecheresse



(Dear Truly God sent)
Please excuse this humble email if it offends your sensibilities, but I have
no other means to contact you. I cannot talk on the telephone, so I did a
search for your email address, which I found on the international business
directorate email data search. I am Mrs Barbara Brown, 52 years old woman, A
Christian widow who is dying of oesophageal cancers.

Recently, My Doctor told me that I would not last for the period of Seven
Months due to cancer problem, Yes I have been touched by God to donate an
amount of money Inherited from my late husband Smith Brown to you for the
good work of God on Charity" People in the Street and Helping the Orphanage
which my husband derived this money from his vast Estates and Investment in
capital market, I decided to WILL/donate the sum of USD$8.5 Million to you 30
Percent of the total money is for your personal use While 70% of the money
will go to charity" people in the street and helping the orphanage.
I will give you the contact of Bank Manager for the releasing of the specific
amount, my personal Referrence Number Law/WILL/ 9834520012. I will appreciate
your utmost honest in this matter until the task is accomplished as I don't
want anything that will jeopardize my last wish.
With Regards,

Depi twa Milan avan jezi kri
Listwa koumanse, moun konn ekri
Pou klere lespri moun mete nan bon chemen
Yo chita yap espekile sou marengwen

Depi twa Milan avan jezi kri
Listwa koumanse, moun konn ekri
Pou klere lespri moun mete nan bon chemen
Yo chita nan prediksyon sou sendenden

Depi twa Milan avan jezi kri
Listwa koumanse, moun konn ekri
Pou klere lespri moun mete nan bon chemen
Yo chita nan idantifikasyon sou mazenflen

Apre yo tonbe fè pwosè entasyon
Mete tout koulè sou do zòt ba li madichon
Fè konnen wou se senbòl nanm mechanste
Konsa yo akize, jije, kondane san kilpabilite

Mechan itilize nayif pou touye inosan nan tenèb
Apre sa yo lave men, yo di yo se moun pwòp nèt
Apre sa yo se pa Belzeboul men se Guede Nibo
Afiche nan tout lari nan ekrito sou tout Poto

Mariaj imajinè pou detounen lespri
Fè zèv destrisksyon aji mal kont lavi
Fè wè yo gen lajan, yo se gwo Toro
Fè wè Belzeboul kap kouri bèl oto

Se pa Belzeboul nan Labib ki Mechan
Se Guede Nibo nan Vodou ki konn bwè san
Se Vodou nan pou ou kont ki nan lojik kanibal
Se Vodouyizan ki fèt pou rete nan mache kwabosal

Moun espekilasyon kap Touye
Moun Prediksyon kap rache
Moun idantifikasyon kap fè mal
Mal imajinè nan klonaj fè mal

Yo fin anraje nan fè moun mal
Nan sèvi Belzeboul nan labib
Apre sa lague chay sou Vodou

Jodi ya mwen mwenm se obsèvatè sèten
San espekilasyon mwen va temwen demen
Mwen pa konnen ki sa lavi ap pote
Se Granmèt Mahou ka va deside



Business proposal
dimanche 13 mars 2011 03 h 46
De:
"youma.bonde@one.co.il" <youma.bonde@one.co.il>
Ajouter l'expéditeur aux Contacts
À:
destinataires non divulgués


Business proposal

Dear friend,
I am Mr Youma Kini Bonde. the head of file department of Bank of Africa (B.O.A) here in Burkina Faso / Ouagadougou . In my department we discover an abandoned sum of (US$6.5mllion US Dollars) in an account that belongs to one of our foreign customer who died along with his family in plane crash.

It is therefore upon this discovery that I now decided to make this business proposal to you and release the money to you as the next of kin or relation to the deceased for the safety and subsequent disbursement since nobody is coming for it. I agree that 40% of this money will be for you, while 60% would be for me. Then after the money is been transferred into your account, I will visit your country for an investment under your kind control.

You have to contact my Bank directly as the real next of kin of this deceased account with next of kin application form. You have to send me those your information below to enable me use it and get you next of kin application form from bank, so that you will contact Bank for the transfer of this money into your account.

Your Full Name......................
Your Home Address..............
Your Age........................... ..
Your Handset Number...........
Your Occupation...................

I am waiting for your urgent respond to enable us proceed further for the transfer.
Yours faithfully,
Mr Youma Kini Bonde.

Edner Saint Amour


Objet : (Dear Truly God sent)
À :
Date: dimanche 13 mars 2011 07 h 19






















































Web Search
Open Search Assist
• Y! Quebec
• My Yahoo!
• Preview email with the Yahoo! Toolbar

o Sign in
o New here? Sign up
o Have something to share?
Please sign in to update your status.
Sign inCancel
Close
• Page options
Help Japan
Donate to Japan earthquake relief efforts
Yahoo! Sites
Reorder or Remove
Edit Yahoo! SitesI'm Done
1. Mail Remove MailPreview Mail
2. Answers Remove AnswersPreview Answers
3. Autos Remove Autos
4. Cricket Remove CricketPreview Cricket
5. Dating Remove Dating
6. Finance (S&P/TSXSTR.FINANCE.CHANGE_DOWN)Remove FinancePreview Finance
7. Flickr Remove FlickrPreview Flickr
8. Games Remove Games
9. Help Remove Help
10. Horoscopes Remove HoroscopesPreview Horoscopes
11. Jobs Remove JobsPreview Jobs
12. Messenger Remove MessengerPreview Messenger
13. Movies Remove Movies
14. My Yahoo! Remove My Yahoo!
15. Shine Remove Shine
16. Sports Remove SportsPreview Sports
17. Updates Remove Updates
18. Weather Remove WeatherPreview Weather
19. Yellow Pages Remove Yellow Pages
I'm Done
More Yahoo! Sites
MY FAVOURITES
Reorder or Remove
Edit MY FAVOURITESI'm Done
1. Facebook Remove FacebookPreview Facebook
2. Zoocasa Remove ZoocasaPreview Zoocasa
3. Add Favorite
I'm Done
Close
Close
TODAY - March 15, 2011

Why the tsunami triggered a big whirlpool
The 'frightening' water phenomenon appears and disappears without a geological trace. Scientists explains it
Related links
• Boat caught in whirlpool
• What happens inside?
• Latest on the aftermath
More stories
1. Why whirlpool formed in Japan Company with most billionaires Things not to tell the boss Radiation leak rocks Japan
2.
3.
4.
5.
6.
7.
1 - 4 of 28
Previous set of stories Next set of stories
News
• NEWS
• WORLD
• Finance
• Sports
Move News on top

Earthquake, tsunami death toll exceeds 3,000
Thousands are dead and thousands more are missing as disaster takes its toll in Japan . Details
• Survival stories
• Latest updates
• Photos
• Winds blowing Japan radioactivity over Pacific Ocean
• Bahrain declares martial law as violence, unrest continues
• Japan hit with two aftershocks four days after quake
• Japan PM to nuclear firm: 'What the hell's going on?'
• Canadian University fined $2M for raising tuition fees
• Go-cart driver killed in crash with van on Toronto street
• Teen cancels house party after 200,000 replies on Facebook
• 'Lean Cuisine' dishes recalled due to foreign materials
• Former supermodel speaks about studying business at Harvard
• 'Who's The Boss' star announces she is having a baby boy
More News:
• Top Stories
• Photos
• Video
updated 03:47 pm
CAD-USD: 1.01 -0.85%
TSX: 13,572.00 -0.34%
Enter stock symbol

DAILY OFFERS

Free Credit Report in Canada
Check your latest Credit Report
and Score in 60 Seconds for $0.
Get more out of your search with Yahoo! Canada
TRENDING NOW
1. Charlie Sheen li…
2. Earth rotation s…
3. Home prices Cana…
4. Emily Meynard Ba…
5. Kathy Griffin
6. Japan death toll
7. Clint Eastwood
8. Celine Dion
9. Canadian dollar
10. Saskatchewan nuc…

VIDEO PICKS
• Japan fires burn out of control
Go to Video

• Tokyo moves to conserve energyGo to Video
• Radiation spikes in RussiaGo to Video
• Junior Hockey Coverage

Get to know the stars before they become stars! Follow the latest CHL
news and commentary.
Follow Junior Hockey
YAHOO! SITES
• Answers
• Autos
• Entertainment
• Finance
• Flickr
• Games
• Groups
• Health
• Lifestyle
• Horoscopes
• Mail
• Maps
• Music
• News
• People Search
• Personals
• Shopping
• Sports
• Travel
• Video
• Weather
• See More
YAHOO! FOR YOUR BUSINESS
• Advertise with Us
• Search Ads
• Yahoo! Developer Network
ABOUT YAHOO!
• Company Info
• Jobs
• Help
• Send Feedback
Copyright © 2011 Yahoo! All rights reserved.


Edner Saint Amour


Revenir en haut Aller en bas
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

Prudence Empty
MessageSujet: Le Vodou   Prudence EmptyLun 3 Oct 2011 - 19:42


Ésotérisme Exotérisme
edpoetephoto


Il est vrai que des livres comme (La Poule Noire, Petit Albert, Étoile rouge) écrits par des étrangers blancs sont plus populaires en Haïti que le Gouverneur de la Rosee de Jacques Roumain. On met toutes sortes de mascarades de livres traitant n’importe quoi et écrits par n’importe qui, dans le nom du vodou. Et le pire on trouve des haïtiens pour les acheter. N’importe quoi, n’importe qui, juste pour faire de l’argent ou mieux soutirer de l’argent, juste parce les haïtiens baignent encore dans leur naïveté, juste parce que le vodou reste au stade oral, juste parce qu’il ne se donne pas un Livre sacre comme guide et référence aux fideles ou croyant, juste parce qu’il n’a pas Ses Veda, son Torah, Son Coran, sa Bible. Mais il l’aura un jour pour débusquer, démasqué les abuseurs, les fraudeurs, les cupides, les détracteurs masques, les fossoyeurs du Vodou.
Alors le Vodouisant sera en connaissance de la théologie comme de la philosophie à la base du Vodou. Alors il saura que le vodou n’est pas une croyance reposée sur l’ésotérisme ayant un secret lie à la magie, a l’occultisme.
Mais le vodou est une croyance reposée sur l’exotérisme ouverte au grand public, une croyance illuminant ouverte à tous comme la lumière du soleil, comme Dambalah est le symbole de la lumière du soleil, comme Daico est symbole de l’intelligence, comme Ounsa est symbole de la sagesse.
Il saura que le monde du secret magique enferme les vodouisants dans le labyrinthe de l’ignorance qui les empêche d’avoir leur emprise sur leur propre environnement, de s’y adapter, d’être eux même, mais esclaves d’un maitre abuseur
Il saura que le vodou n’a plus rien de secret, de cache, d’obscurité, de ténèbres parce que Daico et Coudaleh avaient livres ces secrets concernant la vie a la première femme et le premier homme créés des le début de la Création étant : 1) Il faut mourir constamment pour vivre éternellement 2) Mourir à soi, se parfaire continuellement par le renouvellement de ses pensées à la perfection étant un attribut divin, 3) l’existence est faite de chute et de rechute par la faute de Satan, 4) la mort par les actes mauvais, 5) mourir pour soi même, se parfaire continuellement par le renouvellement de ses penses jusqu'à la perfection, la fin métaphysique du vodou.
1) Il saura que Dambalah avait deux groupes de progéniture : A) Ounsa, étant la sagesse comme l’essence universelle
2) Agaou Tonnerre qui préside le vent, la tempête, l’ouragan
3) Oumgoun Batalha, gouverneur qui tient le fouet, symbole de l’harmonie, de la justice.
4) Oudoudoua, mère de tous les êtres humains, grann Ibolelee
5) Ogoun Ayizan Velekete, Erzulie Venus, prophétesse qui préside le Houmfor
6) Oumgan Ican Legba, fils de prédilection en qui le père met toutes les complaisances. Il est le légataire, patron des carrefours, barrières, chemins et les entrées. Entre le monde surnaturel de l’esprit et le monde naturel des hommes il est l’intermédiaire sans lequel nulle communication n’est possible sans sa permission. C’est qu’on doit invoquer le premier dans toutes les cérémonies.
1) B) Agwe Taroyo, maitre du domaine marin, superbe douanier
2) Azaka mede, maitre de l’agriculture et d’arme
3) Azaka Limba, bonne mère de famille qui nourrit les enfants
4) Azaka Guidi, vorace qui détruit les cultures pour apaiser sa faim
5) Azaka Guesci, sous ministre, deuxième douanier
6) Aganman Nibo, mère de Baron Samedi

Il saura que le vodou a son code moral dont l’un des principes est : tous les êtres de la nature sont sains et doivent être traites de manière saine. C’est pourquoi un Marassa n’accepte pas qu’on lui sert du sang. C’est pourquoi ceux qui veulent rester fideles à ce principe font du manger sec

Il saura que les vodouisants se réunissent plus souvent la nuit parce que le code noir interdisait toute pratique religieuses africaine dont la violation équivalait a la mort
Il saura que la religion s’occupe de la Sagesse et la Politique de la Puissance, que le désir de puissance malsain qu’éprouvait les rois du Benin avaient fait le mariage entre Arada et Yoruba, envahissent les royaumes voisins, opèrent le mariage force de la religion et de la politique en forçant les prêtres à se mettre au service du roi, que ces mariage fatal était en grande partie a l’origine de l’esclavage. Avait conduit.

Il saura que le monde occulte des secrets, le livre comme le Petit Albert ou tout autre livre de magie



Cependant en ce qui concerne la preuve sur l’existence de Dieu ou des esprits, c’est plus complexe et compliquée. Une planète est un objet tangible ou visible alors que les esprits divins ou malins, bons ou méchants, comme Dieu ou Satan, invisibles, font partie du monde métaphysique ou surnaturel. Il est absurde de prouver l’existence de quelque chose invisible ou métaphysique a partir des faits réels, tangibles ou visibles. Toute forme de raisonnement possible ne tiendra pas debout. Nul n’a la preuve ni de Dieu, ni des anges, ni des esprits, ni des loas ni de Satan. Tout repose sur une simple question de foi ou de croyance. C’est a prendre ou a laisser. Aussi simple que ca. Mais comme on ne peut prouver l’existence de Dieu, nul ne peut non plus affirmer ou prouver le contraire. Bref, fidèles ou scientistes croient en Dieu par soupçon, sorte de preuve par défaut, en raison de l’ordre, de la grandeur, de la splendeur, de l’harmonie, de la complexité de l’univers.
Le grand philosophe Voltaire avait aussi le même soupçon que partagent beaucoup de scientistes créationnistes, non athées. Il disait : peut il y avoir une horloge sans horloger? Pour lui, s’il y a une horloge, il faut bien qu’il y ait un horloger à l’origine de l’horloge. C’est bien un soupçon et non une preuve malgré le raisonnement. Faute de preuve tangible on se confie au raisonnement. Même les témoins de Jéhovah abondent en ce sens, faute de preuves tangibles. Demontrer est different de prouver. Sur tableau avec de la craie on demontre logiquement ou a partir du raisonnement que Acide + Base=Sel + eau. Quod erat demonstrandum. Mais quand le professeur va au laboratoire avec ces elements chimiques, les mets en presence, opere la reaction, ou le resultat effectivement que acide +base=sel +eau. Alors il prouve enfin ce qu’il a demontre logiquement sur le tableau.


Remarque :
Le croyant et le savant

Le croyant n’a pas la même attitude que le savant par rapport aux choses de son environ et aux informations qui lui parviennent.
Généralement tout croyant tend a rapporter les informations et les choses dans lesquelles il croit exclusivement, celles qui font partie de sa propre foi, de lui-même en termes de croyances religieuses. Tandis que le Savant peut rapporter des informations qui ne le concernent pas, qui ne le touchent pas, qui ne touchent pas son ego; mais des informations concernant d’autres gens de son entourage; même quand ils acceptent ou non. Simple question de liberté d’expression, du respect de l’opinion. La tache revient à la critique d’établir la balance des avis ou aveux a travers leurs faiblesses et forces sans gêner la liberté de l’autre sous une forme ou une autre. Je peux ne pas être d’accord avec les opinions de quelqu’un, mais je dois lui accorder le droit d’exprimer ses opinions publiquement. La tolérance l’exige, le respect l’exige, la liberté l’oblige. Deux éléments fondamentaux a la base de la liberté. L’option élitiste n’a rien à voir en cette matière. Je ne dois pas boussiller les egos de quelqu’un juste pour une opinion émise allant dans le sens contraire de la mienne. Les attaques personnelles dénotent la manifestation de la colère. Comme disait mon professeur de philosophie : Quand deux personnes discutent, si l’un se fâche, c’est parce que ses arguments ont pris fin. La colère est la preuve de l’absence d’argument. Alors faute d’argument wont sevi ou tounen kole.
Le croyant en vertu du principe de la foi en général tend naturellement a s’attacher, a interioser ou mieux s’endoctriner a partir des informations compatibles a sa confession religieuse. C’est pourquoi il ne veut entendre que les informations (parole, aveu, avis, pensées) en rapport avec ses croyances car pour lui il doit les attraper, digérer intellectuellement comme spirituellement par intériorisation. Bref il accepte les informations relatives à sa foi et en refusant toutes les autres de nature contraire à sa foi sous peine de rompre avec le locuteur, de se mettre en colère, de fuir ou de l’affronter. Le croyant ne veut point comprendre le point de vue des autres quand il est différent du sien. Toujours en rapport avec sa foi. Il tend donc a s’enfermer dans la caverne de sa foi sans ouverture aucune. Il reste hermétiquement ferme non receptacle.

Le savant n’intériorise pas, mais cherche à saisir les données venues de son environnement. Il veut se connaître et connaître l’autre, il veut comprendre l’autre. C’est pourquoi le savant doit rester ouvert a ceux qui lui parlent. Il possède sa pleine liberté de penser, de raisonner sans avoir peur d’être sanctionné par une quelconque loi de la foi. Par son ouverture d’esprit il tend a accepter comme tolérer l’autres comme sujets et a travers ses points de vue différents voire opposés aux siens. La pensée du savant est comme un vaste champ ou univers par opposition a celle du croyant étant une simple ligne droite, rectiligne sur laquelle se dresse son chemin et il doit marcher sans oser traverser la limite ni a gauche ni a droite pour ne pas sombrer dans la perdition de son âme par le péché, pour ne pas perdre le salut de son âme.


Vodou

syncrétisme religieux, sorte de mélange d’abord de plusieurs rites africains, ensuite de catholiques et du vodou béninois,
AU COMMENCEMENT : Création de l’Homme, Naissance de Satan, Problematique du mal, defeinition du Voudou, Theorie et pratique du vodudou, Le vodou se donne un but suprême, sublime ou métaphysique qui consiste à tendre vers. On ne monte pas n’importe comment, POTOMITAN.




Guede
Esprit des morts ou de la mort, ayant des comportements obscènes comprend les loas phalliques
Guede Nibo
Patron de la mort

Baron samedi
Maitre des points, rale lajan
Abilolo
Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo
Bokor
Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société

Papa Pierre
Maitre des rumeurs, du teledjol

Petro
Patron de l’impulsivité, ne planifie pas l’avenir, voit le quotidien

Guede Nibo
Patron de la mort

Baron samedi
Maitre des points, rale lajan
Abilolo
Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo
Bokor
Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société

Papa Pierre
Maitre des rumeurs, du teledjol

Petro
Patron de l’impulsivité, ne planifie pas l’avenir, voit le quotidien

Abilolo
Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo
Bokor
Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société

Bokor
Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société


LES SECRETS MERVEILLEUX
DU
PETIT ALBERT
This HTML edition by Joseph H. Peterson, Copyright © 2003, 2005, 2006. All rights reserved.
This is another French Grimoire or handbook of magic.
L'editeur n'endorse ni ne recommende les methodes et recettes inclus dans ce livre. -JHP
NOTE: the editor does not endorse or recommend any of the recipes found in this book. -JHP
Catalog entry reads:
Author: Albert, Petit.
Title: Secrets merveilleux de la magie naturelle et cabalistique du petit Albert.
Edition: Nouv. éd., cor. & augm.
Published: Lyon, Héritiers de Beringos fratres, 1782.
Description: 264 p. illus., plates (partly fold.) 14 cm.
Library Info: TC Andersen Library Rare Books Small 157.4 Al14lF Non-Circulating
Subject: LC Magic. Charms. Medicine, Magic, mystic, and spagiric.
Material Type: bks
Sys. no. 000307304
U of M copy jumps from p. 50 to p. 59.
________________________________________
SECRETS
MERVEILLEUX
DE LA MAGIE NATURELLE
ET CABALISTIQUE
DU PETIT ALBERT,
Traduits exactement sur l'original
latin, intitulé:
ALBERTI PARVI LUCII
Libellus de mirabilibus naturæ
arcanis.
Enrichis de Figures mystérieuses; & la
maniere de les faire.
Nouvelle Édition, corrigée & augmentée.

A LYON,
Chez les Héritiers de Beringos Fratres;
à l'enseigne d'Agrippa.
________________________________________
M. DCC. LXXXII.




Vodou ET DEFINITIONS
I Challenge the universe to show me a being higher than me
Vodun signifie une présence invisible redoutable ou puissante, mystérieuse ayant la capacité d’intervenir à tous les moments dans la société des humains.
Le mot vodu peut également renvoyer aux forces primaires de l’univers qui se confondent avec l’essence divine et de l’âme humaine, qui se nomment loas n’étant ni bons ni mauvais.
peut signifier le culte des esprits, aussi connu sous les Noms Vodoun ou Vaudoun, signifiant ‘’Esprit’’,


La Santeria est le lieu saint de Cuba ou les religions d’autres Iles caraïbes, sont également semblables, mais frappent l’imagination que cette croyance typiquement haïtienne évoluant a partir de la fin de la traite negriere .Les saints : Yoruba, Shango, Osboun, Yemanja, Ogun, Obatala, abalouae sont les memes qu’au Nigeria. La santeria est un syncrétisme entre le catholicisme et la religion des esclaves yoruba qui venaient de Nigeria.








POTOMITAN



Marassa

Principe de la première manifestation de l’âme. Le premier homme qui est de la polarité positive et la première femme qui est de la polarité négative, formant la physique de l’attraction où les deux forment un seul. Les jumeaux de Dieu, Marassa est la loi qui régit les manifestations naturelles. Elle préside la fertilité. Le Marassa est le concept des quatres transformations de l’âme

1) Dosa : qui représente le monde minéral où l’âme assiste à sa première manifestation après qu’elle se segmenta du GrandTout

2) Dosou : qui représente le règne végétal dans l’évolution de l’inanimé à l’animé où l’âme devient vivante, respire par la plante.

3) Dogue : qui représente l’âme qui s’incarne dans l’animal marin formant le règne animal de nature instinctive ou instinctuelle

4) Doïchou : évolution de l’âme dans le corps humain où l’homme devient un animal pensant, doué d’un esprit ou d’une intelligence, prêt à gravir les degrés de la perfection par la réincarnation









Mais les pratiques des adeptes du Rite Petro, attachés à la sorcellerie ou à la magie, croyant dans l’esprit des mort présidé par Baron Lacroix oeuvrant dans le mal et pour le mal, s’opposent à ce principe. Par exemple, Un vrai Marassa n’accepte qu’on lui offre du sang. De plus Les Manger Sec sont des offrandes de nourritures excluant tout sacrifice animal. Et si l’on suit la logique 1) de la conduite saine (Sanitarisme) par rapport aux êtres 2) L’abstinence du marassa de boire du sang 3) Les manger sec qui s’abstiennent de tout sacrifice animal, on va directement déboucher sur le principe de l’Ahimsa hindouisme étant l’idéal du non désir de nuire, de la non violence, dont Gandhi en est le champion comme modèle parfait. Il ne faut pas condamner le vaudou pour des sacrifices barbares, car le rite Rada qui constitue le véritable pilier authentique du vaudou œuvre pour le bien exclut la pratique du mal, de la magie noire, de la sorcellerie présidé par les loas Petro qui président les esprits maléfiques de la mort dont Baron Lacroix en est le chef. Autrement dit ce sont les fidèles et les Bokor (faux Hougan) qu’il faut condamner et non le vaudou

POTOMITAN
Étymologie
Étymologiquement parlant, le mot Potomitan, est un composé de deux mots créoles, Poto et Mitan, qui signifie en français Poteau au centre qui soutient une fondation, une maison, une bâtisse. Le Potomitan se veut être le poteau au centre, le poteau principal, primordial par opposition aux autres poteaux aux coins jugés secondaires quoiqu’importants.

Historique

ASPECT POLITIQUE

Le mot Potomitan est riche en contenu, historique, politique, religieux sinon mystique. Au temps de ma jeunesse en Haïti particulièrement vers les années 80 ce mot était très populaire voire légendaire. Un mot que l’oreille entendait presque jour sur les lèvres des Haïtiens à la maison comme à la rue. Au niveau politique il s’appliquait spécialement à l’ex-président à vie de la République d’Haïti, Jean Claude Duvalier dit Baby Doc comme étant le pivot central du régime Duvaliériste légué en héritage par son père François Duvalier dit Papa Doc, l’homme incontournable sans lequel le régime s’écroulerait. Par extension le mot Potomitan s’applique à tous les Tontons macoutes, tous les miliciens du corps de V.S.N de Duvalier particulièrement les chefs responsables de cette milice formant un groupe de gens indispensables pour le maintien ou la conservation du pouvoir. Ensuite le vocable Potomitan s’étend à tous ceux qui occupent une grande fonction ou un rôle clé dans le régime qu’il soit Tonton macoute, militaire ou ministre. Par exemple Roger Lafontant, Théodore Achille, Frantz Merceron étaient des Potomitan, des ministres influents, forts, puissants du régime.

Après le mot Potomitan gagne toutes sphères civiles, privées où toute personne responsable d’une affaire est considérée comme un Potomitan. Même entre amis on se dit Potomitan. Au résumé, le mot Potomitan signifie indispensable ou condition sine qua non.



ANGLE RELIGIEUX

Par ailleurs, le Mot Potomitan est aussi utilisé sur le terrain religieux avec une connotation mystique. En effet, dans le rituel du vaudou, on utilise ce mot Potomitan comme Poteau sacré placé au centre d’un Houmfor, dédié à Oumgan Ican Legba Atibon Legba, fils de prédilection du Père Dambalah Wèdo et de la mère Ayida Wèdo. Généralement connu sous le nom de Papa Legba en Haïti, il est le légataire des œuvres du père et de la mère, leur sixième fils de la première progéniture de Dambalah. Le poteau érigé au centre du Houmfor représente l’entrée principale par laquelle les esprits ou loas pourront pénétrer le plan matériel sortant du plan astral afin de descendre jusqu’au lieu de la cérémonie vaudouesque. Après le vèvè ou veve tracé en l’honneur d’Atibon Legba pour établir la communication entre astral et humain, la tracée de vèvè pour s’adresser aux esprits désirés, ensuite suivi des offrandes pour faire descendre les loas sur le plan matériel de la manifestation où leurs énergies irradient en partant du centre du Potomitan tout en s’écartant de façon circulaire, le Hougan frappe son asson et la cérémonie d’ouverture est maintenant achevée. Pour tout dire, Ife en Afrique, est le lieu sacré de l’Afrique mythique, où se regroupent tous les esprits formant le panthéon du Vaudou dont l’équivalence en Haïti est connu sous le nom de la Ville-au-Camp sur une montagne sacrée où les loas venus d’Afrique-Guinée par les eaux souterraines où ils séjournent, se réunissent tous, échangent, dit-on, leurs expériencves, puis redescendent de la montagne vers la terre. Mais ils ne débarquent n’importe où, ne se distribuent pas dans l’espace n’importe comment. Leur trajet est balisé, d’autant plus strictement qu’ils ont pour mission de constituer les fondations de l’espace des vivants. Au milieu du temple Vaudou appelé Houmfor est construit le péristyle, espace consacré à la cérémonie en l’honneur des loas. Au milieu du péristyle s’élève le Potomitan, axe de liaison entre le monde céleste et le monde terrestre, et qui donc représente la voie royale des loas pour rejoindre les humains. Autour de son socle, on dépose les offrandes aux loas et on trace leurs desseins symboliques ou vèvè. Attirés par ces signes mystiques et par les roulements du tambour, les loas viennent alors danser dans le corps des fidèles. Dans le vaudou haïtien, on peint sur le potomitan les deux loas Dambalah Wèdo et Aïda Wèdo symbolisés par des serpents, de sorte qu’ils ressemblent à l’arbre de la vie autour duquel se déroulent les danses du vaudou



L’adepte du vaudou s’adresse à l’autel ou vèvè comme s’il s’adresse à l’esprit invoqué. Métaphoriquement, le vèvè est donc une interface entre deux univers ou une frontière. L’univers est représenté sous forme d’une croix contenue dans un cercle. L’âme connaîtra quatre saisons au cours de sa vie. Le asson peut être un tchatcha ou une cloche. Houmfor est le temple du vaudou.



En tout je vous dresse un court parcours historique du mot Potomitan au bénéfice des adeptes ou amis du site Potomimtan. Com. Si vous voulez, vous pouvez le compléter avec la mention des motifs et circonstances qui ont porté à créer ce site. Bonne lecture



SALUTATION

Si vous êtes chrétiens je vous dis : Amen, alléluia, ainsi soit-il

Si vous êtes Arada ou Rada je vous dis : Ayibobo

Si vous Nago je vous dis : Aoche Nago, ou ago

Si vous êtes Petro je vous : Abilolo ou Bilolo

Aouessa : mot de passe après la prière




Réflexion sur le Vodou par Edner Saint-Amour


Origine du Vodou
Le mot vodou avec tout ce qu’il cache derrière comme pratique, vient de l’Afrique noire. Le mot vodou signifie, introspection dans l’univers à la recherche d’un être supérieur à Moi, étant Dieu en langue créole Granmèt.

Makhandal
Makhandal avait utilisé le poison comme moyen de d’éliminer les colons et de conquérir la liberté des noirs. Cette pratique n’a rien à voir avec le vodou. C’est purement et simplement un geste de barbarie pour contrer la barbarie des colons blanc. Une pratique de mercenaire. Le côté vodouesque chez Makhandal repose sur l’idée qu’il mettait dans l’esprit des esclaves : on meurt au combat, on va se transformer en mouche pour retourner vivre en Afrique

Boukman
Le Vodou se pratiqua aussi sur l’île de Saint-Domingue dirigé par les esclaves de cette époque. Mais la plus imposante rencontre ou cérémonie a été organisée le 14 Août 1791 Bois Caïman sous le commandement d’un Prête vodou appelé Boukman. Mais comme cette pratique a été, on l’organisait la nuit pendant que les blancs sont au profond de leur sommeil. Le but ultime de cette cérémonie est de rassembler les âmes et les esprits de tous les hommes noirs et de les conduire à la révolte contre les maître colons blancs afin de conquérir leur liberté. Boukman égorgea un cochon dont il distribua le sang aux assistants : le sacrifice du cochon est non seulement un signe d’unité et de solidarité entre les assistants, mais encore a autre sens celui du prix à payer pour conquérir notre liberté d’homme noir réduit à l’esclavage par le blanc. La viande du porc passe à la tradition dans la société haitienne. Le Grillot est un plat commun dans les fêtes haïtiennes. Pas de fêtes haitiennes sans grillot.

Après l’indépendance
Même après l’indépendance de 1804, Les vodouisants étaient encore à la recherche de symbole pour assurer entre les membres de la nation nouvellement née. La boisson(Alcool ou clairin par exemple) et la nourriture(Maïs grillé par exemple) sont utilisées comme moyen de maintenir l’unité et d’entretenir la solidarité entre les Haïtiens. Dans ce cas on parle de manger Loa, de manger Lèsen, pour entrer en communication avec les esprits dont on se sert (Servir Loa). Non seulement tous les assistants mangent au nom des loas, mais encore on jette de la nourriture dans les rues aussi pour les loas. Outre la boisson et la nourriture qui permet d’entrer en communication avec les loas, mais aussi le tambour, la danse, et la prière(orezon).

Vers 1950
Dès l’année 1950, le vodou prend un nouvel élan, on ne vit pas seulement le vodou à travers le tambour, la danse, la boisson et la nourriture, mais aussi à travers l’écriture. Certains intellectuels écrivent des poèmes ou des chants en l’honneur des loas africains. Avec François Duvalier le vodou avait même pris une tournure politique.

Conclusion
À mon humble avis, il faut considérer le trajectoire historique du vodou à travers sa force et sa faiblesse. De plus il faut avoir une décision plus ou moins précise de l’esprit par opposition à la matière. L’esprit c’est l’antithèse de la matière. En conséquence, un esprit(loa) n’a pas de corps, n’enregistre pas de poids, n’a pas de forme. Par contre est matière tout ce qui a du poids, une mesure et une forme.
Il faut toujours des prêtes Vodou étant des intermède ou médiateur entre Dieu, les loas et les hommes. Ces médiateurs doivent léguer en héritage à la postérité des récits et des œuvres dont l’intériorisation et la pratique par les hommes assurent assure la transmission de la survie du vodou. À mon sens Dieu est unique dans le sens qu’il est le seul et unique créateur du monde et du cosmos. Mais Dieu parle à tous les peuples à travers leur langue et leur culture pour mieux se comprendre par les hommes.

N.B L’esprit religieux doit se dépouiller de toute inclinaison à la violence, de toute tendance qui incite à la violence. Là je ne parle que pour le cas où l’église(champ spirituel) et l’état (champ matériel) se séparent strictement. L’état s’occupe de la sécurité de tous les citoyens en ayant le monopole de la violence contre ceux qui vont à l’encontre de l’ordre établi. La religion s’occupe de la sécurité spirituelle grâce à la morale du peuple conduit conduire celui-ci vers le chemin de la vertu.et du respect envers autrui.
Quand un peuple est en esclavage il ne peut pas être vraiment religieux. Parce que le colon bafoue ses droits légitimes, le peuple esclave tend à recourir à la violence pour conquérir sa liberté. Le peuple esclave fait deux travaux en même : un travail spirituel(vodou) et un travail matériel (indépendance de l’éta Haïtien). Quand on esclave parfois on est obligé d’oublier tout ce qui est devoir moral, vertu, piété pour conquérir sa liberté. La liberté ne se donne pas, on la conquiert. Comme dit Bismack, la force prime le droit.



SAKAPFÈT
Un jeune homme avait pour drôle manie
le don de la médisance et de l’ironie
Pour sa cible il vise tout le monde
qu’il atteint de sa verbale fronde

Un jour Sakapfèt recontra Papa Leba
sans se poser de question il s’assaya
Leba lui dit qu’il est le grand maître du voudou
Sakapfèt lui répond la religion est faite pour des voyous

Sur ces entrefaîts
Leba ordonna à Sakapfèt
d’arracher les plumes d’une poule
et de la laisser partir comme une boule

Sans aucune réplique de mots
Sakapfèt exécuta le boulot
Tout a été vite fait
dans un bref délai

Pendant que le silence règne sans rien déranger
Leba lui dit de ramasser les plumes arrachées
Sakapfèt réplique, impossible quel que soit le temps
les plumes de la poule sont dispersées aux quatre vents

Leba lui fait une petite leçon de morale
lui faisant reconnaître que sa langue est sale :
la médisance, l’ironie et la calomnie
sont des plumes lancées au vent qui frémit

On peut courir toute sa vie pour les rattraper
mais jamais on parvient à les rassembler
Avant de lancer au plein visage des mots
on doit se rassurer des conséquences de ses propos
Décembre 2006






Transandan
Sajès filozofi di : Bondye pa gen figi
Zòt ki pèdi nan kwayans di: sa se foli
Sajès filozofi di :lougarou djab pa egziste
zòt ki kwè nan mit di : tafya kap pale
16
Toujou yon milyon kesyon
ki toujou genyen de repons :
Mit tradisyon fè moun kwè nan Orezon
Sajès filozofi fè moun kwè nan rezon







Conscience au cœur débout
Aussi hélas! La drogue de l’imaginaire
Vide et labyrinthe d’un mystérieux univers
Où le peuple se perd en permanence
De tout son être, de toute son existence de toute son essence

Il réussit à tenir l’alarme de l’espérance
L’antidote à l’angoisse de la crise existentielle
Qui fait oublier malheur et causes, famine et maux
Toutan kou pa koupe, tèt espere mete chapo

Yon jou pou chasè, yon jou pou jibye
Yon jou na bon, tout sou kont papa Bondye
Si van pa vire pilon, yon jou fòk sa chanje
Jou ale jou vini, yon you na rive

L’espoir apaise, certes, l’angoisse existentielle
Mais il ne jette pas le mal à la poubelle
L’homme s’exile dans le fond de l’imaginaire
De mal au pire, le mal de l’homme enfonce dans la chimère.

L’exil imaginaire grâce à l’antidote fait dormir
Mais parfois crée des fantômes qui font peur et tressaillir
Le fantôme des esprits maléfiques, malfaisants
Waminui, baka, galipòt, katgore, sousoupannan
lougarou, vennvendeng, sanpwèl, blennde, frize
des méchants qui circulent la nuit pour manger, tuer, dévorer

Le fantôme du mauvais sort, du mal surnaturel
Qui fait la maladie est l’œuvre d’un criminel
Que l’homme mange l’homme, l’homme tue l’homme par magie
L’homme transforme l’homme en animal bœuf, cheval ou zombie

Le fantôme guerrier du mensonge du mythe, du vide, de la fiction
Qui fait vivre l’être dans l’antre nocif de la peur ou de la superstition
Qui porte l’esprit à opter pour œil pour œil, mal pour mal
Règne immoral de la vengeance, règne de violence infernale

La croyance dans le mal surnaturel
Fictive, mensongère et irrationnelle
Plonge les hommes un océan de divisions
Confiance cède la méfiance, obstacle à l’union

Refus à notre devise : l’Union fait la force
Méfiance rend impossible que l’union s’amorce
Notre force s’estompe pour se convertir en faiblesse
Nous voici sur l’autoroute expresse de la détresse

Encore hélas! La drogue de l’émotion
Qui enferme l’homme dans sa prison
Où tout événement se vit dans l’émotion agitée ou calme
Où la réalité se vit dans l’effluve éruptif du cœur et de l’âme

L’âme et le cœur exposent leur fiel en une chevrotante vibration :
Plainte, complainte, jérémiade, consternation, lamentation
Affliction, désolation, imploration, indignation, apitoiement
Chialer, rechigner, regimber, gémir, pâlir, un univers de tourments

On reste seulement à s’apitoyer sur lugubre sort
Sans décider de prendre même les moyens du bord
Pour agir sur la course rapide de la réalité
Dans l’optique d’une emprise sur le train de la destinée

Le monstre cruel du présent dans sa rigueur affaisse
Et l’on recourt à l’émotion qui vibre et confesse
Parfois c’est le fantôme du passé qu’on réveille
Pour parler du jadis, d’antan, du temps des merveilles

Hé bien oui! Le fameux fantôme de la nostalgie
Par laquelle on condamne le présent dans le déni
On se branche sur la passé couvert ou digne de gloire
Qui rapporte les exploits, les bons moments de victoire

On se raffole des exploits mielleux de la jeunesse
Apportant au cœur, à l’âme une baume de caresse
Ainsi on parle de l’Haïti florissante de la Perles des Antilles
Où l’ensemble de ses étoiles brillent, constellent, scintillent

Pour nous sortir Haïti de l’antre du malheur, du fond du trou
Il faut à chaque Haïtien une conscience au cœur débout
Pour faire ensemble le grand voyage avec détermination
Effort, courage et boussole, vers une même destination
11 juillet 2009




Haïti chérie, bon voyage et bonne chance
Haïti, vous qui traversez
le présent de la vie
le présent de la société
le présent du monde
le présent de l’humanité
à cloche pied clopin clopant
au pas et au rythme
de cendrillon de valet
de voyou du vieux vieillard
sous un soleil de plomb sur un sol chaud
de la persona non grata
de l’opprobre de la fatalité
au temps creusé d’une digue historique
dans l’espace fragile et incertain
de la déshérence politique à la déchéance nationale
république des chimères du néant ou du vide
politique du ventre et du bas ventre
rendevou arebòtab la kote gato ap separe
granmanjè kap bwè kola granmanjè
pran plezi anbativant bèl nègès bèl milatrès bèl grimèl
pouvwa tètsankò pouvwa kòsantèt
dépendant de l’aumône internationale

Haïti, n’était ce pas vous l’âme noire
Qui traversait le chemin du passé
Le chemin du monde et de l’humanité
Au pas et au rythme
De la bravoure, de l’intrépidité, de la témérité
De la vaillance, du courage, de l’enthousiasme
De la constance et de la persévérance imperturbable
Dans l’honneur, la gloire, le mérite, la grâce
Haïti, Perles des Antilles à l’égal d’un empire

Haïti première république noire du monde
Cacique Henri, Mackandal, Boukman
Germes précurseurs de la résistance et de la révolte
Toussaint Louverture le premier des Noirs
Jean Jacques Dessalines le père fondateur de l’Indépendance haïtienne
Henri Christophe le roi bâtisseur, le civilisateur
Alexandre Pétion le père fondateur de la Première noire du monde

Haïti, pays de valeur, de rêve, d’idéal, d’aspiration
Ô liberté ou la mort, Ô vivre libre ou mourir
Ô Liberté Ô Égalité Ô Fraternité Ô Indépendance
Ô L’union fait la force
Ô constitution 1987 Ô Démocratie
Combien de temps gaspillé en vain
Dans le mouvement de la retro-action de la vie
Au back du decrescendo de l’entropie de la mort
Abraram di sètase! C’est l’heure de repartir de décoller
Dans le mouvement de la pro-action
Pour le grand voyage à la conquête du grand rêve haïtien
Afin de redéfinir Haïti et de nous resituer
Sur la scène de la vie, du monde et de l’humanité
Vwayaj la pa enposib, se chemen an ki long
Chemen déjà trase ki bay direksyon ak destinasyon
Avèk pasyans e jefò na rive wè trip foumi
La seule chose qui nous manque c’est de la volonté
Nous avons tout ce qu’il faut pour réussir
Carte, boussole, passion et ressources en quantité
Ô Haïti chérie, bon voyage et bonne chance
30 juin 2009









Bienvenue, identifiez-vous
• Panier : 0 produit produits 0,00 € (vide)
• Votre compte

• Page d'Accueil
• Le Livre
o La Table des matières
o les rituels du livre
o le Livre
• La Boutique
o ACHETER LE LIVRE
o Erzulie Fréda
o Baron Samedi
o Erzulie Dantor
o Ogoun Féraille
o Damballah
o Legba
• Les Témoignages
• Tarifs et Livraison
• Bon De Commande

CATÉGORIES
Tags
magie noire ogoun féraille lwa du feu vaudou haitien erzulie Fréda déesse de l'amour voodoo paranormal voyance erzulie poupée vaudou Maitre baron samedi


le livre du vaudou
LE LIVRE QUI VOUS DÉVOILE LES SECRETS DU VODOU ET DE LA MAGIE HAITIENNE
Les pouvoirs du vodou expliqués en détails
+ + +
Apprendre et Appliquer
Les secrets fulgurants
de la
Magie Haïtienne
+ + +
vous pouvez voir :
Table des matières
les rituels du livre
La couverture
livre du vaudou
Prix :
23,50€
Acheter
________________________________________
Ce livre sur le vodou et de la magie haïtienne est un recueil sans précédent.
En effet, pour la première fois, un ouvrage qui vous dévoile tous les mystères qui entouraient jusqu’à présent les secrets du vodou et de la magie Haïtienne !

Ce livre disponible en version française pour l'instant, est un guide pédagogique qui vous explique étape par étape la marche à suivre pour découvrir ou approfondir la pratique du vodou.

Que vous soyez un débutant ou un initié à la magie, vous trouverez certainement votre inspiration dans ce livre magique.
________________________________________
Vous êtes intéressé(e) par la magie haïtienne et vous aimeriez tout simplement apprendre la magie haïtienne ou approfondir vos connaissances dans ce domaine ? Ce livre est pour vous.

Donc, vous êtes libre de vous procurer de ce livre suivant les intérêts que vous accordez au vodou et à la magie haitienne.


________________________________________
• Contact
• Contactez-nous
• Rejoignez nous sur Facebook





Revenir en haut Aller en bas
Edpoete
Star
Star


Nombre de messages : 209
Date d'inscription : 24/10/2006

Prudence Empty
MessageSujet: Le Vodou   Prudence EmptyLun 3 Oct 2011 - 19:43

Ésotérisme Exotérisme edpoetephoto Il est vrai que des livres comme (La Poule Noire, Petit Albert, Étoile rouge) écrits par des étrangers blancs sont plus populaires en Haïti que le Gouverneur de la Rosee de Jacques Roumain. On met toutes sortes de mascarades de livres traitant n’importe quoi et écrits par n’importe qui, dans le nom du vodou. Et le pire on trouve des haïtiens pour les acheter. N’importe quoi, n’importe qui, juste pour faire de l’argent ou mieux soutirer de l’argent, juste parce les haïtiens baignent encore dans leur naïveté, juste parce que le vodou reste au stade oral, juste parce qu’il ne se donne pas un Livre sacre comme guide et référence aux fideles ou croyant, juste parce qu’il n’a pas Ses Veda, son Torah, Son Coran, sa Bible. Mais il l’aura un jour pour débusquer, démasqué les abuseurs, les fraudeurs, les cupides, les détracteurs masques, les fossoyeurs du Vodou. Alors le Vodouisant sera en connaissance de la théologie comme de la philosophie à la base du Vodou. Alors il saura que le vodou n’est pas une croyance reposée sur l’ésotérisme ayant un secret lie à la magie, a l’occultisme. Mais le vodou est une croyance reposée sur l’exotérisme ouverte au grand public, une croyance illuminant ouverte à tous comme la lumière du soleil, comme Dambalah est le symbole de la lumière du soleil, comme Daico est symbole de l’intelligence, comme Ounsa est symbole de la sagesse. Il saura que le monde du secret magique enferme les vodouisants dans le labyrinthe de l’ignorance qui les empêche d’avoir leur emprise sur leur propre environnement, de s’y adapter, d’être eux même, mais esclaves d’un maitre abuseur Il saura que le vodou n’a plus rien de secret, de cache, d’obscurité, de ténèbres parce que Daico et Coudaleh avaient livres ces secrets concernant la vie a la première femme et le premier homme créés des le début de la Création étant : 1) Il faut mourir constamment pour vivre éternellement 2) Mourir à soi, se parfaire continuellement par le renouvellement de ses pensées à la perfection étant un attribut divin, 3) l’existence est faite de chute et de rechute par la faute de Satan, 4) la mort par les actes mauvais, 5) mourir pour soi même, se parfaire continuellement par le renouvellement de ses penses jusqu'à la perfection, la fin métaphysique du vodou. 1) Il saura que Dambalah avait deux groupes de progéniture : A) Ounsa, étant la sagesse comme l’essence universelle 2) Agaou Tonnerre qui préside le vent, la tempête, l’ouragan 3) Oumgoun Batalha, gouverneur qui tient le fouet, symbole de l’harmonie, de la justice. 4) Oudoudoua, mère de tous les êtres humains, grann Ibolelee 5) Ogoun Ayizan Velekete, Erzulie Venus, prophétesse qui préside le Houmfor 6) Oumgan Ican Legba, fils de prédilection en qui le père met toutes les complaisances. Il est le légataire, patron des carrefours, barrières, chemins et les entrées. Entre le monde surnaturel de l’esprit et le monde naturel des hommes il est l’intermédiaire sans lequel nulle communication n’est possible sans sa permission. C’est qu’on doit invoquer le premier dans toutes les cérémonies. 1) B) Agwe Taroyo, maitre du domaine marin, superbe douanier 2) Azaka mede, maitre de l’agriculture et d’arme 3) Azaka Limba, bonne mère de famille qui nourrit les enfants 4) Azaka Guidi, vorace qui détruit les cultures pour apaiser sa faim 5) Azaka Guesci, sous ministre, deuxième douanier 6) Aganman Nibo, mère de Baron Samedi Il saura que le vodou a son code moral dont l’un des principes est : tous les êtres de la nature sont sains et doivent être traites de manière saine. C’est pourquoi un Marassa n’accepte pas qu’on lui sert du sang. C’est pourquoi ceux qui veulent rester fideles à ce principe font du manger sec Il saura que les vodouisants se réunissent plus souvent la nuit parce que le code noir interdisait toute pratique religieuses africaine dont la violation équivalait a la mort Il saura que la religion s’occupe de la Sagesse et la Politique de la Puissance, que le désir de puissance malsain qu’éprouvait les rois du Benin avaient fait le mariage entre Arada et Yoruba, envahissent les royaumes voisins, opèrent le mariage force de la religion et de la politique en forçant les prêtres à se mettre au service du roi, que ces mariage fatal était en grande partie a l’origine de l’esclavage. Avait conduit. Il saura que le monde occulte des secrets, le livre comme le Petit Albert ou tout autre livre de magie Cependant en ce qui concerne la preuve sur l’existence de Dieu ou des esprits, c’est plus complexe et compliquée. Une planète est un objet tangible ou visible alors que les esprits divins ou malins, bons ou méchants, comme Dieu ou Satan, invisibles, font partie du monde métaphysique ou surnaturel. Il est absurde de prouver l’existence de quelque chose invisible ou métaphysique a partir des faits réels, tangibles ou visibles. Toute forme de raisonnement possible ne tiendra pas debout. Nul n’a la preuve ni de Dieu, ni des anges, ni des esprits, ni des loas ni de Satan. Tout repose sur une simple question de foi ou de croyance. C’est a prendre ou a laisser. Aussi simple que ca. Mais comme on ne peut prouver l’existence de Dieu, nul ne peut non plus affirmer ou prouver le contraire. Bref, fidèles ou scientistes croient en Dieu par soupçon, sorte de preuve par défaut, en raison de l’ordre, de la grandeur, de la splendeur, de l’harmonie, de la complexité de l’univers. Le grand philosophe Voltaire avait aussi le même soupçon que partagent beaucoup de scientistes créationnistes, non athées. Il disait : peut il y avoir une horloge sans horloger? Pour lui, s’il y a une horloge, il faut bien qu’il y ait un horloger à l’origine de l’horloge. C’est bien un soupçon et non une preuve malgré le raisonnement. Faute de preuve tangible on se confie au raisonnement. Même les témoins de Jéhovah abondent en ce sens, faute de preuves tangibles. Demontrer est different de prouver. Sur tableau avec de la craie on demontre logiquement ou a partir du raisonnement que Acide + Base=Sel + eau. Quod erat demonstrandum. Mais quand le professeur va au laboratoire avec ces elements chimiques, les mets en presence, opere la reaction, ou le resultat effectivement que acide +base=sel +eau. Alors il prouve enfin ce qu’il a demontre logiquement sur le tableau. Remarque : Le croyant et le savant Le croyant n’a pas la même attitude que le savant par rapport aux choses de son environ et aux informations qui lui parviennent. Généralement tout croyant tend a rapporter les informations et les choses dans lesquelles il croit exclusivement, celles qui font partie de sa propre foi, de lui-même en termes de croyances religieuses. Tandis que le Savant peut rapporter des informations qui ne le concernent pas, qui ne le touchent pas, qui ne touchent pas son ego; mais des informations concernant d’autres gens de son entourage; même quand ils acceptent ou non. Simple question de liberté d’expression, du respect de l’opinion. La tache revient à la critique d’établir la balance des avis ou aveux a travers leurs faiblesses et forces sans gêner la liberté de l’autre sous une forme ou une autre. Je peux ne pas être d’accord avec les opinions de quelqu’un, mais je dois lui accorder le droit d’exprimer ses opinions publiquement. La tolérance l’exige, le respect l’exige, la liberté l’oblige. Deux éléments fondamentaux a la base de la liberté. L’option élitiste n’a rien à voir en cette matière. Je ne dois pas boussiller les egos de quelqu’un juste pour une opinion émise allant dans le sens contraire de la mienne. Les attaques personnelles dénotent la manifestation de la colère. Comme disait mon professeur de philosophie : Quand deux personnes discutent, si l’un se fâche, c’est parce que ses arguments ont pris fin. La colère est la preuve de l’absence d’argument. Alors faute d’argument wont sevi ou tounen kole. Le croyant en vertu du principe de la foi en général tend naturellement a s’attacher, a interioser ou mieux s’endoctriner a partir des informations compatibles a sa confession religieuse. C’est pourquoi il ne veut entendre que les informations (parole, aveu, avis, pensées) en rapport avec ses croyances car pour lui il doit les attraper, digérer intellectuellement comme spirituellement par intériorisation. Bref il accepte les informations relatives à sa foi et en refusant toutes les autres de nature contraire à sa foi sous peine de rompre avec le locuteur, de se mettre en colère, de fuir ou de l’affronter. Le croyant ne veut point comprendre le point de vue des autres quand il est différent du sien. Toujours en rapport avec sa foi. Il tend donc a s’enfermer dans la caverne de sa foi sans ouverture aucune. Il reste hermétiquement ferme non receptacle. Le savant n’intériorise pas, mais cherche à saisir les données venues de son environnement. Il veut se connaître et connaître l’autre, il veut comprendre l’autre. C’est pourquoi le savant doit rester ouvert a ceux qui lui parlent. Il possède sa pleine liberté de penser, de raisonner sans avoir peur d’être sanctionné par une quelconque loi de la foi. Par son ouverture d’esprit il tend a accepter comme tolérer l’autres comme sujets et a travers ses points de vue différents voire opposés aux siens. La pensée du savant est comme un vaste champ ou univers par opposition a celle du croyant étant une simple ligne droite, rectiligne sur laquelle se dresse son chemin et il doit marcher sans oser traverser la limite ni a gauche ni a droite pour ne pas sombrer dans la perdition de son âme par le péché, pour ne pas perdre le salut de son âme. Vodou syncrétisme religieux, sorte de mélange d’abord de plusieurs rites africains, ensuite de catholiques et du vodou béninois, AU COMMENCEMENT : Création de l’Homme, Naissance de Satan, Problematique du mal, defeinition du Voudou, Theorie et pratique du vodudou, Le vodou se donne un but suprême, sublime ou métaphysique qui consiste à tendre vers. On ne monte pas n’importe comment, POTOMITAN. Guede Esprit des morts ou de la mort, ayant des comportements obscènes comprend les loas phalliques Guede Nibo Patron de la mort Baron samedi Maitre des points, rale lajan Abilolo Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo Bokor Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société Papa Pierre Maitre des rumeurs, du teledjol Petro Patron de l’impulsivité, ne planifie pas l’avenir, voit le quotidien Guede Nibo Patron de la mort Baron samedi Maitre des points, rale lajan Abilolo Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo Bokor Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société Papa Pierre Maitre des rumeurs, du teledjol Petro Patron de l’impulsivité, ne planifie pas l’avenir, voit le quotidien Abilolo Salutation des Guede, par opposition a celle des rada étant Ayibobo Bokor Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société Bokor Faux hougan, faux prêtre, malveillant, charlatan qui sert a deux mains, ie pratique a la fois le bien et le mal, la magie noire, la sorcellerie comme pratique malveillante, malfaisante. Mais le bokor ne mène pas de société LES SECRETS MERVEILLEUX DU PETIT ALBERT This HTML edition by Joseph H. Peterson, Copyright © 2003, 2005, 2006. All rights reserved. This is another French Grimoire or handbook of magic. L'editeur n'endorse ni ne recommende les methodes et recettes inclus dans ce livre. -JHP NOTE: the editor does not endorse or recommend any of the recipes found in this book. -JHP Catalog entry reads: Author: Albert, Petit. Title: Secrets merveilleux de la magie naturelle et cabalistique du petit Albert. Edition: Nouv. éd., cor. & augm. Published: Lyon, Héritiers de Beringos fratres, 1782. Description: 264 p. illus., plates (partly fold.) 14 cm. Library Info: TC Andersen Library Rare Books Small 157.4 Al14lF Non-Circulating Subject: LC Magic. Charms. Medicine, Magic, mystic, and spagiric. Material Type: bks Sys. no. 000307304 U of M copy jumps from p. 50 to p. 59. ________________________________________ SECRETS MERVEILLEUX DE LA MAGIE NATURELLE ET CABALISTIQUE DU PETIT ALBERT, Traduits exactement sur l'original latin, intitulé: ALBERTI PARVI LUCII Libellus de mirabilibus naturæ arcanis. Enrichis de Figures mystérieuses; & la maniere de les faire. Nouvelle Édition, corrigée & augmentée. A LYON, Chez les Héritiers de Beringos Fratres; à l'enseigne d'Agrippa. ________________________________________ M. DCC. LXXXII. Vodou ET DEFINITIONS I Challenge the universe to show me a being higher than me Vodun signifie une présence invisible redoutable ou puissante, mystérieuse ayant la capacité d’intervenir à tous les moments dans la société des humains. Le mot vodu peut également renvoyer aux forces primaires de l’univers qui se confondent avec l’essence divine et de l’âme humaine, qui se nomment loas n’étant ni bons ni mauvais. peut signifier le culte des esprits, aussi connu sous les Noms Vodoun ou Vaudoun, signifiant ‘’Esprit’’, La Santeria est le lieu saint de Cuba ou les religions d’autres Iles caraïbes, sont également semblables, mais frappent l’imagination que cette croyance typiquement haïtienne évoluant a partir de la fin de la traite negriere .Les saints : Yoruba, Shango, Osboun, Yemanja, Ogun, Obatala, abalouae sont les memes qu’au Nigeria. La santeria est un syncrétisme entre le catholicisme et la religion des esclaves yoruba qui venaient de Nigeria. POTOMITAN Marassa Principe de la première manifestation de l’âme. Le premier homme qui est de la polarité positive et la première femme qui est de la polarité négative, formant la physique de l’attraction où les deux forment un seul. Les jumeaux de Dieu, Marassa est la loi qui régit les manifestations naturelles. Elle préside la fertilité. Le Marassa est le concept des quatres transformations de l’âme 1) Dosa : qui représente le monde minéral où l’âme assiste à sa première manifestation après qu’elle se segmenta du GrandTout 2) Dosou : qui représente le règne végétal dans l’évolution de l’inanimé à l’animé où l’âme devient vivante, respire par la plante. 3) Dogue : qui représente l’âme qui s’incarne dans l’animal marin formant le règne animal de nature instinctive ou instinctuelle 4) Doïchou : évolution de l’âme dans le corps humain où l’homme devient un animal pensant, doué d’un esprit ou d’une intelligence, prêt à gravir les degrés de la perfection par la réincarnation Mais les pratiques des adeptes du Rite Petro, attachés à la sorcellerie ou à la magie, croyant dans l’esprit des mort présidé par Baron Lacroix oeuvrant dans le mal et pour le mal, s’opposent à ce principe. Par exemple, Un vrai Marassa n’accepte qu’on lui offre du sang. De plus Les Manger Sec sont des offrandes de nourritures excluant tout sacrifice animal. Et si l’on suit la logique 1) de la conduite saine (Sanitarisme) par rapport aux êtres 2) L’abstinence du marassa de boire du sang 3) Les manger sec qui s’abstiennent de tout sacrifice animal, on va directement déboucher sur le principe de l’Ahimsa hindouisme étant l’idéal du non désir de nuire, de la non violence, dont Gandhi en est le champion comme modèle parfait. Il ne faut pas condamner le vaudou pour des sacrifices barbares, car le rite Rada qui constitue le véritable pilier authentique du vaudou œuvre pour le bien exclut la pratique du mal, de la magie noire, de la sorcellerie présidé par les loas Petro qui président les esprits maléfiques de la mort dont Baron Lacroix en est le chef. Autrement dit ce sont les fidèles et les Bokor (faux Hougan) qu’il faut condamner et non le vaudou POTOMITAN Étymologie Étymologiquement parlant, le mot Potomitan, est un composé de deux mots créoles, Poto et Mitan, qui signifie en français Poteau au centre qui soutient une fondation, une maison, une bâtisse. Le Potomitan se veut être le poteau au centre, le poteau principal, primordial par opposition aux autres poteaux aux coins jugés secondaires quoiqu’importants. Historique ASPECT POLITIQUE Le mot Potomitan est riche en contenu, historique, politique, religieux sinon mystique. Au temps de ma jeunesse en Haïti particulièrement vers les années 80 ce mot était très populaire voire légendaire. Un mot que l’oreille entendait presque jour sur les lèvres des Haïtiens à la maison comme à la rue. Au niveau politique il s’appliquait spécialement à l’ex-président à vie de la République d’Haïti, Jean Claude Duvalier dit Baby Doc comme étant le pivot central du régime Duvaliériste légué en héritage par son père François Duvalier dit Papa Doc, l’homme incontournable sans lequel le régime s’écroulerait. Par extension le mot Potomitan s’applique à tous les Tontons macoutes, tous les miliciens du corps de V.S.N de Duvalier particulièrement les chefs responsables de cette milice formant un groupe de gens indispensables pour le maintien ou la conservation du pouvoir. Ensuite le vocable Potomitan s’étend à tous ceux qui occupent une grande fonction ou un rôle clé dans le régime qu’il soit Tonton macoute, militaire ou ministre. Par exemple Roger Lafontant, Théodore Achille, Frantz Merceron étaient des Potomitan, des ministres influents, forts, puissants du régime. Après le mot Potomitan gagne toutes sphères civiles, privées où toute personne responsable d’une affaire est considérée comme un Potomitan. Même entre amis on se dit Potomitan. Au résumé, le mot Potomitan signifie indispensable ou condition sine qua non. ANGLE RELIGIEUX Par ailleurs, le Mot Potomitan est aussi utilisé sur le terrain religieux avec une connotation mystique. En effet, dans le rituel du vaudou, on utilise ce mot Potomitan comme Poteau sacré placé au centre d’un Houmfor, dédié à Oumgan Ican Legba Atibon Legba, fils de prédilection du Père Dambalah Wèdo et de la mère Ayida Wèdo. Généralement connu sous le nom de Papa Legba en Haïti, il est le légataire des œuvres du père et de la mère, leur sixième fils de la première progéniture de Dambalah. Le poteau érigé au centre du Houmfor représente l’entrée principale par laquelle les esprits ou loas pourront pénétrer le plan matériel sortant du plan astral afin de descendre jusqu’au lieu de la cérémonie vaudouesque. Après le vèvè ou veve tracé en l’honneur d’Atibon Legba pour établir la communication entre astral et humain, la tracée de vèvè pour s’adresser aux esprits désirés, ensuite suivi des offrandes pour faire descendre les loas sur le plan matériel de la manifestation où leurs énergies irradient en partant du centre du Potomitan tout en s’écartant de façon circulaire, le Hougan frappe son asson et la cérémonie d’ouverture est maintenant achevée. Pour tout dire, Ife en Afrique, est le lieu sacré de l’Afrique mythique, où se regroupent tous les esprits formant le panthéon du Vaudou dont l’équivalence en Haïti est connu sous le nom de la Ville-au-Camp sur une montagne sacrée où les loas venus d’Afrique-Guinée par les eaux souterraines où ils séjournent, se réunissent tous, échangent, dit-on, leurs expériencves, puis redescendent de la montagne vers la terre. Mais ils ne débarquent n’importe où, ne se distribuent pas dans l’espace n’importe comment. Leur trajet est balisé, d’autant plus strictement qu’ils ont pour mission de constituer les fondations de l’espace des vivants. Au milieu du temple Vaudou appelé Houmfor est construit le péristyle, espace consacré à la cérémonie en l’honneur des loas. Au milieu du péristyle s’élève le Potomitan, axe de liaison entre le monde céleste et le monde terrestre, et qui donc représente la voie royale des loas pour rejoindre les humains. Autour de son socle, on dépose les offrandes aux loas et on trace leurs desseins symboliques ou vèvè. Attirés par ces signes mystiques et par les roulements du tambour, les loas viennent alors danser dans le corps des fidèles. Dans le vaudou haïtien, on peint sur le potomitan les deux loas Dambalah Wèdo et Aïda Wèdo symbolisés par des serpents, de sorte qu’ils ressemblent à l’arbre de la vie autour duquel se déroulent les danses du vaudou L’adepte du vaudou s’adresse à l’autel ou vèvè comme s’il s’adresse à l’esprit invoqué. Métaphoriquement, le vèvè est donc une interface entre deux univers ou une frontière. L’univers est représenté sous forme d’une croix contenue dans un cercle. L’âme connaîtra quatre saisons au cours de sa vie. Le asson peut être un tchatcha ou une cloche. Houmfor est le temple du vaudou. En tout je vous dresse un court parcours historique du mot Potomitan au bénéfice des adeptes ou amis du site Potomimtan. Com. Si vous voulez, vous pouvez le compléter avec la mention des motifs et circonstances qui ont porté à créer ce site. Bonne lecture SALUTATION Si vous êtes chrétiens je vous dis : Amen, alléluia, ainsi soit-il Si vous êtes Arada ou Rada je vous dis : Ayibobo Si vous Nago je vous dis : Aoche Nago, ou ago Si vous êtes Petro je vous : Abilolo ou Bilolo Aouessa : mot de passe après la prière Réflexion sur le Vodou par Edner Saint-Amour Origine du Vodou Le mot vodou avec tout ce qu’il cache derrière comme pratique, vient de l’Afrique noire. Le mot vodou signifie, introspection dans l’univers à la recherche d’un être supérieur à Moi, étant Dieu en langue créole Granmèt. Makhandal Makhandal avait utilisé le poison comme moyen de d’éliminer les colons et de conquérir la liberté des noirs. Cette pratique n’a rien à voir avec le vodou. C’est purement et simplement un geste de barbarie pour contrer la barbarie des colons blanc. Une pratique de mercenaire. Le côté vodouesque chez Makhandal repose sur l’idée qu’il mettait dans l’esprit des esclaves : on meurt au combat, on va se transformer en mouche pour retourner vivre en Afrique Boukman Le Vodou se pratiqua aussi sur l’île de Saint-Domingue dirigé par les esclaves de cette époque. Mais la plus imposante rencontre ou cérémonie a été organisée le 14 Août 1791 Bois Caïman sous le commandement d’un Prête vodou appelé Boukman. Mais comme cette pratique a été, on l’organisait la nuit pendant que les blancs sont au profond de leur sommeil. Le but ultime de cette cérémonie est de rassembler les âmes et les esprits de tous les hommes noirs et de les conduire à la révolte contre les maître colons blancs afin de conquérir leur liberté. Boukman égorgea un cochon dont il distribua le sang aux assistants : le sacrifice du cochon est non seulement un signe d’unité et de solidarité entre les assistants, mais encore a autre sens celui du prix à payer pour conquérir notre liberté d’homme noir réduit à l’esclavage par le blanc. La viande du porc passe à la tradition dans la société haitienne. Le Grillot est un plat commun dans les fêtes haïtiennes. Pas de fêtes haitiennes sans grillot. Après l’indépendance Même après l’indépendance de 1804, Les vodouisants étaient encore à la recherche de symbole pour assurer entre les membres de la nation nouvellement née. La boisson(Alcool ou clairin par exemple) et la nourriture(Maïs grillé par exemple) sont utilisées comme moyen de maintenir l’unité et d’entretenir la solidarité entre les Haïtiens. Dans ce cas on parle de manger Loa, de manger Lèsen, pour entrer en communication avec les esprits dont on se sert (Servir Loa). Non seulement tous les assistants mangent au nom des loas, mais encore on jette de la nourriture dans les rues aussi pour les loas. Outre la boisson et la nourriture qui permet d’entrer en communication avec les loas, mais aussi le tambour, la danse, et la prière(orezon). Vers 1950 Dès l’année 1950, le vodou prend un nouvel élan, on ne vit pas seulement le vodou à travers le tambour, la danse, la boisson et la nourriture, mais aussi à travers l’écriture. Certains intellectuels écrivent des poèmes ou des chants en l’honneur des loas africains. Avec François Duvalier le vodou avait même pris une tournure politique. Conclusion À mon humble avis, il faut considérer le trajectoire historique du vodou à travers sa force et sa faiblesse. De plus il faut avoir une décision plus ou moins précise de l’esprit par opposition à la matière. L’esprit c’est l’antithèse de la matière. En conséquence, un esprit(loa) n’a pas de corps, n’enregistre pas de poids, n’a pas de forme. Par contre est matière tout ce qui a du poids, une mesure et une forme. Il faut toujours des prêtes Vodou étant des intermède ou médiateur entre Dieu, les loas et les hommes. Ces médiateurs doivent léguer en héritage à la postérité des récits et des œuvres dont l’intériorisation et la pratique par les hommes assurent assure la transmission de la survie du vodou. À mon sens Dieu est unique dans le sens qu’il est le seul et unique créateur du monde et du cosmos. Mais Dieu parle à tous les peuples à travers leur langue et leur culture pour mieux se comprendre par les hommes. N.B L’esprit religieux doit se dépouiller de toute inclinaison à la violence, de toute tendance qui incite à la violence. Là je ne parle que pour le cas où l’église(champ spirituel) et l’état (champ matériel) se séparent strictement. L’état s’occupe de la sécurité de tous les citoyens en ayant le monopole de la violence contre ceux qui vont à l’encontre de l’ordre établi. La religion s’occupe de la sécurité spirituelle grâce à la morale du peuple conduit conduire celui-ci vers le chemin de la vertu.et du respect envers autrui. Quand un peuple est en esclavage il ne peut pas être vraiment religieux. Parce que le colon bafoue ses droits légitimes, le peuple esclave tend à recourir à la violence pour conquérir sa liberté. Le peuple esclave fait deux travaux en même : un travail spirituel(vodou) et un travail matériel (indépendance de l’éta Haïtien). Quand on esclave parfois on est obligé d’oublier tout ce qui est devoir moral, vertu, piété pour conquérir sa liberté. La liberté ne se donne pas, on la conquiert. Comme dit Bismack, la force prime le droit. SAKAPFÈT Un jeune homme avait pour drôle manie le don de la médisance et de l’ironie Pour sa cible il vise tout le monde qu’il atteint de sa verbale fronde Un jour Sakapfèt recontra Papa Leba sans se poser de question il s’assaya Leba lui dit qu’il est le grand maître du voudou Sakapfèt lui répond la religion est faite pour des voyous Sur ces entrefaîts Leba ordonna à Sakapfèt d’arracher les plumes d’une poule et de la laisser partir comme une boule Sans aucune réplique de mots Sakapfèt exécuta le boulot Tout a été vite fait dans un bref délai Pendant que le silence règne sans rien déranger Leba lui dit de ramasser les plumes arrachées Sakapfèt réplique, impossible quel que soit le temps les plumes de la poule sont dispersées aux quatre vents Leba lui fait une petite leçon de morale lui faisant reconnaître que sa langue est sale : la médisance, l’ironie et la calomnie sont des plumes lancées au vent qui frémit On peut courir toute sa vie pour les rattraper mais jamais on parvient à les rassembler Avant de lancer au plein visage des mots on doit se rassurer des conséquences de ses propos Décembre 2006 Transandan Sajès filozofi di : Bondye pa gen figi Zòt ki pèdi nan kwayans di: sa se foli Sajès filozofi di :lougarou djab pa egziste zòt ki kwè nan mit di : tafya kap pale 16 Toujou yon milyon kesyon ki toujou genyen de repons : Mit tradisyon fè moun kwè nan Orezon Sajès filozofi fè moun kwè nan rezon Conscience au cœur débout Aussi hélas! La drogue de l’imaginaire Vide et labyrinthe d’un mystérieux univers Où le peuple se perd en permanence De tout son être, de toute son existence de toute son essence Il réussit à tenir l’alarme de l’espérance L’antidote à l’angoisse de la crise existentielle Qui fait oublier malheur et causes, famine et maux Toutan kou pa koupe, tèt espere mete chapo Yon jou pou chasè, yon jou pou jibye Yon jou na bon, tout sou kont papa Bondye Si van pa vire pilon, yon jou fòk sa chanje Jou ale jou vini, yon you na rive L’espoir apaise, certes, l’angoisse existentielle Mais il ne jette pas le mal à la poubelle L’homme s’exile dans le fond de l’imaginaire De mal au pire, le mal de l’homme enfonce dans la chimère. L’exil imaginaire grâce à l’antidote fait dormir Mais parfois crée des fantômes qui font peur et tressaillir Le fantôme des esprits maléfiques, malfaisants Waminui, baka, galipòt, katgore, sousoupannan lougarou, vennvendeng, sanpwèl, blennde, frize des méchants qui circulent la nuit pour manger, tuer, dévorer Le fantôme du mauvais sort, du mal surnaturel Qui fait la maladie est l’œuvre d’un criminel Que l’homme mange l’homme, l’homme tue l’homme par magie L’homme transforme l’homme en animal bœuf, cheval ou zombie Le fantôme guerrier du mensonge du mythe, du vide, de la fiction Qui fait vivre l’être dans l’antre nocif de la peur ou de la superstition Qui porte l’esprit à opter pour œil pour œil, mal pour mal Règne immoral de la vengeance, règne de violence infernale La croyance dans le mal surnaturel Fictive, mensongère et irrationnelle Plonge les hommes un océan de divisions Confiance cède la méfiance, obstacle à l’union Refus à notre devise : l’Union fait la force Méfiance rend impossible que l’union s’amorce Notre force s’estompe pour se convertir en faiblesse Nous voici sur l’autoroute expresse de la détresse Encore hélas! La drogue de l’émotion Qui enferme l’homme dans sa prison Où tout événement se vit dans l’émotion agitée ou calme Où la réalité se vit dans l’effluve éruptif du cœur et de l’âme L’âme et le cœur exposent leur fiel en une chevrotante vibration : Plainte, complainte, jérémiade, consternation, lamentation Affliction, désolation, imploration, indignation, apitoiement Chialer, rechigner, regimber, gémir, pâlir, un univers de tourments On reste seulement à s’apitoyer sur lugubre sort Sans décider de prendre même les moyens du bord Pour agir sur la course rapide de la réalité Dans l’optique d’une emprise sur le train de la destinée Le monstre cruel du présent dans sa rigueur affaisse Et l’on recourt à l’émotion qui vibre et confesse Parfois c’est le fantôme du passé qu’on réveille Pour parler du jadis, d’antan, du temps des merveilles Hé bien oui! Le fameux fantôme de la nostalgie Par laquelle on condamne le présent dans le déni On se branche sur la passé couvert ou digne de gloire Qui rapporte les exploits, les bons moments de victoire On se raffole des exploits mielleux de la jeunesse Apportant au cœur, à l’âme une baume de caresse Ainsi on parle de l’Haïti florissante de la Perles des Antilles Où l’ensemble de ses étoiles brillent, constellent, scintillent Pour nous sortir Haïti de l’antre du malheur, du fond du trou Il faut à chaque Haïtien une conscience au cœur débout Pour faire ensemble le grand voyage avec détermination Effort, courage et boussole, vers une même destination 11 juillet 2009 Haïti chérie, bon voyage et bonne chance Haïti, vous qui traversez le présent de la vie le présent de la société le présent du monde le présent de l’humanité à cloche pied clopin clopant au pas et au rythme de cendrillon de valet de voyou du vieux vieillard sous un soleil de plomb sur un sol chaud de la persona non grata de l’opprobre de la fatalité au temps creusé d’une digue historique dans l’espace fragile et incertain de la déshérence politique à la déchéance nationale république des chimères du néant ou du vide politique du ventre et du bas ventre rendevou arebòtab la kote gato ap separe granmanjè kap bwè kola granmanjè pran plezi anbativant bèl nègès bèl milatrès bèl grimèl pouvwa tètsankò pouvwa kòsantèt dépendant de l’aumône internationale Haïti, n’était ce pas vous l’âme noire Qui traversait le chemin du passé Le chemin du monde et de l’humanité Au pas et au rythme De la bravoure, de l’intrépidité, de la témérité De la vaillance, du courage, de l’enthousiasme De la constance et de la persévérance imperturbable Dans l’honneur, la gloire, le mérite, la grâce Haïti, Perles des Antilles à l’égal d’un empire Haïti première république noire du monde Cacique Henri, Mackandal, Boukman Germes précurseurs de la résistance et de la révolte Toussaint Louverture le premier des Noirs Jean Jacques Dessalines le père fondateur de l’Indépendance haïtienne Henri Christophe le roi bâtisseur, le civilisateur Alexandre Pétion le père fondateur de la Première noire du monde Haïti, pays de valeur, de rêve, d’idéal, d’aspiration Ô liberté ou la mort, Ô vivre libre ou mourir Ô Liberté Ô Égalité Ô Fraternité Ô Indépendance Ô L’union fait la force Ô constitution 1987 Ô Démocratie Combien de temps gaspillé en vain Dans le mouvement de la retro-action de la vie Au back du decrescendo de l’entropie de la mort Abraram di sètase! C’est l’heure de repartir de décoller Dans le mouvement de la pro-action Pour le grand voyage à la conquête du grand rêve haïtien Afin de redéfinir Haïti et de nous resituer Sur la scène de la vie, du monde et de l’humanité Vwayaj la pa enposib, se chemen an ki long Chemen déjà trase ki bay direksyon ak destinasyon Avèk pasyans e jefò na rive wè trip foumi La seule chose qui nous manque c’est de la volonté Nous avons tout ce qu’il faut pour réussir Carte, boussole, passion et ressources en quantité Ô Haïti chérie, bon voyage et bonne chance 30 juin 2009 Bienvenue, identifiez-vous • Panier : 0 produit produits 0,00 € (vide) • Votre compte • Page d'Accueil • Le Livre o La Table des matières o les rituels du livre o le Livre • La Boutique o ACHETER LE LIVRE o Erzulie Fréda o Baron Samedi o Erzulie Dantor o Ogoun Féraille o Damballah o Legba • Les Témoignages • Tarifs et Livraison • Bon De Commande CATÉGORIES Tags magie noire ogoun féraille lwa du feu vaudou haitien erzulie Fréda déesse de l'amour voodoo paranormal voyance erzulie poupée vaudou Maitre baron samedi le livre du vaudou LE LIVRE QUI VOUS DÉVOILE LES SECRETS DU VODOU ET DE LA MAGIE HAITIENNE Les pouvoirs du vodou expliqués en détails + + + Apprendre et Appliquer Les secrets fulgurants de la Magie Haïtienne + + + vous pouvez voir : Table des matières les rituels du livre La couverture livre du vaudou Prix : 23,50€ Acheter ________________________________________ Ce livre sur le vodou et de la magie haïtienne est un recueil sans précédent. En effet, pour la première fois, un ouvrage qui vous dévoile tous les mystères qui entouraient jusqu’à présent les secrets du vodou et de la magie Haïtienne ! Ce livre disponible en version française pour l'instant, est un guide pédagogique qui vous explique étape par étape la marche à suivre pour découvrir ou approfondir la pratique du vodou. Que vous soyez un débutant ou un initié à la magie, vous trouverez certainement votre inspiration dans ce livre magique. ________________________________________ Vous êtes intéressé(e) par la magie haïtienne et vous aimeriez tout simplement apprendre la magie haïtienne ou approfondir vos connaissances dans ce domaine ? Ce livre est pour vous. Donc, vous êtes libre de vous procurer de ce livre suivant les intérêts que vous accordez au vodou et à la magie haitienne. ________________________________________ • Contact • Contactez-nous • Rejoignez nous sur Facebook
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Prudence Empty
MessageSujet: Re: Prudence   Prudence Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Prudence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: