Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-51%
Le deal à ne pas rater :
-51% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
23.19 € 47.19 €
Voir le deal

 

  C'est le ton qui fausse la chanson

Aller en bas 
AuteurMessage
Goya
Star
Star


Masculin
Nombre de messages : 490
Localisation : Montreal
Loisirs : lecture
Date d'inscription : 20/11/2010

	C'est le ton qui fausse la chanson Empty
MessageSujet: C'est le ton qui fausse la chanson   	C'est le ton qui fausse la chanson EmptyVen 6 Mai 2011 - 11:49





Haïti: Le président élu Michel Joseph Martelly a élevé le ton ce jeudi pour s'adresser directement aux membres du Conseil Electoral Provisoire. Il a déploré le retard mis dans la proclamation des résultats définitifs des législatives, mais a surtout dénoncé les résultats non conformes à la volonté et au vote populaires. Ce Martelly incisif sera-t-il entendu ?
Le CEP est une institution indépendante. C'est la Constitution, la loi qui en ont décidé ainsi et sa nature qui le veut. Après le recours à l'OEA, la sortie de Martelly ne risque-t-elle pas d'anéantir ce qui reste d'indépendance à cet organisme pour aujourd'hui et surtout demain ?

Il y a même eu ce jeudi des menaces de poursuites judiciaires proférées à l'encontre des membres du CEP par le président élu. Cette menace est une première dans l'histoire mouvementée des CEP et des présidents de la République depuis 1987.
Ce CEP, qui a fauté en tant de points, mérite de se faire secouer les puces. Est-ce au président de le faire ainsi directement ? Le CEP, ses membres, relèvent de quelle juridiction dans l'exercice de leur fonction ?
Certains, échaudés par les leçons du passé, retiendront de la prestation de Martelly qu'il était menaçant. Qu'il outrepasse déjà sa responsabilité de garantir la bonne marche des institutions. D'autres, qui rêvent de poigne de fer, diront que le président élu était simplement ferme. Droit dans ses bottes. Bon pour le service.

Annoncé depuis hier, le président a lu un texte. Il était donc en représentation préparée. Sa diatribe contre le CEP, ce tir à l'arme lourde contre le corbillard qui conduit le CEP à sa dernière demeure, ont cependant l'air d'un écran de fumée. Quel est le vrai message de cette sortie programmée de Michel Martelly ?

A qui s'adressait vraiment son message ?

Au peuple haïtien qui veut un leadership différent de celui de René Préval, Martelly propose la fermeté. Martelly voit déjà des complots qui se mettent au travers de son chemin. Mais Martelly se rend-il compte que personne ne peut s'arrêter d'égrener le chapelet des complots quand on prend ce chemin. En dénonçant le CEP honni, Martelly n'a-t-il pas en fait lancé une mise en garde aux parlementaires et forces politiques qui sont sur sa route à quelques jours de la formation de son premier gouvernement ?
Les menaces étaient-elles vraiment pour Gaillot Dorsinvil et consorts ou pour les pontes de Inite et du Groupe des parlementaires

pour le Renouveau qui contrôlent les deux Chambres?

En réponse à une des rares questions de ce point de presse, le président a annoncé que des hommes et femmes sont entrain de laisser leurs entreprises pour venir l'aider dans la tâche d'apporter le changement au pays.
Simultanément ce jeudi, des noms ont commencé à circuler pour les postes de Premier ministre et de ministres. Aucune source officielle de l'entourage de Martelly ne confirme ni n'infirme le cabinet fantôme qui fait le tour des medias sociaux. Constat sans nuance, il est composé de nouveaux venus à la politique active, de proches de Martelly, d'hommes d'affaires ou de professionnels, alors que l'on sait que les partis majoritaires au parlement rêvent de beaux petits lots.
En somme, les négociations pour déterminer de l'avenir ont commencé. Martelly roule les mécaniques, s'essaye sur le CEP pour se faire entendre des autres. Belle stratégie. Avec les fins politiciens qui sont au parlement, où Martelly n'a personne, cela va-t-il marcher ?

Quels sont les autres options si le ton de la chanson ne suffit pas à convaincre tout le monde de chanter à l'unisson le couplet du changement écrit par Martelly ?





Frantz Duval
duval@lenouvelliste.com
Revenir en haut Aller en bas
Le gros roseau
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 9664
Localisation : Usa
Loisirs : sport ,internet,stock market
Date d'inscription : 21/08/2010

	C'est le ton qui fausse la chanson Empty
MessageSujet: Re: C'est le ton qui fausse la chanson   	C'est le ton qui fausse la chanson EmptyVen 6 Mai 2011 - 12:20

Personne ne peut m'accuser d'etre un martelliste.cependant je ne serai jamais un eternel mecontent.Si le nouveau President compte corriger les malfaisances de ce CEP corrompu qui devrait etre renvoyé avant meme les dernières elections il exerce son droit d'assurer la bonne marche des institutions de l'etat.

Cet etat dans l'etat que la loi electorale et la Constitution de 1987 confèrent au Conseil electoral provisoire doit etre aboli.Ses membres sont au dessus de la loi.Ils volent et pillent sans qu'ils soient condamnables devant la loi.La constitution de 1987 prevoit un Conseil electoral permanent.Il y a des citoyens haitiens honnètes et dignes qui peuvent remplir cette tache.Le president n'a qu'a renvoyer ce Conseil Electoral provisoire et le remplacer par un Conseil electoral permanent en attendant l'abolition de la Constitution de 1987.On ne peut pas tolerer que des delinquants pertubent la stabilité du pays .
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est le ton qui fausse la chanson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Haiti :: Espace Haïti-
Sauter vers: