Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile – 5 couleurs dispo
72 € 120 €
Voir le deal

 

 PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  Empty
MessageSujet: PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN    PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  EmptyVen 6 Mai 2011 - 11:37

Haïti-Elections

Martelly lance un ultimatum au Conseil électoral


Les conseillers électoraux seront poursuivis en justice s’ils persistent à maintenir les "résultats frauduleux" des législatives, a lâché dans un langage guerrier le Président élu qui, à quelques jours de son intronisation, associe le CEP à une "campagne de sabotage" de sa future administration ; Haïti va "changer" à partir du 14 mai, promet le futur dirigeant.

jeudi 5 mai 2011,

Le Président élu, Michel Martelly, est sorti jeudi de ses gonds pour menacer de poursuites judiciaires les membres du Conseil électoral provisoire qu’il accuse d’avoir favorisé la plateforme au pouvoir INITE à travers les résultats truqués des législatives à l’origine d’une grave crise post-électorale.

"En insistant pour conserver des résultats non conformes à la volonté populaire, le CEP est en train de saboter tous mes efforts, tout le travail que j’ai entrepris depuis mon élection en vue de montrer au monde l’image d’un pays politiquement stable et prêt à accueillir des investissements étrangers", a amèrement regretté M. Martelly lors d’une conférence de presse au ton très offensif.

"Pour éviter des problèmes encore plus graves, le CEP doit respecter le vote de la population", a-t-il martelé ajoutant "il serait plus agréable si le CEP acceptait d’intégrer l’Haïti moderne ; mais, s’il persiste à s’accrocher à l’ancien système, la justice devra assumer ses responsabilités".

Martelly se situe sur la même longueur d’onde que l’ensemble de la communauté internationale qui a dénoncé le renversement dans les résultats définitifs des données préliminaires du second tour des élections au profit de 19 candidats à la Députation et au Sénat liés au parti du Président sortant, René Préval, majoritaire dans les deux Chambres du Parlement.

Comme lors du premier tour des présidentielles, la mission d’observation électorale de l’OEA et de la CARICOM joue les arbitres et exige de l’institution électorale et de l’Exécutif, sur la sellette, la promulgation des résultats préliminaires du 4 avril.

Affirmant haut et fort que "l’état de droit sera une réalité" en Haïti dès le jour de son investiture, le 14 mai prochain, le futur chef de l’Etat a lancé une sévère mise en garde à tous ses détracteurs qui, soutient-il, seraient prêts à faire dérailler sa future administration contre l’intérêt du pays.

"Ceux qui ne veulent pas de Michel Martelly à la Présidence d’Haïti entendent tout faire pour qu’il échoue. Mais, ils n’y parviendront pas", a lancé le successeur de Préval qui s’exprimait depuis son bureau situé à Bourdon (est de la capitale).

"A partir du 14 mai, Haïti va changer, l’état de droit, qu’on le veuille ou non, sera une réalité. Personne, aucune institution ne sera au-dessus de la justice", a promis, sur un air de campagne électorale, l’ex-chanteur de Compas couramment appelé "Sweet Micky".

Revenu à peine d’une visite en République Dominicaine au cours de laquelle il a obtenu mercredi du Président Leonel Fernàndez la confirmation de sa présence, la semaine prochaine, à Port-au-Prince, Martelly, 50 ans, se prépare à prendre les rênes d’un pays confronté à des défis pour le moins redoutables. spp/Radio Kiskeya

Les chimères ont fait pleurer les enfants et leurs familles. Les orphelins n'auront que leurs yeux, pour pleurer ! .... Les terroristes doivent être arrêtés, et leurs complices doivent connaitre l’enfer des prisons d’Haïti. La population attend avec impatience la prise de possession du pouvoir du président élu. L’ETAT, pendant ces derniers vingt ans, c'était l'ennemi du peuple!!!

Les Lavalassiens disaient : que c'était la prise de possession du Pouvoir par la classe dominée, au détriment de la classe dominante. C'est, actuellement faux, l'ensemble des institutions qui régissent la nation entre les mains des chargés d'affaires de la classe kokoratiste et, plus spécialement de la haute finance Internationale, de la puissante industrie étrangère, du grand commerce de la drogue, les kidnappings des Rat Pa KAKA sont responsables de la destruction du pays. C'est le monstre qui, insatiablement, se repaît du sang et des os de tous ceux qui, par leur travail, alimentent un budget qui s'enfle démesurément.

Cet État Aristo-Prévalien, c'est l'ennemi contre lequel il faut lutter, lutté encore, lutté toujours, jusqu'à ce qu'il soit définitivement abattu. L’arrestation imminente de tous les traîtres aurait donné confiance au peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Rico
Super Star
Super Star
Rico

Masculin
Nombre de messages : 8954
Localisation : inconnue
Loisirs : néant
Date d'inscription : 02/09/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: dindon de la farce

PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  Empty
MessageSujet: Re: PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN    PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  EmptyVen 6 Mai 2011 - 13:47

LES PROPOS DE MARTELLY

Pèp Ayisyen,

Se men nan men depi 2 mwa ke nou te tanmen yon kwazad ak pèp ayisyen an.
Yon kokenn chenn kwazad pou ke peyi sa a ke nou renmen, paske l se pa nou, paske l twaka depafini, pou peyi sa ka chanje tout bon vre .

Se tout yon pèp ki, ak anpil tèt ansanm te fè jefò pou volonte li te respekte, li te ale vote an mas, pou li ka chwazi nouvo drrijan li kòm sa dwa, tankou konstitisyon peyi a di.

Se tout yon pèp ki te goumen pou kat yo te rebat, e te rebat tout bon vre, kòm sa dwa.

Eksperyans la pat fasil e se nou tout ki te rete kwè ke jwè yo te pran leson,
nou te ret kwè ke nan la vi, nenpòt ki moun kapab fè erè, men ke tout moun kapab chanje .

Nous voulions croire que Haïti allait primer, devait primer.
Men elas, rezilta legislaif yo kontinye jis jodi a enkyete pèp la, e twouble nanm nou.

Rezilta lejislatif sa yo ki pa konfòm ak volonte pèp la, ak vòt pèp la, se la twoublay yo vin pote.
Yo vin jennen sa mwen menm kòm prezidan eli, mwen komanse antreprann pou mwen leve figi peyi a.
Se tout jefò ke mwen kòmanse depi mwen eli, nan vwayaj lòt bò dlo, nan pran kontak ak entènasyonal, ak enstitisyon entènasyonal,
ak investisè etranje kap pote djòb, kap vin monte izin, konstwi lotèl, kap pote kòb nan peyi a, ke mesye dam KEP yo vle kraze .

Se tout travay ke ak tout ekip mwen, nou mete sou pye pou peyi a sispann fè lèd, pou peyi a sispann nan mande, pou pèp la sispann nan soufri, nan mouri grangou, ke K E P a vin konpwomèt.
Lavi miyò ke Prezidan an ap chache pou l soulaje mizè pèp la, yon ti ekip vle bòykote'l.

Kòm si peyi a pat peyi yo, kòm si soufrans pèp la pat pwoblèm pa yo.
Yon lòt fwa ankò, ak menm pasyans la map mande KEP a pou l korije kaye li tanpri souple.
Bay peyi a yon chans, Fòk vòt pèp la respekte.

Pou evite absè sou klou, pou evite pwoblèm.
Jis jounen jodi a, la priyè sa a yo pa tande l,
jis jounen jodi a, lajistis la yo meprize l,
jis jounen jodi a, leta de dwa ke pèp la vle, ke pèp la mande, ke pèp la ap tann, yo pa vle ede nou etabli li.

Si KEP a vle antre nan Haiti modèn lan, sa ta pi bèl.

Men Si KEP a vle rete nan sistèm ansyen an, se chwa pa li.
Lajistis va fè devwa li, paske mwen dil, mwen repete li,
dat 14 me a, Haiti pral chanje.
Eta de dwa a, wè pa wè, pral tounen reyalite.

Pap gen moun ni Enstitisyon kap o desi la jistis. Mwen voye di yo sonje sa, reflechi sou sa, epi aji selon konsyans nou, selon lanmou nou genyen pou peyi nou, pou pèp ayisyen ; aksepte chanjman an, aksepte reyalite a.

Mèsi.
Revenir en haut Aller en bas
foknougoumin
Star
Star
foknougoumin

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 02/12/2006

PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  Empty
MessageSujet: Re: PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN    PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  EmptySam 7 Mai 2011 - 1:11


Min Rico

Les chimères ont fait pleurer les enfants et leurs familles. Les orphelins n'auront que leurs yeux, pour pleurer ! .... Les terroristes doivent être arrêtés, et leurs complices doivent connaitre l’enfer des prisons d’Haïti. La population attend avec impatience la prise de possession du pouvoir du président élu. L’ETAT, pendant ces derniers vingt ans, c'était l'ennemi du peuple!!!

Les Lavalassiens disaient : que c'était la prise de possession du Pouvoir par la classe dominée, au détriment de la classe dominante. C'est, actuellement faux, l'ensemble des institutions qui régissent la nation entre les mains des chargés d'affaires de la classe kokoratiste et, plus spécialement de la haute finance Internationale, de la puissante industrie étrangère, du grand commerce de la drogue, les kidnappings des Rat Pa KAKA sont responsables de la destruction du pays. C'est le monstre qui, insatiablement, se repaît du sang et des os de tous ceux qui, par leur travail, alimentent un budget qui s'enfle démesurément.

Cet État Aristo-Prévalien, c'est l'ennemi contre lequel il faut lutter, lutté encore, lutté toujours, jusqu'à ce qu'il soit définitivement abattu. L’arrestation imminente de tous les traîtres aurait donné confiance au peuple.

Min Chimè Foknougoumin

Ki sà lavalass, vin'n fè nan sa'w mété là...ki sa'w vlé mountré moun là.

ban'n gnbiste kriminel santi di sa yo toujou beswin lavalass kom dra blan pou kouvri krim yo fin fè maléré...

Plis kapab yo té gin lajan min yo té béswin pouvwa a pa blan ak préval bayo'l... kounyè ya sweet miki pap gin moun ki pwal fè koudéta kont li, blan ak li...map tan'n ké li soti moun yo anba tante yo...map tan ké toute timoun al lékol...map tan ké chak moun nan péyi ya jwin youn répa pa jou.....pouvwa plis kapab yo volè la...yo dwé bay pèp ayisien résilta
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  Empty
MessageSujet: Re: PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN    PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PREZIDAN MARTELLY VOYE YON PINGA BAY KONSEYE ELEKTORAL AK TOUT SABOTÈ GOUVENMAN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: