Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
Voir le deal
169.99 €
Le Deal du moment : -43%
Clairefontaine – Lot de 9 Cahiers 24×32 ...
Voir le deal
14.29 €

 

 La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Maximo
Super Star
Super Star
Maximo

Masculin
Nombre de messages : 3182
Localisation : Haiti
Loisirs : football - Gagè
Date d'inscription : 01/08/2007

Feuille de personnage
Jeu de rôle:

La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés Empty
MessageSujet: La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés   La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés EmptyMar 26 Avr 2011 - 6:39

La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés


Séance reportée au Sénat où est prévue mardi l’élection d’un nouveau bureau, exercice d’une grande importance politique auquel se livrera également la Chambre basse ; un département et 17 circonscriptions attendent parallèlement le verdict de la mission d’observation OEA/CARICOM après celui du CEP censé être définitif, mais vivement contesté


lundi 25 avril 2011,



La 49e législature a tenu lundi soir sa séance inaugurale au cours de laquelle 79 Députés ont prêté serment sur la constitution, en l’absence notable de 17 autres élus contestés, dont le sort restait suspendu aux conclusions de la mission d’observation électorale OEA/CARICOM appelée à vérifier des allégations de fraudes concernant les résultats définitifs du second tour à l’origine de graves violences dans plusieurs régions du pays.

Sous la présidence provisoire d’Elie Blaise (MAS/Carrefour, banlieue sud de Port-au-Prince), doyen d’âge d’une assemblée que dominera la plateforme au pouvoir INITE, avec une majorité relative confortable, les nouveaux parlementaires sont entrés en fonction au terme du processus de validation de leurs pouvoirs confié à huit commissions.

Par groupe de six, les Députés, dont 29 réélus, ont prêté serment sous l’oeil vigilant de l’ancien parlementaire duvaliériste Rony Gilot, aujourd’hui chef de protocole très influent à la Chambre basse.

Parmi les nouvelles têtes accueillies dans les locaux provisoires préfabriqués du Parlement -plus d’un an après le séisme destructeur de janvier 2010- figurait la vedette du Compas Direct, Gracia Delva dit "Ti Blada".

Avec un menu législatif surchargé, la Chambre des Députés doit élire dès mardi son premier bureau, comme le Sénat d’ailleurs.

D’un côté comme de l’autre, la présidence devrait revenir sans surprise à INITE qui, avec ses alliés, pourrait réunir au moins 17 Sénateurs et une cinquantaine de Députés.

Au grand corps, la cérémonie de validation des pouvoirs et de prestation de serment des neuf nouveaux élus reconnus comme légitimes n’a pu se tenir. Selon le secrétaire général, Ariel Joseph, la promulgation tardive dans le journal officiel Le Moniteur des résultats définitifs du scrutin du 20 mars a été la cause essentielle de ce report.

En revanche, les Sénateurs de la plateforme présidentielle Edwin "Edo" Zenny (sud-est), Fritz Carlos Lebon (sud), Jocelerme Privert (Nippes, sud-ouest) et Lucas Saint-Vil (nord-ouest) se sont présentés en vue de remplir les formalités d’enregistrement.

Les deux représentants du Plateau Central (centre) de même que 17 Députés -appartenant dans leur grande majorité à INITE- n’ont pas été autorisés à siéger en raison de la controverse entourant leur élection, objet d’une ingérence à visière levée de la communauté internationale.

Les trois autres sièges de Député encore vacants seront attribués lors d’élections complémentaires prévues dans trois circonscriptions.

Avec le feu vert des principaux partenaires d’Haïti, Etats-Unis en tête, la mission internationale d’observation de l’OEA et de la CARICOM -dont le Président élu d’Haïti, Michel Martelly, avait souhaité l’intervention d’urgence- s’apprêtait à rendre publiques, au plus tard mardi, les conclusions de son rapport d’investigation sur les renversements suspects constatés dans les résultats définitifs du second tour des législatives.

Dans une tentative d’explication à cet imbroglio de plus dans un processus électoral, qui risque de battre tous les records, le Conseil électoral provisoire a mis en avant les "intérêts supérieurs" de la nation et la "sagesse" de l’institution face à l’énième intervention directe de l’Organisation des Etats américains.

Comme pour ajouter à la confusion, Gaillot Dorsinvil, le président du CEP, prend le soin de rappeler que les décisions du Bureau du contentieux électoral national (BCEN) ne sont susceptibles d’aucun "recours".

Malgré un lourd bilan de deux morts, de maisons et autobus incendiés et de chasses à l’homme dans plusieurs régions où les résultats proclamés sont vivement contestés, les incidents post-électoraux se sont poursuivis lundi gagnant la capitale. Quatre véhicules ont été brûlés à proximité du Parlement.

Ces actes ont été perprétés par les partisans d’Alméthys St-Fleur Junior qui n’ont toujours pas digéré la défaite annoncée de leur candidat sous la bannière d’Alternative à Cité Soleil (banlieue nord de Port-au-Prince), battu par son rival de INITE, Daniel Saint-Hilaire.

La journée a été particulièrement mouvementée dans le haut Plateau Central où la circulation automobile était paralysée à hauteur de la ville frontalière de Belladère et de Maïssade, deux circonscriptions électorales où le triomphe officiel des candidats du parti au pouvoir, Luther King Marcadieu et Reynold Beaugé, n’ont cessé d’irriter les camps adverses. spp/Radio Kiskeya
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés Empty
MessageSujet: Re: La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés   La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés EmptyMar 26 Avr 2011 - 11:55

Un pays en crise electorale perpetuelle peut-il attirer des investisseurs?Je demande l'abolition de la Constituion de 1987 pour diminuer le nombre des parle menteurs et la frequence des selections qui sont toujous des occasions de discorde et de troubles en Haiti.Le General Namphy n'avait pas tort quand il disait:Bamboche democratique la fini."Il est temps qu'on cesse ces mascarades.

les grands mangeurs doivent cesser de jouer aux plus malins.Il s'agit de l'avenir de 10 millions d'etres humains qui reclament un mieux-etre.En constatant ces desordres on se demande si les haitiens sont prets à vivre en regime democratique.
Revenir en haut Aller en bas
 
La 49e législature entre en scène : 79 Députés sur 96 élus assermentés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: