Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

 

 Martelly aura « Ansann nou fò »

Aller en bas 
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

Martelly aura « Ansann nou fò » Empty
MessageSujet: Martelly aura « Ansann nou fò »   Martelly aura « Ansann nou fò » EmptyMar 19 Avr 2011 - 8:40

Martelly aura « Ansann nou fò »


Avec 10 élus à la Chambre des députés (si les résultats définitifs le confirment), l'organisation politique « Ansanm nou fò » est la troisième force au Parlement après les plateformes INITE et Alternative. Au Parlement, les responsables de ce parti politique ont indiqué qu'ils ne vont pas être un facteur de blocage pour le nouveau président. Pour le bien du pays, Michel Martelly peut compter sur leur collaboration, a déclaré au Nouvelliste, Dismy César, le secrétaire général de « Ansanm nou fò ».



Haïti: Après la plateforme politique INITE et certains élus de l'Alternative, Michel Martelly peut désormais compter sur les élus de « Ansanm nou fò », une organisation politique issue de Fanmi Lavalas. Fort de ses 10 députés, « Ansanm nou fò » est donc la troisième force politique au Parlement. « Si c'est pour le bien du pays, Michel Martelly peut compter sur nos élus », a promis le secrétaire général de« Ansanm nou fò ». Cependant, Dismy César veut conserver l'identité de son organisation politique. « Nous avons déjà rencontré des proches de Martelly...Nous leur avons dit que nous ne sommes pas un facteur de blocage. Toutefois, on ne va pas pour autant se fondre dans les autres forces politiques au Parlement. Nous allons collaborer en gardant notre propre identité... », a-t-il dit.


[« Nous allons collaborer en gardant notre propre identité]...Dans la situation où se trouve le pays, je ne crois pas que la division serait la solution. Il serait mieux de voir comment on va coopérer pour permettre au pays de faire un pas en avant », a soutenu M. César.


Selon lui, « Ansanm nou fò » ne va prendre part à aucune opposition stérile. Cependant, l'organisation aura toujours une position critique, a-t-il précisé.


Dismy César, qui se réclame de Fanmi Lavalas, garde en mémoire les effets négatifs de l'opposition au Parlement. « Notre racine politique est particulièrement Fanmi Lavalas et nous avons vu ce que le blocage au Parlement a déjà donné. La question aujourd'hui, c'est de trouver quelle contribution donner au nouveau président lui permettant de réaliser son programme », a-t-il avancé.

Après la proclamation des résultats définitifs du scrutin fixée au 20 avril, les responsables de « Ansanm nou fò » entendent organiser un ensemble de séminaires de formation pour ses élus. « On leur donnera aussi les orientations, les lignes politiques et le comportement à adopter au Parlement », a souligné Dismy César.


Rappelons que la proclamation des résultats définitifs du second tour des élections présidentielle et législatives du 20 mars, prévue initialement pour ce 16 avril, a été reportée au 20 avril, selon un communiqué du Conseil électoral provisoire rendu public vendredi dernier. Le retard enregistré dans l'acheminement et l'affichage mercredi dernier des verdicts provenant particulièrement des bureaux électoraux départementaux (BED) de l'Artibonite serait à la base de cette décision.


« Ansanm nou fò », a-t-il ajouté, est en discussion avec d'autres partis politiques qui lui ressemblent comme Lavni, ''Veye yo'', entre autres, afin de constituer un bloc politique à la Chambre basse pour défendre les intérêts de leurs mandants. « Lavni compte dans ses rangs cinq députés et un sénateur, ''Veye yo'' un député. Après les contestations, « Ansanm nou fò » peut avoir un bloc au Parlement d'environ 25 à 30 députés », selon M. César.


A la question : Est-ce que « Ansanm nou fò » a le contrôle de ses élus, M. César a soutenu que l'organisation qu'il dirige ne cherche même pas à avoir le contrôle de ses députés. « Ils sont des députés du peuple. Nous travaillons ensemble, ce qui n'empêche pas qu'ils aient eu des discussions avec d'autres organisations politiques comme INITE. Ils ont le droit de rencontrer tous les secteurs de la société. »

Collaboration, cohabitation, facilitation afin que la présidence et le Parlement puissent se mettre au service de l'intérêt du peuple, telle est la directive du président Préval au directoire de la plateforme INITE. « Il n'y aura ni blocage ni barrage au président Martelly. Nous entendons diriger avec le président Martelly, chacun en ce qui le concerne. Lui à la présidence, nous autres au Parlement...Nous lui donnerons toutes contributions pouvant le faciliter dans l'intérêt du peuple... », a promis Joseph Jasmin, l'un des dirigeants de la plateforme présidentielle.




Robenson Geffrard
rgeffrard@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Martelly aura « Ansann nou fò »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: