Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -60%
Le Petit Marseillais Shampooing infusion thym et ...
Voir le deal
1.31 €

 

 Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie

Aller en bas 
+3
Marc H
Rico
Sasaye
7 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sasaye
Super Star
Super Star
Sasaye

Masculin
Nombre de messages : 8252
Localisation : Canada
Opinion politique : Indépendance totale
Loisirs : Arts et Musique, Pale Ayisien
Date d'inscription : 02/03/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Maestro

Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty
MessageSujet: Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie    Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 EmptySam 9 Avr 2011 - 14:19

Rappel du premier message :

Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie


Lorsque les clameurs de la foule se seront tues, le 4 avril entrera dans les annales de l’Histoire, comme une journée de deuil national.

Un nouveau 22 septembre. Après le gros bleu et le kaki, c’est le rose qui est devenu aujourd’hui la couleur de la déchéance dans un pays livide, écorché à l’arme blanche.

Comme si le séisme du 12 janvier 2010 ne suffisait pas, une autre catastrophe (potentiellement plus grave, qui sait ?) est venue assener le coup de grâce à Haïti.

Un an plus tard (et plus triste), les rêves de milliards, de reconstruction et de refondation de la Nation haïtienne se sont vite transformés en cauchemar.
Tours de Babel. Babylone. Baby Doc. Ruines de Pompéi. Châteaux de cartes.
Coup de poker électoral. Châteaux de sable.
L’amer à boire et le « poison » d’avril servis sur un banc de sable.

Naufrage national entre vents et marées. Ricanements lugubres des dents de la mer. Adieu oh, nous sommes dans l’eau.
Mère de Dieu, priez pour nous pauvres « pêcheurs », maintenant et à l’heure de notre mort, Amen.

Avec la bénédiction des prêcheurs en eaux troubles, Sweet Micky va présider pendant cinq ans (ou cinq mois, c’est selon) aux destinées de ce singulier petit pays que l’historien Roger Gaillard appelait à juste titre La République Exterminatrice.

Partie du grand Nord, dans son voyage triangulaire, la bouteille à la mer lancée du grand bateau fou a finalement atterri sur les côtes squelettiques d’Haïti.
Message cryptique, apocalyptique. Châtiment pour le péché originel de 1804.

Tu enfanteras la bête immonde dans la douleur la plus atroce.

Ave César, ceux qui vont mourir te saluent.
Césarienne sans anesthésie à l’Hôpital Général pour l’accouchement du nouveau Néron sous les regards satisfaits des infirmiers en bleu de Baby Doc.

Ce que l’on considérait hier encore comme une fanfaronnade d’ivrogne et de drogué est devenu aujourd’hui brutale réalité.

Une nouvelle secousse dans la spirale abyssale de la mort.
De la matrice du chaos, est né, le nouvel homme d’airain.
Le mauvais clairin est tiré de la canne amère, il faut le boire ou le rejeter.
Assoiffée de pouvoir, la classe politique est aux abois.
Restée sur sa faim, elle attend l’appel Digicel pour vendre à vil prix son âme-véritable (l’arbre de la connaissance du Bien et du Mal).

Combat épique pour le maïs et le petit mil.
Bataille ultime entre science et conscience.
Attentisme et patatisme marchent main dans la main dans le corridor de la tentation.
Clair-obscur.
« Mon amour se cacha pour plaire à ta vertu ».
Emmène-moi avec toi sur le toit étroit du Palais.
Je t’apporterai un pirouli qui te flattera le palais.

L’avocat du Diable, Reynold Georges, ne sait plus où donner de la tête dans l’empire du mal.
Slaloms géants sur les charbons ardents de l’incertitude.
Calculs politiques grandioses mais empiriques.
L’opportunisme n’est pas une science exacte.
Pile ou face ? Il ne perd jamais la face de Belzébuth.
La belle ou la bête ? Il fait la navette entre l’impure et le pire.
Valse-hésitation, dénonciations, dissociations et revirements obscènes sur la scène.
Coups de foucades.
Macarena et Lambada au son cacophonique du Compas.
Il faut suivre pas à pas les contorsions et les gesticulations du vainqueur.

Michel Martelly va-t-il assurer l’animation musicale à sa propre cérémonie d’inauguration ? «

I don’t care. I don’t give a damn. »
Va-t-il jouer complètement nu comme il l’avait promis dans une interview ?
C’est un gouvernement de gros bozos ! Avantages barbe et moustache.
Les musiciens chétifs ne seront pas au goût du chef de bande.
C’est un gouvernement de braguettes bien remplies et de postérieurs rebondis pour le dur « métier » de durer au pouvoir.

Les postulants aux « instruments » dérisoires sont respectueusement priés de rester dans les jupes de leur maman. Photos à l’appui s’il-vous-plaît. Pas le temps de vérifier le bon grain de l’ivraie.

La campagne d’intoxication a marché comme sur des roulettes.
Sweet Micky est entré bien poudré, bien maquillé dans le petit manuel d’histoire de Jean-Claude Dorsainvil à travers des élections travesties.

Tête de calebasse. Sourire carnassier. Oreilles en trompette. Nez concombre. Moustaches microscopiques de Führer des Tropiques.
Smoking rose de fumiste.
Pantalette Victoria’s Secret.
Soutien de l’OEA.
Coiffure queue de Mulet.
Mélange pestilentiel de parfums Florida et My Dream.

Tous les pays amis ont leur Histoire d’Haïti, particulièrement les Etats-Unis, la France et le Canada.
Par la grâce du dieu dollar, Sweet Micky est devenu Président. Président « constitutionnel » comme dans les notes autobiographiques de Leslie François Manigat.
Président d’opérette, Président fantoche ? Règne éphémère des sans mamans ?

Trois cabinets ministériels auraient été déjà faits et défaits.
Fiévreuse attente sous les tentes du chef suprême et effectif des nouveaux volontaires de l’insécurité nationale.
Résurrection de l’Armée défunte. Armée de Zobops. Armée de Zombis en kaki.

Promesse électorale : une petite voiture (blindée ?) pour chaque jeune Haïtien.
Protection assurée contre les balles assassines et les tessons de bouteilles qui ont failli emporter Wyclef Jean au pays sans chapeau.

La main enveloppée du drapeau national (en guise de pansement), notre futur Président est devenu la risée de la presse internationale. Je panse, donc je suis. C’est toute une nouvelle ère qui commence dans l’aire du Bicentenaire.

La descente indécente aux enfers. Pendant que je lisais L’amour aux Temps du Choléra de Gabriel Garcia Marquez, j’ai négligé La Chronique d’une Mort Annoncée et L’Automne du Patriarche. Pour qui et pourquoi sonne le glas.
Serait-ce le bal ou la balle des adieux ?

On dit qu’il est devenu impossible de trouver un cireur de bottes à Port-au-Prince.

Ils veulent tous devenir parle/menteurs, Députés ou Sénateurs, en vue de construire 15 kilogrammes de route dans leur section rurale.

Aspiration légitime dans un système démocratique. Même son de cloche. Alors, pourquoi les musiciens qui appartiennent à une « caste supérieure », n’aspireraient-ils pas à la reluisante position de Président ?

Pourquoi n’auraient-ils pas un pied-à-terre dans les ruines du Palais national ?

Bien sûr, les musiciens (qui ont un sens sûr du rythme) commettent parfois quelques erreurs arithmétiques. Comme ces $ 50.000 destinés à bâtir des cahutes pour les victimes du séisme qui se sont volatilisés à Vilaj Vilaj du musicien haï/sien (et québe/quoi ?)
Luck Mirvil. L’argent s’est dissipé en vol aller-retour entre nulle part et ailleurs.
Pince-sans-rire, Lucky Luck attend une autre contribution de 25 millions de dollars pour commencer à construire des villages fantômes dans le Far West.
Ce ne sera pas facile de trouver un « terrain » d’entente avec les bailleurs de fonds et les bailleurs de faim.

Que dire des centaines de milliers de dollars destinés à alléger la douleur des victimes du séisme, qui se sont retrouvés par hasard dans les caisses de la maitresse de Wyclef Jean sous forme de salaire pour droit de cuissage.

Que dire des centaines de milliers que Michel Martelly doit aux banques floridiennes dans le cadre de ses tractations immobilières. Le salaire de chef d’état va-t-il lui permettre de s’acquitter de ses dettes ? Le Président du Compas va-t-il être extradé en Floride pour crimes économiques et autres ?

Avec l’avènement de Sweet Micky, c’est tout un monde qui finit.
Finies les histoires enfantines de Bouki et Malice et de Mickey Mouse.
C’est la fin de l’innocence qu’on avait sauvegardée même pendant les heures les plus sombres de la dictature héréditaire et militaire.
C’est la fin de tout faux-semblant de décence et de dignité.

Le pouvoir en Haïti est devenu un vrai bordel. Un lupanar avec des ampoules roses clignotantes. Gorges Profondes. Prenez La Queue Comme Tout Le Monde.

Haïti est capable du meilleur et du pire.
Ayant atteint le fond de l’abîme, elle est condamnée à rebondir.
Le sursaut national contre l’inacceptable est la seule voie de salut.

Castro Desroches
Cdesroches2000@aol.com

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie    Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 EmptyDim 10 Avr 2011 - 18:15

@revelation a écrit:
Citation :
Rico di: Konbyen sou 9 milyon ayisien kidonk 4 milyon 800 mil ki gen dwa vote, yon minab 700 00 mli vot, ki mande reflechi.
Se pa ki kantite voter ki inpotan se vot ki konté ki inpotan pou nou.

Anpil nan voter sa yo vote pou mwen e pou anpil lot moun tou.
Nou pakab ap pale de mediocrite aloske gouvenman poko memm antre an fonksyon!!
Se le vid nap kritike la.

Al domi e hyberne memm jan ak Doub Sossis e reveye apre 14 May, le saa w ap komanse kritik w yo e w a vinn di nou si w we mediokrite nan gouvenman saa.
Paske se sa ke nou tout ap tand.
E si mediocratie triomphe tout bon vre, nou kap di ke se pa konesans ak edikasyon ki inpotan dan la vie saa. Repantans, konviksyon pou chanje vie nou, rev, disiplin, kolezepol ak yon bon ekip, mete tout moun ladan san diskriminasyon akademik e sosyal, ak chans kap fe gouvenman saa avanse e reyissi.

Nou souwete Martelly bonn chans e nou pare pou nou kritike yo le moman vini pousa.


Atansyon an syans politlk yo pa jwe ak sa. Non zanmi zafè ibènasyon wap pale se parol rans . Annou pi serye. Mwen konsede vitwa bay Martelly se definitiv, enkontounab.

Mwen refize gade menm konpotman pase yo, bay kat blanch. tankou rejim preval yo.

Mwen regrèt sa pou wou KI SANBLE GEN SENDROM FATIG AK DEPRESYON.

REPREZANTATIVITE YON VOT DWE PRAN O SERYE, DWE METE PRESYON SOU GOUVENMAN KAP MONTE.

KI DWE KOTNI KONT GEN YON MAJORITE EKRAZANT KI FOUT BOUKE AK POLITIK PEYI DAYITI.

Alos se pote cba nman yo. Rico se pa Doub ou lot. Se lontan nou toujou nan pèdi,

nou toujou nan opozisyon, nap batay jouk mwen gen yon Ayiti miyo.

E pwi pa vinn rakonte m medyokrite nan yon repons, pale ak moun ki pale bagay konsa.

Pou mwen si sa w rele medyokrite triyonfe se ti fanmy andeyo mwen pa konnen koman pou ede nan mande m chak jou ki ta miyo.

Mwen ta kontan pou yo.


Dernière édition par Rico le Dim 10 Avr 2011 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie    Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 EmptyDim 10 Avr 2011 - 18:18

Konbyen sou 9 milyon ayisien kidonk 4 milyon 800 mil ki gen dwa vote, yon minab 700 00 mli vot, ki mande reflechi

MWEN PA FINI KONPWAN SA WAP ESSAYE FE PASSE LA NEG LA GINYEN YUN VOT A 68% SA WAP ESSAYE DI LA SAN SANS.
VINI A 3 DERNYE POUSANTAJ VOT AMERICAIN AK KANADYEN SI C SA MWEN VLE KONPWAN LA NA PALE APRES
Revenir en haut Aller en bas
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie    Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 EmptyDim 10 Avr 2011 - 18:18

@Rico a écrit:
@revelation a écrit:
Citation :
Rico di: Konbyen sou 9 milyon ayisien kidonk 4 milyon 800 mil ki gen dwa vote, yon minab 700 00 mli vot, ki mande reflechi.
Se pa ki kantite voter ki inpotan se vot ki konté ki inpotan pou nou.

Anpil nan voter sa yo vote pou mwen e pou anpil lot moun tou.
Nou pakab ap pale de mediocrite aloske gouvenman poko memm antre an fonksyon!!
Se le vid nap kritike la.

Al domi e hyberne memm jan ak Doub Sossis e reveye apre 14 May, le saa w ap komanse kritik w yo e w a vinn di nou si w we mediokrite nan gouvenman saa.
Paske se sa ke nou tout ap tand.
E si mediocratie triomphe tout bon vre, nou kap di ke se pa konesans ak edikasyon ki inpotan dan la vie saa. Repantans, konviksyon pou chanje vie nou, rev, disiplin, kolezepol ak yon bon ekip, mete tout moun ladan san diskriminasyon akademik e sosyal, ak chans kap fe gouvenman saa avanse e reyissi.

Nou souwete Martelly bonn chans e nou pare pou nou kritike yo le moman vini pousa.


Atansyon an syans politlk yo pa jwe ak sa. Non zanmi zafè ibènasyon wap pale se parol rans . Annou pi serye. Mwen kosende vitwa bay Martelly se definitiv, enkontounab.

Mwen refize gade menm konpotman pase yo, bay kat blanch. tanlkou rejim reval yo. Mwen regrèt sa pou wou KI SANBLE GEN SENDROM FATIG AK DEPRESYON.REPREZANTATIVITE YON VOT DWE PRAN O SERYE, DWE METE PRESYON SOU GOUVENMAN KAP MONTE.

KI DWE KOTENI KONT GEN YON MAJORITE EKRAZANT KI FOUT BOUKE AK POLITIK PEYI DAYITI.

Alos se pote cbajman yo. Kamna Rico se pa Doub ou lot. Se lontan nou toujpou pèdi, nan opozisyon, pou batay jouk mwen gen yon Ayiti.

E pwi pa vinn rakonte m medyokrite nan yon repons, pale ak moun ki pale bagay konsa.

Pou mwen si sa w rele medyokrite triyonfe se ti fanmy andeyo mwen pa konnen koman pou ede nan mande m chak jou ki ta miyo.

Mwen pa ta kontan pou yo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie    Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Martelly ou le Triomphe de la Médiocratie
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: