Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptySam 2 Avr 2011 - 18:49

Rappel du premier message :





««  LA RÉVOLTE NAÎT DU SPECTACLE DE LA DÉRAISON D'UNE CONDITION INJUSTE. IL EST TANT DE BÂTIR UN PROJET DE SOCIÉTÉ VIABLE, POUR LA JUSTICE SOCIALE ,POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE POUR LE PAYS. »»

Il ne faut plus d'autres bouleversements dans l'odre social et politique d'Haïti !
Les Haïtiens ont l'obligation de dialoguer pour élaborer ensemble, un projet de société viable pour le pays. Il n'y a pas d'autres choix !
Nous devons nous en montrer dignes. Fini les turbulences et les propagandes stériles qui nous enfoncent d'avantage dans l' abime.




EN RAPPEL:
[/b]






LA DÉRAISON POLITIQUE: CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.

Par : Jean-Ulrick Pavilus, criminologue-analyste


La violence vindicative continue son ascendance dans la société haïtienne par la déraison politique où le désir de rendre le mal pour le mal s’installe dans l’âme des délinquants politiques haïtiens; au sens que l’exercice des droits politiques en Haïti doit demeurer le privilège exclusif des adeptes du régime au pouvoir. Or, toute autre intention d’opposition ou d’opinion contraire à un gouvernement haïtien représente une menace éminente, un ennemi du pouvoir en place qu’il faut éliminer à tout prix. Une déraison politique dans laquelle la violence vindicative devient une institution, une passion et la formule d’expiation par excellence en matière de résolution des conflits politiques et de répression des droits de l’opinion contraire et de l’opposition politique.

Depuis 1986 à ce jour, cette déraison politique transforme la société haïtienne en une scène de démonstration de force vindicative, par les ripostes des actes violents des régimes politiques qui se sont succédés au pouvoir  et de certains groupes d’oppositions politiques divers. Les préjudices qui en découlent de la pratique primitive de cette violence placent le peuple haïtien dans une situation de vulnérabilité et d’une insécurité traumatisante inacceptable. Les préjudices subis placent les victimes directes devant une alternative de réplique ou encore avouer sa faiblesse dans une sorte de rapport de force à savoir qui va inspirer la crainte de l’autre.

La déraison politique est un état d’esprit qui s’est installé dans la gestion et la pratique du pouvoir politique des hommes d’états haïtiens depuis la répression précoce de la douloureuse période dictatoriale   qui se poursuit avec la révolution des années 80 à ce jour. Notamment, incluant les putschistes, les militaires, les policiers, les attachés, les Fraps, les rouleaux compresseurs, le père lebrun, les zenglendous pour finalement arriver au présent gouvernement lavalas doté de ses chimères et des groupes fanatisés attachés de police. Et, plus récemment  le phénomène d’enlèvement et des (rats pas caca) etc...

Cet état esprit de gestion du pouvoir par la déraison politique des chefs d’états haïtiens a subordonné la justice aux personnalités politiques, policières et aux forces de sécurité politisées. Un résultat de dysfonctionnement qui crée des conflits de compétence entre les différentes institutions des trois pouvoirs et du système pénal et judiciaire haïtien. De plus, leurs responsabilités respectives ne sont pas toujours claires et elles ne connaissent pas bien leurs fonctions les unes aux autres. L’article 263-1 de la Constitution haïtienne stipule qu’aucun corps armé ne peut exister en dehors de l’armée et de la police.(d’Haïti). De ce principe constitutionnel, seule l’existence de la force de police nationale est consacrée par la Constitution haïtienne. Néanmoins, depuis 1995, des fonctions relevant de la police sont assurées par des groupes de civils, de partisans politiques armés qui s’arrogent illégalement des pouvoirs d’arrestations, de fouilles et de saisies en commettant eux-mêmes des crimes à l’intégrité physique et de violation de droit au profit de leur allégeance politique. Des membres de service d’intelligence nationale (SIN) opéraient en civil lourdement armés sont impliqués dans des opérations illégales à Port-au-Prince. Ils sont impliqués parfois dans des conflits ouverts avec la police nationale.

Des membres de l’unité de sécurité générale présidentielle du Palais national établissent des contrôles routiers, conduisent des opérations, effectuent des perquisitions de toutes sortes. Le rôle d’une telle unité spécialisée ne mérite-t-elle pas d’être clarifié publiquement? Et ces activités ne prêtent-elles à équivoque et ne soulèvent-elles pas de questions d’inquiétudes préoccupantes pour la bonne marche démocratique?

Il faut considérer aussi le recours systématique par les autorités administratives et des élus à des gardes de sécurité pour assurer la fonction de gardes du corps armées et la sécurité des infrastructures. Ces agents sont parfois responsables des incidents de violence.

Ce dysfonctionnement des institutions du contrôle social de l’État haïtien par la subordination de la justice aux pouvoirs politiques engendre aujourd’hui le potentiel des abus de répressions de toutes sortes, des violations de tous les droits et de la montée de revendications de justice du peuple haïtien par manque d’équité. Alors que la police nationale d’Haïti devrait être la seule force de police ayant le pouvoir de perquisitionner, d’arrêter, d’effectuer des fouilles, d’établir des contrôles routiers, d’effectuer des enquêtes criminelles et de faire de détention en garde à vue.

Il est impératif, premièrement de comprendre que cet état d’esprit de la gestion du pouvoir  par la déraison politique perpétue l’héritage d’impunité qui a caractérisé les régimes "de facto" et les régimes autoritaires du passé où des violations massives des droits de l’homme ont été commises sans que les coupables soient rendus responsables, d’où la revendication de justice du peuple haïtien résonne encore à ce jour.
C’est la problématique fondamentale des instabilités : politiques, de sécurité publique, d’équité judiciaire et économique qui constituent  des vraies menaces de la démocratisation de la société haïtienne. Elles sont en mesure de renverser tout pratique et tout processus démocratique en Haïti en une véritable réaction en chaîne aux conséquences fatales par la multiplication des représailles qui peuvent ensanglanter la mémoire de la société haïtienne.

Plus spécifiquement, à ce stade-ci de la situation politique d’antagonisme actuelle où  les groupes politiques s’interposent et se préparent à l’assaut du pouvoir à n’importe quel prix. Il faut une vive vigilance pour prémunir les droits démocratiques et la protection du peuple haïtien. Car, il est important de comprendre que présentement les attentes des besoins judiciaires et de sécurité, de la protection et de l'assistance d'aide sociale et économique du peuple haïtien sont toujours en souffrance et dépendent des fonds d'aide internationale , qui plus souvent qu'autrement incertains.
Ce qui crée un potentiel de vulnerabilité élevée de déstabilisation sociopolitique de façon improviste. Donc, il est imperatif d'agir preventivement afin d'éviter de repeter le passé et les mêmes circonstances qui font de nous Haïti ce que nous sommes devenus
aujourd'hui. Soit UN PASSÉ ET LES CIRCONSTANCES À NE PAS REPETER.......


En plus de l’inquiétant laxisme de la justice de l’iniquité aggravante et des lacunes des législations constitutionnelles et pénales haïtiennes qui constituent l’opportunité accrue à ces violations des droits de toutes azimuts et l’ascendance de la violence vindicative par la déraison politique. Il est essentiel, pour que le processus de la démocratisation se prospère en Haïti, que le prochain de gouvernement au pays doit nécessairement assujettie à l’inévitable transformation du contrôle social de l'état dysfonctionnel actuel. Notamment de redéfinir, de délimiter les compétences et les pouvoirs réels et respectifs de chacune des institutions dont leur existence légale et leur autorité soient consacrées par la législation constitutionnelle et ou pénales tant au niveau de la sécurité publique, de la sécurité de la défense nationale, de la justice qu’au ministère de l’Intérieur. Prioritairement, d’envisager des stratégies favorisant leur renforcement par de réel pouvoir et d’autonomie pour faciliter la capacité de la mise en œuvre des mesures rationnelles et efficientes pour garantir la sécurité au pays.

En d'autres termes, pour finir, il faut chasser cet état esprit du mal de la déraison politique dans la gestion et dans la pratique politique haïtienne.
Il est primordial de savoir que l’état démocratique en lui-même comporte trois principes fondamentaux. Premièrement, les citoyens qui composent la société, qui à son tour constituent l’État, devraient être à l’abri des attaques violentes qu’elles viennent de l’intérieur ou de l'extérieur. Deuxièmement, les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire devraient être protégés contre la violence et les contraintes politiques de toutes sortes. Troisièmement, il importe de sauvegarder le caractère démocratique et impartial de l'État et des ses institutions fondamentales.


Repentigny, le 2 avril 2011

PATRIOTIQUEMENT VÔTRE,
HAITIMERE.


Dernière édition par haitimere le Ven 13 Sep 2013 - 22:13, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyDim 1 Sep 2013 - 9:08

AINSI;
Ou kwè ke sa ta lan domèn di posib ke ""CRIMINOLOGUE-ANALYSTE"" lan se ta menm NÈG ki te sou SIT lan ;ki te la pou l pete DEBLOZAY ""DEZAGREYABLEMAN"".
Sa pa posib;men estil mesye yo sanble!
Revenir en haut Aller en bas
Marc H
Super Star
Super Star
Marc H

Masculin
Nombre de messages : 9759
Localisation : Quebec
Opinion politique : Démocrate
Loisirs : soccer
Date d'inscription : 28/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le voyeur

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyDim 1 Sep 2013 - 9:15

Joel a écrit:
AINSI;
Ou kwè ke sa ta lan domèn di posib ke ""CRIMINOLOGUE-ANALYSTE"" lan se ta menm NÈG ki te sou SIT lan ;ki te la pou l pete DEBLOZAY ""DEZAGREYABLEMAN"".
Sa pa posib;men estil mesye yo sanble!  
Joel

Mwen soti nan silans 'm pou'm di'w se pa vre sa wou ekri la sou 2 mesye sa yo . Je peux te dire que je connais personnellement Haitimère de même que l'autre monsieur. Ces messieurs sont deux personnes différentes. C'est juste une coïncidence.

Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
Joel
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 17047
Localisation : USA
Loisirs : Histoire
Date d'inscription : 24/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Le patriote

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyDim 1 Sep 2013 - 11:13

monhaiti;

Se trè byen ke yo se pa menm MOUN lan .Se yon kesyon mwen t ap poze.Mwen pa kwè FOWÒM lan ta ka sipote retou mesye sa yo sou nenpòt ki jan yo ta reparèt tèt yo.
Mèsi pou enfòmasyon an!
Revenir en haut Aller en bas
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyDim 1 Sep 2013 - 11:31

monhaiti a écrit:
Joel a écrit:
AINSI;
Ou kwè ke sa ta lan domèn di posib ke ""CRIMINOLOGUE-ANALYSTE"" lan se ta menm NÈG ki te sou SIT lan ;ki te la pou l pete DEBLOZAY ""DEZAGREYABLEMAN"".
Sa pa posib;men estil mesye yo sanble!  
Joel

Mwen soti nan silans 'm  pou'm di'w se pa vre  sa wou ekri la sou 2 mesye sa yo . Je peux te dire que je  connais personnellement Haitimère  de même que l'autre monsieur. Ces messieurs  sont deux personnes différentes. C'est juste une coïncidence.

Bon dimanche  
=======================================================


MARC,

Je ne sais pas s'il y a eu des problèmes avec certains membres sur le sit, dans mon cas, j'ai été abscent pour des raisons professionnelles.
Toutefois, je tiens à préciser en paraphrasant un ancien membre avec qui je m'entendais bien:

««Je ne suis pas là pour me battre ou pour injurier les uns et les autres matin-midi et soir.. Je laisse ce créneau à Bouki.. »»

HAITIMERE..(JEAN-ULRICK PAVILUS)...
Revenir en haut Aller en bas
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyLun 2 Sep 2013 - 21:00

]i]
LEADERS POLITIQUES HAÏTIENS RAPPELEZ-VOUS:

LA RÉVOLTE NAÎT DU SPECTACLE DE LA DÉRAISON D'UNE CONDITION INJUSTE. IL EST TANT DE BÂTIR UN PROJET DE SOCIÉTÉ VIABLE, POUR LA JUSTICE SOCIALE ,POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE POUR LE PAYS.


PATRIOTIQUEMENT VÔTRE,
HAÏTIMERE.
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
haitimere
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 646
Localisation : 000
Opinion politique : analyse
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 12/02/2011

RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 EmptyVen 13 Sep 2013 - 22:08

Il ne faut plus d'autres bouleversements dans l'odre social et politique d'Haïti !
Les Haïtiens ont l'obligation de dialoguer pour élaborer ensemble, un projet de société viable pour le pays. Il n'y a pas d'autres choix !
Nous devons nous en montrer dignes. Fini les turbulences et les propagandes stériles qui nous enfoncent d'avantage dans l' abime.

««  LA RÉVOLTE NAÎT DU SPECTACLE DE LA DÉRAISON D'UNE CONDITION INJUSTE. IL EST TANT DE BÂTIR UN PROJET DE SOCIÉTÉ VIABLE, POUR LA JUSTICE SOCIALE ,POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE POUR LE PAYS. »»

PATRIOTIQUEMENT VÔTRE,
HAITIMERE.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]   RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE  HAÏTIENNE.[/b] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
RAPPEL:LA DÉRAISON POLITIQUE CELLULE CANCEREUSE DE LA DÉMOCRATIE HAÏTIENNE.[/b]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: