Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti

FOROM AYITI : Tèt Ansanm Pou'n Chanje Ayiti.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  PortailPortail  ÉvènementsÉvènements  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

 

 Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
gwotoro
Super Star
Super Star


Masculin
Nombre de messages : 3974
Localisation : Canada
Date d'inscription : 20/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: le balancier

Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche Empty
MessageSujet: Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche   Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche EmptyLun 5 Mar 2007 - 20:51

ÉNERGIES ALTERNATIVES: Les producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marché mondial




Sous l’impulsion du Brésil, les États-Unis, la Commission européenne, la Chine, l’Inde et l’Afrique du Sud devaient lancer, vendredi 2 mars, à l’Onu, des travaux visant à établir un marché mondial des biocarburants destiné à stimuler l’utilisation de l’éthanol et du biodiesel (produits à partir d’espèces végétales), en remplace- ment des carburants fossiles qui contribuent au réchauffement de la planète.

À l’image de celui qui régule le pétrole, le marché des biocarburants permettrait d’établir des cours pour l’éthanol, dont l’importation est frappée, aux États-Unis et en Europe, de surtaxes destinées à protéger les agricultures nationales. L’opération passerait aussi par l’harmonisation des normes de production, variables en fonction des pays et des cultures (canne à sucre au Brésil, maïs aux États-Unis, betterave et tournesol en Europe).

Les cinq pays et l’UE ont décidé de créer un Forum international des biocarburants, au sein duquel ils constitueront deux groupes de travail, le premier consacré à l’échange de technologies, le second à l’établissement de « standards » en termes de qualité, de transport ou de distribution. Contrairement à l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), le Forum rassemblera producteurs et consommateurs. Une conférence internationale sur les biocarburants pourrait aussi se tenir en 2008 au Brésil. Le sujet devrait être au coeur des discussions entre le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva, et le président américain George Bush, qui commence, le 8 mars à Sao Paulo, une tournée en Amérique latine. Le 24 janvier, M. Bush avait appelé ses concitoyens à réduire de 20 % leur consommation de pétrole dans les dix prochaines années. Le président Lula devrait plaider pour la levée d’une surtaxe américaine de 0,14 dollar par litre sur les importations d’éthanol brésilien.

« Nous voulons vendre notre modèle et montrer à d’autres pays comment faire », explique Antonio Simoes, chargé de l’énergie au ministère brésilien des relations extérieures. Le Brésil est, au coude à coude avec les Etats-Unis, le premier producteur et exportateur d’éthanol. Près de 90 % des voitures neuves y sont équipées de moteurs « flex fuel » qui fonctionnent aussi bien à l’essence qu’à l’éthanol. PSA Peugeot Citroën va commencer à produire, au Brésil, ces moteurs pour le marché français. Les concepteurs du Forum font valoir que la production des biocarburants permettrait aux pays en développement de rétablir leur balance commerciale, de réduire l’exode rural et d’investir dans la santé ou l’éducation les économies réalisées. Les pays occidentaux réduiraient pour leur part leur dépendance à l’égard d’une énergie polluante et aux réserves limitées, détenues par des pays dont les régimes leur sont parfois hostiles.

La création d’un marché mondial des biocarburants « est positive car elle pousse les gens à penser dans de nouvelles directions », estime Tyler Volk, professeur à l’université de New York. « Mais la production massive d’éthanol pourrait augmenter la pression sur les terres cultivables, faire monter les prix de la nourriture et accélérer la déforestation », prévient-il.

Philippe Bolopion/ Le Monde
lundi 5 mars 2007
Revenir en haut Aller en bas
Rodlam Sans Malice
Super Star
Super Star
Rodlam Sans Malice

Masculin
Nombre de messages : 11114
Localisation : USA
Loisirs : Lecture et Internet
Date d'inscription : 21/08/2006

Feuille de personnage
Jeu de rôle: Stock market

Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche Empty
MessageSujet: Re: Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche   Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche EmptyLun 5 Mar 2007 - 21:57

Est-il vrai que la production de l'ethanol pourrait augmenter la pression sur les terres cultivables ?En traversant les Etats-unis on est surpris de constater l'immensite de ce pays et le nombre d'hectares de terres non utilisés.

Nous devons nous rejouir de cette initiative et qu'enfin le President des Etats-unis ait reconnu le danger qui nous menace.Esperons que les connaissances des pays producteurs seront partagées avec les petits pays qui n'ont pas les moyens d'effectuer des recherches dans ce domaine.Je vois deja les bienfaits qu'apportera cette initiative pour un petit pays comme Haiti.Tous les terrains abandonnes par la Shada pourront etre cultivés pour produire le mais et la canne à sucre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Producteurs de biocarburants jettent les bases d’un marche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Haiti : Des Idées et des Débats sur l'Avenir d'Haiti :: Mi-temps :: Tribune libre - Nap pale tèt kale-
Sauter vers: